Skip to main content

Full text of "Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France"

See other formats


Digitized by the Internet Archive 

in 2010 with funding from 

University of Ottawa 



http://www.archive.org/details/cataloguegnr39fran 



CATALOGUE GENERAL 



MANUSCRITS 

DES BIBLIOTHÈQUES PUBLIQUES 

DE FRANCE 



L'auteur et les éditeurs déclarent réserver leurs droits de reproduction et de 
traduction en France et dans tous les pays étrangers. 



PARIS — TYPOGRAPHIE PLUX-.\OURR!T ET C'«, RUE GARANCIÈRE, H. 12340. 



MINISTÈRE DE L'INSTRUCTION PUBLIQUE ET DES BEAUX-ARTS 



/ __!_ 



CATALOGUE GEMERAL 



DES 



MANUSCRITS 

DES BIBLIOTHÈQUES PUBLIQUES 

DE FRANCE 



DÉPARTEMENTS — TOME XXXIX bis 



REIMS 



COLLECTION P. TARBE 
Par M. L. DEMAISON 




PARIS 

LIBRAIRIE PLON 

PLON-NOURRIT et C", IMPRIMEURS-ÉDITEURS 

8, RUE GARANCIÈRE — 6" 

1009 

Tous droits réservés 



/m 



INTRODUCTION 



Le 25 avril 1891, Aime Lefebvre-Tarbé fit don à la ville 
de Reims de l'importante collection d'autographes et de 
documents historiques que M. Prosper Tarbé, son père, 
avait formée pendant de longues années, avec le zèle d'un 
amateur éclairé, doué d'un goût très judicieux et servi par 
d'heureuses recherches. La bibliothèque de Reims s'était 
déjà plus d'une fois enrichie grâce aux libéralités de bien- 
faisants donateurs, mais ce présent surpassait tous les autres 
par la haute valeur des pièces de toute nature, chartes, 
diplômes royaux, lettres originales de princes et de person- 
nages célèbres, qu'il faisait entrer dans notre dépôt muni- 
cipal. 

Très dévoué à notre ville, où sa carrière et ses liens de 
famille l'avaient longtemps fixé, et à laquelle il avait con- 
sacré la plupart de ses œuvres de lettré etd'érudit, M. Tarbé 
avait tenu àlui laisserun souvenir durable, en lui attribuant 
une large part des trésors de documents manuscrits qu'il 
avait amassés. Sûr de l'assentiment de ses héritiers, il avait 
abandonné à leur entière discrétion l'accomplissement de ce 
désir. Le catalogue que nous publions maintenant montre 
avec quelle générosité ceux-ci ont rempli ces intentions. Ils 
ne se sont pas bornés à offrir aux archives de Reims cette 
collection incomparable, presque dans son intégrité; ils 



ii INTRODUCTION 

l'ont complétée un peu plus tard par l'apport de nouvelles 
pièces (1), et ont remis à notre bibliothèque, avec un choix 
de livres imprimés, tous les volumes manuscrits que possé- 
dait AI. Tarbé, et dont certains étaient rares et curieux (2). 
On ne pourrait leur savoir trop de gré d'être entrés dans ses 
vues avec une telle largesse et une bienveillance aussi spon- 
tanée. C'est ainsi qu'ils se sont associés aux sentiments 
d'attachement que leur père avait toujours montrés pour 
Reims; nous nous faisons un devoir de leur renouveler ici 
l'expression de notre reconnaissance. 

Le nom de AI. Tarbé est resté populaire à Reims parmi 
ceux qui cultivent notre histoire locale. Alais on connaît 
surtout ses ouvrages, et les éléments de sa biographie sont 
un peu demeurés dans l'ombre. Sa mort, survenue au milieu 
des graves événements de l'année terrible, n'a pas attiré 
toute l'attention qu'elle aurait méritée en des circonstances 
moins troublées. Aucune notice nécrologique n'a été, à 
notre connaissance, publiée en cette occasion, et l'Académie 
de Reims, dont la vie était momentanément suspendue pen- 
dant l'occupation étrangère, n'a donné qu'un bref souvenir 
à celui qui avait été l'un de ses fondateurs (3). Vn court ar- 
ticle, inséré dans les quatre premières éditions du Diction- 
naire des contemporains de \ apereau, et une mention som- 
maire reproduite dans les éditions suivantes, forment tout 
ce que le public a pu apprendre sur AI. Tarbé, et encore 
faut-il observer que ces renseignements ne sont pas exempts 
d'erreur. 11 ne sera donc pas inutile de remédier à cette 

(1) Don l'ait le 11 juin 1 ( .)02 par Mme la comtesse Lestre, née Tarbé, d'un dos- 
sier de V") pièces (autographes, chartes, lettres;, provenant de M. Tarbé, son 
père. 

(2) Manuscrits de la bibliothèque de Reims, n" 2102 et sniv. (Catalogue, t. Il, 

p. 1063 et BUÎV.) 

(3) Discours d'ouverture, prononcé par 11, l'abbé Tourneur, président, le 
17 juillet isy:; [Travaux de l'Acad. de Reims, t. LUI, p. 14). 



INTRODUCTION m 

lacune, en offrant ici quelques informations plus précises. 

Louis-Hardouin-Prosper Tarbé naquit à Paris le 24 août 
1809, d'une famille originaire de Sens, qui comptait parmi 
ses membres Louis-Hardouin Tarbé, ministre à la fin du 
règne de Louis XVI, et d'autres hommes distingués, bien 
connus comme écrivains et administrateurs. Fils de Sébas- 
tien-Prosper Tarbé, exerçant à Paris la profession de no- 
taire, il se consacra d'abord en cette ville à l'étude du droit, 
qui devait lui ouvrir la carrière de la magistrature. Très 
jeune encore, en 1832, il fut nommé substitut à Sainte- 
Menehould; deux ans après, il fut appelé à Etampes pour 
remplir les mêmes fonctions. Son goût pour les travaux 
d'érudition se manifestait déjà; ilavaitcommencéà recueillir 
et à compulser d'anciens documents, et c'est de cette époque 
que date l'un de ses premiers essais, l'examen critique de 
quelques chartes relatives à la Touraine. 

Le poste de substitut à Reims qu'il obtint en 1838 l'attacha 
définitivement à la Champagne, et exerça sur sa vie une 
influence décisive. Il acquit dès lors droit de cité parmi 
nous, et se passionna pour l'histoire de notre ville et pour 
l'étude de ses antiquités et de ses monuments. Il réunit des 
matériaux qu'il mit en œuvre avec la plus grande activité. 
Doué d'un vrai talent d'assimilation et possédant aussi le don 
d'un style élégant, agréable et facile, il sut se mettre à la 
portée du public, l'intéresser aux recherches rétrospectives, 
et lui offrir des livres qu'il pût accueillir avec faveur. Ses ou- 
vrages sur Reims ont obtenu un vif succès, et ce sont eux 
surtout qui ont contribué à faire sa réputation. 

Il ne cessa point de s'en occuper, même pendant une 
absence de quelques années qui lui fut imposée par un chan- 
gement de résidence. Au commencement de l'année 1843, 
nous le retrouvons, en effet, substitut à Versailles. Alais il 



iï IXTROIH'CTIOX 

renonça en 1846 à sa situation de magistrat et donna sa 
démission pour se livrer tout entier à ses études de prédilec- 
tion. Depuis ce moment, son temps s'est partagé entre Paris 
et Reims. Il reprit en 1854 sa place de membre titulaire de 
l'Académie de cette ville, qu'il avait du quitter pour prendre 
le titre de membre honoraire, le 30 décembre 1842, à la 
veille de son départ pour Versailles. Nous avons déjà dit 
qu'il avait contribué à la fondation de cette compagnie; il 
faisait partie de ce groupe d'hommes instruits, appartenant 
à l'élite de la société rémoise, qui, réunis pour la première 
l'ois le 15 mai 1841, sur l'initiative de l'archevêque, 
Mgr Gousset, ont doté Reims d'une institution très utile, 
recommandable par les services qu'elle a rendus à l'histoire 
de la région, et encore aujourd'hui prospère, après une 
existence longue et bien remplie. AI. Tarbé est demeuré 
toujours avec l'Académie en relations étroites. En 1855, au 
cours d'un voyage qu'il accomplissait aux Etats-Unis, il ne 
l'oubliait pas, malgré l'éloignement, et il lui adressait une 
lettre pour lui faire part de ses impressions sur le \ouveau 
Monde (1). Il ne lui a d'ailleurs accordé qu'une collabora- 
tion assez restreinte, par suite sans doute des autres travaux 
qui l'absorbaient. Les seules communications un peu impor- 
tantes qu'il ait fournies à ses mémoires, ont pour objet trois 
petits poèmes d'Eustache Deschamps, dont il a publié les 
textes, en les accompagnant de notices et de commen- 
taires (2). Au contraire, il a été l'un des membres les plus 
actifs d'une société de bibliophiles, créée en 1841 par quel- 
ques amateurs rémois, et pendant la durée assez éphémère 
de cette association, il y a tenu l'un des principaux rôles, 

(I) Travaux de l'Académie de Reims, t. XXXIII, p. 93. 

|2) Le Miroir de mariage (t. XL, p. 1); Le Lày des douze états du monde 
(t \LYII, p 205); Le Lay de vaillance (t. XL VII, p. 222). 



I.YTRODUCTIOX v 

en faisant paraître plusieurs petits volumes et plaquettes, 
élégamment imprimés, sur des sujets d'un intérêt local. 

Vers la fin de sa carrière, une très haute distinction lui 
était réservée. L'Académie des inscriptions et belles-lettres 
l'élut correspondant en 1863. Cette insigne récompense était 
le couronnement d'une vie d'étude, vouée à une production 
littéraire qui ne s'était jamais ralentie. Quoique d'un Age 
encore peu avancé, il ne survécut pas bien longtemps. 
Lorsque éclata la guerre, il résidait à Paris ; sa santé ne 
résista pas aux épreuves du siège, et il succomba le 13 jan- 
vier 1871. Aussitôt que les circonstances le permirent, son 
corps fut ramené à Reims et y reçut la sépulture. 

Parmi les œuvres de Prosper Tarbé, il en est peu qui ne 
touchent, au moins par certain côté, à l'histoire de la Cham- 
pagne. Les opuscules qu'il a édités aux frais de la Société 
des bibliophiles de Reims, publications de documents iné- 
dits ou réimpressions de pièces rares, ont trait à des usages 
ou des événements du pays, ou sont des emprunts faits à nos 
bibliothèques. Dans sa notice sur les sépultures de l'église 
Saint-Remi, il nous donne de précieux renseignements sur 
les résultats de fouilles méthodiques, opérées en cette église 
au cours de l'année 1842. Ailleurs il nous raconte, avec 
pièces à l'appui, les démarches accomplies par Louis XI 
près des religieux de Saint-Remi, pour obtenir le prêt de la 
Sainte Ampoule pendant sa dernière maladie; il nous donne 
une nouvelle édition d'une relation ancienne de la réception 
faite à Reims, le? juin 1557, d'un héraut envoyé par lareine 
d'Angleterre au roi Henri II, pour lui signifier une déclara- 
tion de guerre. En publiant le compte de l'exécution du tes- 
tament de l'archevêque de Reims, Richard Picque, mort en 
1389, et l'inventaire de son mobilier, il nous procure une 
contribution très utile pour l'étude des mœurs, des habitudes 



vi IXTRODl CTIO.Y 

et de la vie intime d'un personnage de haut rang, à la fin du 
XIV e siècle. Enfin, nous lui devons aussi des textes intéres- 
sants sur le régime des lépreux à Reims au moyen âge, et 
sur les règlements et les exercices du jeu de l'arbalète, qui 
eut jadis tant de vogue en cette ville, comme dans la plupart 
des cités du nord de la France. 

Tandis qu'il livrait ces documents à la curiosité des biblio- 
philes et des érudits, il préparait deux livres importants qui 
ont été, on peut le dire, ses œuvres capitales, et ont fondé, 
plus que tous les autres, sa renommée d'historien rémois. 
Son ouvrage sur les Trésors des églises de Reims, qui a vu le 
jour en 1843, a rendu d'éminents services aux archéologues 
en faisant connaître, grâce à la publication d'anciens inven- 
taires et de procès-verbaux dressés à l'époque de la Révolu- 
tion, les richesses d'art conservées autrefois en ces églises et, 
pour la plupart, à jamais disparues. C'est une monographie 
très complète, où l'on trouve, avec l'état des objets perdus 
ou anéantis, la description de tous ceux qui ont pu échapper 
au creuset ou au vandalisme destructeur, et qui sont encore 
admirés des visiteurs de notre cathédrale. L'intérêt du sujet 
qu'elle traite n'a aucunement diminué, et on la consulte tou- 
jours avec le plus grand profit. 

Ce livre fut suivi l'année suivante d'un autre plus considé- 
rable, qui avait pour titre : Reims, essais historiques sur ses 
rues et ses monuments. OEuvre de vulgarisation, présentée 
sous une lorme accessible à tous, avec les charmes d'un 
style alerte et d'une narration vive et spirituelle, très éloi- 
gnée de l'aridité et de la monotonie qui sont souvent l'écueil 
dans ce genre de travail, elle s'adressait aux lecteurs même 
les plus étrangers à l'érudition, et avait toutes les qualités 
qui pouvaient assurer sa réussite. L'auteur suit l'ordre topo- 
graphique ; il entreprend une excursion à travers les quar- 



INTRODUCTION v 1 1 

tiers de la ville. Chemin faisant, il s'arrête dans les rues et 
les places pour signaler et décrire les monuments, les 
vieilles maisons, les enseignes, les hôtels de la bourgeoisie 
d'autrefois, les sculptures que le temps a épargnées; il n'ou- 
blie aucun des souvenirs qui s'y rattachent, et répand avec 
profusion les anecdotes et les détails historiques. Sans doute 
l'exactitude est parfois en défaut; les recherches faites plus 
tard par divers savants rémois ont permis de rectifier bien 
des points; mais il y a toujours beaucoup à prendre en cet 
ouvrage, qui est le fruit d'observations nombreuses et de lec- 
tures très étendues. Il a également l'avantage de nous con- 
server certaines traditions aujourd'hui effacées, et de nous 
produire les dépositions de témoins qui ont depuis très 
longtemps disparu. Aussi maintenant encore, lorsqu'un de 
nos travailleurs les plus compétents est en quête d'un détail 
quelconque sur le vieux Reims, son premier mouvement est 
de recourir au livre de Aï. Tarbé; il a chance d'y rencontrer 
une indication qui le mettra sur la voie, — quitte à la con- 
trôler ensuite en remontant aux sources originales. AI. Tarbé 
est resté un guide utile pour nos érudits, auxquels il a eu le 
mérite de frayer le chemin. 

La description de Reims, ainsi que les Trésors des ég/ises, 
ont de plus l'agrément d'une illustration due à un dessina- 
teur rémois de talent, J.-J. Alaquart, dont les lithographies 
nous sont précieuses, car elles nous montrent certains aspects 
anciens de la ville et de ses monuments, qui ont été bien 
modifiés de nos jours. 

Dans un autre ordre d'études, Prosper Tarbé a composé 
un ouvrage très estimé sur la vie et les œuvres du sculpteur 
Jean-Baptiste Pigalle il). Il se rattachait par des liens de 

(1) La Vie et les OEucres de Jean-Baptiste Pigalle, sculpteur. Paris et Reims, 
1859. 



vin IXTR0DUCT10N 

parenté à cet artiste, et celui-ci avait doté Reims de deuxde 
ses chefs-d'œuvre, les groupes allégoriques ornant actuelle- 
ment encore le piédestal de la statue de Louis XV. Ce double 
motif a pu décider son choix, et l'engager à entreprendre le 
travail très consciencieux qu'il nous a donné sur la biographie 
de Pigalle, sur sa famille et ses origines, sur les statues dont 
il est l'auteur, et sur la destinée qu'elles ont eue dans la suite. 
A partir de 1847, il avait un peu abandonné l'archéologie 
rémoise, et ses études avaient pris une autre direction. Il 
s'élait voué surtout à l'histoire littéraire; dans l'espace d'une 
vingtaine d'années, il fil paraître vingt-cinq volumes d'une 
Collection des poètes de Champagne antérieurs au XVI siècle, 
qui comprend, pour ne citer que les œuvres principales, celles 
de Guillaume de Machaut, d'Eustache Deschamps, de 
Thibaut IV, comte de Champagne, ainsi que diverses chan- 
sons de geste : Aubri le Rourgoing, Girard de liane, Foulque 
de Candie et Renaud de Montauban. De nos jours, des cen- 
seurs sévères pourront trouver que ces éditions ne répon- 
dent plus absolument aux exigences de la critique moderne. 
On est devenu plus rigoureux; on réclame des connaissances 
spéciales, une science philologique approfondie, et des 
comparaisons très serrées entre les différentes familles de 
manuscrits, dont on se préoccupait assez peu autrefois. 
Pourtant ceux qui cultivent la littérature du moyen âge font 
encore usage de cette collection. Les adeptes du folklore 
auront beaucoup à glaner parmi les chansons populaires qui 
composent le Romancero champenois ( 1), et les philologues 
eux-mêmes recueilleront bon nombre de faits dans les 
Recherches sur l histoire du langage et du patois de la Cham- 
pagne (2). 

I Tomes \\ a XXIV de la collection. 

I i \l\ el XV. 



IXTRODUCTIOX ix 

L'érudit était, chez \l. Tarbé, doublé d'un amateur pas- 
sionné de documents et d'autographes. En même temps 
qu'il rassemblait les éléments de ses livres, il formait, — et 
ce n'est pas là l'un de ses moindres ouvrages, — la remar- 
quable collection dont nous profitons maintenant. 

Nous n'avons point de renseignements précis sur la façon 
dont elle a été constituée ; elle est sans doute le fruit d'ac- 
quisitions successives, d'achats faits, depuis 1835 environ, 
en des ventes publiques ou chez des libraires. Plusieurs 
pièces avaient déjà figuré dans des collections antérieures; 
il en est, et non des moins importantes, qui ont appartenu 
à Monmerqué, et sont notées comme ayant été achetées, 
lorsqu'on a vendu et dispersé les documents qu'il avait 
réunis (1). 

A l'époque où M. Tarbé avait commencé ses recherches, 
les bonnes occasions ne manquaient pas. Les prix étaient 
moins élevés qu'aujourd'hui, et les pièces en circulation bien 
plus abondantes. Ce n'étaient pas seulement les libraires et 
les bouquinistes qui en avaient le monopole. Beaucoup de 
parchemins et de papiers, dissipés lors de la Révolution, dé- 
daignés ensuite en un temps où l'on en ignorait la valeur, 
avaient été affectés aux plus vulgaires usages. Il n'était pas 
rare alors de faire d'excellentes découvertes dans des bouti- 
ques de brocanteurs, de relieurs, de cartonniers ou d'épi- 
ciers, et de s'y procurer à bon compte des choses uni- 
ques et précieuses. D'autre part, dans le premier tiers du 
XIX e siècle, les dépôts publics étaient parfois traités avec la 
plus lamentable incurie. Aux yeux de certains fonctionnaires, 



(1) Les pièces suivantes ont cette origine : Cart. III, n° 3; cart. IV, n" 151) ; 
cart. V, n° s 96. 135 ; cart. VI, n° s 20, 79; cart. VII, n" 12, 2S. 01, 02. 109, 131 ; 
cart. VIII, n • 1, 70, 102; cart. IX, n"' 47 ; cart. \. a 01 63, 108; cari. XII, n' 133; 
cart. XIV, n" 108. 



s IXTROIH'CTIOX 

! intérêt historique des documents comptait presque pour 
rien; on n'avait d'égards que pour ceux qui pouvaient servir 
à l'administration. Les autres étaient regardés comme inu- 
tiles et encombrants; on ne demandait qu'à s'en débarrasser, 
et le meilleur parti que l'on croyait pouvoir en tirer était de 
les vendre au poids pour s'en faire quelque argent. On sait le 
sort qu'ont eu en 1830 les anciens registres des comptes du 
chapitre de Troyes, dont l'aliénation a été officiellement au- 
torisée dans des conditions si déplorables (1). Les archives 
d'Indre-et-Loire ont été aussi ravagées vers le même temps, 
de nombreuses chartes de l'époque carolingienne, qui tor- 
maient l'une de leurs principales richesses, sont devenuesla 
proie d'un relieur. AI. de Grandmaison, en 1880, a pu re- 
< (instituer trente-sept d'entre elles, dont il a recueillli des 
fragments coupés et mutilés sur des couvertures de registres 
de l'état civil des greffes de Loches, Tours et Chinon 2). 
Mais toutes n'ont pas subi un traitement si barbare; il en est 
qui sont tombées entre les mains de collectionneurs, mieux 
faits pour les apprécier, et qui ont été par eux sauvées de la 
destruction. \ous retrouvons seize de ces antiques chartes 
de Touraine dans la collection Tarbé; et elles y sont'de 
longue date, car \l. Tarbé en signalait déjà la plupart dans 
son élude citée plus haut, qui parut en 1837 dans la Revue 
rétrospective (3). Il a publié le texte de celles qui figurent au- 
jourd'hui dans le carton I, sous les numéros 6, 7, 8, 9, 10, 

(1) Voy. F. André, Introduction à l'Inventaire des Archives départementales 
de l'Aube, s. rie (i. t. II, p. n. 

(2i Ch. m Grandmaison, Fragments de chartes du X' siècle, provenant de 
Saint-Julien de Tours, recueillis sur les registres d'état civil d'Indre-et-Loire 
{Bibliothèque de l'Ecole des chartes, t. XLVI (1885), p. :{7:{; t. XLVII (188(i), 
l». -22t; 

(3) Examen critiiptr et analytique de diverses chartes des X e , X T. XII' et 
Mil siècles, relatives à la Touraine, rxtr;iit de la Revue rétrospective, numéro 
de janvier is:}7. — Cf. I)klavili.e-Le Ron.\, Xolice sur les chartes originales 
relatives à la Touraine, antérieurs à Tan mil. Tours, 1879. 



IXTRODUCTIOX \i 

11, 12, 13, 14, 10, 17, 22, 26 (1), et bien qu'il ne nous ait 
rien dit de leur origine ni de leur destinée, au moment où il 
écrivait, on peut croire qu'il les avait dès lors en sa posses- 
sion. On ne saurait trop se louer de voir des pièces d'une 
telle importance, après avoir échappé à tous les dangers qui 
les menaçaient, trouver enfin un asile dans des archives pu- 
bliques où leur conservation est désormais assurée. 

La ville de Sens a fourni également des documents de pre- 
mier ordre (2). Tels sont deux diplômes originaux de Louis 
le Pieux et de Charles le Chauve, accordés à l'abbaye de 
Sainte-Colombe (carton I, n os 2, 3), et des lettres de confir- 
mation par Louis VIII (cart. II, n° 20), par Philippe le Bel 
(cart. III, n° 7), et par Charles V (cart. IV, n'8),de la charte 
de commune octroyée à Sens par Philippe Auguste. 



(1) Outre la charte de Téotolon, archevêque de Tours, portant le n° 6 dans la 
collection, on trouve en ce mémoire (p. 8) le texte d'un autre charte du même 
personnage, datée du mois de juillet 939, qui a été réintégrée depuis aux Ar- 
chives du département d'Indre-et-Loire. Cette dernière charte a-été publiée dans 
le Musée des arc/tires départementales (1878), p. 25, et reproduite en fac- 
similé, pi. X. Le mémoire donne en outre quelques documents qui n'existent plus 
aujourd'hui dans la collection, et dont nous avons perdu la trace. Ce sont : LU ac- 
cord entre Guillaume de Alirebeau et les moines de l'abbaye de Bourgueil (p. 29); 
charte d'Aélide, abbesse de Jouarre, échangeant des serves avec l'abbaye de 
Saint-Martin de Tours (p. 46 ; les dates de cette pièce et de la précédente ne 
sont pas indiquées) ; charte terminant un différend entre les religieux de Mar- 
moutier et Gautier, fils de Daniel, maire de Parçay, vers 1110 (p. 47); charte 
de Juhel, archevêque de Tours, établissant un accord entre le prieuré de Saint- 
Jean du Grez et Garin Gonele, chevalier, juin 1246 (?) (p. 50); bulle 
d'Alexandre II, en faveur de l'abbaye de la Virginité au diocèse du Mans, 
Viterbe, 21 juin 1258 (p. 53); bulle du même, en faveur de l'abbaye de Bour- 
gueil, Xaples, 18 mai 1255 (p. 54); deux bulles d'Urbain IV, en faveur de l'ab- 
baye delà Trinité de Vendôme, Viterbe, 28 mars 1262, et Orviéto, 28 octobre 
1262 (p. 54, 55) ; donation faile par Jean de Chàtillon à l'abbaye de l'Étoile, 
I2f'i7 (p. 57); concession de divers droits par Geofl'roi de Montbazon au prieuré 
de Saint-Jean du Grez, 5 août 1277 (p. 58) ; accord passé entre Guillaume, sei- 
goeur de Parthenay, et les religieux de Marmouticr, au sujet de leurs droits res- 
pectifs à Semblauçay, 2 octobre 1290 (p. 59). Nous ignorons ce que ces pièces 
sont devenu 

(2) Plusieurs de ces documents ont été publiés par QoANTIN, Carlulaire général 
de l'Yonne. Voy. plus loin, p. 6, 7, 8. 



mi INTRODUCTION 

Verdun a été aussi mis à contribution. Deux précieux 
diplômes de Henri III et de Henri IV, empereurs d'Alle- 
magne (cart. I, n os 19 et 21), et un diplôme de l'impératrice 
Agnès (n° 20 , proviennent de l'église collégiale de Sainte- 
Maric-Madeleine de cette ville (1). 

Malgré les attaches de AI. Tarbé avec la Champagne, cette 
province est ici fort peu représentée. Xous n'avons guère à 
signaler que des pièces concernant les abbayes de Moire- 
mont et de Toussaints de Chàlons, dont les anciens fonds 
sont conservés aux archives départementales de la Marne. 
Pour Moiremont, nous possédons le litre même de l'arche- 
vêque de Reims Mariasses, qui confirme en 1074 le rétablis- 
sement de cette abbaye (cart. I, n°24), ainsi que diverses 
chartes du XIII e siècle (cart. II, n cs 23 à 27). Pour l'abbaye 
de Toussaints, nous avons des bulles des papes Grégoire \ï 
(cart. IV, n° 31) et Léon X (cart. VIII, n 36). On voit que 
si ces pièces sont peu nombreuses, elles sont toutes de choix. 

A partir du milieu du XIV e siècle, et jusqu'au XVII, il est 
à remarquer que la série des autographes est constituée en 
grande partie par des mandements, cédules, quittances 
signées, ordonnances de paiement, et autres pièces d'ordre 
financier. Ces articles entrent dans la composition delacol- 
lection pour une proportion très forte, quand on atteint le 
XV e et le XVI e siècle. Au XVII e , on rencontre encore de 
nombreuses quittances de gages d'offices; c'est seulement à 
partir de l'année 1700 que ces éléments deviennent plus 
rares. Ces titres qui se rattachent à l'administration des 
finances, semblent venir pour la plupart de la Chambre des 
Comptes. L'incendie dont cette Chambre fut victime en 1738 
a été très funeste à ses archives. Bien des choses qui ont pu 

l I.a charte a i du carton III a lu même provenance. 



l\TROI)L*CTIO.\ \nr 

être soustraites aux flammes ont été dispersées ensuite, et 
l'on en retrouve d'importantes épaves dans plusieurs collec- 
tions publiques et privées (1). 

Parmi les documents plus modernes, quelques-uns ont dû 
faire partie des archives du Ministère de la Marine. Tel est 
le cas, croyons-nous, pour nous borner à deux exemples, 
d'une lettre de Bougainville icart. XVII, n' 176), et d'une 
curieuse lettre autographe de Diderot icart. XVIII, n'2). 
D'autres papiers semblent provenir des archives du Minis- 
tère de la Guerre; cette source doit avoir fourni bon nombre 
de pièces de l'époque de la Révolution. De 1074 à 1787, on 
a aussi une série de pièces qui paraissent être sorties des 
archives de l'Hôtel des Invalides (2). 

Un simple coup d'ceil jeté sur notre catalogue suffit à 
montrer combien grande est la richesse de la collection 
Tarbé, et quelles ressources elle offre à l'érudition. Elle 
s'ouvre par un remarquable diplôme original de Louis 
Le Pieux concernant la ville de Cluny, muni encore du 
sceau de cet empereur dans un parfait état de conservation. 
Puis viennent trois autres diplômes carolingiens (cart. I, 
n ! 2, 3, 5), et les vieilles chartes de Touraine dont nous 
avons déjà parlé; parmi celles-ci est un très rare diplôme du 
roi de France Philippe I' r , daté de l'an 1074. On possède ici, 
du reste, des actes, lettres patentes ou autres moins solen- 

(1) Cf. Deppinc, Mi-moires de la Société des Antiquaires de France, t. \V III 
(ISVGj, p. 464. - — lue pièce portant le timbre du Cabinet de d'Hozier a été réin- 
tégrée à la Bibliothèque nationale : Mandement adressé de par Régnier île Bou- 
ligoy, général conseiller ordonné par le roi sur le lait de ses finances, à Guil- 
laume Charrier, receveur général des dites finances, pour lui ordonner de payer, 
conformément aux lettres du roi. à Adenet du Hamel, garde-huche de l'échan- 
sonnerie du roi, et à Huchon de Berthechères, garde du retrait de cet office, la 
somme de trente livres tournois, savoir quinze livres à chacun d'eux (9 juin 1431 ; 
ngné Fresnoy). 

(2) Cart. XIV, n ' 183, 206, 210, 216; cart. XV, n" 10, 16, 29, 31, 56, etc.; 
voir à la table. 



xiv INTRODUCTION 

nelles, émanant de la plupart de nos souverains : Louis VI 
(cart. II, n° 1), LouisVII (cart.II, n°7), Louis VIII (cart.II, 
„ 20), Philippe III (cart. III, n° 3), Philippe IV le Bel 
[cart. III, n* 7, 10), Philippe V (cart. III, n" 12), Phi- 
lippe VI cart. III, n oS 13, 15, 16, 20, 23), Jean II 
(cartonlll, n M 29,30), Charles V (cart. IV, n° 9), Charles VI 
(cart. IV, n 90), Charles VII, Louis XI, Charles VIII, 
François I er , Henri IV, etc. (11. On a enfin, sur une pièce 
administrative, deux lignes écrites de la main de Xapoléon I'' r 
(cart. XXI, n 76). 

La collection nous offre aussi une belle suite de bulles des 
pages : Honorius II (cart. II, n° 4), Innocent II (cart. II, 
n 5), Lucius II (cart.II, n (>), Alexandre III (cart.II, n° 12), 
Célestin III (cart. II, n 16), Honorius III (cart. II, n 19), 
Xicolas V (cart. Y, n 93), Grégoire XI (cart. IV, n° 31 I, 
Léon X (cart. VIII, n°36), etc. 

Xous devons mentionner encore quelques chartes éma- 
nant de prélats et de seigneurs : Manassès, archevêque de 
Reims (cart. I, n 24; voy. ci-dessus), Guillaume de Cham- 
pagne, archevêque de Sens (cart. II, n os 14, 15), Thibaut IV, 



Il Plusieurs chartes et lettres de mis de France, qui ont fait partie de la col- 
lection, ont été conservées par Mine Lefebvre. Nous croyons utile d'en donner 
ici l'indication sommaire : 1 Diplôme de Louis VII, donation aux religieux (le 
Preuilly, 1 1 VO (Luchaire, n" 50. I ne copie de cet acte, faite en ISSU sur l'ori- 
ginal par U. Giry, a été placée dans le carton II.) — 2 Charte originale de Phi- 
lippe Auguste, confirmant un accord conclu entre Jean de Tourotte et l'abbaye de 
Saint-Médard de Soissonb, juillet 120(1 ( L. Delisle, Catal., n°628.) — :>' Charte 
de Philippe \ I. 1331. — V u Lettre de Jean II, 1350. — 5' Lettre de Charles V. 
1364. — l>" Lettre île Charles \I aux habitants de Reims, Trojcs, 19 septembre 
I '. 19. (I ne copie de celte lettre, (pie j'ai faite sur l'original, a été déposée aux 
archives communales de Reims el jointe aux lettres missives de Charles VI.) — 
7 Lettre de Charles VII, 1451. — 8° Lettre de Louis M aux habitants d'Am- 
boise, Lyon, 17 avril 1476. (Publiée par J. Vabsbn, Lettres de Louis XI, t. VI, 
p. 58, d'après une copie que je lui avais communiquée.) — 9° Lettre de 
Cli. nies VIII, 1491. _ lO°Fragmen1 depièce, portant la signature de Louis XII, 
1512. — Jr ne garantis pas l'exactitude des dates des a" 3, V, ô, 7, !), 10, que 
je n'ai pu vérifier moi-même. 



INTRODUCTION xv 

comte de Champagne (cart. II, n°23), Henri VI, comte de 
Grandpré (cart. II, n°26), Thibaut II, comte de Bar (cart. II, 
n° 27). 

Avec le XVI e siècle commence une série de lettres mis- 
sives d'un grand intérêt, signées des personnages les plus 
illustres, rois, princes, ministres, hommes d'Etat. Xous 
citerons particulièrement, pour donner une idée de l'inesti- 
mable valeur de ces lettres : le pape Paul III (cart. VIII, 
n 138; lettre peut-être autographe, adressée à François I er ); 
l'empereur d'Allemagne Alaximilien II cart.X, n os 14 et 66); 
les rois d'Espagne Philippe II (cart. X, n° 133), Philippe IV 
(cart. XIV, n° 23), Charles II (cart. XV, ir 151); Henri, 
roi de Portugal (cart. X, n° 63); Catherine de Portugal, 
épouse de Charles II, roi d'Angleterre (cart. XIV, n° 149;; 
François, duc d'Alençon (cart. XI, n' 46) ; Alphonse II, duc 
de Ferrare (cart. XI, n' 81); les ducs de Lorraine Charles II 
(cart. XII, n° 61 ; lettre autographe adressée à Henri IV, à 
l'occasion de l'attentat de Jean Chàtel), et Charles III 
(cart. XIV, n° 146); le connétable de Montmorency (cart.X, 
n° 34) ; le duc d'Albe (cart. X, n' 78) ; Gaspard de Coligny 
(cart. X, n° 99; lettre autographe adressée au roi 
Charles IX); Sully (cart. XII, n° 101); le cardinal Mazarin 
(cart. XIV, n° 84i;leducdeAIarlborough (cart. XV, n' 225; 
lettre à Victor-Amédée II, duc de Savoie, au sujet de la prise 
de Lille). 

Beaucoup de pièces fort précieuses concernent les princes 
et les princesses de la maison de Savoie. Ce sont des lettres 
écrites par eux ou reçues de membres de leur famille et de 
divers personnages attachés à leur service, ministres, 
hommes de guerre, administrateurs; diplomates et souve- 
rains étrangers. Parmi ces lettres princières, nous nous con- 
tenterons d'indiquer celle des ducs de Savoie Charles III 



xvi IXTRODUCTION 

(cart. VIII, n 119), Charles-Emmanuel I er (cart. XI, n° 133; 
lettre autographe à Catherine d'Autriche, son épouse), 
Charles-Emmanuel II i cart. XIV, n° 188 1, Victor-Amédée II 
(cart. XV, n°326), Victor-Amédée III tcart. XVIII, n° 216i, 
la duchesse Béatrix de Savoie icart. VIII, n° 116). 

\ous avons de même quelques lettres de grand prix, 
reçues par Catherine de Alédicis, dont une lettre autographe 
de Jeanne d'Albret, qui l'entretient du mariage projeté entre 
son fils, le futur roi Henri IV, et Marguerite de Valois 
(cart. X, n° 103 1. On remarquera enfin d'intéressantes cor- 
respondances adressées au cardinal de Richelieu et au car- 
dinal de Retz, et des notes écrites de la main de Bossuet 
(cart. XIV, n 109 et 170). 

Les relations ou mémoires ne font pas non plus défaut, et 
sont fort dignes aussi d'attirer l'attention des historiens. On 
trouve par exemple une relation anonyme, assez détaillée, 
de la bataille de \Ialplaquet, écrite peu de jours après, le 
13 septembre 1709 (cart. XV, n 293), ainsi qu'un mémoire 
du chevalier de Bauffremont, rendant compte du combat 
naval de Quiberon, qui eut lieu le 20 novembre 1759 
(cart. XVII, n° 114). L'un des documents les plus curieux 
de l'époque révolutionnaire est un fragment d'un mémoire 
manuscrit de Buzot, composé en 1794 dans la retraite où il 
se cachait pour échapper aux poursuites (cart. XXI, n°32) il). 
Notons en outre une relation de la journée du dix-huit bru- 
maire, écrite en 1819, par Delbrel, ancien député au Conseil 
des Cinq-cents, d'après ses souvenirs personnels (cart. XXIII, 
n-163). 

Pour terminer ce rapide aperçu, il nous reste à signaler 
d'innombrables autographes d'hommes qui se sont rendus 

(1) Publié par M. Cl. Perroud, recteur honoraire de l'Université de Toulouse, 
dans la Revue des Pyrénées, I e * trimestre 1908. 



INTRODUCTION wn 

célèbres à divers titres, jusqu'à l'époque contemporaine, 
dans les sciences, l'érudition, les arts, la littérature, la car- 
rière militaire, le gouvernement et la politique : Buflbn, 
Franklin, Lamarck, Humboldt, Cuvier, Dupuytren, Du 
Cange, D. Martène, Peiresc, Jacques-Auguste de Thou, 
Le Maistre de Sacy, Cliampollion, Germain Pilon, Claude 
Perrault, Canova, Méhul, Meyerbeer, Rossini, Liszt, 
d'Alembert, Diderot, Sedaine, Beaumarchais, Delille, La- 
harpe, Marmontel, Millevoye, Royer-Collard, Paul-Louis 
Courier, Silvio Pellico, Alfred de Vigny, Vauban, Hoche, 
Desaix, Masséna, Marmont, Berthier, Murât, Moreau, 
Pichegru, Soull, Oudinot, le duc de Wellington, Paoli, le 
cardinal Fesch, l'abbé Maury, Barras, Cambacérès, Carnot, 
Talleyrand, Portalis, Tronchet, Guizot, Savary, Fouché, 
Tallien, Camille Desmoulins, etc. 

Nous en passons, et des meilleurs. Pour mieux faire com- 
prendre l'importance de cette collection, il nous suffira de 
rappeler qu'elle occupe vingt-six cartons et comprend 
quatre mille quatre cent quatre-vingt-trois pièces, parmi 
lesquelles il en est assez peu d'insignifiantes, et dont la plu- 
part, comme on a pu le voir d'après les exemples cités, se 
recommandent par leur rareté et leur valeur historique. 

On doit s'estimer d'autant plus heureux de posséder ces 
documents qu'ils ont, paraît-il, à un certain moment, couru 
de grands risques, et que leur existence a failli être grave- 
ment compromise. Pendant la guerre de 1870, ils étaient 
restés, m'a-t-on dit, dans une maison de campagne, alors 
inhabitée, que M. Tarbé possédait au village de Cormon- 
treuil, près Reims, exposés à tous les dangers de l'occupation 
allemande, et aux pillages qui avaient lieu si fréquemment 
dans les demeures laissées sans maîtres. Ainsi livrés à 
l'abandon, ils auraient pu être détruits ou saccagés par des 

TIJ112 \\\IX" b 



xviii | Al 1 I! 1) l C T 1 AI 

mains ignorantes, ou au contraire, trop bien appréciés par 
certains de nos hôtes de rencontre, intelligents et instruits, 
dont ils auraient excité la convoitise, et auxquels ils auraient 
suggéré la tentation d'user un peu trop librement du droit 
de conquête. Par le plus heureux des hasards, la collection 
a passé inaperçue, et ce double péril a pu lui être épargné. 
Il semble qu'elle a été maintenue au complet, et que l'on n'a 
eu aucune perte à regretter. 

Après la mort de M. Tarbé, elle a été transportée à Reims 
dans une maison très hospitalière, où j'ai pu en prendre con- 
naissance et m'inléresser à son sort. Elle y a été conservée 
pendant une vingtaine d'années; durant ce temps, maigre sa 
situation provisoire, elle a été déjà mise à profit pour la science 
historique; elle fut très obligeamment ouverte à M. A. Giry, 
qui en a étudié à loisir les diplômes et les chartes les plus 
anciennes, lorsqu'il préparait son Manuel de diplomatique. 

En 1891, Aime Lefebvre-Tarbé prit ie parti de fixer d'une 
façon définitive la destinée de cette belle collection. S'ins- 
pirant, comme nous l'avons dit, du désir exprimé par son 
père, elle en lit présent a la ville de Reims. Inutile d'ajouter 
avec quel empressement et quels sentiments de reconnais- 
sance l'administration municipale accueillit une donation si 
généreuse. On en fit sans tarder l'attribution aux archives 
de la ville. Celte affectation était tout indiquée par le carac- 
tère et l'origine des pièces, lettres, chartes, bulles, diplômes, 
qui composent la collection, et qui rentrent moins dans le 
cadre habituel des éléments constituant une bibliothèque. 

Ce fonds fut installé dans un meuble spécial, placé dans la 
salle principale des archives, et surmonté d'un cartouche 
encadrant une inscription sur plaque de cuivre, qui rappelle 
à la lois le souvenir de M. Tarbé, le nom de la bienfaitrice 
et la date de la donation. 



INTRODUCTION xix 

L'archiviste en reçut la garde, avec la mission d'en dresser 
l'inventaire. C'est ce catalogue nue nous donnons aujour- 
d'hui au public. 

Le classement adopté par AI. Tarbéa été entièrement res- 
pecté. 11 avait suivi l'ordre chronologique, et cette méthode 
est certainement la meilleure, quand il s'agit, comme ici, 
d'une réunion de pièces de toute espèce et des provenances 
les plus variées. Une exception a été faite pour la formation 
de plusieurs dossiers, où l'on a rapproché des pièces de 
dates différentes, relatives à un même personnage ou à une 
même affaire. Quant aux documents qui se trouvent dis- 
persés et qui pourraient avoir entre eux quelque lien 
commun, il sera toujours facile de les grouper, grâce à la 
table qui termine le catalogue. 

Chacune des pièces est placée dans une chemise, sur 
laquelle Al. Tarhé a inscrit sa date, des notes historiques et 
biographiques sur le personnage dont elle émane, et souvent 
aussi une brève mention de la nature et de l'objet du docu- 
ment. Ces notes procurent des indications utiles, mais il ne 
faut pas toujours s'y rapporter sans examen. Les dates sont 
parfois inexactes et ne concordent pas avec celles qu'on peut 
lire sur les originaux. Il y a aussi çà et là quelques confu- 
sions de personnes qu'il était nécessaire de rectifier. Os 
renseignements, du reste, n'étant pas destinés à être pu- 
bliés, n'avaient pas besoin d'être présentés avec une atten- 
tion si scrupuleuse. Ils pouvaient garder, en certains cas, un 
caractère provisoire, en attendant des recherches ultérieures. 
C'étaient de simples annotations de collectionneur, que 
AI. Tarbé avait faites pour son usage personnel, et sans 
avoir la prétention de tout approfondir. Le rôle du rédac- 
teur d'un inventaire est bien difiérent; il a l'obligation de ne 
négliger aucun point essentiel, de soumettre chaque pièce à 



\\ INTRODUCTION 

un examen sérieux, et déliter, autant que possible, toutes 
les causes d'erreur. Telle est la tâche que nous nous sommes 
imposée dans la rédaction du présent catalogue. 

\<>us avions conçu d'abord le projet de le publier sur un 
plan plus vaste, dans le format in-4 à deux colonnes des 
inventaires des archives communales. En usant de la grande 
latitude que nous laissaient les dimensions d'un semblable 
volume, nous avions eu l'intention de donner un catalogue 
très détaillé, où chaque pièce eût été, lorsque son intérêt 
l'exigeait, l'objet d'un long résumé, accompagné parfois de 
la reproduction textuelle des passages les plus importants. 
C'est dans cet esprit que nous avions d'abord commencé le 
travail. Une fiche avait été rédigée pour chacun des articles, 
et contenait son analyse très développée. La besogne était 
avancée déjà, lorsqu'il nous a fallu changer de méthode, et 
nous remettre à l'ouvrage, en remaniant notre inventaire, 
pour l'adapter à un cadre plus restreint. Il avait été décidé, en 
effet, qu'il prendrait place dans la collection des Catalogues 
des manuscrits des bibliothèques des départements, à la 
suite des volumes consacrés aux manuscrits de Reims, ce 
qui permettait d'en accélérer l'impression et de le présenter 
au public sous une forme plus commode et plus accessible. 
Il semblait aussi que la collection Tarbé, bien qu'elle fût 
attribuée à nos archives communales, ne devait point, avec 
ses éléments si variés, être traitée comme un fonds de docu- 
ments d'origine locale, et qu'elle était plutôt le complément 
indispensable du riche dépôt de manuscrits de notre biblio- 
thèque. Toutes ces considérations ont prévalu, et elles ont 
amené en même temps une transformation assez complète 
dans le mode de la publication. Pour éviter de donner au 
volume une étendue démesurée, nous avons été obligé de 
réduire notablement les analyses des pièces et de nous 



INTRODUCTION \\i 

borner au strict nécessaire. Mais nous avons tenu à ne rien 
sacrifier à la précision et à l'exactitude, et à présenter en 
quelques lignes ce que ces pièces avaient d'essentiel. Afin 
d'atteindre ce but, nous avons dû lire avec attention chaque 
document, afin d'en extraire la substance et de pouvoir en 
faire connaître les traits principaux. 

Beaucoup de pièces, de lettres surtout, sont écrites dans 
des langues étrangères. C'est l'italien qui domine et est 
représenté dans de très nombreuses correspondances. Mais 
on trouve aussi des documents en espagnol, portugais, pro- 
vençal, anglais, allemand, hollandais, suédois, et même en 
grec. Une pièce, en arabe, relative à la capitulation d'Oran, 
est, heureusement pour la plupart des lecteurs, accompagnée 
d'une traduction française (cart. XXIII, n os 18, 19). 

Xous avons cherché, avec le plus de soin possible, à iden- 
tifier tous les noms propres, et cette tâche n'a pas été 
exempte de peine. Il n'est pas toujours aisé de distinguer les 
homonymes, lorsqu'ils ont vécu dans le même temps, et 
quand les pièces qui les concernent ne fournissent pas sur 
eux des traits bien caractéristiques. La difficulté est grande 
aussi, lorsqu'il s'agit de personnages étrangers qui ont une 
notoriété médiocre, et ne figurent pas dans les principaux 
répertoires biographiques. Ajoutons à cela l'incertitude de 
la lecture de noms de personnes et de lieux, d'un déchiffre- 
ment très pénible dans les documents d'une mauvaise écri- 
ture. Pour arriver à débrouiller certains points obscurs, 
nous avons été obligé souvent de nous livrer à des recher- 
ches longues et ardues. 

Il est possible qu'en abordant des textes de provenances 
si diverses, et qui touchent à des questions historiques si 
multiples et parfois si spéciales, nous ayons laissé échapper 
quelques erreurs. Nous espérons que les lecteurs nous accor- 



xxii INTRODUCTION 

deront un peu d'indulgence, et nous les prions aussi de ne 
pas négliger de recourir à l'errata. Ils y trouveront des ad- 
ditions et des corrections de fautes que nous n'avions pas 
reconnues avant l'impression. Ainsi le gouverneur deToul, 
tué en 1651, en l'assemblée des Etats de Chartres (cart. XIV, 
h "yl i, s'appelait de Roncières, ainsi que l'atteste une rela- 
tion du temps. La lettre de l'abbé Phélipeaux (cart. XV, 
n 214 1 est adressée à Bossuet. Enfin la prise de Lille par le 
prince Eugène se place en l'année 1708, et non en 1700, 
comme on l'avait indiqué par distraction (cart. XV, n°225). 

Xous avons voulu rendre la table alphabétique, qui clôt 
notre volume, très complète et très utile aux travailleurs, au 
risque de lui donner un développement assez considérable. 
Llle contient, sans exception, tous les noms d'hommes et 
les noms géographiques cités dans le catalogue, ainsi que 
l'indication des principales matières. 

Nous serons heureux si notre inventaire peut rendre des 
services aux érudits en leur faisant connaître tout le parti 
qu'ils peuvent tirer pour leurs études des trésors renfermés 
dans les cartons de cette nouvelle annexe de nos archives. 
La publication de ce catalogue sera, en même temps, un hom- 
mage rendu à la mémoire de AI. Tarbé, et un acte de grati- 
tude pour la libéralité dont Aime Lefebvre, sa fille, a fait 
preuve envers la ville de Reims. 



TABLE DES CARTONS 



COLLECTION TARBÉ 



Pages 

Carton I. — Années 825-1096 1 

Carton IL — Années 1108-1292 6 

Carton III. — Années 1273-1 V75 10 

Carton IV. — Années 1364-1598 16 

Carton \ . — Années 1424-1461 -57 

Carton VI. — Années 1463-1483 ■■■■/, 57 

Carton VIL — Années 1484-1514 71 

Cartox VIII. — Années 1515-1546 92 

Carbon IX. — Années 1547-1560 116 

Carton X. — Années 1561-1573 134 

Carton XL — Années 1574-1589 1 58 

Carton XII. — Années 1589-1610 181 

Carton XIII. — Années 1610-1643 2U 

Carton XIV. — Années 1643-1776 244 

Carton XV. — Années 1678 1723 272 

Carton XVI. — Années 1709-1784 309 

Carton X\ IL — Années 1741-1806 328 

Carton XVIII. — Années 1768-1818 357 

Carton XIX. — Années 1785-1824 382 

Carton XX. — Années 1791-1828 401 

Carton XXI. — Années 1793-1842 '<■ I '•» 

Carton XXII. — Années 1800-1845 4-58 

Carton XXIII. — Années 1814-1840 V02 

Carton XXIV. — Années 1810-1843 526 

Carton XXV. — Années 1830-1846 549 

Carton XXVI. — Années 1848-1865 566 



MANUSCRITS 



DE LA 



COLLECTION P. TAIÎBÉ 



CHARTES ET AUTOGRAPHES CONSERVES AUX ARCHIVES MUNICIPALES 

DE REIMS. 



Carton I. — Années 825-1096. 

1. Diplôme de Louis le Pieux, confirmant la cession faite par 
Hildebaud, évêque de Màcon, au comte Garin, de la ville de Cluny, 
ainsi que de Luthenay, dans le Nivernais, en échange de Genouilly et 
autres domaines (Aix-la-Chapelle, 3 juin 825 ; sceau intact. Cf. 
A. Bernard et A. Bruel, Recueil des chartes de F abbaye de Cluny, 
t. I, p. 8, n° 5, et t. V, p. 847). 

2. Diplôme du même, confirmant, à la prière de Sulpice, abbé du 
monastère de Sainte-Colombe de Sens, l'immunité accordée par 
Charlemagne à ce monastère (Uorms, 10 juin 833. Publié dans le 
Recueil des hist. de la France, t. VI, p. 590). 

Ô-4. Diplôme de Charles le Chauve qui réintègre l'abbaye de 
Sainte-Colombe de Sens dans la possession du village de Cuy (Com- 
piègne, 5 décembre 847; original et copie du XVII e siècle. Publié 
dans le Rec. des hist. de la France, t. VIII, p. 493). 

5. Diplôme de Charles le Simple, confirmant la donation faite par 
ses prédécesseurs aux moines de Notre-Dame et Saint-Philibert de 
Xoirmoutier, de l'abbaye de Saint-Valérien de Tournus avec ses 
possessions; il confirme aussi le droit d'avoir à Tournus des monnayeurs 
qui frappent des monnaies au coin royal, la permission pour les reli- 
tome xxxix*. 4 



2 MANUSCRITS i 

gieux d'élire parmi eux un abbé, suivant la règle de saint Benoît, enfin 
la jouissance de l'immunité à eux accordée par Charles le Chauve 
(Gondreville, 10 octobre 915. Publié par Chifflet, Historia abbatiat 
Trenorciensis, preuves, p. 272). 

6. Charte de Téotolon, archevêque de Tours, concédant aux moines 
de l'abbaye de Saint-Julien de cette ville la chapelle de Saint-Chrislophe, 
située à Bléré (Tours, mars 939; signatures de Téotolon et d'Otbert, 
doyen, en lettres grecques; déchirures à droite, à la partie inférieure 
de la pièce). 

7. Charte de Joseph, archevêque de Tours, concédant à l'abbaye de 
Saint-Julien le village de Sonnay, avec les deux églises de Notre-Dame 
et de Saint-Gervais, et avec toutes ses dépendances (Tours, avril 946; 
mots effacés à l'angle inférieur gauche de la pièce par une tache 
d'humidité). 

8. Charte de Geoffroi Grisegonelle, comte d'Anjou, « rerum Sanctae 
Genofefae rector, » concédant aux moines de Saint-Julien de Tours, 
sur les biens de la chapelle de Sainte-Geneviève, douze arpents d'aunaie 
à réduire en prés, sis à Maillé (mars 960 ; croix autographe). 

!). Charte de Gaudalbert, neveu d'Hardouin, archevêque de Tours, 
reconnaissant aux moines de Saint-Julien la libre possession de la 
moitié des dîmes de certaines terres sise à Cigogne et à Courçay, 
appartenant à l'abbaye de Saint-Hilaire, lesquelles dîmes avaient été 
données aux dits moines par Téotolon, leur fondateur (Tours, 
juillet 979; souscriptions d'Hardouin et de Gandalbert, cette dernière 
précédée d'une croix autographe). 

10. Donation faite par Guillaume Fièrebrace, duc d'Aquitaine, à 
un de ses fidèles nommé Bernefroi, d'une chapelle dédiée à saint Denis, 
sise à Jaulnay, avec ses dépendances (juin 985; souscriptions du duc 
Guillaume et de Gilbert, évêque de Poitiers, précédées de seings manuels. 
Publié par Besly, Hist. des comtes de Poiclou, p. 290-291). 

il. Charte d'Eudes I' r , comte de Blois, concédant aux religieux de 
Notre-Dame de Tavant un arpent de terre situé « in pago Turonico » , 



i DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 3 

au bord de la Vienne (sans date, entre 987, année de la fondation du 
prieuré de Tavant, et 995, année de la mort d'Eudes I er ; souscription 
du comte Eudes, suivie d'une croix; parchemin un peu rongé par les 
souris). 

12. Donation faite par Guillaume Fièrebracr, duc d'Aquitaine, à 
Kmma, son épouse, de divers domaines situés dans \espagi de Poitiers 
et de Xiort (989; copie contemporaine. Publié par Besly, Hist. des 
comtes de Poictou, p. 273-274). 

13. Donation faite par Geyla, abbesse de Sainte-Croix de Poitiers, 
et par les religieuses de ce monastère, à l'abbaye de Saint-Pierre de 
Bourgueil, du village de Crieuil avec toutes ses dépendances 
(mai 994). 

14. Charte d'Archambaud, archevêque de Tours, concédant aux 
moines de Saint-Pierre de Bourgueil quatre qoartels de terre et deux 
arpents de pré, situés à Sully, dans la vicairie de Chinon (Tours, 
16 février 999; souscription d'Archambaud précédée d'un chrisme 
autographe; parchemin un peu entamé par les souris). 

15. Donation faite par Guillaume V le Grand, duc d'Aquitaine, de 
concert avec Emma, sa mère, et Adelmode, son épouse, à l'abbé 
Gausbert et aux moines de Saint-Pierre de Bourgueil, des villages 
d'Auzay, Grazay, Didonne, etc., ainsi que des deux églises de Saint- 
\azaire et de Saint-Pierre d'Angoulins en Aunis (Poitiers, 6 octobre 
1000; souscription du duc Guillaume précédée d'une croix, souscrip- 
tions d'Emma et d'Adelmode, etc.; parchemin entamé par les souris. 
Publié par Besly, Hist. des comtes de Poictou, p. 356-357). 

16. Charte de Guillaume V le Grand, duc d'Aquitaine et comte de 
Poitiers, qui, à la prière de sa mère Emma, fondatrice de l'abbaye de 
Bourgueil, fait don à cette abbaye du lieu appelé Brétignolle, ainsi que 
de Faymoreau et d'une terre voisine, située près de la rivière de Vendée 
(donné en l'abbaye de Maillezais, le 27 décembre 1004; souscription 
du duc Guillaume, accompagnée d'une croix autographe, de la comtesse 
Emma, d'Adelmode, tlu scribe Gosbert en caractères grecs, etc. Publié 
par Besly, Hist. des comtes de Poictou, p. 353-355). 



4 MANUSCRITS i 

17. Charte constatant que Giraud, fils d'Ansbert, a obtenu, pour 
lui et pour son épouse Ermesende, de Bernon, abbé de Bourgueil, 
l'association aux prières des religieux, par l'intermédiaire de l'abbé 
deTourtenay; en échange de ce bénéfice, il a donné, ainsi que son 
épouse, divers biens aux religieux; il a été fait don aussi d'un couteau 
qui a été placé dans la chasse de saint Fortuné, « donum vero fuit 
cultellum unum, et est in capsa sancti Fortunati cum aliis reliquiis » 
(vers 1045, le 26 mai; cette charte confirmée par Aimeri, vicomte de 
Thouars; croix autographe). 

18. Charte de Geoffroi Martel, comte d'Anjou, tranchant au profit 
des moines de l'abbaye de Saint-Pierre de Bourgueil un différend élevé 
entre ceux-ci et Guillaume de Montsoreau, qui réclamait les essarts et 
le droit de chasse à la haie dans la forêt située entre l'abbaye et la 
Loire (Angers, sans date, entre 1055 et 1060; souscriptions de Geoffroi 
Martel, d'Eusèbe, évêque d'Angers, de Guillaume de Montsoreau, etc., 
au bas de la pièce, trois croix autographes). 

19. Diplôme de Henri 111, empereur d'Allemagne, qui notifie le 
don par lui fait à l'église collégiale de Sainte-Marie-Madeleine de 
Verdun de la ville de Dieuze dans le Saulnois, de deux églises situées 
au village de Pompery, et de plusieurs autres villages (Strasbourg, 
23 janvier 1056; souscription et monogramme de l'empereur. Publié 
par B. Parisot, Annales de l'Est, 1893). 

20. Diplôme d'Agnès, impératrice d'Allemagne, veuve de l'empereur 
Henri III, qui, avec l'intervention de son fils Henri IV, fait don à 
l'église de Sainte-Marie-Madeleine de Verdun de divers biens situés 
au village de Marspich et à Ebange dans le Mosellois (Spire, 
19 octobre 1059). 

21. Diplôme de Henri IV, empereur d'Allemagne (alors roi de 
Germanie sous la tutelle de sa mère), confirmant la possession de 
Dieuze à l'église de Sainte-Marie-Madeleine de Verdun, à la prière de 
Thierry, évêque de cette ville, et du consentement du comte Godefroi 
(Stligenstadt, 14 octobre 1062 ; souscription et monogramme de 
l'empereur. Publié par B. Parisot, Annales de l'Est, 1893). 

22. Donation faite par Geoffroi Papebeuf et par Marce, son épouse, 



i DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 5 

à l'abbaye de Marmoutier, d'une portion déterre sise devant le château 
de Rillé, pour y bâtir une église et un bourg, ainsi que de divers autres 
biens (1063; souscription de Geoffroi, comte d'Anjou, suivie d'une 
croix autographe d'Eusèbe, évêque d'Angers, etc). 

23. Diplôme de Philippe I er , roi de France, confirmant la donation 
faite par Amauri à l'abbaye de Saint-Pierre de Bourgueil, de l'église 
de Chàteaufort avec ses ornements et ses dépendances (Paris, 1074; 
croix autographe et monogramme royal). 

24. Charte en forme de chirographe de Manassès, archevêque de 
Reims, confirmant le rétablissement fait par Odabric, prévôt de l'église 
de Reims, de l'abbaye de Moiremont et l'institution de moines en cette 
abbaye, fondée jadis par le comte Xantier, qui y avait mis douze 
chanoines (21 octobre 1074. Publié dans le Gallia christiana, t. X, 
p. 156-157). 

25. Donation faite par Guillaume IX, duc d'Aquitaine, à Guillaume, 
prieur de Sainte-Radegonde de Poitiers, et à son église, de tout ce 
qu'il possède dans la terre qui est autour de l'église de Périgny (sans 
date, entre 1087 et 1 127 ; souscription du duc Guillaume accompagnée 
d'une croix autographe. Publié par Besly, Hist. des comtes de Poictou, 
p. 438-439). 

26. Charte par laquelle Aimeri, fils de Machel de Saintes, qui s'est 
fait moine en l'abbaye de Saint-Pierre de Bourgueil, donne à cette 
abbaye l'église de Saint-Michel, près du château de Langeais, avec les 
droits et les biens qui en dépendent (1093; souscriptions et croix 
autographes d'Aimeri, de Foulques, comte d'Anjou, etc.). 

27. Donation faite par Guillaume IX, duc d'Aquitaine, à l'église de 
Sainte-Radegonde de Poitiers, des principaux droits qu'il possède à 
Vouillé et dans les dépendances de ce lieu, ainsi que du village de 
Xieullet (entre 1089 et 1096, octobre; souscription et croix autographe 
du duc Guillaume, souscriptions do Hugues de Lusignan, de Simon, 
évêque d'Agen, etc. Publié en partie par Besly, ///s/, des comtes de 
Poictou, p. 442-443). — Aux documents originaux contenus dans le 



MAXl'SCRITS 



carton 1 ont élé joints des fac-similés de diplômes de Dagobert I", 
de Charlemagne et de Lothaire II, roi de Lorraine, empruntés aux 
Acla Sanctorum, Avril, t. II, Propylœum [tab. 1 et 3] . 



Cartov II. — Années 1108-1292. 

1. Diplôme de Louis VI, rorde France, conGrmanl les privilèges 
accordés à l'abbaye de Saint-Pierre-le-Vif de Sens par ses prédéces- 
seurs (Champignolles, 1108; monogramme royal et souscription de 
Daimbert, archevêque de Sens, précédée d'une croix. Publié par 
Quantin, Cartul. général de l Yonne, t. I, p. 213). 

2-3. Vidimus délivré par Guillaume dit Grenoille, garde de la 
prévôté de Sens, et par les gardes du sceau de cette prévôté, de lettres 
du roi Louis VI, maintenant le chapitre de Sens dans l'usage de deux 
portes qu'il avait au cloître, et lui permettant de fermer ce cloître d'un 
mur ou de toute autre clôture qui lui plaira, et d'y jouir d'une complète 
immunité (Sens, 1120; le vidimus donné le 22 novembre 1286. — A 
cette pièce est jointe une copie des lettres de Louis VI, faite au 
XVI e siècle. Publié par Quantin, op. cit., p. 235). 

4. Bulle du pape Honorius II, maintenant l'usage pour le prévôt de 
l'église de Sens de conférer l'investiture à toute personne élue par le 
chapitre à la dignité de chanoine, et confirmant l'immunité du cloître 
(Latran, 6 mai 1126; attaches en soie de la bulle de plomb, qui a 
disparu). 

5. Bulle du pape Innocent II, plaçant l'abbaye de Saint-Pierre-le-Vif 
de Sens sous la protection du Saint Siège, et confirmant toutes ses 
possessions (Pise, 12 juin 1 136 ; reste des attaches en soie rouge de la 
bulle). 

6. Fragment d'une bulle du pape Lucius II, confirmant aussi les 
possessions de l'abbaye de Saint-Pierre-le-Vif (Borne, 9 janvier 1145; 
parchemin mutilé, rogné en tête et du côté droit). 

7. Diplôme de Louis VII, roi de France, qui renonce au droit de 






n DE LA COLLECTION P. TARBE. 7 

procuration qu'il avait voulu réclamer en l'abbaye de Saint-Crépin de 
Soissons (Paris, 1152; monogramme royal). 

8-î). Vidimus délivré par Guillaume de Dicy, prévôt de Sens, et 
par Milon « de Veteri Foro » , garde du sceau de cette prévôté, de 
lettres du roi Louis VII, maintenant le chapitre de Sens dans les biens 
et possessions dont il a joui pendant un an et un jour, avant la mort 
du roi Louis VI, son père (au Moulinet, 1157; le vidimus donné le 
2 février 1292. — A cette pièce est jointe une copie des lettres 
de Louis VII, faite au XVI e siècle). 

10. Donations de divers revenus, faites à l'abbaye de Saint-Aubin 
d'Angers et aux moines de i\otre-Dame du Lude, par un chevalier du 
Lude, nommé Harpin Ennos, qui avait revêtu l'habit monastique en la 
dite abbaye de Saint-Aubin, par Gaufroi, son fils aîné, et par un moine 
du même monastère nommé Borel (Burellus Faber) (sans date, entre 
1157 et 1 189, du temps de Guillaume, abbé de Saint-Aubin). 

il. Bulle de l'antipape Victor IV, confirmant tous les biens et 
possessions de l'abbaye de Sainte- Ursule de Cologne (Besançon, 
11 septembre 1162). 

12. Bulle du pape Alexandre III, confirmant une décision rendue 
par Hugues, archevêque de Sens, Thibaut, évêque de Paris, et 
Manassès, évêque d'Orléans, délégués par le pape Adrien IV pour ter- 
miner un différend élevé entre les chanoines de Saint-Quiriace de 
Provins et les chanoines réguliers de l'église Saint-Jacques de la même 
ville (Sens, 13 juillet 1164; paraphé au dos par Lamoignon, conseiller 
du roi et maître des requêtes, le 10 juin 1679; le milieu de la pièce 
est maculé. Cf. Gallia christiana, t. XII, Fnstr., col. 44 et 46). 

13. Charte de Bobert, abbé de Saint-Jean de Sens, confirmant à 
l'abbaye de Prully la possession d'un pré et d'un bois appelé le bois le 
Comte (1169). 

14. Charte de Guillaume de Champagne, archevêque de Sens, qui 
institue en son église quatre marliers laïques, pour sonner les cloches 
et s'occuper des affaires de cette église (Sens, 1 1 76. Publié par Quantin, 
Cartul. général de l'Yonne, t. II, p. 285). 



8 MAXTSCRITS il 

i;>. Charle du même, confirmant le droit attribué au préchantre 
d'instituer les maîtres des écoles dans la ville et les faubourgs de Sens, 
ainsi que dans les villes de Joigny, Courtenay, Moret, Montereau, 
Marolles, Bray, Trainel et Villemaur (1176; copie incomplète (sans la 
date), collationnée par le greffier du chapitre de Sens, le 12 mai 1 682 ; 
sceau aux armes de l'église de Sens. Publié dans le Gallia christiana, 
t. XII, Instr., col. 53, et par Quantin, op. cit., p. 211). 

H». Bulle du pape Célestin III, conGrmant les privilèges, droits, 
biens et possessions de l'abbaye de Saint-Vincent de Metz, et mainte- 
nant l'abbé de ce monastère dans le privilège d'officier pontificalement 
dans la cathédrale de Metz, en certaines fêtes (Borne, Saint-Pierre, 
15 mai 1192; attaches en soie de la bulle de plomb, qui a disparu. 
Provenant de la collection Monmerqué). 

17. Accord passé par-devant Sosbert du Pont, officiai de Sens, 
entre le chapitre de Xotre-Dame-du-Val de Provins, et Pierre, chantre 
de cette église, au sujet des droits et fonctions du chantre, et sur la 
nomination de son suppléant par le chapitre (Provins, en l'église 
Xotre-Dame, décembre 1200). 

18. Feuillet final d'un manuscrit écrit en l'abbaye de Xotre-Dame 
de Sellières par Henri, moine de cette abbaye, et portant sa souscrip- 
tion en lettres rouges et noires (1210). 

19. Bulle du pape Honorius III, défendant aux hommes de l'abbaye 
de Saint-Pierre-le-Vif de Sens, qui tiennent de cette abbaye des terres, 
prés, vignes et autres possessions, de chercher à retenir ces biens en 
passant à d'autres seigneurs (Orviéto, 11 juin 1220. Cf. Quantin, 
Cartul. général de l'Yonne, t. III, p. 112). 

îiO. Lettres de Louis VIII, roi de France, confirmant des lettres de 
Philippe Auguste qui accordent une commune à la ville de Sens, et y 
ajoutant quelques dispositions nouvelles (Xemours, 1225; mono- 
gramme royal ; attaches en soie du sceau qui a disparu. La charte de 
commune de Philippe Auguste, datée de Lorris, 1189, a été publiée 
dans les Ordonnances des rois de France, t. XI, p. 262, et les lettres de 
Louis VIII, par Quantin, op. cit., t. III, p. 142). 



n DE LA COLLECTION! P. TAHBÉ. 9 

21-22. Lettres de Gautier Cornut, archevêque de Sens, confirmant 
au chapitre de cette ville le privilège d'exercer la justice contre les 
laïques qui ont commis des méfaits envers le dit chapitre, à l'exception 
des hommes de l'archevêque (Sens, 13 mai 1226; original et expé- 
dition ancienne). 

23. Charte de Thibaut IV, comte de Champagne, ordonnant la 
division des bois situés entre la Riesme et le chemin de la Haute- 
Chevauchée, en trois parts, dont l'une lui appartiendra à lui-même, la 
seconde à l'abbaye de Moiremont, et la troisième à l'abbaye de la 
Chalade (décembre 1228). 

24. Accord passé entre le chapitre métropolitain de Reims et les 
religieux de l'abbaye de Moiremont, en vertu duquel le dit chapitre 
cède aux religieux tous les biens et revenus qu'il possède à Moiremont 
et dans la chàtellenie de Sainte-YIenehould, à charge de lui payer tous 
les ans, à la Saint-Martin, une redevance de deux cents setiers de 
froment et autant d'avoine, avec dix livres de provinois (mai 1229; 
lacs de soie rouge et verte). 

2o. Confirmation de cet accord par Philippe de Nemours, évêque 
de Chàlons (1229 ; lacs de soie rouge et verte). 

26. Charte de Henri VI, comte de Grandpré, qui, du consentement 
de la comtesse Isabeau, son épouse, donne à la maison des lépreux de 
Royon une charruée de terre arable au terroir de Contel, situé sur les 
confins de Vienne-la-Ville, et leur confirme le droit d'usage en tous les 
prés (mai 1236). 

27. Charte de Thibaut II, comte de Rar, qui s'engage à garantir à 
l'abbaye de Moiremont la maison de Royon qu'elle a acquise du 
consentement de Henri, comte de Grandpré, et du dit comte de Rar, 
et pour la garde de laquelle elle doit donner chaque année un marc 
d'argent au comte de Grandpré (octobre 1268 ; pièce en français). 



10 MAXTSCRITS m 



Carton III. — Années 1273-1475. 

1. Charte de Robert IV, comte de Dreux et de Montfort, seigneur 
de Saint-Valery-sur-Mer, qui confirme toutes les acquisitions faites 
jusqu'alors, dans l'étendue de sa seigneurie, par l'abbaye de Motre- 
Dame de Lieu-Dieu (mars 1273). 

2. Cession faite à Gillebin de Fresnes par le chapitre de la Made- 
leine de Verdun, de tout l'héritage que celui-ci possède en la ville et 
au linage de Fresnes et d'Aulnois, moyennant une redevance annuelle 
(16 mai 1279; en français; copie sans date, du XIV' 8 siècle, sur 
papier). 

3. Lettres de Philippe III, roi de France, accordant à ses hommes 
d'Ambleny et à leurs héritiers et successeurs le droit de contracter 
mariage avec des femmes de condition libre, de quelque lieu qu'elles 
soient, sans formariage ni mainmorte (Paris, juillet 1281; parchemin 
un peu entamé par les souris. Provenant de la collection Monmerqué). 

\. Accord passé entre Robert II, duc de Rourgogne, d'une part, et 
Guillaume Doublé, évêque de Chalon-sur-Saône, et le chapitre de cette 
ville, d'autre part, sur certains droits contestés entre eux, relatifs aux 
foires de Chalon et à divers autres objets (14 juin 1284; copie du 
XIV e siècle). 

o-6. Donation faite à l'Hôtel-Dieu de Paris par Jean de Ver, che- 
valier, de tout ce qu'il possède à Ragneux en cens et en autres choses 
(15 août 1286). — Vidimus de cette pièce, délivré par Robert d'Estou- 
teville, chevalier, garde de la prévôté de Paris (23 octobre li75; 
pièce un peu entamée par l'humidité). 

7. Vidimus donné par Philippe le Rel, roi de France, des lettres 
de Louis VIII confirmant celles de Philippe Auguste qui accordent une 
commune à la ville de Sens (Paris, mars 1291 ; sceau du roi sur lacs 
de soie rouge et verte. Cf. ci-dessus, cart. II, n° 20). 



ni DE LA COLLECTION P. TARBK. Il 

8. Remise faite par Goswin, chevalier, sire de Gochoncourt, en la 
main de l'abbesse de Maubeuge, du fief qu'il tenait d'elle à la Longue- 
ville, aûn qu'elle en investisse Gérard, chevalier, seigneur de la Lon- 
gueville, pour lui et ses héritiers (Maubeuge, mai 1294; en français). 

9. Contrat d'échange de divers biens et redevances, passé entre 
Gautier Asse, de Saint-Maixent, d'une part, et Pétronille, veuve 
d'Hélie Jaubert, chevalier, et les héritiers de celui-ci, d'autre part 
(1 er septembre 1301; pièce un peu entamée par les souris). 

10. Lettre de Philippe le Bel, roi de France, confirmant la vente 
faite en son nom par Guillaume de Hangest, bailli de Sens, à Jean le 
Petit de Sens, clerc, du cimetière des Juifs, sis à Sens « en la rue 
Saint-Praer », ainsi que d'une maison attenante à ce cimetière (Paris, 
février 1309). 

il. Acceptation faite par Adam, abbé de Saint-Faron de Meaux, 
et par Adam, abbé de Notre-Dame de Longpont, d'une prorogation 
du pouvoir donné par eux à Gaucher de Ghàtillon, comte de Porcicn, 
connétable de France, et délégué par celui-ci à deux arbitres chargés 
de mettre fin à des différends élevés entre les dits abbés (20 juin 1312). 

12. Lettres de Philippe V, roi de France, décidant que la garde et 
le ressort de la justice de la ville de Briarres, appartenant au chapitre 
de Sens, lesquels garde et ressort avaient été compris dans la dot de 
la reine Clémence, resteront immédiatement au roi, moyennant une 
compensation accordée à celle-ci, et seront tenus et exercés par le 
bailli ou le prévôt de Sens (Paris, février 1318) 

15. Lettres de Philippe VI, roi de France, approuvant et ratifiant 
les promesses et obligations de Louis II, comte de Flandre, de Nevers 
et de Kethel, qui par ses lettres données à Bruges le 6 novembre 1330, 
s'est engagé à augmenter le douaire de Marguerite, son épouse, fille 
du roi Philippe V (Paris, janvier 1332). 

14. Serment prêté en présence de Henri d'Apremont, évêque de 
Verdun, par les jurés élus par lui, qui promettent degarder fidèlement 
tout ce qui est contenu « en la lettre de la paix » , pour mettre fin aux 
troubles qui agitent la ville de Verdun (7 avril 1336). 



12 MANUSCRITS m 

lit. Lettres de Philippe VI, roi de France, confirmant la donation 
faite, à titre de fief, par Humbert II, dauphin de Viennois, à Durand 
de Thiers, son chevalier, d'une rente de trente livres tournois sur le 
péage de Riorn en Auvergne (Orléans, janvier 1340). 

l(î. Lettres de Philippe VI qui constitue trois de ses sergents gar- 
diens spéciaux du chapitre de Sens, pour le maintenir dans ses pos- 
sessions, droits et libertés (Paris, 15 décembre 13 il). 

17. Arrêt du Parlement condamnant Jean de Vergy, chevalier, à 
restituer à Oudet Richardot tous ses biens, et à lui payer des dom- 
mages et intérêts pour les torts qu'il lui a causés (Paris, 8 juin 1342). 

lit. Vidimus délivré par Jean Doux, prévôt de Melle, d'un mande- 
ment donné par Raoul, comte d'Eu, connétable de France, pour faire 
payer aux religieux de Fontblanche diverses sommes et redevances 
qu'il leur devait (Chàteau-Chinon, 27 septembre 1344; le vidimus, 
du 29 juin 1345). 

19. Vente faite en la cour d'Angers par Jean Garnier, deThouarcé, 
à Pierre d'Aubigné, valet, d'une rente sur un quartier de vigne 
(22 mars 1345; fragment de sceau sur double queue de parchemin). 

20. Lettres de Philippe VI, roi de France, autorisant la dotation 
d'une chapelle fondée à Sens par Jean de Maizières, maître de la 
chambre aux deniers de la reine (la Suze en Maine, mai 1345; sceau 
du roi sur lacs de soie rouge et verte (brisé, dans un sachet de par- 
chemin); les deux lettres initiales du document, P et H, ornées de 
fleurons, de Ggures représentant l'Annonciation et des emblèmes 
héraldiques du roi et de la reine Jeanne de Rourgogne, son épouse). 

21. Mandement pour pay« r sur le compte de l'hôtel du duc de 
Normandie 8 livres parisis, pour poisson d'eau douce consommé en 
l'hôtel du dit seigneur, au pèlerinage fait par lui à Notre-Dame de 
Déols, en l'année 1344 (Paris, 15 mars 1347). 

22. Quittance donnée par Guillaume Dupin, maître de la chambre 
aux deniers du duc de Normandie, d'une somme délivrée pour la 
dépense de l'hôtel de ce seigneur (Noyon, 10 novembre 1347). 



m DE LA COLLECTIOX P. TARBË. 13 

2ô. Lettres de Philippe VI affranchissant du droit d'amortissement 
une rente destinée à la dotation de la chapelle que Jean de Maizières, 
a fondée en la ville de Sens (au hois de Vincennes, août 1348 ; sceau 
du roi sur lacs de soie rouge et verte (brisé, dans un sachet de parche- 
min) ; les lettres initiales P et H et la lettre A dans la première ligne, 
ornées de fhurons et de figures d'animaux). 

24. Lettres du même, affranchissant du droit d'amortissement 
une rente destinée à la dotation dune chapellenie perpétuelle que 
Jean de Maizières, clerc et conseiller du roi, a fondée on l'église 
paroissiale de Maizières (au manoir de Chanteloup, décembre 1349; 
sceau du roi sur lacs de soie rouge et verte (brisé en partie, dans un 
sachet de parchemin) ; les lettres initiales P et H, ornées de feuilles de 
trèfle) . 

2î>. Mandement pour payer sur le compte de l'hôtel du roi 17 livres 
parisis, pour poisson consommé au dit hôtel, au mois d'août 1350 
(30 novembre 1350). 

2(î. Lettres de Jean, roi de France, faisant remise à Baudouin 
d'Encre, son huissier d'armes, de diverses sommes que la chambre des 
comptes lui réclamait, comme héritier de son frère Othon d'Encre, en 
son vivant chambellan du roi (Paris, 20 janvier 1354). 

27. Mandement pour faire payer sur le compte de l'hôtel du roi 
une somme due à Sevestre de la Servelle, aumônier du dauphin, pour 
une partie de ses gages (20 mai 1355). 

28. Adjudication faite par Hugues le Grand, de Salins, maître des 
œuvres de la comté de Bourgogne, à Henri le Maçon, de Salins, des 
réparations à exécuter au donjon de cette ville (10 janvier 1356). 

2J)-30. Lettres de Jean, roi de France, accordant à l'archevêque 
de Sens et à ses successeurs toute justice temporelle en leur maison, 
sise à Sens, et en ses dépendances (Paris, 14 mai 1356; lettre initiale 
■/ornée de fleurons). — Vidimus de ces lettres donné par le roi Jean, 
lequel déclare qu'elles ne sont pas atteintes par la révocation faite par 
lui ou par son fils, régent du royaume en son absence, de toutes les 



14 MANUSCRITS m 

aliénations du patrimoine royal, accomplies depuis le temps du roi 
Philippe le Bel (au bois deVincennes, 12 août 1362). 

51. Brouillon d'une lettre adressée au vicomte de Gisors par Louis 
de Beaumont, maître de l'hôtel du duc de Xormandie, au sujet du 
mécontentement que celui-ci avait éprouvé de ce que le bailli de 
Gisors ne lui avait pas envoyé « le charroi de son bailliage » (sans 
date, vers 1356 ? ; pièce sur papier) . 

32. Mandement donné par le dauphin Charles, duc de Normandie, 
pour faire payer à André Poupart, son valet de chambre, la somme de 
500 florins d'or, pour lui permettre d'acquitter sa rançon aux ennemis 
qui l'ont fait prisonnier (la Xoble Maison, 31 mars 1356 ou 1357). 

33. Mandement donné par Philippe, duc de Bourgogne, à Aubriot 
de Plaigne, trésorier de Dole, pour délivrer aux gens de la chambre 
aux deniers de la reine, sa mère, une somme pour la dépense de 
l'hôtel de celle-ci (Argilly, 30 mars 1358). 

34. Transaction passée entre Agnès, femme de Jean Fournier, 
bourgeois de Bourges, et le chapitre de l'église du château de cette 
ville, qui lui fait remise, moyennant la cession de quelques pièces de 
terre, d'une redevance d'un muid de blé (3 avril 1358; quelques trous 
dus à l'humidité). 

3o. Lettre de non préjudice octroyée par Charles, dauphin, régent 
du royaume de France, au chapitre de Sens, au sujet de diverses entre- 
prises faites pendant les guerres par les officiers du roi dans le cloître 
du dit chapitre (Sens, 9 juin 1358). 

36. Quittance donnée par Dimanche de Vitel, receveur général de 
Bourgogne, d'une somme reçue d 'Aubriot de Plaigne, pour poisson et 
aulres choses livrées en l'hôtel de la reine, à Argilly (12 juillet 1358). 

37. Lettres de Louis II, duc de Bourbon, comte de Clermont et 
chambrier de France, chargeant deux commissaires de se transporter 
au village de l'Epine et en d'autres lieux, pour y faire diverses infor- 
mations et estimations (Montluçon, 3 août 1358) 



m DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 15 

58. Ordonnance de Baudran de la Heuse, capitaine au bailliage de 
Rouen, assignant une gratiGcation à Robert du Mont, vicomte de Pont- 
Authou, pour avoir vaqué à faire la levée d'un impôt, destiné à sub- 
venir au paiement des gens d'armes et à la résistance contre les enne- 
mis et les rebelles (2 octobre 1358). 

39. Mandement de Guillaume du Melle, capitaine du château et de 
la ville de Caen, invitant Robert de la Coulombe, receveur des subsides 
en cette ville, à payer une somme due à un messager (4 janvier 1359). 

40. Lettre de Marie de Bourbon, princesse d'Achaïe et de Tarente, 
à Nicolas de Aczarolis, comte d'Amalfi, grand sénéchal du royaume de 
Sicile, qu'elle prie de faire des démarches près du Saint-Siège, pour 
l'engager à donner son appui à la candidature au trône de Chypre de 
Hugues de Lusignan, fils de la dite princesse et de feu Gui de Lusi- 
gnan, son époux (Naples, 23 janvier 1360; pièce en latin, sur 
pa ier). 

41. Mandement de Charles le Mauvais, roi de Navarre, ordonnant 
à son trésorier en ses terres de Normandie et de France de payer une 
gratification à Laurin le Lombard (ïudela, 3 février 1362). 

42. Quittance de Robert d'Achères qui reconnaît avoir reçu pour 
le trésor royal 800 francs d'or, sur la somme que les habitants de 
Saint-Lô devaient au roi pour un prêt à eux fait en vue de la déli- 
vrance de certaines forteresses que les Anglais occupaient dans le pays 
(5 juillet 1362). 

43. Envoi d'un mandement par Jean Climence, trésorier du roi de 
Navarre, à Jean Grison, receveur de Beaumont (Evreux, 7 no- 
vembre 1362). 

44. Quittance de Nicolas de Soissons, valet de chambre et pelletier 
du duc de Normandie, pour des livraisons de fourrures au duc de Nor- 
mandie et au comte d'Etampes (14 décembre 1362). 

4o. Requête de Geoffroi Lemel, qui demande une diminution sur le 
prix de sa ferme du sel vendu en la ville de Honfleur, à cause des 
dommages qu'il a éprouvés par suite de la présence des ennemis (sans 
date, après 1362). 



16 MANUSCRITS 



Carton IV. — Années 1364-1598. 

1. Quittance donnée par Pierre le Mercier, contrôleur des aides 
levées dans le royaume pour la délivrance du roi Jean, d'une somme 
reçue pour les gages de son office (8 octobre 1364). 

2. Lettres de Charles V, roi de France, qui conGe à Etienne du 
Moustier, capitaine de la ville de Harfleur, la mission de faire garder 
la Seine depuis le Chef-de-Caux jusqu'à Caudebec, pour empêcher les 
ennemis de la passer (Paris, 13 décembre 1364). 

3. Mandement des élus en la ville et au diocèse de Rouen, enjoi- 
gnant à Richard du Til, receveur général, de bailler une somme pour 
les gages de Henriet Gorren, capitaine d'un bateau de guerre, et de 
son équipage, lequel bateau a été envoyé sur la Seine, aux environs 
de Jumièges, pour s'opposer au passage des ennemis (Rouen, 
6 mars 1365). 

4. Mandement adressé par Pierre Lacoste, trésorier général de 
Berry et d'Auvergne, à Colin de Florence, receveur des montagnes 
d'Auvergne, pour faire payer les gages de deux clercs (12 mai 1365). 

o. Lettres de Charles V, roi de France, donnant pouvoir à Guil- 
laume du Melle, capitaine aux bailliages de Caen et de Cotentin, de 
faire payer certaines gratifications aux chevaliers et écuyers qui auront 
bien servi le roi en sa compagnie (Paris, 26 mai 1365). 

6. Quittance donnée par Mouton, sire de Blainville, capitaine au 
diocèse de Rouen, en deçà de la Seine, d'une somme reçue pour ses 
gages (4 septembre 1365). 

7. Quittance de Jean d'Orléans, receveur général des aides en 
Normandie (Rouen, 9 décembre 1366). 

H. Vidimus et confirmation donnés par le roi Charles V des lettres 
de Philippe le Bel confirmant la charte de commune accordée à la \ille 



ro DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 17 

de Sens par Philippe Auguste et par Louis VIII (Sens, juillet 1367; 
sceau du roi sur lacs de soie rouge et verte, brisé, dans un sachet de 
parchemin). (Cf. ci-dessus, cart. III, n° 7). 

9. Lettres de Charles V, accordant aux habitants de la ville de 
Gournay en Normandie la permission de prendre chaque mois, pen- 
dant un an, deux deniers sur douze en l'imposition levée en cette 
ville pour le fait de la délivrance du roi Jean, en raison des grands 
frais qu'ils ont à supporter pour la défense de leur ville (Paris, 
18 juin 1368). 

10-13. Lettres de Louis, duc d'Anjou, frère du roi de France et 
son lieutenant au pays de Languedoc, invitant Ktienne de Montmeil- 
lant, trésorier général des guerres, à payer à Hervé de Karalleu, che- 
valier, ce qui lui sera dû pour ses hommes d'armes (Toulouse, 11 mai 
1369). — Lettres du même, enjoignant à Amboise Beth, général 
des finances en Languedoc, de payer à l'un de ses chevaucheurs une 
gratification pour récompenser ses bons services (au bois de Vincennes, 
8 juin 1377) — Lettres du même, accusant réception d'une somme 
reçue d'Amboise Beth, des deniers d'un subside nouvellement octroyé 
par les consuls de Carcassonne (Montpellier, 17 décembre 1377). — 
Id., d'une somme reçue du même, sur les deniers de sa recette géné- 
rale (Montpellier, 18 décembre 1377). 

14. Mandement des généraux conseillers à Paris sur le fait des 
aides de la guerre, enjoignant aux élus et au receveur de la ville et du 
diocèse de Bayeux d'employer certaines receltes au paiement des gages 
des gens d'armes qui sont sur les frontières de Normandie (Paris, 
1 er mars 1370). 

15. Quittance de Jean de Cusy, clerc de la chambre aux deniers 
de la reine Blanche, pour une fourniture de sel blanc livré à Neaufle, 
en la paneterie de la dite reine (I er mai 1370). 

16. Mandement de Charles le Mauvais, roi de Navarre, au sujet 
du paiement d'un cheval acheté par le vicomte d'Orbec et livré à un 
chevaucheur pour faire un voyage près du roi de France (Cherbourg, 
8 juillet 1370; signature de J(acques) Froissart, clerc du roi de 
Navarre). 

TOME xxxix*. 2 



18 MANUSCRITS iv 

17. Mandement du même pour le paiement des gages de Henri des 
Loges (... 1370; pièce incomplète, déchirée du côté droit). 

18. Quittance donnée par Oudinet de Venderez, commis sur le fait 
de la chambre aux deniers de la reine Blanche, d'une fourniture 
d'avoine pour la dépense de l'hôtel de la dite reine (juillet 1370). 

19. Mandement d'Aymeri, vicomte de Narbonne, amiral de France, 
invitant Jean Ribaut, vicomte de Montivilliers, commis par le roi aux 
réparations des vaisseaux, à bailler une somme à Guiraut Bedos, 
patron d'une galère (Harfleur, 13 septembre 1370). 

20. Quittance de Marguerite, comtesse de Flandre, d'Artois et de 
Bourgogne (Arras, 23 novembre 1370). 

21. Mandement de Bobert des Camps et de Guillaume de Gaugy 
pour le remboursement d'un prêt que Millet Kidel a fait pour la pré- 
sente guerre (Bouen, 16 décembre 1370). 

22. Quittance de Gace de la Bigne, premier chapelain du roi, pour 
les arrérages d'une rente viagère sur la recette de la vicomte de 
Bayeux (Paris, 1 er février 1371; signature et fragment du sceau de 
Gace de la Bigne). 

23. Quittance de Charles de Poitiers, sire de Saint-Vallier, pour 
les arrérages d'une rente viagère, assignée à lui et à Simonne de Méry, 
sa femme, par la comtesse de Flandre et de Bourgogne, sur ses mou- 
lins de Dole et ses rentes dePoligny (16 avril 1371). 

24. Côdule constatant que les généraux conseillers à Paris sur les 
aides de la guerre ont fait recevoir une somme de Jean le Mareschal, 
receveur général des dites aides en la province de Bouen, sur ce qu'il 
peut devoir à cause de sa recette (Paris, 26 avril 1371). 

25. Mandement adressé par les dits conseillers à Jean le Mareschal 
(Paris, 7juin 1371). 

26. Quittance donnée par Pierre de Soissons, clerc de l'armée de 



iv DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 19 

la mer pour le roi, d'une somme reçue pour les gages des arbalétriers, 
mariniers et officiers de galères, dans les villes de Harfleur, Honfleur 
et Rouen (Harfleur, 10 septembre 1371). 

27. Compte fait par Louis de Sancerre, maréchal de France, à 
Jean le Mercier, trésorier des guerres, pour les gages du dit maréchal 
et des gens d'armes qu'il a tenus en sa compagnie au service du roi 
dans les présentes guerres, et pour des sommes à lui attribuées pour 
l'état de sa personne; la somme totale s'élève à 17,352 livres tour- 
nois (Paris, 16 septembre 1371). 

28. Mandement des généraux conseillers sur les aides de la guerre, 
pour le remboursement des frais d'un voyage fait à Paris par Guil- 
laume de Longueil, grènetier du grenier à sel de Dieppe (Paris, 
30 août 1372). 

29. Cédule constatant la réception d'une somme baillée par Colin 
le Roy, receveur des aides en la ville et vicomte de Caudebec, sur sa 
recette (Paris, 2 septembre 1372). 

30. Codule constatant que Rejjnaud de la Chapelle, receveur des 
aides à Noyon, a fait bailler des deniers de sa recette une somme 
pour la dépense de l'hôtel du roi (Paris, 16 avril 1373 ; pièce entamée 
du côté droit par l'humidité). 

51. Rulle du pape Grégoire XI, faisant remise à Pierre, abbé du 
monastère de Toussaints de Chàlons, des sommes d'argent qu'il devait 
à la chambre apostolique, à raison d'une subvention du trentième, 
imposée par le pape Clément VI (Villeneuve-lès-Avignon, 8 sep- 
tembre 1373 ; bulle de plomb sur lacs de soie rouge et jaune. — A la 
pièce est jointe une analyse, écrite sur papier à la un du XVII e siècle). 

32. Quittance de Raoul Campion, receveur en la Basse Normandie 
sur le fait des aides de la guerre, et « receveur général de la chevance 
ordenée de nouvel pour le fait de Saint Sauveur le Vicomte » (Caen, 
23 octobre 1374). 

35. Lettre d'envoi par les maréchaux de France au trésorier des 
guerres du roi, de la montre de Philippe, seigneur de Linières, et de 



20 MAXUSCRITS iv 

ses gens d'armes, qui doivent servir dans les guerres aux pays de 
Saintonge et d'Angoumois, sous les ordres de Louis de Sancerre, 
maréchal de France (Saumur, 25 mai 1375). 

34. Sentence rendue au Chàtelet de Paris par Hugues Aubriot, 
garde de la Prévôté de Paris, adjugeant par retrait à Geoffroi Marcel 
et à sa femme une rente annuelle de deux muids de froment (5 sep- 
tembre 1375). 

3o. Lettre de Robert, duc de Bar, confirmant la donation faite par 
amoiselle Helluwy la béguine à Régnier, son neveu, du tiers de son 
héritage qu'elle avait en la seigneurie de Liny (Dun, 1 er décem- 
bre 1375). 

36. Quittance donnée par Hugues de Tourouvre, maître de la 
chambre aux deniers de la reine Blanche, d'une somme reçue de 
Simon de Maubuisson, vicomte de Xeufchàtel (18 avril 1376). 

37. Lettres de Jeanne d'Eu, comtesse d'Etampes et duchesse 
d'Athènes, qui fait savoir à Jean de Cluny, son bailli en ses terres de 
Bourgogne, et à ses autres officiers, qu'elle a accordé à Philibert de 
Montaigu, seigneur de Sainte-Péreuse, un répit pour l'hommage qu'il 
doit lui faire de ce qu'il tient d'elle, à cause de sa chàtellenie de Chà- 
tcau-Chinon (Sens, 23 janvier 1377). 

38. Quittance donnée par Philippe de Saint-Loup, et le Crousson, 
son compagnon, terrassiers, d'une somme reçue d'Antoine de Gouves, 
gruyer en Bourgogne au bailliage d'Amont, pour des réparalions 
faites à l'étang le Comte (donné sous le contre-sceau de la cour de Gy, 
le 13 avril 1377). 

39 Quittance donnée par Jean de Montblezu, écuyer et maître 
sergent de la forêt du Gaud, d'une somme reçue pour ses gages 
(19 septembre 1377 ; pièce incomplète, rognée du côté droit). 

40. Quittance donnée par Isabelle, comtesse de Xeufchàtel, d'une 
somme reçue de la comtesse de Flandre et de Bourgogne, pour une 
portion d'une rente sur la saunerie de Salins (18 octobre 1377). 



iv DE LA COLLECTION P. ÏARBÉ. 21 

41. Quittance donnée par Tevin de Berian, secrétaire de Louis, 
duc d'Anjou, frère du roi et son lieutenant au pays de Languedoc, 
d'une somme reçue d'Ambroise Beth, général des finances en ce pays, 
pour des achats faits sur l'ordre du susdit duc (Toulouse, 7 jan- 
vier 1378). 

42. Quittance donnée par Guillaume Brunel, trésorier et argentier 
du roi, d'une somme reçue de Huet de Saint-Arme, receveur des aides 
en la ville et au diocèse d'Evreux, de laquelle somme une partie a été 
payée à Guillaume Seiguier, garde des lions du roi (27 décembre 1 378) . 

43. Quittance donnée par Etienne Porchier, maître des garnisons 
de vins du roi et du dauphin, d'une somme reçue de Berlaud Aladent, 
receveur général des aides de la guerre à Caen et en Basse Normandie 
(4 mars 1379). 

44. Quittance d'Etienne Fourcaut, receveur général de la finance 
« de nouvel mise sus ou païsdeNormendiepourle fait de Chierebourc » 
(Lisieux, 2 mai 1379). 

4î>. Lettres de Charles, fils aîné de Charles II, roi de Navarre, 
portant reconnaissance du paiement fait sur son ordre par Jean le 
Franc, trésorier du roi, son père, en ses terres de France et de Nor- 
mandie, de diverses sommes pour des travaux exécutés en son hôtel, à 
Paris : verrières en l'oratoire de la chapelle, peintures exécutées par 
Pierre le Lorrain, etc. (Nemours, 10 décembre 1379). 

46. Cédule des généraux conseillers à Paris sur le fait des aides de 
la guerre, constatant que Jean Slancon, receveur général pour la cité 
et province de Bouen, a baillé sur sa recette une somme pour monsei- 
gneur Bureau de la Bivière, chevalier (Paris, 31 décembre 1379). 

47. Mandement de Marguerite, comtesse de Flandre et de Bour- 
gogne, invitant Guyot de Kochefort, son gruyer au comté de Bourgogne, 
à délivrer aux échevins d'.Arbois, pour la réfection de l'église de cette 
ville, vingt-cinq chênes de sa forêt deMouchay (Paris, 1 er avril 1380). 

AU. Dépense de l'hôtel de Charles, fils aîné de Charles II, roi de 
Navarre, pour le mois de mai 1380 (1 er juin 1380). 



22 MANUSCRITS n 

49. Lettres de Jean de Clermont, clavaire du roi à Carcassonne et 
gouverneur du trésor royal, au sujet d'une somme assignée à Arnaud 
deYsptmia, sénéchal de Carcassonne et de Béziers (15 mars 1381 ; 
pièce incomplète, rognée du côté droit). 

oO-oI. Lettres de Geoffroi de Charny, bailli de Caux, ordonnant 
au vicomte de Montivilliers de faire annoncer dans son ressort la tenue 
des assises ordinaires du bailliage de Caux (Caudebec,24 mars 1381). 
— Lettres de Roger Ravin, lieutenant de Geoffroi de Charny, ordon- 
nant au vicomte de Montivilliers de faire annoncer la tenue des» assises 
de patronnage d'église » au bailliage de Caux (Caudebec, 4 avril 1388). 

52. Mandement de Jacques Lempereur, maître et enquêteur des 
forêts et garennes du roi, enjoignant au maître sergent de la forêt de 
Saiute-Menehould de laisser les religieux de Moiremont jouir des usages 
des bois et bâtis placés en sa garde (Sainte-Menehould, 23 mai 1381). 

o5. Mandement des gens des comptes du roi, à Paris, invitant le 
vicomte de Caen à payer à Jean Ferrant le jeune ses gages de l'office 
de maître des œuvres de charpenterie en la dite vicomte de Caen 
(Paris, 19 novembre 1381). 

i>4-oo. Mandement de Pierre Vive, gruyer du comté de Champa- 
gne et de Brie, adressé dans le même but au maître sergent de la 
forêt de Sainte-Menehould (Sainte-Menehould, 2(> mars 1382; sceau 
sur queue de parchemin). — Lettres de Jeand'Igny, commis sur le fait 
des eaux et forêts, par Charles, seigneur de Chàtillon, chambellan au 
roi, souverain maître et général réformateur d'icelles eaux et forêts, 
confirmant aux religieux de Moiremont leurs droits d'usages en 
certains hois près de la forêt de Sainte-Menehould (Sainte-Mene- 
hould, 21 novembre 1387 ; sceau sur queue de parchemin). 

56. Transaction passée entre Arnaud de Corbie, premier président 
du parlement royal, à Paris, et Thomas de Corbie, son frère, demeu- 
rant à Reauvais, aii sujet de la disposition réciproque de leurs héri- 
tages, en cas de décès de l'un deux, et de la constitution d'un douaire 
faite par Arnaud en faveur de Marguerite de Crezèques, épouse de 
son frère, en leur contrat de mariage (27 avril 1382). 



iv DE LA COLLECTION P. TARBE. 23 

i>7. Lettres de Charles VI, roi de France, enjoignant à Jean le 
Flament, son trésorier des guerres, de bailler a Simonnet de Lille la 
somme de 100 francs d'or, pour le prix d'une croix d'or garnie de 
pierreries qu'il a achetée de lui, et qu'il a donnée « à Henry de Alain, 
chevalier de l'ordre de Pruce, qui estoit venu devers nous » (Paris, 
21 mars 1383). 

38 Quittance donnée par Guillaume d'Enfernet, trésorier des 
guerres, d'une somme reçue de Pierre le Hursin, receveur des aides 
au diocèse de Sées (Falaise, 4 mai 1383). 

59. Lettres du même enjoignant aux généraux conseillers sur le 
fait des aides, de bailler des deniers des dites aides à Simonnet de 
Lille les 100 francs d'or que le trésorier des guerres n'a pu lui payer 
(Paris, 26 mai 1383). 

60. Cédule des généraux conseillers sur le fait des aides de la 
guerre, constatant que Guillaume du Hazay, receveur à Rouen, a 
baillé sur sa recette une somme pour Gui, seigneur de la Roche-Guyon 
(Paris, 20 novembre 1383). 

61. Lettres de Marie, reine de Jérusalem et de Sicile, duchesse 
d'Anjou et de Touraine, ordonnant aux gens des comptes de Louis, 
duc d'Anjou, d'allouer une somme de 160 francs d'or à Nicolas de 
Mauregart, pour le rembourser des frais qu'il a faits en recueillant dans 
les pays de Languedoc des sommes qui ont été chargées au port 
d'Aigues-Mortes et envoyées au duc d'Anjou, pour son entreprise au 
pays d'Italie (au château d'Angers, 9 septembre 1384). 

62. Lettres closes de Philippe le Hardi, duc de Rourgogne, enjoi- 
gnant au vicomte d'Auge de poursuivre la punition de Jacquet le Tort, 
arrêté et traduit devant l'officialité de Lisieux pour avoir assailli de 
nuit Jean le Canonier, maître des œuvres du duc, que celui-ci avait 
envoyé en Normandie, « pour certain fait de grans ouvrages » (Cam- 
brai, 26 janvier 1385). 

65. Quittance donnée par Hervieu de Neauville, maître des garni- 
sons de la seconde armée d'Angleterre, d'une somme reçue de Nicolas 



•24 MAXISCRITS iv 

de Plancy, notaire du roi et clerc de ses comptes, pour des achats de 
vins, provisions, armes et ustensiles, destinés à cette armée (28 juin 
1385). 

64. Reconnaissance donnée par Xicolas de Plancy d'une somme 
prêtée an roi par Béranger Loutrel, receveur des aides de la guerre à 
Arques, pour les besoins de la seconde armée d'Angleterre (Paris, 
2 juillet 1385). 

65. Cédule constatant que Xicolas do Plancy, commis au gouver- 
nement des aides ordonnées pour le passage de la mer, a fait recevoir 
de Guiot Malfaut, receveur des aides à Bayeux, une somme pour Guil- 
laume d'Enfernet, trésorier des guerres, à Lille (Paris, 30 janvier 
1387). 

66. Quittance donnée par Jean d'Artois, comte d'Eu, d'une somme 
reçue de Béranger Loutrel (Creil, 13 septembre 1385). 

67. Lettres de Pierre de Xavarre, comte de Mortain, lieutenant de 
son père le roi de Xavarre, au sujet du paiement effectué par son cha- 
pelain Jean Chapelle, commis au fait de sa chambre aux deniers, d'une 
somme affectée à diverses dépenses (Breteuil.... [vers 1385?] ; pièce 
incomplète, rognée du côté droit). 

60. Quittance donnée par Jean Amyot, clerc et payeur des œuvres 
du roi, d'une somme reçue de Richard Morel, vicomte d'Orbec, pour 
certaines réparations de maçonnerie, de charpente et de couverture de 
la chambre des comptes du roi (23 janvier 1386 ; pièce légèrement 
rognée du côté droit). 

60. Cédule des généraux conseillers sur le fait des aides de la 
guerre, constatant qu'ils ont fait recevoir de Thomas Boissy, receveur 
à Évreux, une somme pour le duc de Berry (Paris, A juin 1386). 

70. Quittance donnée par Gui de Guingant, clerc et notaire du 
roi, d'une somme reçue pour ses gages de Jean le Grand, vicomte de 
Caen (24 juin 1386). 



iv DE LA COLLKCTIO\ P. TARBÉ. 25 

71. Aveu de Jean Pastourel, conseiller du roi, qui reconnaît tenir 
en fief de Raoul Pignoreau, écuyer, environ un muid de terre sis au 
terroir de Levainville (24 juin 138G). 

72. Quittance donnée par Pierre de la Crique, écuyer, panetier du 
roi, d'une somme reçue de Millet Baillet, commis à recevoir l'aide 
ordonnée pour le passage de la mer, pour lui permettre d'aller en 
Picardie et en Flandre faire les garnisons du fait du dit office de pane- 
terie, pour le roi et pour son voyage en « l'armée du dit passage » 
(12 août 1386). 

73. Lettres de Charles VI, roi de France, ordonnant à Nicolas de 
Plancy défaire payer à Guillaume Brunel, argentier du roi, la somme 
de 70 francs pour un reliquaire d'argent doré, destiné à mettre le 
Saint Sacrement pendant la traversée du roi dans le voyage qu'il a 
projeté au pays d'Angleterre (Compiègne, 2 septembre 1380; pièce 
un peu rognée du côté droit). 

74. Lettre de Pierre II, comte d'Alençon et du Perche, ordonnant 
à son secrétaire Richard Buron, receveur en ses terres, de rembourser 
à divers officiers des dites terres les frais qu'ils ont faits pour la levée 
de l'expédition d'Angleterre (Argentan, 15 janvier 1387). 

76. Lettre des maréchaux de France, accompagnant l'envoi à Jean 
le Flament, trésorier des guerres, de la montre faite à Poitiers de la 
compagnie de Louis de Sancerre, maréchal de France (Poitiers, 
15 février 1387). 

76. Lettre de Jean, duc de Berry, lieutenant du roi aux pays de 
Languedoc et au duché de Guyenne, ordonnant aux généraux conseil- 
lers du roi sur le fait des aides, de payer au comte de la Marche le 
tiers des aides ayant cours en plusieurs localités du comté de Castres 
(au château de Poitiers, 12 avril 1387). 

77. Quittance donnée par Jean Choque, maître du clos des galées 
près Rouen, d'une somme reçue pour son office de Guillaume du 
Hazay, receveur des aides à Rouen (22 mai 1387). 

78. Quittance donnée par Philippe, seigneur de Linières, cheva- 



26 MANUSCRITS iv 

lier, d'une somme reçue de Jean le Flament. trésorier des guerres, en 
prêt sur ses gages de banneret et sur ceux de trois autres chevaliers et 
de vingt-six écuyers de sa compagnie, pour leur service en Guyenne, 
sous les ordres du maréchal Louis de Sancerre (8 juin 1388). 

7Î). Qmltanxe donnée par Jacques Beyrieu, receveur général des 
aides de la guerre aux pays de Languedoc et au duché de Guyenne, 
d'une somme reçue de Jean Molinier, receveur particulier au diocèse 
de Bieux (Montpellier, 3 janvier 1389). 

80. Attestation donnée par Jean le Flament, trésorier des guerres, 
d'une somme -reçue de Béranger Loutrel, receveur des aides de la guerre 
à Arques (21 février 1389). 

81. Lettres closes du roi Charles VI ; avertissant le grènetier et le 
contrôleur de Pontoise d'une augmentation qu'il a ordonnée de l'impôt 
sur le sel, pour subvenir aux frais du voyage qu'il al'intenlion de faire 
en Languedoc (Paris, 31 août 1389). 

82. Cédule de Milet Baillet, général maître des monnaies du roi, 
constatant un prêt fait au roi par Martin Double, avocat au Chàteletde 
Paris, pour le voyage de Guyenne (Paris, 3 septembre 1389). 

83. Quittance donnée par Yon, sire de Garencières, chambellan du 
roi, capitaine du château et de la ville de Caeu, d'une somme reçue 
pour les gages d'hommes d'armes, qui ont servi sous ses ordres en la 
garde et défense du susdit château (10 mars 1390). 

84. Mandement d'une somme à payer par Jaquinot le Souschantre, 
grènetier du grenier à sel de Saint-Dizier, sur sa recette, pour Jean 
Cbanteprime, trésorier des guerres (Paris, 15 mars 1390). 

8i>. Lettre du roi Charles VI, ordonnant aux généraux conseillers 
sur le fait des aides de la guerre, de faire payer une gratification à 
Martin Piet, clerc deson écurie (Saint-Germain-en-Laye, 11 avril 1390). 

80. Quittance donnée par Benaud de la Chapelle, conseiller du 
roi et maître de ses comptes, pour le remboursement d'un prêt fait au 
roi (14 avril 1390). 



iv DE LA COLLECTION' P. TARBÉ. 27 

87. Quittance donnée par Colas Mengin, trésorier général du duc 
de Berry, d'une somme reçue de Jacques Hémon, receveur général des 
aides, pour assignation faite à (îeoffroi le Mesgre, dit Boucicaiit, che- 
valier, en déduction de 200,000 francs que le roi avait ordonné être 
payés à celui-ci (8 mai 1390). 

88. Lettres closes du roi Charles VI, ordonnant au vicomte de 
Heaumont-le-Roger de payer une somme à Pierre de Navarre pour sa 
provision delà présente année (Saint-Ouen, 11 mai [1390?]). 

89. Quittance donnée par Guillaume Budé, clerc du roi, maître de 
ses garnisons de vins et de celles de la reine, d'une somme reçue pour 
son office ("22 juin 1390; pièce incomplète, rognée du côte droit). 

90. Lettres du roi Charles VI, confirmant des lettres de committimus 
de Charles V, données à Paris en février 1368, qui décident que les 
causes du chapitre de Sens, relatives à tous ses biens situés en un lieu 
quelconque du royaume, seront exclusivement du ressort du bailli de 
Sens (Clermont-en-Beauvoisis, juillet 1390). 

91. Quittance donnée par Waleran de Luxembourg, comte de Saint- 
Pol, d'une somme reçue pour sa pension annuelle (4 décembre 1390). 

92. Quittance donnée par Clément Petit, prêtre, chapelain de la 
chapelle de Saint-Martin au château de Conches, d'une somme qui lui 
était due pour cette chapelle sur la recette ordinaire de la vicomte 
de Conches (21 décembre 1390). 

95. Lettres closes du roi Charles VI, enjoignant aux élus sur le 
fait des aides de la guerre de faire chacun un prêt de 100 francs qu'ils 
bailleront aussitôt au receveur des aides à Caudebec (Paris, 4 oc- 
tobre). 

94. Lettres du même, ordonnant aux généraux conseillers à Paris 
sur le fait des aides, de faire payer une somme à Pierre de Navarre 
pour sa provision de l'année prochaine (Melun, 25 janvier 1391 ; pièce 
incomplète, entamée par l'humidité du côté droit). 

9o. Quittance donnée par Pierre de Navarre d'une somme reçue 



28 MAXl'SCRITS »v 

de Durand Filleul, vicomte de Couches, pour un terme échu de sa 
provision de la présente année (l ,r avril 1391). 

06. Quittance donnée par le maître et les frères et sœurs de la 
Maison-Dieu de Montmorency, à Gauthier Petit, grènetier du roi à 
Pontoise, pourun setier de sel qu'ils prennent chaque année, à titre de 
rente, à Conflans-Sainte-Honorine (14 décembre 1392). 

97. Caution donnée par Guillaume Barrau, secrétaire du roi, et 
Marguerite, sa femme, pour Jean Barrau, secrétaire du roi et du duc 
de Berry, jadis receveur en la sénéchaussée de Toulouse, qui avait 
été emprisonné sur Tordre de la chambre des comptes, puis mis en 
liberté dans Paris et à deux lieues aux environs (15 juillet 1393). 

98. Lettre du roi Charles VI, ordonnant aux généraux conseillers 
sur le fait des aides de la guerre, de faire payer une gratiGcation à 
GuillaumedeBudernare, receveur à Kouen (Louviers, 27 février 1394). 

99. Quittance de Jean, seigneur de Tournemire, qui confesse avoir 
reçu d'Etienne Champaignac, de la ville de Saint-Flour, une somme 
qui lui était due pour la prise d'Aymerigot Marches (la Pierre de Jour- 
daine, 20 mai 1394). 

100. Mandement des généraux conseillers sur le fait des aides de 
la guerre, ordonnant au grènetier du grenier à sel de Caudebec de 
payer sur sa recette une somme à Arnoul Boucher, trésorier des guerres 
(Paris, 24 mai 1394). 

101. Certificat d'Arnoul Boucher, attestant l'envoi qui lui a été fait 
d'une somme par Jean de Fnntenay, grènetier du grenier à sel de Bel- 
lème (Paris, 12 octobre 1394). 

102. Xorns des fauconniers et valets de fauconnerie du roi Char- 
les VI et du duc d'Orléans, avec l'état de leurs gages (8 février 1395). 

10.">. Quittance de Guillaume Gayle, prêtre et vicaire de la chapelle 
du château de Mercurol (27 mars 1395). 

10^. Lettre de Jean, seigneur de Folleville, garde de la prévôté de 
Paris, ordonnant à Jean du Bois, sergent à verge au Chàtelet, de pour- 



iv DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 29 

suivre sur les drapiers de Paris la levée d'une somme de 100 livres 
parisis, à laquelle le roi Charles VI leur a permis de s'imposer, en vue 
de certaines affaires qu'ils ont au Parlement et ailleurs (-25 mai 1395). 

I0i>. Cédule des généraux conseillers sur le fait des aides, qui 
constatent avoir fait recevoir de Jean de Mantes, receveur à Gisors, 
une somme pour la dépense de l'hôtel du duc d'Orléans (Paris, 
5 juin 1395). 

100. Lettre d'envoi par Guichard Dauphin, seigneur de Jaligny, 
maître des arbalétriers de France, à Guillaume d'Orgemont, trésorier 
des guerres, de la montre des arbalétriers de la compagnie de Jean 
Delfaut, chargés de la garde et défense du château de la Montoire (la 
Montoire, 1 er octobre 1395). 

107-108. Aveu et dénombrement de la terre, ville et seigneurie 
de Maisons-sur-Seine, fournis au roi, à cause de sa chàtellenie de 
Poissy, par Jean de Gaucourt, seigneur de Maisons (-4 octobre 1395 : 
copie collationnée, faite le 10 mai 1418; pièce trouée en quelques 
endroits). — Déclaration des héritages que Toussaint Belavoine, 
demeurant à Maisons, tient à titre de cens du sieur de la Vaudoire 
(4 octobre 1598). 

109. Lettres de Louis II, duc de Bourbon, chambrier de France et 
seigneur de Chàleau-Chinon, qui déclare avoir reçu lu foi et l'hommage 
de Philibert de Montaigu, chevalier, seigneur de Saintc-Péreuse, pour 
tout ce qu'il tient de lui en fief à cause de sa chàtellenie de Chàteau- 
Chinon (Chàteau-Chinon, 8 août 1396). 

110. Mandement des généraux conseillers sur le fait des aides, 
ordonnaot à Jacques Mouche, receveur des aides à Bayeux, de payer 
sur sa recette une somme pour les frais de transport de Bayeux à Paris 
de la Onance provenant de la levée des aides (24 septembre 1396). 

111. Mandement de Philippe de Moulins, évèque de Xoyon, et 
d'Amaury d'Orgemont. conseiller du roi, commis au gouvernement de 
l'aide nouvellement imposée pour le secours de la chrétienté et la paix 
de l'Église, ordonnant à Jean Benout, receveur des aides à Arques, de 



30 MANUSCRITS iv 

payer sur sa recette une somme pour les frais de transport d'Arqués à 
Paris des deniers de l'aide (1 er avril 1398). 

112. Quittance donnée par Pierre de Xavarre d'une somme reçue 
de Jean le Chien, vicomte de Coutances, pour la provision que le roi 
lui a ordonnée (Paris, 9 avril 1398). 

113. Lettres de Philippe le Hardi, duc de Bourgogne, autorisant 
son chamhellan Jean, sire de Rupt, à faire élever des fourches à deux 
piliers, pour l'exécution des malfaiteurs, au territoire de Borey où il a 
toute justice (en l'hôtel de Conflans-lès-Paris, 26 juin 1398). 

114. Mandement ordonnant de payer, sur le compte de l'hôtel du 
roi, une somme pour les gages de Pierre de Canteleu, clerc et secré- 
taire du roi (10 juillet 1398). 

Ho-116. Mandement de Raoul d'Auquetonville, général conseil- 
ler du roi sur le fait des aides de la guerre, ordonnant à Yvon Huart, 
receveur des aides à Caen, de payer des deniers de sa recette les frais 
d'un message de Caen à Paris (Caen, 27 août 1398). — Mandement 
du même pour le paiement d'un port de lettres aux élus, receveurs 
et grènetiers de Sées, Alençon et Paris (Caen, 28 août 1398). 

117. Mandement des conseillers sur le fait des aides, attribuant à 
Guillaume de Gray, receveur des aides à Lisieux, une somme pour 
les frais de son séjour à Paris (Paris, 8 octobre 1398). 

118. Cédule des mêmes, constatant qu'ils ont fait recevoir des 
héritiers de feu Jean Henout, receveur à Arques, une somme pour les 
frais d'un voyage fait par Jean Jehe, notaire et secrétaire du roi 
(Paris, 31 août 1400). 

110. Certificat de Pierre de Bos, châtelain du château de Golan- 
court pour l'évèque de Beauvais, attestant que la chapelle du dit châ- 
teau a été bien desservie par le chapelain dans les années 1398 et 
1399 (24 octobre 1400). 

120. Quittance donnée par Guillaume du Fresnoy, maître des 



iv DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 31 

œuvres de charpenterie du roi en le vicomte de Rouen, d'une somme 
reçue pour ses gages (8 avril 1401). 

121. Certificat de Nicaise Bougis, commis par le roi à visiter l'état 
et valeur des aides et greniers de la province de Rouen, attestant que 
le receveur d'Avranches lui a envoyé à Saint-Lô son état et ses lettres 
et décharges (14 octobre 1402). 

122. Mandement des généraux conseillers sur le fait des aides de 
la guerre, ordonnait au grènetier de Mantes de délivrer aux religieux 
du Val-Notre-Dame cinq setiers de sel sans droits, sur la rente de sel 
qu'ils prennent chaque année sur le péage ou travers de la Seine, au 
port de Meulan (Paris, 17 novembre 1402 ; pièce portant des traces 
de brûlures). 

125. Lettres de Jean sans Peur, duc de Bourgogne, faisant savoir 
aux baillis d'Auxois et de la Montagne qu'Isabelle de Saffres, veuve 
de messire Hugues de Savigney, lui a fait hommage pour tout ce 
qu'elle tient en fief de lui dans les limites des dits bailliages (Dijon, 
20 juin 1404). 

124. Lettres du roi Charles VI, enjoignant au bailli de Sens de 
fa ; re publier dans les localités de son bailliage diverses lettres, ici 
transcrites, attestant que le corps de saint Loup, archevêque de Sens, 
repose tout entier dans l'église de Sainte-Colombe de cette ville (Paris, 
30 septembre 1404). Ces lettres sont les suivantes : 

1° Vidimus délivré le 20 août 1404 par Nicolas Surreau, prévôt de 
Sens, d'une charte de Hugues de Toucy, archevêque de cette ville, qui 
déclare avoir visité les reliques de saint Loup en l'église de Sainte- 
Colombe, et en avoir fait une ostension publique (1 160). 

2° Information faite par Jean de Quatremaires, conseiller au Parle- 
ment, à la requête des religieux de Sainte-Colombe et en vertu de 
lettres de commission de Charles VI, pour détruire les doutes semés 
dans le peuple par des gens qui faisaient des quêtes parmi la chré- 
tienté, en portant des châsses et en se prétendant en possession 
du corps de saint Loup (en l'abbaye de Sainte-Colombe, 25 sep- 
tembre 1404). 

|2o. Lettres d'Hector de Chartres, seigneur d'Ons, et de Pierre de 



32 MAXUSCRITS iv 

Chartres, seigneur de Clairoix, maîtres et enquêteurs drs eaux et 
forêts du roi en Xormandie et en Picardie, notiGant au vicomte de 
Rouen une vente de bois faite en la paroisse de Saint-Thomas de la 
Chaussée par Jean de Merlemont, écuyer (Ons, 18 mai 1405). 

120. Mandement de Jean d'Aunoy, secrétaire du roi, ordonnant 
à Guillaume de la Hogue, vice-amiral de la mer, maître du clos 
des galées près Rouen, de payer diverses sommes à un cloutier et 
à un cordier de cette ville pour la réparation de certaines galées 
(5 juin U05). 

127. Lettres d'Hector de Chartres, notifiant au vicomte d'Arqués 
la vente faite par Alix de Cany, de la dépouille de six acres de ses 
bois du Val Ogier, sis en la paroisse de Flamets (Rouen, 10 jan- 
vier 1407). 

128. Cédule des généraux conseillers sur le fait des aides, attes- 
tant qu'ils ont fait recevoir une somme de Michel de Rouvres, rece- 
veur à Alencon (Paris, 30 septembre 1407). 

12ï). Quittance donnée par Jean de la Rarre, receveur général des 
aides de la guerre dans les pays de Languedoc, d'une somme reçue 
de Vidal de Saint-Loup, receveur des aides au diocèse de Mirepoix 
(Ximes, 15 janvier 1409). 

130. Quittance de Jean V, duc de Rretagne, qui reconnaît avoir 
reçu de Jean le Vavasseur, receveur des aides à Évreux, la somme de 
200 francs, à valoir sur la somme de 28,000 francs ordonnée par le 
roi au duc, outre la somme de 150,000 francs que celui-ci doit 
prendre sur la susdite recette pour son mariage (au château de l'Her- 
mine, 20 mai 1409; restes d'un sceau sur queue de parchemin). 

151. Maniement de Jean de la Rarre, ordonnante Pierre de Rar, 
receveur des aides au diocèse de Ximes, de payer une somme à Pierre 
Arquier, écuyer l'un des élus sur le fait des aides au dit diocèse, pour 
deux voyages qu'il a faits de Ximes à Reaucaire et à Montpellier 
(Ximes, 24 septembre 1409). 

132. Quittance donnée par Jean de Refuge, maître des requêtes de 



u DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 33 

l'hôtel du duc d'Orléans, d'une somme reçue de Pierre Sauvage, se- 
crétaire et garde des coffres du duc, afîn de se rendre en Gascogne 
pour les affaires de celui-ci, près du comte d'Armagnac (Blois, 
31 octobre 1409). 

133. Quittance donnée par Guillaume du Guesclin, écuyer, capi- 
taine de la Rochetesson, d'une somme reçue de Jean le Chien r 
vicomte de Coutances, pour ses gages de la dite capitainerie (18 avril. 
1-41 1 ; trace d'un sceau sur queue de parchemin). 

134. Quittance de Jean, sire de Saint-Sauflieu, bailli de Caux r 
qui confesse avoir reçu par les mains de Jean de Bellevoye, vicomte 
de Montivilliers, une somme qui lui était due pour les gages de son 
ofQce (10 juin 1-411). 

13o. Quittance donnée par Jean de la Marche, conseiller du roi et 
visiteur des lettres de la chancellerie, d'une somme reçue d'Alexandre 
le Boursier, receveur général des aides de la guerre (17 juin 1-411) . 

136. Quittance donnée par François Gilbert, élu sur le fait des 
aides au diocèse de Lavaur, d'une somme reçue de Bernard Bosc, 
receveur des aides au dit diocèse, pour un voyage fait à Toulouse 
(Lavaur, 22 juin 1411; pièce en provençal). 

137. Quittance donnée par Jean, seigneur du Mesnil, dit Mar- 
telet, maitre des eaux etforêts dans les pays de Normandie et de Pi- 
cardie, d'une somme reçue d'Alexandre le Boursier, receveur général 
des aides de la guerre (24 juin 1-411 ; pièce un peu attaquée par l'hu- 
midité) . 

138. Quittance donnée par Olivier de Mauny, chambellan du roi, 
capitaine de son château de Regnéville, d'une somme reçue de Jean 
le Chien, vicomte de Coutances, pour les gages de son office de capi- 
taine (14 avril 1412). 

139-141. Lettres du roi Charles VI, ordonnant aux généraux con- 
seillers sur le fait des aides de la guerre, de faire bailler à Charles 
Poupart, son argentier, une somme pour le paiement de pièces de 
drap d'or qu'il a fait acheter par celui-ci, et a emportées en son. 
TOME xxxix*. 3 



34 MANUSCRITS iv 

voyage au pays de Berry, pour offrir par dévotion à certaines églises 
(12 juin 1412 ; pièce incomplète, coupée du côté droit). — Cédule des 
généraux, ordonnant la délivrance de la susdite somme à Charles 
Poupart (Paris, 13 juin; pièce incomplète, déchirée du côté droit). 
— Quittance de ce dernier (25 juin). 

142. Mandement de François de l'Hôpital, seigneur de Soisy, 
chambellan du duc d'Orléans, ordonnant à Pierre Renier, trésorier 
général du susdit duc, de payer une somme annuelle à Jean Guérin, 
conseiller du même (23 septembre 1412). 

143. Mandement des généraux conseillers sur le fait des aides, 
autorisant Jean de Fontenoy, receveur à Arques, à prendre une 
somme sur les deniers de sa recette, pour les frais d'un séjour qu'il a 
fait à Vernon (Vernon 13 novembre 1412; signet ; pièce altérée par 
l'humidité). 

J44. Vidimus délivré par Pierre des Essarts, garde de la prévôté 
de Paris, de lettres du roi Charles VI, données à Paris le 19 no- 
vembre précédent, qui confèrent à Jean Monnet, vicomte de Bayeux, 
l'office de vicomte de Falaise, à la place de Nicolas Potier, nommé à 
la vicomte de Bayeux (21 novembre 1412). 

■14o-146. Mandement des trésoriers du roi à Paris, enjoignant à 
Xicolas Bonnet, changeur du trésor, de payer une somme à Régnier 
de Boullegny, trésorier de France, pour les gages de son ofGce (Paris, 
31 décembre 1412). — Quittance donnée par celui-ci (ici.). 

147. Cédule des généraux conseillers sur le fait des aides, qui 
déclarent avoir fait recevoir de Xicolas Petit, receveur à Paris, sur les 
deniers de sa recette, une somme pour le fait des étrennes du roi du 
premier jour de l'an dernièrement passé (Paris, 1 er février 1413). 

148. Cédule des commissaires ordonnés par le roi sur le fait des 
aides de la guerre, qui déclarent avoir fait recevoir de Perrin Milet, 
grènetier du grenier à sel de Fécamp, une somme pour être em- 
ployée aux garnisons des vins de la reine (Paris, 16 mai 1413). 

149. Cédule des commissaires ordonnés par le roi sur le fait de 



iv DE LA COLLECTIOX P. TARBÉ. 35 

l'aide levée pour remettre certains de ses ennemis en son obéis- 
sance, qui déclarent avoir fait recevoir du commis receveur de cette 
aide à Gisors, une somme pour un voyage de Raymond Haguier, 
maître de la chambre aux deniers du roi (Paris, 11 avril 1414) . 

150. Mandement des généraux conseillers sur le fait des aides, 
ordonnant aux élus de Caen de recevoir une enchère offerte sur la 
ferme de l'imposition de la boucherie de cette ville (Paris, 6 novem- 
bre 1414). 

loi. Quittance de Hugues Ferret, prêtre, chapelain perpétuel de 
la Sainte Chapelle du palais, à Paris, qui confesse avoir reçu de Jean 
Auber, vicomte de Pont-Authou et de Pont-Audemer, une somme pour 
certaines réparations faites en l'hôtel où il demeure, sis au dit palais 
(7 juin 1415). 

152. Quittance donnée par Robert de la Heuse, dit le Borgne, 
capitaine et garde des ville et château de Pontorson, d'une somme 
reçue pour ses gages de Pierre Blansdraps, receveur des aides de la 
guerre à Avranches (26 juin 1415). / 

153. Mandement de Jean de Malestroit, évèque de Saint-Brieuc, 
chancelier du duc de Bretagne, ordonnant à Denisot de Villy, receveur 
des aides de la guerre à Kvreux, de payer une 6omme au susdit duc 
de Bretagne (Paris, 24 septembre 1415). 

154. Mandement de Jean, duc de Berry, ordonnant à Simon 
Tarenne, son trésorier général, de laisser Gui Guilbaut, trésorier du 
Boulonnais, prendre sur les deniers de sa recette une somme qui lui 
a été donnée (Paris, 15 février 1416). 

155. Quittance d'une somme que le trésor du roi, à Paris, a reçue 
sur la recette de la vicomte de Falaise, et rendue à Jean Monnet, 
vicomte du dit lieu, pour ses gages (22 septembre 1416). 

156. Quittance donnée par Arnaud de Marie, conseiller et maître 
des requêtes de l'hôtel du roi, d'une somme reçue de Denisot de 
Villy, receveur à Evreux (12 novembre 1416; pièce provenant de la 
collection Monmerqué). 



36 MANUSCRITS iv 

107. Quittance (Tune somme reçue par le trésor du roi, des recettes 
de la sénéchaussée d'Auvergne, pour Guillaume de Venant, receveur 
en cette sénéchaussée (31 janvier 1418) 

108. Quittance donnée par Pierre Renier, trésorier général du duc 
d'Orléans, d'une somme reçue de Michel de Losche, receveur général 
du domaine du dit seigneur en son comté de Blois, pour les gages de 
Baptiste de Grimault, écuyer, capitaine de gens d'armes du pays de 
Gênes (29 juin 1418). 

loi). Quittance de Philippe de Bourgogne, comte de Charolais, 
gouverneur en l'absence de son père, le duc Jean de Bourgogne, de 
ses pays de Flandre et d'Artois, qui confesse avoir reçu de Jean de 
Dyévat, receveur de Bapaume, une somme provenant d'amendes im- 
posées à des gens de Péronne, qui s'étaient montrés hostiles au roi et 
au duc de Bourgogne (20 juillet lil8). 

1GO. Certiûcat de Pierre Thomas, secrétaire du duc d'Orléans, 
attestant que Hugues Perrier, aussi secrétaire du dit seigneur, a déli- 
vré à Guillaume Geyn, par l'ordonnance des exécuteurs du testament 
du feu comte de Vertus, une somme pour porter de Beaugency 
à Meh un-su r-Y r èvre des lettres closes des susdits exécuteurs pour 
I'rotier, premier écuyer d'écurie du régent (Beaugency, 10 sep- 
tembre 1420). 

161. Quittance de Louis, seigneur de Scorailles, sénéchal de 
Limousin, qui confesse avoir reçu une somme sur l'aide ordonnée par 

les gens des trois états de ce pays ( 1421; pièce incomplète, 

coupée du côté droit). 

162. Lettres de Philippe le Bon, duc de Bourgogne, faisant savoir à 
son bailli d'Amont que Jean, seigneur du Bupt, chevalier, lui a fait foi 
et bommage liges de tout ce qu'il tient de lui en fief dans les limites du 
dit bailliage (Dole, 4 mars 1422). 

165. Cédule des généraux conseillers du roi sur le fait des finances, 
qui attestent avoir fait recevoir une somme de Girard Chrétien, rece- 
veur de la traite des vins dans les pays d'Anjou et du Maine (Bourges, 
8 février 1423). 



V DE LA COLLECTION P. TAKBÉ. 37 

16i. Lettre close de Guillaume d'Estouteville, ordonnant au 
vicomte de Goutances de faire savoir à tous les nobles de sa vicomte 
qu'ils aient à se rendre immédiatement en armes à Barfleur, « où l'on 
voit le navire des Bourguignons » , et où lui-même va se diriger à 
cheval en toute hâte (écrit a Bricquebec, a bien en haste », le mardi 
21 août, sans date d'année). 



C.arto. V. — Années 1424-1461. 

1-2. Lettres de Jean, duc de Bedford, régent du royaume de France, 
ordonnant à Hémon de Belkenap, trésorier et gouverneur général de 
ses finances en France et en Xormandie, de faire payer par Pierre Sur- 
reau, receveur général, à Bérard de Montferrand, conseiller du roi, 
une somme pour les frais d'un voyage qu'il doit faire près du duc de 
Bretagne (Vernon-sur-Seine, G juillet 1424). — A ces lettres est atta- 
ché un mandement de Hémon de Belkenap, ordonnant à P.Surreau de 
les mettre à exécution (Bouen, 9 juillet 1424). 

3. Certificat du trésorier de la Sainte Chapelle du palais, à Paris, 
attestant que le 25 août 1424, jour de la fête de saint Louis, les Frères 
mineurs du couvent de Paris sont venus en procession à la Sainte Cha- 
pelle, pour y célébrer l'office. 

A-6. Lettres closes d'Antoine, comte de Vaudémont, qui accuse 
réception à son oncle, le duc Charles de Lorraine, des lettres où 
celui-ci lui demande s'il a l'intention de requérir une part ou une sei- 
gneurie au duché de Lorraine; il l'avertit qu'il prendra conseil de ses 
parents et amis (Joinville, 26 avril [1425]). — A la pièce est jointe une 
copie moderne. 

6. Quittance de Jean le Clerc, conseiller du roi, qui coufesse avoir 
reçu des grènetier et contrôleur de Pontoise, un setier et demi de sel 
pour son droit du travers de Méry et de Poutoise (21 octobre 1425 ; 
déchirure au milieu de la pièce). 

7. Lettres de Charles VII, roi de France, ordonnant aux généraux con- 
seillers sur le fait des finances en Languedoc, de faire payer par Jean 



38 MAXl'SCRITS v 

Seaume, receveur général, à Jean de la Teillaye, conseiller du roi, 
une somme pour le dédommager à l'occasion des avances qu'il a faites 
pour le prix de cottes d'armes, bannières, étendards et panonceaux, 
qu'il a commandés à Avignon, par ordre du roi, aux mois de mai et 
juin 1424, pour l'équipement de l'armée qui allait être mise en cam- 
pagne, etc. (Mehun-sur-Yèvre, 13 novembre 1-425). 

8. Mandement des gens des comptes du roi à Paris et des trésoriers 
des finances, ordonnant au vicomte de Beaumont-le-Roger de laisser 
Guillaume Duval jouir et user d'une composition qui lui a été accor- 
dée pour le droit du roi, à cause de la garde des enfants mineurs de 
feu Louis d'Orbec, chevalier (Paris, 31 janvier 1 426). 

9. Quittance donnée par Gillet le Grnnt, huissier de la chambre des 
comptes du roi, d'une somme reçue de Robert le Sec, vicomte de 
Beaumont-le-Roger (25 février 1427). 

10. Mandement de Macé Héron, trésorier des finances du roi, dau- 
phin de Viennois, ordonnant à Enguerrand le May, receveur général 
de l'aide en Dauphiné, de payer à Jean le Prieur, sommelier de 
l'échansonnerie du roi, une somme pour les frais d'un voyage à Gre- 
noble (Montlucon, 1 er avril 1426). 

11. Quittance donnée par Jean Doule, conseiller du roi, d'une 
somme reçue de Pierre Surreau, receveur général de Normandie, 
pour les gages de son office (30 janvier 1 429). 

12. Mandement de Charles, sire de la Rivière, comte de Dammartin, 
maître et réformateur général des eaux et forêts de France, ordon- 
nant au maître des eaux et forêts de Touraine, et au verdier de la 
forêt du Rois-Oger de Loches, de laisser les religieux de Raugerais 
jouir des usages qu'ils ont en cette forêt (8 juin 1429; fragments du 
sceau de Charles de la Rivière). 

J5. Cédule attestant que Pierre Surreau a reçu de Jean Duval, 
vicomte d'Argentan, une somme assignée à Guillaume Oldalle, cheva- 
lier, capitaine d'Essay (Houen, 9 août 1429). 

14. Certificat du trésorier de la Sainte Chapelle, au sujet de la pro- 



v DE LA COLLECTION P. TARDÉ. 39 

cession faite à cette chapelle, le 25 août 1429, par les Frères 
mineurs du couvent de Paris. 



15. Lettre close de Henri Beaufort, cardinal d'Angleterre, légat de 
Germanie, avertissant le vicomte d'Avranches qu'il a l'intention de se 
rendre bientôt à Caen, et l'invitant à venir l'y trouver, le mardi G sep- 
tembre, a6n de recevoir communication de certaines choses avisées 
pour la défense du pajS (Houen, 31 août, sans date d'année; pièce 
sur papier). 

16. Cédule attestant que Guillaume de Champeaux, évêque de Laon, 
président de la chambre des comptes du roi et général conseiller sur 
le fait des Gnances en Languedoc, a fait recevoir de Bernard Durbain, 
receveur particulier au diocèse de Saint-Pons de Thomières, une 
somme pour les gages de Jean Gosset, notaire et secrétaire du roi, et 
pour ses voyages et chevauchées ( 20 novembre 1429). 

17. Quittance donnée par Pascal de la Fargue, trésorier du comte 
de Foix et de Bigorre, d'une somme reçue de Bernard Durbain (Mont- 
pellier, 9 décembre 1429 ; pièce en provençal), 

18. Quittance donnée par Amanieu, seigneur de Montpezat, capi- 
taine du Port-Sainte-Marie, d'une somme reçue du trésorier des 
guerres en Languedoc et Guyenne, pour les gages de son office de 
capitaine (10 juillet 1430 ; pièce incomplète, lacérée du côté droit). 

19. Quittance donnée par Denis Duchesne, trésorier général des 
finances de la reine, dune somme reçue d'Etienne le Vernois, grène- 
tier de Montpellier et receveur en Languedoc (4 février 1431). 

20. Quittance donnée par Jeanne de Ferrières, dame de Montenay, 
d'une somme reçue de Guillaume Charrier, receveur général des 
finances (8 mai 1431). 

21. Quittance donnée par Louis du Bueil, bailli des montagnes 
d'Auvergne, d'une somme reçue de Jean Maynard, commis par le roi 
à recevoir dans le haut pays d'Auvergne l'aide imposée dernièrement 
au pays de Languedoil (14 août 1431). 



40 MANUSCRITS v 

22. Quittance donnée par Jean de Farges, clerc, garde des archives 
de la sénéchaussée de Beaucaiie et de Ximes, d'une somme reçue pour 
ses gages de Jean d'Étampes, trésorier du roi en cette sénéchaussée 
(11 octobre 1431). 

23. Quittance donnée par Jean de Mailly, évêque et comte de Xoyon, 
d'une somme reçue de Pierre Surreau, receveur général de Xormandie, 
pour les frais d'un voyage qu'il a fait depuis le 25 octobre précédent, 
jour où il est parti de Rouen pour se rendre en la compagnie du chan- 
celier de France près du duc de Bourgogne, aGn de traiter de cer- 
taines affaires importantes dout il est chargé par le roi (Rouen, 
28 novembre 1431). 

24. Quittance donnée par Raoul Roussel, conseiller et maître des 
requêtes de l'hôtel du roi (archevêque de Rouen en 1443), d'une 
somme reçue de Pierre Surreau, pour le remboursement d'un prêt 
qu'il avait fait au roi, au mois de mars 1429, pour la conduite du 
siège d'Orléans (15 décembre 1431). 

2o. Quittance donnée par Jean des Essarts, dit Thiroult, d'une 
somme reçue de Jean Ruffaut, receveur des aides en l'élection de 
Gisors, pour une mine d'avoine prise par Jean Blac, homme d'armes 
de la garnison de Pontoise sous Guillaume Chambellen, lieutenant de 
monseigneur de W'illoughby, capitaine de cette ville (24 dé- 
cembre 1431). 

26. Lettre de Guillaume de Farrechal, abbé de Saint-Denis en 
France, faisant savoir que Jacquet Alart, marchand à Paris, Cls de 
feu Girardin Alart, jadis demeurant à Rethel, lui a fait foi et hommage 
d'un hôtel appelé l'hôtel du Château d'argent, sis à Saint-Denis 
(4 avril 1432 ; signet de G., abbé de Saint-Denis, sur queue de par- 
chemin). 

27. Certificat de Jean Falstalf, chevalier, capitaine de Fresnay-le- 
Vicomte pour le roi et lieutenant à Alençon pour le régent de France, 
attestant que lui, un chevalier banneret, deux hommes à cheval et 
treize archers, ont servi en Bretagne, en la compagnie du régent, pen- 
dant les trois quartiers d'une année commençant le 31 décembre 1431, 



V DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 41 

sans recevoir de gages, parce qu'il lui était ordonné de les prendre sur 
les capitaineries de Fresnay et d'Alençon (14 janvier 1433 ; signé 
J a Fastalf). 

28. Quittance donnée par Bernard Bagort, châtelain royal de Ville- 
neuve, d'une somme reçue pour ses gages de Jean Camaurier, tréso- 
rier royal de la sénéchaussée de Rodez (Villefranche, 3 août 1433). 

29-30. Mandement des généraux conseillers sur le fait des finances, 
ordonnant à Antoine Vousy, receveur au pays de Poitou, de payer à 
Maurice Claveurier, l'un des commissaires élus pour l'imposition d'un 
fouage en Poitou, une somme qui lui a été taxée pour ses vacations 
(Poitiers, 15 décembre 1433). — Quittance donnée par Colin de 
Vauges d'une somme reçue d'Etienne Petit, receveur général de Lan- 
guedoc (10 octobre 1448). 

31. Mandement ordonnant de bailler une somme à Thomas Pellevey 
vicomte de Coutances, par assignation faite « à monseigneur du Mont- 
Saint-Michel, conseiller du roi » (Caen, 22 décembre 1433; signé 
li. d'Estampes; pièce très légèrement rognée du côté droit). 

32. Quittance donnée par Jacques de Montmort, conseiller et cham- 
bellan du roi, d'une somme reçue pour aller remplir, de la part de 
celui-ci, une mission au pays de Liège (Vienne, 24 mai 1434). 

33. Quittance donnée par Olivier Leet, écuyer de corps du roi et 
châtelain de Najac, d'une somme reçue de Jean le Tainturier, trésorier 
de Bouergue (Xajac, 6 juin 1 434). 

34. Quittance donnée par Pierre (iencien, général maître des mon- 
naies du roi, d'une somme reçue pour les gages de son office, des 
deniers des boîtes apportées en la chambre des monnaies à Bourges 
(14 juin 1434). 

3o. Quittance donnée par Bertrand, seigneur de la Tour, d'une 
somme reçue de Pierre Maudonier, commis à recevoir au bas pays 
d'Auvergne l'aide octroyée au roi, en la ville d'Aigueperse, par les 
gens des trois états d'Auvergne (24 septembre 1434). 



42 MANUSCRITS v 

5G. Certificat du trésorier de la Sainte Chapelle, attestant que le 
30 septembre 1434, jour de la fête des saintes Reliques et de saint 
Jérôme, les Frères mineurs du couvent de Paris sont venus en proces- 
sion à la Sainte Chapelle, pour y célébrer l'office. 

57. Quittance donnée par Bertrand de Golard, chevalier, seigneur 
de Cumont et de l'Isle-Bouzon, châtelain du château royal de Verdun 
en la sénéchaussée de Toulouse, d'une somme reçue pour les gages de 
son office de Barthélémy Borracier, trésorier du roi à Toulouse 
(9 février 1435 ; sceau de Bertrand de Golard). 

58. Convention passée en la cour de Bennes entre Thomas de Qué- 
briac et Bertrand de Montboucher, à l'occasion du mariage de leurs 
enfants, Thomas, fils aîné du sire de Québriac, et Jeanne de Montbou- 
cher, dame de Beloçac, fille aînée de Bertrand (13 juillet 1435). 

59. Attestation adressée au trésorier du roi à Ximes par Henri de 
Rosnivinen, châtelain et viguierde Beaucaire, lieutenant de Tanguy du 
Chaslel, prévôt de Paris, pour lui certifier que Brisset de Kerprezen, 
maître de l'artillerie du château royal de Beaucaire, a bien rempli son 
office de la Saint-Michel à Noël (5 janvier 1436 ; fragment du sceau de 
H. de Bosnivinen). 

AO. Quittance donnée par Jean Mellini, évêque de Pamiers, commis 
par le roi à l'audition des comptes du pays de Languedoc, d'une somme 
reçue, pour ses gages et chevauchées, de Durand de l'Orme, commis à 
recevoir dans le diocèse de Maguelone la portion d'une décime octroyée 
au roi à Mehun-sur-Vèvre, au mois de novembre. 1425 (4 mai 1436). 

41. Quittance donnée par Hobert Thiboust, conseiller au Par- 
lement, d'une somme reçue pour ses gages de Jean d'Vsnières 
(1 er avril 1437). 

42. Lettres de Charles VII, roi de France, ordonnant à l'évêque de 
Laon (Guillaume de Cbampeaux), général conseiller sur le fait des 
finances au pays de Languedoc, de faire payer à Jacques Pascal, élu 
sur le fait des aides de la guerre au diocèse du Puy, une somme pour 
les frais d'un voyage qu'il a accompli par ordre du roi « pour aucunes 



v DE LA COLLECTION P. TARDÉ. 43 

choses secrètes » de grande importance, ainsi que pour les dépenses 
qu'il lui faudra faire pour conduire l'évèque de Poitiers de la ville de 
Pézénas aux pays de Limousin et de Poitou, où le roi l'envoie présente- 
ment (Pézénas, 29 avril 1437). 

45. Quittance donnée par Guillaume de Champeaux, évêque de 
Laon, président de la ch.mbre des comptes du roi, d'une somme reçue 
de Macé Héron, receveur général des Gnances (3 mai 1437). 

44. Cédule des généraux conseillers du roi sur le fait des finances, 
qui constatent avoir fait recevoir par Guillaume Charrier, receveur 
général des finances, pour le fait de son office, une somme de Pierre 
Percaut, commis à recevoir l'aide au pays de Poitou (3 août 1437). 

4o. Quittance de Hugues de Noer, maître d'hôtel du roi, capitaine 
et châtelain du château royal de Roquemaure, attestant que Jean 
d'Etampes, trésorier de la sénéchaussée de Beaucaire et de Ximes, l'a 
laissé jouir pour un an des revenus du dit château de Roquemaure, en 
vertu d'un don du roi (23 décembre 1437). 

46. Quittance donnée par François Buille, général maître des mon- 
naies du roi, d'une somme reçue pour les gages de son office, des de- 
niers des boîtes apportées en la chambre des monnaies, à Paris 
(31 décembre 1437). 

47. Quittance donnée par Thomas Gérard, capitaine de Pontoise, 
d'une somme reçue de Pierre Baille, receveur général de Normandie, 
pour le paiemeut des gages des gens d'armes employés à la garde de 
Pontoise (5 avril 1438). 

48. Quittance donnée par Bureau Boucher, conseiller et maître des 
requêtes de l'hôtel du roi, d'une somme reçue pour ses gages de Jean 
d'Asnières, commis à payer les offîciers de la cour du Parlement 
(26 septembre 1438). 

49. Quittance donnée par Guillaume de Montjoie, évèque de 
Béziers, l'un des généraux conseillers ordonnés par le roi sur le fait de 
la justice des aides au pays de Languedoc, d'une somme reçue pour les 
gages de cet office de Macé Héron, receveur général (17 octobre 1438). 



44 MA.YISCKITS v 

60. Quittance donnée par Guillaume Regnaud de Cordebeuf, sei- 
gneur de la Motte, élu en l'élection de Saint-Flour sur le fait des 
aides de la guerre, d'une somme reçue pour ses gages, ses voyages et 
ses chevauchées, de Jean de la Borderie, receveur de ces aides au dio- 
cèse de Saint-Flour (15 mai 1439). 

51. CertiGcat de Guillaume Milles, dit le Tailleur, maître des 
œuvres du roi en la vicomte d'Alençon, attestant que les paroissiens de 
Colombiers et de Congis ont amené des pièces de bois dans les halles 
d'Alençon, pour servir à les réparer (8 juin 1439). 

52. Quittance donnée par Jean de Visen, receveur général des 
Gnances du duc de Bourgogne, d'une somme reçue de Jean le Doulx, 
receveur du domaine et des aides du comté de Ponthieu, laquelle 
somme il paiera cà l'évêque d'Auxerre, conseiller et confesseur du duc 
de Bourgogne, pour sa pension (28 juin 1-439). 

oô. Quittance donnée par Antoine de Tournoël, seigneur de Chà- 
teauneuf, d'une somme reçue de Pierre Maudonier, receveur de l'aide 
au bas pays d'Auvergne (1-4 février 1440). 

i>4. Quittance donnée par Louis de Beaufort, comte d'Aleps, mar- 
quis de Canillac (22 février 1440). 

oâ. Quittance donnée par Gui de Roye, seigneur de Gcrmigny, capi- 
taine de Roye, d'une somme reçue de Jean Gibert, receveur de l'aide 
imposée en Picardie par ordre du duc de Bourgogne, pour subvenir 
aux frais de l'ambassade que le dit seigneur envoya au roi dans les 
villes d'Orléans et de Bourges, pour le fait de la paix des royaumes de 
France et d'Angleterre, laquelle somme le susdit duc de Bourgogne a 
ordonné de prendre sur les deniers de l'aide, pour la solde d'hommes 
d'armes employés à la garde de la ville de Roye, et à la lutte contre les 
Anglais étant en la place de Folleville (16 juillet 1440). 

iîG. Quittance donnée par Jean, seigneur de Talbot, maréchal de 
France et capitaine de Lisieux, d'une somme reçue de Pierre Baille, 
receveur général de Xormandie, pour le paiement d'hommes d'armes 
de la garnison de Lisieux, mis en campagne pour résister aux ennemis 
étant à Louviers et à Conches (30 novembre 1440). 



v DE LA COLLECTION P. TAItBL. 45 

67. Quittance donné par Gilet des Ruaulx, garde des salins de Ville- 
neuve-Iès-Maguelone, d'une somme reçue pour ses gages de Pierre 
Castellain, grènetier du grenier à sel établi au dit lieu (28 dé- 
cembre 1440). 

08. Quittance donnée par Pierre de Bailleul, maître des ouvrages du 
roi et du duc de Bourgogne au comté de Ponthieu, d'une somme reçue 
pour ses gages de Jean le Doulx, receveur de Ponthieu (8 juin 1441). 

09. Quittance donnée par Piègent, seigneur de Coëtivy, amiral de 
France, gouverneur et capitaine de la ville de la Rochelle, d'une somme 
reçue, pour ses gages de gouverneur, de Bernard Cain, receveur ordi- 
naire du roi au pays de Saintonge (15 juin 1441). 

60. Quittance donnée par Jean Bochetel, notaire et secrétaire du 
roi, d'une somme reçue d'Etienne Petit, commis à la recette générale du 
Languedoc (20 mars L442). 

61. Quittance donnée par Gui de la Roche, sénéchal d'Angoulême, 
qui confesse avoir reçu d'Etienne le Fuzelier, conseiller du duc d'Or- 
léans et commis par lui à recevoir les deniers des dons, octrois et 
emprunts faits pour son élargissement, une somme pour aider le dit 
sénéchal à s'équiper en l'expédition qu'il doit faire, en la compagnie 
de monseigneur de Dunois, contre les Anglais qui sont dans les villes 
de Gallardon et de Courville (4 juillet 1442). 

62. Lettres d'Etienne Petit, secrétaire du roi et commis par la reine 
à la recette de ses finances au pays de Languedoc, accordant à Jacques 
de Roboys, grènetier de Marsillargues, une somme pour ses frais de 
perception de l'impôt de sel (20 août 1442). 

65. Quittance donnée par Jean de Montmorin, évêque d'Agde, con- 
seiller du roi, d'une somme reçue d'Etienne Petit (28 novembre 1442). 

64. Quittance donnée par Guillaume Musnier, grènetier du grenier 
à sel de Beaucaire, d'une somme reçue de Rcgnaud de Monlefalco, 
grènetier du grenier à sel de Tarascon, pour la part que le roi de 
France prend en ce grenier « à cause de la compaignie estant entre 



46 MANUSCRITS » 

icellui seigneur et le roy de Secile, pour la gabele du sel qui se tire 
contremont par la rivière de Rosne » (5 janvier 1443). 

6o. Quittance donnée par Thomas du Bec, abbé du monastère de 
Yotre-Dame du Bec-Hellouin, d'une somme reçue de Jean le Moigne, 
vicomte de Rouen, pour une rente annuelle qu'il perçoit sur la dite 
vicomte (5 juillet 1443). 

06. Attestation de Jean, seigneur de Ploisy, qui reconnaît avoir reçu 
de Pierre de Chamigny, chevalier, la foi et l'hommage et le dénom- 
brement de deux fiefs sis à Thimécourt (9 juillet 1 443). 

67. Quittance donnée par Armandon de Saint-Félix, seigneur de 
Montpézat-lès-Sommières, d'une somme reçue d'Etienne Petit, rece- 
veur général en Languedoc et Guyenne (31 juillet 1443). 

68. Quittance donnée par Pierre de Brézé, chambellan du roi et 
son sénéchal au pays de Poitou, d'une somme reçue de Charles de 
Roolot, grènetier de Nîmes, pour les gages qui lui ont été assignés 
pour la garde et défense du château de cette ville (31 août 1443). 

69. Quittance donnée par Jean Basset, d'une somme reçue de 
Jean Hébert, tabellion juré à Evreux, pour la capture d'un loup à 
Bois-Gencelin (22 décembre 1443). 

70. Quittance donnée par Bertrand, comte de Boulogne et d'Au- 
vergne et seigneur de la Tour, qui confesse avoir reçu pour son 
fils Bertrand de la Tour, seigneur de Montgascon, de Pierre Maudo- 
nier, receveur au bas pays d'Auvergne, une somme accordée à son 
dit fils par les gens des états d'Auvergne, en récompense de ses ser- 
vices (11 février 1444). 

71. Quittance donnée par Jean du Breuil, avocat au Parlement, 
conseiller du duc de d'Orléans, d'une somme reçue pour sa pension de 
conseiller (22 février 1444). 

72. Certificat donné par Thierry Lecomte, seigneur d'Arrablay, 
gouverneur de la ville et des baronnies de Montpellier et d'Aumelas, 



v DE LA COLLECTION P. TARBE. 47 

et par les consuls de Montpellier, au sujet d'une opération finan- 
cière faite par les habitants du diocèse de Maguelone avec des 
marchands de Montpellier, pour un emprunt fait en Languedoc 
pour les affaires du roi (27 février 1445). 

75. Lettre close de Marguerite d'Orléans à son frère Charles, duc 
d'Orléans, qui lui avait écrit pour se plaindre des torts et griefs faits 
par ses gens et officiers de la Ferté-Milon a un nommé Arnoullet le 
Fuzellier, poursuivant du dit duc (Longchamp, 24 août [s. d., vers 
1445?]; pièce sur papier, signée Marguerite ; cachet portant le mono- 
gramme de Marguerite d'Orléans). 

74. Lettre d'André de Laval au roi Charles VII, au sujet d'un pro- 
jet de fortification de l'église et du bourg de Saint-Aignan d'Orléans 
(Orléans, 20 décembre [1445?]). 

76. Quittance donnée par Pierre du Moulin, archevêque de Tou- 
louse, d'une somme reçue d'Otton Castellain, trésorier du roi en cette 
ville, pour une partie des revenus que Gaillard de/ la Mothe-Preyssac, 
évêque de Toulouse, a été autorisé, ainsi que ses successeurs, à 
prendre sur la leude de Castelnaudary et sur le port de Belle-Perche 
(Toulouse, 10 mars 14-46). 

76. Quittance donnée par Tanguy du Chastel, conseiller et cham- 
bellan du roi, d'une somme reçue pour sa pension d'Etienne Petit, 
receveur général au pays de Languedoc (15 juin 1446; fragment du 
sceau de Tanguy du Chastel). 

77. Quittance donnée par Raymond Aymeric, seigneur de Bazillac, 
sénéchal de Carcassonne et de Béziers, d'une somme reçue pour ses 
gages de Pierre Charles, trésorier et receveur de la dite sénéchaussée 
(6 juillet 1446 ; fragment du sceau de Raymond Aymeric). 

78. Quittance donnée par Bertrand de Montaut, châtelain du 
château royal de Cintegabelle, en la sénéchaussée de Toulouse, 
d'une somme reçue pour ses gages d'Otton Castellain (Toulouse, 
8 août 1446 ; fragment du sceau de Bertrand de Montaut). 



48 MANUSCRITS v 

7i). Lettres en italien de François Sforza, seigneur de Crémone et 
capitaine général de la commune de Milan, qui, à la demande des 
habitants de cette ville et de leurs procureurs et mandataires, consent 
à corriger et à compléter les articles d'une convention passée entre lui 
et la dite commune de Milan, le 30 août précédent (Milan, 5 sep- 
tembre 1447 ; pièce incomplète, trouée et rognée des deux côtés). 

80. Certiticat de Pierre des Caves, secrétaire du comte d'Angou- 
lème, attestant qu'Etienne Legoux, secrétaire du duc d'Orléans, a con- 
fessé en sa présence avoir reçu de Jean le Flamant, trésorier général 
du dit comte, une somme que celui-ci lui a assignée pour sa peine 
d'avoir écrit un livre pour lui dans le présent mois de septembre 
(13 septembre 1447). 

81. Quittance donnée par Giraut, bâtard de Montfaucon, u cappi- 
taine des arbalestriers de la reteûue de monseigneur le daulphin >* , 
d'une somme reçue de Nicole Erlaut, trésorier général du Dauphiné, 
pour les gages de dix arbalétriers (7 octobre 1 447). 

82. Quittance donnée par Philippot de Breteau, écuyer du dauphin 
et capitaine de ses archers, dune somme reçue pour ses gages de Ni- 
cole Erlaut (-20 octobre 1447). 

85. Certificat donné par Pierre George, secrétaire du dauphin, 
d'une somme reçue par des trompettes du dit seigneur pour leurs 
gages de \icole Erlaut (10 février 1448). 

84. Mandement de Guillaume d'Estaing, sénéchal de la sénéchaus- 
sée de llodez, ordonnant à Jean Tainturier, trésorier du roi en celte 
sénéchaussée, de payer une somme à Guillaume Huet pour deux voya- 
ges qu'il a faits, le premier de Villefranche à la Rochelle, pour porter 
des lettres et mémoires à Jean Bureau, trésorier général de France, le 
second de Villefranche à Tours, pour porter au roi des mémoires 
touchant le paiement des gens de guerre étant au pays de Rouergue 
(23 mars 1448). 

i».>-8(». Lettres de Simon de Beaujeu, maître des œuvres du roi en 
la sénéchaussée de Beaucaire et de Nimes, attestant une expertise et 



v DE LA COLLECTION P. ÏARBÉ. 49 

une visite qu'il a faites des réparations exécutées à la couverture de la 
grande salle haute de l'hôtel du roi à Nîmes, appelé la trésorerie, du 
côté de la grande rue, vers l'église Saint-Thomas (9 juin 1448). — 
Lettres du même, au sujet de la visite qu'il a faite du pont en pierres de 
taille, nouvellement construit à l'entrée du château royal de Ximes 
(31 mai 1452). 

87. Lettres de Jean d'Hierray, évêque du Mans, en faveur des 
quêteurs qui recueillent des aumônes pour la restauration du monas- 
tère de Saint-Georges des Bois, de l'ordre de Saint-Augustin, situé au 
diocèse du Mans, lequel monastère a été presque entièrement ruiné 
parles guerres (donné en cette abbaye, le 12 juin 1448). 

88. CertiGcat donné par Charles de Roollot, valet de chambre du 
roi et son viguier de Ximes, d'une somme reçue par Jacquet Roussellet 
de Jean d'Etampes, trésorier en la sénéchaussée de Beaucaire et de 
Ximes, pour des réparations que le dit Roussellet a faites aux deux 
tours du château royal de cette dernière ville (19 juin 1448). 

80. Quittance donnée par Bertrand de Beauvead, chambellan du roi, 
d'une somme reçue de Jean Beaupoil, receveur de l'aide au bas pays 
de Limousin (20 juin 1 448). 

90. Quittance donnée par Pierre Quotin, garde des archives royales 
de la sénéchaussée de Beaucaire, d'une somme reçue de Jean 
d'Etampes, pour une expertise qu'il a faite des dégâts causés par le 
Rhône au château, à la ville et au territoire de Roquemaure (30 no- 
vembre 1448). 

91. Quittance donnée par Jean de Bourgogne, comte d'Etampes, 
d'une somme reçue de Gillet le Guerbillat, son receveur de Péronne, 
Montdidier et Roye (7 janvier 1449). 

92. Liste d'hommes d'armes et d'archers, sous les ordres du ma- 
réchal de Culant, logés dans les villes de Limoges, Eymoutiers et 
Solignac, suivie d'une quittance donnée par eux de leurs gages 
(1" février 1449). 

TOMR XXXIX*. h 



50 MANUSCRITS v 

9,">. Bulle du pape Nicolas V, approuvant la permutation que Guil- 
laume Fillastre, évêque de Verdun, et Louis d'Haraucourt, évèque de 
Toul, avaient faite de leurs sièges épiscopaux (Rome, Saint-Pierre, 
24 février 1449; taches d'humidité). 

94. Vidimus délivré en 14i9 par Thierry Leconte, seigneur d'Arra- 
bloy, gouverneur des baronnies de Montpellier et d'Aumelas, des 
trois pièces suivantes : 1° Lettres du roi Charles VII octroyant à Jean 
Gaillard, marchand à Montpellier, l'office de grènelier de Frontignan 
(Tours, 17 janvier 1449) ; 2 f ' Mandement des généraux conseillers sur 
le fait des finances, invitant le visiteur général des gabelles à sel du 
pays du Languedoc à mettre Jean Gaillard en possession de son office 
(28 février); 3° Lettres de Jacques Cœur, argentier du roi et son visi- 
teur général des gabelles à sel en Languedoc et en Guyenne, attestant 
qu'il a mis Jean Gaillard en possession de son office (Montpellier, 
1" mars). 

9o. Cédule des généraux conseillers sur le fait des finances, attes- 
tant qu'ils ont fait recevoir par Etienne Petit, receveur général en Lan- 
guedoc, de N'icolas de Voisines, grènetier du grenier à sel de Saint- 
Esprit, une somme pour la pension de la reine et pour celle de Jacques 
Cœur, conseiller et argentier du roi (31 juillet 1449; signet). 

96. Lettres de François 1 er , duc de Bretagne, et d'Arthur, comte de 
Richemont, connétable de France, accordant à Pierre Raguenel, leur 
écuyer, en récompense de ses services, tous les deniers restant 
des fermes de la coutume de la vicomte de Carentan (Carentan, 4 oc- 
tobre 14 i9 ; pièce provenant de la collection Monmerqué). 

97. Cédule des généraux conseillers sur le fait des Gnances, attes- 
tant qu'ils ont fait recevoir par Macé de Lannoy, receveur général au 
duché de Normandie, une somme de Jean Thierry, grènetier de Houen 
(16 mars 1450 ; déchirure au bas de la pièce). 

98. Bulle du pape Nicolas V qui commet l'évêque de Chàlons (Guil- 
laume le Tur), et les abbés de Saint-Pierre-aux-Monts de Chàlons et 
de Saint-Sauveur de Vertus, pour rendre une décision au sujet de 
plaintes formées par Michel, abbé du monastère de Toussaints près 



v DE LA COLLECTION P. TARBE. 51 

Cliàlons, contre le chapitre de cette ville, contre Robert, curé de la 
paroisse de Xotre-Dame de l'Epine, et contre plusieurs clercs et 
laïques du diocèse de Chàlons, qui élevaient des contestations au sujet 
de divers biens et revenus appartenant à la mense abbatiale du dit mo- 
nastère (Rome, Saint-Pierre, 19 mars 1450; bulle de plomb, sur 
cordelette de chanvre). — A la pièce est jointe une analyse écrite sur 
papier, au XVII 1 siècle. 

00. Lettres d'Arthur de Bretagne, comte de Richemont, connétable 
de France, ordonnant au vicomte de Coutances et aux élus en cette 
vicomte, de rembourser à Raoul de Bruilly, écuyer, les dépenses qu'il 
a faites, lorsqu'après la conquête de la basse Normandie par le duc de 
Bretagne et par le connétable, il s'est rendu près de ceux-ci en Bre- 
tagne, en la compagnie de Richard Varrot, chanoine de Coutances, et 
de Guillaume Lecoq, lieutenant général du bailli de Cotentin, délé- 
gués, ainsi que lui, par les gens d'église, nobles et bourgeois de la 
ville et vicomte de Coutances, pour présenter des observations sur 
l'état du pays (Coutances, 20 mai 1450). 

100. Mandement des trésoriers de France, ordonnant à Jean le 
Muet, vicomte d'Orbec, de payer à Simon de Montigny, écuyer, une 
somme pour les frais d'un voyage qu'il a fait d'Ecouché à Paris, pour 
porter des lettres closes concernant des affaires importantes du roi 
(16 août 1150). 

101. Quittance donnée par Guillaume Juvénal des Ursins, chance- 
lier de France, d'une somme reçue de Jean Rourdin, receveur de 
l'aide en Poitou (12 novembre 1450). 

102-105. Quittance donnée par Jean d'Etampes, maître d'hôtel du 
comte d'Angoulême, d'une somme reçue de Jean le Flament, trésorier 
du dit seigneur, pour les frais d'expédition d'une décharge de 
2,000 livres tournois pour le reste de la pension du comte d'Angou- 
lême en cette année (31 mars 1451). — Id., par Jean d'Etampes, tréso- 
rier du roi en la sénéchaussée de Beaucaire et de Nîmes, commis à 
faire l'imposition de l'aide au diocèse de Nîmes, d'une somme reçue 
pour ses peines et dépenses (14 mai 1459; pièce incomplète, rognée 
du côté droit). 



5t MANUSCRITS v 

10 \. Quittance donnée par Guillaume Delamare, prieur et adminis- 
trateur de l'Hôtel-Dicu de Bayeux, d'une somme reçue de Guillaume 
Rat, vicomte de Bayeux (23 novembre 1451). 

10i>. Quittance donnée par Jacques de Montpezat, receveur pour la 
reine dans le comté de Pézénas, d'une somme reçue d'Antoine Barbe, 
receveur particulier de l'aide au diocèse de Saint-Pons de Thomières, 
pour avoir fait l'assiette de cette aide en la dite ville de Saint-Pons 
(4 décembre 1451). 

10G. Quittance donnée par Jean Pinard, abbé de Xotre-Dame de 
Bellozanne, d'une somme reçue de Marsault Papinot, vicomte de 
Gournay, pour desservir la chapelle du manoir royal de Bellozanne et 
pour compensation d'un droit de pâturage (12 décembre 1 451). 

107. Quittance donnée par Gui, seigneur de Lestranges, d'une 
somme reçue de C. de Maletaverna, pour une dette que le Gis de ce 
dernier avait envers lui (Volonne, 6 décembre 1452). 

108. Quittance donnée par Jean de Jambes, seigneur de Mont- 
soreau, premier maître d'bôtel du roi, d'une somme reçue pour 
sa pension d'Ktienne Petit, receveur général de Languedoc 
(1 er mars 1453). 

100. Lettres de Frère Martial Auribelli, supérieur général de l'ordre 
des Frères Prêcheurs, accordant à Pierre de Goux, chevalier, conseil- 
ler et chambellan du duc de Bourgogne, à son épouse et à ses enfants, 
la participation aux messes, prières et bonnes œuvres qui se feront 
dans le susdit ordre (Paris, 7 septembre 1453; lettre initiale fleu- 
ronnée). 

110. Traité par lequel Jean de Granson, seigneur de Pesmes et de 
Valay, promet de remettre dans les huit jours à Jean, seigneur de 
Rupt et d'Autricourt, tous les titres, lettres et renseignements qu'il 
peut avoir sur le droit des fiefs et arrière-fiefs du château et seigneurie 
de Rupt, lequel droit il a vendu et transporté au dit Jean de Bupt 
(6 février 1454). 



v DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 53 

111. Lettres du cardinal Guillaume d'Estouteville, archevêque de 
Rouen, accordant au vicaire, au prieur et au sous-prieur de l'abbaye 
du .Mont-Saint-Michel, au diocèse d'Avranches, et à leurs successeurs, 
la permission de faire célébrer la messe par un religieux de cette 
abbaye, sur un autel portatif, en présence des religieux ou serviteurs 
malades, dans l'inûrmerie ou tout autre lieu convenable en l'enclos du 
monastère (en l'abbaye du Mont-Saint-Michel, 14 octobre 1454). 

112. Lettres de Philippe le Bon, duc de Bourgogne, accordant à 
Jean, seigneur de Rupt, son conseiller, chambellan et bailli d'Amont 
en son comté de Bourgogne, la permission d'établir un bailliage 
en sa terre et seigneurie de Rupt (Dijon, 25 janvier 1455). 

113. Quittance donnée par Raymond, seigneur de Villa, sénéchal 
de Beaucaire, d'une somme reçue d'Etienne Petit, trésorier général de 
Languedoc, pour une commission remplie en ce pays par ordre du roi 
(15 septembre 1455). 

114. Quittance donnée par Philibert de Jaucourt, capitaine et châ- 
telain du château de Péronne, d'une somme reçue pour ses gages de 
Gilles le Guerbillat, receveur de Péronne, Montdidier et Boye (8 février 

1456). 

llo. Quittance donnée par Guillaume de Poupet, receveur général 
des finances du duc de Bourgogne, d'une somme reçue de Laurent le 
Maech, receveur général du dit seigneur en Flandre et en 
Artois, en deniers payés au comte d'Etampes pour sa pension 
(27 juin 1456). 

11(>. Quittance donnée par Galaubiat de Panassac, sénéchal de 
Toulouse, d'une somme reçue pour les gages de son office de Vany 
Castellain, trésorier du roi à Toulouse (Toulouse, 1 er décembre 1456; 
fragment de sceau) . 

117. Cédule des généraux conseillers du roi sur le fait des finances, 
attestant qu'ils ont fait recevoir par Mathieu Beauvarlct, receveur gé- 
néral, de Guillaume Gougnon, receveur de l'aide au bas pays de 
Limousin, une somme assignée par le roi à monseigneur d'Orval pour 
sa pension (4 décembre 1456). 



54 MA.Yl SCRITS V 

118. Mandement de Charles d'Orléans, ordonnant à Guillaume 
Acher, receveur de son domaine de Bayeux, de bailler à Jean Doulcet, 
maître de la chambre aux deniers du susdit duc d'Orléans, une somme 
pour le fait de son office (au château de Blois, 28 mars 1456 ou 1457 ; 
signature de Charles d'Orléans, suivie d'une ligne autographe). 

119. Quittance de Pierre du Chesne, conseiller du duc de Bour- 
gogne et l'un des commissaires sur le fait de ses finances, qui confesse 
avoir reçu de Guyot du Champ, receveur général, une somme pour les 
frais de deux voyages, le premier de Bruxelles à Bruges, près du duc 
de Bourgogne, et le second de Bruxelles à Cureghem, pour s'occuper 
du recouvrement dune somme que Jean de Heinsberg, naguère évèque 
de Liège, reçoit chaque année du susdit duc pour la résignation de son 
évêché, puis de là à Anvers pour faire son rapport au duc, et à Lou- 
vain (7 juillet 1 457). 

120. Quittance de Jean de Croy, seigneur de Chimay, qui confesse 
avoir reçu de Guyot du Champ, une somme pour les frais de divers 
voyages, à la Haye, du 9 mai au 10 juin 1456, pour la fête de la Toi- 
son d'or, à Bruxelles du 16 au 24 octobre, près du roi, « pour le fait 
de monseigneur le daulphin » , etc. (20 août 1 457). 

121. CertiGcat donné par Bainaut de Dresnay, gouverneur d'Asti, 
au duc de Milan et aux auditeurs de sa chambre des comptes, au sujet 
de dépenses d'armement et de conduite de troupes, faites par Benoît 
Damiani, commis à l'office de la trésorerie d'Asti (Asti, 28 sep- 
tembre 1457). 

122. Ordonnance d'Olivier, seigneur de Coëtivy, chambellan du roi 
et son grand sénéchal de Guyenne, répartissant entre trois hommes 
d'armes de sa charge une somme que le roi leur a accordée pour se 
procurer des harnais (2 juillet 1458). 

123. Quiltance donnée par Jacques des Moulins, procureur du cha- 
pitre de l'église de Saint-Aignan d'Orléans, commis par ce chapitre à 
la recette du revenu que le roi lui a accordé sur son droit de gabelle, 
pour la réparation et reconstruction de la dite église, d'une somme 
reçue de Jean Gaillart, grènetier de Frontignan (31 août 1458). 



v DE LA COLLECTION P. TARBÊ. 55 

124. Quittance donnée par Charles d'Artois, comte d'Eu, d'une 
somme reçue pour sa pension de Simon Lebourlier, receveur général 
au duché de Normandie (3 décembre l 458). 

12o. Quittance donnée par Etienne de Taulauresse, écuyer, baile 
de Tartas, qui confesse avoir reçu de Martin Houx, trésorier des 
guerres, commis à la recette as l'aide octroyée au roi pour continuer 
le bâtiment des châteaux de Bayonne, Dax et Saint-Sever, une somme 
à lui attribuée, ainsi qu'à d'autres commis par monseigneur d'Albret, 
pour les défrayer d'une partie de la dépense qu'ils ont faite en assistant 
à l'assemblée des trois états tenue à Dax au mois de juin dernier 
(18 décembre 1458). 

126. Contrat de mariage passé en la cour du roi à Chinon, entre 
François d'Aubigné, fils aîné de Thibaut d'Aubigné, seigneur de la 
Jousselinière, et Marie Paumart, fille de feu Jean Paumart, seigneur de 
Bille en Touraine (16 janvier 1459 ; fragment d'un sceau). 

127. Quittance donnée par Louis de Cormeilles, « vicomte de l'eaue 
de Bouen » , d'une somme reçue pour ses gages et dépenses de Léger 
de Saint-Laurent, receveur du domaine de la vicomte de Bouen 
(6 mai 1459). 

128. Quittance donnée par Bobert d'Esneval, procureur de Marie 
d'Esneval, sa mère, d'une somme reçue des maire et échevins d'Amiens, 
à cause d'une rente que la dite dame perçoit chaque année sur la ville 
et la prévôté d'Amiens (8 mai 1459). 

120. Mandement des généraux conseillers sur le fait des finances, 
ordonnant au grènetier et au contrôleur du grenier à sel de Mantes, de 
bailler au couvent de Saint-Micaise de Meulan une mine de sel pour sa 
provision (14 juin 1459; signé Refuge). 

130. Mandement de Louis de Beaumont, seigneur du Plessis-Macé, 
sénéchal de Poitou, ordonnant cà Jean Bésuchet, receveur ordinaire du 
Poitou, de bailler une somme à Jean Cordeux, notaire royal, pour les 
frais d'informations qu'il a faites en la ville de Poitiers (Poitiers, 
2 août 1459). 



5G MANUSCRITS v 

131. Quittance donnée par Toison d'Or, conseiller du duc de Bour- 
gogne et élu sur le fait des aides de la guerre au comté de Ponthieu, 
d'une somme reçue pour les gages de son office d'élu, de Robert de 
Boulogne, receveur général de Ponthieu (1 er novembre 1459). 

132. Quittance donnée par Jean d'Acy, président du parlement de 
Toulouse, d'une somme reçue pour ses gages de Jean Lebrun, receveur 
des paiemenls des officiers de cette cour (8 mars 1 460). 

133. Lettres de Robert d'Estouteville, garde de la prévôté de Paris, 
attestant que Jean Marcel, bourgeois de cette ville, demeurant en son 
hôtel, à l'enseigne du Chevalier au cygne, en la rue Saint-Jacques-de- 
la-Boucherie, a fait don d'une croix d'argent, garnie de cristal et de 
pierreries, à l'église de Saint-Xicolas hors Corbeil où ses parents sont 
enterrés (25 juin 1460). 

134. Cédule attestant que le trésor du roi doit à Jean le Sourt, 
laboureur et louvetier, vigneron de maître Henri de la Cloche, procu- 
reur au Chàtelet, une somme pour deux loups qu'il a pris à Thiais 
(12 janvier 1461). 

135. Quittance donnée par Amanieu d'Albret, seigneur d'Orval et 
de Lesparre, d'une somme reçue de Jean Barbin, receveur de Donze- 
nac, sur ce que le comte de Boulogne, beau-père du dit d'Albret, devait 
à celui-ci à cause de son mariage avec Isabeau de la Tour, sa fille 
(Mehun-sur-Vèvre, 1 er juin 1461 ; pièce provenant de la collection 
Monmerqué). 

136. Quittance donnée par Antoine Crespin, archevêque de Yar- 
honne, qui confesse avoir reçu de Jean de Pocé, commis à recevoir le 
paiement des gens de guerre en l'élection de Gisors, une somme pour 
ses fonctions de commissaire chargé d'imposer la taille en Xormandie 
pour ce paiement (24 juin 1461). 

137. Quittance donnée, par Robert dele Bouvrié, receveur général des 
finances du duc de Bourgogne, d'une somme reçue de Pierre le Car- 
bonnicr, trésorier du Boulonnais, pour la pension de Gui de Donzy, 
docteur eu théologie (14 juillet 1461). 



VI DE LA COLLECTION P. TARBË. 57 

138. Lettres de Jean d'Anjou, fils aîné du roi de Jérusalem et de 
Sicile, duc de Calabre et de Lorraine, lequel, étant empêché de se 
transporter en France à cause des grandes occupations qu'il a présen- 
tement pour le recouvrement du dit royaume de Sicile, donne commis- 
sion à Antoine de la Tour, dit le Vrau, écuyer, de faire pour lui la 
recette des sommes qui lui soit dues à cause de son mariage et de 
celui de son fils, le marquis du Pont, ou pour tout autre motif (au 
camp devant Acquaviua, 7 septembre 1461). 

159. Lettres d'Arnaud de Miglos, sénéchal de Carcassonne et de 
Béziers, faisant savoir qu'il a conféré la chapelle royale du château de 
Puy-Laurens à Guillaume Martin, prêtre, habitant d'Arzens (Carcas- 
sonne, 21 novembre 1-461). 



Cartox VI. — Années 1463-1483. 

1. Décharge donnée par Charles, duc d'Orléans, de Milan et de 
Valois, à Marguerite de Husson, femme de son chambellan Georges de 
Brilhac, de plusieurs joyaux dont le duc et la duchesse, son épouse, 
lui avaient confié la garde (au château de Blois, 20 août 1463 ; Charles 
d'Orléans déclare avoir fait signer la pièce de son signet, parce qu'il 
ne peut signer lui-même à cause du mal qu'il a au bras droit). 

2. Quittance donnée par Hugues de Bournazel, sénéchal de Tou- 
louse et d'Albi, d'une somme reçue de Louis Nynart, trésorier du roi 
à Toulouse, pour les gages de l'office de juge des appels des causes 
civiles de la sénéchaussée de Toulouse (21 février 1464). 

3. Quittance donnée par Jacques, sire de Flocques, bailli d'Évreux. 
d'une somme reçue pour ses gages de Jean Geudon, secrétaire du roi 
et vicomte d'Évreux (1 er juillet 1464). 

\. Quittance donnée par Jean le Prestre, chancelier du duc d'Or- 
léans, d'une somme reçue pour sa pension de Macé Guernadon, 
trésorier général des finances du dit seigneur (16 juillet 1464). 



58 MANUSCRITS vi 

i>. Lettres de Jean, comte d'Angoulème, faisant savoir aux audi- 
teurs des comptes de ses finances qu'il a constitué son écuyer, Jean de 
Montigny l'aîné, en l'office de son maître d'hôtel, et qu'il lui a donné 
pouvoir d'expédier les cédules de dépenses, baillées par Jean Mar- 
chand, secrétaire du dit comte et maître de la chambre aux deniers 
de sou hôtel (Angoulème, 15 décembre 1 i6i). 

G. Quittance de Guillaume de la Roche, chambellan du comte 
d'Angoulème, d'une somme reçue de Robert Ruffart, receveur général 
des finances du dit seigneur, pour un voyage qu'il a fait d'Angoulème à 
Saint-Jean-d'Angély, pour voir les montres de la sénéchaussée de 
Saintonge (27 juin 1-465). 

7. Cédule des généraux conseillers du duc de Yormandie sur le 
fait des finances de ce duché, qui attestent avoir fait recevoir de Jean 
de Ronnaire, grènetier du grenier à sel de Rernay, une somme pour 
la dépense de l'hôtel du susdit duc (12 décembre H65). 

il. Quittance donnée par Guillaume Cousinot, chambellan du roi, 
d'une somme reçue de Jean Levers, commis à recevoir le paiement 
des gens d'armes en l'élection de Lisieux, en récompense de services 
que le dit Cousinot a rendus aux habitants du pays de Xormandie 
(1 er mars 1 iGG). 

9. Quittance donnée par Jean de Salazar, chevalier, chambellan 
du roi et capitaine de gens d'armes et de trait, d'une somme reçue 
pour sa pension de Pierre Jobert, receveur général des finances 
(24 mai 1466). 

10. Rail f<t ï t par Etienne de Ronney, commis du receveur du roi en 
Poitou, de la ferme des traites et coutumes anciennes de la ville de 
Luçon, qui se lèvent sur les blés, vins et autres marchandises, chargés 
et transportés par mer en plusieurs ports du pays (Fontenay-le-Comte, 
21 juin 14G6). 

il. Acte pour lequel Marie de Rretagne, abbesse de Fontevrault, 
en qualité d'exécutrice du testament de sa mère, la défunte comtesse 
d'Étampes et de Vertus, délivre aux chanoines de la chapelle et église 



vi DE LA COLLECTIOX P. TARBÉ. 59 

de Saint-Jean au chàleau de Vertus le legs que celle-ci leur a fait de sa terre 
et seigneurie du Plessis, près Vertus, pour la fondation de deuxobits, 
à la condition que les susdits chanoines renonceront au droit de jus- 
tice en cette terre, et qu'ils laisseront les hommes et femmes de corps 
de la dite seigneurie, demeurant à Vertus, jouir de la franchise des 
droits et redevances serviles (en l'abbaye de Fontevrault, 5 juil- 
let 1466). 

12. Cédule des généraux conseillers sur le fait des finances, qui 
attestent avoir fait recevoir de Michel d'Auron, receveur des assises et 
huitièmes au pays de Poitou, une somme pour la pension d'Olivier 
Bnihen, panetier du roi (19 seplembre 1 i<36). 

15. Quittance de Gilles le Guerbillat, conseiller du comte de Cha- 
rolais, élu sur le fait des aides dans les villes, prévôtés et chàtellenies 
de Péronne, Montdidier et Roye, qui confesse avoir reçu de Baudouin 
Bouquel, dit Buffard, receveur général des dites chàtellenies, une 
somme pour les frais d'un voyage qu'il a fait de Péronne en diverses 
villes de Picardie (9 octobre 1466). 

14. Bulle du pape Paul II, ordonnant à l'official de Tours de con- 
férer l'archidiaconé d'outre-Loire, en l'église d'Angers, à Pierre Guil- 
lier, prêtre du diocèse du Mans, chapelain du roi (Rome, Saint-Marc, 
5 mai Ii67; pièce en mauvais état). 

lo. Département d'une somme affectée aux frais de la levée de 
l'aide en Languedoc, et baillée par Xicolas Erlaut, trésorier général de 
Languedoc, à Geoffroi de Chabannes, gouverneur de ce pays, à Rémi 
de Marimont, gouverneur de Montpellier, à Jean Richier, secrétaire 
roi, pour un voyage par lui fait près de l'évèque du Puy, etc. (Montpel- 
lier, 4juin 1467). 

16. Lettres de Thiébaut, seigneur de Xeufehàtcau, maréchal de 
Bourgogne, qui s'engage à payer à son neveu, Ferry deCuisance, che- 
valier, qu'il a appelé en sa compagnie pour le servir en la guerre 
d'Épinal, sa rançon ou celle de ses gens, dans le cas où ils seraient 
faits prisonniers, ainsi que tous les frais qu'ils pourraient supporter 
en cette guerre (Luxeuil, 1 er août 1467). 



60 MAXUSCRITS vi 

17. Quittance d'Hector de Dampierre qui confesse avoir reçu de 
Denis Delarbre, lieutenant général de Henri Guérin, vicomte d'Arqués, 
une somme qui lui était due pour un don que le roi lui a fait sur les 
bois de la Haie d'Arqués (14 novembre 1467). 

18. Cédule des généraux conseillers du roi sur le fait des finances, 
qui attestent avoir fait recevoir par Jean Briçonnet, receveur général, 
de Macé Picot, commis à la recette de l'aide des cbàteaux de Dax, 
Saint-Sever et Bayonne, une somme pour les frais d'un voyage 
accompli en Gascogne par Jean Garnier, lieutenant du prévôt des 
maréchaux de France (10 février 1 i68). 

19. Quittance donnée par Barthélémy Trotin, receveur général des 
finances du duc de Bourgogne, d'une somme reçue pour son office de 
Jean le Muet, receveur de Saint-Quentin (10 août 1468). 

20. Certificat de Guillaume de Biscb.es, premier maître d'hôtel du 
duc de Bourgogne, attestant le paiement fait par Baudouin Bouquel 
d'une somme à diverses personnes (28 septembre 1468; ce certificat 
a été détaché d'un rôle qui donnait le détail du paiement et la désigna- 
tion des personnes en question). 

21. Fragment d'un rôle des dépenses de l'hôtel de Jeanne, 
duchesse d'Anjou, reine de Sicile; robe de « gris soret ■■ faite pour le 
fou du duc de Calabre, drap d'or orné d'écussons, offert à l'église de 
Saint-Laud, près d'Angers, etc. (au château d'Angers, 28 octobre 
1468; tache d'humidité et lacération au milieu de la pièce). 

22. Quittance donnée par Jacquette du Perche, demoiselle d'hon- 
neur de la duchesse d'Orléans et gouvernante de Marie, sa fille, d'une 
somme reçue de Michel Gaillart, trésorier de la duchesse, pour la 
livrée et les robes de Marguerite de Cognac, aussi demoiselle d'hon- 
neur (Chàteauneuf, 11 mars 1469). 

23. Mandement de Bauffet, seigneur de Balzac, sénéchal de Beau- 
caire et de Nîmes, enjoignant à Jean Meno, trésorier de Nîmes, de 
payer à Claude Gaude, procureur du roi en la sénéchaussée de cette 
ville, une somme pour avoir vaqué à faire une enquête contre les 



vi DE LA COLLECTION! P. TARDE. 61 

habitants de Saint-Marcel d'Ardèehe, au sujet d'une île nouvellement 
formée, non loin de la Palud, qu'ils voulaient usurper au préjudice 
des droits du roi (Mimes, 16 mai 1469). 

24. Autorisation donnée par les trésoriers de France à Guillaume 
d'Émalleville, vicomte de Caude.^ec, de retenir sur les deniers de sa 
recette une somme qui lui a été taxée pour un voyage qu'il a fait à 
Rouen (Rouen, 4 décembre 1469). 

2î>. Quittance donnée par Ernoul de Gavre, seigneur d'Escornay, 
chambellan du duc de Rourgogne, d'une somme reçue de Guilbert de 
Ruple, argentier du susdit duc, pour le paiement d'hommes d'armes 
et d'archers à pied de sa compagnie (12 avril 1170). 

26. Lettres de Marie, duchesse d'Orléans, de Milan et de Valois, 
ayant la garde de son Gis Louis et de ses autres enfants, ordonnant à 
Raoul de Refuge, gouverneur général de ses finances, de faire tenir 
quitte Noël le Sens, écuyer, de quatre années d'arrérages pour deux 
moulins à eau, situés en la paroisse de Réviers, en la vicomte de 
Caen, qu'il avait fait remettre à neuf (au château de Rlois, 7 juil- 
let 1470 ; pièce provenant de la collection Monmerqué). 

27. Quittance donnée par Antoine de Morlhon, procureur général 
du roi au parlement de Toulouse, d'une somme reçue de Macé Picot, 
trésorier de Nimes, pour ses vacations en une enquête faite par le pre- 
mier président du dit parlement de Toulouse, au procès pendant en 
cette cour entre Frère Raymond Ricard, chevalier de l'ordre de Saint- 
Jean de Jérusalem et prieur de Saint-Gilles, et le procureur du roi 
(Nimes, 20 octobre 1470). 

28. Quittance donnée par Rernard de Réarn, maître des ports et 
passages du pays de Languedoc, d'une somme reçue de Macé Picot, 
« pour l'émolument du denier saint André » , que le roi lui a accordé 
(8 janvier 1471). 

2Î). CertiGcat de Hutin Lestandart, maître d'hôtel du roi, attestant 
qu'en 1470, il a été délivré à la dépense du roi par le grènetier et le 
contrôleur de Paris un muid, deux setiers et un minot et demi de sel, 



62 MANUSCRITS vi 

sans droit de gabelle (24 janvier 1471 ; pièce mutilée à la partie supé- 
rieure). 

30. CertiGcat de Thierry de Clamorgan et de Jean de la Béchière, 
commissaires ordonnés par le comte du Perche pour tenir les montres 
des nobles du duché d'Alençon et dn comté de Perche, attestant que 
dans les revues passées par eux à Verneuil le 14 mars 1471, Jean 
.Mauvoisin, seigneur des Marais, a été exempté de service en personne, 
à cause de sa vieillesse, et qu'il a présenté Jean Bouverel pour son 
remplaçant (14 mars 1471). 

51. Quittance donnée par Robert de Saveuse d'une somme reçue de 
Barthélémy Trotin, trésorier des guerres du duc de Bourgogne, pour 
le paiement de gens de guerre en garnison au château de Beauquesne 
(P r avril 1471). 

52. Lettres de Joachim Bouaut, seigneur de Boisménart, maréchal 
de France, qui confie à Jean de Vivonne la commission de faire les 
montres et revues des hommes d'armes et archers étant sous la charge 
de Tristan l'Ermite, prévôt des maréchaux de France (Amiens, 
13 avril 1471). 

55. Lettres de Jean de Foix, captai de Buch, qui octroie à son fils 
aine Gaston de Foix, vicomte de Castillon, l'office de gouverneur 
général de son comté de Lavaur, Giroussens et terre basse d'Albigeois 
et Castrois (Cadillac, 25 septembre 1471). 

54. Quittance donnée par Ticole d'Anglude, viguier de Toulouse, 
d'une somme reçue pour les gages de son ofGce de Louis Xynart, tré- 
sorier de Toulouse (Toulouse, 14 novembre 1471 ; sceau de ce per- 
sonnage). 

5o. Quittance donnée par Antoine de la Tour, gouverneur et châ- 
telain du comté de Pézénas pour monseigneur de Calabre, d'une 
somme reçue de Jacques de Moutpezat, receveur pour le dit seigneur 
en ce comté, pour son office de châtelain jusqu'au 12 janvier 1472 
« que la main du roy fut mise au dit chastell de Péseuas » (13 jan- 
vier 1472). 



vi DE LA COLLECTIOX P. TARBÉ. 63 

36. Quittance donnée par Antoine de Tournemire, châtelain de 
Montréal et capitaine des francs archers du haut et bas pays de 
Limousin, d'une somme reçue de Louis \ynart pour une expédition 
qu'il a faite, par ordre du sénéchal de Toulouse, afin de lever le siège 
qui était devant Arthès en Albigeois (14 février 1472). 

37. Quittance donnée par Denis de Bidan, procureur général du 
roi en la sénéchaussée de Toulouse, d'une somme reçue de Louis 
Xynart pour les gages de son office (20 février 1472). 

38. Liste des gens de guerre, archers à pied, baillés par le duc de 
Bourgogne à Philippe de Crèvecœur, lesquels ont été passés en revue 
près de Roye le 17 juin 1472 par Drieu de Humières ; à la suite, attes- 
tation du paiement de ces hommes d'armes, donnée par Robert, sei- 
gneur de Miraumont, lieutenant général du maréchal del'ost et armée 
du duc de Bourgogne (22 juin 1472). 

39. Mandement de Marguerite, comtesse d'Angoulème, enjoignant 
aux auditeurs des comptes de ses finances d'allouer au compte de 
Robert Baffart, receveur général, une somme pour les dépenses énu- 
mérées dans un rôle (Cognac, 31 juillet 1472 ; cette pièce paraît avoir 
été détachée du rôle ici mentionné). 

40. Quittance de Robert d'Evreux, prieur du prieuré de la Sainte- 
Trinité de Beaumont-le-Roger, qui confesse avoir reçu de Gabriel 
Grieu, lieutenant général de Richard de Tieuville, vicomte de Beau- 
mont, la moitié d'une somme qu'il a le droit de prendre chaque 
année, à cause de son prieuré, sur la recette de la dite vicomte de 
Beaumont (4 octobre 1472). 

41. Lettres de Marie de Montauban, dame de Graville, attestant 
que Jacques de Beaumont, écuyer, seigneur de Moulignon, lui a fait la 
foi et l'hommage pour sa terre d'Armeville en Beauce, relevant en fief 
delà seigneurie de la Grange-sous-Briare (4 octobre 1472). 

42. Quittance donnée par May de Houllefort, bailli deCaen, d'une 
somme reçue pour les gages de son office de Pierre Beaudieu, vicomte 
de Caen (7 décembre 1472). 



64 MANUSCRITS vi 

43. Quittance donnée par Frémin de Beaufrenne, plombier à 
Abbeville, d'une somme reçue de Guillemot de Formenai, comptable 
pour le duc de Bourgogne des ouvrages de son château du Crotoy, 
pour divers travaux et fournitures faits à ce château (18 jan- 
vier 1 473) . 

44. Quittance donnée par Jean de Plusbel, docteur en médecine, 
chanoine de Brécy, d'une somme reçue de Jean Duplessis, vicomte 
de Bayeux (2 juin 1473). 

4o. Quittance de Jean de Montespedon, dit Houaste, bailli de 
Rouen, qui confesse avoir reçu de Jean Raguier, receveur général en 
Normandie, une somme que le roi lui a accordée pour l'aider * à 
entretenir en son service s (23 juin 1473). 

46. Mandement de Raoul de Refuge, gouverneur général des 
finances de la duchesse d'Orléans et de Milan, enjoignant au trésorier 
de la ville d'Asti de payer à Alleran Provane, docteur es droits cano- 
nique et civil, les gages de son ofGce de podestat de cette ville (10 dé- 
cembre 1473; pièce incomplète, rongée par les souris sur la marge de 
gauche) . 

47. Compte de ce qui est dû au comte de Beaumont pour ses gages 
de verderie de Beaumont-le-Roger, depuis son institution à cet office 
par Jean Fontaine, lieutenant du grand maître des eaux et forets; à la 
suite, approbation par Gui de Maumont, comte de Beaumont, du 
compte fait entre lui et Gabriel Grieu, naguère receveur du domaine 
de la vicomte de Beaumont (2i mai 1474). 

48. Montre faite au château du Ha, à Bordeaux, le 4 juillet 147 i, 
par Ftienne Malzanain, échanson du roi, d'hommes de guerre et de 
trait étant en garnison en ce château, sous la conduite de Pierre Aubert, 
seigneur d'Ingrande, maître d'hôtel du roi, capitaine du dit château ; 
à la suite, attestation du paiement fait à ces hommes d'armes de leurs 
gages. 

49. Mandement des généraux conseillers du roi sur le fait des 
finances, enjoignant au grènetier du grenier à sel de Pont-de-l'Arche 



vi DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 05 

de délivrer à Guillaume de Casenove, dit Coulomb, vice-amiral de 
France, et à Jean le Sec, seigneur de Gaillarbois, lieutenant général 
du maître des eaux et forets en Normandie, un setier de sel à chacun 
pour leur provision, en payant seulement le droit du marchand (20 dé. 
cembre 1474); au dos, quittance de Jean le Sec (13 janvier 1475). 

00. Lettres de Louis XI, roi de France, avertissant le prévôt de 
Paris qu'il a donné aux jurés et gardes du métier de la draperie de 
Paris la permission de faire, sur tous les drapiers de cette ville, 
l'assiette et la levée d'une somme de 300 livres tournois, pour sub- 
venir aux frais d'obtention de lettres patentes contenant des ordon- 
nances et siatuts de leur métier, et aussi aux frais de divers procès 
(Paris, 12 février 1475). 

01. Lettres d'Antoine de Chabannes, comte de Dammartin, sei- 
gneur de Livry en Launoy, grand muitre d'hôtel de France, qui 
atteste avoir reçu la foi et l'hommage de son cousin Philippe d'Aunoy, 
seigneur de Goussainville, pour un fief sis à Bobigny, mouvant de lui 
à cause de sa seigneurie de Livry, lequel fief appartient audit Philippe 
d'Aunoy à cause de Catherine de Montmorency', sa femme (28 fé- 
vrier 1475). 

02. Quittance donnée par Aymar de Poitiers, seigneur de Saint- 
Vallier, d'une somme reçue d'Alexandre Sextre, grènetier de Pont- 
Saint-Esprit (28 juin 1475; pièce provenant de la collection Alon- 
merqué). 

55. Quittance donnée par Claude de Rabodanges, écuyer, d'une 
somme reçue d'Antoine Bayart, receveur général en Languedoc, 
pour son entretien au pays de Boussillon où le roi l'a envoyé 
(7 juillet 1475). 

54. Quittance donnée par Lemoine Blosset, seigneur de Couches, 
capitaine de cent lances, d'une somme reçue pour son état de 
capitaine, de Noël le Barge, trésorier des guerres du roi 
(28 juillet 1475). 

oo. Quittance donnée par Regnaut du Chesnay, gouverneur de 

TOME XXXIX*. 5 



66 MANUSCRITS vi 

Montpellier, d'une somme reçue d'Antoine Bayart, en récompense de 
ses services et pour le rémunérer des frais qu'il a faits en plusieurs 
voyages et ambassades, et de ceux qu'il lui faut faire en une mission 
dont le roi l'a chargé en Roussillon (20 août 1475). 

oO. CertiGcat de Chariot de Lissaire, bailli des montagnes du 
Dauphiné et capitaine du château de Perpignan, attestant le paiement 
des gages d'hommes d'armes de la garnison de ce château (23 novem- 
bre 1475). 

07. Quittance donnée par Etienne Anjorrant, avocat au Parlement, 
conseiller de la duchesse d'Orléans, d'une somme reçue de la dite 
dame, par les mains de Louis Ruzé, son trésorier, pour sa pension du 
Parlement (7 décembre 1475). 

08. Quittance donnée par Charles d'Amboise, seigneur de Chau- 
mont, capitaine de quatre-vingts lances, d'une somme reçue de Noël 
le Barge, pour son état de capitaine (28 décembre 1 475). 

oî). Certificat d'Alain de Hosnivinen, capitaine général des francs 
archers des évêchés de Saint-Brieuc et de Tréguier, attestant qu'en la 
montre des francs archers de la paroisse d'Vffiniac, Matelin Durand a 
été reçu pour franc archer de cette paroisse (28 avril 1477). 

00. Mandement des généraux conseillers sur le fait des finances, 
enjoignant à Alexandre Sextrc, grenetier de Pont-Saint-Esprit, de 
payer sur sa recette à Grégoire Meysson, son commis, une somme qui 
a été assignée à celui-ci pour diverses missions qu'il a remplies 
(12 octobre 1477). 

61. Lettres de Jean de Chàlon, prince d'Orange, lieutenant de la 
duchesse de Bourgogne et gouverneur général de ses pays de Bour- 
gogne, qui, en vertu du pouvoir à lui donné par la dite duchesse 
d'engager en rente à rachat perpétuel sur son domaine jusqu'à la 
somme de 40,000 livres, aGn de subvenir à la défense des dits pays, 
vend à Jean Maillardet, seigneur de la Muire, une rente annuelle de 
30 livres estevenons, à prendre sur les redevances que les habitants de 
Chamole et de Bevilly doivent chaque année à la duchesse (Besançon, 
12 février 1478). 



vi DE LA COLLECTION P. TARDE. (17 

02. Quittance donnée par Francisque d'Est, gouverneur de Mont- 
pellier, d'une somme reçue pour ses gages de Pierre Macé, trésorier 
de cette ville (1" juillet 1478). 

05. Certificat donné par Jean Mérichon, gouverneur et capitaine de 
la ville de la Rochelle, à Guillaumi Duval, receveur ordinaire dans 
les pays de Saintonge et gouvernement de la Rochelle, de la cote de 
la paroisse de Marsilly, d'après un extrait qu'il a fait du papier de 
l'arpentage du grand fief d'Aunis, et dont un douhle a é(é remis 
au dit Duval (17 août 1478). 

04. Certificat de François de Guierlay, écuyer de l'écurie du duc 
d'Orléans, attestant aux gens des comptes de la duchesse d'Orléans, 
mère du dit seigneur, que Louis Ruzé, trésorier de cette dernière, a 
payé comptant à Friquassée, serviteur de Claude de Rahodanges, une 
somme u. pour son vin d'une haquenée qu'elle a achaptée de son 
maistre pour envoier à madame la marquise de Monferrat » (9 oc- 
iohre 1478). 

Go. Quittance donnée par Jean de Saint-Ftienne, capitaine du 
château de Caylus, d'une somme reçue pour les gages de son office, 
de Jacques Duvivier, trésorier de Quercy (12 décembre 1478). 

00. Consultation autographe du jurisconsulte florentin Vespucci 
sur divers points de droit (sans date, XV e siècle; double feuillet por- 
tant l'indication des pages 197 et 198). 

07. Consultation de Raptiste Xelli, jurisconsulte florentin, au sujet 
d'une disposition testamentaire par laquelle François Guidotti avait 
laissé à sa femme Cilia l'usufruit de ses biens, dont il avait institué 
héritier son fils Clément (sans date, XV e siècle; cahier de 10 feuillets, 
paginés 186 à 488 et 491 à 497; sceau de R. Xelli;. 

08. Consultation autographe du jurisconsulte Dominique Ronsi, au 
sujet d'une réclamation faite par Guillaume Capponi sur une question 
de dot (sans date, XV e siècle; cahier de 4 feuillets, paginés 102, 103, 
228, 229). 

09. Consultation du jurisconsulte Bonsi, sur une question d'action 



6S MANUSCRITS vi 

hypothécaire (sans date, XV e siècle; double feuillet portant la pagina- 
tion 110; l'écriture diffère de celle de la pièce précédente). 

70. Consultation juridique autographe, adressée par Antoine Mala- 
ginelli à un juge ecclésiastique, au sujet de l'exécution d'une sentence 
que celui-ci avait rendue (sans date, XV e siècle; feuillet portant la 
pagination 94). 

71. Quittance de Pierre de Refuge, conseiller de la duchesse 
d'Orléans et gouverneur de la ville d'Asti, qui confesse avoir reçu de 
Louis Ruzé, trésorier de la duchesse, la somme de 50 écus d'or que 
celle-ci a donnée à Marguerite de Refuge, sa fille, pour ses vêtements 
de noces (28 janvier 1479). 

72. Lettres de Louis de Joyeuse, comte de Chartres, ayant, à 
cause de Jeanne de Bourbon, son épouse, la tutelle des enfants de feu 
Jean de Bourbon, comte de Vendôme, lequel Louis de Joyeuse cède à 
Amaury de Ternay, écuyer, en récompense de ses services, le droit de 
profit de fief qui peut lui appartenir à cause de l'acquisition faite par 
celui-ci de la métairie de La Vosne, située en la paroisse de Ternay 
(la Motte d'Égry, 27 mai 1479; signé Lot/s de Joyeuse). 

73. Quittance de Jean de Bucy, conseiller du roi en la chambre 
des aides à Paris, qui confesse avoir reçu de Pierre Furgon, receveur 
des tailles et aides au pays de Saintonge, une somme pour les vaca- 
tions d'une enquête qu'il a faite à l'encontre des habitants des 
paroisses de Marcillac, Bcignac et Donnczac, qui prétendaient être de 
la terre de Vitrezay en Guyenne (15 juin 1479). 

74. Quittance donnée par Jean de Yanterre, avocat en Parlement 
de la duchesse d'Orléans, d'une somme reçue, pour sa pension du 
Parlement, de Louis Buzé, trésorier de la duchesse (15 janvier 1480 1. 

7«>. Cédnle des généraux conseillers sur le fait des finances, qui 
attestent avoir fait recevoir de Macé Bas tard, receveur des aides en 
l'élection de Lisieux, une somme pour la pension de Girard de 
Longwy, chevalier (24 février 1480; pièce entamée par les souris). 

7(>. Quittance donnée par Antoine de Chàtcauneuf, seigneur du 



vi DE LA COLLECTIOX P. TARDÉ. 81) 

Lau, sénéchal de Reaucaire, d'une somme reçue pour sa pension de 
Michel Tainturier, receveur général de Languedoc, Lyonnais, Forez et 
Beaujolais (15 juin 1480). 

77. Quittance de Jeau de Lévis, seigneur de Mirepoix, et d'Antoine 
de Cornus, docteur es lois, seigneur ile la Serre, tous deux commis 
par monseigneur d'Albi, lieutenant du roi au pays de Languedoc, à 
l'exercice de l'office de sénéchal de Carcassonne et de Béziers, qui 
confessent avoir reçu une somme pour leurs gages, d'Arnaud 
Luillier, trésorier de la sénéchaussée de Carcassonne (Carcassonne, 
19 juin 1180). 

78. Quittance donnée par Jeanne Chabot, dame de Monlsoreau, 
première dame d'honneur de la reine, d'une somme reçue d'Etienne 
de Bonney, receveur de l'ile de Ré, pour la rente annuelle qu'elle 
perçoit sur la recette de cette ile (18 août 1180). 

79. Quittance d'Antoine de Beauvcau, chambellan du roi et prési- 
dent de ses comptes, qui confesse avoir reçu de Henri de la Rivière, 
commis au paiement des gages des officiers de la chambre des comptes, 
une somme que le roi lui a assignée, à titre de pension, sur les gages 
de Jean de la Driesche, président de cette chambre (28 sep- 
tembre 1480; pièce provenant de la collection Monmerqué). 

80. Cédule des généraux conseillers sur le fait des Gnances, qui 
attestent avoir fait recevoir de Biaise Xicolas, receveur au diocèse de 
Lodève, une somme pour Martin Dubois, argentier de la reine, afin de 
l'employer au fait de son office (sommes à payer à Jeanne, duchesse 
d'Orléans, aux enfants de Savoie, etc.) (12 janvier 1481). 

81. Quittance donnée par Rigaut d'Oreille, capitaine des francs 
archers du bas pays d'Auvergne, d'une somme reçue pour ses gages 
de Xicolas Petit, naguère receveur des aides et tailles en ce pays 
(21 janvier 1181). 

82. Lettres de Louis XI, roi de France, notifiant au gouverneur de 
la Rochelle la collation qu'il a faite à Jean Albin, piètre, de la chapel- 
lenie de Saint-Léger au château de la Rochelle, vacante par suite de 



70 MANUSCRITS VI 

la résignation que Charles Bignerel, son chapelain, en a faite entre les 
mains de l'évèque d'Avranches (Jean Bochart), conseiller et confesseur 
du roi (Tours, 28 mars 1481). 

85. Lettres du même, commettant Vigot Vivien pour tenir le 
compte des deniers qui doivent être employés en la présente année 
aux fortifications et réparations de la place du Mont-Saint-Michel (le 
Puiset, 6 juin 1-481). 

îîi. Cédule des généraux conseillers sur le fait des finances, qui 
attestent avoir fait recevoir de Regnaud Piédeleu, receveur de l'aide 
en l'élection de Rouen, une somme pour l'accroissement de pension 
que le roi a accordé à sa fille, Anne de France, dame de Beaujeu 
(21 mars 1482 . 

85. Lettres de Jean, seigneur de Baudricourt, lieutenant général 
du roi et gouverneur de Bourgogne, qui donne à Guillaume de 
Corguilleray commission pour faire à sa place les montres de vingt- 
cinq lances fournies, étant sous la charge de Jean de Luxembourg 
(Dijon, 15 mai 1482). 

«{<>. Deux fragments d'un rôle des sommes payées sur l'ordre de la 
reine Charlotte de Savoie, épouse de Louis XI, roi de France, par 
Martin Dubois, son argentier, au mois de juillet 1 iS2 ; frais de voj âges 
faits d'Amboise à Cléry et à Sainl-Laurent-dcs-Eaux, pour porter au 
roi des lettres concernant les affaires de la reine, etc. (Montrichard, 
17 octobre 1482; signé Charlote). 

î»7. Lettres de François II, duc de Bretagne, qui institue Guillaume 
du Chaslelier capitaine des francs archers et élus des paroisses de 
l'évèché de Dol, à la mort de son frère Alain du Chastelier qui exerçait 
le même office (Nantes, 4 décembre I iS2 ; signé Francoys). 

ï$«{. Montre faite à Amiens par Robert de Savetise, conseiller et 
chambellan du roi, le 22 janvier 1483, de deux cent deux archers et 
gens de guerre sous les ordres d'Olivier de Hautemer, du nombre des 
quatre mille hommes commandés par Philippe de Crèvecœur, lieute- 
nant du roi dans les pays de Picardie et d'Artois; à la suite, quittance 
des gages de ces gens de guerre (25 janvier 1 483). 



vil DE LA COLLECTION P. TARBli. 71 

80. Bulle du pape Sixte IV, accordant à Louis de Crevant, abbé du 
monastère de Sainte-Foi de Conques, au diocèse de Rodez, et pourvu 
aussi des prieures de Surgères, au diocèse de Saintes, et de la Celle, 
au diocèse de Bourges, l'autorisation de céder ou d'échanger ces der- 
niers bénéOces, d'en acquérir d'autres à la place, et de conserver 
ceux-ci en même temps que l'abbaye de Sainte-Foi (Rome, Saint- 
Pierre, 26 janvier 1-483). 

00. Quittance donnée par Louis Sorbier, seigneur de Paray, séné- 
chal du roi au pays de Périgord, d'une somme reçue pour ses gages 
de Bertrand Guillon, receveur en ce pays (15 septembre 1483; déchi- 
rure au bas de la pièce). 

01. Lettres de Jean, comte de Foix et d'Ktampes, attestant que 
Hutiu Lestandart, maître d'hôtel du roi, lui a fait la foi et l'hommage 
pour sa terre de Boutervilliers et autres terres et seigneuries mouvant 
du comté d'Étampes (Amboise, 22 décembre 1483; signé Jehan). 



CARTON VIL ANNÉES H8't-l3li. 

1. Quittance donnée par Antoine Postel, seigneur de Brettes, pré- 
vôt des maréchaux de France, capitaine de dix lances fournies de 
l'ordonnance du roi, d'une somme reçue pour ses gages de capitaine, 
de Guillaume de la Crois, trésorier des guerres (25 février 1184). 

2. Quittance donnée par Jacquet Chambon, d'une somme reçue 
pour sa pension de Jacques Hurault, receveur général des finances du 
duc d'Orléans (18 juin 1484). 

5. Lettres de Charles VIII, prescrivant la mainlevée de la saisie 
qu'en vertu de l'ordonnance par lui faite pour la révocation des alié- 
nations de l'ancien domaine de la couronne de France et du comte de 
Bourgogne, consenties par le roi Louis XI, certains de ses officiers ou 
commissaires avaient opérée des château, terre et seigneurie deChatcl- 
Gérard, sis au bailliage d'Auxois, dans le duché de Bourgogne, lequel 
château avait été donné par Louis XI à Antoine de Mandelot, seigneur 
de Pise, en récompense de ses services et en dédommagement désirais 



72 MAXTSCRITS vu 

de la rançon qu'il avait eu à payer comme prisonnier des ennemis du 
roi (Paris, 13 juillet 1484). 

4. Quittance donnée par Clément Alberti, procureur du roi en la 
justice d'Albi, d'une somme reçue pour les gages de son office, de 
Pierre lîoivin, trésorier du roi à Toulouse (29 juillet 1484; sceau de 
la viguerie de Toulouse). 

o. Lettres de rémission accordées par François, fils aine du comte 
de Laval, à la place et sur l'ordre de son père, en faveur de Michel 
Fresnel, détenu dans les prisons de Vitré pour avoir frappé Gillet 
Lévesque de plusieurs coups d'un braquemart (la Guerclie, 12 sep- 
tembre 1484). 

G. Quittance donnée par Jean Vigneron, auditeur de la chambre 
des comptes du duc d'Orléans, d'une somme reçue pour les gages de 
son office, de Jacques Hurault, receveur général du dit seigneur 
(15 octobre 1484 . 

7. Quittance donnée par Georges d'Auxy, maître d'hôtel du duc 
d'Orléans, d'une somme reçue de Jacques Hurault, pour le rembour- 
sement de pareille somme qu'il a baillée, par ordre du duc, aux 
archers de sa garde a pour aller boire •• (7 novembre 1 484). 

8. Quittance donnée par Guillaume de Villebresmc le jeune, secré- 
taire du duc d'Orléans, d'une somme reçue pour son entretien de 
Jacques Hurault (15 novembre 1 48 4). 

9. Quittance donnée par Jean de Corguillcray, évèque de Lodève, 
président des états de Languedoc, d'une somme reçue d Antoine 
Bourdin, receveur au diocèse de Nîmes, pour les travaux qu'il a 
accomplis durant l'assemblée des états tenus dernièrement à .Montpel- 
lier (15 janvier 1485). 

10. Quittance donnée par Pierre de Lescure, châtelain de Peyrusse 
pour le roi, d'une somme reçue pour les gages de son office, d'Antoine 
Cadel, trésorier de Rouergue (2G août 1485 . 



vu DE LA COLLECTION P. TARDE. 73 

11. Quittance donnée par Bastied Pinon, archer, d'une somme 
reçue de Jacques Hurault pour un voyage qu'il fait présentement en 
divers lieux, par ordre du duc d'Orléans (10 septembre 1485). 

12. Quittance donnée par René, duc d'Alençon, pair de Fiance, 
d'une somme reçue de Guillaume Fromentin, commis de Jean de la 
Béchière, grènetier du grenier à sel d'Alençon, sur ce qui lui est dû 
sur le profit et émolument du dit grenier (20 janvier 1 486 ; signé René; 
pièce provenant de la collection Monmerqué). 

13. Quittance donnée par Odct d'Aydie, seigneur de Ribérac, 
sénéchal de Carcassonne et de Béziers, d'une somme reçue pour 
ses gages d'Arnaud Luillier, trésorier de la dite sénéchaussée 
(16 mars i486). 

14. Lettres de Gaston du Lion, sénéchal de Toulouse et d'Albi, 
faisant savoir qu'à l'occasion de contestations élevées entre Jean 
Viger et Jacques Bernard dit Bellac, au sujet de l'office de châtelain 
du château de Lavaur que chacun d'eux revendiquait, il a saisi et mis 
en la main du roi ce château, le 2 4 décembre 1485, et l'a confié 
provisoirement à la garde de Pierre de Roaix, son lieutenant (Tou- 
louse, 24 mars 1486). 

lo. Quittance de Charles de Saveuse, chambellan du roi des 
Romains, capitaine de cinquante-six combattauts à cheval ayant été 
en garnison dans la ville de Bastogne, sur la frontière du pays de 
Liège, et se trouvant actuellement au château de Renescure, lequel 
confesse avoir reçu d'Alard Coopman, trésorier des guerres du roi, 
une somme pour les gages des gens de guerre étant sous ses ordres 
(31 mai 1186). 

I(>. Quittance donnée par Lardit de Bar, châtelain de Xajac, 
d'une somme reçue pour les gages de son office, d'Antoine Cadel, 
receveur ordinaire de Rouerguc (15 novembre 1486). 

17. Mandement de Pierre de Laval, archevêque de Reims, premier 
pair de France, et évèque de Saint-Malo, ordonnant aux receveurs de 
sa cour spirituelle de Saint-Malo de payer les gages annuels d'Yves le 



74 MANUSCRITS ni 

Faucheurs, son conseiller (Saint- Malo, 2 février 1487; signé Pierre; 
échancrures sur trois côtés du parchemin). 

18. Montre faite à Roosbeke, près de la ville d'Vpres, le 
18 juin 1487, par Jacques le Boy, écuyer, des gens de guerre de la 
compagnie de Gracien d'Alverade, qui ont reçu du roi des Romains 
l'ordre de se rendre à Térouanne, pour en renforcer la garnison; au 
bas de la pièce, quittance du paiement de la solde de ces gens de 
guerre (18 juin 1487; parchemin entamé par l'humidité sur l'un des 
angles). 

lî). Quittance donnée par Bernard de Benquet, écuyer d'écurie du 
roi et capitaine de Montségur, d'une somme reçue pour ses gages de 
capitaine, de Michel Brosset, comptable de Bordeaux (14 jan- 
vier 1488). 

20. Lettres d'Antoine de Bueil, comte de Sancerre, seigneur de 
Faye-la-Vineuse, attestant qu'Antoine Berruier, avocat du roi en ses 
villes et sièges de Chinon et Saumur, au nom et comme procureur de 
Jeanne de France, comtesse de Boussillon, veuve de Louis de Bour- 
bon, amiral de France, lui a fait la foi et l'hommage lige pour le fief 
de Brizay relevant de la terre et seigneurie de Faye-la-Vineusc (au 
château du Val-Joyeux, 22 février 1188). 

21. Vente faite par François de Mauriet, prêtre, demeurant à 
Magné, à Huguet Bousseau, marchand, demeurant à Coulon, d'une 
maison avec ses dépendances, sise à Magné (Niort, 31 janvier 1 i88) ; 
au dos, quittance de Catherine de Coëtivy, dame de Magné, qui recon- 
naît avoir reçu de Huguet Bousseau a les ventes et honneurs n des 
choses par lui acquises (10 mars 1 i88 . 

22. Quittance donnée par Louis de Saint-Simon, écuyer, d'une 
somme reçue pour sa pension de Jean Lalemant, receveur général au 
duché de Normandie (30 avril 1 488). 

25. Mandement ordonnant de bailler au receveur particulier de 
Faide daus les diocèses de Rieu\ et de Couserans, une cédule d'une 
somme à payer pour la pension de Hugues Bogier, chevalier, comte 
de Paillas 11 février 1489). 



vu DE LA COLLECTIO.Y P. TARDÉ. 75 

24. Mandement adressé par Robert de Maynemares, lieutenant en 
la ville de Harfleur pour Jean du Bellay, capitaine au dit lieu, et par 
les élus au gouvernement de Harfleur, à Louis Raullin, receveur des 
deniers octrojés par le roi pour la fortification de cette ville, pour 
l'inviter à payer à Jean Bonnedesrée, « estaimier » , une somme à lui 
due pour une fourniture de plomb, destinée à faire des « plombées >• 
pour l'artillerie de ladite ville (Harfleur, 5 avril 1489). 

2î>. Lettres de Jean de Neuchàtcl, chevalier, seigneur de Montaigu 
et de Villafans-le-Vieux, portant fondation d'une messe qui sera 
célébrée chaque jour au grand autel de l'église des Frères Prêcheurs 
de Besançon (au château vieux de Villafans, 26 avril 1489). 

26. Quittance donnée par Baptiste de Campo Fregoso (doge de 
Gènes jusqu'en 1483), d'une somme reçue pour sa pension d'Antoine 
Bayard, receveur général des finances en Languedoc (12 mai 1489 ; 
souscription autographe). 

27. Lettres de Charles (de Husson), comte de/Tonnerre, seigneur 
de Saint-Aignan en Berry, attestant que Louis Lemaye lui a l'ait la 
foi et l'hommage lige pour son lieu, hôtel et dépendances de Banneux, 
mouvant de la baronuie de Saint-Aignan (Amboise, 26 juillet 1489). 

28. Quittance de Charles, comte d'Angoulème, pair de France, 
lieutenant général et gouverneur pour le roi dans les pays et duché de 
Guyenne, qui confesse avoir reçu de Michel Brosset, comptable de 
Bordeaux pour le roi, une somme pour ses gages de la capitainerie de 
la ville et place de Bazas (29 décembre 1489; signé Charles, pièce 
provenant de la collection Monmerqué). 

29. Mandement de Jean du Bellay, capitaine des villes de Harfleur 
et Montivilliers, et des élus au gouvernement de Harfleur, invitant 
Louis Raullin à payer une somme pour des boisseaux de plâtre 
employés aux travaux exécutés à certaines portes et tours de cette ville 
(24 janvier 1490). 

30 Lettres de François (de Brilhac), évêque d'Orléans, attestant 
que Marguerite d'Usson, veuve de Georges de Brilhac, chevalier, lui 



76 MANUSCRITS vu 

a fait la foi cl l'hommage pour le lieu de Saulon et ses dépendances 
qu'elle tient de lui en fief, à cause de sa chàtellenie de Meung-sur- 
Loire (au château de Meung, 28 mai 1490; signé François ev. <TOrl.). 

Si. Lettre close de Henri de Lorraine, évéque de Metz, aux 
chanoines de l'église de Saint-Dié, qu'il prie de réserver à son chape- 
lain, Jean Raimbault, la première prébende vacante en leur église 
(Joinville, 30 juin [1490 n ; souscription autographe). 

32. Mandement des trésoriers de France, ordonnant à Jean Lassa- 
voure, receveur du domaine du roi en la vicomte de Rouen, de payer 
une somme à Jean de Fontaines, clerc, pour des démarches qu'il a 
faites en Xormaudie afin de faire rentrer des sommes dues au roi pour 
des droits de relief et de treizième sur des acquisitions de fiefs et 
d'héritages (12 juillet 1490). 

53. Quittance donnée par Philibert de Savoie, « filz de monsei- 
gneur de Bresse » , d'une somme reçue pour sa pension de Jean Lale- 
mant, receveur général en Normandie (5 août 1490; signature auto- 
graphe). 

34. Lettre close de René II, duc de Lorraine et de Bar, aux cha- 
noines de l'église de Saint-Dié, auxquels il rappelle la promesse qu'ils 
lui ont faite de conférer leur première prébende vacante à Ambroise 
Decharmcs, son aumônier (au château de Bar, 21 décembre 1490; 
signé René). 

35. Quittance donnée par Jean Thomas, maître es arts et licencié 
en médecine, d'une somme reçue pour ses honoraires de Jacques 
Hurault, receveur général des finances du duc d'Orléans (7 jan- 
vier 1491). 

3G. Quittance de Bernard d'Ordox, capitaine de cinquante hommes 
de guerre à pied, levés pour la défense de la ville et du château de 
l'Fcluse en Flandre, qui confesse avoir reçu pour ses gages de 
capitaine, une somme de Jean Legendre, trésorier des guerres 
(2juin 1491). 



vu DE LA COLLECTION P. TARDÉ. 77 

57. Mandement dos généraux conseillers du roi sur le fait des 
finances, ordonnant à Antoine Bayard, receveur général en Languedoc,. 
de payer à deux, clercs du sénéchal de Bcaucaire une somme pour 
avoir vaqué à enregistrer et à faire dépêcher des lettres patentes et 
missives, touchant l'assemblée des élats de Languedoc (7 août 1491 ; 
signé G. Briconnct). 

58. Lettres de Jean de Courtenay, attestant qu'il a reçu la foi et 
l'hommage de Jean de Vères, seigneur de Beauvois, pour un fief situé 
au village de Boussières, mouvant en plein fief de l'hôtel de Tilloy, 
appartenant au dit Jean de Courtenay (2 octobre 1491). 

5!). Quittance donnée par Bcrthaud de Villebrcsme et par Jean 
Vigueron, auditeurs des comptes du duc d'Orléans, d'une somme reçue 
pour leurs gages de Guillaume Viart, receveur du domaine du comté 
de Blois (12 décembre 1491). 

40. Quittance donnée par Jean Boussel, maître es arts, d'une 
somme reçue de Louis de Vaulcvrier, receveur de Chauny, à cause des 
chapelles de Saint-Louis et Saint-Ladre du dit li,eu (9 avril li92). 

41. Quittance donnée par Etienne de Vesc, baron de Grimault, 
chambellan du roi et son sénéchal de Beaucaire et de Ximes, d'une 
somme reçue pour les gages de son office de sénéchal, de Guillaume 
Boileauc, receveur ordinaire de ladite sénéchaussée (16 mai liî)2; 
restes d'un sceau en cire rouge). 

42. Cédule des généraux conseillers du roi sur le fait de ses 
finances, attestant qu'ils ont fait recevoir par Jean Briçonnet, receveur 
général des finances, de Pierre Fauchet et Jean Petit, receveurs des 
tailles au pays de Poitou, une somme pour la pension assignée à 
Louis Oudart, seigneur de Cursay (20 août 1492;. 

45. Aveu de Jeanne de Malestroit, veuve de Tanguy du Chaslel, 
en son vivant conseiller et chambellan du roi, qui reconnaît tenir 
noblement de Gui, comte de Laval et de Montfort, seigneur de Vitré, 
à cause des seigneurie et baronnie de Vitré, le domaine de la Haute- 
Maison, situé sur les paroisses de Saint-Martin de Vitré et d'Krbrée 
(Bcaumont, 21 novembre 1492). 



TS MANUSCRITS Vil 

44. Quittance donnée par Bernard Lauret, premier président au 
parlement de Toulouse, d'une somme reçue d'Fdmet le Mercier, rece- 
veur de la dite cour, à cause de ses » droiz des manteaulx du parle- 
ment » (Toulouse, 28 décembre 1 492). 

\6. Quittance de Jean Blosset, seigneur de Saint-Pierre, capitaine 
particulier de vingt lances, du nombre de cent vingt-quatre lances 
fournies « de petite paye » , levées par le roi pour la garde et sûreté 
du pays de Normandie, qui confesse avoir reçu une somme pour son 
état de capitaine, de Guillaume de Lacroix, trésorier des guerres 
(18 janvier 1493). 

46. Quittance donnée par Colinet du Gai, capitaine de la porte du 
roi, d'une somme reçue de Guillaume de Lacroix pour un voyage qu'il 
a l'ait en Picardie et en Artois, afin de faire les montres et revues 
d'une partie des gens de guerre étant dans ces pays (15 février 1493; 
traces d'un sceau en cire rouge). 

47. Cédule attestant que le trésor du roi à Paris a reçu de Jean du 
Plessis, receveur ordinaire de Bayeux, une somme attribuée à Charles 
d'Orgemont, seigneur de Méry, trésorier de France, pour une partie 
de ses gages et pour des voyages qu'il a faits dans l'exercice de son 
office de trésorier (24 octobre 1493). 

48. Mandement adressé par Jean de Ramcsay, écuyer, lieutenant 
général de Béraud Stuart, gouverneur de Bcrry, capitaine fies villes de 
Harfleur et de Montivilliers, par Raoul Cappel, Jean du Lis, Guillaume 
Paon et Robert Raullin, élus au gouvernement de Harfleur, à Louis 
Raullin, receveur des deniers octroyés par le roi pour la fortification 
de cette ville, pour l'inviter à payer à Michel du Fresne, maréchal, 
une somme pour une livraison de fers employés aux fortifications (ser- 
rures et gonds des portes, ferrures des ponts et fenêtres, etc.) (Har- 
fleur, 16 décembre 1493). Au dos, quittance de Michel du Fresne. 

49. Quittance de Jean Faure, archidiacre d'Évreux, l'un des cinq 
procureurs députés dans le pays de Normandie afin de poursuivre le 
fait de la recherche générale du royaume, qui confesse avoir reçu 
d'Antoine Bayard, receveur général des finances dans les pays de 



vu DE LA COLLECTION P. TARBE. 79 

Languedoc, Lyonnais, Forez et Beaujolais, une somme pour le rem- 
boursement des frais et dépenses de deux greffiers, commis en la 
généralité d'ouIre-Seine sur le fait de la dite recherche (18 dé- 
cembre 1493). 

oO. Quittance donnée par Marguerite de Lorraine, duchesse 
d'Alençon, ayant la garde de son fils Charles, duc d'Alençon, pair de 
France, et de ses autres enfants mineurs, d'une somme reçue de 
Guillaume Berlin, grènetier du grenier à sel de Verneuil (2 mai 1 49 i ; 

signé Marguerite). 

51. Certificat de Jean de la Viefville, bailli et capitaine de Gisors, 
attestant que Philippin Langlois, faux monnaycur, exécuté en cette 
ville, a été trouvé porteur, lors de son arrestation, d'une somme de 
6 livres 17 sous 10 deniers tournois, et n'avait pas d'autres biens 
connus (3 juin 1494). 

i>2. Consentement donné par Denis le Mercier, chancelier du duc 
d'Orléans et gouverneur général de ses finances, à l'entérinement et 
accomplissement de lettres patentes, par lesquelles celui-ci accorde à 
Raoul du Refuge, son premier échanson, une pension annuelle de 
1-20 livres tournois (4 juin 1494; deux signets, dont l'un n'a laisse 
que des traces). 

55. Mandement adressé par Guillaume de la Motte, lieutenant de 
Béraud Stuart, capitaine de la ville de Ilarfieur, et par les élus de 
cette ville, à Louis Raullin, receveur des deniers octroyés pour la 
fortification, pour l'inviter à payer à Michel du Fresne, maréchal, 
une somme pour une livraison de fers employés aux fortifications 
(ferrures de cheminées des tours, d'une porte neuve à l'hôtel de 
ville, etc.) (en l'hôtel de ville de Harflcur, 18 octobre 1494). Au dos, 
quittance de Michel du Fresne (21 octobre). 

i>4. Quittance donnée par Robert de Balzac, seigneur d'Fntraigues, 
sénéchal d'Agénois et capitaine de quarante lances fournies de 
l'ordonnance du roi, d'une somme reçue pour son état de capitaine, 
de Jean le Gendre, trésorier des guerres (24 octobre 1494, traces 
d'un sceau en cire rouge). 



80 MANUSCRITS vu 

iî.î. Bulle du pnpe Alexandre VI, accordant à Mayet de Coquissart, 
pourvu de l'office claustral du prieuré de Saint-Pierre de Chcmillé, 
de l'ordre de Saint Benoit, au diocèse d'Angers, la permission 
de posséder à la fois deux bénéfices réguliers (Borne, Saint-Pierre, 
ï novembre 1 i9i). 

iîG. Mandement de Pierre II de Bourbon, pair et chambrier de 
France, ordonnant aux généraux conseillers du roi sur le fait des 
finances de faire payer par Pierre le Gendre, trésorier des guerres, 
une somme à Christophe de Camionne, procureur général au parle- 
ment de Paris, pour être venu par ordre du roi en la ville de. Moulins, 
afin de trancher un différend élevé entre la reine et le seigneur de 
Bohan, et pour avoir assisté a l'assemblée des princes, seigneurs et 
gens des villes du royaume, naguère réunie en la dite ville de Moulins 
pour délibérer sur les affaires de l'Etat (Moulins, 23 juillet 1495). 

i>7. Quittance donnée par Jean de Pins, viguier et lieutenant du 
sénéchal de Toulouse, d'une somme reçue de Guillaume du Pin, rece- 
veur particulier du diocèse de Lavaur (24 octobre I 495). 

i)î>. Quittance donnée par Jean de Villebresme, notaire et secré- 
taire du roi, d'une somme reçue de Jacques Hurault, trésorier du duc 
d'Orléans, pour des expéditions de lettres royaux qu'il a faites pour le 
duc depuis deux ans (26 novembre 1495). 

i>9. Lettres deCharles VIII, roi de France, enjoignant aux généraux 
conseillers ordonnés sur le fait des finances, de permettre à la veuve 
et aux enfants orphelins de feu Guyot Faure, grènetier du grenier à sel 
de Ximes, de prendre sur le reliquat qu'ils doivent au roi une somme 
pour le don que celui-ci a fait au dit Guyot Faure, en considération 
de ses services (Lyon, 21 décembre 1 495). 

GO. Mandement oi donnant de bailler à François de Villebresme, 
receveur du domaine du duc d'Orléans et de Milan en son duché 
d'Orléans, une cédule d'une somme qui sera attribuée à Jacques 
Hurault, trésorier du susdit duc, pour l'employer au fait de son office 
(25 janvier 1 49G) . 



vil DL LA COLLECTION P. TARBÉ. SI 

61. Lettres de Jacques de Beaujeu, vicomte de Troy es, chambel- 
lan du roi, attestant qu'il a reçu la foi et l'hommage de Louis de Bri- 
chanteau, pour un hôtel avec ses dépendances, appelé « Yoslel de la 
court d'Averhj » , qui lui est échu par la mort de Jeanne de Hémery, 
sa mère, et qui est tenu du dit Jacques de Beaujeu, à cause de sa terre 
et seigneurie de Marigny (Trainel, 30 janvier 1496; signé de Beaujeu; 
pièce provenant de la collection Monmerqué). 

(>2. Mandement de Charles, bâtard de Bourbon, sénéchal de Tou- 
louse et d'Albi, ordonnant au trésorier du roi à Toulouse de bailler 
une somme à Jean de Pins, viguier de cette ville, pour aller porter à 
Xarbonne aux seigneurs de Saint-André, lieutenant du roi en Langue- 
doc, et de la Roche, lieutenant du duc de Bourbon pour le roi, des 
lettres que le roi et le parlement de Toulouse leur transmettent, au 
sujet de la garde du pays (Toulouse, 28 mars liOG). Au dos, quit- 
tance de Jean de Pins (lacération «à l'angle supérieur de la pièce, à 
gauche; pièce provenant de la collection Monmerqué). 

(>,">. Quittance donnée par Jean, comte de Boulogne et d'Auvergne, 
d'une somme reçue de Jean François, trésorier ordinaire du roi au 
comté de Lauragais (en son château de Mireflcur, 7 avril 1496; signé 
Jehan). 

04. Quittance donnée par Colart, seigneur de Moy, chambellan du 
roi et capitaine de trente lances fournies de ses ordonnances, d'une 
somme reçue pour son état de capitaine, de Pierre le Gendre, tréso- 
rier des guerres (22 juin 1496). 

65. Quittance donnée par Jean Bourré, seigneur du Plessis-Bourré, 
chambellan du roi, d'une somme reçue de Jean Budé, conseiller du 
roi et audiencier de la chancellerie de France, pour sa pension qui lui 
a été assignée sur le proGt et émolument du sceau de la dite chancel- 
lerie (29 juillet 1496). 

(î(>. Quittance donnée par Guillaume de Séverac, élu sur le fait 
des aides et tailles dans le haut pays d'Auvergne, d'une somme reçue 
pour ses gages et chevauchées, d'Anselme de la Maladière, receveur 
des aides et tailles en ce pays (6 août 1 i9G). 

TOAIE XXXIX*. G 



82 MANUSCRITS vu 

07. Mandement des généraux conseillers du roi sur le fait de ses 
finances, ordonnant à Anselme de la Maladière de payer des deniers de 
sa recette une somme à Jacques de la Maladière, pour des voyages 
qu'il a faits de Saint-Flour à Tours et à Poitiers (21 août 1496). Au 
dos, quittance de Jacques de la Maladière (Saint-Flour, 25 jan- 
vier 1 i97 . 

68. Quittance donnée par Charles de Pontoz, maître des requêtes 
de l'hôtel du roi, d'une somme reçue de Jean Lalemant, receveur 
général des finances en Xormandie, pour une subvention que le roi lui 
a accordée, afin de l'aider à avoir une maison à Paris pour y faire sa 
résidence (8 avril 1497). 

GO. Commission donnée par les maréchaux de France à Poncet de 
Lespinasse, écuyer, pour faire la montre et revue des quarante lances 
fournies de l'ordonnance du roi qui sont sous la charge et conduite de 
Jacques de Silly, bailli de Caen (29 avril 1497; signé Pierre de 
Rohan ; cette signature est d'une authenticité douteuse). 

70 Quittance donnée par Louis, seigneur de Graville, amiral de 
France, d'une somme reçue pour sa pension et pour les gages de son 
office d'amiral, de Jean Lalemant, receveur général des finances au 
duché de Xormandie (12 juillet 1497; signé Lnjjs de Graville; pièce 
entamée du côté droit par l'humidité). 

71. Mandement des commissaires chargés par le roi de présider 
l'assemblée des gens des trois états du pays de Languedoc, tenue à 
Montpellier au mois de février précédent, ordonnant au receveur 
particulier du diocèse d'Agde de payer une somme à Ktienne Pasquier, 
notaire royal et greffier des états, pour ses gages du greffe et pour 
divers mémoires et écritures (1 er mai 1498). Au dos de la pièce, 
quittance d'Etienne Pasquier (1 er septembre 1498). 

72. Quittance du « cardinal de Gurce » (Raymond Pérauld, 
évèque de Gurk, puis de Saintes), qui confesse avoir reçu d'Antoine 
Bayard, receveur général des finances dans les pays de Languedoc, 
Lyonnais, Forez et Beaujolais, une somme que le roi lui a donnée 
pour l'aider à entretenir son état en sa compagnie (8 mai 1498; sous- 
cription autographe : « /?., car v " Gurcen [sis]. Ha est, manu propria n). 



vu DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 83 

75. Commission donnée par Gilbert Bertrand, seigueur du Lys- 
Saint-Georges, gouverneur et bailli de Berry, à Jean Salât, licencié en 
lois, pour continuer à exercer l'office de lieutenant général au bailliage 
de Berry (18 août 1498; pièce entamée par l'humidité). 

74. Quittance donnée par Philibert, seigneur de Chandée, cheva- 
lier, capitaine de cinquante lances fournies, d'une somme reçue pour 
son état de capitaine, de Pierre le Gendre, trésorier des guerres (6 sep- 
tembre 1498). 

7o. Quittance donnée par Louis de Miolans, capitaine de quarante 
lances fournies, d'une somme reçue de Pierre le Gendre pour son état 
de capitaine (8 septembre 1498). 

7(>. Quittance donnée par Claude de Neufchàtel d'une somme reçue 
de Simon Courbenay, grènetier à Faucogney, en déduction sur une 
somme de 8,000 livres que l'archiduc d'Autriche (Philippe le Beau), 
duc de Bourgogne, a assignée au dit seigneur de Neufchàtel sur le 
revenu des terres et seigneurie de Faucogney et « gardienneté » de 
Luxouil (1 er octobre 1498). 

77. Quittance donnée par Gabriel d'Albret, grand sénéchal de 
Guyenne, d'une somme reçue pour les gages de son ofGce de sénéchal, 
de Michel Brosset, comptable de Bordeaux (20 octobre 1498). 

78. Lettres de Philippe, cardinal de Luxembourg, évéque du Mans, 
invitant les curés et vicaires des paroisses de plusieurs doyennés de 
son diocèse à faire bon accueil aux religieux de l'abbaye de Saint- 
Georges-du-Bois, quand ils se présenteront dans les églises, afin de 
solliciter des aumônes pour la reconstruction de leur monastère, 
lequel, construit à l'origine d'une façon somptueuse, « a sua primeva 
crectione... ma gnifico opère mirabilique structura edifficatum y, avait été 
ruiné et détruit en grande partie par les guerres et autres calamités 
qui avaient jadis ravagé le diocèse (le Mans, 2 janvier 1499). 

7i>. Mandement des trésoriers de France, ordonnant au vicomte et 
receveur ordinaire de Pont-Audemer de payer à Girard Habert une 
somme qui lui a été taxée pour avoir dressé, afin de l'envoyer au roi, 



84 MANUSCRITS vu 

un état de la valeur du domaine du pays et duché de Normandie 
(30 avril 1499; signé P. d'Orgemontj. Au dos, quittance de Girard 
Habert (1 er mai 1499). 

80. Fragment d'une quittance donnée par François de Luxem- 
bourg, vicomte de Martigues, d'une somme reçue de Marie de 
Luxembourg, comtesse de Vendôme, sa cousine (13 mai [14991 ; signé 
Francoys de Luxembourg ; il manque environ la moitié de la pièce). 

81. Quittance donnée par Simon Longin, conseiller et receveur 
général des finances de Philippe le Beau, archiduc d'Autriche, duc de 
Bourgogne, d'une somme reçue de Roland le Cbable, receveur des 
aides d'Artois, en deniers payés à monseigneur de Champvans pour 
son dû (31 mai 1 499 ; signature de l'archiduc Philippe et signet de 
Thibault Barradot, son premier trésorier). 

82. Quittance de Segondin de Saint-Félix, l'un des cent gentils- 
hommes de la maison du roi, qui confesse avoir reçu du grènetier et 
du contrôleur du grenier à sel de Montpellier, quatre quintaux de sel 
pour sa provision de l'année, sans payer aucun droit de gabelle 
(Montpellier, G novembre 1499). 

85. Consultation autographe donnée par le jurisconsulte Hormo- 
nozo (?) Deti, dans la cause de François Martelli (de Marlcllis), clerc 
mineur, auquel on faisait opposition dans un procès, en donnant pour 
raison qu'il ne pouvait, étant mineur, ester légitimement en justice 
(sans date; signé Hor. de Delis; double feuillet portant la pagination 
347 et 348, dune écriture contemporaine). 

84. Consultation autographe donnée par le jurisconsulte florentin 
François Pepi dans l'affaire des Cambi (in causa illorum de Cambis), qui 
avaient des contestations au sujet de la possession de certains biens 
(sans date; signé Franc (iscus) de Pepis ; cahier de six feuillets, portant 
la pagination 339 à 344, d'une écriture contemporaine). 

8o. Quittance de Jean d'Albrct, comte de Xevers et de Rethel, qui 
confesse avoir reçu de Jean Lassavoure, receveur ordinaire de Rouen, 
une somme qui lui était due sur cette recette, à cause de feu Char- 



vu DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 85 

lotte de Bourgogne, sa femme, pour raison de certaines terres et sei- 
gneuries délaissées au roi (11 janvier 1501 ; signé J. d'Alebret). 

88. Quittance donnée par Jean du Boys, chambellan du roi, capi- 
taine de trente lances fournies, d'une somme reçue pour son état de 
capitaine, de Pierre le Gendre, trésorier des guerres (30 no- 
vembre 1501). 

87. Rôle de la montre faite à Toulon par Pierre de Lange, seigneur 
de la Garde, de trente hommes d'armes et soixante archers, étant 
sous la charge de Jacques de Coligny, seigneur de Châtillon, leur 
capitaine (7 février 1502; à la suite de la signature de P. de Lange, 
la pièce a subi une lacération). Au bas du rôle, quittance donnée par 
les dits hommes d'armes et archers de leurs gages reçus de Pierre 
le Gendre, trésorier des guerres (8 février 1502). 

88. Certificat témoignant d'une somme reçue par le trésor royal 
d'André le Roy, vicomte et receveur ordinaire de Mortain, sur ce qu'il 
peut devoir à cause de sa recette (12 avril 1502; signé par Xicolas 
Gilles, contrôleur du trésor [l'auteur des Annales et chroniques de 
France]). 

80. Commission donnée par Thomas Rohier, général des finances 
en la généralité de Normandie, à Gaston Régnier, receveur des aides 
et tailles dans les élections d'Avranches et de Mortain, pour faire le 
compte et les paiements d'une somme attribuée aux réparations des 
fortifications du Mont-Saint-Michel, de Tombelaine et de Grauville 
(30 octobre 1502). 

90. Quittance donnée par Antoine de Baisscy, bailli de Dijon, capi- 
taine de quarante-cinq lances fournies, d'une somme reçue pour son 
état de capitaine, de Geoffroi de Lacroix, trésorier des guerres 
(17 mai 1503). 

91. Quittance donnée par Barthélémy de Pins, viguicr de Toulouse 
et capitaine du château royal du Fousseret, d'une somme reçue pour 
les gages de son office de capitaine, de Jean de Montfort, receveur 
ordinaire de la sénéchaussée de Toulouse (Toulouse, 4 juin 150i). 



86 MANUSCRITS vu 

92. Commission donnée par Guillaume de Vergy, maréchal de 
Bourgogne, à Louis de Vaudrey, bailli d'Aval, pour passer les montres 
et revues de deux cents piétons wallons, sous la conduite de Robert de 
Bouzenton (Bois-le-Duc, 27 septembre 1504; signé G. de Vergy). 

93. Mandements des généraux conseillers du roi sur le fait de ses 
finances, ordonnant à Xicolas Guyot, grènetier du grenier à sel de 
Pontoise, de livrer à Jacques deDinteville, grand veneur de France et 
capitaine du château de Saint-Germain-en-Laye, quatre setiers de sel 
pour sa provision et celle des gens qui sont au dit château (25 jan- 
vier 1505). Au dos, quittance signée./. deDinteville (8 mars 1505). 

94. Quittance donnée par Jean, seigneur de Grignaulx, maire et 
capitaine de la ville de Bordeaux, garde du sceau en la chancellerie du 
parlement de cette ville, d'une somme reçue pour son office de garde 
du sceau, d'Etienne Petit, conseiller du roi et son audiencier de 
France (Blois, 26 avril 1505; fragment de sceau aux armes de Jean 
de Grignaulx). 

9o. Lettres de Charles, comte de Taillebourg, seigneur de Coëtivy, 
prince de Mortagne-sur-Gironde, attestant qu'il a reçu la foi et l'hom- 
mage lige de Jean de Coudun, écuyer, seigneur de Migré, pour son 
château, terre et seigneurie de Migré, qu'il tient du dit comte à cause 
du château et comté de Taillebourg (au château de Taillebourg, 
15 juillet 1505; signé Charles; fragment de sceau aux armes de 
Ch. de Coëtivy). 

9G. Lettre de Gui, comte de Laval, sire de Vitré, qui, en sa qua- 
lité de comte de Laval, confère à Thomas de Rouellis, docteur en 
médecine, l'administration de l'Hôtel-Dieu de Saint-Julien de cette 
ville (Vitré, 1 er octobre 1505; signé Guy). 

97. Lettre écrite par Jean d'Aumont lieutenant général au gou- 
vernement de Bourgogne), au sujet des affaires de ses nièces de 
Maillé, à François de Batarnay, baron du Bouchage époux de l'une 
d'elles), qui lui avait demandé conseil (Bourges, 14 septembre vers 
1505?] ; souscription autographe). 



vu DE LA COLLECTIOY P. TARBÉ. 87 

98. Lettre missive en italien des capitaines de Ceva et du syndic 
et des quatre gouverneurs de cette ville, adressée au gouverneur et 
aux: anciens de la ville de Gènes, auxquels ils envoient des députés 
chargés de leurs instructions (Ceva, 17 mai 1506; cachet sur papier 
aux armes de la ville de Ceva, avec la légende : Sigillum cotnunitatis 
Ccvc ; pièce un peu entamée par l'humidité). 

90. Lettre missive en italien de Charles de Carretto, marquis de 
Finale, à Philippe de Clèves, gouverneur de Gènes, et aux anciens de 
cette ville, au sujet des dettes contractées par Dominique délia Torre 
(Finale, \" juillet 1506; signé Carlo dal Carrelo, marchese de Finale; 
cachet aux armes de ce personnage; pièce tachée d'humidité). 

100. Mandement de la cour de l'Echiquier, ordonnant à Jacques 

Pestremol, receveur des gages et amendes de cette cour, de payer une 

somme à Guillaume Frémin, commis au greffe de la dite cour, pour 

ses vacations (17 juillet 1506; signé d'Antoine Boyer, abbé de 

Fécamp [archevêque de Bourges en 1513, cardinal en 1517]). Au 

dos, quittance de G. Frémin (7 octobre 1506). 

y 

101. Lettre missive de Claude de Seyssel au duc de Savoie (Phili- 
bert II), au sujet du mariage de Jacques de Itohan, sire de Léon, des 
voyages projetés du roi de France et de Louise de Savoie, comtesse 
d'Angoulème, etc. (Tours, 21 juillet [1506]; cachet aux armes de 
Claude de Seyssel; pièce un peu altérée par l 'humidité). 

102. Quittance donnée par Bobert Stuart, seigneur de Saint- 
Quentin, capitaine de cent lances fournies, d'une somme reçue pour 
son état de capitaine, de Jean de Ponctuer, trésorier des guerres 
(15 juin 1507; signé Robert Stuart . 

103. Quittance donnée par Jean Dupuy, seigneur du Coudray, 
bailli de Cotentin, d'une somme reçue pour les gages de son office 
de bailli, de Bastien de Mareau, vicomte et receveur ordinaire 
d'Avranches (11 août 1507). 

104. Quittance donnée par Yves d'Allègre, capitaine de cinquante 
lances fournies, d'une somme reçue pour son état de capitaine, de 



88 MANUSCRITS vu 

Nicolas de Neuf ville, conseiller du roi et trésorier de ses guerres au 
duché de Milan (16 septembre 1507). 

\Oii. Quittance donnée par Gui Arbaleste, président aux enquêtes 
de la cour du Parlement, dune somme reçue pour une gratification 
annuelle à lui accordée par le roi, de Xîcole Dupré, receveur des 
exploits et amendes de la dite cour (20 novembre 1507). 

106. Mandement des généraux conseillers du roi sur le fait de ses 
Gnances. ordonnant au giènetier du grenier à sel de Pontoise de déli- 
vrer à Adam de Bâillon, notaire et secrétaire du roi, deux minois de 
sel pour la provision de sa maison de Montigny (27 novembre 1507). 

107. Quittance donnée par Gantier des Cars, seigneur de Lavau- 
guyon, capitaine du château de Poitiers, d'une somme reçue pour ses 
gages de capitaine, de Hugues Jamin, receveur ordinaire en Poitou 
(au château de Lavauguyon, 30 décembre 1507). 

108. Quittance donnée par Galeas Palvoisin (Pallavicino), capitaine 
de cinquante lances fournies, d'une somme reçue pour son état de 
capitaine, de Nicolas de Xeufville, trésorier des guerres au duché de 
Milan (6 janvier 1508; déchirure vers le milieu de la pièce). 

100. Lettres de Philibert de Beaujeu, vicomte de Troyes, attestant 
qu'il a reçu la foi et l'hommage de Louis de Brichanteau, seigneur de 
la Motte de Gurcy, pour un hôtel appelé « l'/iostel de la court 
d'Averly », tenu du dit Philibert de Beaujeu à cause de sa baronie de 
Marigny (donné en sa maison de Paris, 26 lévrier 1508; signé 
Phlrt de Beaujeu; pièce provenant de la collection Monmerqué). 

110. Quittance donnée par Antoine Marie de Saint-Séverin (de 
Santo Severino), capitaine de cinquante lances fournies, d'une somme 
reçue pour son état de capitaine, de Vicolas de Xeufville, trésorier des 
guerres au duché de Milan (12 avril 1508). 

111. Quittance donnée par Diebolt d'Erlach d'une somme reçue 
pour sa pension de Jean Lallemant, receveur général des finances dans 
les pays de Languedoc, Lyonnais, Forez et Beaujolais (20 mai 1508). 



vu DE LA COLLECTION P. TARDÉ. 89 

112. Quittance donnée par Méry de Thibivillers, l'un des cent 
gentilshommes de la maison du roi, sous la charge du grand sénéchal 
dé Normandie, d'une somme reçue pour ses gages de Barthélémy 
Laurencin, commis au paiement des gages des dits gentilshommes 
(30 juin 1508; signature du notaire qui a reçu l'acte : Grolier). 

llô. Lettre missive de Jean d'Albret, roi de Navarre, à la duchesse 
de Savoie, à laquelle il envoie son maître d'hôtel, Salvador de Vcrio, 
chargé d'une commission pour elle (Puentc de la Ileina, 1:2 juil- 
let 1508). 

lli. Mandement de François de Silly, bailli de Caen, ordonnant 
au vicomte de Bayeux de payer une somme pour les frais de conduite 
de cinq malfaiteurs, amenés de Bayeux aux prisons de Caen (Caen, 
27 août 1508). Au dos, quittance de Martin Alips, sergent à Bayeux 
(27 octobre 1508). 

llo. Visite et réception faites en présence de Jean de Fontaines, 
lieutenant à Cherbourg de monseigneur de la Marche, d'Etienne de 
Saint-Martin, maître des œuvres et réparations étu château et donjon 
de Cherbourg, et de plusieurs experts, de divers travaux de charpente 
exécutés au dit château (S janvier 1500). 

110. Quittance donnée par Jean (de Bruges), seigneur de la Grut- 
huse, prince de Stecnhuyse, chambellan dti roi, gouverneur et lieute- 
nant général en Picardie, capitaine de quatre-vingts lances fournies, 
d'une somme reçue pour son état de capitaine, de Jean de Ponchier, 
trésorier des guerres (16 septembre 1509). 

117. Quittance donnée par Louis d'Ars, capitaine de cinquante 
lances fournies, d'une somme reçue du même, pour son état de 
capitaine (17 septembre 1509). 

118. Lettres de Marguerite, archiduchesse d'Autriche et de Bour- 
gogne, confirmant Guillaume de Vergy en son état et office de maré- 
chal des pays et comté de Bourgogne (Bruxelles, 27 septembre 1509; 
signé Marguerite). Au dos de la pièce, consentement donné par les 

hef, gouverneur et trésorier général du domaine et des finances de 



00 MANUSCRITS Vil 

l'archiduchesse (2 novembre 1510). Plus bas, attestation du serment 
prêté à l'archiduchesse par Guillaume de Vergy, pour son office de 
maréchal (Salins, 27 juin 1513). 

119. Quittance donnée par François (d'Orléans), duc de Longue- 
ville, comte de Dunois, capitaine de cinquante lances fournies, d'une 
somme reçue pour son état de capitaine, de Jean de Ponchier, tréso- 
rier des guerres (20 novembre 1509; signé Francoys). 

120-1121. Quittance de Louis, comte de la Chambre, vicomte de 
Mauricnne, qui confesse avoir reçu, au nom de Jean de la Chambre, 
son (ils aine, du cardinal Georges d'Amboise, légat en France, et de 
Jacques d'Amboise, évéque de Clermont et abbé de Cluny, tuteurs et 
administrateurs du seigneur d'Aubijoux, Gis de feu Huet d'Amboise, 
allié du comte de la Chambre, la somme de 600 livres tournois, en 
déduction de l'argent qu'ils pourraient lui devoir, pour le mariage de 
son dit lils avec Barbe d'Amboise (Paris, 8 janvier 1510). Quit- 
tance de la susdite somme, donnée aussi par Jean de la Chambre 
(28 février 1510). 

122. Quittance donnée par Jeanne Dauvct, veuve de Charles 
d'Orgemont, seigneur de Méry, trésorier de France, d'une mine de sel 
reçue pour la provision de son hôtel de Méry, de Xicolas Guyot, grè- 
netier du grenier à sel de Pontoise (17 janvier 1510). 

123. Quittance donnée par Adrien de Hangest, seigneur de Genlis, 
bailli et capitaine d'Evreux, d'une somme reçue de Pierre Gravelle, 
receveur des tailles en l'élection d'Evreux, pour avoir assisté, en qua- 
lité de commissaire du roi, à rassemblée des trois états du pays 
de Normandie, tenue à Rouen au mois de décembre précédent 
(16 février 1510). 

124. Lettre missive en italien de Piègent de Ridoux aux officiers 
de la ville de Gènes, qu'il prie de payer les patrons de certains 
galions eu rade de Gènes, 17 juillet 1510). 

125. Lettre missive en italien, adressée aux mêmes par Charles 
d'Amboise, grand maître et amiral de France; il les remercie des 



vu DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 91 

démonstrations de fidélité qu'ils ont faites à l'égard du roi (Beggio, 
1 er novembre 1510; signé à'Amboyze; cachet à ses armes ; la marge 
inférieure de la pièce un peu atteinte par l'humidité). 

J2G. Visite et réception faites en présence de Bertrand de la 
Roque, capitaine de Cherbourg, d'Etienne de Saint-Martin, maître des 
œuvres du château de cette ville, et autres notables, de travaux exé- 
cutes au dit château par Henri lîoullart (4 août 1511; déchirure au 
bas de la pièce). 

127. Lettres de Fernand de Neufchàtel, chevalier, attestant qu'il a 
reçu la foi et l'hommage de Paul Portier de Lons-le-Saunier, écuyer, 
tant en son nom qu'au nom de Jean Portier, son frère, pour tout ce 
qu'ils tiennent et possèdent au lieu et territoire de Vuillafans et ail- 
leurs, mouvant du fief du dit Fernand de Xeufchàtel, à cause de sa 
seigneurie de Vuillafans-le-Vieux (au château de Vuillafans, 7 oc- 
tobre 151:2). 

128. Quittance donnée par Rigault d'Oreille, sénéchal d'Agénois 
et de Gascogne, d'une somme reçue pour les gages de son office, de 
Pierre Lombard, trésorier et receveur ordinaire en la dite séné- 
chaussée (8 janvier 1513). 

129. Lettre missive en italien de Thomas Bohier, général des 
finances de Normandie, aux officiers de la ville de Gènes ; il leur 
annonce qu'il a reçu de bonnes nouvelles de Bologne et des châteaux 
de Brescia et de Bergame (Lodi, 8 février 1513 ; cachet armorié). 

150. Mandement de Charles, duc d'Alençon, ordonnant à Jean 
Durand, receveur ordinaire de Verneuil, de payer une somme à Xi- 
colas Serry, secrétaire du susdit duc, pour les travaux de cons- 
truction et de plomberie du portail du château d'Alençon (Chàteaudun, 
4 mai 1513; signé Charles). Au dos, quittance de Xicolas Serry 
(l"juin 1513). 

loi. Décharge donnée par Anne de Beaujeu, duchesse du Bour- 
bonnais, à Philippe Ducroset, trésorier de Beaujolais, d'une somme 
reçue par Philippe Billon, trésorier général de ses finances, en deniers 



<)2 MAXTSCRITS vin 

payes au juge ordinaire de Beaujolais et à divers officiers de justice et 
de Gnances (16 juin 1513 ; signé Anne de France; pièce provenant de 
la collection Monmerqué). 

152. Quittance donnée par Louis du Chilleau, commandeur d'Au- 
zon, dune somme reçue de Jamin, receveur ordinaire du Poitou, pour 
certains legs ou aumônes, faits autrefois par les comtes de Poitou au 
temple de Jumeaux, sis en la paroisse de Ccnon et membre dépendant 
de la dite commanderie d'Auzon (1513, la date du jour en blanc). 

133. Lettre en italien de Dominique Buoninsegni à Paul Veltori, 
capitaine des galères du pape ; détails relatifs à des questions de 
finances, à des préparatifs militaires, elc. (27 mars 1514). 

154. Lettre en italien de François Bessi au même, à Florence, 
au sujet du transport d'approvisionnements d'avoine (Campiglia, 
13 avril 1514). 

13i>. Quittance donnée par Philibert Babou, conseiller du roi, 
d'une somme reçue de Jean Lallemant l'aîné, receveur général des 
finances (12 juin 1514; pièce incomplète). 

13(>. Quittance donnée par François d'Allègre, conseiller et cham- 
bellan du roi, d'une somme reçue du même pour sa pension (22 dé- 
cembre 151 i). 



Carton VIII. — Ax\iii:s 1515-1546. 

1. Lettres de François I er , roi de France, avertissant les gens des 
comptes à Paris qu'il valide et autorise la montre de cent lances sous 
la charge et conduite du roi de Xavarre, faite sans lettres de commis- 
sion par Bertrand de Languais, seigneur d'Abzac, en l'absence de Ber- 
trand d'Kstissac, qui avait été commis par le roi Louis XII à faire les 
montres et revues des gens de guerre en garnison dans le duché de 
Guyenne (Paris, 17 avril 1515; signé de Xicolas de Xcufville, trésorier 
de France; pièce provenant de la collection Monmerqué). 



vin DE LA COLLECTION P. TARDÉ. 93 

i 2. Fragment d'un rôle de dépenses, suivi d'un certificat donne par 
Antoine, seigneur de la Fayette, sénéchal de Ponthieu, gouverneur de 
la ville et du château de Boulogne, au sujet de divers travaux exécutés 
aux fortifications de cette ville (Boulogne, 1 er octobre 1515). 

5. Quittance donnée par .Madeleine Sanguin d'une somme reçue 
pour les gages de Jean de Moy, son mari, gouverneur et capitaine de 
Coucy (16 mai 1516). 

fi. Mandement de Jacques de Crussol, vicomte d'Uzcs, sénéchal de 
Beaucairc et de Ximes, invitant Antoine Boyleaue, receveur ordinaire 
en la dite sénéchaussée, à payer une somme pour les gages de Jean de 
Bère, huissier de la cour du sénéchal (Vîmes, 12 septembre 151(3). 

5. Quittance donnée par Claude Métier, vicaire et maître de l'œuvre 
de l'église Saint-Etienne de Bourges, procureur et receveur du cha- 
pitre de cette église, d'une somme reçue de Guion Lermite, grènetier 
du grenier à sel de Louviers, en conséquence du don fait par le roi au 
susdit chapitre d'une somme à percevoir dans tous les greniers de 
la généralité de Normandie, pour la réparation et reconstruction 
de l'église de Bourges, de ses voûtes et de son portail (31 oc- 
tobre 1516). 

(>. Quittance donnée par Jean Xicolaï, premier président en la 
chambre des comptes, d'une somme reçue de Morclet de Museau, 
commis au paiement des gages des officiers de la dite chambre (8 no- 
vembre 15 IG). 

7. Quittance donnée par Jacques de Moy, maître enquêteur et gé- 
néral réformateur des eaux et forêts du roi en Normandie et Pi- 
cardie, d'une somme reçue pour les gages de son office, de Claude 
de Lacloche, receveur du domaine de la vicomte d'Evreux (15 no- 
vembre 151 G). 

3. Rôle des cent Suisses de la garde du corps du roi, qui sont sous 
la charge et conduite de Robert de la Marck, seigneur de Fleuranges; 
à la suite, certificat de service et ordre pour le paiement de leur 
solde, donné par le dit capitaine (4 avril 1517; signé Robert de la 
Marche). 



94 MANUSCRITS vin 

0. Quittance donnée par Philiberte de Savoie, duchesse deXemours, 
d'une somme à elle assignée par le roi et reçue de Jean Rouzé, rece- 
veur général des finances en la généralité d'outre-Seine (25 avril 1517 ; 
signé Philiberte). 

10. Fragment d'un rôle des pionniers travaillant au Havre; à la 
suite, mandement de Guyon Le Roy, vice-amiral de France, pour 
le paiement des fournisseurs et ouvriers employés a la construction 
du Havre-de-Gràce Mi juillet 1517); plus bas, quittance donnée par 
les gens nommés dans le présent rôle (8 juillet); pièce très incom- 
plète. 

11. Lettres de Jean d'Aumont, chambellan ordinaire du roi, con- 
férant à Jean Toustemps, bachelier en décret, la chapelle de Xotre- 
Dame, fondée en son château de Renais (Renais, 10 juillet 1517). 

12. Quittance donnée par Louis Picot, président des généraux de la 
justice des aides, à Paris, d'une somme reçue pour les gages de son 
office, de Guillaume Quinette, payeur des gages des oflîciers de cette 
cour i IG octobre 1517). 

15. Quittance donnée par Guillaume Gouffier, amiral de France et 
capitaine de Pont-Audemer, d'une somme reçue pour son état de 
capitaine, de Guillaume Preudomme, receveur général des finances 
dans les pays et duché de Normandie (31 octobre 1517; fragment de 

sceau). 

i \. Huile du pape Léon X, donnée à la requête de Gérard et Jean 
de Vienne, et de Jean, François et Philiberte de Hupt, qui avaient 
imploré le secours du Saint-Siège pour obtenir satisfaction contre di>* 
gêna qui détenaient à leur préjudice divers biens meubles et immeubles 
provenant de la succession de feu Marguerite de Vienne, veuve de 
Charles de Xeufchàtel, et de leurs autres parents défunts; le pape 

ord ic au doyen de la Sainte Chapelle des ducs de Bourgogne, à 

Dijon, d'avertir publiquement dans les églises les détenteurs de ces 
biens, d'avoir à les restituer (Rome, Saint-Pierre, 19 janvier 1518). 

Quittance d'Isabeau de Navarre, mère des sœurs de Sainte- 



vin DE LA COLLECTIOX P. TARBÉ. 95 

Claire d'Albi, qui confesse avoir reçu de Jean Lalemcnt, trésorier 
général de Languedoc, une somme que le roi a donnée en aumône 
aux dites religieuses (Albi, limai 1518; signé scur l'sabcl de Navarra, 
servante de seurs) . 

10. Mandement de Sébastien Ferrier, général de Milan, ordonnant 
à Jean Grolier, receveur général des finances dans le duché de Milan, 
de payer une somme a Michel Berneteau pour diverses écritures qu'il 
a faites, touchant les receltes de ce duché (Milan, A septembre 1518). 
Au dos, quittance de Michel Berneteau (7 septembre). 

17. Lettres de Hugues Marinier, lieutenant général du bailli 
d'Amont, conférant à Jean Maistre Jean, de Vercel, clerc, la charge de 
notaire et coadjuteur de la cour et tabellionage du bailliage d'Amont 
(15 octobre 1518). 

10. Quittance donnée par Jean-Jacques Trivulce, maréchal de 
Fiance, d'une somme reçue pour sa pension de Guillaume Preu- 
domine, receveur général en Normandie (9 novembre 1518; signé 
Joli a unes Jacobus Trio.). 

10. Quittance donnée par Louis de Brézé, grand sénéchal de 
Normandie, d'une somme reçue pour ses gages de Jean Courault, 
receveur des exploits et amendes du parlement de Rouen (1 er dé- 
cembre 1518; signé Brézé). 

20. Quitlancc donnée par Jean Stuart, duc d'Albany, vice-roi, gou- 
verneur et lieutenant général au royaume d'Ecosse, d'une somme 
reçue de Guillaume Preudomme, pour une partie d'une somme de 
40,000 livres qui lui a été promise « à raison de l'achapt du grand 
oavyre d'Lscossc, nommé la Michellc « ( 19 janvier 1519 ; signe Jehan). 

21. État des frais faits pour la levée de la décime dans le diocèse 
de Chàlons ; au bas, certificat de Gilles de Luxembourg, évoque de 
Chàlons, commissaire du pape et du roi pour l'imposition de la dé- 
cime, qui atteste avoir fait la taxe des frais ci-dessus énumérés (9 fé- 
vrier 1519; signé G. de Luxembourg, c. et conte de (limitions). 

22. Quittance donnée par Mercurin de Galtinara, grand chancelier 



90 MANUSCRITS vin 

du roi catholique (Charles-Quint), d'une somme reçue pour sa pension 
annuelle de Nicolas Hifflart, argentier du dit roi et commis à tenir le 
compte de la dépense extraordinaire de son hôtel (24 février 1519; 
signé Mercurin GalV). Au dos, consentement donné par Guillaume de 
Groy, chevalier de l'ordre de la Toison d'Or, commis chef et surin- 
tendant des finances du roi, à ce que la somme soit allouée aux comptes 
de \. Hifflart (25 février 1519; signé G. de Croy). 

25. Lettres de Thibaut de Custine, capitaine de Chauvancy pour le 
roi catholique, notifiant la vente faite au profit du roi d'un pré appelé 
le pré des seigneurs _, sis au ban de Moiry, en la seigneurie de Chau- 
vancy (31 mars 1519). 

2'i. Lettre en italien de Pierre Ceccho à Paul Vettori, capitaine 
des galères du pape à Livourne, au sujet de l'exécution de divers tra- 
vaux (Buti, 14 avril 1519). 

2;>. Quittance donnée par Daniel Leclerc, trésorier des guerres du 
roi catholique, d'une somme reçue de Jean Micault, receveur général 
des domaines et finances du dit roi, pour payer les gages d'hommes 
d'armes et d'archers entretenus par Robert de la Marck, et pour faire 
prêt aux gens de guerre des garnisons de Frise (23 septembre 1519). 
Au dos, consentement donné par le chef et le trésorier général des 
domaines et finances (même date; signé N. de Lalaing). 

20. Quittance donnée par Pierrot d'Oudieghc, archer de la compa- 
gnie de monseigneur de Fienncs, d'une somme reçue de Jean Micault 
pour la vente d'un cheval à l'archiduc Ferdinand d'Autriche ('2i sep- 
tembre 1519). A la suite, certificat de Claude Bouton, seigneur de 
Courberon, premier écuyer d'écurie de l'archiduc, attestant la vente 
du cheval en question. 

27. Lettre en italien de Thaddée Croci à Paul Vettori, à Home; il 
lui donne dvs détails sur sa navigation et des nouvelles sur divers 
sujets, sur un corsaire turc qui a causé des déprédations dans l'Archi- 
pel, etc. i,i bord de son navire, au cap Spartivento, l r mars 1520; 
cachet . 



vin DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 97 

28. Letlre en italien de Jules de Médicis, vice-chancelier de l'Eglise 
romaine (plus tard pape sous le nom de Clément VII), à Paul Vettori, 
au sujet d'une lettre qu'il a adressée <à celui-ci et qui est restée sans 
réponse (Chareggio, 21 avril 1520; signature autographe : î r. J. vice- 
canccll [arias]). 

29. Lettres de Marc de la Baume, attestant qu'il a reçu la foi et 
l'hommage de Henri de Montarby, écuyer, pour lui et pour Pierre et 
Antoine de Montarby, ses frères, de tout ce qu'ils tiennent en sa terre 
et seigneurie du Fayl (au château de Grancey, 28 avril 1520). 

30. Lettre en italien de Mathieu Giberto à Paul Vettori, au sujet de 
désagréments que celui-ci a éprouvés (Tarragone, 11 juillet [sans la 
la date de l'année]). 

31. Quittance donnée par Jean Binet, trésorier général des fi- 
nances du duc d'Alençon, comte d'Armagnac (Charles II), d'une 
somme reçue de Xicolle Pillois, grènetier du grenier à sel d'Alençon 
(G août 1520). 

32. Quittance donnée par Jean de la Barre, bailli de Rouen, d'une 
somme reçue pour les gages de son ofGce de bailli, de Xicolas de 
la Chesnaye, receveur du domaine en la vicomte de Rouen (30 sep- 
tembre 1520). 

33. Attestation donnée aux gens des comptes par François de Mou- 
lins, grand aumônier du roi, d'une somme que Jacques Acarie, che- 
valier, a payée par son ordre (31 octobre 1520; signé F. de Moulins, 
magnus Eleemosijnarius) . 

54. Certificat de Simon de Quingcy, premier maître d'hôtel de 
Marguerite d'Autriche et chef commis sur le fait de ses finances, attes- 
tant que Jean de Marnix, trésorier et receveur général des dites 
finances, a payé G philippus d'or à trois joueurs de passe-passe « pour 
avoir fait du passe temps devant elle » , et la même somme aux chan- 
tres de l'église Xolre-Dame d'Anvers, pour avoir chanté les vêpres 
« devant elle et monseigneur » (12 février 1521). 

TOME XXXIX'. 7 



98 MANUSCRITS vin 

,">.>. Quittance donnée par Jean de la Roche-Aymon, prévôt de 
riiôtei du roi, d'une somme reçue pour ses gages de Jacques de 
Seurre, receveur et payeur des gages et affaires de la dite charge 
(22 février 1521). 

36-57. Bulle du pape Léon X, conférant à Claude Godet, religieux 
de l'abbaye de Toussaints-en-1'Ile, près Chàlons, la charge d'abbé de 
ce monastère, par suite de la résignation qu'en a faite en sa faveur 
l'abbé Jacques Lambesson (Rome,, Saint-Pierre, 10 mars 1521 ; bulle 
en plomb sur lacs de chanvre). A cette bulle sont annexées des lettres 
de Gilles de Luxembourg, évèque de Chàlons, faisant savoir qu'il a 
consacré abbé Claude Godet, dans l'église de l'abbaye de Toussaints 
(en l'abbaye de Toussaints, 2 juin 1521; trou causé par l'humidité 
dans cette pièce, ainsi que dans la précédente). 

38. Lettre en italien de Thaddée Guiducci à Paul Vetlori, à Flo- 
rence (Pise, 16 mars 1521 ; cachet). 

30. Lettre en italien de Bonavito Bonaviti au même, à Florence, 
au sujet d'approvisionnements, de préparatifs divers, sur l'évasion d'un 
forçat, etc. (Livourne, 17 mars 1521). 

40. Quittance donnée par Guillaume GoufGer, seigneur de Bon- 
nivet, amiral de France et capitaine de Pont-Audemer, d'une somme 
reçue pour ses gages de capitaine, de Guillaume Preudommc, rece- 
veur général des finances au duché de Normandie (10 mai 1521). 

41. Rôle de la dépense de l'écurie du roi, payée par Edmond 
Brethe, receveur et payeur du fait et dépense de cette écurie, pour le 
mois de mai 152î (G juin 1521). 

A2. Lettre en italien d'Armenticio Armenticii à Paul Vettori, à 
Borne, au sujet de la renonciation que celui-ci a faite, par la volonté 
du pape, à ses projets de campagne pour la présente année (Ancôuc['?], 
I I juin 1521 ; cachet armorié). 

43. Lettre en italien de Thaddée Guiducci qui transmet à Paul 
Vettori, à Livourne, la copie d'une lettre, datée du 19 juillet précé- 



Pin DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 99 

dent, qu'il a reçue du conseil des huit de la république de Florence, 
au sujet des mouvements de troupes qu'il convient de faire, à leur avis, 
du côté de Gênes (Pise, 20 juillet 1521). 

44. Lettre en italien de Bernard Frani qui envoie à Thaddée Gui- 
ducci un extrait d'une lettre écrite le 20 juillet par le marquis Laurent 
Malespina à la marquise di Massa, annonçant un assaut donné à la 
Spezia par terre et par mer (21 juillet 1521). 

4a. Lettre en italien de Louis de Carretto, évèque de Cahors, à 
Paul Vettori, auquel il recommande deux messagers qu'il envoie dans 
le pays de Xaples, la Pouille ou la Calabre, pour y acheter des grains 
(Finale, 31 juillet 1521 ; signé A. del Carretto, vesco[vo] di Cahors ; 
cachet aux armes de ce prélat ; pièce un peu altérée par l'humidité sur 
une de ses marges). 

46. Lettre en italien de J. délia Val à Paul Vettori, à Livourne, 
sur des questions relatives à la marine, aux approvisionnements et 
munitions, etc., détails sur un accord conclu entre le pape et le duc 
de Ferrare (Rome, 18 août 1521 ; cachet avec empreinte d'une pierre 
gravée antique). 

47. Quittance donnée par Galéas de Saint-Séverin, grand écuyer 
de France, d'une somme reçue pousses gages d'Edmond Brethe, rece- 
veur et payeur du fait et dépense de l'écurie du roi (4 octobre 1521). 

48. Quittance donnée par Antoine de Werchin, sénéchal de Hai 
naut, capitaine de deux cents chevaux placés par l'empereur sous la 
charge du comte de Gavre, gouverneur et capitaine général de Flandre, 
d'une somme reçue pour ses gages de capitaine, de Charles Corte- 
ville, commis au paiement des gens de guerre (15 novembre 1521^ 
Tache d'humidité). 

49. Signature de Frédéric Fregoso, archevêque de Salerne, sur un 
parchemin qui parait avoir été coupé et détaché d'une quittance datée 
de 1521. 

60. Requête adressée à Charles de Bourbon, duc de Vendôme, 






\ 



10 o MANUSCRITS vm 

pour le prier de bailler à renie perpétuelle à Pierre Hauldry un jardin 
situé derrière les garennes de Mondoubleau, longeant les fossés de 
cette ville. Au bas de cette requête, mandement de Charles de Bour- 
bon qui la renvoie aux gens de ses comptes, à Vendôme (Amiens, 
13 avril 1522; signé Charles). 

;> I . Quittance donnée par Gui de Hondecoutre, secrétaire ordinaire 
de l'empereur (Charles-Quint), d'une somme reçue pour ses gages de 
secrétaire près du grand conseil, à Malincs, de Xicaise Haneron, rece- 
veur général de Flandre (14 juillet 1522). 

52-55. Rôles des dépenses de bouche et autres, faites au château 
de Blois le 2i juillet et le 7 août 1522 par le dauphin, les ducs d'Or- 
léans et d'Angoulème, mesdames Charlotte et Madeleine de France et 
leur suite. 

54. Fragment d'uu rôle des aumônes faites au mois d'août 1522 à 
divers pauvres, malades et infirmes, certifié par François de Moulins, 
grand aumônier du roi (31 août 1522) 

;>;>. Quittance donnée par Jacques de Daillon, sénéchal d'Anjou, 
capitaine de cent-cinquante hommes d'armes, gouverneur pour le roi 
à Fontarabie, d'une somme reçue pour ses appointements de Jean 
Prévost, commis à faire le paiement des frais extraordinaires des 
guerres (22 septembre 1522). 

;>(>. Lettre autographe en italien d'André Doria aux anciens de la 
ville de Cènes, au sujet de la saisie faite d'une certaine quantité de 
deniers qui étaient entre ses mains et qui provenaient d'une vente 
de grains (Marseille, 31 janvier 1523; signé Andréa Doria ; cachet). 

;>7. Lettres de François de Bretagne, comte de Vertus, qui donne 
à Claude de la Cravelle, son maître d'hôtel, en récompense de ses 
services, une somme due au dit comte pour le reste du quint denier 
de la terre et seigneurie deToulon, sise dans le comté de Vertus (Saint- 
Germain-en-Laye, 29 juin 1523; signé Francoys) . 

58. Quittance donnée par Vidal de Castelnau, capitaine de Lombez, 



vin DE LA COLLECTIOX P. TARDÉ. 101 

d'une somme reçue pour ses gages de Pierre Xanthonuier, receveur 
ordinaire du comté de Castres (16 juillet 152:5). 

iî9. Lettre de René, bâtard de Savoie (grand maître de France), à 
un destinataire inconnu ; il lui annonce son prochain départ pour 
Lyon, et lui fait ses offres de services (Fontainebleau, 3 août [1523]; 
souscription autographe). 

GO. Lettre du cardinal Evrard de la Marck, évéque de Liège, a Guil- 
laume des Barres; il le prie de le tenir au courant des nouvelles, et 
l'interroge sur le but du voyage du « maistre de Prusse », venu avec 
le roi de Danemark (Huy, 12 août 1523 ; signature autographe; ca- 
chet aux armes du cardinal). 

Gl. Lettre en italien de Robert Rophie à Paul Vettori, au sujet des 
événements militaires en Italie; venue à Rome.de M. de la Motle-au- 
Groing, envoyé au pape par le duc d'Albanie, mouvements de 
troupes, etc. (Rome, H janvier 1524). 

G2. Lettres de Louis de la Trémoille, premier chambellan du roi, 
accordant à René de Batarnay, enfant mineur et héritier universel de 
feu Imbert de Batarnay, souffrance et délai jusqu'à ce qu'il soit en âge 
suffisant pour faire la foi et l'hommage de la terre et seigneurie de la 
Hutière, relevant du seigneur de la Trémoille à cause de sa baronnie 
de l'Isle-Bouchard (Blois, 15 février 1524; signé L. de la Trémoille). 

G3. Lettre en italien de l'abbé de Naja(?) à Paul Vettori, à Pavie; 
il l'engage à écrire au conseil des huit de Florence, d'envoyer promp- 
leuient de l'argent pour la paye des Espagnols (la Mot ta, 15 fé- 
vrier 1524). 

64. Quittance donnée par René de Cossé, seigneur de Brissac, 
bailli de Caux, d'une somme reçue pour ses gages de Guillaume 
Marie, vicomte de Montivilliers (1 er juin 1524). 

Go. Quittance donnée par Gaillard Spifame, receveur général des 
finances au duché de \ormandie, d'une somme reçue pour le fait de 
son ofGce, de Jean de .Mauregard, grènetier du grenier à sel de Lisieux 
28 juillet 1524). 



102 MANUSCRITS vin 

66. Compte de la recette de Preyssac pour six années, de 1518 à 
ir>2i (aux Cars, 4 décembre 152i; signé des Cars, J. du Brucilh, etc. 
Feuillet détaché d'un registre et portant la pagination 27). 

67. Quittance donnée par Antoine de Rochecbouart, sénéchal de 
Toulouse, d'une somme reçue pour ses gages de Pierre de Montfort, 
trésorier de Toulouse (1 er septembre 1525). 

68. Lettre en italien de Fra \iego(?) à Paul Vettori, à Florence, au 
sujet de l'expédition de lettres de change, etc. (Rome, « in palatio 
apostolico » , 20 septembre 1525). 

69. Lettre en italien de Jean Pugliessi à Paul Vettori, auquel il 
renouvelle ses offres de services (Civita-Vecchia, 13 novembre 1525). 

70. Lettres de Jeanne, duchesse de Longueville, ayant le gouver- 
nement et garde noble de son fils Louis, duc de Longueville, conné- 
table héréditaire de Normandie, et de ses autres enfants mineurs, 
laquelle atteste avoir reçu la foi et l'hommage lige de François de 
Refuge, avocat aux généraux des monnaies, pour ses terres de Cour- 
celles et ses moulins de Raigneux, sis sur la rivière du Loir, tenus de 
la dite duchesse à cause de sa chàtellenie de Fréteval, et pour divers 
autres droits et domaines (Château-Renault, 20 novembre 1525; pièce 
provenant de la collection Monmerqué). 

7i. Lettre autographe d'Anne de Ratarnay à Samblançay; elle le 
remercie et lui exprime le désir de se guider d'après ses conseils (le 
vendredi delà quatrième semaine du carême, vers 1525 [_"?]). 

72. Certificat de Jean de Sarcus, gouverneur et bailli de Hesdin, 
attestant aux gens des comptes que les matériaux et outils qu'il 
a achetés pour les ouvrages et réparations des fortifications de 
la ville et du château de Hesdin, ont été employés à ces travaux 
(26 juillet 1526). 

73. Souffrance baillée par Henri de Lenoncourt, bailli de Vitry-en- 
Perthois, à Jean de Villemor, avocat au Parlement, au nom et comme 
tuteur et curateur de Charles Soly, mineur, seigneur de Romainville, 



vin DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 103 

jusqu'à ce que le susdit mineur soit en âge de faire la foi et l'hommage 
pour un fief sis à Romainville, qu'il tient de Henri de Lenoncourt, à 
cause de sa terre et seigneurie de Nanteuil-le-Haudouin (31 juil- 
let 1526). 

74. Quittance donnée par Louis de Barbian, « conte de Beljo- 
yeulx », capitaine de dix lances fournies des ordonnances du roi, 
d'une somme reçue pour son état de capitaine, de Jean Grolier, tréso- 
rier des guerres (18 août 1526). 

75. Quittance donnée par Hugues, comte de Pepoli, capitaine de 
trente-deux lances fournies, d'une somme reçue pour son état de capi- 
taine, de Hené Thizart, trésorier des guerres (3 septembre 1526). 

76. Mandement de Charles de Crussol, vicomte d'Uzès, sénéchal 
de Beaucaire et de Nîmes, ordonnant à Antoine Boileaue, trésorier de 
la dite sénéchaussée, de prendre pour lui et pour Pierre Robert, 
avocat, une somme sur sa recette pour les frais d'un voyage qu'ils 
ont fait à Narbonne près de monseigneur de Clermont, lieutenant 
du roi en Languedoc, afin de s'entendre avec lui sur la convocation 
du ban et de l'arrière-ban de la sénéchaussée de Beaucaire (Nîmes, 
4octobre 1526). Au dos, quittance de Pierre Robert (4 octobre). 

77. Quittance donnée par Charles de Crussol, capitaine et châtelain 
du château royal de Nîmes, d'une somme reçue d'Antoine Boileaue 
pour les gages de cet office (3 janvier 1527). 

78. Lettre de l'évêque de Lausanne (Sébastien de Montfaucon) au 
duc Charles de Savoie ; il lui donne des nouvelles des affaires dont il 
s'est occupé en cette ville, des dispositions des habitants, etc. (Lau- 
sanne, 9 janvier [1527] ; souscription autographe). 

79. Quittance donnée par Louis, duc de Longueville, connétable 
héréditaire de Normandie, grand chambellan de France, d'une somme 
reçue pour son état de capitaine de trente-six lances fournies, de Bené 
Thizart, trésorier des guerres (20 mars 1527). 



104 MANUSCRITS vm 

80. Lettres de Bertrand d'Ornézan, capitaine et viguier de la ville 
d' Aiguës-Mortes, attestant qu'en présence de témoins et d'experts, il a 
procédé à la réception de travaux exécutés au grand et au petit four de 
cette ville par Jean Reverdi, maçon (9 janvier 1528). Au dos, quit- 
tance de Jean Reverdi. 

81. Certificat des maîtres d'hôtel du roi, attestant qu'il a été pris 
au grenier à sel de Pontoise deux setiers de sel pour la provision de 
la maison du roi (Saint-Germain, 11 janvier 1528). 

82. Quittance donnée par Pierre, comte de Navarre, gouverneur et 
lieutenant général du roi dans les pays de Gènes, Savone et environs, 
d'une somme reçue pour sa pension de Gaillard Spifame, commis au 
paiement des frais extraordinaires des guerres (31 janvier 1528). 

83. Fragment d'une sentence rendue par Laurent de Gorrevod, 
maréchal de Bourgogne, au sujet d'une contestation élevée entre 
Claude et Antoine de Laubespin et Antoine Charreton, sur une cons- 
truction que celui-ci avait commencée dans le fossé du bourg de 
Chilly (4 juin 1528; pièce très mutilée). 

84. Quittance donnée par Catherine de Brinhac, abbesse du monas- 
tère du Saint-Esprit de Béziers, d'une somme reçue de Gabriel Luil- 
lier, trésorier de la sénéchaussée de Carcassonne et de Béziers, pour 
un obit solennel célébré en l'église du dit monastère, le lendemain de 
la fête de saint Louis, pour le salut de l'àme de la feue reine Blanche 
(3 septembre 1528). 

85. Fragment d'une quittance donnée par Jean du Bosc d'une 
somme reçue pour ses gages de Nicolas de la Chesnaye, receveur ordi- 
naire du domaine (octobre 1528). 

86. Lettres de Jean d'Orléans, archevêque de Toulouse, ayant 
l'administration et garde noble de son neveu le duc de Longueville et 
des frères et sœurs de celui-ci, attestant la remise qui lui a été faite 
d'une somme dont il était tenu envers le roi, par le receveur du 
domaine du roi à Montivilliers (30 décembre 1528; signature auto- 
graphe ; sceau aux armes de Jean d'Orléans ; pièce lacérée du côté 
droit). 



vnr DE LA COLLECTIOX' P. TARBE. 105 

87. Quittance donnée par Jean de Rambures, éclianson ordinaire 
du roi, d'une somme reçue pour ses gages de Jean Carré, commis au 
paiement des gages des officiers de l'hôtel du roi (7 janvier 1520). 

88. Quittance donnée par Jean Bochetel, secrétaire de la chambre 
du roi, d'une somme reçue pour ses gages de Jean Carré (28 jan- 
vier 1529). 

89. CertiGcat des maîtres d'hôtel du duc d'Angoulème et de mes- 
dames Madeleine et Marguerite de France, ses sœurs, attestant qu'il a 
été pris au grenier à sel de Pontoise quatre minots de sel pour la 
dépense de la maison des dits seigneur et dames (Saint-Germain-en- 
Laye, 16 mars 1529). 

90. Quittance de Jules-Antoine d'Aragon d'Aquaviva, qui confesse 
avoir reçu de Jean Laguette, commis à faire le paiement des frais 
extraordinaires des guerres, une somme pour son entretien en l'armée 
que le roi de France a en Italie, sous les ordres du comte de Saint- 
Pol, pour le recouvrement de son duché de Milan (24 mars 1529; 
souscription autographe). 

91. Quittance donnée par Francisque de Gonzague, colonel de 
mille hommes de guerre à pied italiens, au service du roi dans l'armée 
d'Italie, d'une somme reçue pour sa charge de colonel, de Jean Laguette 
(24 avril 1529; signé Gonzaga). 

92. Quittance donnée par René de Becdelièvre, conseiller du roi 
au parlement de Rouen, d'une somme reçue pour ses gages de 
Macé La Barge, commis au paiement des gages de la dite cour 
(26 juin 1529). 

93. Lettre d'Aimon de Genève, seigneur de Lullin, à Charles III, 
duc de Savoie ; il lui annonça qu'il a, suivant son ordre, occupé la 
ville d'Yverdon (Yverdon, 7 octobre 1529; post-scriptum et souscrip- 
tion autographes). 

94. Lettres de François Hamon, évèqtie de Nantes, instituant Guil- 
laume Loysel auditeur général des comptes du revenu de son évèché 



106 MAXL'SCRITS vin 

(au « manoir de Chessail », 12 octobre 1529; signé Francoys e. de 
Nantes; fragment de sceau aux armes de ce prélat; pièce trouée en 
deux endroits). 

9i>. Mandement des généraux conseillers du roi sur le fait de ses 
Gnances, ordonnant au grènetier et au contrôleur du grenier à sel de 
Mantes de délivrer à Jean de Saint-Martin, commissaire ordinaire en 
l'artillerie du roi, un setier de sel pour la provision de sa maison 
(20 octobre 1529 ; signé Spifame). Au dos, quittance donnée par Jean 
de Saint-Martin (12 janvier 1530). 

90. Fragment d'un compte de diverses sommes baillées à des offi- 
ciers italiens au service du roi de France, pour payer leurs gages et 
pour être distribuées aux hommes de leurs bandes; à la suite, certi- 
ficat de Renzo de Cere, seigneur de Pontoise, lieutenant général du roi 
au royaume de Naples, attestant aux gens des comptes à Paris, que 
Jean Laguetle, commis au paiement des frais extraordinaires des 
guerres, a, par son ordre, payé toutes les sommes ci-dessus énoncées 
(Venise, 20 janvier 1530; signé Renzo de Cere; double feuillet détaché 
d'un cahier contenant à l'origine 23 feuillets, en parchemin). 

97. Quittance donnée par Anne de Prena d'une somme reçue pour 
ses gages de capitaine de Pignerol, de Robert de Godailh, receveur 
ordinaire en la sénéchaussée d'Agénois (1 er mai 1530; sceau aux 
armes d'Anne de Prena). 

90. Fragment très incomplet d'un accord passé entre Marie de 

Luxembourg et des religieux et religieuses, au sujet de la jouissance 

de certains droits ou biens près d'Oisy (la date a disparu; signé 
Marie de Luxembourg). 

99. Quittance donnée par Joachim de la Châtre, capitaine des 
cent-cinq archers français de la garde du corps du roi, d'une somme 
reçue pour ses gages de Jacques Richer, commis par le roi au paie- 
ment de la dite garde (25 février 1531). 

100. Quittance donnée par Louis de Clermont d'une somme reçue 
pour les gages de son office de maître d'hôtel du roi, de Jean Carré, 
trésorier de la maison du roi (25 mars 1531). 



vin DE LA COLLECTIOY P. TARDÉ. 107 

101. Quittance donnée par Claude Dodieu, conseiller du roi et 
maître des requêtes ordinaires de son hôtel, d'une somme reçue de 
Guillaume Preudomme, général des finances, pour le remboursement 
d'avances qu'il a faites pour l'entretien de ses serviteurs et chevaux 
qu'il a laissés Tannée dernière à Florence où il était alors ambassa- 
deur du roi, et qu'il a dû quitter, en conséquence du traité de Cam- 
brai ; la dite somme est aussi pour le paiement des frais d'un voyage 
qu'il a fait de Blois à Paris et de Paris à Tours, près du roi, au sujet 
des terres engagées à l'empereur « pour le recouvrement de messei- 
gneurs le daulphin et duc d'Orléans » (1 er juin 1531). 

102. Lettres de Louise d'Albret, princesse de Chimay, dame 
d'Avesnes, attestant que les religieux de Saint-Xicolas de Clairfon- 
taine lui ont vendu pour six ans une rente en blé et en avoine qu'ils 
perçoivent sur les terrages d'Avesnes (Avesnes, 10 juillet 1531 ; signé 
Loyse d'Alebret; pièce provenant de la collection Monmerqué). 

103. Quittance de Jean Le Veneur, évèque de Lisieux, qui confesse 
avoir reçu de René Famé, receveur des tailles en la vicomte d'Orbec, 
une somme à lui ordonnée en l'assemblée des états de Xormandie, 
tenue à Rouen au mois de novembre précédent (8 février 1532 ; signé 
J. de l'eneux, e. de Lis faux] ) . 

104. Quittance donnée par Pierre de Ruthie, capitaine de la ille 
et du château de Mauléon en Soûle, d'une somme reçue pour ses gages 
d'Arnaud Xandoix, receveur ordinaire en la sénéchaussée des Landes 
(2 juillet 1532). 

lOo. Quittance donnée par Menaut d'Aure, vicomte d'Aster, maire 
et capitaine de Bayonne, d'une somme reçue pour ses gages d'Arnau- 
zan Dohixs, receveur ordinaire en la sénéchaussée des Landes (5 no- 
vembre 1532). 

100. Quittance donnée par Jean de Lévis, seigneur de Mirepoix, 
sénéchal de Carcassonne et de Réziers, d'une somme reçue pour ses 
gages de Gabriel Thuillier, trésorier du roi à Carcassonne (la Garde, 
23 novembre 1532 ; signé Jean de Levis ; sceau à ses armes). 



108 MANUSCRITS vin 

107. Lettre écrite au chapitre général de l'ordre de Cluny par 
Guillaume Hinault, prieur du prieuré de Saint-Saturnin-des-Bois, 
dépendant de l'abbaye de Montierncuf, au diocèse de Poitiers, et com- 
mendataire du prieuré de Saint-Pierre de Beussent (Sancli Pelri de 
Burgo Sanguine), de l'ordre de Cluny, au diocèse de Térouanne, pour 
s'excuser de ne pouvoir assister à ce chapitre (Paris, 23 avril 1533). 

108. Quittance donnée par Antoine de Montpezat, sénéchal de 
Poitou et capitaine de quarante lances fournies des ordonnances du 
roi, d'une somme reçue pour son état de capitaine, de Gui de la Mala- 
dière, trésorier des guerres (4 juin 1533). 

109. Lettre en italien d'Antoine de Leyva aux proconsuls, au con- 
seil et au trésorier de la ville de Casale ; il les invite à venir lui rendre 
réponse (« Fraxine » [Frassinetto], 20 août 1533 ; signature auto- 
graphe). 

110. Quittance d'Antoine du Prat, cardinal archevêque de Sens, 
légat et chancelier de France, qui confesse avoir reçu de Bené Famé, 
receveur des tailles dans les vicomtes d'Auge et de Pont-Audemer, 
une somme à lui ordonnée, pour divers services qu'il a rendus, par 
l'assemblée des états de Normandie, tenue à Bouen (Il octobre 1533 
signé A. Cat M . de Sens). 

111. Fragment d'un mandement du même, ordonnant de payer à 
Annet de Plains, conseiller du roi, les gages de son ofGce de conseiller 
(Blois, 14... [le reste de la date a disparu 1 ; signé A. Car* 1 , de Sens et 
d'Alby, chancell.. ; pièce lacérée du côté droit). 

112. Quittance de Jean de Créquy, gentilhomme de la chambre du 
roi, qui confesse avoir reçu de Marin de Marcé, grènetier du grenier à 
sel de Mantes, le droit de gabelle de ce grenier, dont le roi lui a fait 
don pour dix ans, à lui et à Marie d'Assigny, sa femme, par lettres 
patentes données à Saint-Germain-en-Laye le 17 février 1527 (10 
janvier 153i; signé Créquy.) 

113. Quittance donnée par Charles de Moy, capitaine de trente 
lances fournies, d'une somme reçue pour son état de capitaine de Gui 
de la Maladière, trésorier des guerres (14 mars 153 4). 



vin DE LA COLLECTIO.Y P. TAREE. 109 

114. Quittance de Jean du F enier [Johannes de Fenario), général 
de l'ordre de Saint-Dominique, jadis inquisiteur au royaume de 
France, qui confesse avoir reçu de Gabriel Luillier, trésorier du roi 
h Carcassonne, une somme pour le remboursement de la moitié de 
ses gages de l'année terminée à la Saint-Jean-Baptistc 1522, que 
le roi lui avait pris par manière d'emprunt (Carcassonne, -4 sep- 
tembre 153i ; souscription autographe). 

Ho. Quittance donnée par Jean de Laval, capitaine de quarante 
lances fournies, d'une somme reçue pour son état de capitaine, de 
Michel Cosson, commis au paiement des dites quarante lances (3 oc- 
tobre 1534). 

I l(î. Lettre de la duchesse Béatrix de Savoie (Béatrix de Portugal, 
femme de Charles III, duc de Savoie), à Barthélémy Riquier, au sujet 
de l'affaire de Monlferrat (Turin, 21 février [1535] ; signé Beatriz ; 
cachet aux armes de la maison de Savoie). 

117. Quittance donnée par René de Montejean', capitaine de qua- 
rante lances fournies, d'une somme reçue pour son état de capitaine, 
de Michel Cosson (23 mars 1535). 

118. Quittance donnée par Jacques Galiot, grand écuyer de 
France et capitaine de quatre-vingts lances fournies, d'une somme 
reçue pour son état de capitaine, de Martin de Troyes, commis au 
paiement des dites lances (2 mai 1535). 

llî). Lettre du duc Charles III de Savoie à Barthélémy Riquier, 
son conseiller et son ambassadeur près de l'empereur ; il lui envoie un 
messager chargé d'instructions pour lui (Quiers, 31 août 1535 ; 
signé Charles ; cachet aux armes de la maison de Savoie). 

120. Quittance donnée par Antoine de la Rochefoucauld, sénéchal 
de Guyenne, d'une somme reçue pour les gages de son ofGce de séné- 
chal, de Laurent Le Blanc, receveur ordinaire de Bordeaux (2 sep- 
tembre 1535). 

121. Lettres de Jean de Bretagne, comte de Penthièvre et 



MO MANUSCRITS vin 

d'Étampes, attestant que Perrinelle de Fleury, femme de François de 
la Barre, l'un des cent gentilshommes de la maison du roi, lui a fait la 
foi et l'hommage à cause de son fief de Vulgaument, sis à Boutervil- 
liers, relevant du comté d'Étampes (22 décembre 1535 ; signé Jehan 
de Brelayrjnc). 

122. Quittance donnée par Frère Magdelon Frétard, chevalier de 
l'ordre de Saint Jean de Jérusalem, commandeur du temple d'Auzon, 
d'une somme reçue de François Pain, receveur ordinaire de Poitou, 
pour une rente annuelle léguée jadis par les comtes de Poitou, à cause 
de la commauderie d'Auzon (5 juillet 1536). 

123. Lettres de Jean de Sainte-Aldegonde, conseiller d'État et 
premier sommelier de corps de l'empereur (Charles-Quint), certifiant 
aux président et gens des comptes de l'empereur à Lille, qu'en vertu 
de lettres patentes de l'empereur, il a été tenu quitte de la moitié des 
droits seigneuriaux qu'il lui devait pour l'achat qu'il a fait de Philippe 
de Courteville, de la terre et seigneurie de Danclin (7 juillet 1536). 

124. Fragment d'une quittance de Marin de Montchenu, premier 
maître d'hôtel du roi (5... [1537]; pièce lacérée du côté droit). 

12i>. Quittance donnée par Jean d'Escoubleau de Sourdis d'une 
somme reçue pour ses gages de gentilhomme de la chambre, du pre- 
mier quartier de l'année 1537. 

12G. Lettres de Paris du Gard, chevalier de l'ordre de Saint Jean 
de Jérusalem, commandeur du Mont-de-Soissons et de Maupas, au 
diocèse de Soissons, certifiant qu'il a payé la somme à laquelle il a été 
taxé à cause de sa commanderie, pour le subside octroyé au roi en 
cette année par le clergé du royaume (4 septembre 1537). 

127. Lettre en latin de Nicolas Balbi à Jean-François Purpurat, 
président de Piémont, au sujet de l'affaire de Saluées (Nice, 
10 mars 1538 ; cachet). 

12}]. Quittance donnée par Octavien de Grimaldi, vice- 
présideot en la chambre des comptes à Paris, d'une somme reçue de 



vin DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 111 

François Dumont, receveur des gages des ofliciers de la dite chambre 
(12 avril 1538). 

129. Quittance de Georges d'Arnboise, archevêque de Rouen, 
lieutenant du roi au gouvernement du pays et duché de Xormandic, 
en l'absence du dauphin et du comte de Cbarny, amiral de France, 
qui confesse avoir reçu de Guillaume Preudomme, général des 
lînances et trésorier de l'épargne, une somme dont le roi lui a fait don 
en récompense de ses services (19 avril 1538; signé G. d'Amboize, 
archevêque de Rouen). 

150. Vente faite par Anne de Neufchàtel, dame de Fontenoy et de 
Vaubexy, à Jacques de Rheinfelden, écuyer, d'une rente annuelle à 
percevoir sur la seigneurie de Vaubexy et ses dépendances (28 avril 
1538; pièce en allemand). 

131. Lettre en italien du cardinal Jérôme Ghinucci au grand con- 
nétable de France (Anne de Montmorency) ; il lui adresse ses protesta- 
tions de dévouement et sollicite la faveur du roi 'de France (Kome, 
7 août 1538). 

132. Mandement de Guillaume Poyet, chancelier de France, 
ordonnant à Guillaume Rivière, receveur et payeur des gages des con- 
seillers et autres officiers du conseil, de payer les gages de Pierre de 
Plains, conseiller du roi (Paris, 1 er avril 1539, signé Poyet). 

133. Lettre d'Antoine du Saix, seigneur de la Cra, au même ; il le 
renseigne sur les menées de l'ambassadeur de l'empereur Charles- 
Quint près du duc de Savoie (Xice, 19 avril 1539). 

134. Taxe faite, en présence de François de Rouville, grand 
maître enquêteur et réformateur des eaux et forêts du roi, a Jean 
Ledieu, sergent en la forêt de Nonancourt, d'une somme à lui due 
pnur avoir rempli diverses fonctions de son état (H mai 1539). Au 
dos de la pièce, quittance de Jean Ledieu (28 décembre 1540). 

130. Quittance donnée par Charlotte de Chabannes, prieure de 
l'église Saint-Louis de Poissy, d'une somme reçue de Jean Voilant, 



112 MANUSCRITS vin 

receveur ordinaire de Rouen, pour une rente annuelle que la dite 
église perçoit « entre les parties des Oefz et aumosnes » de la 
vicomte de Rouen (14 novembre 1539; souscription autographe). 

156. Lettres de François, marquis de Rothelin, seigneur de Reau- 
gency, notiGant au bailli, au procureur et au receveur de ce lieu, que 
Michel de Chartres lui a fait la foi et l'hommage lige pour la moitié 
de la haute justice de la basse cour d'Autruy, relevant de la chàtellenie 
de Reaugency (Reaugency, 19 novembre 1539). 

137. Quittance donnée par Jean de Joyeuse, capitaine du château 
de Pierre-Pertuse, d'une somme reçue pour ses gages de Gabriel Luil- 
lier, receveur ordinaire de la sénéchaussée de Carcassonne et de 
Réziers (12 avril 15i0 ; signé Joyeuse). 

138. Lettre (autographe?) en italien du pape Paul III à Fran- 
çois I er ; il lui accuse réception d'une lettre qu'il a reçue de lui. et lui 
exprime ses regrets de ne pouvoir donner satisfaction à son désir et ta 
l'intérêt de monseigneur le connétable (Rome, 20 mai 1540; une note 
d'une écriture contemporaine indique que cette lettre a été apportée 
« par monseigneur le trésorier de Reauvays »). 

iôî). Quittance de Georges d'Armagnac, évêque de Rodez, am- 
bassadeur près du Saint-Siège, qui confesse avoir reçu de Jean Duval, 
conseiller du roi et trésorier de son épargne, une somme pour son 
état d'ambassadeur à Rome, où il est parti le 8 mars, en quittant la 
cour à Xouvion, près Abbeville (1 er juin 1540; signé Geor. Dor". 
e. de Rodez; pièce entamée par une brûlure à sa marge inférieure). 

140. Lettres patentes d'Antoine, duc de Lorraine, qui, à la prière 
des gens d'église et nobles assemblées en la ville de Nancy, ordonne 
certaines reformes dans l'administration forestière et les droits de 
péages ; il leur donne en même temps une déclaration de non-préju- 
dice pour l'aide qu'ils lui ont accordée, ajoutant qu'il n'a pas entendu 
que cette aide ait été octroyée pour cause du mariage du prince 
d'Orange avec sa fille Anne (Nancy, 27 novembre 1540; signé 
Anlhoinc). 



vin DE LA COLLKCTIOX P. TAHBK. 1 1 :j 

141. Quittance donnée par Jacques de Brizay, lieutenant au gou- 
vernement du pays de Bourgogne, capitaine de quarante lances 
fournies, d'une somme reçue pour ses gages de capitaine (5 fé- 
vrier 15-41). 

142. Lettres de Pierre de Laval, baron de Lezay, qui atteste avoir 
reçu la foi et l'hommage lige de Pierre Domin pour la moitié d'un 
hôtel appelé la Mélinière, sis à Grand-Champ, et relevant de la baron- 
nie de Lezay (15 juin 1541 ; déchirure à la marge inférieure de la 
pièce). 

143. Fragment d'un contrat de vente d'une terre sise à Villedieu, 
acquise par Jacques de la Châtaigneraie, chevalier (3 janvier 1542). 

144. Quittance donnée par Pierre Talon, receveur et payeur des 
gages et droits des gens des comptes ; d'une somme reçue de Nicolas 
Le Jay, commis au paiement des dépenses faites pour défrayer l'empe- 
reur Charles-Quint (9 février 1542; déchirure au côté gauche de la 
pièce). 

14o. Mandement de Robert de Pommereuil, capitaine de la ville 
et du château de Pont-de-1'Arche, grand maître enquêteur et réforma- 
teur des eaux et forets en Normandie, invitant Hené Hobillart, rece- 
veur du domaine de la vicomte de Gisors, à payer, sur sa recette, des 
frais d'arpentages faits dans les forets de Vernon et des Andelys 
(Arques, 11 février 1542). 

14G. Quittance donnée par Claude d'Annebaut, maréchal de 
France, capitaine de quatre-vingt-quinze lances fournies, d'une 
somme reçue pour son état de capitaine, de Jérôme Pajonnet, commis 
à faire le paiement de sa compagnie (28 mai 15i2 ; signé C. (F An- 
nebault) . 

147. Quittance donnée par Jean Chapellain, médecin ordinaire du 
roi, d'une somme reçue pour ses gages de Jeau Bochetel, payeur des 
gages des officiers domestiques du roi (8 février 1543 ; pièce rognée 
du côté droit). 

TOME XXXIX*. 



114 MANUSCRITS vin 

148. Quittance de Claude de Mainville, capitaine des galères du 
roi, qui confesse avoir reçu de Jean Crosnier, trésorier de la marine 
du Levant, une somme à lui ordonnée par monseigneur d'Enghien, 
lieutenant pour le roi en son armée de mer du Levant, pour com- 
pléter le paiement des marins et officiers de trois navires (30 juil- 
let 1543). 

149. Quittance donnée par Gaspard Zeller, lieutenant du seigneur 
de Frencls, colonel de six enseignes de lansquenets au service du roi, 
d'une somme reçue pour son état de lieutenant, d'Antoine Le Maçon, 
commis au paiement des frais extraordinaires des guerres (2 sep- 
tembre 1543). 

li>0. Quittance donnée par François de Villers, commissaire 
extraordinaire de la guerre, d'une somme reçue d'Antoine Le Maçon, 
pour avoir fait des montres et revues des gens de guerre à pied 
(2 septembre 1543; sceau aux armes de F. de Villers). 

loi. Mandement des trésoriers de France, ordonnant à Guillaume 
de la Lende, receveur général de Caen, de payer sur sa recette à Tho- 
mas Rivart, clerc, une somme pour les écritures qu'il a faites, concer- 
nant le domaine du roi, en la charge et trésorerie d'outre-Seine et 
Yonne (1 er mai 154i ; signé J. Grolier [le célèbre bibliophile]). Au 
dos, quittance de T. Rivart (26 avril 1545). 

li>2. Lettre, en italien, d'Alphonse d'Avalos au commissaire de 
\ T ovi ; il lui donne avis des mouvements de troupes ennemies qui sont 
à Felizzano, et l'avertit dans un post-scriptum que les ennemis de la 
Mirandole ont passé le Pô, et que le prince de Salerne leur fait face à 
la Stradella (Alexandrie, 2 mai 1544; cachet aux armes d'Alphonse 
d'Avalos). 

lo5. Quittance de Jacob de Sax, capitaine de l'une des quatorze 
enseignes de trois cent-cinquante hommes de guerre à pied de la Ligue 
grise, récemment venus en France pour le service du roi, qui confesse 
avoir reçu de Pierre Sanson, commis au paiement des frais extraordi- 
naires des guerres, une somme pour son appointement et pour récom- 
penser les plus méritants de sa bande (Pont-de-Vaux en Bresse, 
26 juillet 1544 [la pièce donne par erreur la date de 1504]). 



vin DK LA COLLECTION P. TARBÉ 1 I -, 

loi. Quittance donnée par 15. d'Aurensan, capitaine de trois cents 
hommes de guerre à pied, qu'il avait naguère au pays de Picardie, 
d'une somme reçue pour son état de capitaine, de Jacques Veau, 
commis au paiement des frais extraordinaires des guerres (27 mars 
1545; sceau aux armes de B. d'Aurensan, avec la devise : Crescit 
rébus aversis ani[mi] vigor). 

li>o. Quittance d'une somme baillée par ordre du roi au docteur 
Thalassius (5 avril 15 i5 ; signé Thalassius ; au-dessous de la signa- 
ture, signet portant un écu offrant la figure d'un chien et surmonté des 
lettres I. G. T). 

156. Mandat d'amener donné par François de la Voulte, grand 
prévôt de la connétablie et maréchaussée de France, contre un nommé 
Kustache Parault, en conséquence d'informations faites à l'encontre 
de celui-ci et de ses complices par le bailli de Saint-Pierre-le-Mou- 
tier (Morée, « le Roy y estant ,19 mai 1545). 

l.>7. Quittance donnée par Georges de Hockenzot, colonel de sepl 
enseignes de lansquenets, au service du roi en Picardie, d'une somme 
reçue pour son état de colonel, de Jacques Veau, commis au paiement 
des frais extraordinaires des guerres (18 septembre 1545; sceau aux 
armes de G. de Rockenzot). 

loîî. Collation faite par Louis de Dommartin à Martin Herboyer, 
prêtre, de l'hôpital de Saint-Fiacre d'Ogéviller, lequel droit de colla- 
tion appartient au susdit L. de Dommartin alternativement avec Jean- 
Philippe, comte Sauvage du Rhin, son cousin et co-seigneur d'Ogéviller 
(26 septembre 1545). 

159. Lettres d'Antoine Sanguin, cardinal de Meudon, évoque 
d'Orléans et grand aumônier de France, attestant qu'il a vu une 
charte de Philippe le Rel, donnée à Royal-Lieu en juin 1313, ainsi 
qu'une autre charte de Louis VII, donnée à Compiègne en 1113, 
accordant toutes deux aux religieux de Royal-Lieu des distributions de 
vivres, pendant les séjours des rois à Compiègne, lesquels droits leui 
ont été confirmés par le cardinal Le Veneur, grand aumônier, prédé- 
cesseur du cardinal de Meudon (Compiègne, 13 novembre IS 
signé .-î., cardinal de Meudon). 



116 MANUSCRITS ix 

100. Lettres de Françoise d'Alençon, duchesse de Vendôme, con- 
férant à Robert Duret l'otOce de sommelier et d'échanson de sa mai- 
son (Château-Renault, 1" décembre 1545; signé Francoyse). 

161. Quittance donnée par Pierre d'Ossun, capitaine et gouverneur 
pour le roi en la ville de Turin, d'une somme reçue pour son état de 
capitaine et gouverneur, d'Antoine Pétremol, commis au paiement des 
Irais extraordinaires des guerres (12 juin 1546). 

102. Quittance donnée par Gaspard de Saulx, seigneur de Ta- 
vannes, d'une somme reçue pour les gages de son état de capitaine, de 
Xicolas de Troyes, trésorier des guerres (20 août 1546; signé G. de 
Saulx; fragment d'un sceau à ses armes; pièce incomplète, entamée 
par l'humidité). 

163. Quittance donnée par Antoine Postel, conseiller au parle_ 
ment de Rouen, d'une somme reçue pour ses gages de Nicolas Le Jay, 
payeur des gages de la dite cour (7 septembre 1546). 

MVi. Quittance donnée par Rernard de Montpezat, dit Carbon, 
capitaine et châtelain du clnàteau royal de Saint-Marcel en Cominges, 
d'une somme reçue pour les gages de son office, d'Amand d'Aulon, 
receveur ordinaire du domaine du roi en la sénéchaussée de Toulouse, 
Albigeois et comté de Cominges (Toulouse, 15 décembre 154(i). 

165. Lettre d'affaires de Jean Bouchait (avocat au Parlement), au 
doyen de Saint- Jean de Chaumont (Paris, 17 novembre, sans date 
d'année). 

166. Lettre de Claude (de Savoie?) à madame de Savoie, sa 
nièce; elle lui annonce qu'elle ira la voir en Piémont, vers la Sainte 
Catherine (sans lieu ni date; signature autographe : Glaude). 



Cartox IX. — Années 1547-1560. 

1. Approbation donnée par le vicaire de Pontoise et du Vexin, 
vicaire général du cardinal Georges d'Amboise, archevêque de Rouen, 



îx DE LA COLLKCTIO.Y P. TARBÉ. 117 

aux statuts de la confrérie de la Passion, fondée en l'église paroissiale 
de Saint-.Uaclou de Pontoise, lesquels statuts sont ici transcrits 
(28 avril 1547). 

2. Quittance donnée par Antoine Kaffin, dit Pot on, sénéchal 
d'Agénois et gentilhomme de la chambre du roi, d'une somme reçue 
pour son état de gentilhomme de la chambre, de Jacques Boche tel, 
trésorier et payeur des gages des ofliciers domestiques du roi 
(12 juin 1547 ; sceau aux armes d'Autoinc Raffin). 

3. Quittance semblable donnée par Jean de Daillon, comte du 
Lude, gentilhomme de la chambre du roi (15 juillet 15 47 ; sceau à ses 
armes). 

4. Lettre, en italien, de Jean-Baptiste dell' Insula au duc Charles III 
de Savoie, à Verceil; il l'entretient de diverses affaires et lui donne des 
nouvelles de l'empereur Charles-Quint et de la diète d'Augsbourg 
(Augsbourg, 1 er septembre 1547 ; cachet aux armes de J.-H. dell' In- 
sula). 

,'». Quittance donnée par Grognet de Vassé, gouverneur de la ville 
et du château de Pignerol en Piémont, d'une somme reçue pour son 
état de gouverneur, de François Barguin, commis au paiement des 
frais extraordinaires des guerres, du côté du Piémont et du Dauphiné 
(9 octobre 15 47 ; sceau aux armes de Grognet de Vassé). 

G. Quittance donnée par Antoine de Xoailles, maître d'hôtel ordi- 
naire du roi et son lieutenant en Guyenne, d'une somme reçue pour 
ses gages de Nicolas Le Fèvre, trésorier de l'extraordinaire des guerres 
(5 novembre 15[47?]; pièce incomplète, lacérée du côté droit). 

7. Lettres d'Antoine de Pardaillan, baron de Gondrin, lieutenant 
de la bande du roi de Xavarre, attestant qu'il a enrôlé comme archer 
Antoine de la Kocque, écuyer, seigneur de Sénezergues en Auvergne 
(3 janvier 1548). 

8. Quittance donnée par Jean de Hautefort, lieutenant d'une com- 
pagnie de quarante lances fournies, sous la conduite du baron de 



118 MANUSCRITS " 

Curton, d'une somme reçue pour son état de lieutenant, de Nicolas de 
Troyes, trésorier des guerres (13 janvier 1548). 

J). Lettres de Jean, cardinal de Lorraine, archevêque de Xarbonne, 
abbé commendataire de l'abbaye de Marmoutier, nommant un vicaire 
général (dont le nom est laissé ici en blanc), pour administrer en son 
nom le collège Saint-Nicolas du Plessis, fondé à Paris dans la rue 
Saint-Jacques (Troyes, 13 mai 1548; signé Joannes). 

10. Bulle du pape Paul III, notifiant au duc Charles de Lorraine 
l'institution qu'il a faite de Nicolas Pseaume à l'évèché de Verdun 
(Home, Saint-Marc, 13 juin 1548). 

il. Lettre de Jean Caraccioli au connétable Anne de Montmo- 
rency ; il lui annonce que le marquis de Saluées est gravement 
malade, et lui demande ses instructions à ce sujet (Turin, 29 juil- 
let 1548). 

12. Quittance donnée par Charles de Marillac, ambassadeur du 
roi de France près de l'Empereur, d'une somme reçue d'André Blon- 
det, conseiller du roi et trésorier de son épargne, on remboursement 
d'une avance qu'il a faite de ses deniers pour les affaires du roi 
(29 août 1548). 

13. Quittance d'André de Montalembert, lieutenant général en 
l'armée du roi, qui est présentement pour son service au royaume 
d'Fcosse, lequel confesse avoir reçu une somme pour son état de lieu- 
tenant général, de Benoit Le Grant, commis à tenir le compte t.\c* 
frais extraordinaires des guerres (- A Lislebourg en Kscosse -, 
30 novembre 1548). 

14. Mandement des maîtres des requêtes ordinaires de l'hôtel du 
roi, ordonnant a Jacques Hnrault, audiencier de la chancellerie de 
France, de payer des deniers provenant de l'émolument du sceau delà 
chancellerie, à des sergents à verge au Chàtelet de Paris, une somme 
pour avoir procédé à l'arrestation d'un greffier accus' 1 d'avoir fait falsi- 
fier le grand sceau du roi (1" décembre 1548 ; signé F. du Bourg, 
e(vesque) de Ricux). 



ix DE LA COLLECTIOX P. TARBÉ. Il, 

15. Certificat d'Honorat de Savoie, comte de Vil lais, lieutenant 

général pour le roi au gouvernement de Languedoc, attestant que Jean 
Argnault, chevaucheur de l'écurie du roi, a rempli son service près de 
lui (31 décembre 1 5 iS ; signé Honorai de Savoy e). 

16. Donation faite par Gui d'Épinay à ses serviteurs Jean Dupont 
et Claude de Morieulx, sa femme, de la maison et de^, terres de la 
Champaignerie, situés en la paroisse de Marpiré (au manoir d'Kpinay, 
8 juillet 1549). 

17. Quittance donnée par François de Lorraine, duc d'Aumale, 
pair de France, gouverneur et lieutenant général dans les pays de 
Dauphiné et de Savoie, d'une somme reçue pour sa pension d'André 
Blondet, trésorier de l'épargne (10 novembre 1549 ; signé Francoys ; 
sceau à ses armes). 

18. Quittance donnée par Jean-Baptiste de Serra val, écuyer 
d'écurie ordinaire du roi, d'une somme reçue pour ses gages de 
Nicolas Herthereau, trésorier des officiers domestiques de la maison 
du roi (28 janvier 1550). 

19. Bulle du pape Jules III, confirmant la commende faite par 
Paul III, son prédécesseur, à Jean Guérin, clerc du diocèse de Sois- 
sons, du prieuré de Saint-Fiacre de la Chapelle-Hurlay, situé en ce 
diocèse, et dépendant de l'abbaye de Hebais, au diocèse de Meaux 
(Home, Saint-Pierre, 22 février 1550). 

20. Quittance donnée par Jean Le Veneur, maître d'hôtel de la 
reine douairière Eléonore et capitaine d'Avranches, d'une somme 
reçue pour ses gages de capitaine, d'Hervé de la Fresnaye, receveur 
du domaine du roi en la vicomte d'Avranches (19 avril 1550; frag- 
ment de sceau aux armes de J. Le Veneur). 

21. Quittance donnée par Jean de Cbabanncs, porteur de guidon 
en la compagnie de quarante lances fournies sous les ordres du 
baron de Curton [Joachim de Cbabanncs , d'une somme reçue pour 
sa charge, de Nicolas de Troyes, trésorier ordinaire des guerres 
(28 avril 1550). 



120 MANUSCRITS ix 

22. Notes relatives aux questions agitées en 1550 entre Ferdi- 
nand I er , roi des Romains, et le duc Ulrich de Wurtemberg ; avis donné 
par M. de Granvellc au duc Christophe de Wurtemberg de se trouver 
à la journée d'Augsbourg, pour y assister aux pourparlers entre le roi 
des Komains et le duc Ulrich, son père; négociations pour l'abandon 
du comté de Montbéliard par le comte Georges de Wurtemberg, etc. 
(juin [1550] ; signé Cristojf, duc de Wurttenberg) . 

23. Lettres de Gui, comte de Laval, enjoignant à ses sénéchal, 
lieutenant et procureur de Chevré, de lever la saisie faite sur Jean 
Dupont et Claude de Morieulx, sa femme, de la métairie de la Cham- 
paigncrie, qui leur avait été donnée par le sire d'Epinay (à la Rivière 
d'Kpinay, 7 septembre 1550; signé Guy de Laval; voy. ci-dessus, 
n° 10). 

24. Quittance de Nicole Maillard, docteur régent en l'université de 
Paris, curé de Sainte-Colombe au doyenné de Cauville, diocèse de 
Rouen, reconnaissant qu'il a été tenu quitte du paiement de la taxe 
de son bénéfice, pour la levée des décimes demandées par le roi au 
clergé de ce diocèse (1 er novembre 1550). 

2i>. Quittance donnée par François du Ligondès, capitaine et gou- 
verneur pour le roi en la ville de Carignan, d'une somme reçue pour 
son état de gouverneur, de Pierre Le Gay, trésorier de l'extraordi- 
naire des guerres (10 novembre 1550; sceau aux armes de F. du 

Ligondès). 

2G. Lettres de Nicolas d'Anjou, comte de Saint-Fargeau, attestant 
qu'en son château de Mézières[Mézières-en-Brenne], il a reçu la foi et 
l'hommage de Louis de Maraffin, écuyer, pour divers fiefs relevant de 
sa barofinie de Mézières (27 novembre 1550). 

27. Requête d'Antoine du Vivier, chancelier et chanoine de l'église 
et université de Paris, attestant à l'évêque du Mans qu'il possède 
en son diocèse la cure de Saint-Denis de Gastines, et le priant de 
ne pas contraindre les vicaires de cette cure à payer les décimes, 
attendu qu'il en est exempt comme chancelier de l'université (Paris, 
21 février 1551). 



i\ DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 121 

2ÎÏ. Lettres de Christine de Danemark, duchesse douairière de 
Calabre et de Lorraine, et de Nicolas de Lorraine, comte de Vaude- 
mont, qui, en qualité de tuteurs de Charles de Lorraine, leur (ils et 
neveu, attestent que Ouiriace Fournier, trésorier général de Lorraine 
et de Barrois, comme procureur de Gilles de Triesves, doyen en 
l'église Saint-Maxe de Bar, a Tait la foi et l'hommage dus au dit 
Charles de Lorraine, pour les seigneuries de Serocourt et de Cumières 
(Nancy, 27 mars 1551 ; signé Chr es tienne et Xicolas). 

2Î). Mandement de François de Chaumeil, lieutenant général du 
maître de l'artillerie du roi, invitant Simon Goille, trésorier et payeur 
des menues affaires de la chambre du roi, à payer, sur les deniers 
qui lui ont été attribués pour le paiement des frais faits « pour les 
triumphes du mariage de monseigneur René de Lorraine, marquis d'EI- 
beuf » , une somme à Jean Bordier, sergent royal au bailliage de lîlois, 
pour avoir tenu le compte des journées des manouvriers qui ont tra- 
vaillé à aplanir la basse-cour du château de lîlois, pour y établir le 
champ d'un tournoi (1 er avril 1551). / 

50 Mandement de Jean Bertrand, garde des sceaux de France 
[cardinal et archevêque de Sens en 1557 , invitant Simon de Neuville, 
payeur des officiers du grand conseil du roi, à payer les gages de Jean 
de Belcier, conseiller au dit conseil (2 octobre 1551 : signé Bertrand). 

51. Lettre autographe, en italien, de Hohert Rorre au prince de Pié- 
mont; il lui fait savoir qu'il a reçu son ordre de rester en la ville 
d'Asti (Asti, 28 décembre 1551 ; cachet aux armes de H. Rorre, déta- 
ché de la pièce). 

52. Lettres de François de Clèvcs, duc de Xevcrs, gouverneur et 
lieutenant général du roi dans les pays de Champagne et de Brie, au 
sujet du don qu'il a fait à Claude de l'Aubespine, conseiller du roi et 
secrétaire de ses finances, du moulin et de l'étang de Chevrier, dépen- 
dant de sa seigneurie de Hruyères-sur-Cher (lîlois, 6 janvier J ."> 5 2 ; 
signé Françoys). 

53. Lettre de Claude II de Lorraine au Bhingrave Jean-Philippe , 
colonel des lansquenets, au sujet d'une commande d'armures pour les 
chevau-légers (Joinville, 18 mars 1552; signé (llaudc). 



122 MANUSCRITS i\ 

34. Lettre écrite au roi Henri II par Guillaume Rochetel, secrétaire 
d'État, au nom du conseil établi près de la reine régente ; il soumet à 
son approbation un projet proposé au conseil privé, sur la création 
de nouveaux offices (Chàlons, 9 mai 1552). 

5i>. Formule de vœux d'un religieux angustin flamand, « Theo- 
dorus Delphus, Cornelii Micbaelis Glius » (29 mai 1552; au bas de 
la pièce, croix tracée en rouge). 

36. Lettre autographe, en italien, de Georges Costa, chambellan 
du duc de Savoie, au prince de Piémont ; il lui annonce l'heureux 
succès de l'entreprise dirigée contre le château de Chiusa (Fossano, 
1 1 juin 1552 ; pièce entamée par l'humidité sur la marge gauche). 

37. Lettre de René de Challant, maréchal de Savoie, au prince 
de Piémont?; il lui annonce qu'il va se retirer à Issogne (Chàtillon, 
20 août 1552; signé Challant; cachet à ses armes). 

38. Quittance donnée par Henri d'Albret, roi de Xavarre, d'une 
somme reçue de Gilles de l'Aubespine, receveur général des finances 
en la ville de Rouen, pour parfaire le paiement d'une somme de 
35,000 livres tournois, donnée par le feu roi de France à la feue 
reine de Xavarre, épouse du dit Henri d'Albret, sur les ventes des bois 
des forets de la baronnie de Chàteauneuf-en-Thymerais, Senonches et 
Champrond (Pau, 13 décembre 1552 ; signé Henry). 

39. Reconnaissance donnée par Philibert Rabou de la Rourdai- 
sière, évèque d'Angoulème et prieur de Vesly, au doyenné de Ga- 
maches, diocèse de Rouen, d'une décharge à lui accordée par Michel 
Lebret, vicaire général et trésorier du cardinal de Vendôme, arche- 
vêque de Rouen, et commis à la recette des décimes en ce diocèse, de 
la taxe imposée pour le prieuré de Vesly (Paris, 6 janvier 1553; 
signé P. Ihibou, e. d'Angle). 

40. Lettre, en italien, de Côme de Médicis, duc de Florence, au 
capitaine Octavien Piccardini, à Empoli; il l'engage à laisser entrer 
pendant la nuit les chefs des gardes pour leur service (Florence, 
10 mars 1552 [1553] ; signé // duca di Fior*...\ le bas de la feuille a 



ix DE LA COLLECTIOX P. TARBÈ. 15:> 

été coupé, et le nom a disparu à la signature ; cachet aux armes de 
Corne de Médicis). 

41. Lettre autographe, en français, de Siméon Locarno, trésorier 
général des finances de Savoie, au duc de Savoie ; il lui annonce 
que Ferrand de Gonzague est parti le matin pour Casai (Milan, 
11 mars 1552 [1553]). 

42. Lettre autographe de Jean-Philippe, comte du Rhin, au conné- 
table [Anne de Montmorency] ; il lui annonce qu'il a passé le Rhin, 
non sans peine; il lui envoie un paquet qu'il a reçu de L'évêque de 
Rayonne [Jean des Montiers], et le supplie d'envoyer de la cavalerie 
sur la frontière jusqu'à Vergaville, afin que ceux du pays de Luxem- 
bourg ne puissent lui couper son chemin (« de Paletz platz », 
11 mars [1553]). 

45. Lettre de Gilbert de Lévis-Venladour à un destinataire inconnu; 
il l'entretient d'une affaire en cours, et lui fait part de son mariage 
avec Catherine, fille du connétable Anne de Montmorency (La Voulte, 

23 mars [1553] ; pièce rognée à la marge supérieure). 

44. Lettre de Marguerite de France, sœur du roi Henri II, à 
Claude Dorsanne ; elle lui annonce qu'elle vient de le pourvoir de 
l'office de lieutenant général à lssoudun (Saint-Germain-en-Laye, 

24 avril 1553; signé Marguerite de France; pièce sur papier, collée 
sur une feuille de parchemin, et tachée d'encre du côté droit). 

45. Reçu donné par Raoul Spifame, garde général des pièces et 
munitions de l'artillerie du roi, de i,334 livres de salpêtre, livrées 
par Jean Guillon, trésorier des salpêtres dans les généralités d'outre- 
Seine, Yonne, Picardie, Normandie et Champagne, et mises dans le 
magasin de Paris (27 avril 1553). 

4G. Mandement de Charles de Sainte-Marthe, juge et magistrat 
criminel au présidial d'Alençon, ordonnant à Nicolas Bouvier, rece- 
veur ordinaire du domaine d'Alençon, de payer nue somme à Pierre 
Corneillet, exécuteur de la haute justice, pour avoir battu de verges el 
pendu divers condamnés (Alençon, 31 mai 1553); au dos quittance 
de P. Corneillet (27 septembre). 



12V MANUSCRITS « 

i" . Sentence arbitrale rendue par Robert, cardinal de Lenoncourt, 
évèque de Mitz. sur un différend élevé entre Jean de France, prieur 
de Xures, et Jean de la Haute-Roche, comte de Réchicourt ; le prieur 
est maintenu dans la jouissance des droits « de donner ou menner la 
première dance ■ chaque année à Xures, le jour de la fête de saint 
Jacques et saint Christophe, de créer la justice de ce lieu et d'y per- 
cevoir les amendes au château de Vie, 11 juin 1553; signé Robert, 
ear k] de Lenoru-ourt ; pièce provenant de la collection Monmerqué). 

il!. Lettres de Louis, cardinal de Rourbon, archevêque de Sens, 
qui donne à son secrétaire Nicole Marthre, doyen de l'église de Sens. 
pour la commodité de sa maison claustrale, où il fait maintenant bâtir 
un pavillon, un terrain à prendre en un coin du jardin de l'arche- 
vêché, s'étendant en longueur depuis sa salle jnsques à la chapelle 
que de nouveau a fait édiflier en nostre église du dit Sens II* Nicole 
Fritart, chanoine d'il elle église en l'abbaye de Saint-Denis en France, 
21 juin 1553; signé Loys, car" 1 de Bourbon). 

19 Rôle des dépenses de bouche faites pour le dauphin et sa suite 
S :.t-Germain-en-Laye. le lundi -2 i juillet 1553. 

50. Lettre autographe de Georges de Rrabant au doyen de Chau- 
mont-en-Rassigny ; il l'entretient des nouvelles de la guerre, de la 
défaite du marquis de Rrandebourg, de la prise de Térouanne et de 
n par les ennemis qui sont maintenant devant Doullens i Paris, 
au cloître de Saint-Germain-l'Auxerrois, 14 août 1553 ; cachet 
armorie . 

>|. Certificat de service donné par François de Clèves, duc de 
Nevers, gouverneur et lieutenant général pour le roi dans les pays de 
Champagne. Rrie et terres de Luxembourg, à Antoine Faielle, chevau- 
cheur d'écurie à sa suiie (Saint-Quentin, septembre 1553 ; signé 
Françoys ; pièce entamée sur un coin par l'humidité). 

i'J Lettre de François de Scépeaux. sire de Vieilleville, au roi 
Henri II ; il lui rend compte de diverses affaires, message envoyé à 
Févêque de Strasbourg, etc. (lletz, 1 tS mars 1554; souscription auto- 
graphe; reste d'un cachet armorié . 



IX DE LA COLLECTION P. TARBE 12.-, 

o5. Quittance donnée par Guillaume Stuart, guidon de quarante 

lances fournies dos ordonnances du roi, sous la charge du sieur d'Au- 
bigny, d'une somme reçue pour ses gages de Jean Gaultier, trésorier 
ordinaire des guerres (Moutbrison, (> mai 1554). 

;>f. Lettre écrite au roi Henri II par François, cardinal de Tour- 
non, archevêque de Lyon, Mathieu de Longuejoue, évêque de Sois- 
sons, et autres membres du conseil privé ; ils lui donnent un avis 
favorable à la création d'un cinquième président et de quatre conseil- 
lers au parlement de Toulouse (Reims, 7 juillet 1554; souscriptions 
autographes). 

.J.J-oii. Hôle des dépenses de bouche faites pour la reine Catherine 
de Médicis et les dames de sa suite à Reims, le samedi 14 juillet 
1554; fourniture de vin clairet d'Ay par les hôteliers de la Clef et du 
Moulinet, achat de poissons, etc. — Trois fragments de rôles des 
dépenses de la maison de la reine, sans dates, le dernier signé par le 
maître d'hôtel Strozzi. / 

59. Quittance donnée par Claude, seigneur d'L'rfé, lieutenant 
ayant la charge de cent lances fournies, sous la conduite du dauphin, 
d'une somme reçue pour son état de lieutenant, de Jacques Veau, tré- 
sorier des guerres (29 juillet 1554). 

(>0. Lettre de Jean d'Estouteville, seigneur de Villebon, au Rhin- 
grave (Jean-Philippe), colonel des lansquenets; il lui annonce que les 
ennemis vont essayer de passer la Somme, pour se rendre ensuite à 
Montcornet (Montreuil, 31 octobre 1554; souscription autographe; 
cachet armorié; tache d'humidité sur l'un des côtés). 

61. Rôle des dépenses de bouche faites pour le dauphin et sa mai- 
son à Paris, le vendredi 2 novembre 155 4. 

OU. Reconnaissance donnée par Doin Jean Charpentier, docteur 
régent en l'université de Paris, prieur de la Roche-Cuyon, au diocèse 
de Rouen, d'une décharge à lui accordée par Michel Lebret, archi- 
diacre de Rouen, commis à la recette des décimes en ce diocèse, <l<' la 
taxe imposée pour son dit prieuré (27 novembre 1554 . 



126 MANUSCRITS ix 

63. Quittance donnée par Don Diego de Mandosse (de Mendoza), 
gentilhomme de la chambre du roi, d'une somme reçue pour sa pen- 
sion de Jean de Bâillon, trésorier de l'épargne (28 mars 1555). 

G4. Quittance donnée par Jean Stuart, seigneur d'Aubigny, capi- 
taine d'une compagnie de cinquante lances, d'une somme reçue poul- 
ies gages de sa place d'homme d'armes en cette compagnie, de Jean 
Gaultier, trésorier des guerres (25 avril 1555). 

6o. Lettres de Louis de Rohan, sire de Guéméné, notiûant aux 
officiers de la cour et juridiction de sa seigneurie de la Roche-Moysan, 
qu'à la prière de Jean de Talhouët, l'un de ses gentilshommes ordi- 
naires, il a donné et remis à Yvonne de Talhouët, sœur de celui-ci et 
veuve de Louis du Bouyet, écuyer, .. tout le debvoir de bail • qui est 
échu par la mort de son mari au dit sire de Rohan, eu ses fiefs de la 
Roche-Moysan et partout ailleurs, à la charge de le tenir quitte de 
l'administration et du gouvernement de la personne et des biens de 
Pierre du Bouyet, fils mineur des susdits époux, dont il a la garde 
(7 mai 1555 ; signé Loys de Rohan). 

(>(>. Quittance donnée par François de Montgommery, écuyer, 
homme d'armes de la garde écossaise du roi, sous la charge du sieur 
de Lorges, d'une somme reçue pour ses gages de Jean Thizart, rece- 
veur et payeur de la dite garde (10 mai 1555). 

<»7. Lettre du cardinal François de Tournon au connétable Anne 
de Montmorency, au sujet de ses négociations diplomatiques; il l'en- 
tretient d'un article du traité de Crépy concernant l'investiture du 
duché de Milan en faveur de Charles d'Orléans, etc. (« Eschnu », 
30 mai 1555; souscription autographe; cachet aux armes du cardi- 
nal de Tournon). 

(iii. Lettre autographe de François Olivier, chancelier de France, 
au cardinal de Tournon et au président de Montholon, à Lyon, au 
sujet de lettres du roi fixant le droit de gabelle sur le sel vendu dans 
les greniers du royaume (Xarbonne, 11 septembre [1555?]). 

iii). Mandement de Jean Larchevéque, ordonnant à François de 



ix DE LA COLLECTION' P. TARBÉ l o 7 

Chalvet, trésorier de l'extraordinaire de la guerre en Italie, dépaver à 
Antoine Bonacorsy, secrétaire du roi et trésorier de tous ses chevau- 
légers, la somme de 2i,000 livres tournois pour le fait de son office 
(1 er octobre 1555). 

70. Quittance donnée par François Gouiïier, seigneur de Bonnivet, 
colonel des bandes françaises en Piémont, d'une somme reçue pour 
son état de colonel, de François de Chalvet (13 novembre 1555; sceau 
aux armes de F. Gouffier). 

71. Fragment d'une quittance donnée par René de Lorraine, mar- 
quis d'Elbeuf, gentilhomme ordinaire de la chambre du roi, d'une 
somme reçue pour les gages de son office, de Nicolas Berthereau, 
payeur des officiers domestiques du roi (... 1555 ; signe René de Lor- 
raine}). 

7ii. Blanc-seing portant la signature de Jean Jordan, évéque de 
Sion, pour servir de quittance d'une somme reçue pour sa pension 

(1555). 

73. Rôle de la montre faite au camp de « Poirins » (Poirino en 
Piémont), le 7 janvier 1556, par Jean de Serges, commissaire extra- 
ordinaire des guerres, de deux cent quatre-vingt-quatorze lansquenets, 
rassemblés en ce camp sous la conduite de Hans Hech, leur capitaine ; 
à la suite certificat du paiement de ces hommes d'armes, fait par 
François de Chalvet, et quittance signée de Jean Bouday, contrôleur 
ordinaire des guerres (fragment d'un sceau aux armes de j. de 
Serges). 

74. Quittance donnée par Charles, duc de Calabre, de Lorraine et 
de Bar, capitaine de cent lances fournies, d'une somme reçue pour 
son état de capitaine, de Jacques Veau, trésorier ordinaire des guerres 
(26 janvier 1556 ; signé Charles). 

7o-77. Lettres, en allemand, de l'empereur Charles-Quint, don- 
nant commission à Rodolphe de Frankenstein, évéque de Spire, à 

Philibert et à Christophe, margraves de Bade, au bourgmestre et an 
conseil de la ville de Strasbourg, pour trancher un différend élevé 



128 MANUSCRITS IX 

enlre le bourgmestre et la ville d'Esslingen, d'une part, et le duc 
Christophe de Wurtemberg, comte de Montbéliard, d'autre part, 
au sujet d'un droit de péage, réclamé par ce dernier (Bruxelles, 
8 mai 1556 ; signé Carolus ; double feuillet de papier). — Lettre, 
en allemand, de Philibert, margrave de Bade, à son chancelier, auquel 
il recommande de donner tous ses soins à mettre Gn à ce différend 
(Munich, 30 juillet 1556; signé Philibert). — Lettre, en allemand, 
adressée aux commissaires impériaux par le duc Christophe de Wur- 
temberg, qui accepte de comparaître au jour fixé pour traiter cette 
affaire (Stultgard, 28 septembre 1556; signature [non autographe] : 
Christof, herzog zur Wdrlennberg) . 

78-70. Certificat de service donné par Jacques d'Albon, seigneur 
de Saint-André, maréchal de France, en faveur de son valet de 
chambre, Jean de Cabarus, commis par le roi à la garde du sceau 
dont sont scellés les draps de soie sujets à payer le droit de 5 pour 
cent, en entrant au royaume de France par la ville de Lyon 
(5 juin 1556; signé Jacques d'Albon; sceau à ses armes). — Billet 
autographe non signé, attribué au même, par lequel il demande un 
sauf-conduit pour sa femme (sans date ni adresse). 

80. Mandement du prévôt des marchands et des échevins de la 
ville de Paris, ordonnant à François de Vigny, receveur de cette ville, 
de payer, sur les deniers par lui reçus des cotisations faites sur les 
habitants pour la nouvelle fortification de Paris, à laquelle on travaille 
maintenant par ordre du roi, une somme pour des fournitures de 
pierres (au bureau de l'hôtel de ville, 13 juin 1556). 

81. Lettre d'Fléonore d'Autriche, veuve de François 1 er , à ses 
secrétaires, Pierre Saicliet et Oudot Viron, au sujet de la provision de 
l'office vacant de capitaine de Niort ; elle décommande en même temps 
l'achat de broderies et de dorures, dont elle voulait faire don à sa 
petite nièce, la fille du roi de Bohème, ayant appris que celui-ci ne 
doit pas l'amener avec lui (Bruxelles, 29 juin 1556 ; signé Léonor). 

82. Certificat de Martin du Bellay, prince d'Vvetot, lieutenant 
général au gouvernement de Normandie, attestant que, suivant la 
confirmation à lui faite par le roi des privilèges de la principauté 



ix DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 129» 

d'Yvelot, il a perçu les droits de quatrièmes du vin du dit Vvetot 
(30 juillet 15.56). 

83. Fragment d'une quittance donnée par Gui de Daillon, sieur 
d'Illiers, d'une somme reçue pour son état de lieutenant, de Jean. 
Gaultier, trésorier des guerres (6 août 155[6]). 

84. Quittance donnée par (Jacques) ' de Coticy, capitaine d'une 
compagnie de cinquante lances, d'une somme reçue pour son état de 
capitaine, de Jean Gaultier (5 novembre 1556). 

85. Quittance donnée par Jean de l'Hospital, premier écuyer de 
l'écurie de la reine, d'une somme reçue de Gonnet Mosnier, trésorier 
général de la dite reine (20 novembre 1556). 

86. Lettre de Christophe, comte de Rockendorf, à Jacques d'AI- 
bon, maréchal de France; le bruit courant que le Rhingrave (Jean- 
Philippe) a l'intention de se démettre de son commandement, il se 
propose pour le remplacer à la tête de ses troupes (sans lieu ni date 
[vers 1557?]). 

87. Certificat du doyen et de la faculté de théologie de Paris, attes- 
tant qu'Emery de Courcelles est docteur régent en la dite faculté pour 
l'année 1556 (donné en assemblée générale, au collège de la Sor- 
bonne, le 16 janvier 1557). 

88. Quittance donnée par Gilles Rourdin, avocat général au parle- 
ment de Paris, d'une somme reçue pour ses gages d'Eustache de 
Corbie, valet de chambre du roi et receveur de la dite cour (2 i jan- 
vier 1557). 

8î). Lettre autographe d'Antoinette de Bourbon (veuve de Claude I" 
de Lorraine), à sa belle-sœur Adrienne d'Estouteville (veuve de Fran- 
çois de Bourbon, comte de Saint-Pol), au sujet du mariage projeté de 
Marie de Bourbon, fille de cette dernière, avec leur neveu Jean de 
Bourbon, duc d'Enghien (sans date, dans les premiers mois de 
l'année 1557) J . 

1 Ce nom est laissé en blanc dans la pièce. 
1 Le mariage eul lieu le 14 juin 1557. 

IOMB XXXIX* (> 



130 .MANUSCRITS >x 

00. Quittance donnée par Louis de Chastellux, lieutenant d'une 
compagnie de cinquante lances, sous la charge et conduite du sieur 
de Bourdillon, d'une somme reçue pour son état de lieutenant, de 
Jean Gaultier, trésorier des guerres (7... 1557 ; sceau aux armes de 
L. de Chastellux ; lacération à l'angle inférieur delà pièce du côté 
gauche). 

01. Lettre de Georges de Béthune, gouverneur de Laon, au roi 
Heuri II ; il le prie de lui faire parvenir de l'artillerie et des muni- 
tions, dont la ville est dépourvue (Laon, 14 août 1557). 

02. Mandement du prévôt des marchands et des échevins de la 
ville de Paris, ordonnant à François de Vigny, receveur de cette ville, 
de payer une somme due aux entrepreneurs de la maçonnerie « de 
partie de la contrescarpe, en tirant à la chaussée, près la porte Sainct 
Anthoine » (au bureau de l'hôtel de ville, 28 août 1557) ; au dos de 
la pièce, quittance des entrepreneurs. 

05. Lettres de Jacques de Corncilhan, évêque de Vahres, conseil- 
ler du roi au parlement de Toulouse, attestant que Jean de la Hi voire, 
clerc de la chapelle du dauphin, tient le prieuré « de la Roquepabal- 
houac » , au diocèse de Vabres, et qu'à raison de son oflice, il est 
exempté de toute contribution aux décimes (Hodez, lb' octobre 1557 ; 
signé Jacques e. de Vabres; sceau de cet évèque, en mauvais état). 

04. Quittance donnée par Jean Barton, vicomte de Montbas, gen- 
tilhomme ordinaire de la chambre du roi, d'une somme reçue pour 
ses gages d'Odet de Bâillon, trésorier des officier» domestiques du roi 
(20 novembre 155 7). 

Oiî. Fragment (deux feuillets) d'un cahier au parchemin contenant 
un état des dépenses extraordinaires payées en Champagne sur l'ordre 
d'Imbert de la l'iatière, seigneur de Bourdillon, lieutenant du roi en 
ce pays, en l'absence du duc de \evers, par François de Baconis, tré- 
sorier de l'extraordinaire des guerres, à diverses personnes pour frais 
de voyages, dons, salaires de messagers et d'un espion; à la On, 
attestation du paiement de ces sommes (31 décembre 1557 ; signé 
/. de la Plaliere) . 



ix DU LA COLLECTION P. TARBÉ. i;>,l 

96. Mandement de Jean d'Estrées (grand-maître de l'artillerie), 
invitant Bené Gazil, trésorier de l'extraordinaire de l'artillerie, à payer 
une somme due à deux pionniers de l'élection d'Arqués, pour leurs 
gages d'un service de six jours en l'armée du roi, en campagne dans 
les pays de Moutonnais et d'Artois (Calais, 12 janvier 1558; sous- 
cription autographe). 

97. Lettre autographe de Jacques de Beaunc, baron de Semblan- 
çay, à Bené de Batarnay, comte du Bouchage, chambellan du roi ; il a 
reçu sa lettre et les nouvelles qu'il lui donne de la bonne santé du 
dauphin, etc. (Tours, 30 mars [1558?]). 

98. Bail à cens fait par Claude, baron de Belleville, seigneur de 
Conac, à Marguerite Aubour, veuve de Nicolas Thierry, demeu- 
rant au Boc, paroisse de Saint-Thomas-de-Conac, d'une pièce de 
vigne sise derrière la chapelle Sainte-Catherine (au château de Conac, 
6 mai 1558; tache au bas de la pièce). 

99. Marché conclu entre Jean Gay, marchand drapier, bourgeois 
de Paris, et Guillaume Beauchesne, « fondeur en sable et terre » , 
demeurant à Paris, rue Quinquempoix, pour la confection en cuivre 
jaune d'un aigle garni de son pied et d'un pupitre, avec trois images 
autour du pied, représentant saint Christophe, la Sainte Vierge 
« dedans ung soleil » et sainte Marie l'Égyptienne, lequel aigle sera 
placé dans la chapelle de sainte Marie l'égyptienne, où est la con- 
frérie des marchands drapiers de Paris (23 juillet 155S; deux cachets 
armoriés). 

100. Lettre d'affaires de Nicolas Xicolay au doyen de Ckaumont 
(Langres, 26 octobre 1558). 

101. Consentement donné par Jean Grolier, trésorier de France, 
à l'entérinement de lettres patentes du roi Henri II, ordonnant le 
remboursement de prêts faits au roi et à son prédécesseur par l'eu 
Nicolas Aurillot, seigneur de Charnplalreux, et par Pérette de Vaude- 
tart, son épouse, pour subvenir au\ affaires urgentes des guerres 
(23 décembre 1558; signé J. Grolier). 

102. Lettre autographe de François de Vendôme au connétable dp 



132 MANUSCRITS ix 

Montmorency ; il lui témoigne son contentement de son retour, et 
l'entretient de diverses affaires diplomatiques, concernant particuliè- 
rement l'Angleterre (Calais, 25 décembre 1558). 

105. Quittance donnée par Antoine d'Alègre, porte-enseigne d'une 
compagnie de quatre-vingts lances fournies, sous la charge et con- 
duite du sieur de Chàtillon (Coligny), amiral de France, d'une somme 
reçue pour ses gages de François Pascal, trésorier des guerres 
(25 juillet 1559). 

104. Lettre de Claude, cardinal de Givry, évèque de Langres, aux 
chanoines de Chaumont, qu'il invite à se trouver à Langres, le 
20 août suivant, pour assister à une assemblée du clergé iMussy, 
4 août 1559 ; signé Claude, car" 1 de Givry). 

105. Certificat de Claude d'Espence, docteur régent en la faculté 
de théologie de Paris, prieur du prieuré de Notre-Dame de Janvilla 
en Beauce, au diocèse d'Orléans, attestant qu'il a été affranchi de la 
taxe imposée sur ce prieuré pour les décimes, à raison de l'exemption 
octroyée aux docteurs régents en la susdite faculté (10 octobre 1559 ; 
signé Claude d'Espence) . 

106. Lettre de François d'Escoubleau, seigneur de Sourdis, à 
René d'Aubigné, seigneur de la Jousselinière, sou beau-frère, au sujet 
d'un partage de succession (les Sourdis, ;3 décembre 1559; signé 
I< rançoy s d'Escoubleau) ; au revers de la pièce est écrit le brouillon de 
la réponse du sieur de la Jousselinière (La Touche, 1 \ décembre 1559). 

107. Lettre autographe de Raymond de Reccarie de Pavie, sei- 
gneur de FourquevauX; an cardinal de Lorraine ; il l'informe qu'il a 
reçu une commission du roi pour la vente de bois des forêts royales, 
et qu'il écrit au duc de Cuise pour lui donner des nouvelles de la 
frontière d'Espagne (Xarboune, 29 janvier 1560 ; signé Forquevaulx ; 
cachet à ses armes). 

108. Lettre de Louis de Saint-Celais, seigneur de Lansac, à la 
reine Catherine de Médicis ; il lui donne dos nouvelles du rétablisse- 
ment de la santé de sa lille Elisabeth, épouse de Philippe II, roi d'Es- 



ix DE LA COLLECTION P. TARBÉ. | 33 

pagne, et l'entretient du renvoi dont il est question, de plusieurs des 
ofGciers que celle-ci a amenés de France pour son service (Tolède, 
l r mars 1560 ; souscription autographe ; cachet armorié). 

l(Mh Quittance donnée par Jean-Jacques de Cambray, maître des 
requêtes de l'hôtel du roi et son ambassadeur aux (Irisons, d'une 
somme reçue pour son état d'ambassadeur, de Raoul Moreau, tréso- 
rier de l'épargne (1 er juin 1560 ; sceau au.v armes de J.-J. de Cam- 
bray). 

110. Lettre de François de Lorraine, duc de Guise, au landgrave 
(Philippe) de Hesse ; il lui donne l'assurance des bonnes dispositions 
du roi à son égard, et lui fait ses offres de services (Saint-Léger, 
28 juin 1560; souscription autographe). 

111. Quittance donnée par Christophe de Harlay, président du 
parlement de Paris, d'une somme reçue pour la pension de son office 
de président, de Jean Lescalopier, receveur et paye/ir de cette cour 
(22 juillet 1560). 

112. Quittance donnée par Anne de Harville, abbesse du monas- 
tère de Xotre-Dame du \ al-de-Gràce, d'une somme reçue de François 
de Vigny, receveur de la ville de Paris, pour un quartier d'une rente 
constituée à Pierre Peltier, marchand, bourgeois de Paris, par le pré- 
vôt des marchands et les échevins de cette ville, et transportée par le 
dit Peltier à l'abbaye du Val-de-Gràce (12 octobre 1560). 

liô. Lettre de Thomas Perrenot, ambassadeur d'Espagne (frère 

du cardinal de Granvelle), au cardinal de Lorraine ; il l'avertit qu'il y 
a, vers le Havre-de-Gràce, trois navires armés pour faire voile contre 
le Pérou, et le prie d'employer son autorité et celle du roi pour y 
mettre obstacle (Paris, 28 octobre 1560; souscription autographe; 
cachet armorié). 

114. Quittance donnée par Symphorien de Durfort, baron de 
Duras, « colonel de la légion en la duché de Guyenne » , d'une 
somme reçue de Charles de Asté, comptable de Bordeaux, pour le 
droit à lui adjugé et échu » à cause de la branche du cyprès lea 
Boordeaulx n (15 novembre 1560 . 



L34 MANUSCRITS x 

I 15. Quittance donnée par Jacques Bochetel, seigneur de la 
Forêt, secrétaire des finances du roi et naguère son ambassadeur en 
Flandre, d'une somme reçue pour son état d'ambassadeur, de Raoul 
Moreau, trésorier de l'épargne (11 décembre 1560 [la pièce porte ici, 
sans doute par erreur, novembre, au lieu de décembre]). 

1 10. Fragment d'un compte de dépenses relatives à des frais 
d'habillement ; somme payée à Simon Depoulx, tailleur, pour fourni- 
tures par lui faites pour le service du sieur Durant, etc. (sans date, 
vers 1560?). 

117. Fragment d'un compte en italien, brouillon non signé, écrit 
(si l'on en croit une mention inscrite par M. Tarbé sur la chemise qui 
enveloppe la pièce), de la main de Bernard Davanzati Bostichi, litté- 
rateur florentin (vers 1560?). 

llï». Lettre convoquant les consuls de Digne aux états de Pro- 
vence, qui s'assembleront le 25 juin en la ville d'Aix (Marseille, 
6 juin, sans date d'année [vers 1560?]). 



Carton X. — Années 1561-1573. 

1. Lettre autographe de Claude de l'Aubépine au Rhingrave (Jean- 
Frédéric de Salm); il l'engage à venir pour rapporter des nouvelles 
de l'assemblée de Xeubourg : - ... et trouverez ung petit Boy le plus 
joly et de la plus grande espérance que prince que vous veistes 
jamaiz... » (Fontainebleau, 16 février 1561). 

2. Lettre autographe, en italien, de Georges Costa, seigneur de la 
Trinité, à Kmmanuel-Philibert , duc de Savoie, au sujet de ses 
opérations contre les hérétiques de la vallée de Lucerna (Lucerna, 
23 mars 1561 ; cachet armorié). 

5. Lettre, en italien, de Philippino Doria au doge et aux gouverneurs 
de Gênes, au sujet d'une nappe [tuaglia) de l'église de Saint-François, 
dont la possession était contestée (Finale, 21 avril 1561 ; cachet). 

\. Lettre autographe de Louise de Bretagne (femme de Gui, baron 



x DE LA COLLECTION P. TARBÉ. i:;:, 

de Castelnau, et dame d'honneur de la reine d'Espagne), à Sébastien 
de l'Aubépine, évëque de Limoges, ambassadeur de France près le roi 
d'Espagne; elle lui donne des nouvelles de la cour, et le prie de rap- 
peler à la princesse la promesse qu'elle lui a faite de lui envoyer son 
portrait (Paris, 14 mai [1561?]). 

o. Lettre de compliments, en italien, d'André Bolda, ambassadeur 
de Venise, à M. di Colegno, majordome du duc de Savoie, à Golegno 
(Rivoli, 8 juin 1561). 

(>. Compte de la dépense de bouche du roi Charles IX, à Saint- 
Germain-en-Laye, le dimanche 27 juillet 1561. 

7. Certificat de service délivré par Jean d'Estouteville, seigneur de 
Villehon, lieutenant général du roi en Normandie, en l'absence du 
duc de Bouillon, à Nicolas Urbain, chevaucheur ordinaire de l'écurie 
du roi (Villebon, 1" octobre 1561). 

ïî. Lettres d'Antoine d'Estourmel, trésorier de / France et général 
des finances en la province de Picardie, ordonnant au receveur ordi- 
naire du domaine à Saint-Quentin, en vertu de lettres patentes données 
par le roi à Saint-Germain-en-Laye le 7 août précédent, de payer au 
connétable et aux archers de la dite ville de Saint-Quentin ce qui leur 
est dû pour une rente annuelle dont le roi François I" leur a fait don 
autrefois pour l'entretien de leur jardin (15 octobre 1561). 

ï). Lettre d'Antoine de Bourbon, roi de Navarre, à Sébastien de 
l'Aubépine, ambassadeur en Espagne; il envoie le sieur d'Auzances 
(Jacques de Montberon), avec des lettres pour le roi et la reine d'Es- 
pagne, et se recommande aux bons offices de l'ambassadeur (Saint- 
Germain-en-Laye, ~2) novembre 1561; post-scriptuni autographe). 

10. Certificat d'Honorat de Castellan, médecin ordinaire du roi et 
premier médecin de la reine mère, attestant qu'il a vérifié le mémoire 
des médicaments fournis par Charles Merais, apothicaire de la 
reine, pour les dames d'honneur et les pages de sa maison i\2 dé- 
cembre 1561). 

11. Fragment d'un état des étoffes fournies pour l'ameublement 



136 MANUSCRITS X 

et garniture de trois chambres de la reine mère Catherine de Médicis, 
ainsi que pour une chapelle de velours noir brodé (Saint-Germain-en- 
Laye, 20 décembre 15G1 ; signé Catcrine). 

12. Certificat de service délivré par Paul, seigneur de Termes, 
maréchal de France, à Pierre Durand, chevaucheur d'écurie à sa suite 
(Paris, 31 décembre 1561). 

13. Certificat de service délivré par Jean de Monchy, lieutenant 
général du roi en Picardie, en l'absence du prince de Condé, à 
Guillaume Davannes, chevaucheur de l'écurie du roi (31 décem- 
bre 1561). 

14. Lettre, en espagnol, de Maximilien, roi de Bohême (empereur 
d'Allemagne en 1564), à Emmanuel-Philibert, duc de Savoie; il lui 
recommande Philippe Spinola, frère du comte de Tasarol, capitaine 
de sa garde, et le prie de donner son consentement à la prise de pos- 
session par le dit Spinola de l'évèché de Mondovi (Linz, 6 jan- 
vier 1562; post-scriptum autographe [?]) a 

Jo. Lettre, en italien, de Ludovic de Birague, lieutenant général en 
Piémont, à Emmanuel-Philibert, duc de Savoie, à propos de récla- 
mations que les gens de Carmagnola lui ont adressées, au sujet des 
contributions qu'on lève, de la part du duc, sur ceux qui viennent à 
leur marché (Saluces, 27 février 1561 [vieux style]; signé Lodovico 
Birago ; cachet aux armes de Birague). 

1G. Mandement des trésoriers de France, ordonnant à Simon Boul- 
Jenc, receveur général des finances en la charge d'outre Seine et 
Yonne, de payer à Antoine Feret, clerc, une somme pour les frais de 
deux voyages qu'il a faits dans les villes de Melun, Sens, Provins et 
Brie-Comte-Kobert, afin de vérifier avec les baillis de ces lieux et 
autres officiers du roi, les états particuliers des aliénations du domaine 
royal en leurs bailliages et juridictions (13 mars 1562; signé J. Grolier 
{Jean Grolier, le célèbre bibliophile]); au dos, quittance d'Antoine 
Feret (24 mars). 

17. Lettres d'Emmanuel-Philibert, duc de Savoie, accordant A 



x DE LA COLLECTION P. TAHBK. 137 

Aimé du Rosay, seigneur de Martcney, une pension en récompense 
des services qu'il a rendus comme bailli du duché de Cbablais, et 
depuis, comme podestat de la ville de Nice (Verceil, 17 mars 15<i:2; 
signé Philibert), 

18. Rôle des sommes payées par Bénigne Lecourtois, trésorier des 
offrandes et aumônes du roi, sur l'ordre de Jacques Amyot, abbé de 
Bellozanne, grand aumônier de France, pour les aumônes faites par 
le roi à Fontainebleau pendant la semaine sainte; à la suite du rôle, 
certiGcat donné par Jacques Amyot de l'emploi de ces sommes 
11"" avril 1562; signé Ja. Amyot, grand aulmon'). 

19. Quittance donnée par Jacques de Montaigne, avocat général 
en la cour des aides à Montpellier, d'une somme reçue pour ses gages 
de Guillaume Clausel, receveur et payeur des gages des officiers de 
ladite cour (12 avril 1562). 

20. Taxe de la somme de dix livres tournois, faite par François 
de Pontbrianl, gouverneur et sénéchal de Limousin, à Jean Cordelier, 
habitant de Limoges, pour un voyage qu'il a effectué aux villes de 
Brive, de Tulle et d'I zerche, afin de porter aux officiers des sièges 
royaux de ces villes des vidimus d'un arrêt donné par le roi à Paris le 
8 avril, et intimant l'ordre de se retirer à tous ses sujets « qui s'es- 
toient meuz ou vouldroient mouvoyr, soubz tel bruict, couleur et 
occazion que le dict seigneur estoit prisonnier entre les mains des 
princes et seignieurs estant près de sa personne - (Limoges, 
8 mai 1562). 

21. Lettre de Jean de Montluc, évoque de Valence, à la reine 
Catherine de Médicis; il lui exprime le désir de venir la trouver pour 
conférer avec elle au sujet de la résolution qu'elle a prise d'entrer en 
pourparlers avec le prince de Coudé (Orléans, 16 mai 1562; sous- 
cription autographe ; cachet armorié . 

2*2. Mandement de (îuillol de la Valette, seigneur de Cornusson, 
lieutenant et gouverneur pour le roi au pays de Rouergue, en l'absence 
du roi de \a varie, ordonnant à Amand Hébrard, payeur des compa- 
gnies de gens de guerre au dit pays de Rouergue, de bailler une somme 



138 MAXUSCRITS x. 

pour la paye de deux cent-treize arquebusiers à pied, étant sous la 
charge du seigneur de Valzergues (Villefranche, 2i mai 1562). 

25. Lettre de Claude-Louis Allardet (nommé évèque de Lausanne 
en 1560), à Emmanuel-Philibert, duc de Savoie; il lui transmet plu- 
sieurs lettres et lui donne diverses nouvelles (Chambéry, 28 mai 1562; 
cachet armorié; pièce un peu altérée par l'humidité). 

24. Lettre de Charles de Bourbon (prince de la Roche-sur-Yon), 
à Sébastien de l'Aubépine, évèque de Limoges, ambassadeur en 
Espagne; il le prie de faire part à la reine d'Espagne de la grossesse 
de sa femme, et d'appuyer près d'elle une requête que lui présente 
Francisque de Léon « pour ung honneur et adventaige qu'il poursuit 
par delà » (Saint-Germain-en-Laye, 3 décembre 1562; post-scriptum 
autographe; reste d'un cachet armorié). 

2o. Quittance donnée par Philippe de Lévis, sénéchal de Carcas- 
sonne et Béziers, d'une somme reçue pour ses gages de Gabriel Lui!— 
lier, trésorier et receveur ordinaire en la sénéchaussée «le Carcassonne 
(15 décembre 1562). 

2G. Quittance donnée par Scipion de Piovene, chevalier, premier 
écuyer d'écurie du roi, d'une somme reçue de François de Vigny, 
receveur de la ville de Paris, pour les arrérages d'une rente à lui 
constituée par le prévôt des marchands et les échevins de cette ville 
(4 janvier 1563; sceau armorié avec la légende : Scipio [de] Pluvina). 

27. Lettre de Christophe de Thou à la reine Catherine de Médicis; 
il lui annonce que le cardinal de Guise est venu, avec le maréchal de 
Montmorency et Artus de Cossé, seigneur de Gonnord, et qu'il a pré- 
senté les lettres du roi et exposé la charge qu'il avait u pour le faict 
de l'édict des cent mil livres que l'on vcult vendre du patrimoine de 
l'église - ; la reine a appris le désordre advenu à Meaux ; on fait ce 
qu'on peut pour contenir le peuple en paix et en l'obéissance du roi 
(Paris, 15 février 1563; souscription autographe). 

28. Procès-verbal de la réception faite au Parlement de Jean- 
Achilles Ilrung, conseiller de l'empereur d'Allemagne, qui est venu 



\ DE LA COLLECTION P. TARBE. 139 

présenter des lettres que celui-ci adresse au roi de France « arduis 
quibusdam atque urgentibus de cansis >• (19 février 1563; signé 
Duhllet) . 

29. Lettre autographe de Louis de Bourbon, prince de Condé, à 
Catherine de Médicis, au sujet de la difficulté que l'ont les gens d'Or- 
léans pour le départ du connétable Anne de Montmorency (Amboise, 
20 février [1563]). 

50. Lettre de Guillaume de Montmorency, seigneur de Thoré, à la 
duchesse de Montmorency, sa mère ; il lui fait savoir « que le bruict 
continue icy de la princesse de Condé qui parlemente avec la Boync » 
(Paris, 5 mars 1563; souscription autographe . 

31. Quittance autographe donnée par Henri de Mesmes, maître des 
requêtes ordinaire de l'hôtel du roi, d'une somme reçue pour les gages 
de son état, de maître de Bréda, receveur du parlement de Paris (sans 
date [1563]). 

32. Quittance de Tristane de Dampont, abbesse de Notre-Dame il.- 
la Joie, près Xeniours, qui confesse avoir reçu de Pierre Guillaume, 
receveur ordinaire de Sens, le tiers d'une somme qu'elle a droit de 
prendre à titre d'aumône sur la recette de Sens (-23 mai 1563). 

55. Lettre de Hugues Poulet au Hhingrave Jean-Philippe de Salin, 
pendant le siège du Havre; il lui annonce qu'il viendra le trouver le 
lendemain matin à dix heures, à Vitanval (le Havre de Grâce, 
31 mai 1563). 

34. Lettre du connétable Anne de Montmorency au Hhingrave; "1 
lui fait part de la satisfaction que la reine éprouve de ses services, et 
l'avertit qu'elle a donné l'ordre de lui envoyer, suivant sa demande, 
de l'argent ou des draps pour ses gens (Mantes, 1 er juillet 1563; sous- 
cription autographe). 

55. Acte par lequel François de Coligny, seigneur d'Andelot, 
comte de Montfort, colonel général des bandes françaises, en son Dom 
et comme père et administrateur des enfants de feue Claude de Rieax, 



140 MANUSCRITS * 

sa femme, présente Guillaume Benoît, prêtre, à l'évêque de Saint- 
Malo, pour la chapelle ou prieuré de Saint-Lazare de Montforl, 
vacant par suite de la résignation qu'en a faite son cousin Jean de 
Laval, seigneur de Loué, dernier possesseur de ce ténéGce (Paris, 
24 novembre 1563; signé F. de Coidligny). 

36. Lettre autographe, en italien, d'Hippolyte d'Esté, cardinal de 
Ferrare, à Catherine de Médicis; il s'excuse de ne pouvoir, à cause 
d'une attaque de goutte, suivre le roi, conformément à l'invitation 
qu'elle lui avait adressée; il espère pouvoir se réjouir bientôt avec elle 
de la paix qu'elle aura procurée au royaume (Paris, i janvier 1563 
[1564]). 

37. Consentement donné par Claude de Savoie, comte de Tende, 
grand sénéchal, lieutenant général en Provence et amiral du Levant, 
à l'entérinement de lettres patentes données par le roi à Paris le 
20 décembre 1563, par lesquelles celui-ci octroie au duc de Savoie 
(Emmanuel-Philibert) l'autorisation de faire enlever des pays de 
Bourgogne, Lyonnais, Dauphiné, Languedoc, Provence, Bretagne, 
Normandie et Picardie, la quantité de 38,000 tonneaux de blé, et de 
les faire conduire hors du royaume, pendant trois années consécutives 
(Villeneuve, li février 1564; signé Claude de Tende). 

38. Quittance donnée par Louis de Launoy, seigneur de Morvil- 
liers, capitaine et gouverneur de Boulogne, d'une somme reçue pour 
son état de gouverneur, de Guillaume Brochet, trésorier de l'extraor- 
dinaire des guerres (10 mars 156i; sceau aux armes de L. de Lau- 
noy). 

39. Lettre de Floris de Montmorency à Gérard Le Clercq, greffier 
des commissaires au renouvellement des lois de Flandre, auquel il 
demande l'argent qui lui revient en sa dite qualité de commissaire 
(Bruxelles, 4 juillet 156 i; souscription autographe). 

40. Lettre autographe de Jacques de Savoie, duc de Xcmours, à 
Catherine de Médicis ; il lui demande la succession disponible en vertu 
du droit d'aubaine, d'un homme natif de la Savoie, décédé à Lyon; il 
l'engage en même temps à se rendre en cette ville, la peste qui y règne 



x DK LA COLLECTION P. TARBÉ. 1VI 

n'étant pas très menaçante (sans lieu ni date [Lyon, vers le mois de 
juillet 1564]; cf. Lettres de Catherine de Médicis, dans les Doc. inéd. 
sur l'Iiisl. de France, t. II, p. 204 et 205). 

41. Quittance d'Antoine Caraccioli, prince de Melpbe (Melfi 
(évoque de Troyes en 1551, passé au protestantisme en 1561), qui 
confesse avoir reçu de l'évéque de Troyes (Claude de Beauffremont), 
une somme pour sa pension (19 novembre 1564). 

42. Quittance donnée par Adrien Tiercelin, seigneur de Brosses, 
capitaine de trente lances fournies, d'une somme reçue pour son état 
de capitaine, de François Pascal, seigneur de Monet, trésorier de 
l'ordinaire des guerres (19 novembre 1504). 

45. Quittance donnée par Françoise de Lodève, abbesse du couvent 
île Sainte-Claire de Lézignan, d'une somme reçue de Gabriel Luillier, 
receveur en la sénéebaussée de Carcassonne et Béziers, pour l'aumône 
annuelle et perpétuelle que les rois de France ont accordée au dit 
couvent (2 décembre 1564). 

44. Lettre du cardinal Charles de Lorraine, archevêque de Bcims, 
à Catherine de Médicis; les religieux de Saint-Denis et lui sont prêts 
à satisfaire à l'ordre que le roi et elle ont donné au sujet du corps de 
saint Fugène; il réclame à cette occasion la restitution du chef de 
saint Quentin (Beims, 8 décembre 1504; souscription autographe). 

4o. Quittance donnée par Jean de la Croix, abbé d'Orbais, ambas- 
sadeur pour le roi en Suisse, d'une somme reçue pour le traitement 
de sa charge d'ambassadeur, de Jean de Bâillon, trésorier de l'épargne 
(13 février 1505). 

46. Quittance donnée par François d'Orléans, bâtard de Rotbelin, 
enseigne de la compagnie du duc de Longuevillc, d'une somme reçue 
pour son état d'enseigne, de Claude du Lyon, trésorier de l'ordinaire 
des guerres (25 février 1505). 

47. Quittance donnée par Paul de Foix, ambassadeur do roi en 
Angleterre, d'une somme reçue de Jean de Bâillon, trésorier de 



142 MANUSCRITS x 

l'épargne, pour le remboursement d'une avance qu'il a faite en An- 
gleterre pour la délivrance des capitaines Xicolas et La Barre, prison- 
niers en ce pays pour le service du roi (15 mars 1565). 

4îî. Reconnaissance de Charles Lamoignon, maître des requêtes 
de l'hôtel du roi, attestant qu'il lui est dû la somme de 9G livres 
13 sous 4 deniers tournois, pour les gages de son état depuis le 
2 mars 1565, jour de sa réception, jusqu'à la On de ce mois; à la 
suite, quittance de cette somme, reçue d'Etienne de Bréda, receveur 
et payeur du parlement de Paris. 

iî). Lettre autographe de Pierre de Maillard, seigneur du Hochet, 
au duc de Savoie (Emmanuel-Philibert); nouvelles reçues par le 
moyen du capitaine de Miolans, etc. (Chambéry, 21 avril 1565; ca- 
chet armorié). 

oO. Quittance donnée par Susanne de Bourbon, dame de Bieux, 
comtesse de Harcourt, d'une somme reçue de François de Vigny, 
receveur de la ville de Paris, pour un quartier d'une rente constituée 
par le prévôt (\cs marchands et leséchevins de celte ville (au château 
d'Ussé, 1 5 mai 1565). 

51. Quittance donnée par Louis d'Ongnies, surintendant des 
finances, d'une somme reçue de Jean de Bâillon, trésorier de 
l'épargne, pour une avance qu'il a faite de ses deniers au roi, pen- 
dant que celui-ci était a Veineuil (Verncuil, 13 novembre 1565). 

o2. Lettre autographe, en italien, de Jean-Thomas de Langusque, 
comte de Stroppiana, chancelier du duc Emmanuel-Philibert de Savoie, 
à Balthazardc la Bavoire, seigneur de la Croix, ambassadeur du susdit 
duc près de l'empereur Maximilien ; il lui annonce que le duc a été 
satisfait de la façon dont il a rempli ses instructions (dans les négo- 
ciations entamées au sujet des prétentions du duc de Savoie sur ie 
Monll'errat ; voy. Guichenon, Hist. géiicaloyique de la maison de Sacoie, 
\). (iSTj Turin, 26 janvier 1566). 

53. Rôle des dépenses de bouche faites pour le duc d'Alençon, 
frère du roi, à Saint-Germain-cn-Laye, le 19 février 1566. 






X DE LA COLLECTION P. TA Mil l,:; 

54. Quittance donnée par Philippe de Montespedon, princesse de 

la Boche-sur-Yon, d'une somme reçue pour son état de daine d'hon- 
neur de la reine mère, de Pierre Depicquet, trésorier et receveur 
général des finances et maison de la dite reine (4 mars 1566 

66. Rôle des dépenses de bouche faites pour le duc d'Orléans, 
frère du roi, à Moulins, le 5 mars 15GG (signé Car. S(rozzi). 

56. Quittance donnée par Henri Le Meignem, aumônier et pré- 
cepteur de Madame, sœur du roi (Marguerite de Valois), d'une 
somme reçue pour les gages de son état, de Pierre Depicquet, tréso- 
rier de la reine mère (19 avril 15GG). 

o7-o8. Lettre signée de Marguerite, duchesse de Parme, gouver- 
nante des Pays-Bas, au sieur de Watinnes; elle lui ordonne de se 
trouver à Arras le 3 du mois prochain, avec les gens des trois états 
du comté d'Artois qui y sont convoqués à cette date, pour entendre 
ce que le comte d'Egmont leur fera remontrer de sa part pour le ser- 
vice du roi et le bien du pays (Bruxelles, 20 avril 1566 ; signé Mar- 
garita ; cachet à ses armes). — Copie adressée au sieur de IVatinnes 
dune lettre de Marguerite de Parme au comte d'Egmont; en présence 
des troubles qui régnent dans le pays, elle ordonne au comte de com- 
mander à tous les gouverneurs, baillis, prévôts, châtelains et autres 
officiers du roi au comté d'Artois, de convoquer sans délai chacun des 
hommes de fiefs dépendant de leur cour féodale, siège ou juridiction, 
pour les interroger sur leurs dispositions et savoir s'ils sont résolus à 
servir Gdèlement le roi (Bruxelles, 11 janvier 15G7 [1566 v. 

.»!). Lettre de Louis Oddincl, comte de Monlfort président de la 
Chambre des comptes de Savoie), au duc de Savoie, auquel il accuse 
réception de deux lettres qu'il en a reçues (Chambéry, - mai 1566 ■ 

60. Fragment d'un mandement de Henri-Bobert de la Marck, duc 
de Bouillon, gouverneur de Normandie, enjoignant à l'élu sur le l'ait 
des aides et tailles en l'élection de Caudebec, de lai:, lever sur ti os 
les contribuables une somme pour subvenir aux frais des affaires du 
pays (mai 1566 [la date du jour a disparu]; signé //. Roberldela 
Mark ; pièce fortement rognée au enté droit). 



144 MANUSCRITS x 

01. Quittance donnée par François de Hangest, seigneur de 
Genlis, capitaine de trente lances fournies, d'une somme reçue par 
son état de capitaine, de Denis Frezon, commis à faire le paiement de 
sa compagnie (Chauny, 10 novembre 1566). 

02. Lettres de Jean de Luxembourg, comte de Brienne, qui 
accorde aux héritiers de feu Antoine de Géresme un délai de six mois, 
pendant lequel ils feront le partage de la terre du Pré Dubut, à eux 
échue par le décès du dit Antoine de Géresme ; après ce délai, ils 
seront tenus de faire la foi et l'hommage pour cette terre à Jean de 
Luxembourg, à cause de son comté de Brienne (Paris, 18 jan- 
vier 1567 ; signé Jehan de Luxembourg) . 

03. Lettre, en portugais, signée du cardinal Henri de Portugal, 
archevêque de Lisbonne (plus tard, en 1578, roi de Portugal), à 
Charles IX, roi de France, en réponse à la lettre que celui-ci lui 
a écrite au sujet du mariage du roi de Portugal (Almeirim, 18 fé- 
vrier 1567 ; signé Car. Infante; pièce provenant de la collection 
Monmerqué). 

64. Quittance donnée par I hilippe Hurault, seigneur de Che- 
verny, maître des requêtes de l'hôtel du roi, d'une somme reçue de 
François de Vigny, receveur de la ville de Paris, pour un quartier 
d'une rente conslituée par le prévôt des marchands et les échevins de 
cette ville (Paris, 7 juillet 1567). 

G.). Quittance donnée, en présence de Pierre Brulart, notaire et 
secrétaire du roi, par Charles de Bannes, seigneur de Cottenan, gen- 
tilhomme de la chambre du roi, d'une somme dont le roi lui a fait 
don en considération des services qu'il lui a rendus dans ses guerres 
(17 octobre 1567). 

00. Lettre de l'empereur Maximilien H à Charles IX, roi de 
France ; il lui accuse réception d'un message qu'il lui a transmis par 
un gentilhomme, et charge celui-ci de lui porter sa réponse (Vienne, 
•4 novembre 1567 ; souscription autographe : « Vostre bon frère et 
cousin, Maxirnilian » ). 

07. Lettre de Paul, comte de Salm, au maréchal de Vicilleville ; 



x DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 1VS 

n'ayant reçu aucune réponse sur la pension que celui-ci devait solli- 
citer pour lui près du roi, il lui envoie la démission de sa charge 
(Nancy, 10 novembre 1567 ; souscription autographe). 

68. Quittance donnée par Gilles Bourdin, procureur général du 
roi au Parlement, d'une somme reçue de François de Vigny, receveur 
de la ville de Paris, pour un terme échu d'une rente constituée sur les 
fermes du vin vendu en détail dans les quartiers des Halles et du 
Petit Pont, du poisson de mer et d'eau douce, et du vin vendu cri 
gros dans la ville et les faubourgs (I er janvier 1568). 

69. Quittance donnée par Ludovic de Hirague, capitaine de cin- 
quante lances, gouverneur et lieutenant général pour le roi en deçà 
des Monts, en l'absence du duc de Nivernais, d'une somme reçue pour 
sa pension de Xicolas Mole, commis à tenir le compte des frais extra- 
ordinaires des guerres (Saluées, 2 janvier 1568 ; signé Loclovico Birayo). 

70. Quittance donnée par Christophe, comte de Bockendorf, che- 
valier de l'ordre du roi, d'une somme reçue pour sa pension, de 
Raoul Moreau, trésorier de l'épargne (7 janvier 1568; sceau aux 
armes du susdit comte). 

71. Mandement de Charles IX, roi de France, ordonnant à Guil- 
laume Le Jars, trésorier de ses officiers domestiques, de payer à Bené 
Boucher, fourrier des logis du roi, une somme pour les gages de son 
état (Paris, 8 janvier 1568 ; signé Charles). 

72. Quittance donnée par Philippe Hurault, maître des requêtes 
de l'hôtel du roi, d'une somme reçue de François de Viguy, receveur 
de la ville de Paris, pour un terme échu d'une rente constituée sur les 
impositions et gabelles et sur tout le domaine et le revenu patrimonial 
de cette ville (Troyes, 17 janvier 1568). 

75. Ordre donné par Jean de la Boissière (maître d'hôtel du roi) 
au nom des commissaires généraux des vivres de l'année, au sieur du 
Vieilverger, de faire conduire au magasin du roi, dresse en la ville de 
Sens, vingt muids de blé pour la nourriture de l'armée iSeus, 
20 janvier 1568 ; sceau imprimé sur la pièce). 

tome xxxix* 10 



146 MAMSCR1TS x 

74. Certificat de Claude GoufGer, duc de Roannez, grand écuyer 
de Franco, attestant aux gens des comptes qu'il a ordonné à Alain 
Veau, receveur et payeur du fait et dépense de l'écurie du roi, de 
payer une somme pour les dépenses du mois de janvier 1568 
(6 février 1568). 

7,î. Lettre de Christine (veuve de François 1 er , duc de Lorraine), à 
la reine Catherine de Médicis ; elle la remercie de l'avoir avertie de la 
paix qu'elle vient de conclure (Munich, 29 avril 1568; souscription 
autographe; cachet aux armes de la duchesse de Lorraine). 

76. Rôle de la montre faite à Toulouse, le 20 mai 1568, par 
Pierre de Saint-Lary, seigneur de Rellegarde, gouverneur de Tou- 
louse, d'archers levés pour « maintenir la force de la justice » , à 
l'encontre des ennemis qui se sont élevés contre le roi sous prétexte 
de religion (sceau aux armes de P. de Rellegarde) ; à la suite, quit- 
tance donnée par les archers d'une somme reçue pour leurs gages 
(Toulouse, 20 mai 1568). 

77. Lettre de François de Ralzac, seigneur d'Entraigues, au duc 
d'Anjou, au sujet du refus fait au capitaine Saint-Martin de le laisser 
entrer à Gien (Orléans, 7 juin 1568; souscription autographe; 
cachet aux armes de François d'Entraigues). 

7îL Lettre, en espagnol, du duc d'Albc à Charles IX, roi de France, 
auquel il réclame le paiement d'une somme que celui-ci lui a assignée 
sur les receveurs de Rouen (Rruxelles, 11 juin 1568; souscription 
autographe ; cachet aux armes du duc d'Albe). 

79. Quittance donnée par Louis d'Ongnies, surintendant des 
finances du roi, d'une somme reçue pour sa pension, de Raoul Mo- 
reau, trésorier de l'épargne (12 juin 1568; sceau aux armes de 
L. d'Ongnies). 

îlO. Lettre d'Armand de Gontaut. baron de Riron, au duc d'An- 
jou ; il le remercie de la charge qu'il a reçue de maréchal et mestre 
de camp général (Chef-Routonne, 14 juin 1568 ; souscription auto- 
graphe ; cachet aux armes de Riron). 



x DE LA COLLECTION P. TARBÉ. IV7 

81. Quittance donnée par Jean Rabou, seigneur de la Bourdai- 
sière, gouverneur de la personne et maison du duc d'Alencon, Frère 
du roi, d'une somme reçue pour son état de gouverneur, de Jean du 
Faultrey, trésorier général de la maison du susdit duc (8 juillet 1568). 

82. Quittance donnée par Antoine de Pons, lieutenant général au 
gouvernement de Saintonge, d'une somme reçue de Jérôme de Rrage- 
logne, trésorier de l'extraordinaire des guerres, pour le rembourse- 
ment d'une avance qu'il a faite de ses deniers pour le paiement des 
gens de guerre en Saintonge (l ,r août 1568). 

85. Rôle des dépenses de bouche faites par le duc d'Alencon, 
frère du roi, à Paris, à Saint-Martin-des-Champs, le 29 août 1568 
(signé Pierre de Castelnau ; pièce rognée du côté droit). 

8-i. Quittance donnée par Pierre Hennequin, président au Par- 
lement, d'une somme reçue de François de Vigny, receveur de la ville 
de Paris, pour un terme éebu dune rente constituée tant sur les plus- 
values des aides et gabelles vendues à cette ville par les rois Fran- 
çois I tr et Henri II, que sur tous ses biens patrimoniaux et domaines 
(16 octobre 1568). 

8i>. Quittance donnée par Rlaise de Montluc, lieutenant général 
au gouvernement de Guyenne, d'une somme reçue pour sa pension, 
de Jean de Maliac, fermier général des finances en Guyenne 
(25 juin 1569 ; signé de Monluc ; fragment d'un sceau à ses armes). 

88. État des sursis signiGés à Claude Marcel, receveur général du 
clergé de France, commis à recevoir les deniers de l'octroi accordé au 
roi en l'année 1568; sursis accordé au prieuré de Sainl-Marlin de 
Sées qui a été dévasté, décharges octroyées à I'abbesse de la Trinité 
de Poitiers, aux religieuses de Fontcvrault, au cardinal de Bourbon à 
cause de ses abbayes de Corbie et de Saint-Jean-des-l ignés de Suis- 
sons, etc. (Orléans, 27 juin 1569; signé Charles et Brulart). 

87. Quittance donnée par Philippe Strozzi, colonel de l'infanterie 

française, d'une somme reçue pour ses gages, de Jean Payot, trésorier 
de l'extraordinaire des guerres (8 juillet 1569; signé l'/iili/ijn 
Strosse ; sceau à ses armes). 



48 MANUSCRITS x 

88. État des sommes délivrées par Gabriel Bérart, trésorier géné- 
ral de l'artillerie, sur Tordre de François de la Jugie, baron de Mieux, 
gouverneur de la ville de Xarbonne et commandant en l'artillerie au 
pays de Languedoc, pour l'achat d'une certaine quantité de fer des- 
tiné à la réparation d'affûts de canons amenés d'Aigues-Mortes et de 
Pont-Saint-Esprit, après la réduction de cette dernière ville en l'obéis- 
sance du roi, et transportés en l'arsenal de Xarbonne ; à la suite, 
attestation du paiement de ces sommes, donnée par François de 
Ricux (Xarbonne, 20 novembre 1569 ; traces d'un sceau ; pièce lacérée 
du côté droit). 

îîï). Lettre de Guillaume de Marillac, intendant des finances, au 
roi Charles IX ; il lui envoie la copie des lettres qu'il a écrites au 
coinle de Mansfeld, et lui demande la permission de se retirer près de 
lui pour le fait de sa charge des finances (Périgueux, 12 décem- 
bre 1569 ; souscription autographe). 

i)0. Mandement de Jean de Morvillier (garde des sceaux), ordon- 
nant à Xicolas Pagevin, receveur et payeur des gages des conseillers 
du Grand conseil, de payer à Gabriel liassent les gages de son service 
de conseiller (8 février 1570). 

ï) I . Quittance de François de la Valette de Cornusson, seigneur de 
Parisot, capitaine de cent hommes à cheval au pays de Languedoc, 
qui confesse avoir reçu de Louis Le Fèvre, trésorier de l'extraordi- 
naire des guerres, une somme à lui ordonnée par le maréchal de 
Damville pour payer les soldats de sa compagnie (Toulouse, 
10 lévrier 1570 ; sceau aux armes de F. de Gornusson). 

Uii. Quittance donnée par Balthazar du Moustier, seigneur de 
Gargas, gouverneur de la ville de Die, d'une somme reçue pour ses 
appointements de Louis Le Fèvre (Die, 4 mars 1570 ; sceau aux 
armes de B. du Moustier). 

ï>.">. Lettre de Pierre, comte de Mansfeld, au roi Charles IX ; il lui 
envoie son lils pour lui présenter ses hommages et le remercier des 
faveurs qu'il lui a accordées pendantson séjour dansle royaume (Paris, 
7 avril 1570; signé Piere, coule de Mansfellt; cachet à ses armes). 



X DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 14g 

94. Lettre, en italien, de Jean-André Doria au doge etauxgouver- 
neurs de la République de Gènes, au sujet des mesures qu'il a prises, 
en arrivant en Sicile, pour remédier à la disette qui se fait sentir en ce 
pays (Palerme, 28 mai 1570; signé Gio. Andréa Dioria ; cachet 
armorié). 

ÏL». Lettre autographe d'Antoine de Gramont à .Nicolas de Xeuf- 
ville, seigneur de Villeroy ; il lui envoie le capitaine La Taulade, 
chargé de lui exposer certaines affaires pour lesquelles il a besoin de 
son concours (Trie, 8 juin 1570). 

96. Quittance donnée par Léonard Botal, médecin ordinaire du 
roi, d'une somme reçue pour se.-; gages de Guillaume Le Jars, tréso- 
rier de la maison du roi (20 octobre 1570). 

97. Billet adressé par Charles-Uobert de la Marck à Deluc, bro- 
deur de la reine, auquel il fait la commande de qnalre aunes de 
bande de broderie (Sedan, 2 décembre 1570; souscription auto- 
graphe) ; au bas est la facture avec la quittance de Deluc 

13 avril 1571). 

98. Quittance de Jean-Guillaume, duc de Saxe, landgrave de 
Thuringe, qui confesse avoir reçu en la ville de Francfort, d'Adrien 
Pélremol, conseiller du roi de France et trésorier de l'extraordinaire 
de ses guerres, une somme qui lui restait duc pour la levée de cinq 
mille reitres (Francfort, 16 février 1571: signé Jo. IV. h. v. Sachs- 
senn) . 

99. Lettre autographe de Gaspard de Coligny, amiral de France, 
au roi Charles I\ ; il le remercie de ce qu'il doit remettre, suivant ce 
qu'on lui a assuré, le cardinal de Chàtillon en l'entière jouissance de 
ses bénéfices et biens ; il réclame aussi pour lui-même la restitution 
de ses meubles et se plaint des obstacles qu'il rencontre : » ... je 
dicls qu'en ce faict il y va si avant de mon honneur et de ma réputa- 
tion que je ne le puys bonnement supporter, dont je me suys plaincl 
quelques foys, espérant en avoir ma raison, mais je veoy au contraire 
que ma patience accroist ma honte, et ce qui me faict le plus de mil 
au cueur, c'est que je sçay ce que mes ennemys en ont qui ne peuli 



150 MANUSCRITS x 

estre que pour triompher de moy... Quoy qu'on me face, l'on ne me 
sçauroit diminuer la bonne voulunté que j'ay de m'employer à vostre 
service... v (La Rochelle, 23 février 1571 ; cf. les Lettres de Cathe- 
rine de Médicis, publiées dans les Doc. inéd. sur l'hist. de France, 
l. Il, p. 23, note). 

100. Quittance donnée par Hugues Pinard, secrétaire de Margue- 
rite de Valois, sœur du roi Charles IX, d'une somme reçue pour ses 
gages, de Laurent Le Fèvre, trésorier de la maison de la reine mère 
(17 avril 1571). 

101. Commandement fait, de l'ordonnance du cardinal de Pellevé, 
conseiller du roi en son conseil privé et commissaire député en cette 
partie, et à la requête du chapitre de Langres, aux habitants de cette 
ville, de comparaître devant ledit cardinal le mardi 24 avril, pour voir 
régler un différend pendant entre eux et le chapitre au conseil privé 

Paris, 22 avril 1571 ; signé A\ car" 1 de Pellcn . 

102. Quittance donnée par Jacques de Henty, gentilhomme ordi- 
naire de la chambre du roi, d'une somme reçue de François de Vigny, 
receveur de la ville de Paris, pour un quartier d'une rente constituée 
sur la plus-value des aides mises en cette ville pour la solde de cin- 
quante mille hommes de pied (20 juillet 1571). 

105. Lettre autographe de Jeanne d'Albret à la reine Catherine de 
Médicis, au sujet du mariage projeté entre son fils, le futur roi 
Henri IV, et Marguerite de Valois ; elle lui envoie le sieur de 
Beauvoir pour engager avec elle des pourparlers à ce sujet (La Jarrie, 

2<J août [157 1] ; « Vostre très humble et très obéissante seur et 

servante, Jehan ne »). 

104. Blanc-seing qui devait, suivant une mention inscrite au dos, 
servir de quittance d'une somme payée à Charles de Cossé, comte de 
Brissac, pour ses appointements de capitaine de la ville et château 
I Angers, du rant l'année 1571 (20 novembre 1571 ; signé Charles d, 
Cossé; sceau à ses armes). 

IO>. Quitta nce donnée par Adrien, sire de Bréauté, bailli et capi- 



x DE LA COLLECTION P. TARBÉ. ir,l 

taine de Gisors, d'une somme reçue pour ses gages de bailli, de Jean 
Ogier, enquêteur commis du receveur du domaine au dit Gisors (an 
château de Gisors, li décembre 1571 ; sceau auv armes de Bréauté 

100. Quittance donnée par Louis de Sansac, chevalier de l'ordre 
du roi, d'une somme reçue pour sa pension, de Pierre de Ficte, tré- 
sorier de l'épargne (31 décembre 1571). 

107. Hôle des dépenses de la maison du roi Charles IX et de la 
reine; sommes payées à Miron, premier médecin du roi, et aux 
autres médecins, frais de chauffage pendant le séjour du roi à Gail- 
lon, etc. (1571? pièce rognée à sa partie supérieure). 

108. Lettre autographe de Léonor d'Orléans, duc de Longueville, 
à sa femme (Marie de Bourbon, duchesse d'Fstoutevillc); il la prévient 
qu'il est chargé d'envoyer une lettre à mademoiselle de Rouet (Louise 
de la Béraudière) (sans lieu ni date [1571?]; à la suite de la signa- 
ture, monogramme composé des lettres AI A entrelacées; pièce prove- 
nant de la collection Alonmerqué). 

100. Billet autographe, en italien, adressé par Jean-François Buona- 
parte à François Busini, à Pise, auquel il réclame le paiement d'une 
dette (Florence, 1 \ février 1572). 

110. Quittance donnée par Jean de Vulcob, seigneur de Sassy, 
résident pour le service du roi près de l'Empereur, d'une somme reçue 
de Glande Garrault, trésorier de l'épargne, pour le remboursement 
d'une avance qu'il a faite de ses deniers pour des frais extraordinaires 
dans l'exercice de sa charge (1" mars 1572; pièce rognée sur l'un des 
angles;. 

111. Mandement des gens des comptes du roi, ordonnant à Pierre 
Chaillou, receveur général des finances à Paris, de payer aux reli- 
gieuses du Val-de-Gràce la somme de 10 livres tournois à titre d'au- 
mône (22 mars 1572); au dos de la pièce, quittance de celte somme, 
donnée par Jeanne Le Bret, abbesse du Val-de-Gràce (3 mai 1572). 

•112. Quittance donnée par Nicolas de Castelnau, capitaine et gou- 



152 MAXUSCRITS x 

j verneur de la ville de Saint-Dizier, d'une somme reçue pour son état 
de capitaine, d'Adrien Pétremol, trésorier de l'extraordinaire des 
guerres (18 avril 1572). 

115. Quittance donnée par Auguste de Saluées, gentilhomme ordi- 
naire de la chambre du roi, d'une somme reçue pour ses gages, de 
Guillaume Le Jars, trésorier de la maison du roi (8 mai 1572). 

114. Quittance semblable, donnée par Jean d'Angennes, gen- 
tilhomme ordinaire de la chambre du roi (22 mai 1572; sceau à ses 
armes). 

lio. Quittance de Claude de Mondoucet, résident pour les affaires 
du roi aux Pays-Bas près le duc d'Albe, qui confesse avoir reçu de 
-Claude Garrault, trésorier de l'épargne, une somme qu'il doit 
employer a certaines affaires importantes dans le pays de Flandre, et 
<lont le roi n'a pas voulu qu'il fût fait mention (10 juin 1572). 

11G. Lettre autographe, en italien, du comte Prospero d'Arco, 
ambassadeur de l'Empereur, au duc Emmanuel-Philibert de Savoie, 
auquel il adresse ses compliments et ses offres de services (Rome, 
14 juin 1572; cachet aux armes du comte d'Arco). 

117. Lettre autographe de Louis Milliet (président du sénat de 
Savoie) au duc Emmanuel-Philibert; il lui parle de la mort de la 
reine de Navarre qui vient de succomber dans Paris à une pleurésie, 
après avoir fait son testament et choisi pour exécuteurs le cardinal de 
Bourbon, le duc de Montpensier et l'amiral (Chambéry, 19 juin 1572; 
■cachet armorié). 

I 18. Lettre d'Eustache de Croy au sieur de Pronne, capitaine de cinq 
cents hommes, à Bruges; il regrette que l'on n'ait pu reprendre Fles- 
singue, ce qui aurait été un échec pour les Gueux ; on espère bientôt 
reprendre Mous; M. de Genlis (François de Hangest, seigneur de 
Vieillis) est sorti de la place avec trente chevaux, en se faisant passer 
pour le duc d'Arschot (Philippe de Croy), et il est parti pour la France, 
afin de chercher du secours; Eustache de Croy réclame de son cor- 
respondant un renfort de troupes wallonnes (Bruges, 30 juin 1572; 
cachet armorié). 



x DH LA COLLECTION P. TARBË. 153 

110. Quittance donnée par Louis Duret, médecin et lecteur ordi- 
naire du roi en la faculté de médecine de l'université de Paris, d'une 
somme reçue de François de Vigny, receveur de la ville de Paris, pour 
les arrérages d'une rente constituée par le prévôt des marchands et 
les échevins de cette ville sur plusieurs é vécues, prieurés, corps, col- 
lèges et autres revenus ecclésiastiques (1G juillet 1572 . 

120. Quittance donnée par René de Batarnay, comte du Bouchage, 
capitaine et gouverneur du Mont-Saint-Michel, d'une somme reçue 
pour son état de gouverneur, d'Adrien Pétremol, trésorier de l'extraor- 
dinaire des guerres (4 août 1572; sceau aux armes de R. de Batar- 
nay). 

121. Quittance d'Arnaud du Ferrier, ambassadeur à Venise, qui 
confesse avoir reçu de Claude Garrault, trésorier de l'épargne, une 
somme que le roi lui a donnée en considération de ses services 
(18 août 1572). 

122. Quittance donnée par (Antoine) Postel, seigneur de Four- 
neaux, maître des requêtes de l'hôtel du roi, commissaire député pour 
le fait des tailles levées au pays de Normandie, d'une somme reçue 
pour l'exercice de sa commission, de Claude Garrault, trésorier de 
l'épargne (8 septembre 1572). 

123. Lettre de Philippe III de Croy au sieur de U'atinnes, au 
sujet d'une convocation faite pour le 1 er octobre suivant, des gens (1rs 
trois états du pays d'Artois, en la ville d'Arras (Bruxelles, 17 sep- 
tembre 1572 ; signé Philippes de Croy ; cachet à ses armes). 

124. Quittance d'Adrien d'Aspremont, vicomte d'Orlhe, gouver- 
neur de la ville de Rayonne, qui confesse avoir reçu de Claude Le 
Conte, garde général de l'artillerie en France, par les mains de son 
commis au magasin de Bordeaux, du bois dont on a fait des essieux 
et autres pièces d'affûts de canons et couleuvrines 1 Rayonne, 2 no- 
vembre 1572). 

I2i». Requête adressée par Robert de Pcllevé, évèque de Pamiers, 
aux cardinaux délégués par le pape et autorisés par le n>i pour la 



154 MANUSCRITS x 

vente de 50, 000 cens de rente sur le clergé de France; il leur demande 
d'être décharge de la taxe mise sur son évêché, vu que cet évêché n'a 
d'autre temporel que « la maison du MasSainct Anthoni, maison épis— 
copale - , une autre maison servant de prisons en la ville de Pamiers, 
et un petit bien dont l'usufruit a été engagé pour vingt ans afin d'en- 
tretenir, pendant les troubles, des soldats chargés de défendre la mai- 
son forte de l'évèché contre les rebelles de Pamiers (signé R. Pellevi, 
c. Pannjer; un sursis de trois mois lui est accordé le 29 novem- 
bre 1572 . 

120. Quittance donnée par Jacques Hugonis, docteur en théologie, 
prédicateur ordinaire du roi, d'une somme reçue pour sa pension de 
Claude Garrault, trésorier de l'épargne (3 décembre 1572). 

127. Quittance donnée par (Louis) de Sansac, capitaine de cin- 
quante hommes d'armes et de la porte du roi, d'une somme reçue du 
même, pour sa pension (12 décembre 1572; sceau aux armes de 
L. de Sansac). 

128. Lettre autographe d'Honoré Grimaldi, baron de Beuil, gou- 
verneur de Nice, au duc Emmanuel-Philibert de Savoie; il lui annonce 
le passage de deux galères de France qui vont prendre le cardinal de 
Lorraine à Lerici, près Gènes; Louis Grimaldi, évèque de Vence, son 
frère, qui se rendait à Rome, attend ici le cardinal pour lui parler de 
ses affaires (Nice, 12 décembre Î572; cachet aux armes d'Honoré 
Grimaldi^. 

121). Lettre autographe, en italien, de César Grosso, maître d'hôtel 
du duc Emmanuel-Philibert de Savoie, à ce dernier; il a appris par 
des lettres qu'il a reçues de Paris le IN décembre, que le roi de France 
a été frappé accidentellement à la chasse, au bras gauche, par un de 
ses gentilshommes qui voulait donner un coup d'épée à un sanglier 
( ' I)a Luce » [Lucey, près Chambéry?], 2i décembre 1572; cachet 
armorié). 

150. Lettre autographe de Claude de France, femme de Charles II, 
duc de Lorraine, au roi Charles IX, son frère; elle s'excuse, a cause de 
sa santé, d'avoir tarde à lui écrire sans lieu ni date, \erfi, 151 



DE LA COLLECTION P. TARBK [55 

151. Letlres do Jean, sire d'Acigné, baron de Monljean, accordant 
a Pierre Bernard, sieur des Nivelles, en récompense de ses services, la 
permission de faire bàlir un colombier en sa maison située en la ville 
de Montjean (au château de Fontenay, 12 janvier 1573; sceau aux 
armes de .1. d'Acigné; pièce un peu lacérée du coté droit). 

I.V2. Quittance donnée par Xicolas Luillier, seigneur de Saint- 
Mesmin, président en la Chambre des comptes, d'une somme reçue de 
François de Vigny, receveur de la ville de Paris, pour un quartier 
d'une rente constituée sur les magasins et grenier à sel de Beaufort- 
en-Vallée et de Loudun (15 janvier 1573). 

135. Lettre, en espagnol, de Philippe II, roi d'Espagne, au duc 
Emmanuel-Philibert de Savoie; il a chargé le marquis de Ayamonte 
qu'il a envoyé à Milan, d'exprimer au duc, à la duchesse et au prince, 
leur iils, les sentiments d'attachement qu'il a pour eux, et de leur 
donner des nouvelies de sa santé et de celle de la reine (Madrid, 
9 février 1573; souscription autographe : l'ueslro buen primo, ijoelreij). 

loi. Lettre autographe, en italien, de Jean de Fabri, seigneur de 
Cly, secrétaire des finances de Savoie, au duc Emmanuel-Philibert; il 
a traité avec M. Haller qui accepte l'assignation de sa créance sur la 
gabelle du vin en Savoie (Turin, i mars 1573; cachet armorié). 

15i>. Lettre autographe, en italien, de Jean-Thomas de Langusque, 
comte de Stroppiana, chancelier de Savoie, au duc Emmanuel-Phili- 
bert ; le gouverneur de Milan a envoyé aux capitaines résidant à \sti 
Tordre de se tenir prêts à partir au premier avertissement; ceux-ci 
pensent qu'ils doivent partir pour la Flandre (Turin, (i mars 1573; 
cachet armorié). 

I ."(». Lettres de Louis III delà Trémoille, duc de Thouars, attestant 
que Mathuriu Le Maçon, seigneur de Maulny, au nom et comme fondé 
de pouvoir de Françoise de Rohan, lui a fait la foi et l'hommage lige 
pour les baronnies de (iarnache et de Beauvoir- sur-Mer, et pour la 
terre et seigneurie de l'Ile d'Yen, lesquelles baronnies appartiennent à 
la dite dame par suite du partage qu'elle a l'ait avec Henri, vicomte de 
Rohan, sou frère * 1 1 mars 1573; signé L. de ht TremoilU). 



156 MANUSCRITS x 

J37. Quittance de François de Coste, seigneur de Blanchet, gou- 
verneur de la ville de Marsal, qui confesse avoir reçu d'Adrien Pé- 
tremol, trésorier de l'extraordinaire des guerres, une somme à lui 
ordonnée par Monseigneur de Thévalie, lieutenant général pour le roi 
au gouvernement de Metz, pour le remboursement dune avance qu'il 
a faite pour le paiement de la solde d'un caporal de sa compagnie 
(Metz, 12 mars 1573; sceau au\ armes de F. de Coste). 

138. Quittance de Charles de Balzac, seigneur de Clermont-d'Ën- 
traigues, gentilhomme ordinaire de la chambre du roi, qui confesse 
avoir reçu de Pierre de Ficte, trésorier de l'épargne, une somme que 
le roi lui a accordée en considération des services qu'il lui a rendus 
dans ses guerres (4 juin 1573; sceau aux armes de Ch. de Balzac). 

lôî). Quittance donnée par Henri de Lorraine, duc de Guise, grand 
maître de France et général des chevau-légers, d'une somme reçue 
pour son état de général et pour celui des capitaines et gentilshommes 
de sa suite, de Jean Payot, trésorier de l'extraordinaire des guerres 

(7 1573; signé Henry de Lorraine ; pièce altérée par l'humidité 

et lacérée du côté droit). 

i iO. Quittance donnée par François Bougier, ambassadeur à Borne, 
d'une somme reçue pour un don du roi, de Pierre de Ficte, trésorier 
de l'épargne (3 août 1573). 

i il. Lettre autographe, en italien, de Michel Bonello (cardinal, neveu 
du pape Pie V), au duc Emmanuel-Philibert de Savoie; il lui annonce 
qu'il a, suivant son ordre, en son nom et en celui de la duchesse, 
tenu le 1 1 août, en l'église de Bosco, sur les fonds de baptême, la 
fille de son frère Jérôme, qui a reçu le nom de Marguerite (Bosco, 
14 août 1573 ; cachet). 

I V2. Certificat d'Antoine Saporla, chancelier en l'université de mé- 
decine de Montpellier, de Laurent Joubert, vice-chancelier en cette 
université, et de Guillaume Lantier, premier maître juré en l'art de 
chirurgie en la même ville, attestant que François de Chefdebien, 
général sur le fait (\c^> finances en Languedoc, établi à Montpellier, 
souffre des suites d'une chute de cheval qui a provoqué une fracture de 



\ DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 157 

la jambe droite, et qu'ils lui ont conseillé de n'aller ni à pied, ni à cheval 
(Montpellier, 27 septembre 1573). 

I 45. Certificat d'André de Bourbon, seigneur de Rubempré, gou- 
verneur de la ville et du château d'Abbeville, attestant le service fait 
en la garnison de celte ville par dix de ses soldats ici nommés (Abbe- 
ville, 1 1 octobre 1573); à la suite, quittance de la somme payée a ces 
hommes pour leur solde (id.). 

144. Lettre autographe, en italien, de Philippe, marquis d'Esté, au 
duc Emmanuel-Philibert de Savoie; il lui donne des nouvelles de la 
convalescence de la marquise, sa femme, guérie de sa fièvre (San 
Marti no, 12 octobre 1573; cachet armorié). 

I4o. Lettre autographe, en italien, de Jean-Thomas de Valperga, 
comte de Masino (gouverneur du comté d'Asti), à Emmanuel-Phili- 
bert, dur de Savoie; il lui demande ses instructions sur ce qu'il doit 
faire à l'occasion d'une dissension élevée sur une question de pré- 
séance (Canelli, 16 octobre 1573; cachet armorié; pièce altérée par 
l'humidité sur la marge de gauche). 

14(J. Quittance donnée par Simon de Saulx, capitaine et gouverneur 
delà ville d'Auxonne, d'une somme reçue pour son état de gouverneur, 
de Jean PayoL, trésorier de l'extraordinaire des guerres (Auxonne, 
22 octobre 1573; sceau aux armes de S. de Saulx). 

147. Quittance donnée par Germain Pilou, sculpteur du roi, de- 
meurant à Paris, d'une somme reçue de François de Vigny, receveur 
de cette ville, pour un quartier d'une rente qui lui avait été transférée 
le 1G octobre 1570 par Simon Ilouquel, bourgeois de Paris (29 oc- 
tobre 1573; signé : G. Pillon; cette signature suivie d'un paraphe offrant 
l'esquisse d'une tète d'ange). 

I4«î. Quittance donnée par André de Hirague, gouverneur de la ville 
deSavillan (Savigliano), d'une somme reçue pour sa pension, de Fran- 
çois de la dorse, trésorier de l'extraordinaire des guerres (7 no- 
vembre 1573; signé Andréa Birago; sceau à ses armes 

149. Lettre de Laurent de Gorrevod, comte de Pont-de-Vaux 



158 MANUSCRITS xi 

(gouverneur de la Bresse et du Biigey), au duc Emmanuel-Philibert 
de Savoie; il a appris « que pour certain le voiaige de Poullongne se 
faict ■ , et que le roi de France retourne à Compiègne, où il doit se 
tenir un grand conseil d'état, pour répondre aux députés de Guyenne, 
qui demandent « réduction de touttes choses à la forme qu'elles estoient 
du temps du roy Loys unziesme » (Pont-de-Vaux, 10 novembre 1573; 
souscription autographe; cachet armorié). 

loO-Iol. Estimation faite par François Guyart, orfèvre du roi, et 
Jean Contant, maître orfèvre à Paris, de divers joyaux (croix de 
cristal ornée d'émaux et de pierres précieuses, coupe de vermeil, etc.), 
achetés par la reine mère de la veuve de Jean Béguine (6 novem- 
bre 1573; pièce rognée sur un angle, du côté droit). Quittance donnée 
par Marie Doublet, veuve de Jean Béguine, de la somme de 1 ,902 livres 
2 sous tournois, reçue pour le prix de ces joyaux, de Pierre de Ficte, 
trésorier de l'épargne (13 novembre 1573). 

152. Blanc-seing portant la signature d'Aurelius Vergerius (frère de 
Pierre-Paul Vergerio, controversiste protestant), avec un sceau 
armorié (1573). 

Carton XI. — Années 1574-1589. 

1. Lettres de Nicolas de Lorraine, duc de Mercœur, lieutenant 
général de son neveu Charles, duc de Calabre, de Lorraine, de Bar et 
de Gueldre, et comte de Provence, gouverneur des dits duchés et pays 
en l'absence de celui-ci, attestant que Michel Bouvet, secrétaire du 
duc Charles de Lorraine, a fait, au nom de Simon François, gruyer et 
receveur de Briey, la foi et l'hommage dont celui-ci était tenu pour 
certains fiefs mouvant du duché de Bar, lequel hommage a été reçu 
par Pierre du Chàtelet, évèque et comte de Toul, et chef du conseil 
(Nancy, 16 mars 1574; signé Nicolas). 

2. Billet autographe, en italien, adressé par Jean-François Buona- 
parte à François Busini, à Pise; recommandation en faveur de 
Dominique Lombardo, porteur de la présente lettre (San Miniato, 
8 mai 1574). 



xi DE LA COLLECTION" P. TARDÉ. I :>» 

5. Quittance donnée par Jean de Launay, maréchal de camp de 
l'armée conduite par Jacques de Matignon au pays de Normandie, d'une 
somme reçue pour son état d'Adrien Pétremol, trésorier de l'extraor- 
dinaire des guerres (8 mai 1574). 

\. Quittance donnée par François Couffier, seigneur de Crève- 
cœur et de Bonnivet, lieutenant général au gouvernement de Picardie, 
d'une somme reçue pour son état d'Adrien Pétremol (Amiens, 
20 mai 1574; pièce lacérée du côté droit). 

i>. Quittance donnée par Françoise d'Orléans, veuve de Louis I" 
de Bourbon, prince de Condé, d'une somme reçue de François de 
Vigny, receveur de la ville de Paris, pour un quartier d'une rente 
constituée par le prévôt des marchands et les échevins de cette ville 
(Paris, 4 juin 1574; signé Françoise d'Orléans). 

(>. Lettre de condoléances adressée par François de Bourbon, duc 
de Montpensier, prince dauphin d'Auvergne, à la reine Catherine 
de Médicis, à l'occasion de la mort du roi Charles IX (Valence, 
8 juin 1574; souscription autographe; cachet aux armes du prince). 

7. Quittance donnée par Antoinette de Luxembourg, abbesse de 
l'abbaye de Notre-Dame d'Yerres, d'une somme reçue de François de 
Vigny, receveur de la ville de Paris, pour les arrérages d'une rente 
constituée sur les greniers à sel de Paris, Compiègne, Soissons, 
Nemours et autres villes (en l'abbaye d'Verres, 15 juillet 1574; signa- 
ture précédée d'une croix : Anthoinette de Luxembourg, abbesse). 

8. Lettre de Don Louis de Bequesens, grand commandeur de 
Castille, gouverneur des Pays-Bas, au sieur de Watinnes; il lui ordonne 
de se trouver le iaoùt suivant eu la ville d'Arras, où sont convoqués 
pour le même jour les gens des trois états du pays et comté «l'Artois 
(Bruxelles, 22 juillet 1574; signature autographe : Don Luis de 
Iiequesens ; cachet armorié). 

0. Quittance donnée par Antoine de La Rochefoucauld, seigneur de 
Cbaumont-sur-Loire, d'une somme reçue de François de Vigny, rece- 
veur de la ville de Paris, pour un quartier d'une rente constituée sur 



160 MANUSCRITS xr 

les greniers à sel de Chinon, Loches, Le Mans et autres lieux (29 oc- 
tobre 1574; signé A. de la Bockeff). 

10. Lettre, en italien, d'André Provana, seigneur de Leyni, général 
des galères de Savoie, au duc Emmanuel-Philibert de Savoie; suivant 
la recommandation qui lui a été faite par le chancelier de Birague, il 
demande au duc de vouloir bien maintenir François Sillano dans 
l'office déjuge à Pignerol (Pignerol, 12 novembre 157 i ; signé Andréa 
di Leyni; cachet armorié). 

11. Lettre de René du Chàtelard, vice-président du sénat de 
Savoie, au même; difficultés au sujet de la vente faite au seigneur de 
la Verjonnière du revenu et de la juridiction de la grande forêt de 
Kevermont, la Chambre des comptes n'ayant pas voulu approuver 
cette vente, parce que le duc avait fait don auparavant des susdits 
biens à l'ordre de Saint-Maurice et Saint-Lazare (Chambéry, 12 dé- 
cembre 157 4; souscription autographe; cachet armorié). 

12. Lettre, en italien, de René de Birague, chancelier de France, au 
même; il lui envoie an messager muni d'amples instructions (Lyon, 
22 janvier 1575; signé Renato Birago; traces d'un cachet; pièce 
altérée et largement trouée par l'humidité). 

15. Lettre de Louis Prévost, seigneur de Sansac, à Jean de Luxem- 
bourg, comte de Briennc; il a conféré avec le chancelier et avec le roi, 
au sujet d'une rémission qu'ils refusent d'accorder (Reims, 7 fé- 
vrier 1575; souscription autographe). 

14. Lettre, en italien, de Charles de Birague (gouverneur de Saluées), 
au duc Emmanuel-Philibert de Savoie; il l'entretient de mesures 
prises pour assurer la sécurité de certaines places (Saluces, 12 fé- 
vrier 1575; signé Carolo Birago ; cachet aux armes de Birague). 

15. Bulle du pape Grégoire Mil, ordonnant à l'évèquc et aux 
doyens des églises de Saint-Paul et de Saint-Martin de Liège, de mettre 
Lambert Badoux, clerc, en possession d'un bénéfice ecclésiastique dont 
il a été pourvu par l'autorité apostolique en l'église paroissiale de 
Rolhem, un diocèse de Liège (Rome, Saint-Pierre, 20 juin 1575). 



xi DE LA COLLECTION P. TARBÉ. ici 

16. Quittance donnée par Antoine Nicolaï, premier président en la 
(Chambre des comptes, d'une somme reçue de François de Vigny, rece- 
veur de la ville de Paris, pour un quartier d'une rente constituée sur 
les fermes du vin vendu en détail dans les quartiers des Halles et du 
Petit-Pont, et du vin vendu en gros dans la ville et les faubourgs 
(2 août 1575). 

17. Lettre, en italien, de Jean-André Doria au duc Emmanuel-Phili- 
bert de Savoie; il le prie de vouloir bien autoriser le passage dans ses 
Etats de cinq mille Allemands qui ont été licenciés dans l'état de 
Milan, et qu'il a engagés au service de la république de Gènes (La 
Spezzia, 20 septembre 1575; souscription en partie autographe; 
cachet aux armes de Doria). 

18. Quittance donnée par Louis de Saint-Gelais, seigneur de 
Lansac, gentilhomme ordinaire de la chambre du roi, d'une somme 
reçue pour ses gages, de Robert Marteau, trésorier de la maison du 
roi (1 er octobre 1575). 

19. Lettre de Jean de Puygaillard à ses « compagnons et capi- 
taines » ; il leur recommande, conformément aux ordres du roi, de 
mettre à l'abri des logements et des réquisitions de leurs troupes de 
passage, les terres de Séant-en-Othe, du Vieux-Verger, de Cérilly et 
de Turny, appartenant à Claude de Bérulle, conseiller au parlement 
de Paris (au camp de Joigny, 22 novembre 1575). 

20. Quittance donnée par Jérôme de Marie, seigneur d'Orcheux, 
maître d'hôtel ordinaire du roi, d'une somme reçue de François de 
Vigny, receveur de la ville de Paris, pour les arrérages d'une renie 
(18 janvier 1576). 

21. Quittance donnée par Pomponne de Bellièvre, surintendant 
des linances, d'une somme reçue du même pour une rente (Paris, 
8 mars 1576). 

22. Mandement adressé par Jacques de Crussol, duc d'L'zès, & 
Pierre Billiard, trésorier de l'extraordinaire des guerres, pour l'in- 
viter à rembourser à Vincent de la Faye une somme qu'il a fournie (h* 

TOME XXXIX* 



162 MANUSCRITS *1 

ses deniers, sur son ordre, au sieur Lizer, gentilhomme allemand, 
maréchal des logis de deux bandes de reîtres au service du roi de 
France en Languedoc, lequel a été longtemps retenu prisonnier à Beau- 
caire par les ennemis qui l'ont « desvalisé de toutes choses » (Pont- 
Saint-Ksprit, 18 mars 1576 ; cachet aux armes de Jacques de Crussol). 

23. Lettre de recommandation de Gabriel II de Montgomery au 
comte du Bouchage, en faveur d'un de ses gens qui a reçu « une place 
de morte paye » au Mont-Saint-Michel (Ducey, 27 mars [1576] ; sous- 
cription autographe). (Cette lettre n'est pas, comme l'indique une 
mention inscrite sur l'enveloppe de la pièce, de Gabriel de Montgomery, 
l'auteur de la mort de Henri II, mais de son fils). 

24. Fragment d'une quittance donnée par Gui Chabot de Saint- 
Gelais, gouverneur de la Bochelle et maire perpétuel de Bordeaux, 
d'une somme reçue pour ses gages de maire (Bordeaux, 15 ... 1576). 

2o. Certificat de service donné par Jean de Vivonne, ambassadeur 
en Espagne, à Jean Barbier, chevaucheur ordinaire de l'écurie du roi, 
attaché à sa suite (Madrid, 1 er juillet 1576). 

20. Lettre de François, baron des Adrets, au duc Emmanuel- 
Philibert de Savoie; il se plaint des obstacles mis par la Chambre des 
comptes de Savoie à l'exécution d'un contrat d'inféodation et de 
vente que le duc a fait de la terre de Saint-Genis à la dame de Tar- 
navas (Susanne, Glle du baron des Adrets, épouse de Jean-Baptisle, 
comte de Tarnavas) (La Frette, 20 juillet 1576; souscription auto- 
graphe; taches d'humidité). 

27. Lettre, en espagnol, de Don Juan d'Autriche au duc Emmanuel- 
Philibert de Savoie, qu'il prie d'interposer son autorité, pour écarter 
toutes les difficultés qui se présentent contre le mariage projeté 
entre Hercule Castelletto et la demoiselle Ugleria; dans un post- 
scriptum autographe, il renouvelle ses instances près du duc (Milan, 
24 juillet 1576; cachet aux armes de Don Juan). 

2ÎÎ. Mandement adressé par Jean de Croy, colonel d'infanterie pour 
le roi d'Espagne et commis au gouvernement du pays et comté de 
Flandre, et par les députés des états de ce comté, présentement assem- 



Xi DE LA COLLECTIOX P. TARBÉ. L68 

blés en la ville de Gand, aux chefs et capitaines de gens de guerre, aux 
baillis, prévôts, gardes des villes et passages, et à tous les officiers de 
justice, pour leur ordonner de laisser passer, avec sa suite, le seigneur 
de la Motte, gouverneur de la ville de Gravelines, que le dit Jean de 
Croy a mandé près de lui pour le service du roi et de la patrie (31 oc- 
tobre 1576; signé Jean de Croy). 

29. Mandement d'Antoine IV d'Estrées, gouverneur de Boulogne, 
ordonnant à Jacques Pascal, trésorier de cette ville, de payer à Roger 
Longboys, procureur du dit d'Estrées à Boulogne, une somme pour ses 
vacations (Montreuil, 19 novembre 1576; signé d'Estrées) ; à la suite, 
quittance donnée par R. Longboys (22 décembre). 

50. Quittance de Claude de la Baume, archevêque de Besançon, 
prieur du prieuré d'Arbois, qui confesse avoir reçu de Louvet Jac- 
quemet, conseiller du roi (d'Espagne) et son trésorier en la sau- 
nerie de Salins, une somme pour une redevance annuelle donnée jadis 
en aumône au dit prieuré par Mabaut, comtesse de Bourgogne 
(1 er mars 1577; signé Cl. de la Baume, Arch. de Bes.; fragment du 
sceau de cet archevêque). 

31. Quittance donnée par Antoine de Brichanteau, seigneur de 
Beau vais, mestre de camp de dix-sept compagnies de gens de pied 
français, d'une somme reçue pour son état d'Antoine de Chaulues, 
trésorier de l'extraordinaire des guerres (au camp de Saintes, 
12 juin 1577; sceau aux armes d'A. de Brichanteau). 

32. Dénombrement fourni à Marie de Bourbon, duchesse de Lon- 
gueville, comtesse souveraine de Xeuchàtel, à cause de sa vicomte de 
Roncheville, par Marguerite de Vassy, veuve de Charles d'Aché, pane- 
tier et échanson du roi, comme héritière de Philippe de Y assy, son 
père, vicomte et châtelain héréditaire de Fontenay-le-Marmion, de la 
dite vicomte de Fontenay, où il y a remplacement d'un château ruiné 
pendant les guerres des Anglais, et de tous les droits et Gefs qui eu 
dépendent (20 septembre 1577 ; signé Marguerite de Va$sy)\ a la suite, 
certilicat de la duchesse de Longueville, attestant la réception de ce 
dénombrement (Trye-le-Chàteau, 20 septembre 1-577 ; signe Marte de 
Bourbon; pièce rognée et incomplète sur les marges, du côte droil <. 



164- MANUSCRITS xi 

33. Quittance de Jean de Bellièvre, seigneur de Hautefort, ambas- 
sadeur du roi aux Ligues de Suisse, qui confesse avoir reçu de Fran- 
çois Sabalhier, trésorier de l'épargne, une somme qui lui a été assi- 
gnée pour son état d'ambassadeur et pour le remboursement de 
plusieurs avances qu'il a faites en sa ebarge (1 er octobre 1577; sceau 
aux armes de J. de Bellièvre). 

34. Quittance donnée par Jean Grangier, seigneur de Liverdy, 
ambassadeur aux Ligues Grises, d'une somme reçue pour son état 
d'ambassadeur, de François Sabatbier (20 novembre 1577; sceau aux 
armes de J. Grangier). 

3i>. Quittance donnée par Nicolas de Tbou, évèque de Chartres, d'une 
somme reçue de François de Vigny, receveur de la ville de Paris, pour 
un quartier d'une rente (Paris, 12 décembre 1577; signé A T . de Thon). 

30. Quittance donnée par Alphonse d'Ornano, colonel d'un régi- 
ment de Corses au service de la France, d'une somme reçue d'Antoine 
de Chaulnes, trésorier de l'extraordinaire des guerres en Piémont, 
pour ses gages de colonel et ceux des officiers de son régiment et des 
quarante-cinq gentilshommes que le roi entretient près de lui (26 dé- 
cembre 1577; sceau aux armes d'A. d'Ornano . 

37. Quittance de Robert de Combault, premier maître d'hôtel du 
roi, qui confesse avoir reçu de Pierre llabert, valet de chambre ordi- 
naire du roi et commis par celui-ci au paiement des dettes de sa mai- 
son antérieures à son avènement à la couronne, une somme que le roi 
lui a donnée en considération des dépenses qu'il a faites à sa suite 
pendant le voyage de Pologne (Paris, 15 avril 1578; sceau aux armes 
de R. de Combault, en mauvais état; pièce déchirée sur un angle, du 
côté droit). 

38. Lettre, en italien. d'Octave Farnèse, duc de Parme, au duc 
Emmanuel-Philibert de Savoie; il recommande le fils de Jean Cavalca, 
de Parme, que le duc a accepté pour page d'honneur du prince, son 
fils (Parme, 21 mai 1578; souscription en partie autographe; cachet 
aux armes d'Octave Farnèse, avec la légende: Octavius Farncsi Parmac 
et Plac. dux II). 



xr DE LA COLLECTION' P. TARBÉ 165 

«"ï9. Quittance donnée par Léger Duchcsne, lecteur du roi en l'uni- 
versité de Paris en la langue latine, d'une somme reçue de François 
de Vigny, receveur de la ville de Paris, pour un quartier d'une rente 
(30 juin 1578; signature de L. Duchesne, suivie d'une sorte de seing 
manuel). 

40. Letlre de Claude-Charles-Roger de Beauffremont, évèque de 
Troyes, à M. de Han, subdélégué pour la vente des biens d'église; il 
le prie de faire employer au paiement du reliquat de sa cote ce qui 
proviendra de la vente d'une maison qu'il avait à Paris, et qu'il a fait 
mettre en adjudication en 1574 (Troyes, G septembre 1578; souscrip- 
tion autographe). 

41. Quittance donnée par Antoinette de Luxembourg, abbesse de 
l'abbaye de Notre-Dame d'Yerres, d'une somme reçue de François de 
Vigny pour un quartier d'une rente transportée au\ religieuses de cette 
abbaye par Antoine liudé, seigneur de Marly, qui l'avait reçue de 
Roberte Le Lieur, sa mère (8 février 1579; signé Antoinette de 
Luxembourg, abbesse (THierre; voy. ci-dessus, n° 7). 

42. Quittance autographe, en italien, de Jean Biandra, agent du duc 
de Savoie près du roi de France, qui confesse avoir reçu d'Isoardo 
Cappello une somme qu'il a distribuée au maître de la poste à Paris et 
à ses secrétaires (Paris, 20 mars 1579). 

43. Lettre de Françoise de Bourbon, duchesse de Bouillon, au roi 
de France Henri III; elle se plaint des préventions que l'on cherche à 
susciter contre elle, et du retard apporté au paiement de ses pensions 
(Sedan, 31 mars 1579; souscription autographe). 

44. Quittance donnée par Jérôme de Varade, médecin ordinaire du 
roi, au nom et comme tuteur de Jean de Varade, fils de feu Jacques 
de Varade, conseiller au Parlement, d'une somme reçue de François 
de Vigny, receveur de la ville de Paris, pour un quartier d'une rente 
(15 mai 1579). 

4;> Pouvoir donné par le cardinal Alexandre Farnèse à Horace 
Ruccellai, de faire pour lui la recette des revenus de son abbayr de 



1C(3 MANUSCRITS xi 

■< Beuporlo » (l'abbaye de Beauport, au diocèse de Saint-Brieuc) 
(1G mai 1579; signé A. CarUs Farnesius . . . ; sceau à ses armes; pièce 
en italien). 

4G. Lettre autographe de François, duc d'Alençon, frère du roi 
Henri III, au prince de Piémont (Charles-Emmanuel, fils d'Emmanuel- 
Philibert, duc de Savoie); il lui demande des nouvelles de lui et de 
sou père (Paris, 21 septembre 1579 ; ■- l'oslre bien bon et très affectionné 
frère, Françoys » ) . 

47. Bequéte adressée au duc Emmanuel-Philibert de Savoie par 
Henri de Savoie, comte de Genevois (fils de Jacques de Savoie, duc de 
Nemours, et de Françoise de Bohan) : « Plaise à son altezzc entendre 
ce qui se traitle sur les différens de sa parentele avecques la maison 
de B. (Bohan), et sur ce interposer sa faveur et auctorité au bien com- 
mun des parties... « (1579, d'après une cote contemporaine inscrite 
au dos de la pièce). 

Ail. Lettre de Henri d'Angoulème, grand-prieur de France, au 
même, au sujet d'une conférence qui devait avoir lieu entre les com- 
missaires du roi de France et ceux du duc de Savoie, pour terminer à 
l'amiable un différend entre les gens de Nice et ceux de Saint-Laurent 
(Manosque, 29 février 1580; souscription autographe). 

A\). Lettre autographe de Jean d'Harcourt à son frère (Pierre?); il 
est revenu depuis huit jours du voyage de Gascogne, et a trouvé la 
reine mère à Bourgueil; on dit que les huguenots ont pris plusieurs 
villes, mais que le roi veut éviter cette guerre, et qu'il a envoyé vers le 
roi de Navarre pour le contenir, s'il est possible, etc. (Bourgueil, 
23 avril [1580]). 

i>0. Quittance donnée par Jean de Moy, seigneur de la Meillcraie, 
gouverneur et lieutenant général aux bailliages de Caux et de Gisors, 
d'une somme reçue pour son état de gouverneur, de Germain 
Le Charron, trésorier de l'extraordinaire des guerres (Bouen, 
12 juin 1580). 

51. Certificat de service, délivré par Bené de Villequier, premier 



xi DE LA COLLECTION I\ TARBÉ. 167 

gentilhomme de la chambre du roi, en faveur du sieur de Listenay, 

gentilhomme ordinaire de la dite chambre (Saint-Maur, '21 juin 1580; 
pièce altérée par l'humidité). 

i>2. Quittance donnée par Jacqueline de Rohan, marquise douairière 
de Rothelin, d'une somme reçue de François de Vigny, receveur de la 
ville de Paris, pour les arrérages d'une rente qu'elle a acquise par 
échange de René Dolu, trésorier général des finances de la reine 
d'Fcosse (Blandy, 9 juillet 1580; signé Jacqueline de Rohan). 

oô. Quittance donnée par Jeanne de.Mailly, abbesse de Notre-Dame 
de Longchamps, d'une somme reçue de François de Vigny pour les 
arrérages d'une rente constituée à cette abbaye (15 octobre 1580; 
souscription autographe; sceau de Jeanne de Mailly, en mauvais 
état). 

o4. Lettre autographe de Louis Milliet (président du sénat de 
Savoie), au duc de Savoie Charles-Emmanuel I er ; il lui donne son 
avis sur des mémoires présentés par le chevalier d'Avisé, qui propose 
l'établissement d'une milice (Ghambéry, 5 novembre 1580; cachet 
armorié). 

.).>. Fragment d'une lettre, en allemand, del'empereur Rodolphe II, 
au duc Louis de Wurtemberg; recommandation pour le paiement 
d'une dette (24 décembre 1580, d'après une cote inscrite au dos de la 
pièce; signé Ruodolff; grand cachet aux armes de l'empereur). 

M'*. Quittance de Cornelia Caracciola, princesse de Melphe (Melfl), 
qui confesse avoir reçu de Jacques Le Roy, trésorier de l'épargne, une 
somme pour la pension que le roi lui a accordée (1580 [date du jour 
et du mois en blanc]; signé Cornelia Caracciola). 

i»7. Déclaration de l'opposition faite par Julien de Médicis, évêque 
d'Albi, et par les syndics du clergé de ce diocèse, au paiement de la 
nouvelle décime imposée par le roi sur le clergé de France, comme 
contraire à la teneur du contrat passé dernièrement entre le clergé et 
le roi à Paris et à Melun (sans date, vers 1580; signé l'ArciV de 
Mcdici, ves" d'Alby ; signatures des syndics). 



168 MANUSCRITS xi 

;>8. Compte de la dépense de bouche de la maison du roi ; dépenser 
des maîtres d'hôtel, ofGciers, médecins, etc., diner à Cachanet souper 
à Montlhéry (vers 1580? pièce incomplète, la date a disparu). 

59. Lettre d'affaires écrite par Jean de Villiers, procureur au Par- 
lement, à Adrien Roze, doyen de l'église de Chaumont (Paris, 22 fé- 
vrier 1581). 

60. Quittance de Louise de Reilhac, abbesse du monastère de 
Notre-Dame du Val-de-Gràce, qui confesse avoir reçu par les mains 
de Charles de Dormans, seigneur de Bièvre-le-Chastel, une somme 
que les gens des comptes ont donnée en aumône aux religieuses de ce 
couvent, afin qu'elles prient pour la santé et prospérité du roi 
(25 mars 1581; signature de l'abbesse, suivie d'un seing manuel); 
cette quittance est écrite au dos d'un mandement des gens des comptes, 
ordonnant le paiement de cette somme (13 mars). 

61. Lettre autographe, en espagnol, de Don François (François II, 
comte de Vimioso, connétable de Portugal), au sieur de Lansac, à 
Bourg-sur-Gironde; il lui annonce qu'il est arrivé à Tours, d'où il 
espère présenter ses hommages au roi Henri III et à la reine Catherine 
de Médicis, probablement au château de Chenonceaux; il lui demande 
s'il y a des bâtiments disponibles dans les ports de la Guyenne et de 
la Gascogne pour aller chercher une grande quantité d'or qui se 
trouve dans la forteresse de la Mina, sur la côte d'Afrique, et que l'on 
ne peut faire venir, faute de vaisseaux (Tours, 9 avril 1581 ; cachet 
armorié). 

62. Quittance donnée par X'icolas de Moy, seigneur de Vérines, 
grand maître enquêteur et général réformateur des eaux et furets de 
France au pays et duché de Normandie, d'une somme reçue pour ses 
gages, de Charles Soderini, receveur général des bois et forêts de 
France (Paris. 23 juin 1581). 

65. Quittance donnée par Jean Coste, maître vitrier et peintre, à 
Vienne en Dauphiné, d'une somme reçue d'Antoine de Cbaulnes, 
trésorier de l'extraordinaire des guerres, pour avoir marqué des (leurs 
de lis et armoiries du roi des sacs servant au magasin des vivres de 






xi DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 169 

munition de l'armée du duc de Mayenne (Vienne, \ août 1581 : signa- 
ture de J. Coste, accompagnée de sa marque formée d'un écusson). 

64. Lettres de Henri, duc de Montmorency, pair et maréchal de 
France, gouverneur et lieutenant général en Languedoc, ordonnant à 
Pierre Carrière, receveur général du laillou en la généralité de 
Toulouse, de bailler sur les deniers de ce taillon une somme pour le 
paiement de la compagnie d'ordonnance du susdit duc (Xésignan- 
l'Ewéque, 5 août 1581 ; signé Monlmorancij). 

(iîï. Lettre de Pierre-Ernest de Mansfeld au sieur de Provenc, 
gouverneur de Malines ; il le prie de presser l'achèvement de pein- 
tures des batailles de Saint-Quentin et de Pavie qu'il a commandées 
en cette ville de Malines (Luxembourg, 13 septembre 1581; post- 
scriptum et signature autographes; cachet armorié). 

66. Quittance donnée par Guillaume Aubert, seigneur de Masso- 
gnes, avocat général en la Cour des aides, d'une somme reçue de Kené 
Fouet, commis à la recelte des aides de Poitou, pour un quartier des 
rentes à lui dues sur cette recelte (10 novembre 1581). 

(>7. Certificat de Louis de Salignac, évèque de Sarlat, et de plu- 
sieurs chanoines et députés du clergé de ce diocèse, attestant la remise 
qui a été faite par un arrêt du Conseil d'L'tat aux béneficiers du dit 
diocèse de la taxe des décimes extraordinaires imposées par le roi en 
l'année 1580 (Sarlat, 15 décembre 1581; signé L. de Salignac, 
e. de Sarlat). 

68. Lettres de Henri 1" de Hourbon, prince de Condé, à Jacob, 
prévôt deTroyes; il le prie de lui donner avis du prix de l'acquisition 
qu'il veut faire, afin qu'il sache quelle gratification il lui accordera 
(Saint-Jean-d'Angély, I" décembre 1581; souscription autographe; 

cachet armorié). 

<»!>. Certificat de Janus Frégose, évêque d'Agen, el de plusieurs 
chanoines et députés (\u clergé de ce diocèse, attestant la remise qui a 
été faite à ce clergé de la taxe àc^ décimes, par un arrél du Conseil 
d'État rendu en faveur des diocèses de Guyenne, de Languedoc, de 



17U MAXTSCRITS xi 

Saint-Flour et de Tulle (Agen, 31 décembre 1581; signé Janus Fre- 
gose, cvesque d'Agen). 

70. Quittance de Jacques de Lugerie, médecin ordinaire du roi, 
qui confesse avoir reçu de Pierre .Mollan, trésorier de l'épargne, une 
somme dont le roi lui a fait don (31 décembre 1581 ; sceau armorié). 

71. Quittance donnée par Charles Quissarme de Danzay, ambas- 
sadeur du roi en Danemark, d'une somme reçue de Jacques Le Hoy, 
trésorier de l'épargne, pour son traitement ordinaire et pour les frais 
extraordinaires de son ambassade (4 janvier 1582; pièce légèrement 
rognée du côté gauche). 

72. Lettres de Frédéric, comte Sauvage du Rhin et de Salm, baron 
de Fénétrange, colonel de quinze cents reitres au service du roi de 
France, qui reconnaît avoir pris à titre d'admodiation des religieux du 
monastère de Senones les deux tiers des dîmes grosses et menues 
d'Ogévillers, Huriville et Fréménil (Fénétrange, 5 janvier 1582; signé 
Frid. Reingraf). 

73. Quittance donnée par François Hotman, seigneur de Morte- 
fontaine, d'une somme reçue de François de Vigny, receveur de la 
ville de Paris, pour un quartier d'une rente constituée en 1572 à 
Geoffroi de Morin, seigneur du Bochet-Saint-Martin, sur les aides et 
impositions mises sur les draps d'or, d'argent et de soie (17 jan- 
vier 1582). 

74. Quittance donnée par Gaspard de Schomberg, conseiller aux 
conseils privé et d'Etat du roi, d'une somme reçue pour sa pension de 
Jacques Le Roy, trésorier de l'épargne (31 janvier 1582). 

7i>. Certificat d'Urbain de Saint-Gelais, évèque du diocèse de 
Cominges, et des députés du clergé de ce diocèse, attestant la remise 
qui a été faite à ce clergé de la taxe des décimes imposées en 1580, à 
la charge de satisfaire au contrat passé entre le roi et le clergé de 
France (14 février 1582; signé U. de S 1 Gelays, e. de Com9"). 

7fi. Certificat d'Antoine Prévost, archevêque de Bordeaux, de 



xr DK LA COLLECTIOM P. TARBÉ. \i[ 

Pierre Charron, chanoine et archidiacre de l'église métropolitaine 
(l'auteur du Traité de la sagesse), et de plusieurs autres députés du 
clergé du diocèse de Bordeaux, attestant la remise qui a été faite aux 
bénéficiers de ce diocèse de la taxe des décimes extraordinaires (Bor- 
deaux, 15 février 1582; signé A. Prévost, ar. de Bourd., Char- 
ron, etc). 

77. Quittance donnée par Jean Hurault de Maisse, ambassadeur 
du roi à Venise, d'une somme reçue pour son traitement de Jacques 
Le Boy, trésorier de l'épargne (15 avril 1582; sceau aux armes de 
Hurault de Maisse). 

78. Lettre autographe de Bernardin de Savoie (comte de Baconis) 
au secrétaire d'État du duc Charles-Emmanuel de Savoie ; il lui parle 
de communications diplomatiques qu'il a reçues des ambassadeurs de 
France près des Ligues (Saint-Julien, 30 juillet 1582; reste d'un 
cachet armorié ; plusieurs mots sont en chiffres, avec la traduction 
ajoutée entre les lignes). 

79. Fragment d'une quittance donnée par Anne, duc de Joyeuse, 
amiral de France, d'une somme reçue pour son état d'amiral, de 
Jacques Le Boy, trésorier de l'épargne (... 1582; signé Anne de 
Joyeuse) . 

80. Quittance de Jérôme Séguier, secrétaire des finances du roi et 
grand audiencier de France, qui confesse avoir reçu de Jacques Le 
Boy une somme dont le roi lui a fait don en considération de ses ser- 
vices (27 décembre 1582). 

81. Lettre, en italien, d'Alphonse II, duc de Ferrare, à Fléonore 
Campeggi, à Bologne; il lui adresse ses condoléances au sujet de la 
mort de son frère, l'archevêque de Majorque (Jean-Baptiste Cam- 
peggi) (Ferrare, 15 avril 1583; signé // duca di Ferra ra ; cachet 
aux armes du duc de Ferrare, avec la légende : Alfonsus II, aux 
Ferrari a e et C). 

82. Lettre autographe, en italien, de Prosper Colonna à François 
Binaldo ; il a appris avec plaisir que les choses se sont arrangées avec 



172 MANUSCRITS xi 

la seigneurie de Gènes, comme celui-ci le désirait (Florence, 
25 mai 1583; cachet aux armes de Colonna). 

83. Quittance donnée par Xicolas Brulart, conseiller du roi en son 
conseil privé et maître des requêtes ordinaire de son hôtel, d'une 
somme reçue de François de Vigny, receveur de la ville de Paris, pour 
un quartier d'une rente à lui cédée par Jean-Robert de Hélin, sei- 
gneur de Margency, conseiller au Parlement (31 août 1583; sigué 
N. Brulart). 

84. Quittance donnée par Jean Lhuillier, maître clerc en la 
Chambre des comptes, de sommes reçues de Pierre du Quastel, rece- 
veur des gens des comptes, pour ses gages et pour ses droils de man- 
teau d'été et de bûche (2 septembre 1583). 

8i>. Quittance donnée par Jean Rodin, seigneur de Montguichet, 
conseiller du roi es eaux et forêts de France, d'une somme reçue de 
François de Vigny pour les arrérages d'une rente (8 novembre 1583). 

88. Quittance de Marie de Luxembourg, abbesse de Xotre-Damc 
aux Xonnains de Troyes, qui confesse avoir reçu de Xicolas d ; Tar- 
trier, receveur pour le roi au bailliage de Troyes, une somme qu'elle a 
droit de prendre chaque année sur les fiefs et aumônes de cette 
recette (1 i novembre 1583 ; signé Marie de Luxembourg, abbesse). 

87. Lettre de Lamoral, prince de Ligne, à M. de la Motte, gouver- 
neur de Gravelines ; il a appris par ses lettres la convention qu'il a 
faite de la terre d'Fckelbeke, tenue du comté de Fauquembergue, et il 
ne veut pas user de rigueur à son égard pour le fait des droits féodaux, 
à cause de ses bons procédés envers les sujets du prince à Fauquem- 
bergue et à Leslrem (Belœil, 8 décembre 1583 ; signé Lamoral de 
Ligne ; cachet aux armes du prince). 

88 Certificat de Pierre de Paparin de Chaumont, aumônier ordi- 
naire du roi, évêque de Gap, attestant la remise qui a été faite aux 
bénéficier.-; de son diocèse de la taxe des décimes extraordinaires, en 
vertu des lettres patentes du roi du 15 avril 1581 (Gap, 10 jan- 
vier 1584; signé P., cresr/ue de Gap; sceau aux armes de cet évêque). 



xi DE LA COLLECTION P. TARDÉ. 173 

«19^ Quittance donnée par Guillaume Cappel, dot leur régent en 
la faculté de médecine de l'université de Paris, d'une somme reçue de 
François de Vigny, receveur de celte ville, pour un quartier d'une 
rente à lui appartenant comme ayant droit de Jean Huguet, aussi doc- 
teur régent en la même faculté (16 janvier 1584). 

90. Quittance donnée par René de la Tour, seigneur de Go u ver net, 
gouverneur de la ville de Vyons, d'une somme reçue d'Antoine de 
Ghaulnes, trésorier général de l'extraordinaire des guerres, pour l'en- 
tretien des soldats de la garnison de Xyons (15 février 158 i) . 

91. Quittance donnée par Africain d'Haussonvillc, maréchal de 
Rarrois, d'une somme reçue de François de Vigny, receveur de la 
ville de Paris, pour un quartier d'une rente constituée à Bonaventure 
de Courbon, épouse du dit d'Haussonvillc (17 février 1584). 

92. Quittance donnée par Jean-Louis de la Rochefoucauld, comte 
de Randan, gouverneur et lieutenant général au bas pays d'Auvergne, 
d'une somme reçue pour un quartier de sa pension, d'Antoine 
Delayrit, receveur général des finances à Riom (château de Randan, 
18 février 158 4 ; signé Randan ; sce.u à ses armes). 

9«">. Fragment d'un mandement de François, fils de France, frère 
unique du roi, duc de Rrabant et comte de Flandre, ordonnant le 
paiement d'une somme pour la livraison de neuf chevaux (Château- 
Thierry, 4 [mars? 1584] ; signé Françoys); au dos, mention de l'enre- 
gistrement par le contrôleur général des finances du duc (Château- 
Thierry, 3 avril 1584). 

94. Lettre, en italien, du cardinal François Sforza à Louis Giunti, à 
Plaisance; il le remercie des sentiments qu'il lui a témoignés à l'occa- 
sion de sa promotion à la dignité de cardinal, et lui recommande ses 
affaires de Lombardie (Rome, 13 mars 1584 ; signé // Cara** Sforza ; 
cachet à ses armes, avec la légende Franc. SfortiaS. Ii. E. Cardinalù). 

9;>. Quittance donnée par Louis de Gonzague, duc de Nivernais et 
de Rethélois, prince de Mantoue, d'une somme reçue d'Antoine 
Delayrit, receveur général des finances à Riom, pour un quartier 



174 MANUSCRITS xi 

d'une rente constituée sur cette recette générale (Riom, 15 avril 1584; 
souscription autographe). 

90. Lettre, en italien, de Jean-Baptiste Castagna, cardinal de Saint- 
Marcel (élu pape le 15 septembre 1590 sous le nom d'Lrbain VII), au 
doge et aux gouverneurs de la République de Gênes, au sujet de l'af- 
faire de la coadjutorerie de l'église de cette ville (Rome, 27 avril 1584; 
signé Jo. B. Card u di S. Marcello; cachet à ses armes, avec la 
légende : Jo. li. Casl. S. Ii. E. Pbr. Car. S. Marcelll). 

97. Lettres de Jean-Louis de la Valette, duc d'Epernon, pair de 
France, colonel général de l'infanterie française, gouverneur et lieute- 
nant général pour le roi au gouvernement de Metz, Toul et Verdun, 
accordant un congé au capitaine Campaigno, ayant charge d'une de 
ses compagnies sous le régiment de la garde du roi, ainsi qu'à deux 
soldats de la même compagnie, afin de leur permettre de venir avec le 
dit duc d'Kpernon, là où le roi lui a commandé d'aller (Paris, 
12 mai 1584 ; signé J. Louis de la Valette). 

9R. Lettre, en italien, de Félix Peretti, cardinal de Montalto 
(Sixte V, couronné pape le 1" mai 1585), au duc de Savoie Charles- 
Emmanuel 1 er ; il lui adresse ses vœux et ses félicitations à l'occasion 
de son mariage avec l'infante Catherine, lîlle du roi d'Espagne Phi- 
lippe Il (Home, 5 octobre 1 5 8 i ; souscription autographe; traces d'un 
cachet). 

99. Quittance donnée par (Gilles) de Choiseul-Praslin, gentil- 
homme ordinaire de la chambre du roi, d'une somme reçue pour ses 
gages, de Pierre Lasne, sieur de Cbastillon, trésorier général de la 
maison du roi (4 janvier 1585; signé Praslain ; sceau à ses armes). 

100. Lettre autographe de Françoise de Courtenay, femme de Gui 
de Bèthune, seigneur de Mareuil, adressée à Sully, son beau-frère, 
ai; sujet d'affaires d'intérêts et de partages de famille (Mareuil, 
1G mai I 585 ; cachets en cire sur lacs de soie jaune) ; au dos est une 
note écrite de la main de Sully. 

101. Quittance autographe donnée par François Rarberi, libraire 
à Trino, d'une somme reçue d'Antoine Finazo, libraire à Casale, 



xi DE LA COLLECTION P. TARDÉ. 17;, 

auquel il a procuré un exemplaire des lettres de Paul Manu ce 
(27 juin 1585). 

102. Lettre adressée à un destinataire inconnu, sur les événements 
du temps; on compte sur l'appui des princes étrangers ; M. de Mont- 
morency est venu trouver le roi de Navarre, - avec toute assurance de 
Gdélité et service » ; l'auteur de la lettre espère que l'on aura, avant 
deux mois, 30,000 étrangers et 20,000 Français; de plus, on a appris 
que * le Roy et messieurs de la ligue sont en très grande deffiance » 
(Saint-Paul de Damiale, 9 août 1585; restes d'un cachet en cire 
rouge); au dos, adresse chiffrée, composée des deux lettres grecques <|>, 
que l'on retrouve aussi au bas de la lettre, à la signature. 

10."». Certiûcat de Geoffroi de la Marthonie, évèque d'Amiens, 
attestant la remise qui a été faite à son diocèse, en vertu de lettres 
patentes du 16 février 1584, de la décime extraordinaire ordonnée 
par le roi pour l'année 1582 (en l'hôtel épiscopal d'Amiens, 
16 août 1585 ; signé G. } e. cCAmyens). 

* 104. Certificat de Pontus de Thiard, évèque de Chalon-sur- 
Saône, attestant la remise qui a été faite à son diocèse d'une partie de 
la taxe de la décime extraordinaire que le roi a ordonné être levée sur 
le clergé en l'année 158i, pour le paiement des Ligues et cantons de 
Suisse (20 décembre 1585; signé Pontus de Tyard, e. de Chalon ; 
sceau à ses armes). 

10i». Quittance donnée par Etienne d'Antoine, prévôt général de 
l'armée conduite en Guyenne par le duc de Mayenne pour le service 
du roi, d'une somme reçue du trésorier général de l'extraordinaire 
des guerres, pour le voyage qu'il a fait en venant rejoindre cette 
armée avec ses archers (au camp à Villebois, 5 janvier 1586). 

101». Quittance de Dominique de Vie, seigneur de Sarred, maître 
de camp d'un régiment de gens de guerre à pied français en l'armée 
de Guyenne, qui confesse avoir reçu du trésorier général de l'extraor- 
dinaire des guerres une somme à lui ordonnée par le duc de Mayenne 
pour être distribuée aux soldats du dit régiment, blessés devant le 
château de Montignac (au camp de Montignac, 8 février 1586 



176 MANUSCRITS xi 

107. Procuration donnée par Michel de Castelnau, gouverneur de 
la ville et du château de Saint-Dizier, demeurant à présent à Paris, 
rue des Petits-Champs, à Jacques Bochetel, conseiller d'Etat, el à 
Jacques Ancel, président en l'élection de Bourges, pour accepter en 
son nom des contrats de constitutions de rentes sur les deniers des 
recettes générales de Bourges et d'Orléans (Paris, 15 mars 1586 ; 
signé M. de Castelnav) . 

108. Vente faite par Jacques de Poully, prêtre, et par Bobert de 
Poully, marchand et laboureur, demeurant tous doux à Chambord, à 
Xicolas du Pré, écuyer, valet de chambre du duc de Longueville, 
d'une portion d'un jardin sis à Chambord, avec un colombier qui y 
est construit (29 avril 1586); a la suite, acte d'inféodation fait par 
Marie de Bourbon, duchesse de Longueville, pour cette acquisition, et 
réception de la foi et de l'hommage de Xicolas du Pré (Trye-le- 
Chàteau, 6 mai 1586 ; signé Marie de Bourbon). 

109. Quittance donnée par André de Brancas, seigneur de Villars, 
lieutenant du duc de Joyeuse au gouvernement « de la ville françoyse 
de Grâce » (Le Havre), d'une somme reçue de Germain Le Charron,, 
trésorier général de l'extraordinaire des guerres, pour les frais de la 
levée d'une compagnie de cent hommes de guerre à pied français, des- 
tinés, par ordre du roi, à servir en l'armée navale commandée par le 
sieur de Chaste (Aymar de Chaste, vice-amiral) (7 juin 1586). 

110. Quittance donnée par Henri de Sainl-Bemy, capitaine d'une 
bande de cent hommes de guerre, destinés à servir en l'armée navale 
du sieur de Chaste, d'une somme reçue de Germain Le Charron, pour 
les frais de la levée de ces hommes (20 juin 1586). 

111. Quittance donnée par François de la Valette, seigneur de 
Cornusson, sénéchal de Toulouse, capitaine de trente lances des 
ordonnances du roi, d'une somme reçue pour son état de capitaine, 
de Bodolphe Turreau, commis au paiement de cette compagnie (Tou- 
louse, 24 juin 1586 ; sceau aux armes de F. de Cornus&on). 

112. Quittance de Gédéon de Monchy, seigneur de Mons, qui con- 
fesse avoir reçu de Mathurin Lebcau, receveur général de la marine 



*i DE LA COLLECTIOX P. TARBK. 



IT7 



de Ponant, une somme à lui ordonnée par Aymar de Chaste, com- 
mandant de l'armée de mer que le roi fait assembler au pays de Nor- 
mandie, pour les frais de la levée de deux compagnies nouvelles, qui 
doivent servir en cette armée (Paris, 4 juillet 1586 ; sceau très 
effacé) . 

115. Certificat de service délivré à Antoine (iasq, chevaucheur 
ordinaire de l'écurie du roi, par Guillaume de Joyeuse, maréchal de 
France, lieutenant général au pays et gouvernement de Languedoc 
(Narbonne, 25 juillet 158C ; signé Joyeuse). 

11 i. Certificat de Frédéric de Scharfenstein, colonel d'un régi- 
ment de trois mille lansquenets allemands au service du roi de 
France, et capitaine particulier de l'une des enseignes de ce régiment, 
qui confesse avoir reçu de Germain Le Charron, trésorier de l'extraor- 
dinaire des guerres, une somme pour ses gages et pour la solde de sa 
compagnie (28 novembre 1586). 

1 16. Protestation de nullité, faite par devant notaires par Anne de 
Savoie, épouse de Georges de Clermont, conseiller d'Etat, au sujet dur 
contrat d'une constitution de rente faite par elle au sieur de Fleuri- 
gny, afin de se procurer de l'argent pour désintéresser les créanciers 
de son mari, laquelle constitution de rente elle prétendait n'avoir faite 
que contrainte par les ordres et les menaces de celui-ci (en l'hôtel de 
la dame de Savoie, à Paris, rue de Bièvre, 15 décembre 1586; signé 
Anne de Savoije) . 

11(>. Lettre autographe d'Anne d'Esté (veuve de Jacques de Savoie, 
duc de Nemours), à la duchesse de Savoie (Catherine d'Autriche, 
épouse de Charles-Emmanuel I er ) ; elle a chargé M "'" de Carnavalet 
(Françoise de la Baume), que la reine Catherine de Médicis a envoyée 
près d'elle pour le baptême du jeune prince (Philippe-Emmanuel, 
baptisé à Turin le 12 mai 1587), de lui remettre un portrait en bro- 
derie, qui a été fait du duc de Savoie, lorsqu'il était à l'âge du prince 
(Paris, 12 avril [1587]). 

il 7. Lettre de Madeleine de Savoie, veuve du connétable Inné de 
Montmorency, à sa sœur la comtesse du Bouchage (Isabeau de Savoie, 

lOMfl X\\l\' 



178 AIAXUSCRITS xi 

femme de René de Batarnay) ; elle lui donne des nouvelles de sa santé 
et s'excuse de ne pas lui avoir écrit plus tôt (Chantilly, 10 juin 1587 ; 
souscription autographe). 

118. Lettre autographe de René de Rochebaron, comte de Berzé, 
à Henri de la Tour d'Auvergne, vicomte de Turenne ; il le prie de 
solliciter Claude de la Trémoille, pour qu'il lui accorde de se mettre 
en campagne, quand il sera temps (Boulogne, 7 octobre [1587?]). 

i lî). Lettre de Bertrand de la Motte-Fénelon à un destinataire 
inconnu; les troubles ont augmenté depuis la victoire du roi de 
Navarre à Coutras, et les villes des catholiques sont dans la crainte; il 
le prie de donner aux consuls de Domme le moyen de mettre leur ville 
en état de défense (Fénelon, 14 novembre 1587 ; souscription auto- 
graphe). 

120. Lettre autographe d'Antoine-Scipion de Joyeuse (au duc de 
Mayenne?) ; il lui demande des nouvelles de la venue du roi de 
Navarre, dont on est menacé dans ce pays, et compte, en cas de 
besoin, qu'il lui plaira d'y apporter du secours (Toulouse, 14 dé- 
cembre 1587; » Vostre humble neveu et affeetioné serviteur, Anl. 
Scipion de Joyeuse » ) . 

121. Lettre de François Miron (médecin du roi), au comte Rhin- 
grave (Frédéric) ; depuis le départ de celui-ci de Vitry, il a reçu des 
nouvelles du roi par un courrier, qu'il a rencontré en route ; il prie le 
comte, en attendant de plus amples nouvelles, de s'acheminer vers la 
frontière (Villiers-sur-Suize, 22 décembre 1587; souscription auto- 
graphe). 

122. Mandement du doyen et du chapitre de Saint-Dié, commet- 
tant Grégoire Myette, leur mayeur en ce lieu, pour faire une infor- 
mation au sujet d'une plainte formulée par l'un de leurs métayers 
(30 décembre 1587 ; signature du secrétaire du chapitre : J. ltuyr 
[écrivain lorrain, auteur d'une Vie Je Saint-Dié}). 

123. Quittance d'Antoine Duval, médecin du roi, qui confesse 
avoir reçu de la veuve et des héritiers du duc (Aune) de Joyeuse, ami- 



xi DE LA COLLECTION P. TARBÉ. IT'.i 

rai de France, de François d'O, chevalier des ordres du roi, de 
Robert Miron, contrôleur général des finances, et de plusieurs autres 
personnes, par les mains de Pierre Cliaillou, secrétaire de la Chambre 
du roi, une somme pour deux quartiers d'une rente, à lui vendue par 
le dit Chaillou, comme procureur des personnes susnommées 10 jan- 
vier 1588). 

121. Lettre de Jacques de Matignon, maréchal de France, au roi 
Henri 111 ; il lui a envoyé trois courriers depuis le 5 janvier, et il 
attend ses ordres ; il le tient au courant de ce qui s'est passé depuis 
sa dernière dépèche, et lui rend compte des opérations militaires 
accomplies par le roi de Xavarre dans le pays de Montauban Moissae, 
G février 1588 ; souscription autographe). 

12o. Signature de Jean-Casimir, comte palatin du Rhin, due de 
Ravière, découpée au bas d'une lettre, en allemand, datée de Heidel- 
berg, 1:2 mars 1588 (fragment contenant la souscription et quelques 
lignes incomplètes du texte). 

120. Quittance donnée par Arnoul Roucher, seigneur d'Orsay, 
premier président au (irand conseil du roi, d'une somme reçue de 
Raoul Féron, receveur général des Gnances de la reine mère, pour le 
remboursement d'une partie d'une somme qu'il a prêtée à la dite reine 
•'t en la nécessité de ses affaires » (Paris, 27 mai 1588). 

127-128. Mandement de Macé du Perray, trésorier et receveur 
général des maison et finances du roi de Xavarre, invitant Martin du 
Bois, trésorier pour le dit roi en sa vicomte de Marsan, a payer au 
sieur de Castelnau (de Chalosseï, chambellan ordinaire du dit sei- 
gneur, une somme pour sa pension (La Rochelle, 28 [juillet.'' I ."> s s j . 
— Quittance donnée par le sieur de Castelnau (Mont-de-Marsau, 
31 juillet 1588). 

120. Lettre autographe de Charles, comte de Mansfeld, au duc de 
Lorraine (Charles II) ; il le prévient que le sieur de Chàtenoy lui 
rendra compte de ce qui se passe, et l'invite à prendre une résolution 
(Anvers, 17 septembre 1588; cachet aux armes du comte de Mans- 
feld). 



180 MANUSCRITS xi 

130. Quittance donnée par Chrétien de Savigny, sieur de Rosne, 
établi par M. de Guise pour commander en la ville de Chàlons, d'une 
somme reçue pour la solde de cinq hallebardiers à lui accordés pour 
sa garde, de Germain Le Charron, trésorier général de l'extraordinaire 
des guerres (30 septembre 1588). 

131. Quittance donnée par François de Montholon, garde des 
sceaux de France, d'une somme reçue pour sa pension di' Jacques Le 
Roy, trésorier de l'épargne (8 octobre 1588; signé F. de Mon- 
tholon) . 

132. Lettre de Marguerite de Savoie, veuve d'Antoine de Luxem- 
bourg, à son fils François de Luxembourg, duc de Piney; elle lui 
envoie un messager pour le prier de faire expédier au plus tôt une 
affaire à laquelle elle a grand intérêt (Ligny, 27 octobre 1588 ; sous- 
cription autographe). 

133. Lettre autographe, en espagnol, de Charles-Emmanuel I er , 

duc de Savoie, à Catherine d'Autriche, son épouse; il lui annonce que 
(Gaspard) Purpurat vient d'apporter les conditions de la capitulation 
des gens du château (probablement le château de Rcvello en Piémont ; 
cf. Guichenon, Hist. généalogique de la maison de Savoye, p. 718) 
(L'Ermitage, [novembre] 1588 ; deux pelits cachets en cire, aux 
armes de Savoie). Près de l'adresse, le duc a ajouté un post-scrip- 
tum, dans lequel il accuse réception à la duchesse d'une lettre qu'il 
vient de recevoir d'elle. 

134. Lettre autographe, en italien. d'Antoine Hoch, médecin du duc 
Charles-Emmanuel de Savoie, à celui-ci ; il lui donne des nouvelles de 
la santé de l'infante et des princes (Turin, 3 avril 1589; cachet 
armorié). 

I3.L Quittance de Christophe-Auguste de Thou, seigneur du Ples- 
sier, grand maître, enquêteur et général réformateur des eaux et 
forêts au département de l'Ile-de-France, qui confesse avoir reçu de 
Jean Mestral, receveur général des bois et forêts au dit déparlement, 
une somme à lui taxée par le conseil général de l'Union des catho- 
liques, pour les vacations qu'il a faites en s'occupant des ventes de 



xn DE LA COLLECTION P. TARBÉ, 1*1 

bois dos forêts de l'Ile-de-France, et de celles « qui estoient de l'apa- 
nage de feu Monsieur » (Paris, 18 avril 1589 ; signé C. de T/iou . 

I5(). Quittance de Nicolas de Villars, évoque d'Agen, » conseiller 
au conseil général de l'Union », qui confesse avoir reçu d'Antoine 
Hibault, trésorier général de l'extraordinaire de la guerre, une somme 
à lui ordonnée par le duc de Mayenne, pour le remboursement d'une 
avance qu'il a faite de ses deniers pour les soins donnés aux blessés 
devant Dieppe (2 novembre 1589; signé A*, de Villars, e. cCAgen). 



Carton- XII. — Années 1589-1010. 

1. Quittance de Martin floland, trésorier général de l'Union, qui 
confesse avoir reçu, pour le fait de sa charge, d'Antoine du Vivier, 
greffier en la ebambre du trésor au palais à Paris, le reste d'une 
somme consignée entre les mains du dit du Vivier par Guillaume Gelée, 
lieutenant criminel de la prévôté de Paris, pour le, montant du prix de 
l'adjudication faite à celui-ci, le 22 décembre 1583, par messieurs du 
trésor, de plusieurs héritages sis au village du Chemin, et d'une mai- 
son appelée le fief Palette (Paris, 19 août 1589). 

2. Lettre du capitaine de Saint-Paul [au duc Charles de Lorraine] ; 
empêché de se rendre à Mézières, il demande au duc ses instructions 
et son assistance (Triaucourt, 30 octobre 1589 ; signé S. Paul). 

3. Quittance de Jacques de Savoie, abbé commendataire de l'ab- 
baye d' Entremont, qui confesse avoir reçu d'André Corneille, commis 
à l'exercice de la recelte générale des finances à Lyon, une somme à 
lui ordonnée par le marquis de Saint-Sorlin, lieutenant général au 
gouvernement de Lyonnais, Forez et Beaujolais, en l'absence du duc 
de Genevois et de Nemours, son frère, pour les frais d'un voyage qu'il 
a fait près du duc de Savoie, pour affaires concernant le service de 
la Sainte Union » (27 janvier 1590 ; signé Jacques de Savoie). 

4. Lettre du duc de Mayenne au prévôt des marchands et aux 
écbevins de Paris; il les invite à donner avis au x députés de cette 
ville de se rendre le 30 avril prochain à Orléans, où sont convoqués 



182 MANUSCRITS xn 

les États généraux, qui devaient d'abord se réunir le 20 mars à Melun 
(au camp de Mantes, 9 mars 1590 ; signé Charles de Lorraine). 

;>. Quittance donnée par Jean Xicolaï, sieur de Goussainville, pre- 
mier président en la Chambre des comptes, d'une somme reçue pour 
un quartier échu le 31 mars 1590, d'une rente annuelle, à lui appar- 
tenant comme fils et seul héritier de feu Antoine Xicolaï, conseiller du 
roi en son conseil privé et premier président des comptes, qui avait 
acquis cette rente par échange de Gilbert de Lévis, duc de Ventadour, 
auquel elle avait été vendue et constituée par les échevins de Paris 
([1590 ; la date du jour et de l'année est laissée en blanc ; signé 
./. Nicolay). 

(>. Quittance donnée par Jérôme Callory, chirurgien du duc de 
Mayenne, d'une somme reçue d'Antoine Ribauld, trésorier général de 
l'extraordinaire des guerres, pour avoir pansé plusieurs blessés à la 
bataille de Boussey (la bataille d'Ivry ; Boussey est une localité voi- 
sine) (Soissons, 10 avril 1590). 

7. Quittance donnée par Jean Duvivier, conseiller au Parlement, 
chancelier de l'église de Paris, d'une somme reçue pour un quartier 
échu d'une rente constituée par les échevins de Paris (9 mai 1590). 

8. Ratification par Nicolas de Montmorency, chevalier, d'une attes- 
tation de noblesse (ici transcrite), délivrée le 10 septembre 1 499 à 
François du Ploys par Jean de Staules | Stavele), seigneur d'Ysenghien, 
et par plusieurs autres seigneurs; lequel Xicolas de Montmorency, 
comme issu des seigneurs de Staules par sa grand-mère maternelle, 
confirme la susdite attestation, et déclare tenir les descendants de 
François du Ploys pour gentilshommes, cousins et parents (16 juin 
1590; signé Xicolas de Montmorency; sceau à ses armes; pièce 
lacérée du côté droit et tachée d'encre à la marge inférieure). 

î). Rôle de la montre faite en la ville de Senlis, le 16 juillet 1590, 
d'une compagnie de cinquante hommes de guerre, employés à faire le 
recouvrement des tailles et la guerre aux villes voisines occupée., par 
l'ennemi, sous la charge et conduite «le Louis de Montmorency, sei- 
gneur de Boutteville, leur capitaine. — A la suite, certificat de Louis de 



xn DE LA COLLECTION P. TARBÉ is:; 

Montmorency, de Louis Leroux, seigneur de Mannoy, et de Charles 
Dupuis, commissaires des guerres, attestant le paiement de la solde 
des dits gens de guerre (Senlis, L6 juillet 15!)0 ; signé L. de Monlmo- 

rency-Boudcvillc, Leroux, Duputjs). 

10. Lettre écrite au nom de Charles-Emmanuel de Savoie, duc de 
Genevois et de Xemours, et du prévôt des marchands et des échevins 
de la ville de Paris, aux colonels, pour leur ordonner de faire une 
montre générale de tous les bourgeois et habitants de celte ville aptes 
à porter les armes, depuis l'âge de dix-sept ans jusqu'à celui de 
soixante, de quelque qualité et condition qu'ils soient, et de dresser 
un état du nombre d'hommes, volontaires et autres, qui seront trouves 
propres à être enrôlés pour aller à. la guerre (Paris, 19 juillet 1511(1 ; 
signé Charles de Sa voue). 

11. Quittance de Pierre d'Espinac, archevêque de Lyon, garde des 
sceaux de France, qui confesse avoir reçu d'Antoine Hibauld, trésorier 
général de l'extraordinaire des guerres, une somme/à lui ordonnée par 
le duc de Mayenne, en considération de la grande dépense qu'il a 
faite durant le siège de Paris (Meaux, 1 er août 1590 ; signé P. d'Espi- 
nac, archer, de Lyon). 

VI. Lettre d'Alexandre Farnèse au sieur de la Motte, gouverneur 
de Gravelines ; il lui annonce qu'il va partir pour Meaux, et l'invite à 
amener des troupes en toute hâte, en laissant par derrière le régiment 
de Don Juan Manrique, qui pourra suivie après, et à se rendre par 
Laon, Soissons et la Ferté-Milon, à Lizy ou à Meaux (Lizy, 24 août 
1590 ; signé Alexandre F.; cachet à ses armes). 

13. Lettre de change, en italien, écrite de la main de Germaoico 
Savorgnano (gouverneur de Casai), invitant Calimano Belgrado, ban- 
quier juif de Venise, a payer à Jean Giolito 100 ducats, et a les porter 
à son compte, pour pareille somme reçue de Jean-Antoine Finazzo, 
libraire à Casai (en la citadelle de Casai, 22 septembre 1590). 

11. Quittance donnée par Jacques de Miolaus, premier baron de 
Lyonnais, capitaine de cinquante hommes d'armes, d'une somme reçue 
pour son état de capitaine, de Michel Séverat, commis au paiement des 



fl8i MANUSCRITS X" 

compagnies des ordonnances au gouvernement de Lyonnais (22 oc- 
tobre 1590; sceau armorié). 

lo. Lettre autographe de P. Boursier au duc Charles-Emmanuel 
•de Savoie, auquel il donne avis de la maladie du sommelier Benedetti 
Vangelista (s. d., vers 1590 ?). 

1G. Lettre de Hermann de Lynden au sieur de Provene, gouver- 
neur de Malines; il le prie de tenir la main à ce que les habitants de 
cette ville paient la somme qu'ils doivent ; ceux de Hainaut lui ont 
•déjà donné satisfaction pour leur cote, et les autres provinces traitent 
aussi avec lui (Bruxelles, 7 janvier 1591). 

17. Laisser-passer valable pour trois semaines, délivré par le 
sieur de Belin (Jean-François de Faudoas), maréchal de camp général 
des armées catholiques, commandant en la ville de Paris, à Étiennette 
Veau, Nicole Boucbet et Antoinette Brethon, pour amener de Saint- 
Denis à Paris toute sorte de vivres sur des charrettes et des chevaux de 
•somme (Paris, 10 mars 1591). 

18. Lettres de Catherine de Clèves, duchesse de Guise, tutrice des 
enfants mineurs du feu duc Henri de Guise, son époux, et de Catherine 
•de Lorraine, duchesse de Montpensier, aussi tutrice des dits mineurs, 
ses neveux, instituant, pour gérer les affaires et les intérêts de ceux- 
ci, un conseil résidant à Paris (Paris, 28 mars 1591 ; signé Catcrine 
■de Lorraine et Kalerine de Clcves). 

19. Lettres de Philippe-Emmanuel de Lorraine, duc de Mercœur, 
pair de France, gouverneur de Bretagne, créant Bené de Boussellc, 
baron de Sache, capitaine de cent hommes armés et montés à la 
légère, afin de marcher contre les hérétiques et s'opposer aux perni- 
cieux desseins du roi de Navarre et de ses associés (Mantes, 16 avril 
1591 ; signé Plie. Emmanuel de Lorraine ; sceau à ses armes). 

20. Quittance donnée par Charles de Balzac, sieur de Dunes, 
•capitaine de cinquante hommes d'armes et lieutenant général au gou- 
vernement et duché d'Orléans, d'une somme reçue pour son état de 
capitaine, d'Etienne Begnault, trésorier général de l'extraordinaire des 
guerres (Pithiviers, 20 juin 1591 ; signé Charles de Bal sac-Dunes). 






su DE LA COLLECTIOX I'. TARBÉ. 185 

21. Rôle de lu compagnie de Salomon de Réthune, sieur de 

Rosny, gouverneur de la ville de Mantes I Mantes, 17 juillet 1591 ; 
signé Sa. de Bètkune- Rosny) \ plus bas, mandement adressé par Jean 
Saudras, commissaire ordinaire des guerres, el par Marguerin Du- 
fresnoy, contrôleur extraordinaire d'icelles, à Etienne Regnault, tré- 
sorier général de l'extraordinaire dm guerres, pour l'inviter à payer la 
solde et les appointements des hommes de celte compagnie (Mantes, 
17 juillet 1591). 

*2 l 2. Lettre d'Antoine de Gougnies au sieur de Provcne, gouver- 
neur de la ville, de Malines ; il l'entretient de divers sujets concernant 
la guerre ; il l'avertit (pie l'on a eu « nouvelles certaines que la plus- 
part du camp de l'ennemy est à Rréda et à l'enthour - , et le prie de 
lui donner avis, s'il en reçoit d'autres informations (Hruxelles, 
30 août 1591 ; souscription autographe; cachet armorié). 

*27f. Quittance donnée par Arnt von Frentz, colonel de quatre cor- 
nettes de reitres, au service du roi de Fiance en l'armée allemande 
conduite par le prince d'Anhalt, d'une somme reçue d'Etienne Me- 
gnault pour son élat de colonel, pour les appointements de ses ofGciers 
et pour la solde de ses hommes (31 décembre 1591 ; sceau aux armes 
d'Arnt von Frentz). 

2-i. Quittance donnée par Robert de la Vieuville, lieutenant général 
pour le roi au gouvernement de Retbélois, d'une somme reçue 
d'Etienne Regnault pour son état de lieutenant général (31 décembre 
1591). 

25. Requête adressée à Charlotte de la Marck, duchesse de Bouil- 
lon, par Thierry Oudet, qui, en raison des pertes que les pluies con- 
tinuelles lui ont fait subir, sollicite une diminution sur la ferme dc^ 
terrages du village de Balan; à la suite, remise accordée par Char- 
lotte de la Marck au suppliant sur le prix de sa redevance (en s,t 
maison de Sedan, I" juin 1502 ; signé Charlotte de la Mardi). 

26. Lettre en italien, de Philippe-Emmanuel, prince de Piémont, à 
son père (Charles-Emmanuel I er , duc de Savoie) ; il lui témoigne la 
joie de le revoir (Turin, 8 juin 1502; signé Ph.-Emanuel ; cachet 



186 MAMSCRITS xu 

armorié ; lettre d'enfant [Philippe-Emmanuel était né le 3 avril 
1586] ; récriture, tracée d'abord au crayon, a été ensuite repassée à 
l'encre). 

ii7. Collation faite par le cardinal Charles II de Bourbon, arche- 
vêque de Rouen, de la cure de Valliquerville, en son diocèse, à Guil- 
laume Le Tellier, prêtre (Saint-Denis en France, 20 juin 1592 ; signé 
C. car 1 '' a Borbonio) ; au dos, procès-verbal de la mise de Guillaume 
Le Tellier en possession de cette cure, par le doyen de Fauville 
(16 septembre 1592). 

iiîj. Certificat de Gabriel de Montgomery, ayant charge d'une com- 
pagnie de soixante-dix hommes de guerre à cheval, en garnison dans 
la ville de Pontorson, constatant la revue des hommes de cette com- 
pagnie qui a été passée par Pierre Boullarl, commissaire des guerres; 
attestation du paiement de la solde de ces hommes fait par Pierre Le 
Charron, trésorier général de l'extraordinaire des guerres (Pontorson, 
25 juillet 1592; signé G. de Mongommery ; pièce détachée d'un rôle 
des hommes de la dite compagnie, et entamée par l'humidité à l'angle 
supérieur de droite). 

2Î). Lettre autographe, en italien, de François Martinengo, capi- 
taine du duc Charles-Emmanuel de Savoie, à celui-ci ; réponse à des 
instructions qu'il en a reçues, nouvelles du duc de .Mantoue, du duc 
de Terranova, etc., avis sur une question d'impôt (Turin, I er août 
1592; cachet armorié). 

50. Lettre autographe, en italien, de Guillaume Gromis, général 
des finances de Savoie, à l'infante (Catherine d'Autriche, épouse du 
duc Charles-Emmanuel de Savoie) ; il donne avis d'un prêt qui doit 
être fait à celle princesse (Turin, 2 août 1592 ; cachet armorié). 

51. Lettre autographe, en italien, d'Anastase Germonio, archi- 
diacre de Turin (plus tard, en 1607, évèquc de Tarentaise), à la 
même; il lui donne des nouvelles des affaires de Pologne, de l'inva- 
sion des Turcs eu Croatie et des difficultés élevées entre le pape et la 
seigneurie de Venise (Morne, 7 août 1592). 



m L>E LA COLLECTION P. TARBÉ Ist 

32. Lettre autographe, en italien, d'Antoine Goveano a la même, 
au sujet de statues offertes en présent à ['Empereur (Turin, !» août 
1592 ; cachet). 

55. Lettre autographe, en italien, de Dominique Belli (secrétaire du 
duc de Savoie , à la même ; il met à sa disposition pour loger l'am- 
bassadeur Don Giuseppe, une maison qu'il se préparait à occuper à 
Turin, pendant l'hiver, et lui témoigne sa joie au sujet du bruit qui 
court de la prise d'Antibes (Asti, Il août 1592). 

54. Fragment d'une quittance de René de Blansan, capitaine d'une 
compagnie d'hommes de guerre à pied fiançais, au service du « parti 
des catholiques » , attestant que ces hommes ont reçu leur solde du 
trésorier des guerres, après avoir été passés en revue (août 155)2; 
pièce détachée d'un rôle et en grande partie détruite du côté droit). 

55. Lettre autographe de Charles de Simiane, baron d'Albigny, au 
duc Charles-Emmanuel de Savoie, au sujet des , mouvements des 
troupes; le colonel des Suisses demande quelques chariots pour les 
deux compagnies qui doivent aller à Bourg (Venue, 30 décembre 
1592 ; deux cachets sur cire à cacheter). 

5C. Lettre autographe de Jeanne de Bourbon (abhesse de Jouai ir, 
6IIe de Louis de Bourbon, duc de Montpensier), adressée à sa nièce la 
duchesse de Bouillon (Charlotte de la Marck, lille de sa sœur Fran- 
çoise et de Henri-Bobert de la Marck), pour lui demander des nou- 
velles de sa santé (Jouarre, 18 janvier 1593; deux cachets portant le 
monogramme de Jeanne de Bourbon). 

57. Quittance donnée par Michel Sublet, seigneur d'Heudicourt, 
conseiller d'État et contrôleur général des finances, (Finie somme 
reçue pour ses gages de conseiller d'État, de François Hotman, tréso- 
rier de l'épargne (25 janvier 1593 . 

58. Quittance de Claude d'Aubigny, seigneur de Sainte-Gemme, qui 
confesse avoir reçu de Jacques Meschinet, commis à la recette générale 
des Gnances, à Poitiers, une somme à loi ordonnée par le comte de 
Brissac Poitiers, 13 février 1593 



188 MANUSCRITS XII 

50. Quittance donnée par René de Saint-Denis, seigneur de Her- 
Iray, commandant pour le service du roi en la ville et le château de 
Fresnay, d'une somme reçue pour ses appointements d'Etienne Regnault, 
trésorier générai de l'extraordinaire des guerres (13 avril 1593). 

40. Quittance donnée par François Miron, maître des requêtes ordi- 
naire de l'hôtel du roi, d'une somme reçue d'Ktienne Regnault, pour 
appointement extraordinaire à cause de son état (21 avril 1593). 

41. Lettre autographe de Nicolas de Harlay, seigneur de Sancy, à 
Gaspard de Schomberg ; il a fait voir sa lettre au roi qui s'est montré 
satisfait des informations qu'il lui a données; il a appris de M. de 
Champvallon (Jacques de Harlay), que les députés traîneront la confé- 
rence en longueur, en attendant la venue de M. de Mayenne. «... Je 
prens du merveilleusement bon augure au langage que vous ha tenu le 
président Janin. Si vous achevez cest ouvrage comme de toutes parla 
vous l'avez commencé, loutz les gens de bien de la France vous en 
auront une perpétuelle obligation... » (1 er mai 1 593). 

42. Quittance de Joseph de CocbeGlet, chambellan du roi, qui con- 
fesse avoir reçu de Pierre Le Charron, trésorier général de l'extraordi- 
naire des guerres, une somme à lui assignée par le prince de Conti, 
lieutenant général pour le roi, par son ordonnance du 27 mai 1590, 
pour l'indemniser de la perte d'un cheval d'Italie, tué au siège de la 
Fer té-Bernard, lorsque la cavalerie était en bataille, sur l'avis que l'on 
avait eu qu'il venait de Chartres du secours aux assiégés (10 mai 1593; 
restes d'un sceau aux armes de Cochefilet . 

45. Profession de foi catholique du roi Henri IV (sans date, vers le 
mois de juillet 1593; pièce écrite par deux mains différentes, avec 
des corrections entre les lignes). 

44. Lettre de Claude de la Trémoille, duc de Thouars, au capi- 
taine Arnaud Bruneau, seigneur de Ribedoux, au sujet du licencie- 
ment de la garnison de l'île de Ré (Thouars, 25 août 1593 ; signé La 

Trémoille) . 

\/>. Quittance de Jacques Hérisson, fondeur ordinaire de l'artillerie, 



xii I)K LA COLLECTION P. TARBÉ. 

qui confesse avoir reçu de Denis Béguin, commis à la recolle de l'im- 
pôt qui se lève sur les marchandises et denrées sortant de la ville de 
Paris, une somme à lui ordonnée par le prévôl des marchands <'t les 
échevins de cette ville, pour le paiement de - huict emboitteures de 
cuivre, grandes et petites » , par lui fournies pour les roues sur les- 
quelles ont été montées des couleuvrines qu'il a fondues en l'année 
" 1502 (30 septembre 1503). 

/àd. Lettre de Charles de Lorraine, duc de Mayenne, au sieur de 
Villeroy (Xicolas de Xeufville) ; malgré les nombreuses plaintes qu'il 
reçoit sur les contraventions que les ennemis font à la trêve, il s'efforce 
d'empêcher que Ton fasse rien qui puisse nuire aux affaires (Paris, 
G octobre 1593; souscription autographe; cachet aux armes du duc de 
Mayenne). 

\" . Quittance donnée par Pierre Pigray, premier chirurgien du roi, 
d'une somme reçue de Xicolas Parent, notaire et secrétaire du roi, 
commis au paiement des arrérages des rentes constituées sur les gre- 
niers à sel, pour les arrérages d'une rente vendue et constituée par le 
prévôt des marchands et les échevins de la ville de Paris (Tours, 
27 octobre 1503). 

ÏJ». Lettre de Philippe Sega, cardinal, évêque de Plaisance, légat 
du Saint Siège en France, adressée à l'official de Bourges pour la con- 
on d'une dispense de pareille en vue d'un mariage (Paris, 10 no- 
vembre 1503; signé : Phiï car 1 " Plue leg'). 

19. Quittance donnée par Antoine Portai, premier chirurgien du 
roi, d'une somme reçue pour ses appointements extraordinaires à la 
suite du roi et de son armée, d'Etienne Begnaull, trésorier de l'extraor- 
dinaire des guerres (Mantes, 28 décembre 1503). 

50. Quittance de Martin de Bragelongne, conseiller du roi au Par- 
lement et président en la Chambre (\c> enquêtes, lequel, au nom et 
comme tuteur d'Anne de Raconis, fille mineure de feu Nicolas de 
Raconis, contrôleur général des guerres, et héritière de feu Anne 
Midorge, veuve de (Gallois), sieur de Raconis, lieutenant du grand 
naître de l'artillerie au gouvernement de Paris et de l'Ile-de-France, 



190 MANUSCRITS xu 

confesse avoir reçu de Jean de Ligny, commis au rachat des rentes et 
paiements des arrérages dus par le feu roi à plusieurs particuliers, une 
somme pour les arrérages d'une partie d'une rente vendue en 1586 à 
la dite Anne Midorge par Pierre Chaillou, secrétaire de la Chambre 
du roi, au nom et comme procureur de M. de Joyeuse, pair et amiral 
de France, et de plusieurs autres seigneurs (30 décembre 1593). 

51. Quittance de Philibert de la Guiche, grand maître de l'artillerie 
de France, qui confesse avoir reçu de François Hotman, trésorier de 
l'épargne, la somme de 395 écus soleil, afin de lui tenir lieu de 
pareille somme pour laquelle il avait reçu le 1 er août 1592 de Malhias 
Lenoir, alors trésorier des parties casuelles, cinq quittances de deniers 
provenant de confirmations d'offices, savoir pour des offices de tréso- 
rier de France, de receveur général et de trésorier du domaine à 
Moulins, de contrôleur et de greffier en l'élection de Combraille, les- 
quelles quittances ont été inutiles, « pour avoir les dis offices esté 
pourvuz par sa Majesté » (10 mars 1594). 

52. Quittance d'Klie du Tillet, maître d'hôtel ordinaire du roi, 
lequel, au nom et comme procureur de Guillaume de Marie, aussi 
maître d'hôtel du roi, confesse avoir reçu du sieur de Caslille, com- 
mis au paiement des rentes dues par le clergé de France, une somme 
pour les arrérages d'une rente vendue et constituée en 1573 au dit 
sieur de Marie par le prévôt des marchands et les échevins de la ville 
de Paris, sur le surplus des deniers de la subvention accordée au roi 
par le clergé de France, pour le paiement et rachat des rentes dues 
par le clergé à l'Hôtel de ville de Paris (20 mars 1594). 

o3. Certificat de Louis de Gonzague, duc de Nivernais et de iiethe- 
lois, pair de Fiance, de Philippe Huiault, comte de Cheverny, chan- 
celier de France, d'Albert de Gondi, duc de Ketz, maréchal de France, 
de François d'O, gouverneur et lieutenant général pour le roi à Paris 
et en l'Ile-de-France, de Xicolas de Harlay, seigneur de Sancy, con- 
seiller au Conseil d'Etat, de Martin Kuzé, seigneur de Heaulieu, Louis 
Hevol, Louis Potier, seigneur de Gesvres, et Pierre Forget, seigneur 
de Fresnes, aussi conseillers d'État, lesquels attestent que François 
Hotman, trésorier de l'épargne, a, suivant les lettres patentes données 
au camp de Ccrny le 1G du présent mois de juin, payé à celui qui a 



xii DE LA COLLECTIOX P. TARBÉ. 191 

été désigné par le roi la somme de 27,000 écus soleil, « laquelle le 
Roy a voulu estre mise en ses mains, pour emploier en certains affaires 
concernant le service de sa dicte Majesté, dont elle ne veult estre faict 
aucune mention ni déclaration » (16 juin 1594; signé Lodovico Gon- 
zaga, de Gondi, Hurault, d'O, Sancij, Ruzé, Revol, Palier, Forget). 

t 6\. Quittance donnée par Louis Servin, avocat général au parle- 
ment de Paris, présentement transféré à Tours, d'une somme reçue de 
François Holman pour le remboursement d'un prêt que le dit Servin à 
fait au roi le 12 mai 1589 pour subvenir à ses affaires urgentes 
(20 juillet 1594). 

36. Quittance autographe donnée par Achille de Harlay, premier 
président au Parlement, d'une somme reçue du maréchal de Bouillon 
(Henri de la Tour d'Auvergne) pour les arrérages d'une rente (Paris, 
25 août 1594). 

o(>. Etat des dépenses de bouche de la maison du roi, faites le jeudi 
25 août 1594, le roi étant à Monceaux et sa suite à Compiègne (signé 
Moreau et Maleyssie\. 

î>7. Requête adressée au cardinal Octave Aquaviva, légat d'Avignon, 
par Gilles de Fortia, coseigueur de Caderousse et seigneur d'Urban au 
Comtat Venaissin, pour lui demander la permission de faire construire 
une chapelle en l'église paroissiale de Saint-Michel de Caderousse, 
« juxta et extra eandem ecclesiam, et illi ecclesie contiguam, ubi sunt 
gradus per quos ascenditur in pinnaculum dicti templi... « ; il se pro- 
pose de doter cette chapelle, et de faire inhumer dans l'église les corps 
de son père Marc de Fortia et de son épouse (Lucrèce de Galliens) ; à 
la suite est l'autorisation demandée (Avignon, au palais apostolique, 
12 septembre 1594; signé 0. card. de Aquaviva leg.). 

58. Quittance donnée par Iloch Le Baillif, sieur de la Rivière, pre- 
mier médecin ordinaire du roi, d'une somme reçue pour ses gages de 
Crépin Parât, trésorier général de la maison du roi (Paris, 1594 
[les dates du jour et du mois laissées en blanc]). 

oî). Lettre de Claude de la Châtre, maréchal de France, a Nicolas 



192 MAXl.'SCRITS xn 

de Neufville, sieur de Villeroy, au sujet de Charles de Balzac, sieur de 
Dunes, maintenu par le roi en son état de lieutenant au duché d'Or- 
léans; il ne veut pas prendre sur lui de rétablir en cette ville : a J'ay 
eu, comme vous sçavez, assez de peines et de travcrces pour ce qui 
s'est jà passé pour monsieur de Marcoussy (François de Balzac, sieur 
de Marcoussis), pour le faire agréer aux habitans... » (la Maisonfort, 
14 décembre 1594; souscription autographe). 

GO. Quittance donnée par André de Hacqueville, premier président 
au Grand conseil, d'une somme reçue pour sa pension de François 
Hotman, trésorier de l'épargne (31 décembre 1594). 

61. Lettre autographe de Charles III, duc de Lorraine, adressée 
au roi Henri IV, à l'occasion de l'attentat de Jean Chàtel (Nancy, 
2 janvier 1595; deux cachets aux armes du duc de Lorraine). 

d l 2. Quittance donnée par Louis de Crillon, mestre de camp du 
régiment des gardes du roi, d'une somme reçue pour lui et pour les 
capitaines et ofGciers de son régiment, d'Etienne Kegnault, trésorier 
général de l'extraordinaire des guerres (Paris, 17 février 1595; signé 
Lois de Crilon; reste d'un sceau à ses armes). 

(»«". Méconnaissance de Gabrielle d'Eslrées, logée à présent au château 
du Louvre, laquelle confesse devoir à Antoine Catien, trésorier géné- 
ral des traites de France, la somme de 4,500 écus soleil pour la 
livraison qu'il lui a faite d'une tenture de tapisserie de velours cra- 
moisi brun, brodée d'or et d'argent, pour le paiement de laquelle 
dette elle a élu domicile en l'hôtel du Bouchage, sis en la rue du Coq 
(au château du Louvre, G mars 1595 ; signé G. d'Eslrées) ; en marge, 
note indiquant que cette obligation a été, par suite d'une cession faite 
par ie sieur Catien, payée et acquittée à Diane de la Marck, comtesse 
de Sagonne, par Denis Lesueur, trésorier et receveur des finances des 
enfants naturels et légitimés du roi Henri IV, héritiers de feu Gabrielle 
d'Eslrées, auquel Lesueur il a été donné quittance le 29 janvier 1601. 
— Au verso de la pièce, est transcrite une procuration donnée par 
François (ïorré, lieutenant des habitants de la ville de Mi rebeau, pour 
résigner ses fonctions en faveur de Melchisédec Gorré (14 mars 1595). 



*" DE LA COLLECTION I». TARBK t'.>; 

6i. Procuration donnée par Jeanne Chabot, femme de Claude de la 
Châtre, maréchal de France, à Jean Chenu, avocat au siège présidial 
de Bourges, pour composer, transiger et accorder des différends élevés 
entre le maréchal et la dite dame, demandeurs, et Aliénor Chabot, 
baron de Jarnac, au sujet de la succession de feu Gui Chabot, baron 
de Jarnac, gouverneur de la Rochelle, etc. (au château de la Maison- 
fort, û juillet 1595; signé Claude de la Chaslre et Jaune Chabot; frag- 
ment du sceau royal aux contrats de la cour de Vierzon). 

6;>. Lettre de Don Pedro Henriquez, comte de Fuentes, gouverneur 
et capitaine général, au sieur de Guernonval (Philippe Le Vasseur), 
lieutenant en la ville de Gravelines ; il lui annonce la mort du sieur 
de la Moite (Valentin de Pardieu, grand maître de l'artillerie d'Es- 
pagne, gouverneur de Gravelines), tué la veille au soir d'un coup de 
feu reçu à la tète (au camp devant Doullens, 17 juillet 1505; signe 
El conde de Fuentes ; cachet aux armes d'Kspagne). 

66. Promesse faite par Pierre-Léonard Boncas, secrétaire du duc de 
Savoie, à l'avoyer et au conseil de la ville de Berne, de leur envoyer 
dans l'espace de trois semaines « une patente de tresve, neutralité cfc 
asseurance de bonne voysinance - , signée par le duc (Berne, 1" sep- 
tembre 1595; pièce autographe signée Roncas). 

67. Requête adressée à Louis de Lorraine, abbé de Saint-Denis, par 
Pierre Gestat, aumônier de cette abbaye, pour lui demander la per- 
mission de clore et d'annexer à un petit jardin qui lui appartient en la 
ville de Saint-Denis, « au lieu appelé Vauboulloin >■ , une petite 
impasse attenante à ce jardin; à la suite, permission accordée par 
l'abbé (en l'abbaye de Saint-Denis, 31 décembre 1595; signé Loj/s de 
Lorraine) . 

68. Lettres de Marie de Bourbon, duchesse de Longueville, com- 
tesse de Dunois, octroyant à François Ledout l'office de sergent el 
garde de ses bois des Loges (Trye, 29 janvier 159G; signé Marie, de 

Bourbon). 

69. Quittance donnée par Clément Metereaulx, a gallopin en cui- 
sine » du roi, d'une somme reçue pour ses gages de Crépie l'arat, (ri - 

TOMK XXXIX*. 



194 MANUSCRITS xn 

sorier général de la maison du roi (Travecy, 3 avril 1596; signé de 
Loménie [Antoine de Loménie, secrétaire du roi]). 

70. Blanc-seing donné par André du Laurens, médecin ordinaire 
du roi, pour servir de quittance à Crépin Parât d'une somme reçue 
pour ses gages de médecin (Amiens, 7 juillet 1596; signé A. du Lau- 
rens). 

71. Quittance donnée par Pierre Pithon, avocat au Parlement, 
d'une somme reçue de Florent d'Argouges, trésorier général des 
gabelles, pour les arrérages d'une rente transportée au dit Pithon par 
Jean Paluau, notaire du roi, qui la tenait de François de Clèves, duc 
de IVevers, auquel elle avait été constituée en 1557 par le prévôt des 
marchands et les échevins de la ville de Paris sur le grenier à sel 
d'Auxerre (Paris, 8 août 1596; signé P. Pithon). 

72. Collation faite par Claude de Guise, abbé et administrateur 
général de l'ordre de Cluny, à Jean Tavernier, clerc du diocèse de 
Màcon, de la cure ou vicairie perpétuelle de l'église paroissiaic de 
Saint-Marcel en la ville de Cluny (au château de Lourdon près Cluny, 
7 septembre 1596 ; signé Claudius a Gxdsia, ab. Clu.). 

75. Quittance de Catherine d'Avaugour, prieure du prieuré de 
Tinténiac en Bretagne, qui confesse avoir reçu de François Hotman, 
trésorier de l'épargne, la somme de 50 écus soleil que le roi lui a 
donnée en aumône, pour lui procurer le moyen de vivre en attendant 
qu'elle puisse retourner dans son prieuré (Paris, 20 septembre 1596; 
signé seur Gaterinc d'Avougourl). 

74. Lettre, en français, de Philippe II, roi d'Espagne, à l'archiduc 
Albert d'Autriche, gouverneur des Pays-Bas; il l'invite à faire payer a 
Philippe Le Vasseur, seigneur de Guernonval, chargé de la garde de la 
ville et du château de Gravelines, depuis le trépas du sieur de la 
Motte, son oncle (voy. ci-dessus, n° 65), ce qui lui est dû pour son 
traitement et ses services (Madrid, 20 février 1597; signature faite à 
l'aide d'une griffe : Phlc; cachet aux armes du roi). 

7o, Promesse faite par Charles du Plcssis, conseiller d'Etat, et par 



xii DE LA COLLE CTION P. TARBÉ. i<i:, 

Antoinette de Pons, son épouse, à Antoinette de Pons, épouse de 
Henri d'Albret, seigneur de Miossens, de prendre à leur charge le 
paiement de la pension que celle-ci est tenue de payer chaque année à 
Judith de Pons, abbesse de l'abbaye de Saint-Sauveur d'Évreux, 
moyennant la somme de 600 écus soleil qu'ils ont reçue de la dite 
dame de Miossens (Paris, en l'hôtel de Bourbon, 27 juin I.V,)7 ; 
du Phsseys, Anllwy nette de Pons et A. de Pons). 

70. Déclaration de François Miron, président au Grand conseil et 
lieutenant civil de la prévôté et vicomte de Paris, certifiant au bailli de 
la Ferté-Alais que le roi Ta exempté, à raison de son office de lieute- 
nant civil, du service qu'il est tenu de lui rendre, pour sa terre et sei- 
gneurie de Gillevoisin, sous la conduite du dit bailli, à cause du ban et 
arrière-ban (Paris, 18 juillet 1597 ; signé Myron). 

77. Fragment d'une lettre du cardinal Pierre de Gondi, évêque de 
Paris, à Nicolas de Xeufville, sieur de Villeroy, secrétaire d'Etat, au 
sujet d'un fait important dont il veut avertir le coi (Paris, 18 août 
1597 ; signé Pierre, car 1 de Gondtj; cachet à ses armes). 

78. Lettre autographe, en espagnol, de Catherine d'Autriche a 
Charles-Emmanuel, duc de Savoie, son époux; elle lui annoncequ'elle 
envoie le P. Martinengo, religieux, chargé d'une mission confiden- 
tielle (Turin, 24 septembre 1597; cachet armorié). 

70. Quittance de Louis de Foix, ingénieur ordinaire du mi et 
u entrepreneur de l'œuvre de Cordouan » (la tour de Cordouan dont 
il a été l'architecte), qui confesse avoir reçu de Joachim Marchant, 
trésorier général des œuvres et fortifications de Guyenne, une somme 
pour un voyage qu'il a fait près du roi pour l'entretenir des fortifica- 
tions de cette province et de la tour de Cordouan (Bordeaux, 7 octo- 
bre 1597; signé Loys de Foix . 

ÎÎO. Lettre des membres du parlement de Dauphiné au sieur de 
Cugy, sur la défection du baron de la lux lie, à Romans; ou .i décou- 
vert hier soir les intelligences qu'il a avec le prince de Savoie; le sieur 
de Cugy est prié d'amener du secours en toute haie pour empêcher 
les troupes étrangères d'occuper la citadelle (Romans, 2<» octo- 
bre 1597). 



196 MANUSCRITS xu 

81. Quittance donnée par Jean Xicot, conseiller du roi et trésorier 
des menus plaisirs et affaires de sa chambre, d'une somme reçue pour 
ses gages de Jacques Le Maire, aussi trésorier des menus plaisirs 
(18 janvier 1508; signé Xicol). 

82. Ordre donné par Don Sanclio de Leiva eu faveur du sieur de 
Guernonval, gouverneur de Gravelines, pour exempter du logement 
des gens de guerre ses domaines d'Esquelbecq et de Ledringhem, à 
cause des fonctions qu'il remplit au service du roi d'Espagne (Bour- 
bourg, 1 er mars 1598; signé don Sancho de Lei/va; pièce en espagnol). 

85-8 r i. Lettre autographe, en italien, d'Horace Ruccellaï, finan- 
cier florentin, à Dom François Zonco, prieur de l'abbaye de la Staf- 
farde; il l'entretien de diverses questions financières, des affaires de 
l'abbé avec les fermiers de l'abbaye, etc. (Rome, 10 avril 1508). A 
cette pièce est jointe une traduction en français, certifiée à Paris le 
28 mars 1623. 

8o. Lettre autographe de Catherine de Lorraine, veuve de Nicolas 
de Lorraine, duc de Mcrcœur, à François de Luxembourg, duc de 
Pioey, son beau-frère; elle lui donne des nouvelles de sa santé; elle 
lui parle du chagrin qu'elle a éprouvé (de la mort de sa sœur Diane de 
Lorraine, épouse de François de Luxembourg), et de sa joie du réta- 
blissement de la paix (la paix de Vervins, conclue le 2 mai 1508) 
(sans date; signé d'un monogramme composé de deux C entrelacés, 
suivis de la lettre grecque <I>). 

80. Quittance donnée par Xicolas Kapin, sieur de la Chollerie, 
prévôt général de la connétablie et maréchaussée de France, d'une 
somme reçue pour ses gages du sieur Habert, trésorier général de 
l'ordinaire des guerres, par les mains de Jean Béquignon, trésorier et 
payeur de la gendarmerie de France (3 juin 1508 ; signé N. Rupin). 

87. Quittance donnée par Jacques de la Guesle, conseiller d'Etat,, 
d'une somme reçue de Xicolas Parent, conseiller secrétaire du roi, 
pour les arrérages d'une rente constituée par le prévôt des marchanda 
et les échevins de Paris, sur le revenu des greniers à sel du royaume 
(Paris, 28 novembre 1508). 



xn DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 197 

88. Quittance donnée par Xicolus de Xeufville, sieur de Villeroy, 
conseiller du roi en son conseil d'État et secrétaire de ses commande- 
ments, d'une somme reçue pour ses appointements de Pierre Le Char- 
ron, trésorier général de l'extraordinaire des guerres (Paris, 31 dé- 
cembre 1598; signé de Neuf ville). 

89. Quittance de Charles d'Andigné, « cy-devant commandant 
pour le service de l'Union es ville et chasteau de Pouancé en Anjou, et 
à présent réduit en l'obéissance du Roy » , qui confesse avoir reçu de 
Pierre Le Charron une somme à lui ordonnée par le roi, suivant sa 
capitulation, pour ses appointements et pour la solde et l'entretien des 
gens de guerre de la garnison de Pouancé (31 décembre 1598; signé 
Charles d'Andigné), 

90. Lettre autographe, en italien, de Bernardin de Savoie, seigneur 
de Raconis, aux membres du Conseil d'Etat du duc de Savoie; il leur 
accuse réception de leur lettre et se dispose à mener à bonne fin l'af- 
faire dont il doit s'occuper (Mondovi, 12 janvier 1599). 

91. Lettre autographe, en italien, d'Annibal Grimaldi, comte de 
Beuil, au duc Charles-Emmanuel de Savoie; il annonce que le cour- 
rier envoyé par le duc en Espagne a été obligé de débarquer à la 
Ciotat, à cause du mauvais temps; il a reçu des nouvelles de Sisteron 
et a été informé que plusieurs compagnies de gens de guerre de Pro- 
vence se sont dirigées vers le Dauphiné; on dit qu'elles sont destinées 
à marcher sur le marquisat de Saluées (Nice, - février 1599; signe 
A <li Rocjlio). 

92. Quittance d'Etienne de Boucicaut, religieux de l'ordre de Saint- 
François de l'Observance (évèque de Grasse en 1604), qui confesse 
avoir reçu de Vincent Bouhier, trésorier de l'épargne, une somme dont 
le roi lui a fait don pour l'aider à continuer ses études et en récom- 
pense du service qu'il lui a rendu « lors de la réduction et entrée en 
la ville de Lyon » (Paris, G février 1599; signé F. E. de Bousticaut). 

93-94. Vente faite par Antoine Le Roux, seigneur d'Epinay, demeu- 
rant à Paris, rue des Lombards, « où est pour ensegne l'imaige Saincl 
Jacques » , à Guillaume de Verthamon, notaire et secrétaire du roi, de 



198 MANUSCRITS xn 

cinq quartiers de terre labourable, .sis au terroir de « Belloy en 
France « (26 février 1599). — Procuration donnée par Marie de 
Beaucaire, dame de Martigues, duchesse douairière de Penthièvre, 
étant présentement à Paris, logée rue des Bons-Enfants, en l'hôtel de 
Mercamr, au nom et comme héritière de feu François de Beaucaire, 
(évêque de Metz de 1555 à 1568), abhé commendataire des abbayes 
de Saint-Germain d'Auxerre et de Notre-Dame de Beigny, à Guillaume 
de Bigny, doyen de l'église d'Auxerre, et à Pierre Berault, procureur 
au bailliage de cette ville, pour exercer des poursuites contre les débi- 
teurs et fermiers des susdites abbayes (26 février 1599; signé Marie de 
— Beauquere). Celte pièce et la précédente sont écrites sur deux feuil- 
lets paginés 90 et 91. 

93. Lettre de Guillaume Le Blanc, évêque de Grasse et de Vence, 
aux syndics du diocèse de Vence, au sujet de deniers qu'on lui avait 
réclamés; il sollicite leur assistance en cette affaire (Paris, 1G mars 
1599; souscription autographe; cachet aux armes de cet évêque). 

ÎM>. Quittance donnée par Pierre Forgef (sieur de Fresne), conseil- 
ler d'Etat et président au Parlement, d'une somme reçue pour sa pen- 
sion de conseiller d'État, de Vincent Bouhier, trésorier de l'épargne 
(12 juillet 1599). 

07. Quittance donnée par Joachim de Bellengreville, gouverneur de 
la ville et du château d'Ardres, d'une somme reçue pour ses appointe- 
ments de Jean Charron, trésorier général de l'extraordinaire des 
guerres, par les mains de Charles de Belin, trésorier provincial en 
Picardie (15 juillet 1599). 

\)i>. Quittance donnée par Jean Le Maistre, conseiller d'Etat et ci- 
devant président au Parlement, d'une somme reçue du sieur Le Conte, 
receveur général de la ville de Paris, pour les arrérages d'une rente ta 
lui vendue par Marie Burgensis, veuve de Cosme Clausse, chevalier, et 
par Henri Clausse, son fils, laquelle rente avait été constituée en 1568 
à la dite dame par le prévôt des marchands et les échevins de Paris 
(5 août 1599). 

99. Quittance d'Antoine Loisel, avocat au Parlement, lequel, au 



xn DE LA COLLECTION IV. TARBÉ. 199 

nom et comme tuteur des enfants mineurs de lui et de feu Marie Gou- 
las. sa femme, héritiers de feu Arnoul du Mesnil, archidiacre de Brie 
en l'église de Paris, confesse avoir reçu du sieur Frenicle, receveur 
des aides, les arrérages d'une rente appartenant aux susdits mineurs 
et constituée le i janvier 15 18 à Léonard Goulas, avocat au Parle- 
ment, par le prévôt des marchands et les échevins de Paris, sur le 
revenu des aides des draps d'or et d'argent et de soie et laine, entrant 
en la dite ville (15 septembre 1599 ; signé Ant. Loisel). 

100. Quittance donnée par François de la Grange, seigneur de 

Moutigny, gouverneur et lieutenant général pour le roi au gouverne- 
ment de Blois et du pa\s blaisois, d'une somme reçue pour son état de 
gouverneur, de Jean Charron, trésorier général de l'extraordinaire des 
guerres (10 octobre 1599). 

101 Lettre de Sully (Maximilien de Béthune, marquis de Rosny), aux 
trésoriers généraux de France en la généralité de Caen; il leur envoie 
deux lettres patentes, l'une pour leur demander mi état annuel de la 
valeur des aides, l'autre pour leur enjoindre de suivre exactement les 
états du roi qu'on leur adresse chaque année, et de dresser conformé- 
ment à ceux-ci les états qu'ils baillent aux receveurs généraux (Paris, 
7 novembre 1599; souscription autographe; restes d'uu cachet 
armorié). 

102. Quittance donnée par Philippe Vigier, secrétaire et interprète 
du roi en langue germanique, d'une somme reçue de Vincent Bouhier, 
trésorier de l'épargne (30 novembre 1599). 

105. Quittance de Jacques de Beaubarnais, seigneur de Sédenay, 
demeurant à Orléans, qui confesse avoir reçu de Guillaume de Sève, 

receveur et payeur des renies du clergé de Paris, une si te pour 

un quartier échu de la portion d'une rente qu'il a héritée, avec ses 
frères et sa sœur, de François de Beaubarnais, sieur de Miramion, son 
père (9 décembre 1599). 

101-108. Cinq quittances de sommes baillées par Haltha/ar 
Gobelin, conseiller d'État et trésorier de l'épargne, pour (\c^, fourni- 
tures de faucons qui ont été faites pour le service des chasses du roi : 



200 MANUSCRITS x" 

à Jacques Dardy, marchand fauconnier suisse (20 janvier 1600); à 
Emmanuel Marin, pourvoyeur des sacres pour la fauconnerie du roi 
(24 janvier 1600); à Christophe et Adrien Crosle, et à Ballhazar Van 
€oerp, marchands fauconniers flamands (23 février 1600). 

109. Permission donnée par le roi Henri IV au sieur de la Salle 
-Gallicher de tirer ou faire tirer avec une arquebuse, dans l'étendue et 
aux environs de ses terres et maisons, aux oiseaux de rivière, ramiers, 
bisets, pluviers, loups, renards, et autres gibiers non défendus par les 
ordonnances (Paris, 31 janvier 1600 ; signé : Henry et L. Potier 
[Louis Potier de Gesvres, secrétaire d'Etat] ; pièce mutilée). 

110. Collation faite par François, duc de Luxembourg et de Piney, 
pair de France, à Henri Le Chevallier, prêtre et pédagogue au collège 
d'Harcourt, de la chapelle Sainte-Marguerite de Courcelles, au diocèse 
-de Bayeux (en son hôtel, aux faubourgs Saint-Germain-des-Prés lès 
Paris, 18 avril 1600; signé : François de Luxembourg ; pièce provenant 
de la collection Monmerqué). 

111. Quittance donnée par Albert de Gondi, duc de Retz, maréchal 
et général des galères de France, d'une somme reçue pour un quartier 
échu d'une rente constituée par le prévôt des marchands et leséchevins 
•de la ville de Paris (I er juillet 1600 ; signé de Gondi, duc de Raiz ). 

1 12. Lettre autographe, en italien, de Baretti, secrétaire d'État, au 
duc Charles-Emmanuel de Savoie; il lui donne des nouvelles de 
l'expédition du duc de Guise [Charles de Lorraine], cette expédition a 
été manquée parce que les Espagnols ont prévenu le duc dans son 
entreprise ; des galions armés par les Anglais en Sicile ont brûlé tous 
les vaisseaux qui étaient à Porto Farina, et ont saccagé la Goulette, où 
les corsaires s'étaient nichés (sans date, vers le mois d'août 1600). 

115. Lettre autographe de Guillaume Rose, évêque de Sentis, au 
doyen et au chapitre de Chaumont; il a donné satisfaction au doyen, 
à Paris, au Collège des Bernardins, il y a deux ou trois ans, et lui a 
déclaré que » les productions au faict de malladerie» étant demeurées 
entre les mains de feu Louvet, greffier des hôpitaux et malad reries de 
France, décédé de la peste, il n'a pu les retirer (Senlis. 2i jan- 
vier 1601). 



\n DE I A COLLECTION P. T IRBK 

114. Quittance donnée par Françoise de la Baume, \ei;ve de 
Gaspard de Saolx-Tavannes, maréchal de France, d'une somme reçue 
de Pierre Fauche, trésorier en la grande sannerie de Salins, d'une 
somme reçue pour trois quartiers d'une rente annuelle, qu'elle a droit 
de prendre sur la dite sannerie Le Pailly, 2ù février 1 * ï < * l ; s 
Françoise de la Baume . 

Ho. Quittance donnée par Diane de France. ■ Bile et sœur légi- 
timée de roys - fille naturelle du roi Henri II . duchesse d 1 Ing ulème, 
d'une somme reçue du duc de Bouillon, vicomte de Turenne Henri de 
la Tour d'Auvergne . pour les arrérages d'une rente qu'elle tient de 
la demoiselle de Charansonnay, par suite de la donation que celle-ci 
lui a faite de tous ses meubles et acquêts Paris. 13 avril 1601 : sous- 
cription autographe . 

1 1(». Rôle des officiers des gardes du corps du roi. sous la chai 
conduite de Louis de l'Hôpital, seigneur de Vitry. conseiller d'Etal et 
capitaine des gardes du corps Paris, 30 juin 1601 ; souscription auto- 
graphe de Louis de l'Hôpital . 

117. Lettre, en allemand, de Maximilien, archiduc d'Autriche, au 
duc Frédéric de Wurtemberg, en réponse à une lettre que celui-ci lui 
a écrite, le 30 septembre précédent, pour l'informer que les officiers 
impériaux à Rottenburg sur le Xeckar ont arrête le bailli de Roltringen, 
et procédé contre lui d'une façon irrégulière; F archiduc exprime l'in- 
tention de prendre connaissance de l'affaire, et de taire en sorte que le 
duc en ait satisfaction Inspruck, 5 novembre 1601 ; signé Uaximt'Uan; 
cachet a ses armes . 

1115. Quittance donnée par Albin Ducarnoy, orfèvre du roi, d'une 
somme reçue d'Etienne Puget, trésorier de l'épargne, pour une h 
ornée de diamants, vendue au roi qui en a fait don à la reine l\ no- 
vembre 1601). 

119-120. Reconnaissance «le Charlotte de Reaune, marquis.- de 

Noirmoutiers, femme séparée de biens de François de la Trémoille, 

demeurant a Paris, rue de la Plàtrière, laquelle confesse devoir à 

ien Zamet, gentilhomme ordinaire île la chambre du roi, la 



202 MANUSCRITS xn 

somme de 2,383 écus un tiers que celui-ci lui a prêtés pour retirer 
des mains de Perrette Lesin, dame de la Chaire, des bijoux qu'elle lui 
avait remis en gage pour un prêt de pareille somme (boite d'or ornée 
de peinture et garnie de pierreries, trois bagues, etc.) (21 novembre 
1601 ; signé Charlotte de Bcaune et Sebastien Zamet) ; à la suite, quittance 
donnée par Sébastien Zamet de la susdite somme qui lui a été rem- 
boursée (12 avril 1603; mêmes signatures). — Acte par lequel Hubert 
Guerrier, secrétaire ordinaire de la Chambre du roi, demeurant à 
Bellême, reconnaît avoir accepté le transport à lui fait par Marie 
Parenteau, veuve de Jacques Rossard, seigneur de Rozay, maître des 
requêtes ordinaire « de Madame, sœur unique du roi » Catlierine de 
Bourbon", tant en son nom que comme mère et tutrice de Jacques 
Rossart, son fils, et par Jean Robineau, seigneur de Croissy, notaire et 
secrétaire du roi, et Marie Rossard, sa femme, de tous les droits et 
actions qu'ils peuvent avoir sur la personne et les biens de François de 
Bresseau, seigneur de Meaucé, maître d'hôtel du comte de Soissons 
(30 novembre 1601). Cette pièce et la précédente sont écrites sur deux 
feuillets paginés 5i et 55. 

1121. Quittance donnée par Jérôme Séguier, président au Grand 
conseil, d'une somme reçue du receveur général des gabelles pour un 
quartier échu d'une rente, ayant appartenu à feu Anne de Thumery, 
femme de défunt Antoine Regnault, sieur de Montmort, trésorier 
général de France à Caen, et saisie à la requête du dit Séguier sur 
Toussaint Regnault, sieur d'Arcueil, tuteur des enfants du sieur de 
Montmort (Paris, "28 novembre 1601 ; signé H. Séguier). 

122. Quittance donnée par Diane de Vivonne, veuve de Nicolas de 
Grimouville, capitaine des gardes du corps du roi, d'une somme reçue 
pour un quartier d'une rente, à prendre sur les deniers ordinaires delà 
recette générale de Paris (Paris, 31 décembre 1601 ; souscription 
autographe; sceau aux armes de Diane de Vivonne). 

12,">. Lettre autographe de Louis d'Orléans au président Jeannin, 
« estant de présent à Xieuport - ; il a reçu de Paris la nouvelle qu'on 
lui attribue un libelle contre le mariage du roi ; on a menacé sa 
femme et ses enfants de les emprisonner, et cela, juste au moment où 
le roi lui permettait de rentrer en France ; il se défend d'être l'auteur 



X" DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 203 

de ce libelle, et déclare n'en avoir aucune connaissance (Anvers, 
19 mars 1002 ; cachet portant un buste Iauré, de profil). 

l<24. Lettres de Charlotte-Catherine de la Trémoille, veuve de 
Henri de Bourbon, prince de Comlé, tutrice de son fils unique Henri 
de Bourbon, prince de Condé, premier prince du sang, et de sa fille 
Léonore de Bourbon, octroyant à Philippe Carbon, demeurant à 
Soissons, l'office de clerc au greffe du comté de Soissons, en ce qui 
appartient à son fils Henri de Bourbon dans ce comté, par indivis avec 
le roi (Fontainebleau, 10 avril 1002 ; signé Cal. la Tremocllé). 

12;>. Quittance donnée par Jean Picart, dit La Chapelle, chevau- 
clieur d'écurie du roi, d'une somme reçue de Vincent Bouhier, trésorier 
del'épargne, pour des voyages qu'il a faits de Fontainebleau à Ver- 
neuil et de Paris à Chantilly, pour porter au connétable (Henri I er , 
duc de Montmorency) des dépêches concernant le service du roi 
(Paris, 13 avril 1602). 

12<>. Requête, en italien, adressée à Frédéric Pic, prince de la 
Mirandole, par les frères Jacques et François delli Scontrini, pour 
obtenir la permission de vendre librement deux pièces de terre qui 
sont les derniers biens allodiaux qu'ils possèdent par indivis sur le 
terroir de la ville de Vall'Alta ; à la suite, permission accordée par le 
prince (La Mirandole, 10 août 1002 ; signé Federico) . 

127. Quittance donnée par Nicolas d'Angennes, seigneur de Ram- 
bouillet, conseiller d'État, capitaine de cent gentilshommes ordinaires 
de la maison du roi, d'une somme reçue pour ses gages de capitaine, 
de Pierre Gasselin, trésorier des dits cent gentilshommes (2 septem- 
bre 1002 ; signé X. d'Angennes). 

128-130. Quittance donnée par Edouard Mole, président au 
Parlement, héritier, à cause de Marie Chartier, sa femme, de l'eu 
Mathieu Chartier, conseiller au Parlement, d'une somme reçue de 
Léon Frenicle, commis au paiement des arrérages des rentes consti- 
tuées sur les aides et impositions du royaume, pour un quartier échu 
d'une rente vendue et constituée en 1537 à Jacques Le Lieur par le 
prévôt des marchands et les échevins de la ville de Paris Pins. 



204 MANUSCRITS xn 

30 septembre 1602; signé Mole). — Quittance donnée par le même 
d'une somme reçue pour un quartier d'une rente constituée en 1537 à 
Mathieu Chartier (28 septembre 1603 ; signé Mole). — Quittance du 
même, lequel, en son nom et comme père et tuteur de Mathieu et 
Edouard Mole, ses enfants, et aussi comme représentant de Jean et 
Pierre Bouguièr, conseiller au Parlement, et de Jean de Mesgrigny, 
conseiller et auditeur en la Chambre des comptes, époux de Marie 
Bouguièr, les dits Mole, Bouguièr et de Mesgrigny, héritiers chacun 
pour un cinquième de Marie Chartier, femme d'Edouard Mole et veuve 
en premières noces de Christophe Bouguièr, conseiller au Parlement, 
confesse avoir reçu de Jean de Moisset, commis au paiement des 
arrérages des rentes assignées sur le sel, une somme pour un quartier 
échu d'une rente vendue et constituée en 1585 par la ville de Paris au 
dit défunt sieur Bouguièr (Paris, 18 décembre 1608 ; signé Mole). 

151. Lettre, en italien, de François-Marie II de la Bovère, duc 
d'Urbin, à Philippe-Emmanuel, prince de Piémont, auquel il envoie 
ses protestations de dévouement (Casteldurante, 3 novembre 1602; 
souscription autographe; cachet aux armes du duc d'Urbin, avec la 
légende : Franciscus-Maria II ', Urbinidux...). 

152. Lettres de procuration données par Frédéric, « comte sau- 
vage du Bhin et de Salm >• , à Albéiïc Merlin, avocat, demeurant à 
Badonviller dans le comte de Salin, pour le représenter en justice, et 
spécialement afin de poursuivre contre Etienne de Poggio, receveur 
général des rentes du duc et du cardinal de Lorraine et du comte de 
Salm, à Paris, le recouvrement d'un brevet d'une constitution de 
rente, faite et assignée par le sieur de Vigny, receveur des deniers 
affectés par le roi au paiement des reitres sur les greniers à sel de 
Paris (au château de Xeuviller, 21 novembre 1682; signé /•'/■/. Rein- 

5.",". Quittance donnée par Michel de Marillac, maître des requêtes 
ordinaire de l'hôtel du roi, tuteur des enfants mineurs de feu Pierre 
Hennequin, sieur de Malhan, et d'Anne du Beuil, sa femme, d'une 
somme reçue pour un quartier échu d'une rente constituée en 1568 
parle prévôt des marchands et les échevins de Paris à Louis Henne- 
quin, aïeul des dits mineurs (Paris, 3 décembre 1602; signé fie Maril- 
lac; pièce provenant de la collection Monmerqué). 



in * DU LA COLLECTION P. TARBÉ. 205 

154. Quittance donnée par Christophe de Portugal, fils de feu 
Antoine, prétendant au troue de Portugal, d'une somme reçue pour 
la pension à lui accordée par le roi de France, de Kaimond Phely- 
peaux. trésorier de l'épargne (3 juillet L603; signé Don Christoval; 

sceau à ses armes). 

15o. Vente faite, au nom du roi, par Soffrey de Calignon, prési- 
dent au parlement de Grenoble et chancelier de Navarre, et par les 
membres du couseil privé de Navarre, à Raoul Coignet, sieur de 
Saint-Aubin, d'une redevance annuelle de 11 muids Sjalois de fro- 
ment, à prendre sur 20 muids 5 jalois et demi, dus au roi à titre de 
taille réelle et personnelle par les habitants de Xouvion-l'Abbesse, à 
charge pour l'acquéreur de tenir cette redevance en censive du roi, à 
cause de son château de la Fère (fait et passé au conseil de Navarre, 
tenu en la maison du sieur de Calignon, sise près l.i Couture-Sainte- 
Catherine, 7 août 1603; signé Calitjnon, chanc" de Xa"; feuillet 
coté 110). 

13(>. Quittance donnée par Jean-François de la Guiche, seigneur 
de Saint-Géraud, lieutenant général au gouvernement de Bourbonnais 
et sous-lieutenant d'une compagnie de deux cents hommes d'armes, 
sous la charge du dauphin, d'une somme reçue pour son état de sous- 
lieutenant, de Nicolas Rogais, trésorier général ordinaire des guerres 
(15 août 1603). 

157. Lettres patentes du roi Henri IV, qui chargent Jean de 
Ifoisset, contrôleur de son argenterie et menues affaires de sa chambre, 
Pierre Sainctot, Jean-André Lumagne, Nicolas Camus, Claude Parfait 
et Oudard Colbert, marchands, d'établir à Paris une manufacture de 
tissus d'or, d'argent et de soie, règlent leurs droits et privilèges, leur 
confèrent la noblesse à la condition d'entretenir cette manufacture 
pendant l'espace de douze années, et accordent la naturalisation aux 
ouvriers étrangers qui viendront y travailler (Sainl-Gennain-en-I.aye, 
août 1603 ; copie incomplète). — Ai rèt d'enregistrement an Parlement 
(9 avril 1604; incomplet). — Arrêt de laChambredes comptes, ordon- 
nant l'enregistrement de ces lettres, avec certaines restrictions et modi- 
fications au sujet de l'octroi de la noblesse aui entrepreneurs île la 
manufacture et de la naturalisation aux ouvriers étrangers (2 août 1604). 



206 MANUSCRITS * XII 

— Lettres du roi ordonnant à la Chambre des comptes de procéder 
purement et simplement à l'entérinement de ses lettres patentes, sans 
aucune restriction (Fontainebleau, 7 août 1604). — Arrêt de la Chambre 
des comptes, rendu en conséquence de ces lettres (incomplet). — Arrêt 
d'enregistrement en la Cour des monnaies (27 août 1605 ; incomplet). 
- Toutes ces pièces sont des copies collationuées par deux notaires au 
Chàtelet, le 8 janvier 1609, transcrites sur un cahier de parchemin 
auquel il manque un double feuillet. 

lôîi-151). Quittance donnée par Henri de Bourbon, duc de Mont- 
pensier, pair de France et gouverneur général pour le roi en Nor- 
mandie, d'une somme reçue du receveur général et payeur des rentes 
de la ville de Paris, assignées sur le clergé de France, pour un quar- 
tier échu d'une rente constituée en 1568 par le prévôt des marchands 
et les échevins de cette ville (12 novembre 1603; signé Henri/ de 
Bourbon ; sceau à ses armes). — Lettre autographe, signée Henry de 
Bourbon, adressée à Madame de la Chétardie; il lui annonce qu'il 
attend, ainsi que sa femme, son grand-père et sa grand'mère qui 
doivent arriver à Poitiers, et il l'invite à venir aussi en cette ville 
(Poitiers, 10 septembre [sans la dale de l'année]; cachet; pièce altérée 
par l'humidité, collée au XVIII" siècle sur une feuille de papier, au 
dos de laquelle on a écrit une analyse de la lettre). 

liO. Venle faite parles Liais d'Utrecht à Jacques van Zuylen van 
Xvvelt, seigneur de lloefflaecken, et à son épouse, moyennant une 
somme que ceux-ci ont payée et qui a été affectée au creusement du 
Rhin, près d'Utrecht, d'une rente annuelle de 14 florins 5 sous sur 
Marguerite van der Vecht, âgée d'environ onze ans, laquelle rente 
sera payée au susdit Jacques van Zuylen et à son épouse, tant que 
la dite Marguerite van der Vecht sera en vie (14 novembre 1603; 
signé G. de Lcdenbcrcj [Gilles van Ledenberg, secrétaire des Ftats 
d'Ftrecht] ; pièce en hollandais). 

141. Quittance donnée par Urbain de Laval, maréchal de France, 
d'une somme reçue pour sa pension de maréchal, de Haimond Phe- 
lypeaux, trésorier de l'épargne (31 décembre 1603; signé de Laval; 
sceau à ses armes). 



mi * DE LA COLLECTION P. TARBE. 207 

1 Y2. Quittance donnée par René da Bec, seigneur de Vardes, gou- 
verneur pour le roi du fort de la Capelle, d'une somme revue pour 
ses appointements de gouverneur, de Jeun (marron, trésorier général 
de l'extraordinaire des guerres, par les mains de Charles de Belin, 
trésorier provincial d'icelles dans les provinces de Picardie, Boulon- 
nais, Artois et pays reconquis (13 février 160 i; signé René du ll<\ 
s' de Wardes) . 

145. Lettre, en italien, de Claude Aquaviva, général des Jésuites, 
au doge de Gènes Pierre de Franchi ; il lui exprime le regret de ne 
pouvoir lui envoyer, pour le moment, le Père allemand qu'il réclame 
(Borne, i juin lOOi; souscription autographe). 

144. Quittance donnée par Alhert de Bellièvre, archevêque de 
Lyon, d'une somme reçue de Jean Saulnier, receveur général des 
finances à Lyon, pour deux quartiers échus d'une rente qui lui a été 
constituée par le roi sur la dite recette générale, à cause de son arche- 
vêché, « pour la récompense de la justice de Lyon •■ (Lyon, 3 juil- 
let 1G04; signé A. de Bellièvre, archevesq. de Lyon . 

l4o. Quittance donnée par Paul Choart, seigneur de Buzanval, 
ambassadeur du roi de France aux Pays-Bas, d'une somme de 
1,200 livres reçue d'Etienne Pugel, trésorier de l'épargne, pour être 
venu en diligence et sur chevaux de poste de la Haye à Fontainebleau, 
près du roi, pour traiter des affaires importantes, et èlre retourné 
ensuite par la même voie i'l>> août 1604; signé P. Choart Buzanval). 

1 i(». Lettre de Louis de Lorraine, abbé de Saint-Denis (arche- 
vêque de Reims en l(if)r>), à un destinataire dont le nom ne ligure pas 
• fins la pièce ; il accepte, d'accord avec les religieux de Saint-Denis, 
les offres qui sont faites de 25,000 florins pour la terre de Solesmes 
(près Cambrai) (Paris, 19 novembre 1604; souscription autographe; 
déchirure en tète de la pièce). 

147. Quittance de l'avoyer et du petit et du grand conseil de la 
ville de Fribourg, qui confessent avoir reçu de Claude dé Bugnons, 
conseiller du roi de France et trésorier général des ligues de Suisse el 
des Grisons, la somme de 21,0(10 livres, à eux ordonnée par un 
brevet du dit roi (Soleure, 18 mars 1005 , signe A" à Montenach). 



208 MANUSCRITS xit 

148. Quittance donnée par Renaud de Beaune, archevêque de 
Sens, grand aumônier de Fiance et conseiller du roi en son Conseil 
d'État, d'une somme reçue pour sa pension de conseiller d'Etat, de 
Vincent Bouhier, sieur de Beaumarchais, trésorier de l'épargne 
(23 juillet 1605; signé R., ar. de Sens, Grand âumosnier; débris de 
son sceau). 

149. Lettres de Henri IV, roi de France, ordonnant à Vincent 
Bouhier, de bailler sur les deniers de sa charge à Guyon de Saugnac 
de Belcastel, seigneur de la Crosse, gentilhomme de Quercy, la 
somme de 1,500 livres tournois, en considération de ses services,, 
sans qu'il lui soit rien déduit pour le dixième denier destiné à l'ordre 
et milice du Saint-Esprit (Orléans, 20 septembre 1605; signé 
Henry). 

loO. Lettre autographe, en italien, de Vincent I er de Gonzague, 
duc de Mantoue, au duc Charles-Emmanuel de Savoie; ayant appris 
qu'il est indisposé, il lui envoie un courrier en toute hâte pour avoir 
de ses nouvelles (Mantoue, 12 octobre 1605; grand cachet aux armes 
du duc de Mantoue). 

loi. Lettre autographe de Christophe Du Puy (plus tard procureur 
général de l'ordre des Chartreux) à Jacques-Auguste de Thou; il lui 
envoie la censure qui a été faite sur quelques passages de son Histoire 
par Antoine Caracciolo, théatin; cette censure n'a pas encore été vue 
par la Congrégation, et le cardinal Séraphin (S. Olivier, évèque de 
Rennes de 1600à 1602), lui a assuré qu'elle n'aurait point de suite 
(Rome, Il janvier 1606). 

lo2. Promesse faite par Corisande d'Andoins, comtesse de Guiche, 
à François de Sy, écuyer, de le rendre indemne de tout ce qui pour- 
rait lui être réclamé à cause de la promesse qu'il a faite, conjointe- 
ment avec la dite dame, à Joachim Marchand, sieur du Mée, contrôleur 
ordinaire des guerres, de l'acquitter des sommes contenues en deux 
lettres de change que le susdit sieur de Méc a souscrites avec la com- 
tesse (Paris, 26 janvier 1606; signé Corisande d'Andoynsj feuillet 
coté p6). 



xii DE LA COLLECTION; P. TARBÉ. 209 

153. Rôle de la compagnie de Jacques Chabot, marquis de Mire- 
beau, mestre de camp du régiment de Champagne et capitaine parti- 
culier d'une compagnie du dit régiment, suivi d'un certificat du dit 
Chabot, attestant qu'il a passé en revue cette compagnie dans la grande 
rue de Mouzon, en présence d'un commissaire et d'un contrôleur do* 
guerres (Mouzon, 4 avril 1000; signé Jacques Chabot); à la lin de la 
pièce, mandement adressé par le commissaire et le contrôleur à Pierre 
Le Charron, trésorier général de l'extraordinaire des guerres, pour 
l'invitera payer la solde des hommes mentionnés dans le rôle [id.; 
pièce en papier, tachée d'humidité et offrant des déchirures). 

154. Quittance de Marie de Luxembourg, duchesse de Mercœur, 
qui confesse avoir reçu de Raimond Phélypeaux, trésorier de l'épar- 
gne, la somme de 75,000 livres sur ce qui lui restait dû de la somme 
de 235,000 éeus, assignée au feu duc de Mercœur (Philippe-Emma- 
nuel de Lorraine), son époux, le 22 mai 1598, par Etienne Puget, 
trésorier de l'épargne, sur l'imposition de quatre écus et deux écus 
pour pipe de vin en Bretagne (21 avril 1000; signé Marie de Luxem- 
bourg; pièce sur parchemin, tachée d'humidité et déchirée eu deux 
morceaux). 

loiî. Quittance autographe donnée par Jacques Cousinot, docteur 
régent en la faculté de médecine de l'université de Paris, d'une 
somme reçue du sieur de Moissel pour un quartier échu d'une rente 
vendue et constituée en 1508 par le prévôt des marchands et les 
échevins de la ville de Paris, à prendre sur le clergé de France, 
laquelle rente lui appartient à cause de Denise Decreil, sa femme 
(20 mai 1000 ; signé J. Cousinol). 

lo(î. Quittance donnée par Adrien de la Morlière, lieutenant de 
robe courte en la prévôté de l'hôtel du roi, d'une somme reçue poul- 
ies gages de son état, de Claude Mainferme, trésorier et payeur de la 
dite prévôté (4 juillet 1000 ; signé De la Morlière). 

Jo7. Lettre autographe, en italien, de Jean Boléro, abbé de Saint- 
Michel (précepteur des enfants du duc (maries-Emmanuel de Savoie, 
en 1599), adressée à celui-ci au sujet d'une affaire, sans doute un 
projet de mariage de l'une des princesses (sans lieu ni date ni signa- 
TOJ1K xxxix*. ' f 



210 MANITSCRITS xn 

Inre [vers 1606?^ ; à coté de l'adresse on lit le nom de « Boltero » , 
et plus bas : - Dell' abbate di S. Michèle - ; cachet armorié). 

Io8. Quittance donnée par Guillaume du Peyrat, aumônier ordi- 
naire du roi, d'une somme reçue pour ses gages de Jacob de Gérard, 
conseiller du roi et trésorier général de sa maison (4 avril 1607 ; 
signé Du Peijrat). 

loi). Lettre, en français, de l'archiduc Albert d'Autriche et de 
l'infante Isabelle, son épouse, au sieur de la Conte ; ils lui ordonnent 
de se trouver en la ville d'Arras le 11 mai suivant, pour assistera 
l'assemblée des trois étals du pa\s d'Artois, qui y est convoquée pour 
le lendemain de ce jour (Bruxelles, 29 avril 1607 ; signé Albert et 
habel) . 

100. Lettre autographe de (Jean) Chasteignier d'Abain au sieur de 
la Roehe-Posay, son frère (sans doute Henri-Louis Chasteignier, 
évèque de Poitiers en 1611), au sujet de diverses affaires d'intérêts et 
de famille Paris, 1 er septembre 1607; deux cachets armoriés). 

161. Attestation de Georges de lîeynier de Guercby, grand prieur 
de France et commandeur du Temple à Paris, qui confesse avoir saisi 
et vêtu •■ l'achepteresse dénomée au présent décret de licitacion, de la 
maison et lieux y déclarez » (Paris, 21 novembre 1607 ; signé (}. de 
Ilegnier Gucrchij ; fragment découpé au bas d'un acte de licitation). 

s 16î£. Quittance donnée par Hené Benoist, curé de l'église Saint- 
Eustache de Paris, conseiller d'Etat et confesseur ordinaire du roi, 
d'une somme reçue pour son état de confesseur, de Jacob de Gérard, 
trésorier général de la maison du roi (30 novembre 1607 ; signé 
]{. Benoist, confesseur du roi/). 

165. Quittance donnée par Jean-Louis de la Valette, due d'Eper- 
non, colonel général de l'infanterie française, d'une somme reçue 
pour son état de colonel, de Jean Charron, trésorier général de 
l'extraordinaire des guerres (31 décembre 1607 ; signé ./. Louis de la 
ï'alellc). 



xn DE LA COLLECTIOX I\ TARBÉ. 211 

164. Billet autographe, en latin, do Jean Boreel, savant hollan- 
dais, à un destinataire inconnu, à La Haye; allusions vagues aux diffi- 
cultés que rencontre un de ses projets (Middelhourg, 31 décem- 
bre 1607 ; signé « ti/us àxepouV ./. Boreel ; » pièce rognée en haut et 
en bas ; l'adresse a disparu). 

16i>. Lettre autographe de Charles Macs, évèque d'Ypres.à un des- 
tinataire inconnu ; il donne une solution favorable à une demande 
que celui-ci lui avait adressée pour l'érection d'un oratoire privé 
(Vpres, 30 janvier 1608). 

166. Quittance de Michel de la Légume, valet de pied du roi, qui 
confesse avoir reçu de Vincent Bouhier, trésorier de l'épargne, une 
somme pour un voyage qu'il a fait de Chantilly à Morct, afin de porter 
à la comtesse de Moret (Jacqueline de Beuil) des lettres du roi pour 
affaires concernant son service (16 mars 1608; signé Phelypeaux). 

1G7. Quittance donnée par Gilles Hue, valet de pied du roi, d'une 
somme reçue du même pour un voyage qu'il va faire à Fontevrault, 
afin de porter des lettres du roi à Fabbesse du dit lieu (Kléonore de 
Bourbon) (Paris, 22 mars 1608 ; signé Phelypeaux). 

108. Quittance donnée par Etienne Hubert, conseiller et médecin 
ordinaire du roi, d'une somme reçue du même pour un voyage qu'il a 
fait de Paris à Fontainebleau, par ordre du roi, pour visiter le mar- 
quis de Verneuil (Henri de Bourbon, fils naturel de Henri IV), ma- 
lade, y compris le séjour de trois semaines qu'il a fait près de lui, en 
attendant sa guérison (30 mars 1608; signé E. Hubert). 

1GÎ). Quittance donnée par Jérôme Hennequin, évèque de Suis- 
sons, d'une somme reçue du sieur de Moisset, receveur général et 
payeur des rentes assignées sur le sel, pour un quartier échu d une 
rente à lui appartenant par suite du partage fait avec ses cohéritiers de- 
là succession de feu Aymar Hennequin, évèque de Bennes, son frère 
(Soissons, 23 janvier 1609 ; signé Hier. Hennequin, e. de Soissons). 

170. Procuration donnée à un procureur au Grand conseil du roi 
par Jean-Louis de la Valette, duc d'Fpernon pair et colonel général 



212 MANUSCRITS xn 

de l'infanterie de France, héritier sous bénéfice d'inventaire de feu 
Anne de la Valette, sa sœur, femme de Charles de Luxembourg, en 
son vivant comte de Piney, seigneur de Saint-Martin-d'Ablois, pour 
assister en son nom à l'audition du compte rendu par Claude Com- 
parût, commissaire établi au régime et gouvernement du revenu du 
comté de Brienne 'Paris, en l'hôtel du duc d'Epernon, situé rue Pou- 
lastrière, paroisse Saint-Euslache, 21 février 1609; signé J. Louis de 
la Valette). 

17 S. Quittance de Henri de Rohan (époux de Marguerite de Bé- 
thune, fille du célèbre ministre Sully), colonel général des Suisses, 
qui confesse avoir reçu de Jean Charron, trésorier général de l'extraor- 
dinaire des guerres, une somme pour l'appointement extraordinaire 
que le roi lui a accordé durant la présente année 1609, à cause de 
son office de colonel (31 mars 1609; signé Henri/ de Rohan; traces 
d'un sceau ; pièce en mauvais état, écriture effacée). 

172. Bail fait par Henriette-Catherine de Balzac, marquise de Ver- 
ncuil-snr-Oise, dame de Villers-Saint-Paul, étant présentement logée 
à Paris, rue des Enfants-Bouges, à Jacques Truyart, receveur des 
deniers communs de la ville de Senlis, des terres et seigneuries de 
Verneuil et Villers-Saint-Paul, ainsi que de la terre et ferme de Hcu- 
mont, sise en la paroisse de Verneuil, à la réserve toutefois du châ- 
teau neuf, flu parc clos de murs qui en est proche, des écuries, et de 
l'exercice de divers droits (S avril 1609 ; signé H. de Balsac). 

175. Quittance donnée par Octavien Emé de Saint-Julien, prési- 
dent et garde des sceaux au conseil souverain établi par le roi en Pié- 
mont, d'une somme reçue pour les gages de son office, de Bénigne 
Saulnicr, receveur général des finances en la généralité de Lyon 
(30 juin 1609). 

17 5. Quittance donnée par 'Gaucher de Sainte-Marthe, trésorier 
général de France en Poitou, d'une somme reçue pour son augmen- 
tation de gages de la présente année, d'Antoine Feydeau, receveur 
général des finances à Poitiers (Poitiers, 31 juillet 1609; signé de 
Saint te Mari lie). 



xn DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 213 

17o. Fragment (les deux derniers feuillets) du contrat de mariage 
de Maximiîien II de Béthune, prince d'Henrichemont, Gis du duc de 
Sully, le ministre de Henri IV, avec Françoise de Créquy, ûlle de 
Charles, sire de Créquy (septembre 1(509 [la date fait défaut dans le 
fragment ; le mariage eut lieu le 15 septembre de cette aimée] ; sous- 
criptions autographes de Marguerite de Béthune, duchesse de Rohan, 
sœur de Maximiîien de Béthune, comme procuratrice du duc de Sully, 
son père, de Valentin Laroche, procureur de la duchesse de Sully, et 
de Françoise de Créquy). 

I7G. Quittance donnée par Etienne d'Aligre, conseiller du roi eu 
son Grand conseil, d'une somme reçue du receveur et payeur des 
rentes assignées sur les recettes générales, pour un quartier cebu 
d'une rente à lui appartenant, à cause d'Elisabeth Chappelier, sa 
femme (Paris, 15 octobre 1609 ; signé Haligre). 

177. Lettres de Henri de Noailles, gouverneur et lieutenant géné- 
ral pour le roi au pays d'Auvergne, attestant que Guillaume de Mont- 
juon, seigneur de la Cipière, a fait la foi et l'hommage au roi, en la 
ville d'Aurillac, pour ses iiefs de la Cipière et des Caylets, à cause de 
la vicomte de Cariât (Aurillac, 21 novembre 1009; signé Noailles ; 
sceau aux armes de Xoailles). 

Î71Î-179. .Mandement d'Elisabeth de Nassau (femme de Henri de 
ia Tour d'Auvergne, duc de Bouillon, et mère de Turennc), ordon- 
nant au grènetier de sa maison de délivrer à Jean U'arin le jeune six 
setiers de froment dont elle lui fait don (Sedan, 12 décembre 1609; 
signé Elisabel de Nassau. — Lettre autographe non signée de la même à 
un destinataire inconnu (un de ses cousins), qu'elle remercie de la 
bienveillance qu'il a témoignée à son mari et à elle (sans date 

loO. Lettre de Guillaume-François de Chabot, seigneur de Jacob 
(gouverneur de Savoie), au duc de Savoie Charles-Emmanuel, au 
sujet d'une négociation qu'on se propose d'entamer avec les Véni- 
tiens ; il conseille aussi au duc, s'il lui fallait .< jelter un gros de gens 
de guerre » dans Asti ou Verceil, de ne point s'engager dans l'une de 
ces places, et de tenir plutôt la campagne avec une année (sans date, 
vers le commencement de l'année 1610 [cf. Guichenon, Hisl .;/< 
ffique de la maison de Savoie, p. 795] ; signé Chabo). 



214 MANUSCRITS xni 

181. Lettre autographe de P. Eschinard au sieur de la Roche- 
Posay (Henri-Louis Chasteignier ; cf. ci-dessus, n° 160) ; il afûrme ne 
rien devoir d'une somme de 3,000 écus dont celui-ci prétendait qu'il 
était débiteur envers lui, et déclare qu'il a vidé ses mains de tous les 
deniers qu'il a maniés, en particulier pour l'abbaye de la Staffarde 
(cf. n°83) (Rome, 17 février 1610; cachet). 

182. Quittance de Sébastien Zamet, surintendant de la maison de 
la reine, qui confesse avoir reçu du receveur et payeur des rentes de 
la ville de Paris, comme ayant droit par transport de Louis Séguier, 
conseiller au Parlement et doyen de l'église de Paris, une somme pour 
les arrérages d'une rente constituée en 15G3 par le prévôt des mar- 
chands et les échevins de Paris sur le clergé de France (Paris, 
20 mars 1610 ; signé Sébastien Zamet ; pièce offrant une déchirure à 
l'angle inférieur, du côté droit). 

185. Lettre autographe, en français, de Georges-Jean II de 
Ravière, comte palatin du Rhin à Lutzelstein, adressée à Henri II, duc 
de Lorraine, à Bruxelles; il lui demande un cheval, la continuation de 
la guerre l'ayant réduit à une telle pauvreté qu'il n'a plus le moyen de 
s'en procurer (sans date [vers 1610? ; cachet). 

184. Fragment informe, découpé au bas d'une page d'un mémoire 
écrit de la main de Claude Fabri de Peiresc ; il y est question de la 
réception de Vincent de Forbin à une charge de lieutenant de viguier, 
et au verso du feuillet, de massacres commis à Tarascon (sans date 
[vers 1610 ?] ; au bas de la page, on voit la cote F. iiij). 

185. Lettre autographe de Charles de la Porte, seigneur de la 
Mcilleraie, à Madame de Richelieu (sa sœur), qu'il remercie de ses 
témoignages de bienveillance (sans lieu ni date [vers 1610?^ ; deux 
cachets). 



Carton XIII. —Années 1610-1643. 

1. Quittance donnée par Philippe de Béthune, conseiller du roi en 
son Conseil d'Etat et de ses finances, d'une somme reçue pour la pen- 



xiu DE LA COLLECTION P. TARDÉ. 213 

sion de son état de conseiller au Conseil des finances, d'Etienne Puget, 
trésorier de l'épargne (Paris, 28 juin 1610; signé Philippe de Bèlhune . 

2. Lettre d'affaires, en italien, écrite par Chiaberto Bodetti, notaire, 
à un destinataire inconnu, cà Pancalieri; il lui annonce qu'il est allé 
conférer le vendredi précédent avec le comte de Luserna (Bohhio, 
14 septembre 1610 ; signé Chiaberto Bodeti et Giovanne Biglione ; 
cachet). 

5. Lettres de Charles de Bourbon, comte de Soissons, grand maître 
de France, ordonnant que Bené de Bougé, seigneur des Bues, actuel- 
lement retenu à Meaux par une grave maladie, sera maintenu en son 
état et charge de lieutenant de la compagnie des cent gentilshommes 
de la maison du roi, dont le sieur de la Bourdaisière est capitaine, de 
laquelle charge celui-ci avait voulu le déposséder, à l'occasion du sacre 
du roi, pour mettre en sa place Jacques du Bellay, seigneur de la 
Pallue (Reims, 18 octobre 1610; signé Charles de Bourbon; sceau à 
ses armes). 

4 Lettre autographe, en italien, de Mathilde de Savoie (fille natu- 
relle du duc Emmanuel-Philibert, épouse de Charles de Simiane), au 
duc de Savoie (Charles-Emmanuel 1"); elle se plaint des lenteurs de 
son procès avec le marquis de la Chambre ^Arignano, 21 novem- 
bre 1610). 

o. Lettre autographe, en italien, de François de Gonzague, prince 
de Mantone, à Vincent I e ', duc de Mant.oue, son père, auquel il envoie 
ses souhaits de fêle par un serviteur de l'infante, sa femme (Casai, 
23 décembre 1610). 

0. Quittance donnée par Pierre Fenouillet, évêque de Montpellier, 
d'une somme reçue pour sa pension d'Etienne Puget, trésorier de 
l'épargne (31 décembre 1610; signé Pierre, e. de Montpelier). 

7. Ouittance donnée par Jean-Jacques Dolu, grand audiencier de 
France et trésorier général des finances en la généralité d'Orléans, au 
nom et comme tuteur des enfants mineurs de feu messire Jean de 
Vienne, intendant et contrôleur général des finances et présidenl en la 



216 MANUSCRITS *"l 

Chambre dts comptes, et d'Elisabeth Dolu, sa femme, lequel Jacques 
Dolu confesse avoir reçu de François, cardinal de Joyeuse, au nom et 
comme tuteur de la princesse Marie de Bourbon, Glle unique et seule 
héritière de Henri de Bourbon, duc de Montpensier, pair de France, la 
somme de 30, 100 livres tournois, pour le remboursement aux dits 
mineurs d'une somme que le sieur de Vienne avait payée et déboursée 
pour la vente qui lui avait été faite par le feu duc de Montpensier des 
greffes de Beaujolais (en la maison du sieur Dolu, 3 mars 1611 ; signé 
Fr., car* 1 de Joyeuse et Dolu). 

8. Quittance donnée par Marie de Beauvilliers, abbessc de Mont- 
martre, d'une somme reçue du receveur et payeur des rentes assignées 
sur les recettes générales, pour une demi-année échue d'une rente 
constituée par les échevins de Paris (17 mars 1611; signé S. M. de 
Beaui'illier, abbes.se; sceau de l'abbaye de Montmartre). 

9. Mandement du cardinal François d'Escoubleau de Sourd is, 
archevêque de Bordeaux, ordonnant à Antoine Freytet, receveur des 
décimes du diocèse de Bordeaux, de payer une somme pour la pen- 
sion et le logement du P. Henriquez, espagnol, ministre nouvellement 
converti à la foi catholique Bordeaux, 22 juin 1611 ; signé F., r l ar. 
de B.). 

10. Lettre de François de Bourbon, prince de Conti, et de Louise- 
Marguerite de Lorraine, son épouse, annonçant aux officiers de leur 
souveraineté de Chàteau-Begnault, qu'ils envoient La Fosse, leur secré- 
taire ordinaire, pour renouveler les baux de leurs fermes et procéder 
à l'adjudication de leurs bois (Fontainebleau, 18 octobre 1611; signé 
François et Loise M. ; cachet aux armes du prince de Conti). 

11. Quittance donnée par Jean de Beaumanoir, marquis deLavardin, 
gouverneur et lieutenant général pour le roi au pays et comté du 
Maine, Lavai et le Perche, d'une somme reçue pour ses appointements 
de gouverneur, de Vincent Bouhier, sieur de Beaumarchais, trésorier 
de l'épargne (12 novembre 1611; signé Lavardyn; sceau à ses 
armes). 

12. Quittance donnée par Eustache de Saint-Paul, prieur du mnnas- 



XIII DE LA COLLECTION P. TARDÉ. 217 

1ère de Saint-Bernard de la congrégation des Feuillants, fondé au fau- 
bourg Saint-Honoré de Paris, d'une somme reçue pour un quartier 
d'une rente appartenant au dit monastère, par suite du transport qui lui 
en a été fait par Jean de Vigny, seigneur de Rentilly, trésorier des 
parties casuelles (28 novembre 1611 ; signé Fr. Eustaclie de S. Paul ; 
pièce incomplète, lacérée du côté gauche et déchirée en son milieu). 

lô. Conclusion de la chambre des députés généraux du clergé de 
France, ordonnant à François de Gastille, receveur général dudit clergé, 
de payer sur les deniers qui se lèveront pour les ministres convertis, une 
somme k Joseph-Daniel Deytz, étudiant en théologie, converti à la reli- 
gion catholique, pour subvenir à ses besoins et lui permettre de conti- 
nuer ses études (en l'assemblée tenue à Paris dans l'hôtel du cardinal 
du Perron, le samedi 17 décembre 1611; signé Jacques, card x du 
Perron ) . 

14. Lettres de Henri II, duc de Lorraine, constatant la foi et l'hom- 
mage que Claude de Fresneau, veuve de Louis-Je^an de Lenoncourt, 
conseiller d'Etat du feu duc Charles III de Lorraine et bailli de Saint- 
Mihiel, lui a faits pour le château, les terres et seigneuries de Pierre- 
fort, mouvant du duché de Lorraine, par le sieur de Stainville, doyen 
de la primatiale de \ancy, procureur de la dite dame (Nancy, 28 fé- 
vrier 1612; signé Henry). 

16. Lettre d'Antoine de Roquelaure, lieutenant général au gouver- 
nement de Guyenne, à (Jacques) de Caumont de la Force, lieutenant 
général pour le roi au royaume de Navarre, qu'il prie, conformément 
au désir de la reine, de se rendre à Bordeaux, où il doit lui ménager 
une entrevue avec le comte (Antoine) de Gramont, pour les remettre 
en lionne intelligence (Agen, 20 octobre 1612; signé A. de Roque- 
laure). 

16. Quittance donnée par Jean de Courtenay, seigneur de Frau- 
ville, d'une somme reçue, à cause de Madeleine de Marie, son épouse, 
pour un quartier de la moitié d'une renie constituée par la ville de 
Paris à Jérôme de Marie, en 1585, sur les gabelles (Paris, 19 jan- 
vier 161:3; signé Jehan de Courtenay). 



218 MANUSCRITS m:i 

17. Lettre autographe, en espagnol, de Françoise-Catherine de 
Savoie, au duc Charles-Emmanuel, son père; elle s'excuse d'avoir 
tardé à lui écrire, parce qu'elle pensait le voir bientôt (Turin, 
9 juin 1613). 

18. Lettre autographe, en italien, d'Alphonse d'Esté au duc Charles- 
Emmanuel de Savoie, auquel il adresse ses protestations de fidélité et 
de dévouement (Modène, 19 juin 1613). 

19. Quittance donnée par Charles de Gonzague et de Clèves, duc 
deXevers, capitaine de cent hommes d'armes des ordonnances du roi, 
d'une somme reçue de François Ollier, trésorier général ordinaire des 
guerres, par les mains de Salomon Rousseau, trésorier payeur de la 
gendarmerie de France, pour six places de gendarmes qui sont sous sa 
charge, à cause de son état de capitaine (10 juillet 1613; siyno 
Charles Gonz.; une autre main parait avoir surchargé la (in de la 
signature et ajouté Gonz. Cleves). 

20. Lettre d'affaires de Louise-Marguerite de Lorraine, épouse de 
François de Bourbon, prince de Conti, à M. des Aivelles, gouverneur 
de ses terres souveraines, qu'elle entretient de questions touchant l'ad- 
ministration de ses bois, ainsi que de faveurs qu'il a sollicitées (Paris, 
27 juillet 1613; souscription autographe). 

21. Brevet de commissaire de la marine de ponant, accordé à Jean 
Duneau par Henri, duc de Montmorency, pair et amiral de France 
(Paris, 15 novembre 1613; signé Montmorency) ; au dos, est la men- 
tion du serment prêté par Jean Duneau, à son entrée en charge, entre 
les mains du duc de Montmorency, le 12 juillet 1614. 

22. Quittance donnée par Angélique d'Estrées, abbesse de l'abbaye 
de Maubuisson, d'une somme reçue pour une demi-année d'une rente 
constituée sur les recettes générales de Chàlons (6 janvier 1614; signé 
Angélique (V Entrées, abbesse de Maubuisson). 

2,"». Quittance donnée par François de Dommartin, colorn! des 
reitres, d'une somme reçue pour sa pension de Vincent Bouhier, sieur 
de Beaumarchais, trésorier de l'épargne (19 mars 1614; souscription 
autographe . 



*"i DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 219 

24. Quittance d'Antoine de Pluvinel, sous-gouverneur de la per- 
sonne du roi. qui confesse avoir reçu de Vincent Bouhier une somme 

que le roi lui a accordée pour un voyage qu'il vient de faire au pays 
de Languedoc, pour affaires concernant son service (10 mai 101 i; 
signé A. de Pluvinel). 

y 2o. Quittance donnée par Antoine Arnauld, avocat, conseiller de la 
ville de Paris, dune somme reçue pour un quartier d'une rente ((ins- 
tituée sur les aides de Senlis, Compiègne et autres villes, laquelle 
rente lui a été cédée en 1580 par Jean Camus, sieur de Saint- 
Bonnet, et par le président Mole, conseiller au Parlemen (Paris, 
18 juin 1014; signé J/?/. Arnauld). 

20. Acte de François de Moret, ancien ambassadeur en Angleterre, 
seigneur de Réau, lequel, conformément à l'ordonnance du bailli de 
la Ferté-Alais, qui l'invite à se trouver le 20 du présent mois pour 
l'élection d'un gentilhomme de la noblesse dudit bailliage au\ Étals 
généraux qui doivent se tenir à Sens, constitue, attendu son indispo- 
sition, un procureur qu'il charge de nommer pour lui François 
Clausse, conseiller du roi et grand maître des eaux et forêts de 
France en Bourgogne, pour assister aux dits états (au château de Réau, 
25 août 1014; signé F. de More! . 

27. Lettre, en espagnol, de l'archiduc Albert d'Autriche au roi d'Es- 
gne (Philippe III); il lui recommande Valentin de Guernonval, qui 
se rend à la cour pour y jouir de la charge de gentilhomme de la 
bouche, dont il a été pourvu, et le prie de l'accueillir avec faveur, 
pour lui-même et en raison des services de son père, le gouverneur 
de Gravelines Philippe Le Vasseur, sieur de Guernonval; (Bruxelles, 
16 octobre 1014; souscription autographe; cachet aux armes de 
l'archiduc .Albert, très effacé; pièce offrant des déchirures). 

2«». Reconnaissance de Jacqueline de Beuil, comtesse de Moret, 
demeurant à Paris, rue de la Verrerie, qui déclare que Nicolas Ladvo- 
cat, conseiller du roi, s'est, à sa prière, obligé solidairement avec elle à 
payer à Florent Pasquier, sieur de Valgrand, notaire et secrétaire du roi, 
une rente annuelle de 200 livres tournois; elle s'engage en même 
temps à garantir ledit sieur Ladvocat du principal et des arrérages, 1 1 



220 MANUSCRITS xi" 

reconnaît que la somme pour laquelle a été faite cette constitution de 
rente a été appliquée à l'amortissement d'une pension qu'Antoine de 
Grosolle, étudiant en l'université de Paris, avait droit de prendre 
annuellement sur les revenus de l'abbaye de Saviguy, appartenant au 
comte de Morct, fils de la dite comtesse et fils naturel et légitime du 
feu roi Henri IV (en l'hôtel de la comtesse de .Moret, 28 janvier 1015 ; 
signé Jaqueline de Bucil et Lavocat). 

29. Déclaration de Charles de Lorraine, duc d'Aumale, pair de 
France, - grand fauconnier de leurs Altesses Sérénissimes « , protes- 
tant qu'en accordant au sieur Horosco, bailli de Bergues, - lavolerie » 
sur les terres qui dépendent de la dite ville et chàtellenie, il n'a pas eu 
l'intention de préjudiciel" à la prétention de M. de Guernonval, qui a 
de tout temps, ainsi que ses prédécesseurs, chassé au vol sur les dites 
terres (au château de Marimont, 25 mai 1G1G; signé le duc d' Aumalle ; 
sceau à ses armes). 

50. Lettre autographe, en italien, de Dominico Dominiei à Fabio 
Orlandini, à Livourne; il lui parle d'un carrousel qui vient d'avoir 
lieu et auquel a paru le grand-duc de Toscane, et lui donne diverses 
nouvelles (Florence, 2 juillet 1G1G; signé Donï" Dom"; cachet). 

51. Quittance donnée par Jacques-Auguste de Thou, ancien p 
dent au Parlement, conseiller du roi en ses conseils d'Ftat et des 
Gnances, d'une somme reçue de Vincent liouhier, trésorier de l'épar- 
gne, pour avoir vaqué en plusieurs fois, durant cinq ans, a vérilicr 
toutes les constitutions de rentes faites par les feus rois de l'année 1 56fl 
à l'année 1605, et à constater .. si les deniers en sont entrez sans 
fraude ny déguisement aux coffres de Sa Majesté ■■ (4 juillet 1616"; 
signé J. A. de Thou). 

T>'2. Lettre d'Antoine Favre, premier président au sénat de Savoie, 
à un destinataire inconnu; il lui envoie un paquet qui lui a été remis 
par le président de Challes, etc. (Chambéry, 29 août 1G16; signé 
A. Favre). 

55-34. État de ce que doit François Bouthcroue au duc de Sully 
Maximilien de Bélhune, le célèbre ministre), à cause de la ferme de 



DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 



221 



son duché, le dit état présenté au duc le 30 septembre 1616; receltes 

et dépenses solde des soldats de la garnison du château de Sully, 
entretien des couvertures dès châteaux de Sully, La Chapelle, Baugj 
et Montrond, pension du sieur de Simpson, ministre au duché de 

Sully, etc.) (Sully, 4 octobre 1616; signé Le duc de Sully). 

Mémoire paraissant écrit de la main de Sully, pour le règlement 
des redevances que ses sujets seront tenus de payer pour leurs mai- 
sons et leurs terres, obligation de terminer les procès touchant les 
foires et marchés, de s'accorder sur le fait dc^ tabellionages, etc.; on 
lit au dos de la pièce : « Mémoire de ce que je veux faire pour mes 
subjets sur l'arest de la court •• (sans date). 

5o. Mandement autographe de Henri de la Tour d'Auvergne, din- 
de Bouillon, ordonnant de payer 30 écus à Fassin pour un voyage 
qu'il va faire pour son service (Sedan, 5 juillet; signé Henri/ de la 
Tour); au dos, quittance donnée par F. Fassin (5 juillet 1G1T). 

56. Lettre, en italien, du cardinal Alexandre Ludovisi (élu pape en 
1621, sous le nom de Grégoire XV), au cardinal Maurice de Savoie; 
ayant écrit à M. de Béthune (Philippe de Béthune, diplomate), « sopra 
il modo di ritrovarci insieme, per riassumere unitamente il trattato di 
pace , il proGte de l'occasion pour adresser ses hommages au cardinal 
(Novare, 1" août 1G17; souscription autographe). 

57. Fiat des fournitures faites par Pierre de Vailly pour Maximilien 
de Béthune, prince d'Henrichemont, marquis de Bosny (toile de Hol- 
lande, fraises de toile de batiste, etc.); au bas de la pièce, certificat 
attestant que ces objets ont été bien fournis (4 novembre 1617; signé 
de la Ticrricre). 

,"»8. Quittance donnée par Louis de Chabans, sieur du Maine, gen- 
tilhomme de la maison du roi, d'une somme reçue de Baimond Phély- 
peaux, sieur de Hcrbault, trésorier de l'épargne, pour un voyage qu'il 
va faire, en diligence et sur chevaux de poste, de Villers-Cotterets a 
Toulouse, et de là à Lavaur et à Agde, par ordre du roi et pour affaires 
concernant son service (30 septembre 1 (j 1 S ; signé L. du Maine). 

,">i). Lettre, en allemand, de Mathias, empereur d'Allemagne, au duc 



222 MANUSCRITS xm 

Jean-Frédéric de Wurtemberg, auquel il recommande de faire justice 
à ci Leodegarius Grimaldus » de Montbéliard, bourgeois et orfèvre à 
Scberndorf, qui, ayant été poursuivi devant la cour de Stuttgard, au 
sujet d'une pièce en or, demandait, pour démontrer son innocence, 
que la pièce en question fut soumise à l'examen d'orfèvres et d'ex- 
perts (Vienne, 29 octobre 1618; signature faite à l'aide d'une griffe : 
Mal /lias). 

40. Lettre autographe de Xicole du Plessis (épouse d'Urbain de 
Maillé, maréchal de Brézé, et sœur du cardinal de Richelieu), à 
M mc de Richelieu, sa belle-sœur (épouse de Henri de Richelieu, maré- 
chal de camp) ; elle lui adresse ses souhaits et ses condoléances pour 
la perte d'un procès (sans date [vers 1618?] ; signé N. du Plessis). 

41. Lettre autographe, en italien, du cardinal François-Marie dcl 
Monte à la reine Marie de Médicis, qu'il félicite de sa réconciliation 
avec son fils fie roi Louis XIII) (JAome, 7 juin 1619). 

iîi. Lettre autographe de Philippe Hurault, évèque de Chartres, 
aumônier de la reine Marie de Médicis, adressée à celle-ci en la même 
occasion; il lui adresse ses protestations de dévouement, et lui 
demande ses instructions sur ce qu'il doit faire pour son service 
(Chartres, 25 juin 1619; restes d'un cachet). 

45. Lettre autographe, en italien, de Gui Bentivoglio, archevêque 
de Rhodes, nonce en France, à la même; il lui exprime sa satis- 
faction de la réconciliation intervenue entre elle et le roi, son lils; il 
charge d'une mission pour elle le P. Joseph, qui se rend à Angoulême, 
et la prie de venir près du roi, l'occasion paraissant maintenant favo- 
rable (Tours, 16 juillet 1619). 

44. Quittance donnée par Victor-Amédée de Savoie, prince de Pié- 
mont, de la somme de 800,000 livres, reçue de Thomas Morant, sieur 
du Mesnil-Garnier, conseiller et trésorier de l'épargne du roi de 
France, pour ce qui restait à payer de la somme de 1,200,000 livres, 
que le dit roi de France avait promise pour la dot de sa sœur (Chris- 
tine de Rourbon), par le contrat de son mariage avec le prince de 
Piémont (Tours, 3 septembre 1619; signé V. AmcJco ; sceau à ses 
armes). 



xiii DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 223 

i,î. Lettre de François, duc de Lesdiguières, connétable de France, 
au duc de Sully; il lui demande s'il lui serait agréable de recevoir la 
visite de la marquise de Kosny, sa petite-fille (Françoise, fille de 
Cbarles de Créquy, épouse de Maximilien de Béthune, marquis de 
Rosny, fils de Sully), laquelle viendra voir sa mère, gravement malade 
Madeleine de Bonne, fille du connétable, épouse de Cbarles de Cré- 
quy) (Turin, 3 octobre 1620; souscription autographe . 

46. Requête, en italien, adressée par Jules Masetti au duc Alexandre 
de la Mirandole, pour lui demander de vouloir bien transporter un 
fief d'une terre sur une autre; à la suite, réponse favorable à cette 
demande (La Mirandole, 27 décembre 1620; signature du duc : 
Alessandro). 

47. Blanc-seing délivré et signé par Cbarlotte-Flandrine de Nassau, 
abbesse de Sainte-Croix de Poitiers, pour servir de quittance d'une 
demi-année de sa pension viagère, écbue à la fête de Noël de l'année 
1620 (sans date, commencement de l'année 1621). 

&8. Lettre autographe, en italien, de Marguerite de Savoie, veuve 
de François III, duc de Mantoue, au duc Charles-Fmtnanuel de Savnie, 
son père, auquel elle adresse ses souhaits et ses vœux, à l'occasion des 
fêtes de Pâques (Turin, avril 1621). 

49. Quittance donnée par Christophe de l'Estang, évêque de Car- 
cassnnne, d'une somme reçue de Baimond Phély peaux, sieur de Her- 
bault, trésorier de l'épargne, pour les frais de plusieurs voyages qu'il 
a fait faire en Languedoc et en divers autres lieux pour le service du 
roi (20 mai 1621 ; signé C. de l'Estang, e. de Carcassonne). 

60. Blanc-seing délivré et signé par le cardinal François de La 
Rochefoucauld, grand aumônier de France, évêque tic Senlis, pour 
servir de quittance au sieur de Castille, receveur général du clergé de 
France, pour une demi-année de l'exemption de décimes (Paris, 
26 juin 1621). 

51. Lettre de Henri de Gondi, cardinal de Retz, évêque de Paris, ,i 
Claude d'Aubigné, seigneur de la Joussclinière; il lui envoie une coin- 



22V MANUSCRITS xm 

mission du roi pour commander dix compagnies, qu'il le prie de con- 
duire au plus tôt au siège de la Rochelle (Coutras, 8 juillet 1621; 
souscription autographe; deux cachets aux armes du cardinal i. 

i>2. Mandement, en italien, du comte Louis de Cavoretto, officier de 
Charles-Emmanuel, duc de Savoie, donnant des ordres à André Per- 
rotti, au sujet de provisions et de farines amenées à Spina (Spina, 
11 juillet 1621 ; signé C. Lud" Cavoretto). 

î>3. Lettre autographe de Charles de Créquy au duc de Sully; il 
justifie sa fille, la marquise de Rosny, de calomnies auxquelles elle a 
été en hutte ( Paris, 28 juillet 1621 ; restes de deux cachets aux armes 
de Créquy; à côté de l'adresse, est une mention qui parait écrite de 
la main de Sully). 

S4-5o. Deux notes des fournitures de souliers, faites par M"" Mas- 
sacre, cordonnière, à Françoise de Créquy, marquise de Rosny (souliers 
de satin, de velours, de gros de Xaples, de maroquin, etc.) ; au bas de 
ces factures, souscriptions de la main de la marquise, qui promet de 
payer les sommes dues (Paris, 16 août 1621 et 20 février 1622; 
signées Françoise de Créquy). 

;>(>. Quittance donnée par Aignan de Reauharnais, sieur de Mira- 
mion, contrôleur général ordinaire des guerres, d'une somme reçue 
pour plusieurs termes échus d'une rente qui lui appartient comme 
héritier de François de Reauharnais, et qui a été constituée par le 
maire et les échevins d'Orléans sur les greniers à sel d'Orléans, Jan- 
ville et Pithiviers (Paris, 31 décembre 1621; signé Beauharnais). 

i»7. Lettre autographe de Pierre Fourier (fondateur de la Congré- 
gation de Xotre-Dame), aux religieuses de cette congrégation, à Saint» 
Nicolas; il s'excuse de ne pouvoir se rendre à l'invitation qu'elles lui 
ont adressée pour la cérémonie de la vélure de leurs novices, à 
cause d'un voyage qu'il est obligé de faire a Mattaincourt (Lunéville, 
10 juin 1623; non signé). 

08. Fragment d'une lettre, en italien, écrite de Madrid au duc 
Charles-Emmanuel de Savoie par Anastase Germonio, archevêque de 



xiii DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 22:> 

Tarentaise, ambassadeur en Espagne; il lui donne des nouvelles de ce 
qui se dit à Madrid, au sujet de l'élection du nouveau pape (Madrid, 
28 juillet 1623; signé Anosl. Gef., arc , di Tarantasia). 

o9. Lettre autographe, en italien, d'Emmanuel-Philibert de Savoie 
(vice-roi de Sicile), à son frère (Victor-Amédée, prince de Piémont); 
il s'informe comment il a passé le carnaval, et lui demande sou avis 
au sujet des affaires du Monlferrat (Païenne, 10 mars 1624). 

GO. Lettre, en français, du cardinal Maurice de Savoie au cardinal 
de Richelieu, auquel il recommande le P. Séraphin Collini (Rome, 
27 mars 1624; souscription autographe). 

61. Lettre autographe de L. Aroauld au duc de Sully; il lui dit 
qu'il vient de retourner de la cour, et lui fait espérer le succès de ses 
affaires (Paris, 18 juillet 1624; à côté de l'adresse est une mention 
qui parait écrite de la main de Sully). 

(>2. Quittance donnée par Pierre Séguier, sieur de Saint-Cyr, con- 
seiller au Parlement, d'une somme reçue pour un quartier d'une rente 
constituée sur les gabelles de France (20 novembre 1624; signé 
Séguier). 

63. Lettre autographe d'Alphonse d'Elbène, évêque d'.Albi, au car- 
dinal de Richelieu; celui-ci lui ayant ordonné a Compiègne de lui faire 
voir les plans des meilleures villes qu'occupent les prolestants en sa 
région, il lui envoie un plan de (-astres et deux plans de Millau, l'un 
avant la démolition, l'autre en l'état actuel (Villeseau, 9 janvier 1(>2.~> . 

(\\. Lettre autographe d'Anne de Montaûé, veuve de Charles de 
Bourbon, comte de Soissons, à Victor-Amédée de Savoie, prince de 
Piémont, au sujet du mariage de Thomas-François de Savoie, prince 
de Carignan, frère du dit prince de Piémont, avec sa fille Mari'' de 
Rourbon (Paris, 15 janvier 1(125; signé Anne île Montq/léj cachet aux 
armes de la comtesse de Soissons, avec restes de lacs de soie). 

(;.>. Lettre, en italien, du cardinal Antoine Barberini (frère du papi 
Urbain VIII i, au cardinal de Richelieu, auquel il exprime l'intention 

TOME XXXIX*. 15 



226 MANUSCRITS *'" 

d'agir près du pape en faveur de l'archevêque de Tours (Bertrand 
d'Eschaux) (Rome, 19 février 1625; signé A . , card u Barberino) . 

66. Lettre autographe de Charles de Valois, duc d'Angoulême, au 
cardinal de Richelieu ; il lui annonce qu'il a trouvé les troupes en très 
hon état, « par le soin et savoir faire de Monsieur de Marillac » (Louis 
de Marillac, gouverneur de Verdun, plus tard maréchal de Franco) 
(Verdun, 12 avril 1625; deux cachets aux armes de Charles de Valois, 
avec restes de lacs en soie rose). 

67. Quittance autographe de Gilles Boileau, commis au greffe de la 
cour (père de l'auteur de Y Art poétique), lequel, comme procureur de 
Charlotte de Brochard, sa femme, héritière par bénéGce d'inventaire 
d'Anne Santers, sa mère, confesse avoir reçu la somme de 21 livres 
pour deux quartiers d'arrérages échus le 30 septembre 1614, d'une 
rente constituée sur les aides en 1549 (Paris, 10 mai 1625; signé 
Boileau . 

68. Lettre autographe de Charles de Lorraine, duc de Guise (au 
duc Charles-Emmanuel de Savoie?); il envoie le « sieur du Tore * 
(sans doute Rostain d'Ancezune, marquis du Thor), suivant l'ordre du 
roi, « pour l'entretien des galions >> (Marseille, 20 août 1625). 

69. Quittance autographe, donnée par Gui Hurault de l'Hospital, 
archevêque d'Aix, d'une somme reçue sur ses taxes de M. deLormaison 
(Paris, 25 août 1625; signé G. Hurault, ar. d'Aix). 

70. Lettre autographe, en italien, de Sigismond d'Esté, lieutenant 
du duc de Savoie, à Prosper Galeani, gouverneur de Mondovi; il lui 
annonce qu'il arrivera le lendemain en cette ville, suivant l'ordre du 
duc de Savoie, et qu'il y a retenu un logement (Borgo Sanlo Dalmazzo, 
3 octobre 1025; cachet). 

71. Quittance autographe, donnée par Christophe Justel, d'une 
somme reçue de la duchesse de Bouillon (Elisabeth de Nassau, veuve 
de Henri de la Tour d'Auvergne), tant en son nom que comme tutrice 
de ses enfants, pour une année d'arrérages d'une rente qu'ils lui 
doivent (Paris, \ novembre 1625; signé Justel). 



?i" DE LA COLLECTION P. TARDÉ. 227 

72. Lettre de compliments et de souhaits, en italien, adressée par 
le cardinal Odoard Farnèse, évêque de Frascati, au cardinal de Riche- 
lieu, à l'occasion de la fête de Noël (Panne, 20 novembre 1625; sous- 
cription autographe). 

73. Lettre de souhaits, autographe, en italien, adressée au même 
par Didier Scaglia, cardinal de Crémone Hume, 26 novembre 1625). 

7\. Lettre de souhaits, en italien, adressée au même par le cardinal 
Ubaldini (Bologne, 3 décembre 1625; post-scriptura et souscription 

autographes). 

76. Id., de Charles Barberini, duc de Monterolondo (Home, 13 dé- 
cembre 1625; souscription autographe). 

7(>. Id. , de Coustance Magalotti, épouse de Charles Barberini i Home 
13 décembre 1625; souscription autographe. 

77. Ici., du cardinal Borghèse (Rome, 13 décembre 1625; souscrip- 
tion autographe). 

78. Id. , du cardinal Louis Ludovisi, archevêque de Bologne (Rome, 
13 décembre 1625; post-scriptum et souscription autographes; on lit 
au dos de la lettre la mention suivante : - Vingt lettres de plusieurs 
cardinaux pour les bonnes fêtes de 1625 - - 

70. Id., du cardinal Aldobrandini (Home, 15 décembre 1625; 
souscription autographe). 

80. Lettre de souhaits, autographe, en italien, adressée par Isa- 
belle de Savoie (épouse d'Alphonse 111, duc de Modène en Hi2<S), à 
son père Charles-Emmanuel I r , duc de Savoie, à l'occasion de la fête 
de Xoël (Modène, 17 décembre 1625). 

81. Lettre autographe de Marie de Béthune, épouse de Frnnçois- 
flnnibal d'Fstrées, marquis de Cœuvres, à M. Simon, qu'elle charge 
de faire pour elle divers paiements à des fournisseurs et servi, > lui ; 
(26 mars, sans date de l'année Tiers 1625? ; deux cachets portant le 
monogramme de Marie de Béthune). 



228 MANUSCRITS xiii 

82. Lettre autographe, en italien, adressée par Alexandre Scaglia, 
diplomate an service du duc de Savoie, à un destinataire inconnu; il 
le renseigne sur les affaires et négociations diplomatiques en la cour 
d'Angleterre, et lui fait allusion au projet qu'il a de se rendre à Paris 
(Londres, 2 janvier 1626; on lit au dos, d'une écriture contempo- 
raine : « M r le comte de Verue. .. n). 

83. Renvoi par Marguerite de Lorraine (Marguerite de Gonzague, 
veuve de Henri II, duc de Lorraine), au procureur fiscal et au rece- 
veur du comté de Blamoot, d'une requête des religieux de l'abbaye de 
Senoues, au sujet des défenses faites aux habitants de Halloville d'aller 
plaider à Ancerviller (\ancy, 15 février 1626; signé Marguerite ; 
restes d'un cachet); au dos de la pièce, ordonnance de Marguerite de 
Lorraine, levant ces défenses (Nancy, 22 septembre 1626). 

■* 84. Quittance autographe, donnée par Pierre du Moulin, ministre 
en l'église de Sedan et professeur en théologie, d'une somme reçue 
pour un quartier de ses gages, de Stasquin, notaire es souverainetés 
de Sedan et de Haucourt Sedan, 2 juillet 1626). 

85. Lettre autographe de César, duc de Vendôme, à Simon de 
Saint-Bonnet, seigneur de la Forest, gouverneur de Foix; il lui exprime 
les regrets qu'il éprouve de sa maladie : Nostrc condition se sent bien 
de rostre mal, car je n'y voy que de rempiremant... Xos ennemys qui 
sont les voslres, je dis de vostre mayson, et quy le témoigneront en 
temps ci lieu, nous pancent mettre au désespoir... Je m'assure que 
quand le Roy saura toutes choses, il y donnera l'ordre qui y sera 
nécessaire... n en la prison du château d'Ambuise, août 1626 [la 
date du jour a disparu] ; pièce rongée par les souris sur la marge de 
droite). 

86. Lettre, en allemand, de Léopold II, archiduc d'Autriche, évêque 
(li« Strasbourg, au rhingrave Philippe-Othon; il l'invite à lui procurer 
deux cents mousquetons, dont il a besoin maintenant pour ses arque- 
busiers (Schlestadt, 17 mars 1627; signé LcopohU ; pièce un peu 
altérée par l'humidité 

87. Blanc-seing servant de quittance à Séraphin Le Ragois, con- 



xin DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 229 

seiller et trésorier général des maisons et linances do la duchesse 
d'Orléans, d'une somme accordée à Anne de Beuil (épouse de Roger 
de Saint-Lary, duc de Bellegarde), pour ses appointements de daine 
d'honneur de la dite duchesse, du quartier de janvier à mars IU27 
(souscription autographe d'Anne de Beuil). 

88. Etat de l'emploi de la somme de 500 lrancs, reçue par Fran- 
çoise de Schomberg, veuve de François de Haillon, comte du Lude, 
des marchands de hois qui ont acheté la coupe des taillis de Briançon, 
de l'année 1626, de laquelle somme elle a baillé acquit à son GlsTimo- 
léon, comte du Lude, en lui promettant de le faire tenir quitte de 
pareille somme sur les arrérages de rentes qu'il doit à son frère 
Erasme, comte de Briançon, depuis le 12 mars 1626 (Briançon, 
12 juin 1627 ; pièce autographe, signée Sc/ionbcrg). 

89. Lettre autographe de Louis de Marillac à Urbain de Maillé, 
marquis de Brézé, gouverneur de Brouage; il lui donne des détails 
intéressants sur les opérations militaires aux environs de la Ro- 
chelle, et sur les fortifications des îles d' (Héron et de Bé (Marennes, 
3 août 1627 ; pièce entamée sur les marges par l'humidité et les vois . 

90. Lettre de Michel de Marillac, garde des sceaux, à un destinataire 
inconnu; il lui fait part de sa maladie et de celle du maréchal de 
Schomberg, et le prie de l'avertir s'il peut venir pour traiter dune 
affaire, dont le roi désire extrêmement la conclusion (sans date [1627]; 
signé de Marillac). 

91. Lettre autographe de Catherine de Gonzague, veuve de Henri 
d'Orléans, duc de Longueville, au cardinal de Richelieu; elle sollicite 
la protection du roi en faveur du duc de Mantoue (Charles de Gon- 
zague, son frère), et adresse des louanges à V < unique et miraculeux 
cardinal, qui ne se contentera pas, s'il lui plaist, d'avoir réduit tous 
les rebelles dans l'enclos de la France, mais en voudra ausi acroistre 
les lymites, en conservant ceux qui se sont mis en la protection de Sa 
Majesté, et qui ont le cueur françois, comme M. de Mantoue... ■ sans 
date [1628]; signé Catherine de Gonzarjue ; deu\ cachets avec mono- 
grammes, sur lacs de soie rouge). 



230 MANUSCRITS xm 

1)2. Lettres de Ferdinand de Gonzague, duc de Mayenne, pair de 
France, qui ayant obtenu du roi la permission de lever 8,000 hommes 
de guerre à pied français, pour secourir son frère Charles de Gon- 
zague, duc de Mantoue, menacé par ceux qui veulent s'emparer de 
ses états de Mantoue et de Montferrat, donne commission au sieur de 
ll'ignacourt de lever une compagnie de 100 hommes, au régiment du 
sieur de la Chapelle, pour la mettre au service du duc de Mantoue 
(Paris, 3 avril 1628; signé le duc de Mayene). 

i)3. Lettre autographe de compliments et de souhaits, en italien, 
adressée par Charles-Alexandre d'Esté à son père Alphonse III, duc 
de Modène (Turin, 18 avril 1628). 

04. Lettre autographe, en italien, de Pellegrino, général des Onances 
de Savoie, au duc de Savoie Charles-Emmanuel I er ; il lui donne des 
renseignements sur diverses affaires financières et autres, sur la 
demande que l'on adressera, au besoin, de munitions de guerre au 
roi d'Angleterre, qui pourra en faire charger sur un navire à destina- 
tion de Nice, etc. (Turin, 27 avril 1628). 

Ho. Lettre autographe, en italien, de Fulvio Testi (poète et homme 
d état), au comte Jean-Baptiste Ronchi ; il lui fait allusion à la conduite 
de certaines affaires; il espère que ses raisons et ses instances prévau- 
dront, d'autant plus qu'elles sont conformes aux désirs du prince 
François d'Esté et d'Alphonse 111, duc de Modène, son père, etc. 
(Turin, S juillet 1628). 

\)ii. Lettre, en italien, de César d'Esté à Jean-Baptiste Ronchi, à 
Sassuolo; il lui annonce confidentiellement que le prince François 
(son frère aine) a été dévalisé aux environs de Bruxelles, et le prie de 
prendre des précautions pour que le prince Alphonse III (leur père) 
n'en soit pas informé pour le moment (Modène, li octobre 1628; 
signé Cesarej cachet aux armes de César d'Esté). 

U7 . Quittance donnée par Nicolas Benouaid, historiographe du roi, 
d'une somme reçue pour sa pension de Macé Bertrand, seigneur de la 
Bazinière, trésorier de l'épargne (31 décembre 1628; souscription 
autographe). 



JWi DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 231 

98. Quittance donnée par Nicolas de L'Hôpital, conseiller d'État et 

maréchal de France, d'une somme reçue de Macé Bertrand, pour les 
appointements ordinaires de sa charge, y compris ses gages de con- 
seiller d'Etat (15 janvier 1629; souscription autographe . 

00. Lettres de Louis de Crevant, marquis d'Humières, capitaine 
des cent gentilshommes ordinaires de la maison du roi, gouverneur 
de la ville et du château de Compiègne, lequel octroie à Pierre 
Davoynne, écuyer, seigneur de la Fosse, la place d'un des gentils- 
hommes de sa compagnie, qu'occupait précédemment Florimond de 
Groysil, seigneur de la Sourdière Paris, 17 mai 1(>29-, signé Louis de 
Crevant). 

100. Lettre autographe de compliments et de remercîments, en 
italien, adressée par Obizzon d'Esté (Gis du duc Alphonse III , à 
Jean-Baptiste Ronchi, en réponse à une lettre de celui-ci (Modène, 
8 juillet 1029; cachet armorié). 

101. Lettre de François 1 er d'Kste, duc de Modène (au duc Charles- 
Emmanuel de Savoie?) ; il lui annonce que le cardinal Maurice, prince 
de Savoie, doit lui communiquer certaines informations au sujet du 
comte de Colalto (commandant des armées impériales) (Modène, 
12 décembre 1629.) 

102. Attestation de Pierre de Gournay, capitaine d'une compagnie 
franche pour le service du duc de Lorraine, commandant au gouver- 
nement de Nancy, qui certifie avoir envoyé à Lunéville le siear de 
Saint-Martin, arquebusier à cheval en la garnison de Nancy, pour 
avertir de ce qui se passe en la ville de Toul (17 avril 1630; signé 
Gournay de Scourt Secourt en Lorraine ); à la suite, certificat de 
Claude de la Ruelle, secrétaire d'État du duc de Lorraine, attestant 
que le paiement des frais de voyage du sieur de Saint-Martin a été lait 
par les députés et commis à la recelte des deniers des aides généraux 
[Nancy, 19 avril 1(530; signé C. de la Ruelle , 

105. Lettre autographe, en espagnol, d'Isabelle d'Autriche au duc 
de Savoie (Charles-Emmanuel); elle lui témoigne son contentement 
de la lettre qu'elle a reçue de lui, et s'excuse de n'avoir pu lui 



232 MANUSCRITS xin 

répondre plus tôt, à cause d'une indisposition (21 avril [1G30?]; reste 
d'un cachet armorié). 

10 i. Mandement de Rachel de Cochefillet, duchesse de Sully, 
ordonnant au sieur de Longueil, son receveur de Muret, de payer à 
M" Roillard, donataire de feu M. Roillard, son époux, une somme 
qu'elle lui doit comme caution du marquis de Rosny (Maximilien de 
Béthune, fils de Sully et d'Anne de Courtenay, sa première femme), 
pour trois années de rente (Paris, 28 novembre 1630 ; signé Rachel de 
Cochefillet) . 

iOo. Lettre, en italien, de Christine de Lorraine, veuve de Ferdi- 
nand 1 er de Médicis, duc de Toscane, au marquis Louis Vettori, à Pis- 
toie, à l'occasion de la réforme des ofGces de cette ville; elle exprime 
le désir que le docteur Pandolphe Marchelti soit remboursé pour son 
titre de gonfalonier Florence, 2 décembre 1630; signé Christ" 3 G. D" ; 
pièce altérée par L'humidité sur l'une des marges). 

100. Lettre autographe du président de Montfalcon, ministre de 
Savoie, là Victor-Amédée, prince de Savoie); il lui annonce que le 
marquis de Conflans (Cuerhard de \\ a t te ville), a résolu d'envoyer son 
maître d'hôtel, allemand de nation, par Milan et Trente à Munich, 
puis de là à Prague; le marquis pense faire une démarche en vue d'un 
rapprochement avec l'Empereur; il désire entreprendre « ceste réu- 
nion de volontés et d'inlérestz des maisons d'Autriche et de Savoie 
(sans lieu ni date [vers 1630 . 

107. Blanc-seing servant de quittance à Pierre Jeannin, trésorier 
général de la maison du roi, d'une somme accordée à François de 
Cossé, duc de Brissac, pour ses gages de grand panetier de France de 
l'année 1631, laquelle somme a été reçue des deniers de François de 
Chassepot, provenant de la vente de l'office du dit Jeannin (souscription 
autograpbe de François de Cosse . 

IOJ». Lettre autograpbe de Henriette-Marie de France, femme de 
Charles I r , roi d'Angleterre, à Victor-Amédée I er , duc de Savoie; 
elle proGte du départ de l'ambassadeur que le roi, son époux, envoie 
au duc, pour le charger de remettre à celui-ci une lettre dans laquelle 



Xlil DE LA COLLKCTIOX P. TARBÈ. 233 

elle lui donne l'assurance de son dévouement (sans lieu ni date [1631]; 
reste de deux cachets aux armes de la reine). 

100. Lettre autographe de Marie de Gonzaguc à un destinataire 
inconnu; elle le remercie des condoléances qu'il lui a adressées à 
l'occasion de la mort de son époux Charles II de Gonzaguc-Xevers, 
en 1G31?) (sans date). 

MO. Lettre, en latin, de Maximilien, duc de Bavière, à Urbain de 
Maillé, marquis de Krézé (ambassadeur du roi de France près de Gus- 
tave-Adolphe, roi de Suède); il lui annonce qu'il a envoyé près de lut 
son conseiller Jean Kûtner, pour traiter à Maycnce avec les députés des 
autres électeurs catholiques l'affaire de la neutralité, et aviser aux 
moyens de rétablir promptement la paix dans l'Empire (Munich, 
8 mars 1632; signé Maximilianus ; sceau à ses armes). 

111. Lettre autographe d'Augustin Potier, évèque de Hcauvais, à 
M. de Lormaison, receveur général du clergé de France; il se plaint 
de n'avoir pas reçu de lui une plus grande somme, pour les affaires 
du clergé (Paris, 14 juin 1632). 

112. Lettre de Charles de Montchal, archevêque de Toulouse, de 
Henri d'Escoubleau de Sourdis, archevêque de Bordeaux, et d'Au- 
gustin Potier, évèque de Beauvais, membres de l'Assemblée du clergé 
de France, qui prient M. d'Aguesseau, receveur général du clergé, de 
bailler au porteur de la présente lettre la somme de 600 livres, pour 
employer aux frais de voyage d'un homme de condition que l'on doit 
envoyer en diligence à la cour, « pour affaires de conséquea e qui 
ne se peuvent remettre » (Paris, 15 juin 1632; signé Charles, arche- 
vesque de Toulouse, Sourdis, areh. de Bourdeaux, Augustin, e. comte de 
Beauvais). 

115. Lettre, en italien, d'Emmanuel Tesauro, historien, à Victor- 
Amédce, duc de Savoie; il lui annonce que l'impression d'un livre qu'il 
se propose de publier : « il compendio délie eroiche attioni di Carlo il 
Grande, intitolato Diesfusli, a imitation dei l'asti Romani, con le figure 

di linon intaglio et oltimo dissegno , a été retardée par suile de h 
lenteur du dessinateur; en attendant, il fait hommage au duc d'une 
première ébauche (Turin, 10 octobre 1632 . 



234 MANUSCRITS xm 

114. Quittance donnée par sœur Geneviève-Catherine (Geneviève 
Le Tardif), abbesse de Port-Royal, d'une somme reçue pour un quar- 
tier d'une rente sur les recettes générales (en l'abbaye de Port-Royal, 
29 janvier 1633; signé 5 r Geneviefve Catherine, abbesse). 

Ilo-JIG. Deux requêtes, en italien, adressées à Ferdinand II, 
grand-duc de Toscane, par plusieurs hommes qui demandent à être 
enrôlés dans la compagnie de cavalerie de la paroisse de Santo Stefano, 
commandée par le capitaine Gui-Antoine Arcimboldo (13 mars 1632 
et 7 avril 1633). A la suite de la première de ces requêtes sont deux 
apostilles acceptant la demande des susdits hommes, et ordonnant 
leur enrôlement (Florence, 2 avril 1632 et 12 avril 1633; on lit plus 
bas les signatures : Giovanni Boni etLorenzo de Med[icis\). 

117. Lettre autographe, en français, de Marie de Rourbon, épouse 
de Thomas-François de Savoie, prince de Carignan, à Palémon Pro- 
vana; elle l'engage à rester à Turin et à n'accepter, à partir du 
4 novembre, aucune proposition concernant les intérêts du prince 
Thomas, sans en écrire d'abord à celui-ci (Milan, 31 octobre [1633?] ; 
deux cachets au chiffre de cette princesse). 

118. Lettre autographe, adressée au cardinal de Richelieu par 
Just-Louis, comte de Tournon, pour le remercier des honneurs qu'il a 
obtenus pour lui de la bonté du roi, et en particulier de sa lieutenance 
générale au gouvernement de Velay et Vivarais (6 novembre 1633). 

119. Lettre autographe d'Hercule de Charnacc, ambassadeur dans 
les Pays-Ras, à Urbain de Maillé, marquis de Brézé, maréchal de 
France, auquel il donne diverses nouvelles; il a éprouvé du déplaisir 
de n'avoir eu aucune réponse sur l'affaire de M. de Rouillon (Fré- 
déric-Maurice de la Tour, duc de Rouillon), dont il avait écrit au car- 
dinal de Richelieu et au P. Joseph; on continue les préparatifs de 
guerre contre les Espagnols; on attend demain le fils du chancelier de 
Suède, qui vient ici et en Angleterre comme ambassadeur extraordi- 
naire (La Haye, 20 mars 1634; cachet armorié). 

120. Lettre autographe, en italien, de Charles-Philippe Morozzo, 
chancelier de Savoie, au duc Victor-Amédée ; il lui apprend que 



xin DE LA COLLECTIOY P. TARBË. 

l'avocat général Pastoris, que le duc avait l'ait mander pics de lu 
parti pour deux jours à Cigliano, sa patrie (Turin, 6 juin l63i; i 
d'un cachet . 

121. Lettres de Marie de Beauvilliers, abbesse de Notre-Dame de 

Montmartre, attestant qu'a la requête de la prieure de Saint-Mandé, 
elle lui a donné une parcelle de relique de l'un des martyrs, compa- 
gnons de saint Denis, pour être vénérée en i'église du dit monastère 
de Saint-Mandé (5 août 1634; signature de Marie de Beauvilliers et 
des autres dignitaires de l'abbaye de Montmartre; sceau de cette 
abbaye . 

122. Lettre autographe, en italien, de Gui, marquis de Villa, 
général des armées de Savoie, au duc Victor-Amédée ; il lui donne des 
nouvelles du voyage et de la santé des princes (Rivoli, 31 août lr>'> i . 

125. Quittance autographe de Pierre Forget, seigneur de la Picar- 
dière, maître d'hôtel du roi, envoyé par lui pour/plusieurs affaires 
dans le Levant, lequel reconnaît avoir reçu des créanciers du comte de 
Cézy une certaine quantité de drap de Paris, en déduction de la taxe 
que le roi lui a faite pour son voyage du Levant - Péra de Constanli- 
nople > , 13 septembre 1634). 

124. Lettre autographe de Jean-Jacques Chifflet à Scévole et Louis 
de Sainte-Marthe, historiographes du roi; il les remercie de l'envoi 
qu'ils lui ont fait des noms, armes et blasons des premiers chevaliers 
de l'ordre du Croissant, et leur donne quelques détails biographiques 
sur divers personnages; il leur annonce aussi qu'il leur fera parvenir 
l'histoire de Jacques de Lalain, maintenant achevée (Bruxelles, '2- sep- 
tembre 1634; restes d'un cachet . 

12. î. Blanc-seing pour servir de quittance à Pierre Huot, trésorier 
des gardes du corps du roi, d'une somme accordée a Louis de Béthune, 
comte de Charost, pour ses gages de capitaine des gardes du corps 
(3 octobre 1634; souscription autographe de Louis de Béthune- 
Charosl . 

126. Quittance donnée par Raphaël Corbinelli, écuyer, demeurant 



236 MANUSCRITS x i n 

à Paris, rue de la Marche, d'une somme reçue pour les gages de 
l'office de marqueur de draps et toiles d'or et d'argent en la douane de 
Lyon, dont il a élé pourvu par la résignation qu'a faite en sa faveur, 
en 1621, Raphaël Manouelly, son beau-père (24 novembre 1634; 
signé R. Corbinelly) . 



127. Lettre autographe de Louis Phélypeaux, seigneur de la 
Vrillière, à Henri d'Orléans, duc de Longueville, gouverneur de Nor- 
mandie, au sujet des procès de ceux qui se sont rendus coupables des 
séditions arrivées à Rouen, à l'occasion des impôts des cuirs et du 
papier (Paris, 2i janvier 1635; pièce provenant de la collection 
.Monmerqué). 

Î28. Fragment de lettres de Henri de Bourbon, évèque de Metz, 
qui, à la requête du P. Jean Lafricque, provincial de l'ordre des 
Minimes en la province de Champagne, confirme les lettres de son 
prédécesseur le cardinal Charles de Lorraine, évéquede Metz, données 
à Nancy le 1 er février 1602, par lesquelles celui-ci opéra l'union de 
plusieurs chapellenies au couvent des Minimes qu'il avait fondé en la 
ville de Metz (7, 17 ou 27 février 1635 par suite de la mutilation de 
la pièce, on lil seulement : septima mensis februarii] ; signé Henricus, 
e. Metensis; pièce incomplète, fortement rognée du côté droit . 

1 129. Quittance donnée par Antoine Furetière, secrétaire de la 
chambre du roi, demeurant à Paris, rue des Bernardins, au nom et 
comme procureur d'Anne de Chandon, femme de Pontus de Cyberan, 
et fille de feu Jean de Chandon, d'une somme reçue pour un quartier 
échu d'une rente constituée en 1573 par la ville de Paris sur le clergé 
(Paris, 22 février 1635; signé Fuvelière). 

150. Lettre autographe du bailli de Forbin au marquis du Pont 
François de V ignerot, marquis du Pont-Courlay), général à^ galères; 
il se plaint du manque de crédits, et le prie de faire savoir au cardinal 
de Richelieu qu'il a besoin de secours pour les huit galères auxquelles 
il va l'aire travailler; la maladie s'est mise sur les vaisseaux ennemis 
il affaiblit leur armement (Toulon, 23 juillet 1635; deux cachets aux 
armes du bailli de Forbin). 



xin DE LA COLLECTION' P. TARÉE. 237 

•131. Blanc-seing pour servir de quittance à M. de Guénégaad, tré- 
sorier de l'épargne, d'une somme accordée par le roi à Louis de Valois, 
duc d'AngouIème, pour sa pension (9 août 1635; souscription auto- 
graphe de Louis de Valois). 

152. Permission accordée par Henri d'Orléans, duc de Longuc- 
viile, pair de France, souverain de Neuchàtel en Suisse et gouverneur 
de Normandie, à Cyprien Cahagne, seigneur de Fierville, servant le 
roi en l'armée de Lorraine, de se rendre à Nancy ou antre lieu, pour 
se faire soigner d'une maladie (au camp de Saint-Xicolas en Lorraine, 
10 octobre 1035; signé Henry d'Orléans; sceau à ses armes). 

133. Passeport accordé par Ferdinand d'Autriche, infant d'Es- 
pagne, gouverneur et capitaine général des Pays-Bas et de Bourgogne, 
à plusieurs ofliciers français, pour se retirer en France avec leurs che- 
vaux, armes et bagages, « ensemble quelques cabinetz d'ébèue, 
tableaux, miroirs, toiles, passemens, dentelles et autres raretez du 
pays, qu'ilz ont achapté pour servir à leur usage 7 » (Bruxelles, 7 fé- 
vrier 1636; signé El Car. Infante; deux sceaux à ses armes). 

134. Leltre autographe de Robert Arnauld d'Andilly au maréchal 
de Brézé, général de l'armée du roi aux Pays-Bas; il le remercie <l< s 
grandes faveurs qu'il lui a accordées (Paris, 12 février 1030; deux 
cachets portant un monogramme). 

13;î. Passeport, en allemand, accordé par Octave Piccolomini 
d'Arragon, général des armées de l'Empereur, à Bruno, maître 
d'hôtel de la princesse d'Orléans (Marguerite de Lorraine, femme de 
Gaston, duc d'Orléans), que celle-ci envoie en France, avec environ 
cinquante chevaux (Bruxelles, 13 février 1636; signé II C Piccol.; 
sceau à ses armes, avec la légende : Ottavio. Piccolomini. Arragona). 

156. Quittance donnée par Jean Jaubert de Barrault, archevêque 
d'Arles, député de la province d'Arles à l'Assemblée générale du 
clergé de France, d'une somme reçue de Philippe d'Aguesseau, sieur 
de Lormaison, receveur général du clergé, pour 362 jours employés en 
celte assemblée (Paris, 5 avril 1636; souscription autographi 



238 MANUSCRITS xm 

137. Quittance semblable, donnée par François Adhémar de Mon- 
teil de Grignan, évêque de Saint-Paul-Trois-Chàteaux, député de la 
province d'Arles a l'Assemblée générale du clergé (Paris, 21 avril 1G36; 
signé F. de Grignan, e. de S' Paul). 

138. Quittance donnée par Malo de Couesquen, gouverneur de 
Saint-Malo, lieutenant de la compagnie de 170 hommes d'armes des 
ordonnances du roi, étant sous le titre du cardinal de Ricbelieu, d'une 
somme reçue pour son état de lieutenant, de Pierre Sublet, seigneur 
de Romilly, trésorier général de l'ordinaire des guerres, par les mains 
de Louis du Tillet, trésorier payeur de la gendarmerie de France 
(Chauny en Picardie, 3 mai 1636; signé Malo de Couesquen). 

139. Projet de bail de l'ancrage de la rivière de Bordeaux et Dor- 
dogne, de la Seudre, la Charente, et de Marans, moyennant la somme 
de 50,000 livres, payable de quartier en quartier; ne sont pas com- 
pris dans ce bail : Rayonne, Saint-Jean-de-Luz, Ciboure, Rrouage, 
Oléron, la Rochelle, Ré, Saint-Benoist et les Sables, « qui démoule- 
ront en disposition de Monsegneur (le cardinal de Richelieu) » (sans 
date). 

1 iO. Lettre d'affaires, autographe, d'Elisabeth de Nassau, duchesse 
de Bouillon, veuve de Henri de la Tour d'Auvergne, à M. du Grippet, 
intendant en ses terres d'Auvergne Sedan, 22 mai 1G3G). 

l-il. Laisser-passêr accordé par Frédéric-Henri de Nassau, prince 
d'Orange, slalhouder de Hollande, à Jean Guichart, dit Longchamps, 
qui s'en retourne en France, après avoir servi quelque temps dans les 
Provinces-Unies, comme caporal en la compagnie de chevau-légers de 
M. de Charnacé Hercule de Charnacé, ambassadeur dans les Pays- 
Bas) | La Haye, 1 7 avril 1 037 ; signé F. H' d'Oran.j sceau à ses armes ; 
pièce Fatiguée et usée). 

! 12. Lettre autographe du P. Monod, jésuite, à Victor- A médée, 
duc de Savoie; il lui envoie un gentilhomme, porteur de lettres de la 
duchesse et d'un paquet expédié de la part de celle-ci; ce gentilhomme 
a la confiance de Charles de Lorraine, duc de Guise (Quiers, li juil- 
let 1637 



xm DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 239 

143. Lettre de Marie-Liesse de Luxembourg, princesse de Tingry, 
baronne de Dangu, dame de Vesly et autres lieux, laquelle, après une 
enquête faite à Vesly par Henri de Lévis, duc de Ventadour, son mari, 
accompagné de plusieurs officiers de justice de la baronnic de Dangu, 
donne son consentement à un contrat passé le 5 juillet 1037 entre les 
Chartreux de Paris et ses vassaux du village de Vesly, par lequel les 
dits vassaux consentent à ce que les Chartreux fassent fermer une 
sente et une rue séparant leur manoir seigneurial d'avec leurs jardins 
et masures, pour en joindre le terrain à leurs propriétés (Chambéry, 
5 décembre 1037; signé M. L. de Luxembourg ; sceau à ses armes). 

lii. Lettre autographe de Henri de Lorraine, comte d'Harcourt, 

à François de Vignerot, marquis du Pont-Courlay, général des 
galères; il lui exprime la joie qu'il éprouve à la nouvelle de son 
arrivée à Saint-Tropez (sans lieu ni date [1637], « à deux heures 
après minuict » ; restes de deux cachets). 

I '.>. Lettre autographe de François de Créquy, duc de Lesdiguières, 
gouverneur du Dauphiné, à l'abbé de Saint-Luc (Louis d'Fspinay 
Saint-Luc); il le prie de vouloir bien lui continuer ses bontés, et 
demande la même grâce au maréchal (Timoléon d'Espinay Saint-Luc, 
maréchal de France, père de Louis d'Fspinay) (Grenoble, 20 mai 1 638 ; 
restes de deux cachets; pièce provenant de la collection Monmerqué) 

146. Lettre autographe de Frédéric-Maurice de la Tour, duc de 
Bouillon, à Urbain de Maillé, marquis de Brézé, maréchal de France, 
général de l'armée de Champagne; il le prie de vouloir bien faire 
déplacer la compagnie de M. d'Arnault, logée pour douze jours à 
Chassemy, village qui lui appartient (Paris, 17 juin 1638; restes de 
deux cachets). 

I M . Quittance autographe, donnée par Jacques Cousinet, médecin, 

« lecteur et professeur du Roy en médecine, à Paris , d'une somme 
reçue pour ses gages de professeur, de Nicolas Le Vasseur, receveur 
général des finances (Paris, 15 juillet 1638 . 

I \\\. Lettre autographe, en italien, de Vincent Cavalcanli, curé, à 
son neveu André Cavalcanti, à Florence; il le prie de lui envoyer des 



240 MANUSCRITS xm 

provisions pour une fête qu'il doit célébrer le mardi de Pâques 
(1" avril 1639; cachet). 

149. Lettre autographe, en français, de Rodéric, duc de Wurtem- 
berg (général dans l'armée de Bernard deSaxe-U'eimar), à M. Forslner, 
chancelier de Monlbéliard ; il lui demande de lui faire délivrer une 
somme d'argent (Bàle, 8 juin 1G39; cachet armorié). 

loO. Quittance donnée par Mathieu Mole, procureur général du 
roi, d'une somme reçue pour une demi-année des arrérages d'une 
rente constituée sur le sel en 1557 (-20 juillet 1639; signé Mole). 

loi. Lettre autographe de Henri de Mesmesau maréchal de Brézé; 
il le remercie d'avoir, à sa prière, pourvu le chevalier Legrand d'une 
compagnie dans son régiment (Paris, 25 juillet 1639; deu\ cachets 
aux armes de la famille de Mesmes, l'un rompu, l'autre intact). 

iiî2. Lettre de souhaits, en italien, adressée par Ferdinand de 
Bavière, archevêque électeur de Cologne, au cardinal Maurice de 
Savoie, à l'occasion de la nouvelle année (Saint-Trond, 10 décem- 
bre 1G39 ; signé Ferdinando, eletlore di Colonia). 

li>5. Quittance donnée par Pierre de Petit, chevalier de la Mon- 
tagne, capitaine général des guides du roi et de ses camps et années, 
d'une somme reçue pour les gages de sou office de capitaine, de Jacques 
Kervcr, receveur général des finances du roi (Paris, 31 décembre IC39; 

signé Petit . 

lo-i. Traité passé entre Gaspard de Haillon du Lude, éwêque 
d'Albi, prieur commendataire du prieuré de Notre-Dame de Chàteau- 
l'Hermitage, de l'ordre de Saint-Augustin, au diocèse du Mans, d'une 
part, et Cbarles Faure, supérieur général de l'ordre des Chanoines 
réguliers de Saint-Augustin de la congrégation de France et abbé 
coadjuteur de l'abbaye de Sainte-Geneviève-au-Mont, de Paris, d'autre 
part, au sujet des moyens à employer pour le rétablissement de l'ob- 
servance régulière dans le dit prieuré de Chàteau-l'Hermilage, et de 
l'introduction qui y sera faite de religieux réformés (fait en l'hôtel de 
Schomberg, rue Saint-llonoré, à Paris, le 21 septembre IC40J; à la 



XIII DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 241 

suite est la copie incomplète d'un concordat j)assé le 2 mars 1579 
entre les religieux du prieuré de Chàteau-l'Hermitage et René de 
Dailloo, abbé commendataire de l'abbaye de Notre-Dame des Chàte- 
liers, au diocèse de Poitiers, et prieur du dit prieuré de Château, pour 
déterminer leurs droits et obligations réciproques (pièce incomplète, 
par suite de la perte de deux feuillets ou plus, signée à la fin Gaspar, 
e. (TAlby, et Fr. Charles Faure). 

loo. Mémoire d'un maréchal pour Françoise de Créquy, veuve de 
Maximilien de Béthune, marquis de Rosny; frais pour la ferrure des 
chevaux et les soins donnés aux chevaux malades; à la suite, apure- 
ment du compte, écrit de la main de la marquise (Paris, 28 septem- 
bre 1640; signé Françoise de Créquy). 

loti. Lettre autographe de Gabriel de Savoie à Christine de France, 
veuve de Victor-Amédée, duc de Savoie ; aussitôt qu'il a reçu ses ordres, 
il en a fait part au comte de Verrue (Charles-Victor Scaglia, lieutenant 
général de la cavalerie), qui s'est chargé d'exposer à la duchesse les 
raisons qui l'obligent à retenir le régiment qui est encore ici (à l'armée, 
le 19 octobre 16 40). 

157. Lettre autographe, en italien, de Félix de Savoie à la môme 
il lui donne des nouvelles de la santé du duc (Charles-Emmanuel II, 
son (ils), et lui annonce que le sieur de la Croix lui rendra compte des 
faits accomplis par le comte d'Harcourt (Henri de Lorraine) (Cham- 
béry, 13 janvier 1641). 

l.io. Lettre de Henri II, duc de Lorraine, marquis de Moy, aux 
membres du conseil de la ville de Nancy; il les remercie d'avoir main- 
tenu son concierge de cette ville dans la franchise dont il a toujours 
joui (Paris, 18 février 1641 ; signé Henry de Lorraine, marquis de Moy; 
cachet à ses armes). 

liîî). Rôle de la compagnie de chevau-légers allemands du général 
major Jean-Louis d'Erlach, gouverneur de la ville de Brîsach; certi- 
ficat du dit d'Krlach, attestant qu'il a passé en revue celte compagnie 
dans un champ, près Brisach, et l'a présentée au commissaire et au 
contrôleur des guerres (Brisach, 6 juin 1(5 41 ; signé d'Erlach <'t Auyust 
TOME x\xix*. W 



242 MANUSCRITS nu 

von Leitz [lieutenant de la compagnie]) ; à la suite, mandement du 
commissaire et du contrôleur, invitant le trésorier général de l'extraor- 
dinaire des guerres à payer la solde des hommes de ladite compagnie 
(Mrisach, 6 juin 1641). 

160. Blanc-seing pour servir de quittance à M. de Guénégaud, tré- 
sorier de l'épargne, d'une somme payée pour les trois premiers quar- 
tiers de l'année 1641, d'une pension accordée par le roi à François, 
duc de La Rochefoucauld (souscription autographe de ce dernier). 

l(>I-i(>2. Succession du duc de Sully; consultation juridique sur 
la liquidation de la communauté entre époux, après la mort de l'un 
des deux conjoints, suivie d'une note écrite de la main de la duchesse 
de Sully sur la façon de faire valoir ses droits (sans date, vers le com- 
mencement de l'année 16i2j. — a Mémoire des prétentions que je 
puis avoir sur le bien de M. le Duc de Sully. «■ Ce mémoire parait être 
écrit de la main de François de Béthune, duc d'Orval (vers le com- 
mencement de l'année 1642). 

1(>5. Quittance donnée par Antoine Oudin, secrétaire interprète du 
roi pour les langues étrangères, d'une somme reçue pour uu quar- 
tier d'une rente qui lui avait été transportée par Louis Luhin, mar- 
chand épicier, bourgeois de Paris, et qui avait été constituée à celui-ci, 
en 1635, par le prévôt des marchands et les échevins de Paris, à 
prendre eu la partie des trois millions de renie aliénés par le roi sur 
les gahelles de France (30 janvier 16i2; signé Antoine Oudin). 

1<>4. Lettre de Jacques-X'ompar de Caumont, duc de la Force, 
maréchal de Fiance, a François de Béthune, comte d'Orval, son 
gendre; il le prie de donner à sa femme (Jacqueline de Caumont, lille 
du maréchal , tout ce qui lui est nécessaire, - surtout à cause du 
voyage qu'elle doit faire aux bains pour la nécessité de sa santé (La 
Force, 11 février, sans date de l'année [1642?]; post-scriptum et 
signature autographes; deux cachets aux armes de Caumont de la 
Force). 

!<»;>. Lettre de Bostain d'L'rre, seigneur d'Aiguebonne, ambassa- 
deur du roi de France en Piémont, au prince Maurice de Savoie; il 



xni DE LA COLLECTIOX P. TARBÉ. 2V3 

l'engage à accepter « les conditions que Sa Majesté et Madame Royale 
(Christine de France, duchesse de Savoie) luy accordent de le recevoir 
dans une nouvelle et estroitte aliance » ; il lui fait voir aussi les avan- 
tages de son mariage avec la princesse, sa nièce (Louise-Marie de 
Savoie), qui lui assure éventuellement la succession des états de Savoie 
(Turin, 20 mars 1642; signé Aiguebonne) . 

166. Lettre de Marie Vignon, marquise de Treffort, veuve du 
connétable de Lesdiguières, au marquis de Saint-Thomas, secrétaire 
d'Etat du duc de Savoie; elle se recommande à lui pour obtenir une 
issue favorable d'une affaire qui l'intéresse (Grenoble, 25 mars 1642; 
souscription autographe; deux cachets armoriés). 

167. Acte d'Antoine de Harlay, chevalier, capitaine d'une compa- 
gnie de carabins au service de Madame Royale, duchesse de Savoie, 
demeurant ordinairement à Cézy, près Joigny, actuellement logé à 
Paris, rue Galande, au logis ayant pour enseigne les Trois Canettes, 
lequel, tant en son nom que comme procureur de Philippe de Harlay, 
conseiller du roi, et de Marie de Béthune, son épouse, reconnaît devoir 
à Antoine Paillet, marchand bàtier, demeurant à Paris, rue Saint- 
Honoré, à l'enseigne du Mouton rouge, la somme de 800 livres tour- 
nois pour la vente que celui-ci leur a faite de deux mulets garnis de 
leurs bats et harnachements; auquel acte est intervenu comme caution 
François-Auguste de Thou, conseiller du roi, demeurant à Paris, rue 
des Poitevins (Paris, en la maison du sieur de Thou, le 1 er avril 1042; 
signé François- Auguste de Thou et A. de Harlay-, sceau des notaires). 

lOîî. Lettre de compliments, autographe, en italien, adressée par 
François-Augustin délia Chiesa, évèque de Saluées, historiographe du 
Piémont, à un prince de la maison de Savoie (Morne, 14 juillet 1642). 

I0Ï). Certificat de Henri de Lorraine, comte d'Harcourt, gouverneur 
et lieutenant général pour le roi en Guyenne et en ses armées de 
Picardie et des Pays-Bas* attestant qu'Antoine lïuault de la Chapelle, 
eanonnier ordinaire de l'artillerie, sert actuellement le roi en cette 
qualité, sous la charge du sieur de la Barre, commandant l'artillerie 
dans l'armée du dit comte d'Harcourt (au camp de Crécy, 6 août K»i2; 
signé Henri/ de Lorraine, comte de Harrourt; sceau à ses armes ; a la 



2U MANUSCRITS xiv 

suite, attestation de Louis Le Maistre, seigneur de Bellejarne, inten- 
dant de la justice en la province et armée de Picardie, déclarant le 
présent certificat véritable (Calais, 19 septembre 1642). 

170. Lettre de Caroline d'Autriche à Ursule Motta, à Paris; elle l'en- 
tretient d'un enfant auquel elle s'intéresse, et de la protection qu'elle 
attend à ce sujet de la duchesse de Lorraine; dans un post-scriptum 
autographe, elle dit que, suivant le bruit qui court, le duc de Lorraine 
fait son accommodement avec le roi; elle compte aussi sur la bienveil- 
lance de ce prince (Besançon, 29 août 1642; signé Caroline d'Aus- 
triche; deux cachets armoriés). 

171. Lettre, en italien, adressée par le cardinal François Peretti de 
Montalto au prince Maurice de Savoie, à Nice, à l'occasion de la 
renonciation que celui-ci a faite à la dignité de cardinal, pour ren- 
trer dans la vie séculière (Frascati, 25 avril 1643; souscription auto- 
graphe). 



Cartox XIV. — Années 16i3-1776. 

1. Lettre, en italien, du prince Borghèse au prince Maurice de 
Savoie ; il lui offre ses souhaits et ses protestations de dévouement 
(Rome, 2 mai 1643 ; souscription autographe). 

2. Quittance, en latin, donnée par Pierre de Bellièvre, conseiller 
clerc au Parlement, président en la seconde chambre des requêtes, 
d'une somme reçue pour les gages de son office de président (enre- 
gistré à la Chambre des Comptes le 4 mai 16i3). 

3. Quittance donnée par Marie-Catherine de La Rochefoucauld, 
dame d'honneur de la reine Anne d'Autriche, d'une somme reçue pour 
les gages de sa charge, de M. de Bertillac, conseiller et trésorier 
général de la maison et finances de la dite reine (vers le mois de 
juin 1643 ; signé Ma. C. de la Rochefoucauld) . 

\. Lettre de compliments du cardinal Alexandre Bichi, évèque de 
Carpentras, à la duchesse d'Aiguillon (Marie-Madeleine de Vignerot) ; 



"tiv DE LA COLLECTIOX P. TARDÉ. 245 

il l'assure du « fidelle ressentiment » qu'il doit à la mémoire du car- 
dinal de Richelieu, oncle de la duchesse ( u Mirabel pioche Bologne » , 
3 août 1643; souscription autographe; deux cachets aux armes du 
cardinal Bichi). 

5. Lettre autographe de Guillaume Bautru, diplomate, au maréchal 
de Brézé, gouverneur de l'Anjou ; il lui annonce que le roi a donné 
à son fils la commission d'intendant de la justice (Paris, 4 octo- 
bre 1643 ; signé G. Bautru ; restes de deux cachets armoriés). 

G. Lettre, en italien, de Paul Lascaris, grand maître de l'ordre de 
Malte, au prince Maurice de Savoie, au sujet d'Amédée Roero, comte 
de Sciolse, qui désire entrer dans l'ordre et que le prince lui a recom- 
mandé (Malte, 17 octobre 1643 ; signé Lascaris). 

7. Lettres de Louis Foucauld de Saint-Germain, comte du Dognon, 
lieutenant général pour le roi au gouvernement de Brouage, donnant à 
François Gabaret, capilaine de marine, la charge de garde-côte géné- 
ral de l'île d'Oléron, établie par le cardinal c!e Richelieu (Brouage, 
20 décembre 1643 ; signé Le comte de Daugnon ; traces d'un sceau). 

8. Quittance donnée par Jean de Chaumont, conseiller d'Etat et 
garde de la bibliothèque du roi, pour une gratification reçue de celui- 
ci (Paris, 31 décembre 1643 ; signé J. de Chaumont). 

9. Mandement du roi Louis XIV, ordonnant le paiement à François 
Cartaud d'une somme de 2,000 livres tournois dont il lui a fait don, 
en considération de ses services (Paris, 31 décembre 1643; signé 
Louis et contresigné De Guenegaud). 

y 10. Quittance donnée par Angélique Aruauld, abbe<se de Port- 
Boyal, d'une somme reçue pour un quartier é< hu d'une rente cons- 
tituée sur les recettes générales (en l'abbaye de Port-Royal, 12 fé- 
vrier 1644 ; signé S r Marie Angélique de S" Ma icleine). 

il. Lettre autographe d'L'rbain de Maillé, marquis de Brézé, ma- 
réchal de France, à Robert-Arnaud d'Andilly ; >l lui accuse réception 
de la lettre qu'il lui a écrite ; il trouve qu'il a bien répondu aux 



246 MAXUSCRITS xiv 

attaques dirigées contre lui et lui assure qu'il prend part dans tous ses 
intérêts (Milly, 19 février 1644; restes de deux cachets à ses armes). 

12. Etat des sommes que le roi veut être payées par Jacques Le 
Vasseur, trésorier général de la marine du Levant, « des deniers reve- 
nans bons à Sa Majesté » , après les montres et revues faites de ses 
galères, de l'année 1643 (Ruel, 30 juin 164i ; signé Louis). 

15. Commission donnée par Armand de Maillé, marquis de Brézé, 
duc de Fronsac, grand maître et surintendant général de l;i navigation 
et commerce de France, au sieur de Saint-Georges, de la charge 
de commissaire ordinaire de la marine au port de Brest (Paris, 
9 août 1644; signé Arm. de Maillé, duc de Brézé ; pièce provenant 
de la collection Monmerqué). 

14. Lettre autographe de Thomas-François de Savoie, prince de 
Carignan, à la duchesse de Savoie (Christine de France) ; il lui trans- 
met une lettre du prince deMasserano, relative à des pourparlers qu'il 
a engagés (1 er février 1645) . 

ii>. Lettre d'Anne-Amélie, comtesse douairière de Xassau-Sarre- 
bruck, à Stella de Marimont, «■ résident pour les affaires de Sa Ma- 
jesté très chrestienne » , à Strasbourg ; elle recommande à la protec- 
tion de l'Empereur le comté et les villes de Sarrebruck et Saint-Jean, 
dont les habitants sont dans une extrême misère (Ottweiler, 9 fé- 
vrier 1645 ; souscription autographe ; cachet armorié). 

1G. Mandement d'Alphonse-Losiis du Plessis de Richelieu, cardi- 
nal, archevêque de Lyon, grand aumônier de France, proviseur de la 
Sorbonne, ordonnant l'admission en la dite maison de Sorbonne de 
Claude Le Cappcllain, maître es arts (Lyon, 7 mars 1645; signé 
Alph. card. arch. Luy.) ; au dos de la pièce, attestation de la récep- 
tion de Claude Le Cappellaiu, donnée par Godefroi Hermant, prieur 
de la Sorbonne. 

17. Lettre autographe de René de Voycr d'Argenson, intendant des 
provinces de Poitou, Saintonge et Angoumois, à l'un de ses fils, au 
sujet du mariage de sa fille (Madeleine avec Jean de Bernage) (La 
Rochelle, 4 mai 1645). 



\u DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 2V7 

1ÎJ. Quittance donnée par Jean Le \ostre, jardinier ordinaire du 
roi en son palais des Tuileries, d'une somme reçue pour les gages de 
sa charge (13 décembre 1645 ; signé ./. Lenosire). 

19-20. Lettres de provisions données par Gaston d'Orléans à 
Louis-Saladin d'Anglure, de la charge de son conseiller et premier 
chambellan, vacante par suite de la démission qu'en a faite Guillaume 
Houxel de Médavy, seigneur de Marey (Paris, 28 décembre 1645 ; 
signé Gaston ; fragments du sceau du duc d'Orléans) ; à celle pièce 
est annexée la lettre de démission de G. de Médavy (1 er mars 1645 ; 
en partie lacérée). 

21. Lettre autographe de Roger de Saint-Lary, duc de Bellegarde, 
à un destinataire inconnu ; il le prie de mettre à exécution la promesse 
qu'il lui a faite de sceller les lettres de la translation de son duché de 
Bellegarde sur la terre de Choisy-aux-Loges (ces lettres patentes sont 
du mois de janvier 1646 ; voy. le P. Anselme, Hist. généalogique de la 
maison de France, 3' éd., t. IV, p. 301) (sans date [1645] ; cachet). 

22. Privilège accordé par le roi à la duchesse d'Aiguillon, pour 
faire imprimer et vendre le Traité de la perfection du chrétien et 
autres écrits posthumes du cardinal de Richelieu, son oncle (Paris, 
2 juin 1646) ; à la suite, cession et transport de ce privilège par la 
duchesse d'Aiguillon à Antoine Vitré, imprimeur du roi et du clergé de 
France, pour l'impression et la vente du Traité de la perfection du 
chrétien (Paris, 9 juin 1646) ; id., pour a le livre des controverses » 
(Rueil, 14 octobre 1648; cet acte et le précédent signés Marie de 
Uignerod ; pièce un peu altérée par l'humidité). 

23. Lettre, en espagnol, de Philippe II, roi d'Espagne, au marquis 
de Castel-Hodrigo, premier gentilhomme de sa chambre, lieutenant 
général de Don Juan d'Autriche au gouvernement des Pays-Bas, au 
sujet d'une demande que lui a adressée le baron d'Ekelsbeke (Hubert 
Le Vasseur de Guernonval) (Saragosse, 15 septembre 1646; signé 
Yo cl Iiey ; cachet aux armes de Philippe IV). 

24. Lettre autographe du duc d'Amalli au baron d'Kkelsbeke, au 
sujet d'une place d'officier que celui-ci désire obtenir pour son lils 
(Bruxelles, 28 décembre 1646). 



248 MAXUSCRITS XIV 

2o. Lettre de compliments, autographe, adressée par Léonor 
d'Étampes de Valençay, archevêque de Reims, au maréchal de Brézé 
(Bourgucil, 2 novembre 16 17 ; deux cachets aux armes de cet arche- 
vêque). 

2(>. Lettre autographe de Claude Kouthillier, surintendant des 
finances, au maréchal de Hrézé ; il le remercie de l'accommodement 
qu'il a lait entre plusieurs seigneurs qui étaient en désaccord, et l'in- 
vite à venir le voir en sa maison (Pont-sur-Seine, 1 er janvier 1048; 
deux cachets armoriés). 

27. Lettre de Ferdinand II de Médicis, grand-duc de Toscane, 
grand maître de l'ordre de Saint-Etienne, assignant à Carlo Cesio 
Geraldini, chevalier de cet ordre, une pension sur les fruits d'une 
commendeen la ville de Xaples, cédée par Christophe Boccace, cheva- 
lier du même ordre (Florence, 1 er février 1648 ; signé Ferdinandus 
mag. tnag.j la première ligne de la pièce est en lettres capitales dorées). 

28. Quittance de Hené de Longueil, seigneur de Maisons, président 
en la cour du Parlement, à Paris (Paris, 7 mai 1648). 

29. Lettre du roi, ordonnant aux présidents et trésoriers de France, 
généraux des finances au bureau établi à Lyon, de procéder à la levée 
des tailles dans l'étendue de la généralité de cette ville (Paris, 
21 juillet 1648 ; signé Louis). 

30. Quittance de Jean de la Bruyère, « seigneur de Crycé » 
(21 août 1648). 

31. Vente faite par Charles de l'Aubépine, garde des sceaux de 
Frame, abbé commendataire de Fabbaje royale de Saint-Martin de 
Massay, de la coupe de bois dépendant de cette abbaye (Massay, 
4 octobre 1648 ; souscription autographe). 

32. Lettre de complimenls et de remerciments, autographe, 
adressée par Léon Bouthillier de Chavigny au maréchal de Brézé 
(Chavigny, 1 er décembre 1648 ; deux cachets armoriés). 



xiv DE LA COLLECTIOX' P. TARBÉ. 2V9 

55. Certificat de Julien Brodeau, bâtonnier de la communauté des 
avocats et procureurs du Parlement, attestant que Hardouin Chau- 
veau a payé sa part de la somme qui a été volontairement offerte par 
la dite communauté pour le service du roi (Paris, 16 janvier 1649 ; 

signé Brodeau) . 

54. Lettre autographe de Catherine de Gondi, duchesse de Retz, 
au maréchal de Brézé ; elle le remercie de lui avoir fait part des 
bonnes nouvelles de la paix, qu'elle a aussitôt communiquées à son 
père (Beaupréau, 17 mars 1649 ; deux cachets armoriés). 

5o. Lettre du prince de Salm au comte de Lignéville, auquel il 
donne des instructions pour le maintien de la discipline parmi ses 
troupes (Étréaupont, 3 avril 16i9 ; signé Le prince de Salm). 

56. Lettre autographe de Bernard de la Valette, duc d'Épcrnon, 
à M. d'Argenson, conseiller du roi, r demeurant à l'archevesché, 
à Bordeaux » , au sujet de la soumission de cette ville (Castres, 
27 avril 16 49'; restes de deux cachets armoriés). 

57. Lettre autographe de Stanislas Lubieniczki (célèbre ministre 
socinien), à Ménage; il lui adresse ses compliments, lui annonce 
l'envoi d'exemplaires de la confession de sa secte, traduite en français, 
et lui donne des nouvelles de Hollande et de Pologne (Leyde, 
8 juin 16i9). 

5ÎÎ. Authentique des reliques de saint Faustus, dont le corps a été 
extrait des catacombes de Borne et donné au R. P. François Xoël 
(Francisco Natali), religieux français de l'ordre des Minimes (Borne, 
16 juin 1649; première ligne en lettres dorées; souscription et seing 
manuel du notaire). 

5Ï). Quittance de Jean de Boësset de Hault, maître et surintendant 
de la musique de la chambre du roi (31 juillet 1649). 

40. Quittance de Michel Particelli, seigneur de Thoré, conseiller 
du roi et président aux enquêtes du Parlement (31 août 1649 ; signé 

Parlicelli) . 



250 MAM'SCRITS xiv 

41. Quittance d'Abel Brunier, médecin ordinaire du duc d'Or- 
léans, pour les gages de son office « de jardinier et garde des plantes 
de Son Altesse Royale, qui sont au jardin haut de Blois « (Paris, 
21 septembre 1649). 

42. Quittance de Xicole, duchesse de Lorraine, pour la pension 
qu'elle reçoit du roi (31 décembre 1649; signé Nicole, duchesse de 
Lorraine). 

43. Billet autographe, en italien, de François Redi a son frère Jean- 
Baptiste, à Arezzo (sans lieu ni date [vers 1650*?] ; cachet armorié). 

44. Quittance de Nicolas Frenicle, conseiller du roi en la Cour des 
monnaies (Paris, 18 janvier 1650). 

45. Quittance donnée par François de Bonne, duc de Lesdi- 
guières, gouverneur du Dauphiné, pour ses appointements (Grenoble, 
6 avril 1650; signé Lesdiguieres). 

46. Lettre autographe du même à Pierre de la Tour, marquis de la 
Charce ; il lui rappelle la défense qu'il lui a faite, de l'autorité du roi, 
« d'innover aucune chose sur le sujet de la brouillerie avec M. de 
Sigottier » (Grenoble, 4 juillet 1650 ; deux cachets armoriés). 

47. Lettre autographe d'Abel Servien au duc Claude de Saint- 
Simon ; il l'entretient de diverses affaires, d une lettre de la reine que 
celui-ci désire pour la première abbaye vacante, etc. (Libourne, 
15 août 1650 ; restes de deux cachets armoriés). 

48. Lettres de Jean-Christophe, baron de Wildenstein, conseiller 
de l'archiduc Léopold-Guillaume d'Autriche et grand prévôt de h ville 
de Saverne, qui s'engage à faire démolir les fortifications de cette 
ville, conformément au u traité de la paix d'Allemagne » , et obtient en 
retour le départ des deux compagnies d'infanterie qui y tiennent gar- 
nison (Saverne, 3 octobre 1650; signature autographe; sceau aux 
armes du baron de Wildenstein et sceau de la ville de Saverne). 

40. Lettres de Charles-Amédée de Savoie, duc de Xemours, pair de 



XI" DE LA COLLECTION' P. TARBÉ. :>:,! 

France, accordant aux Cordeliers de Vernon la permission de clore de 
muraille un cul-de-sac appelé la nie Estouppée , attenant à leur 
couvent (Paris, 12 octobre 1G50 ; signé Ch. Am. de Savoye). 

oO. Quittance donnée par Jean Petitot, « marchand orfèvre, joail- 
lier - , comme procureur de Marie de Mayerne, veuve de Jean-Fran- 
çois de Viondy, héritière de Louise de Rochon, dame de la Fosse, 
pour un quartier échu d'une rente constituée par les échevins de Paris 
(4 juillet 1651; signé /. Pelitot). 

51. Mandement autographe de Louise de Héthune ( fille de Maximi- 
lien II de Héthune, marquis de Rosny), pour le paiement d'une somme 
qu'elle doit à Chalopin, marchand de soie (iaoùt 1651). 

52. Lettre de Claude Bretagne (premier président au parlement de 
Metz), à la princesse de Salm : « ... le project que vous failte de 
venir à Toul passer l'hyver me console beaucoup dans le grand des- 
plaisir où je suis de la mort de monsieur de Ronsuic, gouverneur de 
ceste ville, qui a esté tué malheureusement dans l'assemblée des estais 
de Chartres, le 17 e de ce mois » 'Toul, 23 août 1651 ; deux cachets 
armoriés). 

53. Lettre d'Arthur de Gouffier, duc de Roannez, à M. de Tour- 
nelay ; chargé par le roi de se rendre en Poitou pour s'assurer des 
personnes en état de le servir, et de prendre des commissions pour 
lever des troupes, il l'invite h répondre à cet appel (Oiron, 18 oc- 
tobre 1651 ; signé le duc de Rouanes; deux cachets armoriés). 

o4. Lettre autographe, en italien, du comte de Lucerna au duc de 
Savoie (Charles-Emmanuel), au sujet d'opérations militaires ; il 
demande qu'on lui envoie sans tarder des barques pour opérer le pas- 
sage duTanaro, etc. (20 décembre 1651). 

.J.i. Lettre de condoléances adressée par Claire-Clémence 
de Maillé, princesse de Condé, à M. de Chavigny (Bordeaux, 
6 avril 1652 ; deux cachets). 

6(i. Quittance de Lucrèce Rouhier. veuve de Nicolas de l'Hôpital, 



J52 MAXTSCRITS xiv 

premier maréchal de France (Paris, 31 décembre 1652 ; signé 
Lucresse Rouhier). 

i>7-i)t$. Lettre autographe de Henri delaTrémoille, duc deThouars, 
àTurenne, son cousin ; il se plaint « des injustes dessins de ses enne- 
mis » , lui demande son assistance et l'inviie à venir ; M. de Soissons 
s'est rendu à la cour, il y a dix jours ; il fait espérer que son voyage 
sera utile, etc. sans date [1652]). — Nomination par le même de 
Henri de Gozerant, écuyer, à une chanoinie de l'église collégiale de 
Saint-Thugal de Laval (sans lieu ni date; sceau du duc de la Tré- 
moille, détaché de la pièce). 

o9. Lettre de compliments, autographe, adressée par Eugène-Mau- 
rice de Savoie, comte de Soissons, au prince Maurice de Savoie, à 
Turin; il lui exprime ses regrets d'être éloigné de lui pour si long- 
temps (Paris, 2 août 1653 ; deux cachets armoriés). 

60. Lettre de souhaits et de compliments, autographe, adressée par 
François-Marie de Lorraine, prince de Lillebonne, au cardinal de 
Retz (sans date [1653?]; deux cachets armoriés). 

61. Mémoire des sommes dues par Cosme Savary de Brèves, mar- 
quis de Maulévrier, à PorteGn, marchand à Paris, pour diverses 
fournitures de dentelles, galons, cordons d'or et d'argent, etc. 
(13 avril 1654; souscription autographe). 

02. Lettre, en allemand, de Ferdinand III, empereur d'Allemagne, 
à Jean-Rodolphe, prévôt de l'église d'Ellwangen ; il lui fait part du 
décès de son fils Ferdinand IV, roi de Bohême, mort l'avant-veille de 
la Oèvre (Ebersdorf, 10 juillet 1654; sceau de l'empereur Ferdi- 
nand). 

65. Lettre autographe de Nicolas de Neufville, duc de Villeroy, ma- 
réchal de France, à M. de Bougy, lieutenant général de l'armée du 
roi en Catalogne, au sujet d'une affaire qui le concerne; il lui donne 
en même temps des nouvelles des préparatifs faits pour secourir 
Arras (Péronne, 13 août 1654; reste de deux cachets armoriés). 



xiv DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 258 

64. Certificat de service, donné au sieur Roland, capitaine major 
réformé, par Henri II de Lorraine, duc de Guise, généralissime des 
armées du roi dans le royaume de Naples (Toulon, 25 décem- 
bre 1654 ; signé le duc de Guise ; cachet à ses armes). 

Oo. Quittance de Jean Richard, prêtre, bachelier en théologie 
(Paris, 22 janvier 1655). 

00. Lettre autographe de Janus d'Oncieux, président du sénat de 
Savoie, au marquis de Saint-Thomas (secrétaire d'État) ; il sollicite sa 
protection pour ses deux ûls aines qui vont à Turin rendre leurs hom- 
mages à Leurs Altesses Royales (Chambéry, 23 mai 1655). 

67. Lettre, en italien, du cardinal (Jean-Charles) de Médicis à un 
destinataire inconnu; recommandation pour le vicariat de San Mi- 
niato (10 septembre 1655 ; signé Ilcard. di Medi.). 

08. Lettre de Claude Joly (chanoine de Paris) ,à .Ménage ; il lui 
rend compte d'une visite qu'il a faite à Corneille: « ... il prétend 
bien, monsieur, vous donner des marques de la parfaite estime qu'il a 
pour vostre insigne vertu, et de faire une étroite liaison avec vous » 
(Rouen, 7 octobre 1656 ; cachet armorié). 

09. Lettre d'affaires, autographe, en italien, de Bernard Guasconi 
à Jean-Baptiste Mattei, à Florence (Pise, 9 janvier 1657). 

70. Lettre du duc François de Lorraine au président et aux gens 
du conseil de la ville de Nancy ; il leur recommande une femme de 
chambre de la princesse Marie-Anne, sa fille, et les prie de l'exempter 
de logements et de contributions (Paris, 6 juillet 1657 ; souscription 
autographe; cachet aux armes du duc de Lorraine). 

71. Lettre de coudoléances, en italien, adressée par le cardinal 
Jérôme Buonvisi à la princesse Louise de Savoie, à l'occasion de la 
mort du prince Maurice de Savoie, son épouv (Rome, 3 novem- 
bre 1657 ; souscription autographe). 

72. Quittance donnée par Gilbert Mauguin, président en la Cour 



854 MANUSCRITS xiv 

des monnaies, d'une somme reçue pour les gages de son office (Paris, 
18 janvier 1658). 

73. Lettre de compliments, autographe, du marquis d'Estrades [à 
Christine de France, duchesse de Savoie?]; il lui exprime sa reconnais- 
sance des bontés qu'elle a pour sa petite-fille (Paris, 22 mars 1658). 

7 4. Quittance de César-Phébns d'Alhret, comte de Miossans, maré- 
chal de France (Paris, 3 septembre 1658 ; signé Le Ma al cTAlbrct). 

7ii. Lettre autographe de Jacques Adhémar de Monteil de Grignan, 
évèquc de Saint-PaulTrois-Chàteaux, coadjutenr d'Lzès, au P. Rou- 
lard, assistant de la congrégation de Sainte- Geneviève, au sujet des 
efforts tentés pour la sécularisation du chapitre d'Uzès (Saint-Paul, 
2i décembre 1658 ; deux cachets armoriés). 

76. Blanc-seing signé de Charles-Maximilien-Antoine de Bellefon- 
rière, marquis de Soyecourt, grand maître de la garde-robe du roi, à 
l'occasion d'une fourniture de draps de soie, dentelle et broderie, faite 
pour le roi (I 658). 

77. Quittance donnée par Jacques Pigis, u lecteur et professeur du 
roi en langue grecque au Collège royal de France », d'une somme 
reçue pour ses gages (Paris, 2i février 1659). 

78. Mandement, en italien, de la princesse Louise de Savoie, pour 
faire entrer aux comptes du receveur des revenus du feu prince Mau- 
rice, son époux, une somme de 2 13 livres, accordée par celui-ci au 
comte Charles-Emmanuel Tana (Turin, 20 mars 1659 ; signé 
Louisa l). S. ; cachet aux armes de la princesse). 

7i). Requête adressée à Jean-Baptiste Colbert de Saint-Pouange, 
intendant de la justice, police et finances, en Lorraine et Barrois, par 
le doyen et le chapitre de l'église de Saint-Dié, pour obtenir la fran- 
chise d'impôts pendant six ans, en faveur des habitants qui pourront 
venir s'établir près de la chapelle de Bonnefontaine, située sur les 
frontières d'Alsace signé Fr. (ruinct ; renvoi de celte requête aux 
officiers du domaine de Saint-Dié (N'ancy, 7 avril 1659 ; signé 
Colbert S { Pouenge). 



xiv DE LA COLLECTION I». TARBÉ. E55 

80. Lettre autographe d'Albert-Eugène de Genève, marquis de 
Lullin, général de la cavalerie de Savoie, au marquis de Saint-Tho- 
mas; il se plaint des difficultés qu'il éprouve dans sa carrière, et fait 
valoir ses services (Thonon, 20 mai 1659 ; déchirure à l'un des coins 
de la pièce). 

81. Quittance de Pierre de Gondi, duc de Retz, pair de France 
(15 juin 1659 ; signé P. de Gondy de Retz l. 

82. Quittance de Charles Errard, peintre ordinaire du roi, pour le 
remboursement d'une somme par lui avancée pour les échafaudages 

qui ont servi a taire les ouvrages de stuc du salon et antichambre de 
la reine au château du Louvre (;30 octobre 1659; signé Charles 
Errard . 

80. Lettres attestant la dédicace et la consécration faites par Henri 
de Maupas du Tour, évêque du Puy, premier aumônier de la reine, 
de l'église construite dans le monastère de l'Annonciade de Popin- 
court (Paris, au faubourg du Temple, 9 décembre KJ59; signé 
Henry e. du Pin/, comte de l'el/ay; lettre initiale dorée ; sceau aux 
armes de Henri de Maupas). 

8i. Lettre du cardinal Mazarin à Madame de Venel ; il se réjouit 
des bonnes nouvelles qu'elle lui a données de ses nièces : Je ne 
sçay pas pourquoy vous estes allé loger au Louvre; il eusl esté mieux 
d'aller chez moy; vous pourrez adjuster cria à l'arrivée de Colbert, 
et recourir à luy, lorsqu'il faudra faire quelque despi ose extraordi- 
naire... • (Toulon, 12 février 1660; signé le card 1 Mazariny . 

8o. Bail fait par François Manuel, sieur de Farinville, à Louis- 
Henri de Bourbon, chevalier de Soissons, d'une maison neuve sise à 
Paris, rue Férou Paris, 24 mars 1660; signé Louii Henry de 
Bourbon). 

86. Quittance de Charlotte- Marie de Balzac, veuve de François de 
Bassom pierre, maréchal de France Paris, lu mai 1660; signé 
Charlotte Marie de Balsac). 



256 MANUSCRITS xiv 

87. Lettre autographe de César de Choiseul, comte du Plessis-Pras- 
liu, maréchal de France, à Christine de France, duchesse de Savoie; 
il lui adresse ses félicitations au sujet du mariage de Marguerite de 
Savoie, sa fille (juin 1660 ; deux cachets armoriés). 

88. Mandement autographe d'Armand-Charles delà Porte, marquis 
de la Meilleraie, pour faire payer cent louis d'or à M. de Montgogué 
(La Meilleraie, 8 juillet 1660); à la suite, quittance de ce dernier 
(Fort-Louis, 7 octobre 1660). 

89. Lettre autographe de Marguerite de Savoie, duchesse de 
Parme, à sa sœur, à Rivoli, au sujet d'une commission qu'elle lui a 
donnée pour faire une commande d'étoffes, destinées à garnir des car- 
rosses (Parme, i septembre 1660; deux cachets armoriés). 

90. Constitution de procureur, faite par Anne de la Guiche, veuve 
de Henri de Schomberg, maréchal de France, pour recevoir de M. et 
Mme de Liancourt une somme due à la dite constituante par la succes- 
sion de Charles de Schomberg, duc d'Halluin, pair et maréchal de 
France, et par la duchesse de Montbazon, comme héritière du maré- 
chal Henri de Schomberg, son père (Champlemy, 29 septembre 1660; 
signé Anne de la Guiche) . 

91. Procuration générale donnée par Louis de Crevant, marquis 
d'Humières, gouverneur du Bourbonnais, à Antoinctte-Thérèse-Louise 
de la Châtre, son épouse (au château de Monchy, 1 er octobre 1H60 ; 
signé Louis de Crevant de {lumières et Louise de la Chastre ; sceau). 

92. Quittance autographe donnée par Louis, prince de Courtenay, 
d'une somme que le roi lui a accordée sur l'élection de Gien (Paris, 
1 1 janvier 1661). 

93. Lettre autographe d' (Etienne?) Morin à Ménage ; devant 
séjourner à Londres, il se met à sa disposition et lui offre ses services; 
il l'entretient de 1 édition de ses notes sur Diogène Laërce, lui demande 
des nouvelles de Pellisson, et propose de l'informer une autre fois de 
ce qui se passe « in re litteraria » (Londres, 30 janvier 1661 ; deux 
cachets armoriés). 



Xiv DE LA COLLECTIOX P TAHBÉ. 257 

94. Lettre autographe de compliments et de remereiments, adressée 
par Louise-Christine de Savoie, princesse de Bade, au prince de Cari- 
gnan, son frère (Paris, 17 février 1GG1 ; restes de deux cachets armo- 
riés) . 

9o. Lettre de Henri de Forbin, baron d'Oppède, à Hugues de 
Lionne, dont il demande la protection en faveur de la ville d'Arles, 
toujours fidèle au roi (Aix, 16 décembre 1661 ; signé Oppèrfe). 

96. Lettre de Samuel Guichenon, historien, à un correspondant 
auquel il annonce qu'il a vainement recherché les papiers laissés par 
le feu prieur de Chassagnc (Bourg, 21 décembre 1661). 

97. Blanc-seing signé de Françoise de \argonne, duchesse douai- 
rière d'Angoulème (1661). 

98. Quittance de Charles de la Porte de la Meilleraie, maréchal de 
France (10 juillet 1662 ; signé la Melleraie). 

99. Billet autographe de Mademoiselle de Sully à Colbert ; elle le 
presse de faire recevoir l'enchère que ceux qu'elle protège out mise 
sur l'élection de Reims et d'Épernay (octobre 1662 ; cachet armorié). 

100. Quittance de Gabriel-Nicolas de la Reynie, conseiller du roi, 
maître des requêtes ordinaire de son hôtel (Paris, 12 décembre 1602) 

101. Blanc-seing pour servir de quittance à Ruvigny, premier fau- 
connier du duc d'Orléans (1662). 

MY1. Lettre autographe, en italien, de Louis de Bourlemont, juris- 
consulte, au sujet de négociations diplomatiques (Pise, mars 1663). 

10,">. Blanc-seing signé de Toussaint Rose, secrétaire de la chambre 

et cabinet du roi (1663). 

104. Lettre, en italien, de G. F. Borgonioau duc de Savoie (Charles- 
Emmanuel II), au sujet d'une tapisserie que l'on doit faire exécuter 
pour lui à Bruxelles, et dont il propose de lui soumettre le d 
(Turin, 29 février 166i ; cachet armorié). 

torie xxxix*. *~ 



238 JIAXTSCR1TS xiv 

I0i> Lettre de Marie de Guise au R. P. Donat (22 mars 1664; 
restes de deux cachets armoriés). 

10(î. Lettre de Josuc delà Place à Ménage, relative à la publication 
des vers « de feu Monsieur de Bouillon s (Angoulème, 22 avril 1664 ; 
deux cachets armoriés). 

107. Mandement d' Armand-Charles de la Porte de la Meilleraie, 
duc de Mazarin, pour le paiement de la pension du sieur de Kouby, com- 
mandant à Belfort (Brisach, 23 avril 1664 ; signé le duc Mazariny). 

108. Lettre d'Abraham-Nicolas Amelot de la Houssaye au cardinal 
de Retz, sur les événements du temps ; nouvelles d'Allemagne et de 
Pologne ; conclusion probable de la paix entre l'Empereur et les Turcs ; 
menaces de guerre du roi d'Angleterre aux Hollandais ; projet du roi 
de faire une compagnie des Indes occidentales ; visite de Colbert au 
collège royal de Cambrai, etc. (17 mai 1664; les dernières lignes 
autographes ; restes d'un cachet). 

109. Quittance de Nicolas Potier, seigneur de Xovion,- et de Jérôme 
Le Feron, conseillers du roi et présidents au Parlement (26 août 16(>ï-). 

110. Billet autographe de Françoise de Lorraine, épouse de César, 
duc de Vendôme, adressé à Colbert pour le prier de faire payer la pen- 
sion de son mari (Paris, 14 septembre 166ij. 

111. Billot de Marguerite de Lorraine, veuve de Gaston d'Orléans, 
adressé au même en faveur du couvent de Cbaronne (s. d. [1664 '.' ; 
restes de deux cachots armoriés). 

112-115. Lettre, en italien, du comte Catalano Alfieri au marquis 
de Saint-Thomas, près duquel il entreprend de se justifier (Momi- 
gliano, 6 décembre 1664) ; à la lettre est jointe la note d'une corres- 
pondance échangée avec le duc de Savoie, <':i 20 septembre au 
8 novembre. 

114. Lettre de Charles, duc de Créquy, ambassadeur du roi de 

France à Rome, à Charles-Emmanuel II, duc de Savoie ; il se félicite 



xiv DE LA COLLECTIOX P. TARDÉ. 259 

de l'ordre qu'il a reçu du roi de s'employer à Rome pour les intérêts 
du duc, et donne à celui-ci l'assurance de ses services (Rome, 
27 mars 1665 ; signé le duc de Créquy). 

115. Feuillets détachés contenant une ordonnance d'Antoine 
Godeau, évèque de Vence, enjoignant aux prieurs et aux curés de son 
diocèse de dresser un livre de statu animarum de leurs paroisses, et de 
faire le catéchisme tous les dimanches, de la Toussaint à la Saint- 
Jean, et un fragment du procès-verbal d'un synode tenu le 
22 avril 1665, suivi d'une formule d'adhésion aux constitutions d'In- 
nocent X et d'Alexandre VII, signée par l'évêque de Vence et par son 
clergé. 

116. Requête, en italien, adressée au duc Alexandre de la Mirandole 
par Alexandre Xegreli de Concordia, détenu dans les prisons de la 
Mirandole, pour obtenir que l'on désigne un notaire, chargé de sa 
eause (4 août 1665 ; signé Aless.). 

> 

117. Lettre, en italien, de Jean-Raptiste Ruschetto, grand chancelier 
de Savoie, au sujet de la communication que le duc de Savoie lui a 
1 aite d'un billet écrit par madame Royale (4 décembre 1665). 

11}}. Lettre de François de Vendôme, duc de Reauforl, sur les me- 
sures qu'il propose pour la négociation d'un traité de paix avec Alger, 
et sur des réclamations qu'il adresse au sujet de l'armement de ses 
vaisseaux (Toulon, 25 décembre 1665 ; signé le duc de Beau/bit). 

119. Quittance donnée par Jean-Raptiste Lulli, « compositeur de 
la musique de la chambre du Roy » , d'une somme reçue pour les 
gages de sa charge (Paris, 13 mars 1666; signé Jean Baptiste Lully). 

liiO. Lettre de recommandation de M. de Brisacier en faveur de 

M. de Briou, dont il loue l'activité dans l'exercice de ses fonctions en 
l'intendance de l'armée (Paris, 1 i mai 1666). 

121. Quittance donnée par Gaspard et Balthasar Marsy, sculpteurs 
ordinaires du roi, d'une somme reçue pour des sculptures de plomb, 
par eux faites pour le château de Versailles (Paris, 21 juillet 1K66). 



260 MAXUSCRITS xiv 

122. Nomination faite par François-Annibal d'Estrées, maréchal 
de France, d'Isaac Michel à l'ofGce d'huissier sergent royal et d'armes 
en la compagnie de la connétablie et maréchaussée de France, pour 
veiller à la recherche des contrevenants aux édits du roi sur le fait des 
duels (Paris, 30 juillet 1666 ; signé F. A. d'Estrèé). 

123. Lettre de Bénigne Joly à Ménage, au sujet d'un projet de 
publication par M. Mirebel d'une vie de Pierre Ayrault, jurisconsulte, 
grand-père de Ménage (Dijon, 1" août 1666 ; cachet armorié). 

124. Quittance donnée par Baudrin Yvard, peintre ordinaire du 
roi, demeurant aux manufactures royales des Gobelins, pour le rem- 
boursement d'une somme qu'il a avancée pour les frais d'exécution 
des tableaux des plafonds des Tuileries et de ceux que M. Le Brun fait 
dans le plafond de la galerie des peintures (Paris, 9 décembre 1666). 

i 12o. Quittance de Philippe Quinault, écuyer, <c vallet de chambre 
ordinaire du Roy » (Paris, 20 juin 1667 ; signé Quinault). 

12G. Compte-rendu d'observations astronomiques, faites à l'obser- 
vatoire de Paris le 21 juin 1667, jour du solstice d'été, écrit de la 
main de Jean-Baptiste Duhamel. 

127. Lettre autographe de Marguerite de Gondi (veuve de Louis de 
Cossé, duc de Brissac), au cardinal de Betz, à Borne, au sujet de 
l'affaire de sa belle-sœur, nommée par le roi au prieuré de Poissy, et 
de l'intention de la princesse de Carignan d'entrer aux Carmélites de 
la rue du Bouloy, etc. (2 septembre 1667). 

128. Quittance donnée par Antoine-Charles de Gramont, comte de 
Louvigny, colonel d'infanterie, d'une somme reçue pour la levée de 
quatre cents hommes de son régiment (31 décembre 1667 ; signé 
le comte de Louvigny). 

129-134. Dossier relatif à l'Acadie, etc. (1667 à 1776) : mémoire 
touchant l'Acadie (1667; deux copies; on lit sur l'une d'elles : 
« Extrait par M. Clairambaut en 1687 pour M. de Bonrepaus, envoyé 
eji Angleterre n ; à la suite de l'autre, est un extrait de l'ordre du roi 



«▼ DE LA COLLECTIOX P. TARBÉ. 261 

d'Angleterre pour la restitution de l'Acadie (du 31 décembre 1667). 
Lettre du chevalier de Grandfontaine, qui envoie à Colbert (marquis 
de Seignelay) une copie du traité qu'il avait fait avec le chevalier 
Temple au sujet de l'Acadie (Brest, 28 janvier 1686). Requête des 
habitants de l'Acadie à Edouard Cornuallis, capitaine général et gou- 
verneur en chef de la Xouvelle-Écosse ou Acadie, au sujet d'un nou- 
veau serment qu'on voulait exiger d'eux; ils lui communiquent le 
texte du serment de fidélité qu'ils ont prêté au roi d'Angleterre 
Georges II, et des prérogatives qui leur ont été accordées en échange 
(8 septembre 1749). Mémoire sur la pèche des baleines et la misère 
des Basques (1683 ; pièce rognée sur l'un des côtés, ainsi que les deux 
précédentes). Etats de services de plusieurs hommes des compagnies 
Gasc et d'Agoult (17 juin 1776; signé le M u de Clermont). 

13o. Lettre de souhaits, en italien, de Ferdinand-Marie, électeur 
de Bavière, à Marie-Jeanne de Savoie, princesse de Xemours, épouse 
du duc de Savoie Charles-Emmanuel II (Munich, 13 janvier 1668 ; 
signé Ferdinando Maria elett.). 

136. Lettre de remercîments, autographe, de Marie-Catherine de 
Gondi, à son oncle le cardinal de Retz, à Commercy (Machecoul, 
13 janvier 1668; restes de deux cachets armoriés). 

157. Pouvoir donné par Jeanne- Armande de Schomberg, duchesse 
de Montbazon, au sieur de Ville, capitaine du château de Durtal, de 
recevoir de la veuve du sieur de Feuquerolles, en son vivant capitaine 
du dit château, tous les meubles qui se sont trouvés en ce château 
après le décès de Charles de Schomberg, duc d'Halluin, frère de la 
susdite duchesse (3 février 1668 ; signé /. Armande de Schonberg). 

138. Lettre autographe de Henri-Albert de Cossé, duc de Brissac, 
au cardinal de Betz ; il lui donne des nouvelles de sa santé, et l'en- 
gage à venir à Rome, où sa présence serait agréable au pape, aux car- 
dinaux, u et pour dire en un mot, tout Rome » (Rome, 8 mai 1668). 

159. Lettre de félicitations, autographe, adressée par Lucrèce- 
Chrétienne de Harlay, épouse de Louis, prince de Courtenay, au duc 
de Savoie Charles-Emmanuel II, « de ce qu'il a pieu à Dieu conserver 



26S MANUSCRITS Xiv 

le prince que sa Providence vous a donné » (Bléneau, 20 mai 1668; 
restes de deux cachets armoriés). 

140. Lettre autographe, en italien, de Jean Morosini, ambassadeur 
de Venise, au duc de Savoie Charles-Emmanuel II, au sujet du ma- 
riage de la reine de Portugal (Marie de Savoie-Nemours) avec l'infant 
(Pierre II) (Turin, 7 juin 1668). 

141. Quittance de Pierre du Cambout de Coislin, évêque d'Or- 
léans, abbé commendataire de l'abbaye de Saint-Victor-lès-Paris 
(10 juin 1668). 

142. Quittance d'Anne Paris, veuve de Nicolas Hotman, en son 
vivant ■ ordinaire en la musique du Roy » de Françoise Paris, 
femme de Charles Dufresny, sieur de la Rivière, valet de chambre du 
roi, et de Jeanne Paris, femme de Jérôme Cousinet, notaire au Chà- 
telet de Paris (Paris, 8 juillet 1668). 

145. Quittance de Christophe Justel, « conseiller et secrétaire du 
Roy, maison, couronne de France, et de ses finances » (Paris, 
27 juillet 1668). 

144. Quittance de Charles de Beaubrun, professeur de l'Académie 
royale de peinture et sculpture (Paris, 30 juillet 1668). 

14;>. Nomination par François Morosini, généralissime de l'armée 
de fenise, de Charles de la Solaye à la charge de capitaine d'une com- 
pagnie (Candie, 18 septembre 1668; pièce en italien ; signé Fr. Mo- 
rosini; cachet armorié). 

146. Lettre autographe de Charles IV, duc de Lorraine, à Antoine 
de Cléron, baron de Saffre, grand maître de l'artillerie de Lorraine, à 
Lorenzen, au sujet d'opérations militaires (12 octobre 1668 ; cachet 
armorié). 

147. Quittance de Henri Pussort, conseiller ordinaire du roi en ses 
conseils, pour les gages de feu Antoine-Martin Pussort, son frère, 
conseiller en la Cour des aides (Paris, 28 novembre 1668). 



*iv DE LA COLLECTIOlO». TARBÉ. 263 

1Î8. Certificat de service délivré par le marquis de Saint-André- 
.Montbrun, général des années de la république de Venise, au sieur 
de la Solaye, capitaine d'une compagnie d'infanterie, blessé d'une 
flèche au siège de Candie (Candie, 6 janvier 1669; signé S' André 
Montbrun ; cachet armorié). 

I iî). Lettre de Catherine de Portugal, épouse de Charles II, roi 
d'Angleterre, au duc de Savoie Charles-Emmanuel M, à l'occasion de 
la mort de la reine mère Henriette de Fiance (Londres, 10 jan- 
vier 1669 ; signé Catherina II. ; deux cachets armoriés). 

150. Quittance de Guillaume de Lnmoignon, premier président du 
Parlement (Paris, 16 janvier 1669; signé de Lamoignon). 

151. Lettre autographe, non signée, de Marguerite-Louise d'Or- 
léans, épouse de Corne III de Médicis, grand-duc de Toscane, au 
R. P. Donat, à Nancy; elle le prie de la rappeler au souvenir de son 
oncle (le duc Charles III de Lorraine) (Florence, 27 juillet 1669; 
deux cachets armoriés). 

152. Lettre autographe de Georges d'Aubusson de la Feuillade, 
évèque de Metz, au cardinal de Retz, au sujet d'une permutation de 
bénéfice que celui-ci désirait pour un de ses protégés (5 août 1669). 

155. Nomination faite par Hoger du Plessis seigneur de Liancourt, 
de Jacques d'Achery, secrétaire de la duchesse de Liancourt, son 
épouse, à la charge de concierge du château de Liancourt (Ki no- 
vembre 1669 ; signé R. du Plessei/s). 

154. Quittance donnée par Vauban, « gouvernear de la citadelle 
de Lille », d'une somme reçue pour ses appointements (31 dé- 
cembre 1669; signé Vauban)* 

155. Lettre autographe de Félix Vialart de Herse, évèque de Châ- 
lons, au cardinal de Retz, au sujet de l'entrée eu religion de Made- 
moiselle de Wthumbcrland (Chàlons, 25 avril 167 

156-157. Blanc-seing signé de Louis-Henri d'Aquin, médecin 



264 MANUSCRITS xiv 

ordinaire du roi Louis XIV, pour servir de quittance d'une somme à 
lui payée pour des soins donnés au dauphin pendant ses maladies, de 
1667 à 1669 (s. d.j. Contrat du mariage de Pierre d'Aquin, écuyer, 
^ fils de Louis-Henri d'Aquin, médecin du roi, et de Claire Loppe, son 
épouse, avec Marie-Gabrielle de Ruyan, ûlle de Charles de Ruyan, tré- 
sorier provincial de l'extraordinaire des guerres (Paris, 16 juin 1670). 

138. Quittance de \ T oël de Lalane, docteur en théologie de la 
faculté de Paris et abbé de Valcroissant (Paris, 29 juin 1670). 

lo9. Quittance donnée par Pierre Rabon, peintre ordinaire du roi 
et conseiller en l'Académie royale de peinture et de sculpture, d'une 
somme de 600 livres qu'il a reçue pour avoir fait un portrait à cheval 
du roi (Paris, 24 juillet 1G70). 

160. Lettre du comte de Clarcndon, grand chancelier d'Angleterre, 
au cardinal de Retz; il le remercie de la bienveillance qu'il lui a témoi- 
gnée au milieu de ses épreuves Moulins, 26 juillet [1670]; souscrip- 
tion autographe). 

161. Lettre de compliment? et de remerciments, autographe, 
de Madeleine-Charlotte-Ronne-T liérèse de Clermont, duchesse de 
Luxembourg, épouse de Franchi s-! lenri de Montmorency, au même 
(Ligny, 8 août 1670] ; restes île d< mx cachets armoriés). 

162. Lettre de compliments, autographe, d'Anne-Elisabeth de Lor- 
raine, femme de Charles-Henri de Lorraine, prince de Vaudemont, au 
même (Bruxelles, 2 décembre [1670] ; deux cachets armoriés). 

163. Lettre autographe d'Anne de Lorraine, épouse de François- 
Marie de Lorraine, comte de Lillebonne, au même; elle lui demande 
son atis sur le parti que doit prendre M. de Lillebonne au sujet de 
l'offre que lui l'ait M. de Munster (sans date [1670]). 

16 i. Quittance autographe de François-Annibal II, duc d'Estrées, 
pour ses appointements de gouverneur et capitaine de Villers-Cotte- 
rets (31 décembre 1670). 



xiv DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 265 

16o. Lettre autographe de Marie-Françoise Elisabeth de Savoie- 
Xcmours, reine de Portugal, à Colbert ; recommandation pour un 
poste de consul de France en Portugal (sans lieu ni date [vers 1670?] ; 
restes de deux cachets armoriés). 

166-167. Deux feuillets contenant des observations médicales et 
des notes en latin extraites de divers auteurs, écrites de la main de 
Malpighi (suivant des attestations données le 3 mai et le 26 juin 1844 
par Michel Medici, professeur à l'université de Bologne) (s. d. [vers 
1670?]) 

168. Xote écrite de la main de du Cange, sur une charte de Thi- 
baut III, comte de Blois(s. d. [vers 1670?]; pièce provenant de la col- 
lection Monmerqué). 

169. Xotes extraites des œuvres d'Almain, de Pierre d'Ailly, etc., 
écrites de la main de Bossuet (s. d. [vers 1670?]; quatre feuillets 
paginés de 13 à 20, altérés par l'humidité). 

170. Fragment d'un devoir latin du dauphin, corrigé de la main 
de Bossuet (s. d. ; un feuillet paginé xli, altéré par l'humidité). 

171. Lettre autographe de Christine de Savoie ; recommandation 
pour une prébende de Xotre-Dame d'Annecy (7 janvier 1671). 

172. Quittance de Robert Arnaud, seigneur d'Andilly, conseiller 
du roi en ses conseils d'Etat et privé ( 12 janvier 1671). 

173. Lettre autographe du président Truchi, ministre des ûnances 
de Savoie, à la duchesse de Savoie ; il lui donnera connaissance de la 
réponsequ'il a reçue du marquis Pallavicini, etc. (25 juillet 1671). 

174. Lettre autographe de François-Marie de l'Hôpital, duc de 
Vilry, au cardinal de Retz; il lui rend compte de commissions dont il 
s'est chargé pour lui, et lui donne des nouvelles du voyage projeté de 
la cour à Fontainebleau et de l'accommodement de la Lorraine » 
(Paris, 31 juillet 1671 ; deux cachets armoriés). 



2f.(i MANUSCRITS >. r 

176. Lettre de compliments, autographe, de la duchesse de Lon- 
gueville au cardinal de Retz, à Commercy (Trye, 20 octobre 1071 ; 
cachet armorié). 

170. Lettre de souhaits, en italien, adressée par Ferdinand de Gon- 
zague, prince de Castiglione, au duc de Savoie Charles-Emmanuel II, 
à l'occasion des fêtes de Xoèl (Castiglione, 15 décembre 1671 ; sous- 
cription autographe). 

177. Quittance donnée par Jean-François de Trémolet, marquis 
de Montpezat, gouverneur d'Arras, d'une somme reçue pour ses 
appointements de gouverneur (6 avril 1672 ; signé Monlpesal). 

17ÎÎ. Lettre autographe de Louis-Thomas de Savoie, comte de Sois- 
sons, au duc de Savoie Charles-Emmanuel II ; il le remercie des con- 
doléances qu'il lui a adressées à l'occasion de la mort d'Eugène-Mau- 
rice de Savoie, son père (Paris, 16 août 1673 

17Î). \ote écrite de la main de Jeanne de Schomberg, épouse de 
Roger du Plessis-Liancourt, laquelle, étant atteinte d'une maladie, 
prie de donner à une personne qu'elle désigne une somme de quatre 
ou ciuq mille francs, au lieu d'une rente viagère de six cents francs 
(21 décembre 1673 et 31 mai 167 i . 

lîîO. Lettre autographe de la princesse Colonna (Marie Mancini) 
au duc de Savoie; elle le remercie de ses bontés, et ne prendra aucune 
résolution sans le lui faire savoir non signée ni datée [vers 1673?] ; 
cachet armorié . 

181. Sauf-conduit délivré par Obizzo Pallavicini, archevêque 
d'Ephèse, nonce du pape en Allemagne, à Jean Roussel, pour se 
rendre à Rome (Cologne, 28 mars 167 ï; formule imprimée; sous- 
cription autographe ; cachet armorié . 

I î»ii . Quittance de François Payot, écuyer, sieur de Lignières 

i Paris, lti juin If>7 i . 

IfL". Certificat accordé par Frédéric- Armand, duc de Schomberg, 



xiv DE LA COLLECTION P. TAHliK. 

général de l'armée du roi en Roussillon, à Antoine Dassin, cavalier au 
régiment de Gassion, estropié d'un coup de canon, pour se rendre à 
Paris en l'hôtel des Invalides (au camp de Saint-Jean-de-Pagès, 
11 septembre 1674; signé Schonbenj ; cachet armorié). 

184. Inventaire et estimation faits par Pierre Promé, libraire à 
Paris, des livres de la bibliothèque de feu Roger du Plessis, duc de 
Lianeourt (24 septembre 167 4 ; quatre feuillets). 

18o. Lettre autographe de Pierre de Gondi, duc de Retz, à son 
frère le cardinal, à Commercy, au sujet de diverses affaires, de la 
renonciation de celui-ci à l'abbaye de la Chaume, de ses vues sur le 
prieuré de Mortagne, etc. (12 octobre [1674?] ; cachet armorié). 

18G. Quittance de Françoise de Lorraine, abbesse de l'abbaye de 
Notre-Dame de Montmartre (en cette abbaye, 4 novembre 1674; sous- 
cription autographe). 

187. Lettre de souhaits, autographe, en italien, de Maximilien- 
Emmanuel de Ravière à son oncle, le duc de Savoie Charles-Emma- 
nuel II (Munich, 14 décembre 167 4). 

188. Lettre, en italien, de Charles-Emmanuel II, duc de Savoie, à 
l'archevêque de Salzbourg (Maximilien-Gandolfe, comte deKuenburg), 
en réponse aux souhaits que celui-ci lui avait adressés (Turin, 5 jan- 
vier 1675 ; signé E manuel ; cachet armorié). 

189. Lettre de Henriette-Adélaïde de Savoie, duchesse de Bavière, 
au marquis de Saint-Thomas, secrétaire d'État du duc de Savoie, à 
Turin; elle le remercie de ses souhaits (Munich, janvier 1 < i 7 r> ; 
souscription autographe ; deux cachets armoriés). 

190-191. Procuration donnée par François, duc de La Rochefou- 
cauld, chevalier des ordres du roi, et par François de La Rochefou- 
cauld, prince de Marcillac, pair de France, grand maître de la garde- 
robe du roi, tuteurs des enfants du dit prince de Marcillac et de feu 
Jeanne-Charlotte du Plessis de Lianeourt, son épouse, héritiers .le 
Roger du Plessis de Lianeourt, duc de la Roche-Guyon, et de Jeanne 



268 



MANUSCRITS 



de Schomberg, son épouse, leurs bisaïeul et bisaïeule maternels (9 fé- 
vrier 1675 ; souscriptions autographes). Lettre d'affaires, auto- 
graphe, de F. de La Rochefoucauld, prince de Mareillac, à M. de 
Vaux, à la Rocbe-Guyon (Saint-Germain, 21 décembre [1675]). 

192. Désistement consenti par Godefroi-Maurice de la Tour d'Au- 
vergne, duc de Bouillon, du contrat de la vente à lui faite de la châ- 
tellenie, terre et baronnie de Xeuvicq en Saintonge, par Louise de 
Piedmont, marquise d'Authon, veuve de Jean-Jacques de Gotz et de 
Baterné, marquis d'Authon (Paris, 9 mai 1675; souscriptions auto- 
graphes). 

195. Lettre de compliments, autographe, non signée ni datée, de 
François-Annibal II, duc d'Estrées (à la duchesse de Savoie?) ( « reçue 
le 1 er juin 1675 » ). 

194. Lettre de condoléances, autographe, adressée par Jean, 
comte d'EsIrées, à la duchesse de Savoie, à l'occasion de la mort de 
Charles-Emmanuel II, son époux (au camp de Xeufchàteau, 21 juin 
1675). 

19o. Lettre de Louis Grimaldi, prince de Monaco, au marquis de 
Saint-Thomas, premier secrétaire d'Etat, à Turin ; il lui exprime ses 
regrets de la mort du duc de Savoie, et se propose d'attendre un 
temps plus favorable, pour traiter avec la duchesse la question des 
confins du territoire de Monaco Gènes, 7 juillet 1675 ; souscription 
autographe; deux cachets armoriés). 

196. Lettre, en italien, d'Antoine de Savoie, gouverneur du comté 
de Nice, au même ; il lui annonce qu'il a transmis à toutes les commu- 
nautés de son gouvernement l'ordre de prêter le serment de fidélité au 
nouveau duc de Savoie (Xice, 19 juillet 1675; souscription auto- 
graphe). 



197. Lettre, en italien, du cardinal Charles Barberini, au même; il 
lui adresse ses compliments et ses offres de services (Rome, 22 juil- 
let 1675 ; signé : // Gard. Carlo Barberini). 



xiv DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 269 

198. Lettre de compliments, en italien, de Louis Ferrero de 
Fiesque, prince de Masserano, au même ; il lui témoigne sa recon- 
naissance de la visite qu'il a reçue de l'abbé de Saint-Thomas, son 
fils, etc. (Rome, 31 juillet 1675 ; souscription autographe). 

199. Quittance de Henri-Louis Habert, chevalier, seigneur de Mont - 
mort, conseiller du roi, maître des requêtes ordinaire de son hôtel 
(Paris, 2 août 1675). 

200. Quittance donnée par François Blondel, professeur en ma- 
thématiques an Collège royal de France, d'une somme reçue pour les 
appointements de sa charge de professeur (Paris, 29 septembre 1675). 

201. Congé d'un cavalier, signé de la Morandière, capitaine, et du 
maréchal d'Estrades (Maestricht, 20 octobre 1675). 

202. Nomination par Guillaume 111 de Nassau, prince d'Orange, 
stathouder de Hollande, d'un capitaine pour commander un vaisseau 
de la compagnie générale des Indes occidentales, en partance pour ce 
pays (La Haye, 14 novembre 1675; signé G. Prince d'Orange; sceau 
de ce prince ; pièce en hollandais). 

205. Lettre de souhaits, en italien, adressée par Ferdinand de Gon- 
zague, duc de Guastalla, à la duchesse de Savoie, à l'occasion des 
fêtes de Noël (Guastalla, 16 décembre 1675 ; souscription auto- 
graphe). 

201. Lettre de souhaits, en italien, d'Albéric Cibo, duc de Massa, 
à la même (Massa, 22 décembre 1675 ; souscription autographe). 

20. >. Quittance autographe de Louis de Forbin, commandeur de 

Gardanne, capitaine de la galère du roi la Madame (Marseille, 
15 lévrier 1676). 

200. Billet de Michel Le Tellier, invitant à recevoir un garde <lu 
corps du roi à l'hôtel des Invalides (Saint-Germain, avril L676 ; 
signé Le Tellier). 



270 MANUSCRITS xiv 

207- Lettre autographe de François-Henri de Montmorency, duc 
de Luxembourg, maréchal de France, au cardinal de Retz, au sujet 
de sauvegardes qu'il a, conformément à ses ordres, accordées à un 
monastère (Schlestadt, 29 avril 1G76). 

208. CertiGcat autographe de Louis-Isaac Le Maistre de Sacy, l'un 
des confesseurs des religieuses de l'abbaye de Port-Royal-des-Champs, 
attestant qu'il a enterré dans le cloître de cette abbaye le corps de 
Mené- Renaud de Sévigné, décédé le 16 mars précédent, « dans la 
cour de dehors de la dite abbaye (en l'abbaye de Port-Royal, 
26 mai 1676) ; à la suite, attestation de l'authenticité de ce certificat 
par Renaud de Segrais et Henri Justel, secrétaire du roi (Paris, 
9 juin 1676). 

209. Lettre autographe, en italien, de Gregorio Leti à la duchesse 
de Savoie, à laquelle il fait hommage du quatrième volume de son 
Italia régnante (Genève, 10 août 1676). 

210. Laisser-passer délivré par le maréchal de Luxembourg au 
sieur Le Rasque, lieutenant au régiment de Beaupré, qui se rend à 
Paris pour entrer aux Invalides ( « au camp de Weill » , 8 sep- 
tembre 1676 ; signé Montmorency Luxembourg ; cachet à ses armes). 

211. Quittance autographe donnée par Charlotte d'Ëffiat, abbesse 
du monastère de la Croix au faubourg Saint-Antoine, à Paris, d'une 
somme reçue pour la pension que lui fait l'abbé d'Efflat, son frère 
(5 novembre 167(5). 

212. Lettre autographe, en italien, de Girolamo Mattioli, ministre 
du duc de Mantoue, à un destinataire inconnu ; recommandation pour 
l'affaire du chevalier Brusoni ([Venise], 22 novembre 1676). 

215. Quittance de Simon Arnauld de Pomponne, pour ses appoin- 
tements de secrétaire d'Ktat (1676 ; signé Arnauhî). 

21 i. Quittance autographe de Charles de Sévigné, pour ses appoin- 
tements de guidon de la compagnie de gendarmes du dauphin (1676) 



xiv DK LA COLLECTION P. TARBE. 271 

2li>. Quittance donnée par Mario-Claire de Bauffremont, veuve de 
Gaston de Foix, comte du Fleix, d'une somme reçue pour la pension 
de feu la duchesse de Randan, sa mère (1676; signé Ma. Cl. de 
Bauffremont , comtesse du Fleyx . 

21(>. Certificat délivré par le comte de Feuquières, colonel d'un 
régiment d'infanterie, à un sergent de sa compagnie, pour son admis- 
sion à l'hôtel des Invalides (Paris, 19 février 1677; cachet armorié). 

217. Quittance signée de Martin Akakia, docteur en médecine 
(Paris, 12 mars 1677). 

2lîL Procuration donnée par Hilarion de Cotentin, chevalier de 
Tourville, chef d'escadre des armées navales du roi, demeurant à 
Paris, rue du Bac, à Lucie de Cotentin, sa sœur, épouse de Michel 
d Argouges, marquis de Gouville, pour gérer ses biens (Paris, 
16 mars 1677 ; signé Anne Hillarion de Cotantin, ehr. de Tourville). 

21Ï). Procuration donnée par Charles de Saint-Denis, seigneur de 
Saint- Evremond, " estant de présent à Londres », à Louis Pinoisel, 
bourgeois de Paris, pour recevoir certaines sommes des exécuteurs 
testamentaires et héritiers de Jean de Saint-Denis, son frère (Londres, 
16 juillet 1677, style d'Angleterre ; signé Saint Evremond. sceau de 
Guillaume Scorey, notaire de Londres). 

220. Lettre de condoléances, autographe, adressée par Gabrielle 
de Saint-Simon, duchesse de Brissac, au cardinal de Retz, à l'occasion 
de la mort de Catherine de Gondi, sa belle-sœur (Laversine, 23 sep- 
tembre [1677] ; restes d'un cachet). 

221. Lettre autographe, en italien, de Côme III, grand -doc de 
Toscane, au cardinal de Betz, au sujet de renseignements qu'il lui a 
demandés sur la profession d'un religieux (Florence, 2i sep- 
tembre 1677). 

222. Procuration donnée par François de Créquj , maréchal de 
France, à Catherine de Bougé, son épouse, pour recevoir la foi et 
l'hommage de Bené Barjot, marquis de Moussy, pour le fief, terre «'t 



272 MANUSCRITS iv 

seigneurie de Moussy, relevant de la baronnie de Chars (au camp de 
Dachstein, près Strasbourg, 26 octobre 1677; signé le Maréchal de 
Créqi/y et Puidebar de Roquefeuil, capitaine des gardes, témoin). 

223. Certificat du duc de Vivonne, maréchal de France, gouver- 
neur de Champagne, vice-roi en Sicile, attestant que le sieur Nogué 
a été lieutenant au régiment de Champagne (Messine, 12 no- 
vembre 1677 ; signé le mareschal duc de Vivonne; formule im- 
primée, avec la figure du sceau du maréchal) . 

224. Nomination faite par Henri de Lévis-Venladour, ci-devant 
vice-roi et amiral de la Nouvelle France, à présent chanoine de l'église 
Notre-Dame de Paris, d'Etienne de Piretouy, chevalier de l'ordre du 
Saint-Esprit, abbé de Saint-Poteutien de Chcàtel-Censoir, pour faire la 
recette du denier à Dieu qui se donne volontairement « en tous marchés, 
foires, ventes, contrats, » pour être employé à l'établissement, entre- 
tien et subsistance des séminaires des missions étrangères (Paris, 
20 décembre 1677 ; souscription autographe). 

225. Quittance donnée par Jean Doujat, conseiller du roi au Par- 
lement, d'une somme reçue pour ses gages (Paris, 27 décembre 1677). 



Carton XV. — Années 1678-1723. 

1. Quittance de Jean-Jacques de Mesmes, conseiller du roi, prési- 
dent en la cour du Parlement (Paris, 7 mars 1678 ; signé de Mesmes) . 

2. Requête adressée à l'archevêque de Paris, par Catherine-Hen- 
riette de Bellier, veuve de Pierre de Beauvais, première femme de 
chambre de feu la reine Anne d'Autriche, pour obtenir certaines dis- 
penses relativement à la clôture du monastère des religieuses hospita- 
lières de Gentilly, dont elle est bienfaitrice, et où elle a son apparte- 
ment ; à la suite, permission signée de François de Harlay, arche- 
vêque de Paris (23 mars 1678). 

3. Bail à loyer fait par Anne-Marie de Campet de Saujon, ci-devant 
dame d'atours de feu la duchesse douairière d'Orléans, à la princesse 



xv DE LA COLLECTIOY P. TARBÉ. 27:; 

Anne de Gonzague de Clèves, veuve d'Edouard, duc de Bavière, d'une 
grande maison à elle appartenant, sise à Paris, rue Garancière (Paris, 
12 mai 1G78; signatures autographes). 

4-6. Trois quittances données par Antoine Baudouin Manille, im- 
primeur à Gand, de sommes rerues pour l'impression des ■ lettres du 
roi écrites aux Etats généraux des Provinces-Unies - , et autres pièces 
(3 juin 1678). 

7. Quittance de Jean Le Camus, lieutenant civil de la ville, pré- 
vôté et vicomte de Paris (Paris, 11 aiùt 1G78). 

8. Lettre de condoléances, autographe, adressée parle chevalier de 
Simiane à la duchesse de Savoie (Marie de Savoie-Xemours), à l'occa- 
sion de la mort du chevalier Lascaris, lieutenant au régiment de la 
Croix blanche ^Verceil, 13 août 1678). 

0. Lettre non signée, commencée en français et achevée en italien, 
adressée par Charles-Antoine de Gondi, résident du grand-duc de Tos- 
cane près du roi de France, à un personnage de la cour de Toscane 
auquel il donne des nouvelles des négociations de la paix entre la 
France, l'Espagne et la Hollande, et de divers autres événements du 
temps (Fontainebleau, 12 septembre 1678). 

10. Certificat délivré par Frédéric-Maurice de la Tour d'Auvergne, 
colonel général de la cavalerie de France, cà un cavalier du régiment 
d'Orléans, pour son admission à l'hôtel des Invalides (au camp de 
Fontaine-l'Évèque, 17 septembre 1678; signé le conte d'Auvergne ; 
cachet à ses armes). 

11. Lettre autographe, en italien, de Jérôme Brusoni à un destina- 
taire inconnu, au sujet de renseignements qui lui avaient été de- 
mandés (Venise, 20 octobre 1678). 

VI. (longé accordé à un soldat par François d'Aubusson, due de la 
Feuillade, maréchal de France (Versailles, 22 octobre 1678 ; si;[iié 
le M 1 dur de la Feuillade ; restes d'un cachet). 

TOME XXXIX 1 14 



1- \ MANUSCRITS xv 

13. Dédicace de Michel de Marolles, abbé de Villeloin, à « Mon- 
sieur de Moneroi, conseiller de la Cour » , inscrite sur un feuillet qui 
parait avoir été détaché d'un livre; une autre main a ajouté, au dix- 
huitième siècle : « On trouve ici le célèbre dénombrement des auteurs 
du lems de l'abbé de Marolles, avec leurs talents et leurs ouvrages » 
(19 janvier 1679). 

14. Quittance de François Bourlier, peintre ordinaire du roi 
(Paris, 9 mars 1679). 

Ii5. Lettre autographe de Pierre Blaeu (à un fonctionnaire du duc 
de Savoie) ; il a averti Monsieur de la Font de ne rien toucher de Tu- 
rin dans ses gazettes, jusqu'à nouvel ordre (Amsterdam, 20 avril i,>7;i . 

H}. CertiGcat autographe, délivré à un soldat par (Indien de Gas- 
sion, lieutenant général des armées du roi, pour son admission à 
l'hôtel A^ Invalides (Paris, 'i mai 1679; cachet armorié). 

17. Certificat donné par Claude Bosc, procureur général en la Cour 
des aides, d'une conférence qu'il a tenue avec les gens du roi du par- 
quet du Parlement, pour régler un conflit de juridiction entre les deux 
cours (Paris, 8 mai 1679). 

18. Certificat délivré par François-Kené du Bec, marquis de Vardes, 
à un soldat d'un régiment suisse, blessé devant Ypres, pour son 
admission à lnolel des Invalides Aiguës-Mortes, 27 mai 1(57!» ; signé 
Vuardes ; deux cachets armoriés). 

10. Billet autographe de Gaston-Jean-Baptiste, comte de Comenges, 
demandant l'admission aux Invalides d'unsoldat blessé (lOjuin 1679). 

20. Quittance donnée par Jean-Baptiste Tuby, sculpteur ordinaire 
du roi, d'une somme reçue pour des travaux qu'il a exécutés à Ver- 
sailles i 21 juin 1.679). 

'21. Lettre autographe, en italien, adressée par Jean Cinelli a Fran- 
çois Tidi, à Livoume, auquel il annonce l'envoi de divers écrits qu'il a 
publics (Florence, 23 septembre 1 (170). 



xv DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 27:. 

22. Bail fait par Marie Armel, veuve de Pierre de Lalaure, bour- 
geois de Paris, à Charles-Antoine de Gondi, résident du grand-duc de 
Toscane, d'une maison à elle appartenant, sise à Paris, rue Saint-Guil- 
laume (Paris, 8 novembre 1079; signé Charles Antoine, abbé de 

Gondi) . 

23. Brevet de Jean-Paul Oliva, général des Jésuites, accordant à 
Antoine de Brouilly, gouverneur de Pignerol, et à son épouse, la par- 
ticipation aux prières et aux bonnes œuvres de la compagnie (Home, 
14 novembre 1679; signé Joan. Paulus Oliva., plusieurs lettres 
dorées ; encadrement enluminé). 

24. Bail fait par Lucie de Cotentin, épouse de Michel d'Argouges,, 
marquis de Gouville, à la princesse Bénédicte-Philippine, palatine de 
Bavière, épouse de Jean-Frédéric, duc de Brunswick et de Lunebourg, 
d'une maisou appartenant à la dite bailleresse, sise à Paris, rue de 
Vaugirard (Paris, 24 novembre 1679 ; signé Bénédicte et Lucie de 
Tourville, marquise de Gouville). 

2«>. Dispense de mariage en temps prohibé, accordée par François 
de Harlay de Champvallon, archevêque de Paris (Paris, 11 dé- 
cembre 1679; signature autographe). 

26. Lettre de recommandation, en italien, de Pierre Ottoboni 
(neveu du pape Alexandre VIII), à Mgr Gontieri, vice-légat d'Urbin, à 
Pesaro (Rome, 15 novembre 1080). 

27. Lettre de souhaits, en italien, de la princesse Olympe Pamfili 
Colonna à la duchesse de Savoie (Marie-Jeanne de Savoie-Xemours) 
(Rome, 14 décembre 1680; souscription autographe). 

v 2ÎÎ. Lettre d'Isaac Jacquelot à Ménage ; il l'informe que le curé de 
Souvigné possède une généalogie de la maison de la Jaille, avec les 
inscriptions des tombeaux qui sont dans l'église de Souvigné, et il lui 
propose de lui en procurer une copie (G ri gnon, 26 août [vers 1680 ÎJ; 
restes d'un cachet). 



276 MAXUSCRITS xv 

29. Certificat autographe, délivré par Charles-Auguste de Mati- 
gnon, comte de Gacé, colonel du régiment de Vermandois, à un 
soldat, pour son admission à l'hôtel des Invalides (Paris, 3 jan- 
vier 1681 ; cachet armorié). 

30. Promesse faite par Paul Pellisson Fontanier, conseiller du roi, 
administrateur général des revenus temporels des abbayes de Cluny et 
de Saint-Germain-des-Prés, à diverses personnes qui lui avaient cédé 
des créances, de les garantir contre toutes poursuites pour le paiement 
de certains droits (Paris, 7 mars 1681; signé Pellisson Fonlanier). 

31. Billet autographe de Jean-Baptiste de Machault, recommandant 
un soldat pour son admission aux Invalides (Soissons, 21 mars 1681). 

32. Lettre autographe, en italien, de Pierre Ottoboni à Mgr Gon- 
tieri, à Pesaro ; il lui annonce qu'il viendra à Lorette, avec ses pa- 
rents, etc. (Venise, 11 avril 1681). 

33. Lettre de compliments et de remercîments, adressée par Marie 
de Savoie, reine de Portugal, a à Monsieur Girardin, à Turin » 
(Lisbonne, 28 juillet 1681 ; signé Marye; deux cachets armoriés). 

34. Lettre de remercîments, autographe, en italien, de Charles- 
Emmanuel-Phiiibert de Simiane, marquis de Pianezza, à la duchesse 
de Savoie (Marie-Jeanne de Savoie-Xemours), (en réponse à une lettre 
de celle-ci qui l'engage à maintenir les prérogatives dont a toujours 
joui la compagnie de sa garde) (Mondovi, 22 août 1681). 

35. Révocation par Charles de Lorraine, prince dElbeuf, de pro- 
curations qu'il avait données auparavant pour la gestion de ses 
affaires (5 janvier 1682; signature autographe). 

36. Mandement du cardinal Pierre de Bonzi, archevêque de Xar- 
bonne, ordonnant au trésorier de la bourse des états de Languedoc de 
payer la somme de 60,000 livres au duc de Verneuil, gouverneur de 
cette province (Montpellier, 17 janvier 1682; signé le card [ de 
Bonsy, président). 



xv DE LA COLLECTION P. TARBË. 277 

37. Lettre autographe de Pierre Hainssant à l'abbé Laigneao, à 
Cbàlons-sur-Marne, auquel il communique le texte d'une inscription 
latine qu'il a composée à la mémoire de Félix Vialart, évèque de cette 
ville (17 février 1682; cachet). 

38. Acceptation par Denis Talon, premier avocat général au Parle- 
ment, et par plusieurs autres bourgeois, tous marguilliers de la 
fabrique de l'église paroissiale de Saint-Sulpice de Paris, d'une dona- 
tion faite à cette fabrique par Françoise Biot, veuve de \icolas Dela- 
londe, cuisinier, à charge d'une fondation (22 février 1 (>82 ; signé 
Talon). 

39. Lettre autographe, en italien, de Pierre Gioffredo (historio- 
graphe de la maison de Savoie) ; il se charge de transmettre une 
lettre de la duchesse de Savoie au Père général des Capucins, etc. 
(Nice, 11 mars 1682). 

iO. Quittance donnée par Joseph Salomon, £ organiste de la mu- 
sique de la Reine , d'une somme reçue pour une gratification que le 
roi lui a accordée (Saint-Germain-en-Laye, 5 avril 1682). 

41. Fragment d'un rôle des gardes du corps qui ont servi sous Gui 
de Durfort, comte de Lorges, maréchal de France, en l'année 1681, 
suivi d'un certificat de leur paiement, signé du dit maréchal (Paris, 
5 mai 1682 ; cachet). 

42. Consentement donné par Marie-Madeleine-Thérèse de Vigne- 
rot, duchesse d'Aiguillon, à la résignation, faite par Jean Donneforf 
en faveur de Jean-Ignace, son frère, de la cure de Puymird, dont elle 
est patronne, en qualité de comtesse d'Agénois et de Condomois 
(15 juillet 1682; signature autographe; sceau aux armes de la 
duchesse d'Aiguillon). 

43. Constitution faite par Elisabeth d'Orléans, duchesse d'Aleni on 
et d'Angoulème, de procureurs pour la représenter en un procès relatif 
aux limites des juridictions et terroirs de Saint-Hilaire de Brelhmas, 
dépendant du comté d'Alais, et de Montmoirac (Paris, « au palaia 
d'Orléans », 21 août 1682; signature autographe). 



278 MAXUSCRITS xv 

44. Quittance d'Adrien de Valois, conseiller et historiographe du 
roi (27 mai 1G83 ; signé de Valois). 

45. Brevet du Frère Henri de Paris, provincial des religieux du 
tiers ordre de Saint François de la province de France, accordant à 
Maximilicn Bologne, à Catherine de Vaudichon, son épouse, à Jean- 
Gervais Bologne et à Antoine de la Mare, la participation aux prières 
et aux bonnes œuvres de son ordre (au couvent de Xotre-Dame de 
Grâce, à Picpus-lès-Paris, 5 juin 1G83). 

46. Lettre autographe de la comtesse de Verrue, au sujet d'une 
affaire concernant son 61s (Joseph Scaglia, comte de Verrue) (reçue le 
8 juin 1683). 

47. Lettre autographe, en italien, d'Antoine Garagno, intendant 
général des finances do Savoie, au sujet de l'envoi d'une lettre de 
change pour une somme demandée par la duchesse de Savoie (Chieri, 
22 juin 1683). 

48. Certificat signé de Beaufort, attestant un engagement de trois 
ans contracté par un cavalier dans sa compagnie (Martinville, 8 dé- 
cembre 1683). 

40. Quittance autographe de Gabriel Baillet, procureur du noviciat 
de la Compagnie de Jésus, «à Paris (i janvier 1684). 

oO. Attestation autographe, donnée par Henri de Daillon, duc du 
Lude, du paiement qu'il a fait d'une somme de 500 livres à un mar- 
chand de rubans (16 avril 1684). 

51. Transport fait par Jacques Vandervelde à Jean Veneroni, inter- 
prète pour le roi en langue italienne, de frais et dépens adjugés au 
profit du dit cédant en un procès (Paris, 26 juin 108i; signé : /. Ve- 
neroni) . 

li*2. Constitution d'une rente de 200 livres, faite par François- 
Henri de Montmorency, duc de Luxembourg, maréchal de France, par 
Pierre-Henri-Thibaut de Montmorency-Luxembourg, abbé de Montié- 



xv DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 27«.) 

ramey, son fils, et par Nicolas Legrand, procureur Gscal du comté de 
Ligny-en-Barrois, à Hubert Jaillot, géographe du roi (Paris, H) juil- 
let 1681) ; à la suite, ratification par la duchesse de Luxembourg 
(Ligny, i août 1684; signé La duchesse de Luxembourg-, pièce mu- 
tilée ; la signature du maréchal de Luxembourg a été euh vé< 

53. Lettre, en français, de Henri Juste! à Kobert SouthwelJ . at 

Kings Westonueere, Bristol • ; il lui donne des conseils pour l'éduca- 
tion de son Gis, et l'entretient de ses études de botanique, <\vs publi- 
cations nouvelles, des travaux faits pour les eaux de Versailles, etc. 
(Londres, 27 octobre 1084; cachet avec l'empreinte d'une pierre 
gravée, offrant un buste d'Antinous . 

;>4. Certificat de bonne vie, donné par Henri Arnauld, évêque d'An- 
gers, à François de la Galère, ancien ministre calviniste, converti 
(Angers, 29 novembre 1684; signature autographe; sceau aux armes 
de cet évêque). 

o5. Congé accordé par Xicolas- Auguste de la Baume, marquis de 
Monlrevel, commissaire général de la cavalerie de France, à un cava- 
lier de son régiment, pour lui permettre d'entrer à l'hôtel des Inva- 
lides (Paris, 7 janvier 1685 ; signature autographe; cachet armorié). 

oG. Billet autographe de Michel-François Le Tellier, marquis de 
Courtanvaux, priant M. de Saint-Martin, gouverneur des Invalides, 
d'y admettre un chevau-léger du dauphin (Versailles, 7 mars !(>K5). 

67. Pouvoir donné par Charles de Sainte-Maure, duc de Mon tau 
sier, pair de France, à son intendant, de louer une maison aux envi- 
rons de la porte Saint-Michel ou Saint- Jacques, pour être occupée par 
Messieurs de Crussol d'Uzès, ses petits-enfants, leur précepteur et 
leur suite (Paris, 12 mars 1685; signature autographe). 

58. Lettre autographe du duc Charles de Lorraine, où il rend 
compte d'entretiens qu'il a eus avec l'Empereur, au sujet de préparatifs 
de l'entrée en campagne ; celui-ci lui a demandé un plan de cam- 
pagne, ainsi qu'au prince Hermann de Bade et a d'autres généraux 
(Vienne, 25 mars 1685). 



280 MANUSCRITS * 

;>0. Lettre autographe de Janus de Bellegarde, diplomate, au sujet 
de la commission accomplie par M. d'Aretel qui a été voir au camp 
M. de la Trousse, etc. (Chambéry, 7 juillet 1685). 

<• 60. Quittance des arrérages d'une rente, donnée par Claude Per- 
rault, « docteur en médecine de la faculté de Paris » , héritier avec 
son frère Charles Perrault, ci-devant contrôleur général des bâtiments 
du roi, de deffunts Claude et Jean Perrault, leurs neveux (Paris, 
7 juillet 1085 ; signé : Perrault). 

61. Lettre de Michel-Ange, baron de Vuoerden, qui donne des nou- 
velles de ce qui se passe à Lille ; inquiétudes causées par l'incertitude 
où l'on est au sujet du règlement que le roi fera sur les piastres, etc. 
(Lille, 6 août 1685). 

62. Lettre de compliments et de remcrciments du marquis du 
Bourg, ministre de Savoie (Inspruck, 1" septembre 1685; deux 
cachets armoriés). 

63. Quittance donnée par Jacques Gabriel, architecte des bâtiments 
du roi, d'une somme reçue pour ses gages (29 octobre 1685 ; signé 
Gabriel) . 

64. Relation véritable de la mort du roi d'Angleterre Charles II, en 
1685 (deux feuillets ; copie écrite au dix-buitième siècle). 

6ii. Lettre, en italien, de Marie-Christine, princesse de Masserano, à 
la duchesse de Savoie (Marie-Jeanne de Savoie-Memours), qu'elle 
remercie d'avoir contribué au mariage décidé entre Louis Ferrero de 
Fiesque, prince de Masserano, son 61s, et Christine de Savoie (Masse- 
rano, l tr janvier 1686; souscription autographe). 

60. Quittance signée de Louis de Rochechouart, duc de Mortemart, 
général des galères (enregistrée le 18 mars 1686). 

67. Lettre autographe de Louis Aube de Roquemartine, évêque de 
Saint-Paul-Trois-Chàteaux, qui demande le remboursement de ses 
avances aux convertis (Saint-Paul, 10 avril 1686). 



*v ])E LA COLLECTIOX P. TARBÉ. 281 

<>($. Lettre autographe, en français, du marquis de Parella au due 
de Savoie Victor-Amédée II, auquel il rend compte de ses opérations 
militaires ; il attend avec impatience les ordres du duc pour com- 
mencer l'attaque (Prali, 5 mai 1686). 

<»{). Quittance de Jean-Baptiste Monnoyer, peintre ordinaire do roi 
et conseiller en son Académie royale (Paris, 2X août 1686). 

70. Mandement ordonnant de payer la somme de 200 livres à un 
valet de chambre de feu le duc du Lude (Henri de Daillon), signé de 
la duchesse du Lude, d'Antoine-Gaston-Jean-Baptiste, duc de Roque- 
taure, et de Marie-Charlotte de Roquelaure, duchesse de Foix 10 sep- 
tembre 1686i. 

71. Lettre autographe de René Martel, marquis d'Arcy, ambassa- 
deur de France en Savoie ; il demande des renseignements sur une 
digue qui aurait été faite dans le Rhône, et dont il s'est plaint par 
ordre du roi (reçue le 28 septembre 1686). 

712. Lettre, en italien, de Ranucell Farnèse, duc de Parme, au doc- 
teur Franceschini, podestat de Herceto, au sujet d'un poste de méde- 
cin en celte ville, sollicité par le docteur Luchetti (Parme, 4 no- 
vembre 1686; signature autographe; cachet aux armes du duc de 
Parme). 

75. Quittance de Marie de Hautefort, veuve de Charles, duc de 
Schomberg, maréchal de France (19 novembre 1686 ; signature auto- 
graphe). 

74. Lettre, en espagnol, du marquis de los Balbaces au duc de 
Savoie Victor-Amédée II, au sujet d'une commission dont il a été 
chargé par la reine d'Espagne (Marie-Louise d'Orléans, femme de 
Charles II), pour la duchesse de Savoie, sa sœur (Anne-Marie d'Or- 
léans) (Milan, 26 décembre 1686). 

7;>. Quittance de Jacques-Henri de Durfort, duc de Duras, maré- 
chal de France, gouverneur du comté de Bourgogne, et gouverneur 
particulier de la ville de Besançon (31 décembre 1686 ; note i t signa- 
ture autographes). 



282 MANUSCRITS w 

78. Congé accordé par Jaeques-Léonor Rouxel, comte de Médavy, 
à un soldat de son régiment, pour lui permettre d'entrer à l'hôtel des 
Invalides Paris, 2 avril 1687; autographe ; cachet armorié). 

77. Lettre autographe de François de Camps, évèque de Pamiers, à 
l'abbé Crozat, conseiller au Parlement, qui sollicite la charge de con- 
seiller en la chambre souveraine des décimes de Toulouse (Albi, 
± septembre 1687). 

4 78. Quittance donnée par Jean-Baptiste Moreau, compositeur de 
musique, de la somme de 300 livres, à-compte de la dépense qu'il a 
faite pour faire copier la musique de son opéra des Bergers de Mari} 
(Fontainebleau. 8 novembre 1687). 

79. Lettre de Claude Le Peletier, contrôleur général des finances, 
à M. de Bezons, auquel il envoie une requête sur une contestation 
entre les fermiers des cinq grosses fermes et un marchand | Ver- 
sailles, 21 mai 1688; signé Le Peletier). 

30. Lettre autographe, en italien, du cardinal Alderan Cibo au vice- 
légat d'Avignon, en faveur du maintien de la forme ordinaire des paie- 
ments à faire par le trésorier de cet état (Rome, 1 er juin 1688). 

-i 81-84. Quatre lettres de Foulques, imprimeur, à Ménage, au sujet 
de l'impression de VAnli-Baillet (La Haye, 5 juillet, 23 octobre, 
27 décembre, 29 [décembre? 1688; trois cachets). 

85. Lettre de M. de Noinlel, au sujet de plaintes faites sur le trai- 
tement des prisonniers enfermés dans le château d'Angers (Tours, 
±-\ septembre 1688). 

86. Lettre, en italien, de Victor-Amédée II, duc de Savoie.au préfet 
de Fossano, pour obtenir la restitution de pièces confiées au comte 
Caramelli par Charles-André Borghèse (Turin, 9 octobre 16KS; signe 
/'. Amedeo). 

87. Quittance donnée par Angelo Constantini, comédien italien, 
d'une somme reçue du trésorier des menus plaisirs du roi, pour son 
séjour à Fontainebleau avec sa troupe (Paris, 11 décembre 1688). 



xv DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 283 

<Î8. Quittance de Jacques Raisin, comédien fiançais, pour [e même 
sujet (Paris, 13 décembre L688). 

80. Quittance de l'abbé Camille Le Tellier, pour ses gages de 
garde de la bibliothèque du roi et du cabinet des médailles, en l'année 
1088 ; signé C. Le Tellier). 

00. Lettre de recommandation, autographe, de Philibert-Emma- 
nuel de Froulay, chevalier de Tessé, pour faire entrer un dragon 
blessé aux Invalides (Marche-en-Famenne, 24 mai 1689). 

01. Lettre autographe d'Achille de Harlay, au marquis de Seigné- 
lay, au sujet de lettres patentes concernant le nettoiement du havre et 
des marais salants de Iîrouage (19 juin 1689). 

02. Lettre autographe, en italien, du comte EnéeCaprara, qui rend 
compte des opérations militaires sur le Rhin, et du projet d'attaque de 
Mayence (au camp de Graben, 7 juillet 1G89). ' 

95. Lettre autographe du comte des Hais, général au service de la 
Savoie, sur l'organisation et la discipline de ses troupes (Fossano, 
10 juillet 1689). 

94. Lettre autographe de Charles d'Albert, duc de. Chaulnes, lieu- 
tenant général en Rretague, à un destinataire inconnu ; «... il esl à 
croire... que la meilleure estoile du roy qui a fait entrer M. de Tour- 
ville dans la rade de Rrest, vous donnera lieu de faire un glorieux 
retour » (Auray, 6 août 1689). 

0;>. Lettre autographe de Joseph-Jean-Baptiste Fleuriau, seigneur 

d'Armenonville; il a fait expédier l'arrêt pour la révocation de la com- 
mission des domaines de Provence, etc. (Versailles, 2'* août 1689; 
pièce rognée sur sa marge supérieure). 

96. Lettre, en allemand, de Frédéric VII le Grand, margrave .le 
Bade, a l'administration du margraviat de Hochberg, à Emmendingen, 
au sujet delà levée d'impôts arriérés (Bàle, 7 novembre 1689; signé 
Frid. Magnus; traces d'un cachet; piqûres de vers). 



28i MANUSCRITS \v 

97-98. Leltre de recommandation, autographe, de Jacques Bazin 
de Bez<ins, pour faire entrer un soldat aux Invalides Maubeuge, 
3 décembre 1689). — État de divers titres, baux, etc., de 1681 et 
168i, concernant des propriétés sises à Blois, provenant des papiers 
du marécbal de Bezons (sans date). 

99. Lettre de Balthasar Pbélypeaux, marquis de Chàteauneuf, à 
Pierre-Cardin Le Bret, intendant de Provence, au sujet de l'exécution 
d'un arrêt du Conseil d'Etat pour le paiement d'une pension à la com- 
tesse de Suze, sur les biens de son mari (Paule-Hippolyte des Montiers 
de Mérinville, épouse de Louis-François de la Baume, comte de Suze) 
(Versailles, 7 décembre 1689; souscription autographe). 

100-101. Lettre autographe de la comtesse de Suze, sur cette 
affaire (Paris, 10 décembre 1689). Mémoire accompagnant cette 
lettre. 

102. Lettre de souhaits, autographe, de Christine de Savoie, prin- 
cesse de Masserano, à la duchesse de Savoie (Marie-Jeanne deSavoie- 
Xemours) (Masserano. 29 décembre 1689 ; cf. n° 65). 

103. Quittance signée de Louise de Prie, veuve du maréchal Phi- 
lippe de la Mothe, pour ses gages de gouvernante du duc d'Anjou, 
échus le 31 décembre 1689. 

10 i. Xotes d'anatomie et de physiologie, écrites de la main de 
Denis Dodart, médecin de Louis XIV (s. d. [vers 1689?]). 

105. Lettre, en italien, de Ferdinand-Charles de Gonzague, duc de 
Mantoue, à Lelio Ardizzone, évéque de Casai, au sujet de difficultés 
élevées entre celui-ci et le gouverneur de cette ville (Mantoue, 17 fé- 
vrier 1690; signé Ferd. Carlo; cachet aux armes du duc de Man- 
toue). 

106. Quittance d'Antoine, marquis de Gramont, colonel d'un régi- 
ment de dragons (Sarrelouis, 10 avril 1690 ; note et signature auto- 
graphes). 



iv DE LA C0LLECT10X P. TARBÉ. 

107. Billet autographe, en italien, de Corne III de Medicis, grand- 
duc de Toscane Florence, 2 mai 1690 ; cachet armori 

108. Lettre de compliments, en italien, du cardinal Pierre Otto- 
boni à Mgr Gontieri, gouverneur de Fernv qu'il félicite du rétablisse- 
ment de sa santé Rome, 19 mai 16^-"> . signé II <~j-I u Otth<>- 
boni . 

109. Certificat délivré par Antoine de Gramont, comte de Guiche, 
colonel d'un régiment d'infanterie, à un soldat de son régiment, pour 
lui permettre d entrer aux Invalides (au camp de Deinse, 30 mai 1690; 
signé : Le comle de Guiche ; cachet armo: : 

110. Billet autographe, adressé par François de Pas deFeuqui 
comte de Rebenac, ambassadeur en Italie, au marquis de Saint-Tho- 
mas, pour lui demander un rendez-vous 22 juin 1690 . 

111. Lettre de M. de Clérambault, qui sollicite la permission de 
se rendre à Turin, prisonnier sur parole ; il adresse daus ce but une 
lettre pour M. de Catinat juin 1690 . 

112. Invitation adressée par Louis-François Le Tellier de Lou. 
marquis de Barbezieux. à M de Saint-Martin, de recevoir aux Inva- 
lides le sieur de la Montagne, lieutenant au régiment de cavalerie 
d'Orléans Meudon, i août 1690 

115. Lettre, en italien, d'Aune-Camille Borghèse à son beau-père 
Alexandre Pic, duc de la Mirandole; elle lui exprime ses peines et ses 

inquiétudes de la maladie de ses beaux-frères, les prince? Gale itto et 
Louis iKonie. 2 septembre 1690 ; post-scriptum et signature auto- 
graphes). 

ili. Quittance donnée par Antoine Gallani, d'une somme reçue 
pour ses gages d'officier du Parlement Paris, 20 novembre 169 

lia. Lettre autographe de la duchesse de Savoie [Anne-Marie 
d'Orléans' à la princesse de Carignan. sa tante ; elle a appris avec 
joie les bons effets que lui font les eaux, et souhaite la voir bieul 
retour, en bonne saute (Turin, 17 juin "vers 1690?] : cachet 



28G MANUSCRITS \ v 

116. Lettre autographe, en italien, de sœur Marie des Anges, car- 
mélite déchaussée au couvent de Sainte-Thérèse de Turin (sans lieu ni 
date [vers 1690? 

117. Certificat accordé par Jacques-Léonor Bouxel, comte de 
Médavy, brigadier des armées du roi, à un grenadier de sou régiment, 
blessé à la bataille de Staffarde, pour lui permettre d'être admis aux 
Invalides (Annecy, 17 janvier 1691 ; autographe; cachet armorié; 

cf. i. 76). 

llîî. Certificat accordé dans le même but à un cavalier, par 
Jacques de Xarbonne, inspecteur de la cavalerie (Fretigney, 
13 mais 1691 ; cachet armorié). 

ilî). Lettre du roi à l'archevêque de Sens, pour l'inviter à faire 
chanter un Te Deiim d'action de grâces, a l'occasion des succès de ses 
armées en Piémont (au camp sous Mons, 10 avril 1691 ; signé Louis 
et contresigné Colbert; cachet). 

liiO. Constitution dune rente, faite au nom du clergé de France, 
par François de llurlay, archevêque de Paris, président de l'assemblée 
du clergé, par Henri d'Anglure de Bourlemont, abbé de Saint-Pierre- 
au-Mont, et Louis d'Aquin, abbé de Saint-Denis de Reims, agents 
généraux du dit clergé (Paris, 15 mai 1691 ; signatures autographes). 

121. Lettre autographe de Louis Phélypeaux de Pontchartrain, 
secrétaire d'État, à Le Brct, intendant de Provence, au sujet de la 
création de nouveaux officiers dans le parlement de celle province 
(Versailles, 30 mai 1691). 

122. Obligation, en allemand, souscrite par Hermann de Hade 
(Hatisbonne, 25 août 1691 ; cachet armorié). 

Iii,">. Certificat de service, délivré par G odef roi-Maurice delà Tour, 
duc de Bouillon, à un soldat de sa compagnie (Marly, 12 sep- 
tembre 1691 ; autographe ; cachet armorié). 

\*1\. Quittance d' Antoine-Michel Baudrand, prieur et seigneur de 

Veuf-Marché r2(> lévrier 1692; signé Baudrand . 



xv DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 2s- 

125. Lettre de Camille do Neuville de Villeroy, archevêque de 

Lyon, sur la situation peu prospère de cette ville (Lyon, 7 mars 1692; 
souscription autographe). 

12G. Lettre du P. de La Chaise à Le Bret, intendant de Provence ; 
recommandation en favear de Messieurs Fabre, de Marseille (Paris, 
■2-2 mars IG92 ; signé De la C/iaize, S. J.). 

1*27 . Présentation à un oflice de sergent royal en la sénéchaussée 
de liauge par Marie d'Orléans, veuve de Henri de Savoie, duc de 
Nemours (Paris, 10 septembre 1692; signé Marie d'Orléans- pièce 
provenant de la collection Monmerqué). 

I2«S. Quittance de Claude Frard, avocat au Parlement (Paris, 
1 er décembre 1 (»92 ; signé Erard). 

12!). Quittance donnée par Charlotte de Mornay, veuve de Jacques 
Rouxel de Mcdavy, comte de Grancey, maréchal de France, « la dite 
daine gouvernante de Mademoiselle », d'une somme de 0,000 livres 
reçue pour la nourriture et la fourniture du bois et de la lumière de 
Mademoiselle en la présente année (Paris, 28 décembre 1092 ; sous- 
cription autographe). 

150. Lettre autographe, en italien, du cardinal Jean-François 
Alhani (élu pape en 1700 sous le nom de Clément XI), à Mgr Gon- 
tieii, gouverneur de Fermo ; il a, suivant son désir, recommandé 
l'abbé Saccini pour un bénéûce (Home, 29 avril 1G93). 

131. Quittance donnée par* Bénigne de Saint-Mars, gouverneur des 

îles Sainte-Marguerite et Saint-Honorat de Lérius, d'une somme reçue 
pour ses appointements (ile Sainte-Marguerite, 18 juin 1693 ; note et 
signature autographes). 

152. Lettre autographe, en espagnol, du marquis de Leganes (au 

duc de Savoie?); il lui rend compte des opérations militaires contre 
l'année de Catinat (au camp de San Germano, 23 juillet L693 , 

133. Règlement du compte d'un fermier par le chevalier de Lan/un 
(Nogent, 7 août IGîKi ; signé D. C. de Lausun). 



288 MAXUSCRITS x* 

loi. Certificat délivre par Augustin Bellnste, chirurgien major des 
armées du roi en Italie et de l'hôpital royal de Briançon, de l'ampu- 
tation d'un bras qu'il a faite à un soldat blessé à la bataille de la Mar- 
saille (Briançon, 12 décembre 1693). 

15o. Lettre autographe du maréchal de Catinat à l'évêque de 
Saluces (Michel-Louis Tevenardi) , en réponse à une lettre dans laquelle 
celui-ci lui rendait compte d'un voyage qu'il avait fait à Turin (Ver- 
sailles, 15 janvier 1694). 

136. Quittance autographe de Jean Joubert, peintre en miniature 
du roi, pour ses gages du premier quartier de l'année 1694. 

157. Lettre du cardinal Toussaint de Forbin-Janson, évêque de 
Beauvais, à un prélat, au sujet de « l'affaire de Liège » (des diffi- 
cultés soulevées à l'occasion de l'élection de Joseph-Clément de 
Bavière à l'évêché de Liège) (Rome, 2i août 1694). 

158. Quittance autographe, donnée par Louise-Bernardine de Dur- 
fort, d'une somme reçue pour une année de ses menus plaisirs (i sep- 
tembre 169i). 

159-140. Lettre d'Armand-Jean Le Bouthillier de Rancé, abbé de 
- la Trappe, au P. Cbartonnet, chanoine régulier de Sainte-Geneviève, 
à Paris, au sujet du chapitre général de cette dernière congrégation 
(24 octobre 169i; signé F 1 Armand Jean, al) de la Trappe; cachet 
armorié). — Brevet de participation aux prières et aux bonnes œuvres 
qui se font au monostère de la Trappe, accordé par l'abbé de Rancé à 
•^ Jean Gerbais, docteur de la Sorbonne (la Trappe, 20 janvier 1695; 
sceau de l'abbé de Bancé). 

141. Fragment d'un compte écrit de la main de Mme de Grignan 

(Françoise-Marguerite de Sévigné) (1694). 

142. Quittance donnée par le prince de Macassar, lieutenant de 
vaisseau, d'une somme reçue pour ses appointements (Brest, 3 mars 
1695; signé le prince de Macassar). 



xv DE LA C0LLECT10X P. TARBÈ. Î89 

145. Quittance d'Armand-Jean du Plessis, duc de Richelieu, pair 
de France (Paris, 25 avril 1695 ; signé : le Duc de Richelieu). 

144. Quittance de Xicolas Courtin, professeur es humanités en 
l'université de Paris, demeurant au collège de la Marche (Paris, 
27 avril 1695; signé X. Courtin). 

14o. Lettre autographe de Louis-Joseph de Vendôme, général des 
galères, à M. de Pontchai train (secrétaire d'État), sur le commande- 
ment que doit avoir le comte d'Estrées dans les villes de Toulon et de 
Marseille, et sur l'armement des galères (Marseille, 16 mai 1695). 

140. Lettre autographe adressée par Jean de Gassion, gouverneur 
de Mézières, à M. de Saint-Martin, gouverneur de l'hôtel des Inva- 
lides, pour le prier de recevoir un soldat hors d'état de servir (Mé- 
zières, 17 mai 1695). 

147. Lettre autographe de Henri de Ruvigny, vicomte de Gallorcay, 
au duc de Savoie Yietor-Amédée II, sur les opérations militaires en 
Piémont, au sujet desquelles il demande ses ordres (reçue le 
25 mai 1695). 

148. Lettre autographe de la duchesse douairière d'Kpernon, qui 
demande à emprunter 30 louis d'or, dont elle a besoin pour payer sa 
capitaiion (26 mai 1695). 

149. Lettre autographe d'Adélaïde-Charlotte de Savoie, religieuse, 
au doc de Savoie, qu'elle félicite de la prise de Casai (au monastère 
d'Aoste, 20 juillet 1695). 

IJO. Lettre autographe du chevalier de Luxembourg (Christian- 
Louis de Montmorency), qui recommande un soldat blessé, pour le 

faire admettre aux Invalides (- au camp de Mosel », i août 1(>95). 

I.îl. Lettre, en espagnol, du roi d'Kspagne Charles II au duc de 
Savoie, qu'il félicite de la prise de Casai (Madrid, 12 août 1695 ; 
sign< Va el Retj ; post-scriplum autographe; cachet aux armes du 
roi ; p èce un peu rognée à sa partie inférieure). 

TOME XXXIX* l' J 



290 MANUSCRITS xv 

152. Quittance d'André Cardinal Destouches, compositeur de mu- 
sique (Paris, 5 décembre 1695). 

153. Quittance de Bernard Renau d'Eliçagaray, capitaine des vais- 
seaux du roi et ingénieur général de la marine (Paris, 20 dé- 
cembre 1095; note et souscription autographes). 

Jo4. Quittance d'Antoine Oudinet, garde du cabinet des médailles 
du roi (Paris, 31 décembre 1695). 

loo. Lettre autographe d'Etienne Baluze (au cardinal de Bouillon?), 
au sujet des titres de la maison d'Auvergne ; il demande qu'on lui ren- 
voie les titres et cartulaires exposés au public dans l'abbaye de Saint- 
Germain, aûn d'être mieux en état de répondre aux objections qu'on 
a faites coutre ces pièces, etc. (Paris, 20 avril 1696). 

liîO. Lettre autographe de M. de Louvigny au duc de Savoie, au 
sujet du marquis de Leganes, empècbé de venir par suite des crues des 
rivières, etc. (Lugnaza ("?), 29 mai 1696). 

157. Lettre autographe de Louis-Godefroi, comte d'Estrades, qui 
recommande un dragon, pour le faire admettre aux invalides (au camp 
d'Otierstadt, 3 juin 1696). 

io8. Lettre autographe de Bertrand-Charles du Puget de la Marche, 
gouverneur de Calais, qui rend compte d'une victoire remportée par 
Jean Bart, le 18 juin précédent, sur une flotte hollandaise 
(Calais, 25 juin 1696). 

1£>9. Lettre de M. de Pomponne à M" e Bemy, à Paris ; il ne pourra 
venir à Paris qu'au mois de décembre, le duc de Villeroi souhaitant 
qu'il établisse sa compagnie en quartier d'hiver, etc. (à l'armée du 
maréchal de Villeroi, 27 septembre 1696; cachet armorié). 

1(»0. Quittance signée de Henri Feydeau de Brou, évèque d'Amiens 
(Paris, 27 septembre 1696). 

161. Certificat délivré par le marquis de Choiseul, mestre de camp 



xv DE LA COLLECTION' P. TARBÉ. 291 

du régiment de cavalerie de la reine, à un soldat, pour lui permettre 
d'entrer aux Invalides (Beaumont, 20 octobre 1696 ; autographe; 
cachet armorié). 



162. Quittance signée de Claude Berlin, sculpteur ordinaire des 
bâtiments du roi, demeurant à Versailles (Versailles, 17 dé- 
cembre 1696). 

1(>Ô. Quittance signée de Louis Silvestre, « de présent logé aux 
galeries du Louvre » , fils de feu Israël Silvestre, en son vivant maître 
à dessiner du dauphin (Paris, 31 décembre 169(5). 

I(j4. Lettre adressée au premier président du parlement de Pro- 
vence, à Aix, par Baimond Perellos, pour lui annoncer qu'il vient 
d'être élu grand maître de l'ordre de Malte (Malte, 11 février 1697 ; 
signé Perellos ; cachet armorié). 

l(io. Certificat délivré par François-Marie de Broglie, mestre de 
camp du régiment de cavalerie du roi, à un soldat, pour lui permettre 
d'entrer aux Invalides (Cens, 24 mars 1697 ; autographe; cachet 
armorié). 

» 

1(>G. Lettre de François-Annibal, duc d'Estrées, au sujet d'un» con- 
vocation du ban et de l'arrière-ban des provinces de l'Ile-de-France et 
du Soissonnais (Versailles, 12 avril 1697 ; signé le duc d'Estrées). 

167. Mémoire de Poirier, tailleur, pour la duchesse de Lesdi- 
guières (Louise-Bernardine de Durfort), arrêté et signé par celle-ci 
(Paris, 16 avril 1697). 

168. Lettre autographe du prince Fugène de Savoie au duc de 
Savoie Victor-Amédée II, auquel il annonce que l'Empereur l'a dési- 
gné pour commander son armée en Hongrie, sous l'électeur de Saxe 
(Vienne, 27 avril 1697). 

169. Lettre de Jérôme Phélypeaux, baron de Maurepas, à Le Bret, 
intendant de Provence, sur une affaire recommandée par Mme de Mon- 
tauban (Versailles, 22 mai 1697 ; signé de Maurepas). 



292 MAMSCRITS XV 

170. Lettre de recommandation, autographe, d'Antoine-Gaston- 
Jean-Baptiste, duc de Roquelaure, en faveur d'un cavalier, pour le 
faire entrer aux Invalides (u au camp de Sainte Renelde », 18 juil- 
let 1697). 

171. Lettre autographe du marquis de Prié, ambassadeur du duc 
de Savoie à Vienne, au comte Tarino, auquel il fait part de la mort 
d'un religieux de ses amis (Vienne, 3 août 1697). 

172-173. Lettre autographe de Louis-Urbain Le Fèvre de Caumar- 
tin, intendant des finances, au sujet des négociations du prince de 
Conti pour obtenir la couronne de Pologne (22 août [1697]; pièce 
incomplète à la fin). Lettre du même au sujet de l'envoi d'ingénieurs 
en Pologne et de questions financières (Saint-Ange, le 29, sans date 
de mois ni d'année ; non signé). 

174. CertiGcat délivré par Louis, duc de Vendôme, général des 
galères de France, à un soldat blessé au siège de Barcelone, pour le 
faire admettre aux Invalides (Barcelone, 1 er septembre 1697 ; signé 
Louis de Vendosme et contresigné Campistron; en-tète imprimé). 

175-190. Papiers provenant de l'abbé Bossuet, évêque de Troyes 
en 1716, neveu de l'évêque de Ifeaux. Lettres non signées, adressées à 
l'abbé Bossuet, à Rome, au sujet de l'affaire du quiétisme (Paris, 
9 septembre 1697, 5, 12 et 19 janvier 1699). Lettre de remerci- 
ments, en italien, du cardinal Cenci à Bossuet, l'évêque de Meaux, à 
Versailles (Home, 18 janvier 1698). Lettre de compliments, eu italien, 
du cardinal Omodei, à l'abbé Bossuet, à Paris (Borne. 26 jan- 
vier 1700). Panégyrique de Bossuet, adressé, à l'occasion de sa mort, 
par l'abbé Bossuet, son neveu, au pape Clément XI (Paris, 5 mai I70i; 
brouillon, cahier de 18 pages, un peu altéré par l'humidité) Lettre 
en latin, du cardinal Paulucci à l'abbé Bossuet, au sujet de la 
diminution de la taxe de ses bulles pour l'abbaye de Saint-Lucien de 
Beauvais (Borne, 27 juin 170i). Lettre, en italien, de Pierre-Louis 
Caraffa, archevêque de Larisse, au vice-légat d'Avignon (Borne, 
1 i décembre 1717). Lettres, en italien, des cardinaux d'Adda (Borne, 
10 mai 1718), Zondadari (Borne, 8 juin 1718), Casoni (Borne, 
19 juillet 1718; cachet armorié), à Bossuet, évêque de Troyes, au 



iv DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 293 

sujet de la diminution de la taxe des bulles pour son évêché. Brouil- 
lon d'une proposition faite par celui-ci en l'assemblée du clergé, 
en faveur de l'exécution de la déclaration du roi du 4 août 17-20, 
pour la paciûcation de l'église de France (s. d.). Brouillon de requêtes 
adressées par le même au régent, pour obtenir le prieuré d'Argen- 
teuil, etc. (s. d. [1723]). 

191. Lettre autographe de Ferdinand, comte de Marchin, qui 
recommande un cavalier pour le faire admettre aux Invalides 
(2 octobre 1697). 



192-105. Certificat donné par Jules, comte de Feuquières, colonel 
d'un régiment d'infanterie, à un soldat, pour lui permettre d'entrer 
aux Invalides (Manheim, 5 octobre 1697; autographe; cachet 
armorié). — Lettre d'affaires, autographe, de la comtesse de Feu- 
quières (Catherine-Marguerite Mignard) à la comtesse de la Boche, à 
Paris (Versailles, 13 avril, sans date d'année ; cachet armorié). 

194. Certificat donné par le chevalier de Chamilly à un sergent 
du régiment de Béarn, pour le faire admettre aux Invalides (Fre- 
mersheim, 12 octobre 1697 ; autographe). 

193. Quittance signée de Julien Brodeau, conseiller au Parlement 
(Paris, 24 octobre 1697). 

196. Lettre d'affaires, autographe, en italien, de Luc-Charles degli 
Albizi à Alexandre da Verrazzano, à Venise (Florence, 1 i no- 
vembre 1697). 

197. Pièces de vers anonymes sur le quiétisme (vers 1697 ; brouil- 
lon, 9 feuillets un peu entamés par l'humidité). 

198. Copie d'un mémoire justificatif, écrit en italien, adressé A 
l'évêque de Tarbes (François de Poudenx), par François Lacombe, 
emprisonné pour cause de quiétisme, et inquiété de nouveau pour cer- 
tains écrits trouvés entre ses mains (Lourdes, 5 janvier 169S; cahier 
de 6 feuillets). 



19V MAXISCRITS xv 

100. Lettre, en italien, de Philippe Corsini à Alexandre da Verraz- 
zano ; il accuse réception de caisses que celui-ci lui a envoyées (Flo- 
rence, M janvier 1G98). 

200. Lettre autographe de Charles-Maurice Le Tellier, archevêque 
de Reims, à l'abbé Bossuet ; il se plaint du cardinal No ri s qui n'a pas 
répondu à l'envoi qu'il lui a fait de sa dernière ordonnance concernant 
les Jésuites, etc. (Paris, 10 février 1698 ; cachet aux armes de 
Ch.-M. Le Tellier). 

201. Lettre ou relation, en italien, signée du pseudonyme d'Ottavio 
del Bufalo et adressée à la noblesse romaine, au sujet d'un conflit 
entre le comte Capizucchi et le marquis Serlupi (12 février 1698 ; 
cahier de 6 feuillets l. 

202. Brevet délivré par Charles d'Hozier, garde de l'armoriai géné- 
ral de France, représentant les armes de Robert-François de Cour- 
celles, conseiller du roi, peintes et figurées, telles qu'elles ont été 
enregistrées à l'armoriai général (Paris, 28 février 1698 ; signé 
d'Hozier). 

205. Lettre autographe de François Chevalier de Saulx, évèque 
d'Alais, au sujet d'un couvent de religieuses, établi à Anduze, et de la 
proposition qu'il fait d'y unir une communauté de religieuses d'Orange 
(Alais, 17 mars 1698). 

20'i. Lettre autographe, en italien, du comte Victor Tarino, diplo 
mate, qui recommando le comte de Portia, envoyé extraordinaire de 
l'électeur de Bavière près du duc de Savoie (Bruxelles, 14 avril 1698). 

205. Quittance de Louise Marie, palatine de Bavière, abhesse de 
l'abbaye royale de Maubuisson (16 mai 1698; signé S' Louise Pala- 
tine, Ahbrx.se; sceau de cette abbaye). 

200. Certificat donné par Jacques de Chastenet de Puységur, bri- 
gadier des armées du roi, à trois soldats, pour les faire recevoir aux 
Invalides (Paris, 25 juin 1698; autographe). 



xv DE LA COLLECTION P. TARBÉ 205 

207. Reçu d'un mémoire et engagement écrits de la main d'Elisa- 
beth de Lorraine-Lillebonne, princesse d'Espinoy (Paris, 27 juin L698). 

208. Lettre d'affaires du cardinal de Furstemberg à Doin Jean 
Barré, à l'abbaye de Saint-Germain des Prés, au sujet de nouveaux 
bâtiments à construire dans la basse-cour de cette abbaye (La Bour- 
daisière, 20 juillet 1698; signé Le card. landgrave de Fùrstenberg ; 

cachet armorié). 

200. Lettre autographe de François Puget, peintre ; il se plaint 
d'une modification proposée au plan d'agrandissement, du côté du 
nouvel arsenal de Marseille, et qui porterait préjudice à une maison 
bâtie par feu son père (Pierre Puget) ; il annonce en même temps 
qu'il va présenter au roi les derniers ouvrages de celui-ci (Marseille, 
31 juillet 1698). 

2 KL Lettre de Jean-Armand de Joyeuse, maréchal de France, qui 
recommande un cavalier pour le faire admettre /aux Invalides (Ville- 
sur-Tourbe, i août 1698 ; signé Le mar A de Joyeuse). 

211. Letlre autographe du comte de Rattillière à son père, le mar- 
quis de Saint-Thomas ; le président de la Tour a été chargé de mi- 
nuter un ordre pour la levée d'un bataillon de Savoyards, etc. (Cham- 
béry, 2 octobre 1698). 

212. Lettre du roi à Charles-Nicolas Taffoureau, nommé à l'évèché 
d'Alet, au sujet des dispositions à prendre à l'égard des nouvi aux con- 
vertis (Versailles, 7 janvier 1690 ; signé Louis). 

2I.">. Quittance autographe, donnée par Pierre de l'Angle, éveque 
de Boulogne, agent général du clergé de France, d'une somme reçue 
pour les appointements de cette charge (Paris, 3 février 1699). 

i 21 i. Lettre autographe de Phélypeaux à un prélat, sur la mi ri de 
son frère et au sujet de diverses affaires religieuses (Rome, 24 fé- 
vrier 1699). 

2l;>-2l(î. Lettre de compliments et de rcmerciments, autographe, 



296 MANUSCRITS XV 

adressée par Paul, duc de Beauvilliers, à la duchesse de Savoie (Ver- 
sailles, 10 juillet 1699). — Lettre autographe de la duchesse de Beau- 
villiers (Henriette-Louise Colbert), donnant des nouvelles de la santé 
de son mari (Fontainebleau, 11 octobre, sans date d'année). 

217. Qmt'ance autographe de Claire-Angélique de Beauvais, supé- 
rieure du monastère de la Visitation de Chaillot (19 juillet 1699). 

218. Lettre non signée (de Louise de Brunswick?), au comte de 
Bétbune, à Ohlau (Breslau, 31 décembre lfc'99 ; cachet armorié). 

219. Lettre du P. Deydier, missionnaire, sur la propagation de la 
foi dans le royaume de Siam (s. d. [vers 1699?]). 

220. Quittance signée d'Honoré Tournely, docteur de la maison de 
Sorbonne, professeur royal en théologie (11 février 1700). 

221. Certificat de service, délivré à un soldat par Louis d'Oger, 
marquis de Cavoye, maréchal des camps et armées du roi (Paris, 
I e ' mars 1700 ; autographe ; cachet armorié). 

222. Quittance donnée par Noël Jouvenet, sculpteur ordinaire des 
bâtiments du r oi, d'une somme à lui payée pour des travaux aux bas- 
reliefs de ['histoire de saint Louis qu'il exécute en l'église des Inva- 
lides (Paris, 15 mai 1700; signé X. Jouvenet). 

22~. Con;;é acc< rdé à un cavalier du régiment de la reine par Léo- 
nor-Marie du Maine, comte du Bourg, maréchal des camps et années 
du roi (Strasbourg, 25 août 1700; encadrement gravé; note et signa- 
tures autographes). 

224. Quittance signée de Simon Hnrtrelle, sculpteur ordinaire du 
roi (Paris, 27 novembre 1700 ; pièce rognée en tète). 

22;>. Lettre, eii français, du duc de Marlborough au duc de Savoie 
Victor-Amédée 11 ; il le félicite de la prise de la citadelle de Lille par 
le prince de Savoie, et lui fait part de son intention de mettre le siège 
devant fiand au camp de Berleghem, 10 décembre 1700; signe Le 
pr. et duc de Marlborough). 



XV DE LA COLLECTIO.\ P. TARDÉ. 297 

220. Lettre de souhaits et de compliments, en italien, du comte de 
Caunitz au duc de Savoie (Vienne, 17 décembre 1700; souscription 
autographe). 

227. Quittance autographe de Jean Anisson, pour ses gages de 
directeur et garde de l'imprimerie royale du Louvre, pendant 
l'année 1700. 



22ÎÎ. Fragment d'une lettre autographe de Pasquier Quesnel, 
prêtre de l'Oratoire (s. d. [vers 1700?]). 

220. Lettre autographe, en allemand, de Louise-Sophie, comtesse 
de Hanau, femme de Frédéric-Louis, comte de Xassau-Sarrebruck (sans 
lieu ni date vers 1700?]). 

2<"î0. Lettre autographe de recommandation de Louis-Charles de 
Hautefort, marquis de Surville, en faveur d'un soldat, pour le faire 
admettre aux Invalides (vers le 18 février 1701 ; cachet armorié). 

231. Quittance signée d'Alexis-Hubert Jaillot, géographe ordinaire 
du roi (Paris, 2i mai 1701). 

^ 252. Lettre de Paul Godet des Marais, évèque de Chartres, attes- 
tant qu'il a sacré évèque de Xoyon Claude-Maur d'Aubigné, dans la 
chapelle delà maison de Saint-Cyr (Saint-Cyr, 24 juillet 1701 ; signé 
Paiilus, episeopus Carnotensis ; sceau à ses armes). 

253. Lettre de recommandation, autographe, de Charles de Lor- 
raine, comte de Marsan, à Le Bret, intendant de la province de Béarn, 
à Pau, en faveur de l'abbé d'Angusture (août 1701 ; restes d'un 
cachet) ; à la suite, résumé de la réponse faite le 20 août par Le Bret. 

234-235. Lettre autographe de Michel de Chamillart, secrétaire 
d'Etat, à M. de Pontchartrain, au sujet d'une affaire concernant la 
compagnie du Cap Xègre (20 septembre 1701). — Lettre autographe 
d'Isabelle-Thérèse Le Rebours, son épouse (Versailles, 16 sep- 
tembre, sans date d'année). 



298 MANS SC HIT S x\ 

2«"><>. Lettre de recommandation, autographe, de Louis de Vendôme, 
en faveur d'un soldat, pour le faire recevoir aux Invalides de Lille 
(29 septembre 1701 ; cachet armorié). 

257. Lettre autographe de Marie-Casimire, reine de Pologne 
(veuve de Sobieski), à la duchesse de Savoie, à l'occasion de la mort 
de son père, le duc Philippe d'Orléans (Rome, 5 octobre 1701). 

258. Lettre de recommandation, autographe, de Procope-François, 
comte d'Kgmont, en faveur de Louis Audouin, sieur de Boisclair, lieu- 
tenant, pour le faire admettre aux Invalides (Huy, 7 mars 1702). 

25!). Lettre autographe de Daniel de Cosnac, archevêque d'Aix, 
sur une affaire qui lui a été recommandée (Aix, 15 mars 17<»2 . 

240. Lettres de commission, en allemand, données par Louis-Guil- 
laume, margrave de Bade, pour vérifier certains comptes (Rastadt, 
24 mai 1702 ; signature autographe). 

241-242. Lettre du roi Louis XIV, adressée au comte de Grignan, 
lieutenant général en Provence, pour lui prescrire de faire célébrer 
des réjouissances publiques à l'occasion de la victoire du duc de Ven- 
dôme à Luzzara (Marly, 2 septembre 1702; imprimé). Lettre du comte 
de Grignan qui transmet la lettre précédente aux intéressés (Grignan, 
12 septembre 1702 ; signé Grignan). 

245-244. Lettre d'affaires, autographe, de Dorothée de Cheylus, 
dame de Saint-Jean, comtesse de Brancas, à Mademoiselle de la 
Charce (Pernes, 2 septembre 1702 '?] ; cachet). Quittance dounée par 
elle d'une somme reçue de la marquise de la Charce, à Avignon (à sa 
bastide de l'Isle, 27 septembre 1702). 

24.». Certificat de maladie, délivré à un officier par le F.Alexis de 
Pampelonne, capucin et missionnaire dans les Cévennes (au couvent 
du Vigan, 29 novembre 1702). 

246. Lettre autographe de Louis Phélypeaux, comte de Pontchar- 
train, au marquis d'Argenson, lieutenant général de police, au sujet 



xv DE LA COLLECTION P. TARDÉ îgg 

de l'arrestation de certains malfaiteurs (8 décembre 1702 ; pièce pro- 
venant de la collection Monmerqué). 

247. Certificat de service, délivré à un soldat par Charles-Armand 

de Contant, marquis de Biron, maréchal de camp (Paris, II jan- 
vier 1703; autographe ; cachet armorié). 

218. Lettre de souhaits, autographe, adressée par Louis Phély- 
peaux, comte de Saint-Florentin, à Le Bret, à Pau (Paris, 20 jan- 
vier 1703). 

24ÎL Lettre autographe du cardinal César d'Estrées au même ; il 
ui donne des nouvelles de sa santé, etc. (Madrid, 30 janvier 1703 . 

2i»0. Quittance signée de Charles-Hubert Gervais, intendant de la 
musique et garçon de la chambre du duc d'Orléans (Paris, 
26 mars 1703). 

251. Billet de Fléchier, évéque de Nîmes, au sujet d'un procès 
(Nîmes, 3 mai 1703). 

2>2. Lettre autographe de Baimond-Balthasar Phélypeaux, ambas- 
sadeur du roi de France en Savoie, qui demande un rendez-vous pour 
une communication que le roi l'a chargé de faire au duc de Savoie 
(Turin, 4 mai 1703). 

2oô. Lettre d'affaires, autographe, de Françoise de Furstemberg à 
M. de Montmarquel, à Paris (Lunéville, 10 mai 1703 ; cachet 
armorié). 

254. Lettre autographe de Bené de Froulay, comte de Tessé, ma- 
réchal de France, à Le Bret ('?), en réponse à une recommandation 
faite en faveur du fils de M. de Saint-Mars ; il donne en même temps 
des nouvelles de la santé du duc de Savoie et de la marche des troupes 
impériales (au camp de l'Abbaye, près Pignerol, 1 1 novembre 1703]) ; 
au revers, fragment du brouillon de la réponse faite à cette lettre. 

2;>o. Lettre autographe de Charles-Henri de Lorraine, prince de 



300 MAXTSCRITS xv 

Vaudemont, donnant ordre de faire marcher deux compagnies vers 
Crémone (San Benedetto, 12 novembre 1703). 

2o(>. Lettre de compliments, autographe, d'Armand-Roland Bi- 
gnon, intendant des finances (Paris, 20 janvier 1704). 

207. Lettre autographe de Louis d'Aubusson, duc de la Feuillade, 
maréchal de France, au sujet d'une personne qui lui a été recom- 
mandée (Paris, 25 janvier ^1704?]). 

208. Lettre autographe de Léopold, duc de Lorraine, demandant 
de faire délivrer une somme de 4,000 livres tournois par le receveur 
de l'hôtel de ville de Nancy (Lunéville, 16 février 170 4). 

259. Lettre autographe du comte de Grignan à Le Bret, au sujet 
d'un jeune garçon de Marseille, d'une famille de nouveaux convertis, 
qu'il veut faire entrer au collège des Pères de l'Oratoire; il donne en 
même temps des détails sur des mouvements de troupes, du côté de 
Nice (Fréjus, 21 février 1704) ; en tête, brouillon de la réponse de Le 
Bret. 

2(jO. Brevet de sergent-major délivré parle maréchal de Chamilly, 
commandant en chef dans les provinces de Poitou, Saintonge et Aunis 
(La Rochelle, 30 mars I 704 ; formule imprimée ; signature auto- 
graphe). 

261. Lettre autographe de Pierre de Boyseau, marquis de Chàteau- 
fort, au sujet d'une levée de soldats (au château de Xeubourg, 
5 avril 1704). 

2(>2. Laisser-passer délivré par Philippe de Vendôme, grand-prieur 
de France, commandant l'armée de Lombardie, à un soldat blessé qui 
se rend a l'hôtel des Invalides (Mantoue, 17 avril 1704; en-tête im- 
primé ; signé Pliilippes de Vendosme et contresigné Palaprat). 

2(»,">. Quittance signée de Guillaume Minoret, maître de musique 
de la chapelle du roi (Paris, 14 mai 1704). 



XV DE LA COLLECTION P. TARDÉ. 301 

264. Lettre de François de Mailly, archevêque d'Arles ; il offre de 
faire des démarches près de M. d'Armeuonville et de M. de Caumar- 
tin, etc. (Arles, 20 juillet [1704?]). 

265. Certificat de service, délivré à un soldat par Charles-Roger, 
prince de Courtenay (Paris, 2 août 1704; autographe; cachet 
armorié). 

266. Lettre autographe d'Armand-Louis Bonin de Chalucet, évèque 
de Toulon, au sujet de difficultés élevées entre un seigneur de Néoules 
et la communauté des habitants de ce lieu (Toulon, 23 no- 
vembre 1704). 

267. Lettre autographe de François Le Tellier, évèque de Oigne, 
qui sollicite une décharge de décimes, vu la pauvreté de son diocèse 
(s. d. [vers 1705?]). 

268. Quittance signée d'Anne-Jules, duc de Noailles, maréchal de 
France (Paris, 10 janvier 1705). 

269. Lettre autographe, en français, de Guido Baldo, comte de 
Staremberg, au duc de Savoie Victor-Amédéell, auquel il rend compte 
des opérations militaires en Piémont (Chivasso, 16 mars 1705). 

270-271. Billet, en italien, de Jean-Baptiste Fagiuoli à sa femme, 
à laquelle il demande un livre (21 juillet 1705). — Adresse écrite par 
le même, d'une lettre à Joseph-Isidore Fagiuoli, à Florence (cachet). 

272. Dispositions testamentaires prises en faveur de ses domes- 
tiques par Jean-Baptistc-Gaston de Choiseul, marquis de Praslin (Mi- 
lan, G octobre 1705 ; signé : Choiseul-Praslain) ; à la suite, attestation 
de sa signature par l'abbé de Chàtcauneuf (Paris, 21 décembre 1705), 
et signature apposée par Charlotte-Françoise de Choiseul, fille du 
marquis de Praslin (13 février 1706). 

275. Lettre, en allemand, adressée à Louis-Guillaume, margrave de 
Bade, par Jean-François Schenk de Stauffenberg, évèque de Cons- 
tance, et par Kberhard-Louis, duc de Wurtemberg, pour annoncer la 



302 ÏIAXTSCRITS xv 

tenue d'une assemblée convoquée en la ville de Memmiugen le 21 no- 
vembre suivant, afin de traiter diverses questions d'administration et 
de finances (31 octobre 1705 ; souscriptions autographes; cachets aux 
armes de l'évèque de Constance et du duc de Wurtemberg). 

274. Lettre autographe de Victor-Marie d'Estrées, marquis de 
Cœuvres, maréchal de France, sur les informations reçues du siège de 
Barcelone et des opérations en Catalogne, etc. (Versailles, 31 oc- 
tobre 1705). 

27iî-27G. Relation informant des nouvelles d'Espagne (sédition à 
Saragosse contre les troupes du maréchal de Tessé, situation en Cata- 
logne, etc.) (Pina et Madrid, 1" janvier 1706). Lettre autographe de 
René-François de Beauvau, évèque de Bayonne, accompagnant lenvoi 
de ces nouvelles (6 janvier 1706). 

277. Lettre de Philippe de Vendôme, grand-prieur de France, à Le 
Bret, intendant de Provence, au sujet de « l'affaire des Iles Sainte- 
Marguerite » (Paris, 6 mars 1706 ; signé Philippes de Vendosme). 

278. Lettre adressée par le roi Louis XIV à l'archevêque de Sens, 
pour l'inviter à faire chanter un Te Deum à l'occasion de la victoire 
remportée par le duc de Vendôme à Monte Chiaro (Meudon, 
7 mai 1706; signé Louis et contresigné (]olbert). 

27Î). Lettre de compliments, autographe, d'Amédée de Savoie- 
Carignan à la duchesse de Savoie (Marie-Jeanne de Savoie-Xemours) 
(Raconis, 8 août 1706). 

280. Lettre autographe de Prosper-Xicolas Bauyn d'Angervilliers, 
au sujet des préparatifs de l'entrée en campagne en Italie (Oulx, 
27 septembre 1706). 

281. Lettre de recommandation, autographe, de Xicolas Desma- 
rets, contrôleur général des finances, en faveur d'un valet de chambre 
de Mme de Maintenon (Paris, 28 octobre 1706). 

282. Quittance signée de Xicolas Clément, garde de la bibliothèque 
du roi (Paris, 11 juillet 1707). 






xv DK LA COLLECTION P. TARBK. 303 

285. Quittance signée de Marguerite de Béthune, darne d'honneur 
de la duchesse de Bourgogne, veuve de Henri de Daillon, duc du 
Lude, graud-inaitre de l'artillerie de France (6 août 1707). 

284. Quittance donnée par Catherine Poncet de la Bivière, épouse 
de François Bouton de Chamilly, lieutenant général des armées du 
roi, ancien ambassadeur en Danemark, des arrérages d'une rente sur 
l'hôtel de ville de Paris (Paris, 3 février 1708; signé Poncet de la 
Rivière et le comte de Chamilly ; en tète, emblème gravé de l'ancienne 
tontine, avec la devise : Major ex ruina). 

28o. Certificat délivré au sieur de Villeneuve, officier, par Michel 
Chamillart, marquis de Cany, constatant qu'il a été pourvu, pendant 
la dernière guerre, de la compagnie de Molin clans le régiment de mi- 
lice d'infanterie de Grandpré (Versailles, 13 mai 1708; signé Cany ; 
cachet armorié). 

286. Mandement du roi pour le paiement d'une pension à Cathe- 
rine Scainpe, Anglaise, nouvelle convertie (Fontainebleau, 29 juin 
1708 ; signé Louis et contresigné Phèly peaux ; pièce un peu rognée 
du côté droit). 

287. Lettre d'affaires, autographe, de Michel Amelot, marquis de 
Gournay (Madrid, 24 septembre 1708). 

288. Quittance signée de Bobert Le Lorrain, sculpteur ordinaire 
du roi en son Académie de peinture et sculpture (Paris, 9 fé- 
vrier 1709). 

28Î). Beconnaissance donnée par Louis-Boch Pennautier, receveur 
général du clergé de France, chargé par feu Anne-Jules, duc de 
Noailles, maréchal de France, du recouvrement de certains de ses 
revenus, de la remise qui lui a été faite par Marie-Françoise de Bour- 
nonville, veuve du duc de Xoailles, de divers rôles et quittances 
(Paris, 25 mars 1709 ; signé Marie Françoise de Bournonville, mare- 
challe duchesse de Noailles, et Pennautier) . 

290. Règlement de comptes entre l'abbé Guillaume Dubois, ci-de- 



804 MAXUSCRITS XV 

vanl précepteur du duc d'Orléans, et Jacques de Meurdrac d'Aubre- 
ville, ancien capitaine du régiment de Piémont, tous deux créanciers 
de la succession de Xicolas Brierre, chapelain ordinaire de l'oratoire 
du roi (10 avril 1709 ; signé Dubois). 

291. Lettre autographe de Claude-Charles Guyonnet de Vertron à 
M. Baron, chanoine et promoteur à Sens, auquel il envoie des poésies 
religieuses de sa composition (Paris, 1 er juin 1709; cachet armorié). 

292. Lettre autographe d'Emmanuel-Théodose de la Tour d'Au- 
vergne, cardinal de Bouillon, au comte de Poutchartrain, au sujet 
d'affaires ecclésiastiques (Saint-Clair, près Lyon, 7 juin 1709). 

29ô. Relation anonyme de la bataille de Malplaquet (du camp de 
Ruesnes, 13 septembre 1709*; cahier de G feuillets). 

29i. Lettre autographe de Charles-Gaspard de Vintimille du Luc, 
archevêque d'Aix, qui donue des nouvelles de la cour (Versailles. 
14 octobre 1709). 

29o-296. Lettre d'affaires de Françoise de Brancas, princesse 
d'Harcourt, à Pierre-Cardin Le Bret, premier président du parlement 
d'Aix, au sujet d'un don que le roi a fait à celle-ci en Provence (sans 
date [vers décembre 1709]; signé la pr. d'Horcour); post-scriptum 
autographe, dans lequel elle fait part du mariage de son neveu (Louis- 
Antoine de Brancas, duc de Villars), avec M"° de Moras (M nie-Angé- 
lique Frémyn de Moras). — Billet autographe, non signé, delà même, 
au sujet du paiement d'une dette (s. d.). 

297. Pièce de vers latins, adressée par J. Fabricius à François Ka- 
bricius, son père, à l'occasion de la nouvelle année (1 er janvier 1710). 

298. Certificat de service, délivré à un soldat par Claude-Théo- 
phile de Besiade, marquis d'Avaray, lieutenant général des armées du 
roi (Paris, 3 mars 1710 ; autographe; cachet armorié). 

299. Lettre autographe de Fabius Brulart de Sillery, évèque de 
Soissons, sur une affaire engagée à Borne (12 mai [1710?]). 



xv DK LA COLLECTIOX P. TARBÉ. 30:> 

500. Lettre autographe, en français, du comte Wratislaw à un mi- 
nistre ou un diplomate de la cour de Savoie ; il lui annonce qu' » il 
paroistra par la responce dont les Alliés seront chargé, que l'Empe- 
reur a accepté tous les tempéraments lesquels on peut raisonahle- 
ment exiger de cette cour » , et si le duc de Savoie veut sortir d'affaire 
avec justice et équité, la cour y apportera toute facilité (Vienne, 
30 juillet 1710). 

301. Marché passé avec la maréchale de Bezons pour le rétablisse- 
ment des clôtures de ses potagers (5 août 1710; signé la M Mt de 
Besons); au dos, quittance donnée pour la réception de la somme con- 
venue (27 août 1710). 

302. Lettre autographe, en italien, d'Antoine .Magliabecchi au mar- 
quis Bartolomei, au sujet de certaines compositions macaroniques 
(sans lieu ni date [vers 1710?]). 

303. Lettre autographe de Chrétien de Lamôignon, marquis de 
Basville, à Le Bret, au sujet de mesures Gnancières qu'il avait pro- 
posées (14 janvier 1711). 

504. Lettre autographe de Mlle d'Aumale à Mme de Glapion, dame 
de Saint-Louis, à Saint-Cyr ; eile l'entretient de divers sujets, 
d'œuvres de charité qu'elle a accomplies à Avon, lui donne des nou- 
velles de la santé de Mme de Maintenon, etc. (4 septembre 1711 ; 
cachet armorié). 

30i>. Lettre autographe, en italien, de Louis Sergardi, à propos de 
l'envoi qui lui avait été fait de deux caisses de vins (Borne, 19 dé- 
cembre 1711). 

500. Lettre autographe du F. Sébastien Truchet, au sujet des 
ordonnances que le roi lui fait donner chaque année (30 jan- 
vier 1712). 

507. Lettre autographe de Vincent-François Dcsmarets. évéque de 
Saint-Malo, à son frère (Xirolas Desmarets, contrôleur des finances); il 
se plaint des procédés employés pour une descente de justice, faite an 
tome xxxix*. 20 



306 MANUSCRITS xv 

château de Saint-Malo de Beignon, appartenant aux évêques de Saint- 
Mal.) (Saint-Malo, 20 mars 1712). 

508. Lettre autographe du chevalier de Créquy au marquis de 
Honcherolles, lieutenant général des armées du roi ; il lui demande 
un renfort, et l'entretient du démantèlement de Lillers (Béthune, 
12 juin [1712] ; restes de deux cachets armoriés). 

50!). Lettre autographe du maréchal de Tallard, au sujet d'une 
affaire qu'il a à la chambre de commerce de .Marseille (Fontainebleau, 
22 juillet 1712). 

510. CertiGcat délivré par le chevalier de Rosel, lieutenant général 
des armées du roi, à un carabinier, pour le faire admettre aux Inva- 
lides (au camp deDenain, 3 août 1712 ; autographe ; cachet armorié). 

311. Certificat délivré par Louis-Charles de la Mothe-Houdancourt 
à un soldat devenu aveugle (au camp deSeebach, 15 septembre 1712; 
reste d'un cachet armorié). 

7)1*2. Lettre autographe de Catherine d'Esté, princesse douairière 
de Savoie-Carignan, qui demande la permission de s'arrêter à Lucques 
ou à Bologne (« Bagni di Luca », 27 septembre 1712). 

313-314. Nomination faite par Jean-Antoine de Mesmes, premier 
président au Parlement, pour tenir son induit, à cause de cette charge, 
de Henri de Mesmes, son frère, abbé commendataire des abbayes de 
la Val roi et de Hambie (4 octobre 1712; signé de Mesmes; pièce 
coupée au bas d'un feuillet en parchemin) ; au dos de la pièce, nomi- 
nation de Jacques-Auguste de Thou sur les abbés et religieux de l'ab- 
baye de Saint-Cybard au diocèse d'Angoulème (incomplète), et nomi- 
nation par Achille de Harlay, avocat général, de Pierre de Hangest 
d'Argenlieu sur les abbés et religieux de l'abbaye d'Ainay, au diocèse 
de Lyon (12 août 1695 ; signé de Harlay). A cette pièce a été 
annexée une quittance signée de Jean-Antoine de Mesmes (Pari 
6 septembre 1706). 

5li>. Feuille de route délivrée par Jacques Fitz-James, duc de Ber- 
uick, maréchal de France, général des armées du roi sur les fron- 



*v DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 307 

tières du Piémont, pour le départ du second bataillon du régiment de 
la marine, de Briançon t à Riez (au camp du Pont de Servières, 7 oc- 
tobre 1712; signé le Mareschal de Berwick ; en-tête imprimé ; pièce 
timbrée deux fois aux armes du maréchal). 

3i(î. Lettre de souhaits, autographe, en italien, adressée par la 
princesse Catherine de Savoie-Carignan au duc d'Aoste (23 dé- 
cembre 1712). 

517. Lettre autographe de Jacques de Forbin-Janson, archevêque 
d'Arles, au sujet d'une contestation avec les consuls de cette ville sur 
une question de cérémonial, etc. (Arles, 26 décembre 1712). 

518. Billet autographe de Charles-Emmanuel de Savoie, enfant, à 
sa grand-mère (1712). 

319. Billet autographe, en italien, d'Antoine-Joseph Bianchi (Castel 
Fiorentino, 10 juillet 1713). 

320. Lettre autographe de Jacques de Matignon, ancien évêque de 
Condom , abbé de Saint-Victor de Marseille, au sujet de difGcultés élevées 
entre lui et les religieux de cette abbaye (Saint-Victor, 30 sep- 
tembre 1713). 

321. Certificat délivré par Henri Ledran, chirurgien major des 
gardes françaises, à un cavalier estropié par suite d'une blessure reçue 
à la bataille de Malplaquet (au camp devant Fribourg, 8 no- 
vembre 1713). 

322. Lettre autographe de Charles-François de Vintimille, comte 
du Luc, qui fait mention de la prise récente des forts de Fribourg 
(Soleure, 22 novembre 1713). 

323. Lettre autographe de Louis-Pierre de la Tour du Pin de Mon- 
tauban, évêque de Toulon, au sujet d'un procès qu'il a avec un curé 
d'Ollioules (Toulon, 3 février 1714). 

524. Lettre de recommandation, autographe, de Prosper-N'icolas 



308 MANUSCRITS xv 

Bauyn d'Angervilliers, ministre d'Etat, en faveur du nouvel évêque de 
Vence (Grenoble, 15 avril 1714). 

525. Lettre d'affaires du P. de la Rue, jésuite, à M. Jomart de 
Montigny, procureur à Conflans ; « je suis icy occupé à un triste em- 
ploy auprès du cercueil de mon prince » (Saint-Denis en France, 
13 juin [1714] ; cachet). 

326. Lettre autographe, en italien, de Victor-Amédée II, duc de 
Savoie, à son fils le prince de Piémont ; il se félicite du rétablissement 
de sa santé (Messine, 28 juillet 1714; cachet). 

527. Lettre autographe, en italien, du prince Victor-Amédée, fils 
aîné de Victor-Amédée II, à la duchesse de Savoie, sa mère, qu'il ira 
rejoindre à Nice (Moncalieri, 15 août 1714). 

528. Certificat délivré par Georges Maréchal, premier chirurgien 
du roi, à un capitaine du régiment royal, blessé grièvement (Ver- 
sailles, 6 septembre 1714). 

529. Lettre autographe de Marie-Françoise de Choiseul, marquise 
de Praslin, (à Nicolas Desmarets, secrétaire d'État), duquel elle solli- 
cite l'autorisation de disposer de sa pension pour faire un paiement 
(1714). 

550. Lettre de Dom Martène à M. Coquebert, conseiller au prési- 
dial de Reims, qu'il remercie d'avoir revu pour lui la charte originale 
de la fondation de l'abbaye de Saint-Denis de cette ville (Paris, 
29 mars 1715 ; cachet). 

551. Lettre de Jean de Boullongne, priant défaire viser au plus tôt 
une ordonnance donnée pour un officier (Paris, 24 mai 1715). 

552. Lettre autographe, en italien, du comte Maffei, vice-roi de 
Sicile ; sur la situation et l'état des esprits en ce pays (Palerme, 
6 juillet 1715). 

555. Lettre de Jacques de la Neuville, qui sollicite un poste (Paris, 
15 juillet 1715). 



xvi DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 309 

534. Billet autographe de l'abbé de Saint-Pierre ; il lui est venu à 
l'esprit une pensée qui lui a paru convenir au caractère du duc d'Or- 
léans, et il l'a aussitôt mise par écrit (au Palais Royal, 10 oc- 
tobre 1715). 

535. Quittance signée de Nicolas de Largillière, peintre ordinaire 
du roi, membre de l'Académie de peinture et sculpture (4 dé- 
cembre 1715). 

536-557. Fragment d'une lettre de Marie-Christine de Noailles, 
épouse d'Antoine, duc de Gramont (?) ; recommandation pour le duc 
de Lesparre, etc. ([vers 1715?] ; la date et la signature ont disparu). 
— Autre fragment d'une lettre (d'une parente de la précédente?) 
(sans date, signature lacérée). 

Carton XVI. — Années 1709-1784. 

1. Lettre autographe de Michel-Etienne Turgot à l'abbé Dorval, à 
Paris, sur les revenus de l'abbaye de Blanche-Couronne (Paris, 
14 mars 1716). 

2. Attestation donnée par Louis-Pierre de la Tour du Pin de Mon- 
tauban, évêque de Toulon, à un extrait d'un acte de baptême, du 
2 juillet 1649, délivré par M. d'Audiffret, curé de la paroisse de 
Six-Fours (Toulon, 9 mai 1716 ; signé Louis, év. de Toulon ; sceau). 

3. Lettre autographe du baron de Schulembourg (à un ministre de 
Savoie?); il le charge de remettre au roi une lettre par laquelle il 
informe celui-ci « du commencement de sa commission » (Hanovre, 
30 août 1716). 

4-5. Lettre autographe d'André Brue, commandant général pour a 
compagnie royale du Sénégal, au Conseil de la marine; il l'informe 
de la capture faite par le navire le Duc d'Orléans, d'un bâtiment 
anglais qui traitait contre les privilèges de la compagnie du Sénégal ; 
il en profite pour demander au conseil de soutenir et favoriser cette 
compagnie (Sénégal, 2 septembre 1716). — Commission donnée par le 
même à Julien Dubellay, « teneur de livres général » en la conces- 



310 MAXUSCRITS xvi 

sion, pour faire l'interrogatoire d'ofGciers et marins d'un navire 
anglais capturé (Fort Saint-Louis, 26 mars 1719; signé Briie). (Ces 
deux pièces incomplètes, rognées sur l'une des marges.) 

6. Quittance donnée par le cardinal Melchior de Polignac, d'une 
somme reçue sur les 6,000 livres que le roi lui a accordées pour la 
décharge de ses décimes (Paris, 7 octobre 1716 ; signé le cardinal 
de Polignac). 

7. Lettre de souhaits, autographe, en italien, de Joseph Riccardi, 
premier président du sénat de Savoie, à Victor-Amédée II (Casai, 
13 décembre 1716). 

8. Lettre de Claude-François Bidal, marquis d'Asfeld, qui annonce 
l'envoi de pièces relatives au port de la Ciotat (16 février 1717; signé 
d'Asfeld) . 

9. Diplôme en italien, instituant Vincent Biondi notaire en la ville 
de Florence (Florence, 20 mai 1717 ; signé F. Buonarroti ; formule 
imprimée, avec la figure des armes du grand-duc de Toscane, en tête ; 
sceau portant l'empreinte des mêmes armes). 

10. Lettre de Marie de Modène, veuve de Jacques II, roi d'Angle- 
terre, annonçant à l'archevêque d'Avignon l'envoi de trois montres 
anglaises, l'une d'or et les autres d'argent, sur l'ordre du roi, son Gis 
(Chaillot, 30 mai 1717 ; signé Marie B.). 

11. Lettre de souhaits, autographe, de Marie-Jeanne-Baptiste de 
Savoie-Xemours, duchesse de Savoie, à son petit-fils (Charles-Emma- 
nuel) (17 juillet 1717). 

12. Lettre autographe de Jean-Baptiste-Henri du Troussetde Valin- 
court, au sujet del'amirauté de Marseille (Versailles, 20 juillet [1717?]). 

15. Lettre autographe de Guillaume-François Joly de Fleury à 
M. de la Galissonnière, sur la défense h faire aux religieux de Beaupré 
de faire abattre des bois de haute futaie (Paris, 13 septembre 1717). 



xvj DE LA COLLECTIO.Y P. TARBK. ,'jll 

14. Lettre autographe, adressée par Marc-René de Voyer d'Argen- 
son (à Jean-François-Paul Lefèvre de Caurnartin), pour lui annoncer 
qu'il est nommé à l'évèché de Vannes (19 septembre 1717). 

15-16. Lettre autographe de Léon Potier de Gesvres, archevêque 
de Rourges, à l'évèque de Soissons (Jean-Joseph Languet de la Ville- 
neuve), sur une démarche qu'il a faite pour lui près du régent (Paris, 
27 septembre 1717). — Lettre du même, alors cardinal, à un destina- 
taire inconnu, sur une affaire ecclésiastique (« ce mardi 12 », [s. d., 
après 1719]). 

17. Lettre de remercîments, en italien, de Jean-Joseph Orsi au 
marquis Silvio de Gonzague, à Mantoue (Modène, 12 décembre 1717 ; 
souscription autographe). 

18. Engagement pris par Claude-Philippe de Tubières, comte de 
Caylus, conseiller d'honneur au parlement de Toulouse, envers sa 
mère, Marthe-Marguerite de Valois, veuve de Jean-Anne de Tubières, 
comte de Caylus, tutrice de Gabriel de Tubières; chevalier de Caylus, 
son 61s puîné, de payer à celui-ci une pension annuelle de deux mille 
livres jusqu'à sa majorité (Paris, au palais du Luxembourg, 31 jan- 
vier 1718 ; signé M. M. de Valois de Caylus et Caylus). 

19. Présentation faite au roi pour une charge de notaire en la colo- 
nie de la Louisiane, par les directeurs de la Compagnie d'Occident 
(en l'hôtel de cette compagnie, 13 février 1718; signatures de Lau 
et des autres directeurs ; pièce un peu rognée sur l'une des 
marges). 

20. Lettre du cardinal de X'oailles, archevêque de Paris, à l'évèque 
de Vannes (Lefèvre de Caurnartin), au sujet de la recommandation 
que celui-ci lui avait faite de l'abbé de Villechauve pour un canonicat; 
il lui envoie en même temps un exemplaire de son appel de la Consti- 
tution (Paris, 28 septembre 1718; signature et post-scriptum auto- 
graphes). 

21. Lettre autographe, de Louise-Françoise Routhillier, veuve de 
Philippe de Clérembault, maréchal de France, à M. d'Argenson, 



312 MANUSCRITS xvr 

auquel elle recommande « sa paroisse du Pin » (Saint-Cloud, 8 oc- 
tobre 1718). 

22. Billet autographe, en italien.de Lelio Cauda, ministre d'Etat, à 
Victor-Amédée II, roi de Sardaigne (s. d., après 1718). 

23. Lettre autographe du P. Le Tellier, jésuite, à l'évêque de Sois- 
sons (Jean-Joseph Languet de la Villeneuve), qu'il encourage dans sa 
lutte contre les Jansénistes (Amiens, i janvier 1719). 

24. Lettre de Claude Le Blanc, secrétaire d'Etat, au maréchal de 
Berwick, au sujet des affaires d'Espagne, de la condamnation par le 
Parlement du « dernier libelle d'Alberoni » , etc. (Paris, 23 mai 1719; 
signé Le Blanc). 

2o. Lettre autographe de Pierre Gilbert de Voisins, avocat général, 
à M. Le Boindre de Vauguyon, conseiller au Parlement, sur un procès 
entre celui-ci et le sieur Boffrand, architecte du roi (s. d., vers 1720; 
cachet armorié). 

26. Lettre autographe, adressée par Alexandre, duc de La Boche- 
foucauld, à M. de Beaujeu, gouverneur des Invalides, pour y faire 
recevoir un soldat qu'il lui recommande (s. d., vers 1720? ; fragment 
d'un cachet). 

27. Quatrain en italien, écrit de la main de Jean-Marie Crescim- 
beni, fondateur de l'Académie des Arcades (s. d., vers 1720?). 

28. Billet, signé Vsabeau, portant reconnaissance d'une somme de 
1,500 livres, due au sieur Chéron, peintre (G avril 1719) ; à la suite, 
quittance autographe donnée par celui-ci (Paris, 2 février 1720). 

29. Lettre de recommandation, autographe, de François-Bernard 
Potier, duc de Gesvres, en faveur de Mme de Bennepont, sa parente 
(Versailles, 5 mars [1720?]). 

50. Lettre autographe du cardinal de Mailly, archevêque de Keims, 
sur l'assemblée du Clergé, sur les prélats appelant de la Constitution, 



XVI DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 313 

et sur l'admission qu'on a faite de leurs députés à la participation aux 
prières (13 juillet 1720). 

51. Lettre de François Chicoyneau, médecin, à Le Bret, premier 
président et intendant de Provence, à Aix, au sujetde la peste de Mar- 
seille (s. d., 1720). 

52. Lettre de souhaits, autographe, du prince de Masserano à 
Victor-Amédée II, roi de Sardaigne (Madrid, 23 décemhre 1720). 

55. Lettre en italien, autographe, de Jean-Baptiste Morgagni, mé- 
decin, à Joseph Fiorentini, à Forli, consultation pour une personne 
malade, etc. (Padoue, 27 décembre 1720). 

54. Bequête adressée par Joseph Duverney à l'abbé Bignon, prési- 
dent de l'Académie royale des sciences, aGn d'être dédommagé des 
dépenses qu'il a faites, depuis plus de quarante ans, pour les collec- 
tions anatomiques du Jardin du Boi (s. d., vers 1720). 

5o-47. Dossier de pièces concernant Languet de la Villeneuve, 
évêque de Soissons, puis archevêque de Sens, et l'abbé Languet de 
Gergy, curé de Saint-Sulpice de Paris, son frère : Brouillon d'un mé- 
moire envoyé par l'abbé Languet, pour rendre compte d'une visite 
qu'il a faite à l'abbaye de Sept-Fonds par ordre du roi (s. d., vers 
1709). — Copie d'une lettre de Languet, évêque de Soissons, au car- 
dinal Dubois ; il est heureux de voir dissiper la crainte qu'il éprouvait 
d'avoir déplu au Bégent, et se recommande au cardinal pour les 
grâces que celui-ci lui a fait espérer (Soissons, 21 janvier 1721). — 
Brouillon de lettres adressées par lui aux évêques d'Auxerre, de 
Troyes et de Xevers, pour leur faire part de son élévation au siège de 
Sens (1730). — /</., lettres en latin, adressées au pape Clément XII, 
à la même occasion (1730 et 1731), lettre accompagnant l'envoi de 
l'un de ses ouvrages au pape (22 septembre 1731). — Leltic]du même, 
demandant une consultation juridique (Sens, 10 avril, s. d.). — 
Lettres du même au cardinal de Fleury, au sujet des bulles de Mme de 
Melun, nommée abbesse du Bricot, à Sézanne, et d'un synode con- 
voqué par l'évêque d'Auxerre (Sens, 29 et 31 août, s. d. ; notes mar- 
ginales, de la main du cardinal de Fleury ?). — /</., au maréchal duc 



314 MANUSCRITS xvi 

de Noailles, ministre, au sujet d'une querelle d'honneur portée au tri- 
bunal que celui-ci préside, et que l'archevêque désire accommoder 
(Sens, 24 novembre, s. d ). — Id. , minute d'une lettre adressée à 
I'évêque de Montauban, au sujet d'une imposition demandée au clergé 
(Sens, 8 novembre 1750). — Quittance donnée par l'abbé l.anguet de 
Gergy, d'une somme léguée à la paroisse de Saint-Sulpice par M. de 
Lessart, président des trésoriers de France (Paris, 13 juillet 1728). 

48. Lettre autographe du général Hackbrett (à un diplomate de la 
cour de Savoie?), sur une mission qu'il a fait remplir en plusieurs 
cours d'Allemagne (Berne, 12 juin 1721). 

49-o0. Lettre, en partie chiffrée, du cardinal Armand-Gaston de 
Rohan, au sujet du cardinal de Noailles et des affaires religieuses du 
temps (Rome, 1 er juillet 1721 ; signé Le card. de Rohan) ; billet 
autographe du même, priant de remettre la lettre ci-jointe au roi (s. d.) 

01. Lettre autographe de Simon Pelloutier à M. Brisechoux, son 
parent, conseiller du duc de Wurtemberg, à Montbéliard ; il lui fait 
part de la naissance d'une Glle, lui donne des nouvelles de Magde- 
bourg et des questions religieuses qui s'y agitent, etc. (Magdebourg, 
10 septembre 1721 ; restes d'un cachet). 

02. Requête adressée par Gui de Durfort, duc de Lorges, au duc 
d'Orléans, régent du royaume, afin d'obtenir, à son profit, des 
appointements « à la charge des chiens du roi, pour le chevreuil a 
(s. d., vers 1721 ; autographe). 

55. Fragments du brouillon d'un discours de l'abbé Henri-Emma- 
nuel de Roquette, sur la vanité des grandeurs (s. d., vers 1721 ; 
5 feuillets). 

$â. Lettre autographe de François-Victor Le Tonnelier de Breteuil, 
intendant du Limousin, à un correspondant auquel il exprime ses 
regrets de le voir quitter cette province (Limoges, I er février 1722). 

oîî. Lettre de l'abbé de Jussaud de Thorame à un prélat, sur le 
P. Gaimard, missionnaire (28 avril 1722). 



xvi DE LA C0LLECT10Y P. TARBÉ. 315 

56. Lettre autographe de François-Armand de Lorraine, évêqae de 
Bayeux; il exprime ses condoléances sur l'état de M. de Boissy, etc. 
(Caen, 17 juin 1722). 

57. Billet en italien, de Guido Grandi, mathématicien, au sujet de 
l'envoi d'un plan et d'un mémoire (au grand-duc de Toscane?) (Pise, 
19 juin 1723). 

58. Lettre d'affaires, autographe, en allemand, de Charles-Guil- 
laume, margrave de Bade (22 juin 1723). 

/ 59. Lettre du P. Berruyer, jésuite, à M. de Lessart, président des 
trésoriers de France, à Paris, au sujet d'un écolier auquel celui-ci 
s'intéresse (Bouen, 1 er août 1723). 



v 



60. Lettre d'affaires de Charles-Armand Fouquet, supérieur de 
Saint-Magloire, au P. de Langelière, procureur général de l'Oratoire 
(16 janvier 1724). 

61. Lettre de Jacques-Joseph Duguet, oratorien, à l'abbé d'Ilhes, 
à Saint-Magloire, à Paris ; il lui propose d'aller à Montpellier, s'il est 
déplacé, et l'entretient de diverses affaires concernant les jansénistes 
(19 janvier 1724). 

62. Lettre en italien, de Corso de Bicci à un de ses amis ; il lui 
donne diverses nouvelles, et l'engage, dans l'intérêt de sa santé, à mo- 
dérer son ardeur pour l'étude (Florence, 20 janvier 1724). 

65. Lettre du P. Louis Fenillée, minime, astronome et botaniste; 
arrivé à Cadix, il annonce qu'il se dispose à partir pour les îles Cana- 
ries, et insiste sur les grands frais que nécessite ce voyage (Cadix, 
12 juin 1724). 

64. Lettre de recommandation de Michel-Bobert Le Pelletier des 
Forts, conseiller de Bégence, en faveur de la veuve Jourdan (Paris» 
16 juin 1724). 

65. Lettre, en latin, de Joseph-Marie Mccatti, historien, à Gabriel 
Biccardi, sur un service célébré pour le roi d'Espagne Louis 1", et 



.316 MAXUSCRITS xvi 

sur une oraison funèbre qui y fut prononcée, etc. (Florence, 26 oc- 
tobre 1724). 

66. Lettre de souhaits, autographe, en français, de Frédéric I* r , roi 
de Suède, à Stanislas, roi de Pologne (1 er janvier 1725). 

67. Lettre de recommandation adressée à Le Bret, premier prési- 
dent au parlement d'Aix, par le cardinal Gualterio, ancien vice-légat 
d'Avignon (Rome, 25 avril 1725; signature et post-scriptum auto- 
graphes). 

68. Lettre autographe de Henri-Osuald de la Tour d'Auvergne, 
archevêque de Vienne, au sujet des couvents de femmes de son dio- 
cèse, ruinés par le système de Lau (Vienne, 18 juillet 1725). 

69. Lettre du P. Pierre-Joseph de Grainville, jésuite, au P. Paris, 
supérieur de la résidence de Pontoise, auquel il annonce la mort du 
P. Louis Ermar, recteur de la maison de Rouen (Rouen, 27 juil- 
let 1725). 

70. Lettre autographe, adressée par Louis-Bretagne-Alain de 
Rohan-Chabot, prince de Léon, à René Hérault, lieutenant de police, 
pour lui demander de vouloir bien faire donner un muid de bon blé à 
son boulanger (aux Bruyères, 26 septembre 1725). 

71. Lettre autographe de Françoise-Adélaïde de Xoailles, princesse 
d'Armagnac, au même, pour lui présenter une demande sur le même 
sujet (30 novembre 1725 ; cachet armorié). 

72. Lettre de souhaits d'L'lrique-Eléonore, reine de Suède, à Sta- 
nislas, roi de Pologne (Stockholm, 2 janvier 1726; signé La bonne 
sœur, voisine et alliée, Ulrica Eleonora). 

70. Commission donnée par Marie-Elisabeth d'Autriche, gouver- 
nante des Pays-Bas, à Mathias Yettine, à l'effet de remettre en Hol- 
lande entre les mains du receveur général des Etats généraux des Pro- 
vinces unies une somme fournie par le prince de Tour et Taxis, à 
cause du généralat des postes de ces pays (Bruxelles, 2 janvier 1726; 
signé Marie Elisabelhe). 



xvi DE LA COLLECTIOV P. TARBK. 317 

74. Quittance donnée par l'abbé Hardoin des honoraires qu'il a 
reçus, pour avoir prêché l'aient dans l'église des Quinze-Vingts 
(14janvier 1726). 

75. Lettre autographe de M. de Saint-Laurent, ministre du roi de 
Sardaigne, au sujet du voyage de M. Verani à Suse, etc. (Turin, 
13 février 1726). 

76. Lettre autographe d'Anne-Victoire de Savoie, chargeant M. Lan- 
franchide faire une démarche près du roi Vietor-AmédéeII(LaRavoire, 
25 septembre 1726). 

77. Lettre de Michel Sarrasin, naturaliste ; renseignements sur 
les animaux du Canada, réclamation du paiement de sa gratifica- 
tion, etc. (Québec, 10 octobre 1626). 

78. Quittance autographe, donnée par Charles- François des Mon- 
tiers de Mérinville, évèque de Chartres, pour ses honoraires pendant 
le temps de l'assemblée du Clergé (Paris, 18 octobre 1726). 

79. Lettre, en italien, de Dom Anselme Banduri, qui recommande 
un soldat pour le faire entrer aux Invalides (Paris, 6 novembre 1726). 

80. Lettre, en italien, de Caissotti, grand chancelier de Savoie, 
au sujet d'un document dont il a commencé la traduction (Turin, 
10 décembre 1726). 

81. Lettre de souhaits, autographe, en italien, du marquis Ferrero 
d'Ormea à la princesse de Savoie (Morne, li décembre 1726). 

82. Procuration générale donnée par Louis-Charles de la Mothe- 
Houdancourt, brigadier des armées du roi, lors de son départ pour 
son régiment, à Estelle-Thérèse de la Roche-Courbon, son épouse 
(Paris, 20 avril 1727 ; signé La Mothe-Houdancourt). 

83. Lettre autographe du prince Emmanuel de Savoie à Victor- 
Amédée II, roi de Sardaigne, auquel il envoie une expédition d'une 
transaction passée à Paris entre le prince de Carignan et les fondés de 
procurations de lui et de la princesse Victoire, sa sœur (;i mai 1727). 



318 MANUSCRITS xvi 

84-89. Dossier concernant le diacre François de Paris et sa 
famille : Lettre de M. de Tournus à Nicolas-Jérôme de Paris, con- 
seiller au Parlement, auquel il envoie des effets provenant du diacre, 
son frère (23 mai 1727; cachet). — Acte de baptême de François de 
Paris ! 1 er juillet 1690), extrait des registres de la paroisse Saint- 
Xicolas-du-Chardonnet de Paris (délivré le 8 juillet 1727). — Copie 
d'une lettre du diacre François de Paris à M. Masse, religieux en 
l'abbaye d'Ourscamps, sur les affaires du jansénisme (s. d., certifiée par 
Xicolas-Jérome de Paris, son frère, Paris, 6 août 1734). — Note 
biographique sur le diacre François de Paris (s. d.). — Deux lettres 
de Mme de Ludes de Paris, sur une distribution de reliques du diacre 
(lune s. d., l'autre adressée de Reims, le 12 septembre 1758, à 
M. Corbon, chanoine régulier à Chàlons). 

90. Lettre autographe du chevalier de Brancas, qui demande 
l'admission en l'hôtel des Invalides du sieur de Soûlas, capitaine du 
régiment d'infanterie d' A unis (Beaucaire, 16 juin 1727). 

01. Lettre autographe de Polixène de Hesse-Bheinfels, épouse de 
de Charles-Emmanuel, prince de Piémont, à son mari, auquel elle 
exprime sa joie de le revoir (Turin, 22 septembre 1727; cachet 
armorié). 

02. Lettre de recommandation, autographe, en italien, d'Apostolo 
Zeno, poète, en faveur du s r Marinoni (Vienne, 26 septembre 1727). 

03-04. Lettre de condoléances, en italien, adressée par François 
Ginori (évêque de Fiesoleen 1736), à la marquise Biccardi, à l'occa- 
sion de la mort de la comtesse Strozzi, sa fille (Pise, 24 novembre 
1727; pièce coupée en trois morceaux). — Lettre de conseils, auto- 
graphe, en latin, du même, à Gabriel Riccardi, fils de la marquise, à 
Rome (22 mai 1730; non signé). 

95. Lettre de Charles-Jean-Baptiste Fleuriau, comte de Morville, 
écrite lorsqu'il venait de prendre sa retraite de ses fonctions de secré- 
taire d'État (s. d., 1727). 

96. Lettre de compliments, autographe, de Germain-Louis Chau- 



xvr DU LA COLLECTION P. TARBÉ. 319 

velin, garde des sceaux, à M. Houlonois, substitut du procureur 
général, à Paris (Soissons, 2 janvier [1728?] ; cachet armorié) . 

97. Lettre de Charles Le Blanc, secrétaire d'Klat, au comte de 
Belle-Isle, au sujet de contraintes à exercer contre un receveur des 
tailles de Lyons-la-Forêt (Versailles, 2 4 mars 1728; signé Le Blanc; 
à la suite, note écrite de la main du comte de Belle-Isle). 

98. Lettre de souhaits, autographe, d'Éléonore de Hesse-Bheinfels- 
Uollembourg à Charles-Emmanuel, prince de Piémont Turin, 27 mars 

1728). 

99. Lettre de compliments, autographe, en italien, du marquis del 
Borgo, ministre de Sardaigne (Turin, 1G avril 1728). 

100. Lettre de Jean d'Ise de Saléon, vicaire général de Senez, 
nommé à l'évèché de Digne, sur les mesures prises pour vaincre la 
résistance des religieuses jansénistes du couvent de Castellane (Castel- 
lane, 30 juillet 1728). 

101. Lettre autographe de Marc de Beauvau, prince de Craon, au 
sujet d'un déserteur réfugié en Lorraine (Lunéville, 8 octobre 1728). 

102. Lettre autographe, en italien, de Zoppi, grand chancelier de 
Savoie, sur un édit royal relatif à la vente des fiefs (Turin, 1 1 oc- 
tobre 1728). 

103. Lettre de souhaits, en italien, du cardinal Prosper Lambcr- 
tini (pape en 1740, sous le nom de Benoît XIV), à Victor-Amédée II, 
roi de Sardaigne (Ancône, 27 novembre 1728; souscription auto- 
graphe). 

104. Lettres de compliments, autographe, en italien, de la prin- 
cesse Olympie Panfili Colonna (Borne, 11 décembre 1728). 

10i>. Billet autographe de Roger de Bussy-Babutin, évêque de 
Luçon, à Jean-François-Paul Lefèvre de Caumartin, évêque de Blois 
(23 mai [1729]). 



320 MAXLSCRITS xvi 

106. Lettre autographe de Yolande de Bavière, princesse de Tos- 
cane, à Victor-Amédée II, roi de Sardaigne, auquel elle demande sa 
protection en cas de besoin (Florence, 29 juillet 1729). 

107. Lettre de souhaits, autographe, de Christine, princesse de 
Hesse-Rheinfels, à Charles-Emmanuel, prince de Piémont (Rheinfels, 
12 décembre 1729). 

108. Lettre de souhaits, autographe, adressée au même par Louis- 
Dominique, comte de Cambis, ambassadeur de France (Paris, 20 dé- 
cembre 1729). 

109. Permission signée de Le Roy, curé de Sainte-Marguerite de 
Chàlons, pour faire la confession annuelle en 1730, à un confesseur 
soumis au mandement de l'évèque de Chàlons pour l'acceptation de 
la bulle Unigenitus (formule imprimée). 

110. Lettre autographe, en français, du vicomte de Rocaberti, au 
sujet du paiement des gages de son conseil (Vienne, 18 février 1730). 

111. Lettre autographe de Henri-Charles de Coislin, évêque de 
Metz, à Jean-François-Paul Lefèvre de Caumartin, évèque de Blois; il 
lui donne des nouvelles de Paris, lui annonce qu'il va bientôt dîner 
chez M. de Sully, etc. (Paris, 20 mai 1730). 

112. Lettre autographe, en italien, de Grégoire Redi à Dominique 
Manni, imprimeur à Florence, au sujet d'une chronique qu'il a vaine- 
ment recherchée parmi les manuscrits de François Redi (Arezzo, 
23 mai 1730; cachet armorié). 

115. Lettre de Charles-Eugène, duc de Lévis, sur une convention 
proposée à l'évêque de Bàle pour une restitution réciproque des déser- 
teurs et malfaiteurs, et sur diverses nouvelles des événements poli- 
tiques du temps (au camp près Bellegarde sur la Saône, 4 juil- 
let 1730; signé Le duc de Lèvij) ; à la suite, copie d'une lettre de Jean- 
Conrad de Reinach, évêque de Bàle, en réponse à la proposition qui 
lui a été faite (Porentruy, 25 juin 1730). 



xvi DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 321 

1 1 i . Lettre, en italien, de Melchior délia Briga, jésuite, à l'occa- 
sion de l'avènement du cardinal Corsini Clément XII) au trône ponti- 
fical (Sienne, 10 juillet 1730). 

1 1«>. Lettre de l'archevêque d'Ephèse annonçant l'élection du pape 
à un ministre (du roi de Sardaigne) (Altorf, 31 juillet I 7 ; i < ) ; souscrip- 
tion autographe). 

I l(>. Lettre de recommandation du cardinal de Fleury en faveur 
de la marquise de Simiane (Versailles, ?.3 septembre 1730; signé 
Le card. de Fleury). 

117. Lettre autographe, en italien, du marquis de Saint-Thomas 
au roi de Sardaigne Victor-Amédée II, auquel il donne des nou- 
velles de la santé du duc et de la princesse de Savoie (Turin, 2'* oc- 
tobre 1730). 

1 18. Lettre de compliments, autographe, d'Aymar-Jean de Nicolaï 
à Mme de Saint-Sulpice, à Paris (Osny, 2 novembre 1730; reste d'un 
cachet armorié). 

119. Lettre autographe, en italien, de Petitti, intendant général 
de la Savoie, au marquis Ferrero d'Ormea; il lui fait part et le com- 
plimente de la bonne opinion que le roi Charles-Emmanuel a de 
lui, etc. (Chambéry, 8 novembre 1730). 

120. Lettre, en italien, du marquis Ferrero d'Ormea au précédent ; 
il demande qu'il soit accordé un délai suffisant pour la vérification des 
biens féodaux, etc. (Turin, 25 novembre 1730). 

■* 121-122. Deux lettres, sans lieux ni dates, de François-Augustin 
Paradis de Moncrif, l'une relative à l'envoi qui lui a été fait d'un 
roman nouveau, l'autre à des négociations diplomatiques en Suisse 
(vers 1730?). 

125. Notification de la nomination faite par Louis-Georges, mar- 
grave de Bade, d'un valet pour la chasse du faisan (Rastadt, 2!> mars 
1731 ; pièce en allemand ; en-téte imprimé). 

TOME XXXIX*. -2 1 



:>22 MANUSCRITS xvi 

124. Lettre, en italien, adressée par Claude Beaumont, peintre, an 
roi de Sardaigne, alin de solliciter une subvention pour le voyage qu'il 
se dispose à taire en venant près de lui (Rome, 18 avril 1731 ; signé 
Cluii il io Beaumonl). 

1 *>,>. Lettre d'affaires de Philippe-Alexandre, bailli de Conflans, au 

sujet de l'ordre qu'il a reçu de mettre en réserve le quart d'une pièce 
de bois dépendant de la commanderic d'Arville (Marly, 18 mai 1731). 

Iii(>. Lettre autographe de Charles-François, due de Montmorency- 
Luxembourg, pour obtenir qu'un sergent malade soit traité aux Inva- 
lides (Paris, 29 juin 1731 ; en tète de la pièce, bon signé de Prosper- 
\icolas Bauyn d'Angervilliers, secrétaire d'Etat, le (5 juillet 1731). 

127. Lettre autographe de Lanfranchi, ministre du roi de Sardaigne, 
au chevalier Petitti, auquel il accuse réception de plusieurs lettres 
(Turin, 3 octobre 1731). 

I «>iî. Lettre autograpbe, en italien, de Jean-Baptiste Rogiuo, grand 
chancelier, au sujet d'une demande de secours pour la réparation de 
l'église paroissiale de Massongy (Turin, 9 octobre 1731). 

129-151. Lettre de Paul d'Albert de Lu y nés, évêque de Bayeux, a 

un prélat qu'il félicite de son instruction pastorale contre les disciples 
de Quesnel (Bayeux, 13 janvier 1732). — Lettre du même, alors car- 
dinal et arebevèque de Sens, au sujet de la défense faite par Lbarles- 
Antoine de la Roche -Ay mon, archevêque de Reims, grand aumônier de 
France, au curé de la paroisse Notre-Dame de Fontainebleau, d'as- 
sister à l'administration des sacrements au dauphin (Versailles, 
23 avril 1766). — Lettre du même en réponse à des éloges que lui 
avait adressés un abbé (\oIon, I ' r juillet 17S'i 

152. Lettre autograpbe, en italien, de Philippe Juvara, arebitecte, 
à nu ministre de Sardaigne, an sujet d'un projet d'édifice, qu'il avait 
présenté à Rome (Rome, 22 mars 1732 . 

155. Lettre d'affaires de l'abbé Jacques Pernéty a M. Rory, grand 
maître des eaux et forêts, à Paris 7 mai 1732). 



wi DE LA COLLE CT 10 M P. TARBÉ. :;2:ï 

154. Lettre d'affaires d'Antoine-Paul-Jacques de Ouélen, comte de 
La Vauguyon,au sujet d'un procès (Saint-Maigrin, 22 octobre \l-\2 . 

155. Lettre de remerciements et de souhaits, autographe, d'Ar- 
mand de Béthune, duc de Charost, ministre d'Etat ià Le Bret, inten- 
dant de Provence ?) (Marly, 16 janvier I7;};5i. 

1«"»(». Lettre autographe du cardinal Thomas-Philippe d'Alsace, 

archevêque de Malines, donnant des nouvelles de sa santé et de celle 
de son frère, malade à Lunéville (Malines, 9 février 1733). 

157. Lettre de Joseph Pellerin, commissaire général de la marine, 
au sujet de règlements faits pour les échelles du Levant (Versailles, 
13 mars 17:5;} ; pièce «in peu rognée du côté droit). 

158. Lettre de l'abbé Henri-François de Vence à Mme Deshayes, 
épouse de M. Deshayes, libraire à Paris, à propos de fournitures de 
livres (Nancy, i avril 1733; reste d'un cachet). ( 

159. Lettre autographe de Henri de Belsunce, évêque de 

Marseille, sur la nomination d'un aumônier du château d'If (Marseille, 
13 avril 1733 . 

1-iO. Lettre autographe de Jean-Baptiste Oudry, peintre, à Papillon, 
graveur sur bois, à Paris, au sujet de la réception de celui-ci à la 
Société des Arts (27 avril 173} ; reste d'un cachet). 

141. Lettre autographe de Jean-Bapliste-Antoine de Bramas, 

archevêque d'Aix, sur la misère de la Provence et la nécessité de ne 
point lui imposer de nouvelles surcharges (L'Isle, 3 septembre 17;};}). 

142. Lettre du maréchal de Villars, à Le Bret, intendant de Pro- 
vence, auquel il annonce que le roi vient de l'honorer de la charge de 
maréchal général de France (Villars. 21 octobre 1733; signature et 
post-scriptum autographes]. 

145. Lettre autographe de Léopold, duc d'Arenberg, à Malbias 
Nettine, au sujet du bail de l'hôtel d'Egmonl (Vienne, l<; dé- 
cembre 1 733 . 



32V MANUSCRITS xvi 

144. Lettre autographe de Gundacker-Louis, comte d'Althan, au 
même, à Bruxelles, auquel il demande le montant d'une lettre de 
change qu'il a reçue de ML Helvétius (Gand, 31 décembre 1733). 

145. Lettre de l'abbé Poncet de la Rivière (évéque de Troyes en 
1742) à M. Logier, comptable des Quinze-Vingts, à Paris, relative- 
ment à ses honoraires de prédicateur de Pavent en cet hôpital (11 jan- 
vier 1734; cachet armorié brisé). 

146. Lettre autographe de Pierre-François Lafitau, évèque de 
Sisteron, sur un conflit entre un consul et les Cordeliers de Manosque 
(Lurs, 20 septembre 173i). 

147. Lettre autographe de Jean-François Boyer, évéque de Mire- 
poix, au marquis de Sache, à Cormeilles, par Franconville; il s'excuse 
de n'avoir pu lui écrire, à cause de ses nombreuses occupations pas- 
torales, etc. (Mirepoix, 22 septembre 1734; cachet armorié brisé). 

148. Lettre autographe de François de Franquetot, duc de Coignj , 
maréchal de France, à Charles-Emmanuel, roi de Sardaigne, au sujet 
des mouvements de troupes que celui-ci a ordonnés (s. d. [28 sep- 
tembre (?) 1734]). 

140. Lettre, en italien, de Barthélémy Corsini, littérateur, à Domi- 
nique Manni, à Florence, au sujet de l'envoi qne celui-ci lui a fait du 
tome premier de la Vie fies Saints Pères (Rome, 20 octobre 1731; 
signé Barlol. Corsini; cachet armorié). 

li>0. Ordre donné par le comte de Harrach, premier ministre de 
l'archiduchesse, gouvernante générale des Pays-Bas, à un courrier, 
d'aller en poste à Calais avec une lettre pour la comtesse de Buren 
(Bruxelles, 4 décembre 1734; signé Ferd. Junghen; cachet armorié). 

151. Lettre écrite pendant les Etats tenus à Rennes, par Françoise 
de Roquelaure, épouse d'Alain de Roban-Chabot, prince de Léon, à 
Antoine-Gaston-Jcan-Bapliste, duc de Roquelaure, son père, auquel 
elle recommande plusieurs personnes (s. d., 1734 . 



XVI DE LA COLLECTION' P. TARBÉ. 325 

152. Lettre autographe du duc de Chàlillon au Père principal du 
collège Louis-le-Grand, à Paris, relativement au paiement de la pen- 
sion de son fils (Paris, 27 février 1735). 

io5. Lettre de M. de Bagnols au sujet de l'exécution du testament 
de Mlle de Grignan (Paris, 28 avril 1735). 

154. Lettre de Nicolas Petitpied à Colbert de Croissy, évèque de 
Montpellier, auquel il envoie un exemplaire de son Traité de l'espé- 
rance cl de la crainte chrétiennes (Paris, 4 juillet 1735). 

ii>i>. Témoignage d'un prix de version grecque décerné au collège 
de Beauvais, signé de Charles CofGn, recteur de l'université de Paris 
(18 août 1735; formule imprimée). 

156. Lettre autographe du chevalier Ossorio, ambassadeur de Sar- 
daigne, à un ministre de cet état, au sujet des négociations diploma- 
tiques en faveur de la paix (Hanovre, 31) septembre 1735). 

j 

li>7. Lettre d'Evrard Titon du Tillet, qui charge de transmettre son 
livre du Parnasse à un bénédictin de Metz (12 novembre 1735). 

li>8. Lettre de Jean Soanen, évèque de Senez, à un de ses amis 
qu'il détourne de se livrer à des mortifications excessives (La Chaise- 
Dieu, 7 janvier 1736). 

liîî) Lettre d'affaires de Philibert Orry, contrôleur général des 
finances, à M. d'Ormesson (Paris, 4 avril 1736). 

160. Quittance autographe de Jean-Louis Audran, graveur 
(17 juillet 1736). 

161. Lettre de l'abbé Jomard, curé de Notre-Dame de Versailles, 
qui sollicite une aumône pour les pauvres, à l'occasion du baptême 
du dauphin (Versailles, 2G avril 1737). 

162. Mandat autographe de François de Beauvau, primat de Lor- 
raine, pour le paiement à M. Paris de Montmartel d'une somme qu'il 
lui doit (Nancy, 30 septembre 1737). 



326 MANUSCRITS xvi 

i(>5. Mandement de Claude Lamoral, prince de Ligne, invitant 
Mathias Xettine à payer pour le compte du prince au sieur Hermal la 
somme de quatre cents florins (Bruxelles, 10 décembre 1737; signé 
Le prince de Ligne). 

164. Lettre autographe de Charles de Bourbon, comte de Charo- 
lais, signée de ses initiales, et adressée à M. Léger à Paris, au sujet 
de travaux de construction (5 janvier 1738; cachet armorié. Pièce 
provenant de la collection P.-J. Fontaine, dont elle porte l'estam- 
pille). 

1 65-166. Bequète, en italien, adressée au roi de Sardaigne 
Charles-Emmanuel III, par Barthélémy Gillio, de Bivoli, afin d'ob- 
tenir un délai pour satisfaire à une obligation dont il doit s'acquitter 
par suite de l'entreprise qu'il a faite des fortifications de la ville 
d'Alexandrie; à cette pièce sont annexées des lettres signées du roi 
Charles-Emmanuel, accordant un délai de six mois (Turin, 17 jan- 
vier 1738 ; sceau royal). 

167. Lettre autographe de Jean-Baptiste Colbert, marquis de 
Torcy, qui se plaint d'affronts qu'il a reçus (Bouen, 22 décembre 

1738). 

108. Lettre d'Eléonor du Bourg, maréchal de France, au maréchal 
duc de Biron, sur un jugement prononcé « dans l'affaire concernant 
M. d'Houtetot, capitaine au régiment royal de Pologne * (Strasbourg, 
1" janvier 1739; signé Le Ma} Du Bourg). 

ICO. Bail, en italien, fait au nom de Manfred Conti et de l'abbé 
Antoine Conti, son frère, d'une ferme à Antoine Furregato « délia 
villa délie Cranze » (12 avril 1739; souscription de la main d'Antoine 
Conti). 

170. Lettre de Charles-Armand, duc de Biron, maréchal de France, 
à M. Varlet, prévôt général à Soissons, au sujet d'un duel ayant eu 
lieu à Chauny entre deux officiers, dont l'un a été tué (Paris, 2X avril 
1739; signé le .1/*' duc de Biron). 



xvi DE LA COLLECTION P. TARDÉ. :}27 

171. Lettre de Louis de Brancas au maréchal de Biron, dii(|uel il 
sollicite le transfèrenient au Saint-Esprit d'un ancien officier, pri- 
sonnier dans la citadelle de Port-Louis (lîochefort, 9 juin 1739; 
signé Braïuas). 

172-17,"». a Instruction pour M. le marquis d'Haussonville, colonel 
du régiment Hojal Roussillon, partant du camp de Corte, lesamedy 2(î 
(lis. 25) juillet » , pièce signée de Marie-Yves Desmare ts, comte de 
Maillebois (Corte, 24 juillet 1730; la pièce porte la date erronée du 
25 juin). — Lettre d'affaires, autographe, du dit comte de Maillebois 
(s. d.). 

174. Lettre d'affaires de M. de Chanclos, gouverneur d'Ostcnde, 
à Mathias Xettine, banquier et trésorier de la cour, à Bruxelles 
(Luxembourg, 22 août 1730; cachet armorié). 

17.Î. Lettre, en italien, de Jean Gaétan Boltari, remerciant d'un 
livre qui lui a été offert et dont il fait l'éloge (Rome, 1 4 septembre 
1739). 

I7G. Demande adressée par Pierre, comte d'Erlach, pour faire 
entrer aux Invalides un soldat suisse qui veut abjurer le protestan- 
tisme (Paris, 9 mars 17 40 ; autographe). 

177. Lettre d'affaires, autographe, de Dom Calmet à M. Brasy, 
avocat à Badonviller (21 juin 1740; cachet armorié). 

y. 171$. Lettre autographe de Charles-Daniel-Gabriel de Caylus, 
évéque d'Auxerre, à l'évèque de Troyes (Bossuet), qu'il félicite de sou 
attitude en l'assemblée du clergé (Auxerre, 2 novembre [vers 1 7 40?]). 

170. Certificat délivré par Pierre Maloët, médecin, à un soldat 
incurable, soigné aux Invalides (10 novembre 1740). 

180. Lettre, en italien, du P. Ange Calogiera, camaldule.au sujet 
d'un envoi de livres (s. d., vers 1740?]). 



328 MANUSCRITS xvn 

Carton XVII. — Annébs 17 41-1806 

1. Bulletin signé de Marc d'Argenson, renvoyant à l'examen de 
l'abbé Sallier, pour en donner son jugement au chancelier, un livre 
intitulé : Psaltcrium liebraïcum, cum tiotis crilicis et version* latina 
(16 février 1741; formule imprimée). 

il. Lettre de souhaits, autographe, d'Anne-Thérèse de Savoie, prin- 
cesse de Rohan-Soubise, à Charles-Emmanuel III, roi de Sardaigne 

(Versailles, 25 décembre 17 il). 

."»-<>. Quatre lettres au sujet des représentations sur la perception 
du dixième, qui devaient être arrêtées en une assemblée des chambres 
au Parlement, et faites au roi par le premier président (10, 11, 13 et 
2-\ avril 17't2; les lettres des 10, 11 et 23 avril ne sont pas signées; 
celle du 13 avril, incomplète à la fin, est adressée au comte de Mau- 
re pas). 

7. Consentement donné par Louis de Lorraine, prince de Lambesc, 
et par la princesse, son épouse, qui prient le prince Charles de Lor- 
raine » de continuer à demander |>our M. de Hrionne, soit la survi- 
vance, soit le titre de la charge de grand écuyer de France » , aux 
conditions qui leur ont été soumises et qu'ils acceptent (Paris, 
5 juin 1742; pièce en partie autographe, et signée par le prince et la 
princesse de Lambesj 

<î. Permission, en italien, signée de Jules Rucellai, autorisant Fran- 
çois Biondi à prendre possession d'un bénéfice au diocèse de l'orli 
(Florence, 30 juin I 7 \2 

'.) Lettre autographe d'Ignace Solar, marquis de Rreille, à un 
ministre du roi de Sardaigne, auquel il donne des nouvelles de la saule 
de la famille royale, et qu'il entretient de l'état (\cs affaires en Savoie 
(Turin, 12 octobre 17i2). 

10. Lettre d'affaires de Jean-Georges du Vernoy, membre de 
l'Académie impériale des sciences de Saint-Pétersbourg Stuttgard, 

10 novembre 17 42). 



xvii DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 329 

11-12. Quittances données par Charles-Albert de Bavière, empe- 
reur d'Allemagne, de sommes à lui avancées par le roi de France, 
pour l'entretien de ses troupes et pour ses pressants besoins (Francfort, 
15 mars et 28 novembre 17 43; deux pièces incomplètes, lacérées en 
tète; signées Charles). 

15. Lettre autographe du comte de Sale à un ministre de Sardaigne, 
<|ii'il entretient de l'arrivée d'un renfort de onze vaisseaux anglais dans 
la Méditerranée, de l'approche de troupes françaises en Provence, du 
traité de ll/orms, etc. (Bologne, 29 décembre 1743). 

14. Note sur les autels privilégiés, souscrite par Joseph-Simon 
Assemani, « Syrus Maronita, autor Bibliotb. orienta lis « (vers 1743 

15. Contrat de mariage de Joseph Lalitle, garçon chirurgien 
demeurant à l'hôtel de Torcy, rue de Bourbon, à Paris, et Marie- 
Catherine Legrand, signé de Jean-Baptiste Colbert, marquis de Torcy, 
ministre d'État, et de Catherine-Félicité Arnauld de Pomponne, son 
épouse, de Jean-Baptisle-Joachim Colbert, marquis de Croissy, et de 
Charlotte-Henriette de Coigny, son épouse, de Julie de Vibraye, de 
Madeleine de Castellane,et de plusieurs autres témoins (Paris, 30 jan- 
vier I 7 H). 

h». Lettre de Jean Aslruc, médecin, à M. Boullenois, substitut du 
procureur général, à Paris, au sujet des honoraires qu'il réclame pour 
lis visites qu'il a faites à Mme de Mauperché dans sa dernière maladie 
(8 avril 17 44; reste d'un cachet armorié). 

I 7. Certificat donné par la maréchale de Gramont (Marie-Christine 
de\oailles),à un cuisinier qui a été à son service (Paris, 27 avril 1744; 
signé La mares/halle de Gramont). 

18. Lettre de Daniel-Charles Trudaine, directeur des pouls et 
chaussées, à M. de Martigny, sur une affaire concernant les habitants 
d'Arpajon (0 mai 17 44). 

19-20. Lettre du cardinal Armand-Caston de Rohan, grand aumô- 
nier de France, sur les affaires de la Sorbonne et sur la convalescence 



330 MANUSCRITS xvn 

du roi (Metz, 12 septembre 1744; signé Le eard. de Rohan). — 
Lettre du même à l'évêque de Klois qu'il remercie de l'envoi de son 
mandement (Fontainebleau, s. d. ; signé Le card. de Rohan . 

21. Congé donné à un soldat de milice par Claude-Henri Feydeau 
de Marville, lieutenant général de police de Paris (Paris, 22 dé- 
cembre 1 7 i i ; formule imprimée; signature autographe). 

*2 l 2. Lettre d'Klienne de Silhouette, qui transmet un extrait d'une 
lettre reçue de Londres, pouvant intéresser la navigation (Paris, 
18 mars 17 45 ; pièce rognée du côté droit). 

25. Lettre en italien, de François-Nicolas Bandiera, jurisconsulte; 

il exprime les regrets que lui cause la séparation d'un de ses amis, etc. 
(Pise, 26 avril 17 45). 

24-2;>. Lettre en italien, de Marcel Venuti, antiquaire (2 juin 1745 . 

— Lettre, en italien, de Ridolfino Venuti, son frère, au chanoine 
Renaud Sellari, à Cortone, au sujet de l'Académie toscane (Rome, 
12 juin 1757; cachet armorié). 

li(î. Lettre de provision de l'oflice de procureur es juridictions 
royales de Ribemont, accordée à Barthélémy Ouilliet par Charles de 
Bourbon, comte de Charolais, tuteur honoraire de Louis-Joseph de 
Bourbon, prince de Coudé, comte de Ribemont (Paris, 20 juin 17 4"); 
signé Charles de Bourbon). 

°.7-2î$. Instructions données par Mahé de la Bourdonnais à M. de 
La Gatinais, pour se rendre en la rade de Mahé, afin d'en rapporter les 
lettres qui doivent l'y attendre (à bord de Y Achille, 21 juin I7i(î; dans 
un post-scriptum, il charge de cette commission M. de La Beaume; 
signé Mahé de la Bourdonnais). — Lettre autographe du même, à 
M. Dennelle, à Paris , auquel il donne un rendez-vous pour affaires 
(s. d., cachet armorié). 

îiî). Formule des vœux prononcés par Louise-Antoinette-Françoise 
\ivet, en l'abbaye de Notre-Dame de \\ ari ville, de l'ordre de Fonte- 
vrault, en présence d'Elisabeth Racine, prieure (4 octobre I7i(>). 



* v " DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 331 

50. Lettre du P. Guillaume Ségaud, jésuite, au sujet de la restitu- 
tion dont il a été chargé, d'une somme due au roi (9 décembre 1746 . 

ôi. Lettre d'Alexandre Tanevot, premier commis des finances, à 
un magistrat, à l'occasion d'un procès qu'il a à soutenir (Versailles, 

2 mai 1747). 

52-55- Laisscz-passer autographe, donné par Gaspard de Cler- 
mont-Tonnerre à son houlanger (au camp du Parc, 25 juin lTîT; 
cachet armorié). — Ordre d'arrestation donné en l'assemblée des 
maréchaux de France (Paris, 22 mai 1780; signé Le M 1 duc de Ton- 
nerre; cachet armorié). 

ô'i. Lettre autographe de Maximilien-Fmmanuel, prince de 
Hornes, à un correspondant, auquel il confirme la nouvelle de la 
signature des préliminaires de la paix (Bruxelles, 11 mai I7is . 

5o. Lettre d'affaires, autographe, de Marc-Antoine-Front de 
Beaupoil-Saint-Aulaire, marquis de Lanmary, amhassadeur en Suède, 
à M. Judde, notaire (Stockholm, 3 juin 17'iN . 

."><►. Lettre autographe du marquis de Suse, à propos di\ bail d'une 
maison d'où il craignait d'être évincé (Caen, 9 juin 17 48; signé 
.1/. de Suse de Savoy e). 

r>7-«">8. Billet en italien, de Jean Lami au marquis Riccardi Flo- 
rence, 25 juin 1748). — « Osservazioni sopra a S. Detole » , notes his- 
toriques, écrites de la main de Lami. 

."»!). Lettre autographe de Guillaume de Lamoignon de Blane- 
niesnil, au sujet d'un procès concernant le duc de Lévis (Malesberbes, 
2 novemhre 1748). 

40-42. Mémoire en faveur des officiers réformés du régiment de 
Fitz-James cavalerie, écrit et signé par Charles, duc de Fitz-James 
(Fontainebleau, Il novembre 1748). — Lettre de Victoire-Louise- 
Sophie de Goyon de Matignon à son époux le duc de Fitz-James. lieu- 
tenant général des armées du roi, à l'armée du bas Rhin, auquel elle 



:332 MANUSCRITS xvii 

demande de ses nouvelles et qu'elle entretient des événements de la 
guerre, de la proposition que le duc de Cumberland a faite au duc de 
Richelieu d'une suspension d'armes, des affaires du Parlement, etc. 
(Versailles, s. d. [1757 ; cachet). — Lettre de Jean-Charles de Fitz- 
James, fils des précédents, au duc de Fitz-James, son père, à Paris; 
il lui annonce que, conformément à ses avis, il se rend plus fréquem- 
ment à la cour d'Angleterre, et qu'il a obtenu de lord Shelburne des 
pardons pour deux anciens cornettes du régiment de Fitz-James 
(Londres, 8 décembre 1766; cachet armorié). 

\7i-\\. Commission donnée par les membres du gouvernement 
provisoire des Pays-Bas à Mathias Xctline, banquier à Bruxelles, pour 
recevoir par provision les revenus des Pays-Has autrichiens occupés 
par la France, et qui doivent être évacués en vertu du traité d. Aix-la- 
Chapelle (Buremonde, 2 décembre 17i8; signature du duc d'Aren- 
berg ; à la pièce sont jointes des instructions pour la perception de 
ces revenus). 

Ï5. Lettre en italien, d'Antoine Cocchi à Jean Lami, qu'il prie 
d'insérer un de ses écrits dans ses Kot/ celles littéraires (16 février 1740). 

46. Brouillon d'une lettre de compliments de François-Xavier Bon, 
marquis de Saint-Hilaire, premier président à .Montpellier, au prince 
Jacques Horghèse, à Borne (Montpellier, 17 février 1749). 

47. Lettre autographe de François-Marie de Villers-la-Faye, baron 
de Vaulgrenant, ambassadeur en Espagne, au duc de Nivernais qu'il 
informe des dispositions où il a trouvé le roi et la cour, à son arrivée 
en ce pays (Aranjuez, 8 juin 1749). 

48-49. Lettre de Paul-François, marquis de l'Hôpital, au duc de 
Nivernais, an sujet (\u P. Cremona qu'il lui a recommandé, des entre- 
prises du prince Edouard et de l'affaire du fief de Carpegna (Porlici, 
24 juin I7î9; signé Le M. de l'Hospital). — Lettre du même sur une 
proposition de location de sa maison de Versailles pour le bureau des 
affaires étrangères (Chàtcauneuf, 15 novembre 1774 ; post-scriptum 
autographe). 



* v " DE LA COLLECTION P. ÏARBÉ. 333 

oO. Lettre autographe de Jean-Pierre-François, marquis rie Ripert- 

Monclar, relativement à une demande de mise en liberté de femmes el 
filles condamnées au refuge (8 août [ITiO? 1 ). 

iil. Lettre autographe de l'abbé Henri-Charles Arnauld de Pom- 
ponne à M. de La Baime, notaire à Paris, qu'il prie de lui apporter son 
testament, étant sur le point de subir l'opération de la taille (s. d., 
[vers 1750'?]; restes d'un cachet armorié). 

o2. Lettre de souhaits pour la nouvelle année, adressée par Jean 
Bernoulli fils à Jean-Jacques de Mairan, membre de l'Académie royale 
des sciences, au Vieux Louvre, à Paris (s. d.). 

î>5. Lettre en italien, de Joseph Bianchini à François Vettori, 
auquel il propose de l'inscrire parmi les membres de l'Académie d'his- 
toire ecclésiastique pontificale (s. d.). 

o4. Requête des Oratoriens de Juilly, pour obtenir du roi le paie- 
ment de l'arriéré de la pension du baron de Béarn-Dussau, jeune 
homme né de parents protestants, dont le roi leur a confié l'éducation 
(s. d., signé Boyer, prêtre de l'Oratoire et supérieur de Juilly). 

00. Lettre en italien, de Louis-Antoine Mnratori, au sujet d'une 
grave maladie qui vient de le frapper, et dont il est à peine remis 
(Modène, 3 janvier 1750). 

.>({. Lettre d'André-François Bourreau Deslandes, qui fait pari 
d'observations scientifiques sur un homme dont le poumon a été 

rongé par des vers, etc. (29 avril [1750?]). 

.î7. Billet en italien, de Jean Brunacci à un de ses amis Padoue, 
25 juin 1750). 

08-iîi). Beçu donné par Fticnne-François, duc de Choiseul, mar- 
quis de Stainville, d'une somme de 24,000 livres, délivrée par le 
tuteur de Louise-Honorine Crozat du Chàtel, sa future épouse Paris, 
10 décembre 1750; signé C/toiseul de Stainville). — Lettre du même 
au duc d'Aiguillon, auquel il annonce qu'il va lui faire passer en Bre- 



334 UA.V USC KITS xvn 

tagne ln>is bataillons d'infanterie de la basse Normandie (Versailles, 
(! mai 17(>2; signature et post-scriptum autographes). 

<>0. Lettre de Sauveur-François Morand, chirurgien, au sujet d'une 
observation communiquée à l'Académie des sciences sur un corps 
osseux trouvé dans les intestins d'un homme mort de la dysenterie 
(i mai 1751). 

61. Lettre de félicitations, autographe, adressée par Victoire- 
Marianne de Savoie, princesse de Carignan, à Marie-Antoinette- 
Ferdinande d'Kspagne, épouse de Victor-Amédéede Savoie, à l'occa- 
sion de la naissance d'un prince (Cbarles-Emmanuel-Ferdinand-Marie, 
né le 2i mai précédent) (Paris, 3 juin 1751). 

(îli. Lettre autographe de cette dernière à son beau-père Charles- 
Emmanuel III, roi de Sardaigne, auquel elle donne de ses nouvelles et 
de celles de son enfant (Turin, IG juillet 1751). 

(>ô-(>{. Lettre autographe de Victor-François, dinde Broglie, à 
M. Després, chef d'un bureau de la guerre, qu'il prie de faire part au 
comte d'Argenson de la nécessité de tirer le régiment de lioyal-Rous- 
sillon infanterie de Mont-Dauphin, et de le placer - dans le plat pays, 
pour pouvoir se rétablir >• (Paris, 23 juillet 1751 ; cachet). — Lettre 
du même aux entrepreneurs des hôpitaux, auxquels il se plaint des 
défectuosités de leur service (Cassel, 24 septembre 1700; sijjné 
Le Ma al dur de Broglie). 

(>;>. Lettre en italien, de Jean Bianchi à Jean Lami, au sujet de la 
publication d'articles dans ses Nouvelle* littéraires (Kimini, 30 oc- 
tobre 1751); au dos de la pièce, notes écrites par Jean Lami sur d'an- 
ciens actes concernant l'hôpital d'Altopascio. 

(>(>. Action de la compagnie du canal de Richelieu en Provence, 
entrepris par M. Floquet, ingénieur, pour la dérivation des eaux de la 
Duraoce (Paris, 20 juillet 1752). 

(il. Lettre autographe de Thomas-Arthur,' comte de Lally, annon- 
çant l'envoi de diverses pièces (La Rochelle, 12 septembre 1752 . 



xvii DE LA COLLECTION P. TAREE. 

(>«>. Lettre d'affaires, autographe, de Louis-François-de-Paule 
Lcfèvre d'Ormesson de Noyseau, consultation juridique demandée 
sur une affaire de succession et de substitution (A m boite, I 5 oc- 
tobre 1 7 r» 2 . 

(►!). Lettre de souhaits, en italien, de Jean-Vincent de;;!' llbcrti au 
marquis Charles Torrigiaui, à Florence (Vienne, 1 2 décembre I 7 r> ^ 

70. Rapport siyné de François de Chevert, sur l'étal de ses troupes 
et sur les manœuvres qu'il leur fait accomplir (an camp sous Sarre- 
louis, 8 juillet 1 753). 

71. Billet de Claude-Henri Feydeau de Manille, lieutenant général 
de police, à M. Doudot (Paris, 12 juillet 1753 . 

7*2. Lettre de Patrice-François, comte de Neny, à Mme Xettine, 
à Bruxelles; il lui annonce le prochain départ pour Bruxelles du 
comte de Cobenzl, etc. (Vienne, 28 juillet 1753 j/res tes d'un cachet 
armorié . 

7«~. Lettre de Jean-Baptiste-Louis Cliomel, médecin, contre un 
projet relatif aux chirurgiens et à leur réunion avec les médecins 
i 31 octobre I 753 . 

1\. Lettre de Louis-Auguslin-Auguste, comte d'Affry, à MM. Sil- 
vestre et Grand, banquiers, rue Pta trière, à Paris, auxquels il demande 
une avance de fonds (Fontainebleau, 8 novembre 1753; restes d'un 
cachet armorié). 

7.Î-70. Lettre de souhaits de Christophe-Antoine lligazzi, coadju- 
teurde Malines, à Mme Xettine, à Bruxelles (Madrid, ~2\ janvier 175 » ; 
cachet armorié). — Lettre du même, alors cardinal et archevêque de 

Vienne, à Mme Xettine; il lui adresse ses c loléances à l'occasion de 

la mort de son fils, et lui demande un secours pour la construction de 
la cathédrale de Péwèché de IVaitzen (Vienne, 16 mars 17G6; signé 
Lee* 1 . Migazzi; reste d'.un cachet . 

77-7ÎL Lettre d'affaires d'une dame d'Épinaj à M- de Vilry.procu- 



336 MANUSCRITS xvil 

reur au Chàlelet, à Paris (Paris, 30 janvier [1754?]). — Requête 
adressée à l'archevêque de Rouen par Jean Dufour, maître tailleur, 
protestant converti, pour solliciter de lui une pension, avec la recom- 
mandation de la marquise d'Epiuay (s. d.). 

7Î). Lettre autographe de Jean-Félix-Henri de Fumel, évèque de 
Lodève, à M. Trudaiue, intendant des finances, auquel il demande de 
s'intéresser à l'ouverture du chemin du Languedoc en Rouergue, qui 
doit passer dans son diocèse i Montpellier, 13 mars 1754); sur la 
même feuille, brouillon de la réponse de Trudaine, favorable à cette 
entreprise (28 mars 1 75 i . 

80. Lettre non signée, écrite à Grosley, avocat à Troyes, au sujet 
d'un article qu'il a publié dans le Journal de Verdun (18 mai 175 i . 

81. Certificat de Carie Vanloo, a gouverneur des élèves protégés , 
attestant à M. de Vandières, directeur et ordonnateur général des 
bâtiments, (pie le s r Deshais, peintre d'histoire, et les s r " Guiard 
et de la Rue, sculpteurs, ont étudié sous sa direction et sont .. en état 
de profiter avantageusement des chefs-d'œuvre de Rome et de l'Italie 

i Paris, 28 mai 1 75 4 ; signé Carie l'unioo). 

82-8Ô. Lettre autographe de Charles, comte de Cobenzl, à 
Mme Xettine, au sujet du paiement « de la tapisserie des Actes dc^ 
.Apôtres » (1 er août 1754 \ cachet), — Autorisation donnée par le même, 
chambellan et ministre plénipotentiaire de l'Impératrice pour le 
gouvernement des Pays-Ras, à Luc-Félix-Joseph Carton, entrepre- 
neur général des vivres pour les troupes de l'Impératrice dans les dits 
pays, de recevoir de la cour de France la somme de cinq cent mille 
livres, à compte des fournitures faites par lui aux troupes françaises, 
à leur passage par les Pays-Ras (Bruxelles, 25 novembre 1763; cachet 
armorié ; signé Le C. Cobenzl . 

84. Authentique de reliques, délivré par le cardinal Jean-Antoine 

Cuadagni, vicaire général du pape (Rome, 21 août 1754; sceau à ses 
armes; Formule imprimée avec les armoiries pontificales entête). 

8i>. Lettre de souhaits, autographe, de la princesse Marie de 
Savoie-Carignan (Fossano, 18 décembre 1 75 4). 



xvii DE LA COLLECTION I». TARBÉ. 337 

80. Lettre autographe de Charles-Etienne Le Pelletier de Beaupré, 
conseiller d'État, sur l'organisation du service des hôpitaux militaires 
(Soissons, 16 juillet [1755?]). 

87. Lettre de souhaits, autographe, de la princesse Isahelle de 
Savoie-Carignan (16 décembre 1755). 

88. Lettre d'affaires, autographe, de Joseph-Wenceslas, prince de 
Lichtenstein (à Mme Xettine) (Vienne, 23 décembre 1755). 

89. Lettre, en latin, d'Albert de Haller à Robert Gherardi Piccolo- 
mini d'Arragon; il lui annonce l'envoi d'un de ses livres, etc. (Berne, 
1" mars 1756). 

90. Lettre autographe de Charles de Saint-Albin, archevêque de 
Cambrai, à M. Houdot, procureur au Chàtelet, à Paris, au sujet de la 
location d'une maison appartenant à la famille de Luynes (Paris, 
2 juin 1756 ; cachet aux armes de ce prélat). , 

91. Lettre de Henri-Léonard- Jean-Baptiste Bertin, intendant de 
Lyon, au comte d'Argenson, près duquel il insiste pour le prompt 
paiement des entrepreneurs des fourrages, fournis en cette ville aux 
chevaux de remonie (Lyon, 15 juin 1756; post-scriptum et souscrip- 
tion autographes). 

92. Beçu des vingt-et-un premiers volumes des Mémoires de 
l'Académie des inscriptions et belles-lettres, donné par le président 
Hénault, au secrétaire de cette académie (8 mars 1757; autographe). 

95. Quittance donnée par Pierre-François Tafdieu, graveur, d'une 
somme de deux cent soixante-dix-sept livres quinze sous, pour des cui- 
vres de caries géographiques (Paris, -\ mai I7r>~i. 

94. Lettres d'affaires, en italien, de Pierre-François Foggini 
(Rome, 4 juin 1757). 

95-96. État des fournitures de chandelles qui seront faites en 
l'année 1758 aux officiers et sous-ofliciers de l'Hôtel royal des 

TOMF. XXXIX*. '-"- 



338 MAMSGRITS xvn 

Invalides, préposés à la garde du château de l'Arsenal, pièce signée de 
Garnier de Monligny, commissaire général des guerres, approuvée et 
signée par Antoine-Bené de loyer, marquis de Paulmy, secrétaire 
d'État au département de la guerre (Paris, à l'Arsenal, 1 er octo- 
bre 1757). — Notes écrites de la main du marquis de Paulmy sur des 
améliorations proposées pour le régime des soldats et le sort des offi- 
ciers (sans date). 

97. Lettre de Louis Godin, astronome, à M. Sauvage; nouvelles 
de Mme de Mézy, etc. (Cadix, 18 janvier 1758). 

98. Lettre autographe de Georges-Louis-I'hélypeaux d'Herbaull, 
archevêque de Bourges, à M. Bathedat, curé de Saint-Louis de Gien, 
en faveur du rétablissement de la paix dans sa paroisse Bourges, 
20 janvier 1758 ; cachet aux armes de ce prélat). 

99-100. Lettre, en italien, d'Angelo Durini à Dominique Chino, 
banquier, « à l'hôtel de Beaufort, rue de Quinquampoix »,à Paris, au 
sujet du paiement de ses pensions (Borne, 1 er mars 1758; cachet 
armorié). — Autre lettre en italien, du même, alors cardinal, nou- 
velles diverses, visite de l'abbé de Bourbon à Milan, etc. (Mirabello, 
12 février 1787). 

101. Circulaire imprimée, signée du maréchal de Sénectère, appe- 
lant sous les armes la noblesse du Poitou, de Saintonge et d'Aunis 
(La Bochelle, 15 juin 1758; pièce adressée à M. de la Perrière, 
ancien mousquetaire de la garde du roi, à Saint- Jean-d'Angély). 

102. Lettre d'affaires de Henri-Louis Duhamel de Monceau à 
M. Chevalier (Paris, 18 juillet 1758). 

105. Feuillet d'un livre, portant un hommage d'auteur de Pierre- 
Alexandre Lévesque de la Bavalière à l'ubhé Banier (s. d.). 

104. Lettre de Louis-Bené de La Touche de Tréville qui adresse 
diverses réclamations an ministre de la marine, et sollicite une pen- 
sion laissée vacante par le chevalier de Ségur, capitaine de vaisseau 
(Versailles, 11 février 1759; pièce rognée du côté droit). 



kvm DK LA COLLECTION P. TARBK. 339 

lOo. Bail passé entre Simon Houlié, bourgeois de Paris, d'une 
part, et Gahriel Allegrain, sculpteur du roi, membre de l'Académie 
royale de sculpture et peinture, et Geneviève Pigalle, son épouse, 
d'autre part, pour la location à ces derniers d'un chantier et d'un petit 
bâtiment sis rue Meslé (Paris, 15 février 1759; signatures d'Allegrain 
et de Geneviève Pigalle). 

106. Lettre autographe de Charles-Antoine de la Roche-Aymon, 
archevêque de Narboune, qui envoie la copie d'une délibération prise 
à Constantiuople par les négociants français (Montpellier, 28 fé- 
vrier 1759). 

107. Lettre autographe de Philippe, duc de Parme, à la comtesse 
de Xarbonne, à l'occasion du projet de mariage de l'infante Isabelle, 
sa fille (Colorno, 19 mai 1759; cachet). 

108. Lettre, en italien, du comte Bertola d'Exilles, qui propose de 
payer un à-compte de huit cents livres aux ingénieurs topographes 
Cantù et Avico, pour avoir travaillé pendant le nmis de septembre à 
à la carte topographique du littoral de \ice (Turin, 4 octobre 1759). 

109. Lettre, en italien, de Constantin Rotigni au marquis Gabriel 
Riccardi, qu'il remercie de la part qu'il a prise aux éloges donnés à 
l'un de ses ouvrages (Bergame, 15 octobre 1759). 

110-111. Lettre de Louis-César Le Tellier de Louvois, maréchal 
d'Estrées, au maréchal de Yoailles, en faveur du sieur Guillolin, lieu- 
tenant de maréchaussée à La Rochelle ( « au quartier général de Klein- 
lines », 17 octobre 1759; signé L. M. d'Estrées). — Lettre auto- 
graphe du même, qui envoie la copie d'une lettre du comte d'Argenson 
pour une fourniture de chevaux à des officiers (5 avril, s. d.). 

112-115. Lettre autographe de F. Parchappe de Vinny, abbé de 
Prémontré et général de l'Ordre, à M. Chauvelin, auquel il envoie, 
conformément aux ordres reçus du comte de Saint-Florentin, un état 
de l'argenterie de l'église de cette abbaye, tant de celle qu'il a envoyée 
à la Monnaie que de celle qu'il a conservée (Prémontré, Il décem- 
bre 1759); à la lettre est joint cet état, écrit de sa main. 



340 MANUSCRITS xvu 

114*115. Mémoire écrit par le chevalier Joseph de Bauffremonl, 
chef d'escadre, pour justifier sa conduite dans la défaite navale suhie 
par le maréchal de Conflans, dans les parages de Quiberon, le 20 no- 
vembre 1759, relation intéressante de ce combat; lettre autographe 
du même à M. de Narbonne, auquel il donne des détails sur cette 
affaire, en lui envoyant son mémoire qu'il le prie de lire à M. Berryer 
(Rochefort, 14 décembre 1759). 

116. Lettre de Guillaume-Léon du Tillot, ministre de Philippe, 
duc de Parme, à celui-ci, auquel il envoie des lettres de M. de Saint- 
Jean, de la duchesse de Savoie et du duc de Choiseul (s. d. [vers 
1760?]); réponse autographe du duc de Parme, écrite en tète de la 
même feuille, sur un espace laissé en blanc dans la lettre (s. d.). 

4 117. Lettre d'un ecclésiastique au P. Bridaine, qu'il engage à 
venir de Montpellier à Dzès, pour rendre visite à l'évèque de cette 
ville (pièce incomplète et coupée en deux morceaux; la date et la 
souscription font défaut) ; au dos de la pièce, notes écrites de la main 
du P. Bridaine, sans doute en vue de la préparation d'un sermon. 

j. 116. Pièce de vers latins du P. Boulard, jésuite : « Ad pertinacem 
illustrissimi Meldensium episcopi erysipelen, carminibus fugatam et 
in tenues sudores abeuntem, ode. » (s. d.) 

119. Lettre, en italien, de Charles-Innocent Frugoni à l'un de ses 
amis, auquel il rend compte de commissions qu'il a faites pour lui 
(Parme, 22 février 1760). 

120. Lettre de Charles-Marie de LaCondamine à François Boissier 
de Sauvages, docteur et professeur de la faculté de Montpellier ; il lui 
parle de son prochain départ de Lyon à Paris, du séjour qu'il a fait à 
Avignon, etc. (Lyon, 15 juillet I7(i0; cachet armorié;. 

121. Lettre dir prince de Xassau-Sarrebruck à M. de Mathis, qu'il 
charge de faire les démarches et les travaux nécessaires pour Gxer les 
limites entre la Lorraine et sa portion du comté de Sarreroerden (Sar- 
rebruck, 22 août 1760; signature et post-scriptum autographes). 



XVM DE LA COLLECTION' P. TARBÉ. .-> v 1 

122. Lettre de recommandation, autographe, en italien, de Jean- 
Baptiste Beccaria, en faveur du P. Louis Pasero, chanoine régulier, 
étudiant en théologie (Turin, 14 septembre 1760). 

125. Lettre d'affaires du président Berlin, nouvelles de la guerre 
en Allemagne, etc. (Versailles, 24 octobre 1760). 

124. Lettre d'affaires, en italien, de Jean-Jérôme Gradenigo 
(archevêque d'Ldine en 1766), à Dominique Manni, à Florence (Bres- 
cia, 27 octobre 1760). 

I2i>. Billet d'Etienne-François d'Aligre, président au Parlement, à 
M. Baudot, procureur au Chàtelet, à Paris (22 novembre 1760). 

I2(i. Lettre du bailli d'Estourmel qui réclame le paiement de ses 
appointements de chef d'escadre (Paris, 20 janvier 1761). 

127. Lettre de Noël Jourda de Vaulx à M. Foulon, auquel il 
demande de faire envoyer l'ordre de paiement d'une gratification de 
cent écus accordée à chaque capitaine des régiments de grenadiers 
royaux (21 janvier 1761). 

128. Lettre, en italien. d'Antoine Vallisnieri, qui donne des éclair- 
cissements sur un point d'histoire naturelle traité dans l'un de ses 
ouvrages (Padoue, 22 janvier 1761). 

120. Lettre d'affaires de Théodore de Chavigny, ambassadeur en 
Suisse, à. AI. de Saint-Jullien (Soleure, 15 février 1761). 

130. Lettre autographe d'Antoine -Clériadus de Choiseul-Beaupiv. 
archevêque de Besançon, à M. de Saint-Jullien, auquel il accuse 
réception de l'envoi d'un plan (Besançon, 22 février 1761). 

151. Lettre d'Anne-César, chevalier de la Luzerne, à un négociant 
de Francfort, dont il sollicite un prêt en faveur du chevalier de MûD- 
serés, aide de camp du maréchal de Broglie (s. d. [vers février?] 
1761). 



342 MANUSCRITS xvn 

I.V2. Mémoire signé Blondel, adressé à M. du Parc, au sujet des 
Jansénistes établis en Hollande, et des difficultés soulevées contre des 
Chartreux réfugiés, à la suite de la vente faite par eux de la maison de 
Schonauw pies l trecht, qui avait été achetée pour eux plusieurs 
années auparavant, en 1727 (26 août 1761 ; S pages). 

1Ô3. Lettre de Pierre-Charles Lemonnier au sujet de ses travaux 
astronomiques (Paris, 27 novembre 1761). 

154. Billet d'Antoine-Marie d'Hozier de Sérigny (Paris, 15 dé- 
cembre 1761). 

i.'.î. Demande adressée par l'abbé Pierre-Jean Boudot, commis en 
second à la garde de la Bibliothèque royale, qui sollicite le prieuré de 
l'Enfmirchure, possédé par l'abbé Sallier, aussi garde de la Biblio- 
thèque, récemment décédé (s. d. 1761]). 

15G. Lettre de Dom Augustin Fange, abbé de Senones, au sujet 
d'une dissertation sur Scarpone qui lui a été communiquée, et d'un 
échange de livres proposé par son correspondant (Senones, 8 jan- 
vier 1762]. 

137. Lettre de Pierre-Louis de Chastenet, marquis de Puységur, à 
propos de la demande faite d'une lettre de cachet pour conduire une 
prisonnière dans une maison de force (Paris, 23 mars 1762). 

1 r»}J. Lettre de Louise-Aune-Madeleine de Vernon, marquise de 
Ségur, a v|. de Bor^, qu'elle charge de faire exécuter « la distribution 
des eaux de la grande rivière » , à Saint-Domingue, qu'elle avait déjà 
sollicitée (Paris, 30 avril 1762). 

159. Billet de Bartliélemy-Gabriel Bolland d'Erceville, président 
au Parlement, à M. Bronod, notaire, rue Saint-Avoye, à Paris 
(1 l juillet I7(>2). 

I 10. I. dire de Jean-Sylvain Bailly, qui demande l'autorisation de se 
servir des télescopes confiés à Dom Noël (Paris, i août 1762). 



xvn dk LA COLLECTION P. TARBË. 343 

141. Lettre, en italien, de C. Giovio à M. Garcia, banquier, auquel 
il accuse réception d'une somme de 201 livres (Paris, 7 août 1762). 

ii { 2. Lettre du maréchal de Contades (au duc de Fitz-James?), 
auquel il demande deux bataillons de plus pour la garnison de Stras- 
bourg (Séchelles, 30 août [1762?]). 

143. Lettre de du Tillot (vny. ci-dessus, n° 1 16) au duc Philippe de 
Parme, auquel il demande d'accorder au comie Riva, de Mantoue, 
chambellan de l'Impératrice, qui se rend pour son service à Vienne, 
une lettre pour l'archiduchesse; il lui iransmet, en même temps, les 
lettres arrivées pour lui par le courrier de France (Parme, 17 oc- 
tobre 1762); sur les marges, réponse de la main du duc <ie Parme, 
qui donne diverses instructions à sou ministre. 

144. Lettre d'affaires de Claude-Guillaume Testu, marquis de Ba- 
lincourt, maréchal de France, à M. Delacour, notaire royal à Pon- 
toise, au sujet d'exploitations de bois (Paris, 23 novembre 1762; 
cachet armorié). 

14o-146. Lettre de Wurmser qui envoie des noies sur les officiers 
de son régiment, et les recommande à la bienveillance du ministre 
(Francfort, 3 janvier 1763; signé Wurmser) ; noies écrites de la main 
de Wurmser sur les officiers de son régiment de volontaires étran- 
gers. 

147. Quittance d'Anne-Marguerite de Ligniville, veuve <ie Marc 
de Beauvau, prince de Craon, pour la pcnsii n qu'elle reçoit de Fran- 
çois I er , empereur d'Allemagne, duc de Lorraine (Haruué, 18 jan- 
vier 1763; signé Ligniville, p"'" de Craon). 

148. Lettre autographe de Dominique de La Rochefoucauld, arche- 
vêque de Rouen, qui sollicite le paiement d'une somme (\no à l'Hôtel- 
Dieu pour le traitement des soldats malades (Paris, 27 jan- 
vier 1763). 

149. Lettre de remercîments, en italien, de François Algarotti 
(Pise, 28 janvier 1763). 



34* MANUSCRITS xvn 

150. Lettre de Charles-Louis d'Erlach, au sujet d'une personne 
qui lui a été recommandée (Berne, 11 février 1763). 

loi. Lettre du baron d' Alt de Tieffenthal, qui accuse réception 
d'une pension que le roi lui a accordée (Fribourg, 22 mars 1763). 

152. Lettre autographe de Henriette de Bourbon, comtesse de 
La Guiche, à M. de Saint-Pont, capitaine du régiment de cavalerie 
Condé, à Valenciennes, au sujet d'un procès qu'il avait à soutenir 
(Dijon, 21 janvier 1764; cachet armorié). 

io3-l«>4. Deux lettres d'affaires, signées de Boullongne, l'une 
adressée à M. Foulon (Paris, 12 février 1764), l'autre relative à la 
perception de certains droits en Bretagne (Paris, 5 janvier 1765); l'une 
de ces lettres est de Jean-Nicolas de Boullongne, intendant des 
Gnances, l'autre est d'une écriture diflérente. 

166. Lettre d'affaires, autographe, de Charles-Hector, comte 
d'Estaing (à bord du Brillant, 17 février 1764). 

li>6. Lettre autographe d'Autoine-Chrétien deMicolaï, qui demande 
l'augmentation de la garnison de Condé (Versailles, 17 mars 1764). 

lo7-Ioî). Lettre, en italien, de Félix Fontana à Léopold Caldani, 
auquel il recommande un de ses amis qu'il charge de lui remettre des 
livres (Pise, 22 ruai 1764). — Fragments écrits de la main de Gré- 
goire Fontana, questions et problèmes de mathématiques. 

160. Lettre de Jean Verdier à M. Gormand, secrétaire du Collège 
royal des médecins, à Nancy, au sujet de sa Jurisprudence de la chi- 
rurgie et d'un autre ouvrage auquel il travaille (Paris, 18 juin 1764; 
cachet). 

161. Lettre de Thierry de Ville-d'Avray à M. Daymar, premier 
valet de garde-robe du roi, à Paris, au sujet de sommes qu'il doit à 
celui-ci (Versailles, 10 septembre 1764; cachet armorié). 

1(52. Lettre, non signée, de Joseph-Louis-Dominique, marquis 



xvii DE LA COLLECTION P. TARBÉ. :;vr, 

de Cambis-Velleron, sur diverses questions de numismatique (s. ci 
[vers 1765?]). 

165. Lettre de recommandation de Joseph, comte de Sabran, en 
Faveur du sieur Abbe, chirurgien de la marine, qui s'est signalé dans 
un combat à bord du vaisseau le Centaure (Toulon, 6 janvier 1705; 
pièce un peu rognée du côté droit | . 

164. Décharge donnée par U'enceslas-Antoinc, prince de Kaunitz- 
Hittberg, chancelier de l'Impératrice, à la dame Louise Stoupy, veuve 
de Xettine, à la suite de l'examen de ses comptes, d'une somme de 
deux millions sept cent trente mille trois cent vingt-deux florins, 
qu'elle lui a fait remettre par l'intermédiaire du baron de Fries, con- 
seiller de commerce de l'Impératrice (Vienne, 23 février 1705; signé 
IV. A. Kaunitz Rittberg ; sceau du prince). 

165-167. Provisions delà charge de piqueur au vol pour héron de 
la grande fauconnerie du roi, vacante par le décès de Charles-Fran- 
çois de .Uontpellier-Duplessis, octroyée à Jean Chaudrue par Louis- 
César, duc de La Vallière, grand fauconnier de Franco (Paris, 1 er juin 
1765; signe Le duc de la Vallière). — Lettre du même à M. de Sar- 
tine, auquel il demande de charger un capitaine de vaisseau de lui 
rapporter de la térébenthine de l'île deChio (vers le l" mai 1775). — 
Lettre autographe de la duchesse de La Vallière (Anne-Jolie-Françoise 
de Crussol) à la duchesse de Valentinois qui voyage en Italie, et qu'elle 
charge de lui faire un achat à itlilan I Paris, 23 décembre, sans date 
de l'année). 

16!>. Lettre de Nicolas-Christiern de Thy, comte de Milly, a 
Gabriel de lîory, chef d'escadre, membre de l'Académie i\o* sciences, 
auquel il envoie une boussole, en le priant de l'expérimenter (s. d. 
[6 juin 1765?]). 

16ÎK Lettre du comte de Caylus à Calvet, auquel il envoie une 
inscription d'un vase antique; il lui parle en même temps du théâtre 
d'Orange « qui doit être actuellement levé et dessiné » (20 août 1765; 
signé Caylus). 



346 MANUSCRITS xvu 

I 70-174. Mon signé du « prince de Timor et de Solor - , qui s'en- 
gage à pa\er à M. Desilles, architecte, la somme de huit cent cin- 
quante livres, que celui-ci lui a prêtée (Paris, 27 août 1765); deux mé- 
moires (l'un incomplet et corrigé) en faveur de Pascal-Jean-Ballbazar- 
Celse, prince de Timor et de Solor, qui expose les aventures dont il se 
prétend victime, et demande au roi de France la permission d'envoyer 
un vaisseau dans les états du roi de Timor, son père, pour lui porter 
de ses nouvelles et en réclamer des secours; relation d'un aumônier 
du vaisseau h duc de Penlhièvre, de la compagnie des Indes, qui con- 
firme le récit des aventures du prince de Timor (Paris, 2 septembre 
1765); requête adressée à celui-ci par J.-L. Deligny, pour lui de- 
mander la permission de travailler à ses mémoires (pièce calligra- 
phiée; en tète, ligure coloriée représentant sans doute les armoiries 
supposées du prince de Timor; cette pièce usée et déchirée). 

17è>. Lettre de recommandation d'Etienne Mignot de Montigny, 
trésorier de France, en faveur de M. Simon, receveur des tailles à 
Sens (Paris, 30 août 1765). 

176-178. Lettre autographe de Louis-Antoine de Bougainville, qui 
envoie des notes relatives à l'expédition pour les iles Malouines (Paris, 
2 septembre 1765); notes de sa main pour le vaisseau le Salomon qui 
doit aller de Rochefort aux iles Malouines ; demandes à faire «à Ro( lie- 
fort pour la nouvelle colonie de ces iles /tentes, étoffes, armes, etc. 
(ces trois pièces rognées du côté droit 

B79-lî{i. Lettre d'affaires signée de Lauzun (Metz, 9 septembre 
17(55). — Lettre d'Armand-Louis de Gontaut-Biron, duc de Lauzun, 
annonçant au marquis de Cas tries, ministre de la marine, la mort de 
M. Harteman, sous-lieutenant de hussards, tué à l'ennemi (au camp 
de F Avant-garde, 16 août 1781 ; pièce rognée du côté droit). — Lettre 
du même, qui adresse au maréchal de Ségur, ministre de la guerre, 
plusieurs notes relatives au corps des volontaires étrangers de Lauzun 
(Paris, 25 juillet 1783; pièce rognée du côté droit). — Lettre de re- 
commandation du duc de Gontaut (père du précédent) au maréchal 
de Ségur, en faveur du comte de ÎVormand qui sollicite une charge de 
lieutenant des maréchaux de France pour son lils (Paris, 27 mai 1784) 
— Lettre du général Biron (Armand-Louis de Gontaut), qui envoie au 



xvii DE LA COLLECTION P. TARBÉ. ;j.7 

ministre de la marine copie de la lettre des conservateurs de santé de 
Toulon à ceux de Vice (\ice, à l'armée d'Italie, 24 mars 1793). — 
Lettre d'affaires d'Amélie de Boufllers (épouse d'Armand-Louis de 
Gontaut) à M. Marin (s. d.). 

I8i>. Lettre de souhaits, adressée à un abbé par Pierre-Joseph de 
La Pimpie, chevalier de Solignac (Lunéville, 2 janvier 1766). 

186. Lettre de Guillaume-Emmanuel-Joseph Guilhem deClermont, 
baron de Sainte-Croix, à M. Prault, libraire à Paris, qu'il prie de lui 
envoyer un Thucydide, édition de Glascovv (Mormoiron, par Avignon, 
27 janvier 1766 ; restes d'un cachet armorié). 

187-190. Congé accordé par Charles-Marc-Jean-François-Bégis, 
marquis de Boufflers, capitaine des gardes du corps du roi de Pologne, 
à un de ces gardes, lors du licenciement de la compagnie (Lunéville, 
1 er avril 1766 ; formule imprimée; signé F. Boufflers ; cachet 
armorié). — Letlre autographe du même au duc de Choiseul sur le 
projet de faire exécuter des travaux à Versoix par le régiment de 
Cambrésis (Bourg-en-Hresse, 1 8 novembre 1 768) . — Lettre du chevalier 
de Boufflers, qui prévient le ministre de la marine de l'embarquement 
de deux soldats pour Saint-Domingue et pour la France (Sénégal, 
14 février 1787 ; signé Le ch. de Boufjlers ; pièce un peu rognée du 
côté droit). — Billet du même, en réponse à une invitation (27 sep- 
tembre, sans date d'année). 

101. Lettre de Jean-Louis Wagnière, secrétaire de Voltaire, à 

Mme Duchesne, libraire, rue Saint-Jacques, à Paris, à laquelle il an- 
nonce l'envoi d'un exemplaire de la Henriarfe, et donne des nouvelles 
de la santé de Voltaire (Ferney, 7 juillet 1766). 

102. Lettre du comte de Canal, ambassadeur du roi de Sardaigne 
à Vienne, à un ministre de ce roi, auquel il accuse réception de deux 
lettres (Vienne, 24 juillet 1766). 

105. Lettre de Louis de Cardevaque, marquis d'Havrincourt, 
ambassadeur de France en Hollande, à M. Godard, qu'il prie de parler 
à M. Berthier, gouverneur de l'Hôtel de la guerre, des tableaux repre- 



:5i8 MANUSCRITS xvu 

sentant des vues des châteaux royaux, que celui-ci doit faire exécuter 
pour la décoration de la grande salle de l'hôtel de l'ambassade de 
France à La Haye (La Haye, 16 août 1766). 

1ÏM. Lettre du comte de Virieu-Beauvoir, gouverneur du Havre, au 
sujet de difficultés élevées entre l'abbé de Loucelle, curé de la Remuée, 
et .Mme d'Ectot (Le Havre, 16 août 1766). 

!!);>. Lettre de Daniel Jousse, qui demande le texte de certains 
arrêts, en vue d'un ouvrage qu'il prépare sur les fonctions des juges 
de diverses juridictions (Bionne, prés Orléans, 22 septembre 1766). 

100. Lettre de Cbarles-Godefroi de la Tour d'Auvergne, duc de 
Bouillon, à M. Minier Gis, à l'hôtel de Bourbon, à Paris, auquel il 
propose d'accorder au s r Jullien une place sous ses ordres (s. d 
[vers 1767?]; cachet armorié). 

107-100. Lettre, en italien, signée du cardinal Jean-Ange Braschi, 
trésorier général (élu pape en 1775 sous le nom de Pie VI), adressée 
au payeur des milices, à Avignon, au sujet de la vérification de ses 
comptes de l'année 1766 (Rome, 4 mars 1767). — Brefd'indulgences 
accordées par Pie VI pour des visites de la chapelle de la maison des 
Orpbelins, sise à Paris rue du Vieux-Colombier (Rome, Saint-Pierre, 
19 janvier 1787 ; signature du cardinal Braschi Onesti) ; à la suite, 
ordonnance d'Antoine-Éléonore-Léon Le Clerc de Juigné, archevêque 
de Paris, pour l'exécution de ce bref (Paris, 7 mars 1787 ; signé 
De Dampierre, vicaire général). 

100. Lettre de recommandation d'Etienne-Charles de Loménie de 
Rrienue, arebevêque de Toulouse, en faveur du sieur Mony, pour une 
place de lieutenant de la maréebaussée do Rouen (8 juillet 1767). 

200. Lettre du maréchal de Berchény sur un projet relatif à la 
maréchaussée (Luzancy, 12 août 1767; signé Le m" 1 de Bcrchény) . 

201. Lettre de Lancelot Turpin de Crissé, qui demande une avance 
sur le prix des deux cents exemplaires que le roi a pris de ses Com- 
mentaires sur les mémoires de Montecuculli (Paris, 1 er décembre 1767). 



kvii DE LA COLLECTION P. TARBÉ. :;,«! 

202. Quittance autographe de Mme Riccoboni pour un mois de la 
pension de mille livres qu'elle a sur l;i Comédie italienne (Paris, 
3 décembre 1767). 

205. Lettre de Georges U'eferling, de U'olfcnbiittel, à Marc-René 
de Voyer d'Argenson, duquel il sollicite un secours (Paris, 7 dé- 
cembre 1767); en tête, note de la main de ce dernier, engageant à 
faire une charité à cet homme qui a été son espion a l'armée. 

204-20^. Lettre de Louis-Auguste Le Tonnelier, baron de Breteuil, 
à une dame, au sujet d'un ballot de tapisseries qu'il lui a fait adresser 
de La Haye (Paris, 29 janvier 1768). — Lettre du même à la duchesse 
de Fitz James, à laquelle il annonce que le roi a disposé en faveur du 
duc de Brancas de l'appartement vacant par le décès de M. dMlern- 
bert, et qu'il a bien voulu réunir à celui de la duchesse les pièces qui 
l'avoisineut ^Versailles, 21 octobre 1784). 

200-209. Lettre de l'abbé Delafosse, chanoine, curé doyen de 
Fosses près Luzarches, à M. Carbon, chanoine régulier en l'abbaye de 
Toussaints, à Chàlons-sur-Marne, auquel il donne des détails sur la 
vie édifiante de sa mère Anne Charlier, femme de François Delafosse, 
marchand ébjéniste à Paris (Fosses, 29 février 1768); extrait d'une 
lettre du 22 octobre 17o8 sur un projet de publication d'une vie decette 
dame ; notes publiées dans la Gazette et le Mercure Je Hollande, en 
juin et juillet 1760, à l'occasion de sa mort. 

210. Lettre de Pierre-Joseph Macquer, chimiste, ta un correspon- 
dant qu'il remercie de l'euvoi d'un ouvrage sur l'inoculation de la 
petite vérole (Paris, 23 avril 1768). 

211. Demande adressée au baron d'Espagnae par Marie-François- 
Henri de Franquetot, duc de Coigny, pour obtenir l'admission d'un 
soldat aux Invalides (I -2 juin 1768 ; signé Leduc de Coigny) ; à la 
suite, certificat de Raphaël-Bienvenu Sabatier, chirurgien, attestant 
que ce soldat a un œil très mauvais (13 juin 170S . 

212. Lettre de Pierre-Jean Mariette à Calvet, docteur en médecine, 
à Avignon, pour lequel il doit faire exécuter (\ci> copies des dessins 



3,-)0 MAYISCRITS xvii 

« pris par M. Mouton d'après le monument antique qu'on voit à 
Cavaillon » (Croissy-sous-Chatou, 5 juillet 1768). 

213. Lettre de Claude-Antoine de Bésiade, marquis d'Avaray, qui 
demande la permission de chasser du régiment trois mauvais sujets, 
après les avoir fait passer par les verges (Valognes, 15 juillet 1768). 

214. Lettre de Boutran, prisonnier à Mantes, qui se plaint de sa 
détention (dans les prisons de Mantes, 19 août 1768). 

21i>. Certificat donné par André-Ignace-Joseph Dufresnoy, mé- 
decin, de la folie d'un soldat entre à l'hôpital militaire de Valenciennes 
(Valenciennes, 1 4 septembre 1768). 

2i(î. Lettre autographe du comle de Mercy-Argenteau, au sujetd'un 
portrait de l'Impératrice et d'une bague destinés à servir de présents, 
de la visite attendue du roi de Danemark, etc. (Fontainebleau, 18 oc- 
tobre 1768). 

217. Lettre d'affaires du marquis du Chàtelet-I.omont à M. Foulon ; 
il lui annonce son départ pour Londres, où il va tâcher d'entretenir la 
paix, etc. (Paris, 30 octobre 1768). 

2I«L Lettre, en italien, de Joseph Garampi à Dominique Manni, à 
Florence, auquel il transmet des renseignements historiques sur 
liobert Orsi (Home, 25 février 1769; restes d'un cachet armorié). 

2IÎ). Lettre d'Alexandre-Frédéric-Jacqnes de Masson, marquis de 
Pezay, à M. Grand, banquier à Paris; il le prie de remettre des 
sommes d'argent aux sieurs Dubois et de La Vallée qu'il envoie près 
du prince Czartoriski (Paris, 19 août 1769). 

220. Lettre du comte de Tressait à un de ses confrères, auquel il 
annonce l'élection de son (Ils (Paris, 21 août, sans date de l'année; 
au dos, brouillon de la réponse à celte lettre). 

221. Lettre d'Ktienne-Maurice Falconet, sculpteur, à \l . Le Koy 

(s. d. [vers 1770?]). 



xvn DE LA COLLECTION P. TARBÊ. 351 

22*2. Ode sur le repentir, par l'abbé Claude-François-Xavier Millot 
(s.d.). 

225-224. Lettre de remerciments de l'abbé Terray à Mme Gaze, 
sa nièce, à Lyon, en réponse à une leitre que celle-ci lui a écrite 
(Versailles, 3 j invier 1770). — Lettre de Mme d'Amerval de La Garde 
à la même, pour la féliciter de la nomination de l'abbé Terray, son 
oncle, à la charge de contrôleur général des Guances. (Paris, 4 jan- 
vier 1770). 

22;>. Lettre de Louis de Poix, capucin, qui se plaint de troubles 
qui lui ont été apportés dans l'exercice de ses fonctions de procureur 
général des Missions étrangères (Paris, aux Capucins de la rue Saint- 
Honoré, 10 mars 1770; pièce un peu rognée du côté droit). 

220. Lettre de M. de Genssane au marquis de Luchet sur diverses 
entreprises industrielles, en particulier sur l'établissement d'une fon- 
derie à Duppenueiler (Duppenweiler, 13 avril 1770). 

227. Lettre autographe de Maximilien, prince de Salm-Salm, à 
M. de La Galaisière, l'avertissant qu'il a sollicité la révocation de deux 
ordres donnés par le roi de France pour l'arrestation de M. Le Bon, 
son lieutenant bailli en la principauté de Salm, qu'on voulait obliger à 
restituer de prétendus papiers d'importance dont on le supposait 
muni (Luxembourg, 14 juillet 1770). 

228. Lettre de Hernard Cbérin, généalogiste, qui adresse les certi- 
licats de noblesse de MM. de Foucher et Berthelot de la Durandière, 
cadets gentilshommes des troupes des colonies (Paris, 5 août 1 7 L 70 ?] , 
pièce rognée du côté droit). 

22ï). Lettre de Paradis de Linière, « ancien bénédictin, de la con- 
grégation de Tarragone et membre de l'Académie des Arcades >• , qui 
sollicite, s'il est trouvé punissable, la commutation en un exil de la 
prison qu'il subit (à la Conciergerie de Nancy, 21 septembre 1770). 

230. Lettre, en italien, de Lazare Spallanzanià Joseph Rovalti, au 
sujet d'une espèce d'araignée qui se trouve à quelque distance de 
Scandiano (Scandiano, 23 septembre 1770). 



352 MAMSCRITS XVII 

25 I . Lettre, en italien, de François-Marie Zanolti à Vincent Alberti, 
qu'il remercie de l'envoi d'un sonnet de sa composition (13 décembre 
1770; restes d'un cachet). 

252. Lettre non signée (d'Antoine-Louis de Caumartin?), adressée 
à M. Gùion, directeur général des monnaies, à Paris, au sujet de divers 
paiements à faire (s. d.). 

255-254. Lettre de recommandation adressée à M. Foulon par 
François-Claude de Chauvelin, en faveur du s r Morand, chirurgien 
aide-major en Corse (Paris, 25 février 1771). — Demande d'un 
emploi faite à M. de lioyne par le s r de Malivert, capitaine réformé, 
apostillée par Chauvelin (Fontainebleau, 23 octobre 1772), et par ie 
chevalier de Montbarrey (pièce rognée du côté droit). 

235-256. Circulaire en allemand, imprimée, signée de Jean-Gas- 
pard Lavater, qui demande des avis et des éclaircissements sur des 
questions théologiques qu'il se propose de traiter ('Zurich, 28 mai 1771 ; 
adressée au pasteur Schinzen). — Figure gravée représentant une 
femme dans l'attitude de la prière, avec une légende explicative en 
allemand, de la main de Lavater (1794) ; on lit au dos de cette image : 
u Donné par M Meister, ami de Lavater, à Mad. la comtesse de 
S'. Au 1 aire. » 

, 2.17. Lettre non signée, de Duclos, secrétaire de l'Académie fran- 
çaise, à MM. de La Hellangerais sur son séjour en Bretagne; éloge des 
eaux de Dinan, etc. (Dinan, 3 juillet 1771 ; cachet armorié). 

2511. Lettre de recommandation de Joseph de Guignes, de l'Aca- 
démie des inscriptions, interprète du roi pour les langues orientales, 
en faveur du sieur de Gassonvillo (Paris, 29 juillet 1771; pièce un 
peu rognée du côté gauche). 

239. Lettre de l'abbé Reyre à M. David, libraire à Aix, au sujet de 
fournitures de livres (Eyguières, 14 août 1771). 

240-241. Lettre d'Antoine de Valdec de Lessart qui envoie des 
états des officiers qui sollicitent la croix de Saint-Louis, et de ceux 



xvii DE LA COLLECTION P. TARDÉ. 

qui demandent des grades et des brevets (2 septembre 1771 ; n 
rognée du côté droit). — Lettre du même, alors ministre de l'Intérieur, 
à M. du Portail, au sujet d'une réclamation faite par le concierge du 
château de Beauregard pour ses appointements de Tannée 1790 (Paris, 
17 mars 1791). 

242-244. Lettre de François-Claude-Amour, marquis de Houille, 
qui sollicite pour plusieurs habitants de la Guadeloupe des plaies, des 
crok de chevaliers de Saint-Louis et des titres de noblesse (20 oc- 
tobre 1771). — Lettre de la marquise de Bouille, qui sollicite pour 
son mari u un état plus convenable à son âge et a ses services 27 jan- 
vier 1774; pièce un peu rognée du côté droit». - — Lettre du marquis 
de Bouille qui adresse un mémoire sur les moyens d'établir un hôpital 
à la suite des régiments (Maubeuge, 19 avril 177G). 

2-io. Lettre de Louis Phélypeaux, duc de La Vrillière, à M. Bernard, 
rue des Francs-Bourgeois, à Paris; il lui transmet une lettre du roi lui 
enjoignant de se rendre au Palais (Fontainebleau, 9 novembre 1771). 

24(j-iM7. Billet de Joseph-François Foulon à .M. Blanchet, ancien 
procureur au Parlement (Paris, 30 avril, sans date de Tannée). — 
Lettre du même, au sujet de la solde des troupes eu campagne (s. d.). 

iiiîi. Lettre de l'abbé Amand-Laurent Paul, au sujet de corrections 
à sa traduction de Florus (Arles, 8 janvier 1772). 

iM9-2.')0. Requête adressée au marquis de Boyne, secrétaire d'Etat 

au département de la marine, par Constant, aide-major du château de 
Bodemack, pour obtenir en faveur de son lils aine une sous-ljeutenance 
dans une des légions au service de la marine ; cette requête est apostillée 
par le vicomte de Custine, colonel du régiment de Itouergue-infanterie 
(Versailles, 22 mars 1772; pièce rognée du côté droit). — Note de 
Custine sur le suicide d'un lieutenant-colonel d'un bataillon, dont 
une partie avait pris la fuite (s. d. ïvers 1792]). 

251. Quittance de Madeleine-Angélique de Xeufville de Villeroy, 
veuve de Cbarles-François de .Montmorency, duc de Luxembourg, 
maréchal de France Paris, juillet 1772; signé : lillcruij, n 
Luxcmbounj) . 



io\i : XXXIX' 



354 MANUSCRITS xvn 

252-253. Lettre d'affaires d'Amelot, adressée à M. Ringard, pro- 
cureur au Parlement, à Paris (Chàteau-Chinon, 22 juillet 1772). — 
Autre lettre d'affaires du même (?) (Chàteauneuf, 23 novembre 1773). 

254. Lettre de François-Louis-Claude Mari ni, rédacteur de la 
Gazette de France, au baron d'Ogny, qu'il avertit de l'envoi d'un 
exemplaire de cette gazette pour les commis du secrétariat de l'inten- 
dance générale (Paris, 7 septembre 1772 . 

255. Ordre donné par Jacques, duc d'Aumont, d'empêcher les 
vaches de pâturer dans ses bois (20 novembre 1772). 

256. Lettre de Jean-Paul-Timoléon de Cossé, duc de Brissac, 
maréchal de France, qui demande une médaille du roi pour un envoyé 
de Barbarie (Paris, 25 novembre 1772). 

257. État des sommes à payer en l'année 1773 pour la nourriture 
des officiers de la maison de Marie- Joséphine-Louise de Savoie, com- 
tesse de Provence (Versailles, l" janvier 1773; signé Marie Joséphine 

Louise). 

253. Lettre de Jean-Bodolphe Perronet, ingénieur, à M. Demous- 
tier, inspecteur à Neuilly, au sujet d'une indemnité que M. de 
Grandmaison réclame pour le dommage que le nouveau chemin créé 
au delà de Neuilly cause à ses droits seigneuriaux (Paris, 4 mars 1 773). 

259. Lettre de Jacques Anisson-Duperron, relative à sa situation 
comme directeur de l'Imprimerie royale (Paris, 14 mars 1773). 

260. Lettre du P. Laurent Beraud, jésuite, à Calvet, docteur en 
médecine à Avignon, au sujet de la bibliothèque de M. de Cambis que 
le sieur Los Bios, libraire à Lyon, voudrait acquérir en partie (Lyon, 
8 avril 1773). 

261. Lettre de Mathieu Tillet sur l'évaluation de divers poids 

étrangers (Paris, i mai 1773). 

262-21» 1. Lettre de Louis-Nicolas- Victor de Félix, chevalier du 



xvii DE LA COLLECTIOX P. TARBÉ. 355 

Mny, sur le logement du régiment provincial de Lille dans la citadelle 
de cette ville (Versailles, 8 mai 1773). — Lettre du même, alors ma- 
réchal de France, à M. d'Angot de Boucaiès, major de la place de 
Bellegarde, ci-devant capitaine au régiment de Navarre, auquel il 
réclame une somme dont il est débiteur à l'égard de ce régiment 
(Versailles, 4 octobre 1775). — Lettre de la maréchale du Muy, qui 
sollicite la croix de Saint-Louis pour M. de Bois-Hoger (Paris, 
21 mars 1784). 

2Gi5. Lettre d'Armand du Plessis-Richelieu, duc d'Aiguillon, à 
M. de Monteynard, qu'il prie d'ordonner le paiement d'une somme 
avancée par le comte de Vergennes, ambassadeur à Stockholm, à un 
offlcier invalide des troupes du roi, retiré en Suède, sa patrie (Ver- 
sailles, 4 juillet 1773 ; signé Le duc d'Aiguillon) . 

266. Lettre autographe de François-Gabriel d'Orléans de la Motte, 
évoque d'Amiens, à François-Marie de Manzi, archevêque d'Avignon, 
au sujet de la réforme des Célestins (6 août 1773). 

267. Lettre autographe du prince héréditaire de Hesse-Rheinfels, 
colonel du régiment de Ligne, à Mme Nettine, - banquière de la 
Cour » , à Bruxelles, qu'il prie de lui payer une lettre de change de 
trois mille florins (Luxembourg, 13 septembre 1773). 

268. Lettre de remerciments de Guillaume Nicolaï à Calvet, à. 
Avignon, au sujet de commissions qu'il a faites pour lui (Arles, 4 oc- 
tobre 1773). 

269-270. Lettre, non signée, de J.-B. Dupaty sur les approvision- 
nements en blés delà Guyenne, et sur les troubles qui pourraient ré- 
sulter de la cherté des grains (Portets, 22 octobre 1773). — Billet du 
même à Target, avocat au Parlement, à Paris, auquel il demande deux 
de ses plaidoyers, pour faire passer l'un à M. de La Chalotais et l'autre 
à la comtesse de Froulay (23 décembre 1773; restes d'un cachet 
armorié). 

271-272. Lettre de François-Joseph-Paul, comte de Grasse, qui 
demande une commutation de la peine de mort pour un déserteur 



356 MAMSCRIT9 *vn 

(Brest, 20 décembre 1773 ; pièce rognée du côté droit). — Lettre du 
marquis de Grasse, au sujet d'une contestation relative à des droits 
seigneuriaux (château de Sarcus, par Beauvais, 7 janvier 1781 ; reste 
d'un cachet armorié). 

275-274. Lettre autographe de J.-B. Donatien, comte de Rocham- 
beau, au sujet des surnuméraires du régiment de Saintonge (Paris, 
11 janvier 1774). — Lettre de recommandation du même en faveur 
de M. de Rosières (Rochambeau, 15 juin 1806; signé : « Le vieux 
Rochambeau, ancien maréchal de France »). 

275. Diplôme du duc Gaétan Sforza, prince romain, conférant au 
curé de l'église Saint-Martin de Négrepelisse, au diocèse de Cahors, 
les titres de chevalier de la Milice dorée et de comte du palais de 
Latran (Oenzano, 12 mars 1774; pièce calligraphiée, sur parchemin, 
encadrée de Glets dorés, titre en lettres d'or, avec les armoiries gravées 
du duc Sforza ; sceau portant ces mêmes armoiries ; souscription au- 
tographe). 

27G. Lettre du bailli de Breteuil au sujet d'une affaire pendante à 
Rome (concernant M. de Chimay) (Rome, 26 avril [1774]). 

277-279. Quittance donnée par Marie-Catherine d'Aligre, veuve 
de Louis-Michel-Robert Lepelletier de Saint-Fargeau, d'une somme 
reçue pour des pièces de vin qu'elle a fait venir pour son fils (Paris, 
17 mai 177 4). — Brouillon d'un projet de lettres patentes concernant 
l'administrai n municipale de la ville de Saint-Fargeau (s. d.) ; notes 
sur le droit d'interjeter appel du jugement de compétence (s. d., écrites 
de la même main). 

280. Let're de Joseph-Jérôme de Lalande, de l'Académie des 
sciences, qui, au retour d'un voyage dispendieux en Hollande, entre- 
pris par un zèle scientiGque, demande le paiement de sa gratification 
annuelle de mille livres (Paris, juillet 1774; pièce rognée du coté 
droit). 

281. Lettre du comte de Flavigny au cardinal de Bernis, auquel il 
donne des nouvelles de la cour de Parme, de la retraite de M. de 



xvin DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 357 

Llano, ministre, et de l'organisation du nouveau ministère (sans lieu 
ni date). 

Carton XVIII. — Années 1768-1818. 

1. Lettre autographe de Louis-Hercule-Timoléon, duc de Cossé- 
Brissac, qui invite à choisir un jour pour la présentation au roi 
de « Messieurs des six corps de marchands de Paris » (Paris, 
29 juin 1775). 

2. Lettre autographe de Diderot (à M. de Sartine, ministre de la 
Marine), duquel il sollicite pour sa fille et son gendre, Caroillon de 
Vandeuil, la fourniture des bois de marine à prendre dans la Lorraine, 
la Franche-Comté et la Bourgogne, pour le service du port de Toulon ; 
détails sur une affection de poitrine dont il vient d'être atteint, sur sa 
façon de vivre, etc. (Paris, 12 juillet 1775, au coin de la rue 
Taranne, carrefour Saint-Benoit; pièce un peu rognée du côté droit). 

5. Lettre d'Antoine-Jean-Baptiste-Bobert, baro/n de Montyon, au 
maréchal du Muy, au sujet de l'admission dans les hôpitaux militaires 
des soldats cavaliers et dragons, congédiés par ancienneté ou par 
réforme (La Bochelle, 13 juillet 1775; signature et post-scriptum 
autographes). 

4. Lettre de Louis-Antoine, duc de Gontaut-Biron, maréchal de 
France, au maréchal du Muy, concernant un soldat accusé de tenta- 
tive de désertion (Paris, 2G juillet 1775; signée Le M iX duc de Biron) . 

.J. Lettre autographe de Joseph-U'enceslas, prince de Furstenberg, 
à un ministre auquel il demande son appui près du roi de France, 
pour obtenir une pension ou une place au sieur Déruez, docteur en 
médecine à Lure, en Franche-Comté (Donaueschingen, 7 août 1775). 

(>. Lettre du chevalier d'Arcy, qui demande un congé pour passer 
six mois à Londres (Paris, 17 août 1775). 

7-8. Lettre d'affaires signée de Calonue (Douai, 18 août 1775). — 
Autre lettre d'affaires du vicomte de Calonne à M. Chavet, notaire à 
Paris (Dreux, 10 août 1784; cachet armorié). 



358 MAXTSCRITS xvm 

9. Lettre de Taboureau, qui appuie la demande faite par les ofGciers 
municipaux de la ville de Cambrai, d'être continués pendant deux ans 
dans l'exercice de leurs fonctions, en considération du sacre du roi 
(Cambrai, 22 août 1775;. 

10. Lettre d'Augustin-Jean-François Cbaillon de Jonville, qui solli- 
cite le poste d'intendant de Perpignan (Versailles, 22 août 1775). 

11-12. Lettre de Catherine-Louise de Lamoignon, épouse de Louis- 
Auguste d'Estourmel du Frétoy, à un de ses cousins, auquel elle fait 
l'éloge de son fils qui a reçu l'hospitalité chez elle (Le Frétoy, 
25 août 1775 . — Lettre autographe de Chrétien-Guillaume de Lamoi- 
gnon de Malesherbes à M. Baron, marchand de bois à Etampes, au 
sujet de l'exploitation des bois de la terre de Malesherbes, dont il a 
abandonné une grande partie à sa fille aînée (.Malesherbes, 24 jan- 
vier, sans date d'année; restes d'un cachet). 

15. Quittance donnée par Jean-Charles Roëttiers, graveur, dune 
somme qu'il a reçue de M. Duvivier pour des matrices et poinçons de 
monnaies qu'il lui a cédés (Paris, 11 septembre 1775). 

14. Lettre de l'abbé Jean-Baptiste Cotîon des Houssayes, sur le 
projet d'un ouvrage qu'il se propose de publier (sans doute les Élé- 
ment* d'histoire littéraire universelle) (au château de Pinterville, près 
Louviers, 8 octobre 1775 . 

l.j. Lettre d'affaires de Jean-Charles-Philibert Trudaine de Mon- 
tigny, sur un projet d'arrêt du Conseil (Montigny, 29 octobre 1775). 

16-17. Lettre de Marie-Sylvie de Rohan-Chabot, princesse '!<■ 
Beauvau, à M. Bronod, notaire, pour un placement d'argent (2<> no- 
vembre 1775). — Lettre d'affaires de Charles-Juste, prince de 
Beauvau, au même (Paris, 19 janvier 1781). 

18. Lettre de l'abbé Desaunays, qui sollicite, avec la protection de 
Turgot, la place de M. Capperonnier à la Bibliothèque du Boi 

[177- 



nviii DE LA COLLECTIOX P. TARBK. 359 

10. Billet de Jean-Henri Marchand, avocat, censeur royal, qui 
donne un rendez-vous à Target (s. d.). 

20-21. Lettre du comte de Castéja, colonel du régiment Royal- 
Comtois, à l'intendant de Châlons, sur des difficultés élevées entre 
son frère, gouverneur de Saint-Dizier, et le corps municipal, au sujet 
de la proposition faite, après l'incendie de cette ville, d'établir les 
juridictions dans les appartements du rez-de-chaussée du château 
(Saint-Dizier, 3 janvier 1776). — Lettre de Castéja, gouverneur de 
Saint-Dizier, à l'intendant, sur le même sujet (Saint-Dizier, 14 jan- 
vier 1776). 

22. Lettre de souhaits de Nicolas de Montholon, premier président 
au parlement de Metz, à M. Dauvet, en son château d'Hébécourt, près 
Gisors (10 janvier 1776). 

25. Lettre de Henri-François de Paule Lefèvre d'Ormesson, inten- 
dant des finances, à M. de Clugny, intendant de Bordeaux, au sujet 
de décharges de vingtièmes et de capitation qui lui sont demandées 
dans sa généralité (Paris, 31 mars 1776). 

24. Lettre de François Sabbathier au marquis d'Aigueblanche, 
auquel il accuse réception d'une lettre de change, pour solde de tous 
les volumes de ses ouvrages qu'il lui a envoyés pour le compte du roi 
de Sardaigne (Chàlons-sur-Marne, avril 1776). 

2o-26. Billet à ordre pour la somme de 3,000 livres, fait par 
Jean-Baptiste-Joseph de Sahuguet, baron d'Espagnac, gouverneur de 
l'hôtel des Invalides (Paris, 16 avril 1776). — Lettre du même, 
demandant l'autorisation de donner une place à M. de Bournonvdle, 
capitaine invalide retiré aux environs de Bethel (aux Invalides, 
18 septembre 1782). 

27-28. Lettre de Joseph de Montalembert (lieutenant des maré- 
chaux de France), au sujet d'une querelle entre deux officiers (Labourlie, 
21 avril 1776). — Lettre de Marc-René, marquis de Montalembert, 
annonçant le don qu'il a fait à l'Assemblée nationale de cent-cinquante 
plans de différentes forteresses, exécutés sous sa direction s. d. [1789]). 



3fi0 MANUSCRITS xvni 

20. Bon, signé d'Antoine Dauvergne, directeur de l'Opéra, pour 
une gratification de 500 livres à la d lle Laguerre, des deniers de la 
caisse de l'Académie royale de musique (Paris, 24 avril 1776) ; au dos, 
quittance signée de la d" e Laguerre (8 mai 1776). 

50. Lettre du vicomte de Puységur sur une affaire que le major du 
régiment de Vivarais a avec le major de Rayonne et le chirurgien de 
l'hôpital de cette ville (1 er mai 1776). 

31-53. Lettre de Dupont de Nemours à M. Grand, auquel il 
annonce l'envoi de mémoires (vers le 8 mai [1776?]). — Page du 
titre de la Philosophie de l'univers, avec un envoi autographe de Dupont 
de Nemours à Peuchet. — Lettre de M' 6 Dupont de Nemours (veuve 
du voyageur Pierre Poivre), au général Rerthier, ministre de laGuerre, 
auquel elle demande une permission de deux mois pour un soldat 
(Paris, 1" thermidor an XI = 20 juillet 1803). 

51-56. Lettre de Louis-Antoinc-François d'Harcourt, comte de 
Reuvron, sur une recommandation qu'on avait sollicitée de lui (Jouy, 
11 juin 1776). — Lettre d'Anne-Pierre d'Harcourt, maréchal de 
France, au maréchal Gaspard de Clermont-Tonnerre, au sujet du 
baron de Saint-Ouen de Reauval, officier du régiment de Normandie, 
et d'une place pour laquelle il était proposé (Paris, 28 mars 1780, 
signé il/ 1 d. d'Harcourt). — Lettre de recommandation adressée 
par François-Henri, duc d'Harcourt, au prince de Montbarrey, en 
faveur de M. de Ponlmartin (Harcourt, 1" décembre 1780). 

57-58. Quittance donnée par Camille-Louis de Lorraine, prince 
de Marsan, souverain de Redeille, d'une somme de 3,000 livres reçue 
des fermiers de cette souveraineté (château de Berny, 5 juillet 1776; 
signé le prince de Marsan). — Procuration donnée à M. Perdry, avocat, 
par Louise-Henriette-tîabrielle de Lorraine, duchesse de Rouillon, et 
par Françoise-Marguerite-Louise-Elisabeth de Lorraine, sœurs et héri- 
tières du prince de Marsan, pour les représenter dans une affaire pen- 
dante au Conseil des finances entre le feu prince de Marsan et la 
communauté de Cieutat (Paris, 12 juin 1783; signatures autographes). 

50-10. Lettre de recommandation, autographe, de François-Charles 



xvin DE LA COLLECTIO.V P. TARBK. 361 

Vireau de Sombreuil, maréchal de camp de la division de Duokerque, 
en faveur d'un officier (Dunkerque, 26 juillet 1776; pièce un peu 
rognée du côté droit). — CertiGcat d'admission à l'hôtel royal des 
Invalides, délivré par François-Charles de Sombreuil, gouverneur de 
cet hôtel, à Gérard Barrère, lieutenant sortant du régiment de Lan- 
guedoc-dragons (aux Invalides, Il mai 1787; signé Sombreuil; for- 
mule imprimée, avec la figure i\es armes de Sombreuil). 

41. Lettre d'affaires de M. de Chambra; à M. Dameure, procureur 
au Parlement (Maison, 29 août 1776; cachet armorié). 

i2. Lettre de Louis, comte de Barras, qui sollicite un poste dans 
les colonies pour un de ses parents, frère d'un jeune homme déjà 
placé à Pondichéry (ce dernier paraît être Barras, le futur directeur) 
(Toulon, 20 octobre 1776; pièce rognée du côté droit). 

\o Billet de Bernard-Bené Jourdan de Launay, gouverneur de la 
Bastille, informant de la mise en liberté d'un prisonnier (à la Bastille, 
23 octobre 1776). 

\ \ . Lettre du comte de Tilly au sujet d'une demande qu'il a adressée 
au duc de Penthièvre, à l'occasion des dépenses qu'il a faites pour 
envoyer deux de ses enfants en Corse (Dieppe, 24 novembre 1776). 

45. Lettre de Jean-Baptiste Delisle de Sales à M. Vermeil, avocat 
au Parlement, auquel il a envoyé un mémoire (décembre 1776; non 
signé; restes d'un cachet). 

iC>. Instructions données pour faire respecter l'incognito de l'empe- 
reur Joseph II, qui va voyager en France sous le nom de comte de 
Falkenslein, et compte arriver à Strasbourg le 23 janvier prochain 
(17 décembre 1776). 

Ï7. Lettre, en italien, de Théodora de Hesse-Darmsl.idf. duel 
de Guastalla, au comte Ferdinand Masetti, à Mirandole, en réponse à 
une lettre de souhaits qu'il lui avait adressée à l'occasion de la Fête 
de Noël (Guastalla, 23 décembre 177<i; m inscription autographe; 
cachet armorié). 



3C2 MANUSCRITS xvin 

iîî. Mémoire rédigé par Mlle de Romans, baronne de Meilly-Cou- 
longes, ancienne maîtresse de Louis XV, pour son fils auquel elle 
donne des conseils à l'occasion de sa première communion, et expose 
ses tribulations et les persécutions dont elle se plaint d'avoir été 
l'objet (séjour à l'abbaye de la Guiebe, exil à Joigny, etc.) (1776; 
l'enveloppe de cette pièce porte une vignette gravée du XVIII e siècle 
ou du commencement du XIX e ). 

49. Lettre autographe de Jacques-Joseph-François de Vogué, 
évèque de Dijon, annonçant qu'il a donné des ordres pour favoriser 
les quêtes des religieux de la Rédemption (Paris, 12 mars 1777). 

oO. Ordre donné par Jacques de Laurans, inspecteur des maré- 
chaussées et prévôt général du département de Provence, pour livrer 
deux soldais déserteurs du corps royal de la marine à M. d'Albert de 
Rions, major de la division de Toulon (13 mars 1777; en-tète 
imprimé, et figure des armes de Laurans; pièce rognée du côté droit); 
au bas de la pièce, décharge donnée par M. d'Albert de Rions (Tou- 
lon, 16 mars 1777) (1). 

.\\-,W. Lettre autographe de Charles-Eugène-Gabriel, marquis de 
Castries (maréchal de France en 1783), qui sollicite du prince de 
Montbarrey une croix de Saint-Louis pour un officier (Versailles, 
16 mars 1777). — Lettre du même au maréchal de Ségur, sur une 
mission à confier au sieur Lafosse, médecin vétérinaire de la gendar- 
merie, lors de l'arrivée des chevaux de remonte qui doivent être ras- 
semblés en Lorraine (Saint-Cloud, 29 septembre 1785; signée le M 1 
de Castries). — Mémoire sur l'état des régiments de la Marlinique et 
de la Guadeloupe, avec des observations en marge, de la main du 
maréchal de Castries (5 novembre 1785; pièce rognée du côté droit). 
— Lettre de Gabrielle-Isabeau-Thérèse de Fleury, maréchale de 
Castries, à M. Dupoirier, qui s'était recommandé à elle (Paris, 20 fé- 
vrier 1787 ; signée Fleuri/, m tlt de Castries). 

oit. Lettre autographe de Jean- Baptiste- Joseph de Lubersac, 



(l) Sur l'enveloppe de celte pièce est un croquis au crayon de l'église et du 
château de Courville (Marne), exécuté vers le milieu du XI\' siècle. 



*vm DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 3C3 

évêque de Tréguier, sur l'accueil favorable qu'il a fait en son diocèse 
à la quête des religieux de la Merci (Versailles, 23 mars 1777). 

.»(». Lettre autographe de Jérôme-Marie Champion de Cicé, évéque 

de Bodez, sur le même sujet (Millau, :> avril 1777). 

M . Lettre autographe d'Anne-François-Victor Le Tonnelier de 
Breteuil, évoque de Montauban (Montauban, 2 \ avril 1777). 

o8-(>0. Lettre de Joseph-Anne- Auguste-Maximilien, duc d'Havre 
et de Croy, qui sollicite une pension do retraite pour M. de Durand, 
officier au régiment de Flandre (Paris, 17 avril 1777). — Lettre 
d'Adélaïde-Louise-Angélique-Gabrielle de Croy, duebesse d'Havre, à 
M. d'Anjou, qu'elle presse d'achever l'examen des papiers de son 
père (Paris, s. d.; cachet armorié). — Demande adressée par Anne- 
Emmanuel-Ferdinand-François, prince de Croy, d'une pension de 
retraite de 1,000 livres pour le s r Carré, officier au régiment Boyal- 
Xormandie (Versailles, 17 avril 1777). 

61. Certificat donné par le comte d'Aché, vice-amiral des armées 
navales, des services accomplis sous ses ordres, dans la marine, par 
Charles-Alexis Brulard, comte de Gcnlis (Brest, L" mai 1777; pièce 
rognée du côté droit). 

62-65. Lettre de Jules-Charles-Henri, comte de Clermont-Ton- 
nerre, à son père le marécbal de Clermont-Toniierre, auquel il 
demande de procurer la croix de Saint-Louis au sieur Chabrier, lieu- 
tenant de maréchaussée à Valence (23 mai 1777). — Lettre du même 
au marquis de Ségur, au sujet des soldats atteints de maladies incu- 
rables (Paris, G mai 1782; signée Le duc de Tonnerre). 

i\\. Billet autographe de d'Alembert à M. Cousin (ils, à Cadenet, 
par Aix-en-Provence ; il loue son ardeur pour les lettres, et l'exhorte 
à la lecture des bons ouvrages (Paris, 28 juin 1777 ; cachet). 

65. Lettre de Paris de Montmartel à son oncle le marquis d.' 
Béthune, colonel général de la cavalerie, à Paris, auquel il annonce 
son départ de Chàteaumeillant pour sa terri' de Vari/e (Orléans, 
1" septembre 1777 ; restes d'un cachet). 



;î64 M A XI SC RIT S XVIII 

GG-67. Lettre d'Alexandre-Marie-Léonor de Saint-Mauris, prince 
de Montbarrey, au sujet de M. de Baulmont, parti pour s'embarquer 
(Versailles, 23 septembre 1777; pièce rognée du côté gauche). — 
Billet du même, ordonnant la remise de 12,000 livres en or pour 
affaires secrètes (30 mars 1779). 

(>8. Lettre de Louis-François-Joseph de Bourbon, prince de Conti, 
à M. de Vaucel, grand-maître des eaux et forêts de Paris, auquel il 
recommande Charles Boussel pour la place d'inspecteur des bois de la 
maîtrise de la Brie (Paris, 28 octobre 1777; restes d'un cachet). 

09. Lettre d'invitation de Charles, prince de Nassau (Kirchheim, 
2 novembre 1777). 

70. Lettre d'affaires, en italien, du cardinal Bernardin Giraud à 
M Antoine Caccia, banquier, rue Saint-Martin, à Paris (Rome, 3 dé- 
cembre 1777). 

71-72. Hequête adressée au duc de Choiseul, ministre de la Guerre, 
par le s r Brunet, lieutenant réformé du régiment de Monteclerc-dragons, 
et apostillée par le marquis de Marbeuf, maréchal de camp, qui prie 
le ministre d'accorder au dit Brunet la réforme de son grade (Ver- 
sailles, 13 septembre, sans date d'année). —Lettre de Louis-Charles- 
Hené, comte de Marbeuf, gouverneur de la Corse, au vicomte de 
Choiseul, au sujet d'une affaire avec l'évêque d'Aleria (Ajaccio, i jan- 
vier 1778). 

7,"»-7i. Lettre de Joseph-Augustin comte de Mailly, gouverneur du 
Boussillon (maréchal de France en 1783), qui remercie des marques 
de satisfaction qu'il a renies pour sa conduite « vis-à-vis des Barba- 
resques « (Perpignan, 19 janvier 1778). — Billet de la maréchale de 
Mailly, qui recommande M. Lambert nu ministre des finances (s. d.). 

7;>-7G. Lettre de Henri-Joseph Bouchard d'Ksparbès, vicomte 
d'Aubctcrre, qui recommande M. de Hercé, frère de l'évêque de Dol, 
pour une charge de lieutenant des maréchaux de France (Paris, 21 jan- 
vier 1778). — Lettre du comte d'Ksparbès de Lussan, commandant 
de Montauban, sur l'organisation des compagnies de grenadiers arri- 
vées en cette ville (Montauban, 17 août 1782). 



*vm DE LA COLLECTION P. TARDÉ. 365 

77. Lettre de Claude-Joseph Vernet à M. Girardot de Marigny, 
rue Vivienne, à l'hôtel de Colbert, qu'il prie de lui payer une somme 
de 3,000 livres pour prix d'un tableau qu'il a fait pour lui (Paris, 

février 1778; restes d'un cachet). 

78. Lettre de Marie-Adélaïde de France, tille du roi Louis XV, 
qui demande à M. Alliot un secours pour la manufacture et école 
royale de Bar-le-Duc, qui vient de se charger gratuitement de cent 
enfants trouvés de la maison de Nancy, pour les mettre en état de 
gagner leur vie (Versailles, 22 février 1778; signe Marie Adélaïde) ; 
au bas de la pièce, quittance donnée par l'abbé de Cheppe, adminis- 
trateur de cette école, d'une somme de 2, iOO livres accordée à litre de 
secours (Paris, 2i février 1778). 

79. Attestation donnée par Henri Fouquet, médecin, au P.Peautrier, 
récollet, du mauvais état de sa santé qui l'empêche de remplir les 
fonctions auquel on le destine (27 février 1778). 

80. Lettre, en italien, de D. AnselmeCostadoni, camaldule, à Charles 
Scapin, à Padoue, auquel il demande de lui fournir certains livres 
dont il donne la liste (Venise, 2 mars 1778 ; à la lettre est annexé un 
post-scriptum sur. un bout de papier séparé). 

81-82. Lettre de Bertier de Sauvigny, intendant de la généralité de 
Paris, au prince de Montbarrey, au sujet de recrues envoyées à l'île de 
Ré (Paris, 12 mars 1778). — Lettre du même à M. Baron, marchand 
de bois à Étampes, auquel il refuse des délais de paiement (Paris, 

1 i janvier 1785). 

83. Lettre de David Houard, correspondant de l'Académie des ins- 
criptions et belles-lettres, qui demande au ministre de lui faire accor- 
der, en vue de ses travaux, divers ouvrages de llardouin et de Sirmond, 
ainsi que les Ordonnances du Louvre, et de lui permettre de publier 
sous ses auspices un supplément au Glossaire de Du Gange (Dieppe, 
7 avril 1778). 

84. Lettre, en italien, de compliments et de remercùnents, adressée 
par Jean-Christophe Amaduzzi au comte Jean-François Cale. mi 



366 MANUSCRITS xviu 

Xapione di Cocconato, à Turin, à l'occasion de l'envoi que celui-ci lui 
avait fait de quelques-unes de ses publications (Rome, 13 juin 17T8). 

85. Lettre, en italien, de Jean-Baptiste Molinelli, de la congréga- 
tion des Écoles pies, à l'abbé Massa, à Home, au sujet de thèses que 
le dit Molinelli a soutenues sur des questions théologiques et d'un 
compte-rendu que l'abbé Clément en a fait faire dans les Nouvelles 
ecclésiastiques, etc. (Gènes, 1 er juillet 1778). 

8G. Billet, en italien, de Paul Paciaudi, bibliothécaire du duc de 
Parme, invitant M. llanducrk à remettre au P. Magnani, préfet des 
écoles urbaines, un exemplaire de chacun des livres élémentaires qui 
servent à l'instruction de la jeunesse (Parme, G juillet 1778; figure 
gravée du sceau de la bibliothèque royale de Parme). 

87. Lettre d'obligation, en allemand, pour un emprunt du gouver- 
nement général des Pays-Bas, montant à la somme de deux millions 
quatre cent mille florins (Vienne, 15 juillet 1778; signature et sceau 
de l'impératrice Marie-Thérèse). 

88. Lettre de Gui-Jean-Baptiste Target, avocat au Parlement, qui 
recommande M. Darmenon pour une place vacante du bureau des 
parts (i septembre 1778) ; une note inscrite sur la lettre apprend que 
l'on a dû donner la préférence à un protégé de la reine. 

89. Lettre de François Arnavon, prieur curé de Vaucluse, à Calvet, 
docteur en médecine, à Avignon, qu'il consulte pour sa sœur malade 
(l'Isle, 10 septembre 1778 ; cachet armorié). 

90. Lettre de Christophe de Bcaumont, archevêque de Paris, annon- 
çant à un correspondant que le roi a permis au frère de celui-ci de 
faire un séjour à Paris (Conflans, 2 octobre [1778?]). 

91. Lettre d'Arnaud de La Porte au baron d'Ogny, auquel il 
demande de lui accorder la franchise de ses lettres, pendant le séjour 
qu'il va faire à Paris (Paris, 12 octobre 1778). 

92-9,"». Lettre de Charles-François, comte de Broglic, à M. de 



"I" DE LA COLLECTION I». TARBÉ. :j(i7 

Charria, à Versailles, en laveur de l'hôpital de la Miséricorde de 
Sedan (Paris, 2 novembre 1778 ; signé le C de Broglie). — Note du 
même au sujet d'un voyage de M. d'Ormay en Franche-Comté (Paris, 
21 mai 1781). 

94. Lettre, en anglais, non signée, de Joseph Wharton à Joseph 
Dobson, a at the Kings head tavern , à Londres; il lui donne des 
nouvelles des événements d'Amérique et des détails sur son genre de 
vie à Nantes (Nantes, 15 décembre 1778 ; cachet). 

95. Lettre, en italien, de Joseph Beneivenni à Jules Perini, à Venise, 
qu'il entretient de divers ouvrages/ entre autres des Annales politiques 
de Linguet (Florence, 17 janvier 1779; cachet armorié). 

96. Lettre de Jacques-François de Villiers, docteur en médecine, à 
un savant d'Orléans (sans doute Beauvais de Préau), auquel il com- 
munique des notes biographiques et bibliographiques sur divers méde- 
cins et écrivains de cette ville, auteurs de travaux sur les sciences 
physiques et médicales (Paris, 30 janvier 1779). 

97. Lettre d'Anquetil-Duperron au ministre de la marine, auquel il 
recommande son frère, consul de France à Surate, qui se trouve dans 
une situation de fortune fort précaire (Paris, 11 février 1779 ; pièce 
rognée du côté droit). 

98-99. Lettre d'Armand-Gaston Camus à M. Bronod, notaire à 
Paris, sur une vente de terrains, rue de la Ville-l'Evèque (13 fé- 
vrier 1779). — Invitation adressée àBoyer, administrateur général de-- 
relais militaires, par la commission des chevaux de luxe, pour assister 
au broiement d'effets portant des signes de féodalité (26 septem- 
bre 1793; signé Camus, membre de la Commune). 

100. Lettre de Fortuné-Barthélémy de Félice à M. Caldani, pro- 
fesseur à l'université de Padoue, auquel il demande les titres des arti- 
cles qu'il lui a promis d'écrire pour le grand dictionnaire de médecine 
(Yverdun, \ mars 1779). 

101. Lettr- du marquis de Favras, qui annonce l'envoi d'un nou- 



368 MANUSCRITS x v 1 1 1 

veau modèle de fusil qu'il s'est procuré ù Vienne, en Autriche (Vienne, 
1 er mai 1779 ; pièce rognée du côté gauche). 

102. Lettre d'affaires de Joseph-Mathias Gérard de Rayneval à 
M. Grand (banquier) (Versailles, 17 mai 1770 . 

103-104. Lettre d'Emmanuel-Félicité de Durfort, duc de Duras, 
maréchal de France, sur une affaire concernant le comte d'Hautefort 
(Versailles, 30 mai 1779). — Lettre de la duchesse de Duras «à 
M. Delvigne, à Béthune, qu'elle prie de lui envoyer des échantillons de 
toile (Paris, 19 octobre, sans date d'année ; cachet armorié). 

105. Lettre de Philippe de Xoailles, duc de Mouchy, maréchal de 
France, qui sollicite la grâce d'un officier (Bordeaux, 21 juin 1779). 

100. Lettre d'Antoine de Chézy à M. de Chambine, au sujet d'une 
indemnité due à M. Antheaulme pour des pavés extraits en ses bois, 
dans le canton de Nemours (Paris, 13 juillet 177!»). 

107-10ÎJ. Rapport fait par Louis-Antoine-Sophie de Richelieu, due 
de Fronsac, sur l'état du régiment de la Reine, à la suite d'une ins- 
pection (13 septembre 1 779'). — Lettre du même à M. de Crosne, 
duquel il sollicite la mise en liberté d'une prisonnière (Paris, 30 octo- 
bre 1788). 

10Î). Mémoire acquitté par Mlle Berlin, du Grand Mogol, mar- 
chande de modes de la reine, pour des chapeaux fournis à la duchesse 
de Fronsac (Paris, 11 octobre 177!» . 

1 10. Xotes de Cbarles-Joseph-Hyacinthe de Vioménil, recomman- 
dant deux officiers supérieurs du troisième régiment de chasseurs (Ver- 
sailles, 3 novembre 1779) ; cette recommandation est apostillée de la 
main du comte de Schonberg. 

111. Lettre d'Étienne-riançois Turgot à M. Lhéritier (botaniste), 
conseiller en la Cour des aides, au sujet des cultures qu'il a faites de 
diverses espèces d'arbres (Bons, par Falaise, 10 novembre 1779; 
cachot armorié). 



xviii DE LA COLLECTION P. ÏARBÉ. 369 

112. Lettre de Louis Guillouet, comte d'Orvillîers, au sujet de sa 
retraite et du paiement de sa pension (Rochefort, '20 novembre I770i. 

113-116. Lettre de Marie-François-Henri de Pranquetot, due de 
Coigny, à M. Boudot, procureur au Chàtelet, au sujet du désir «In 
chapitre de Noire-Dame de Paris, de mettre l'écusson de ses armes sur 
les revers des bandoulières de certains gardes (8 décembre 1779). — ■ 
Lettre de Gabriel- Augustin, comte de Coigny, qui envoie au ministre 
de la Guerre les états de la revue qu'il a passée au régiment de Mon- 
sieur-dragons (Schlcstadt, 28 août 1780). — Demande de congé pour 
un soldat, certifiée par Antoine Balland, lieutenant général des années 
du roi, en retraite, maire delà ville de Guise (Guise, 3 décembre 181 't), 
et apostillée par le duc de Coigny. — Billet de la maréchale de 
Coigny, qui envoie à M. Petit le premier volume des œuvres de M"" Bic- 
coboni (31 juillet 1818). 

117. Lettre de Charles-llenri-Xieolas-Othon, prince de \assau- 
Siegen, qui, au moment de se rendre à l'armée du roi d'Espagne, sol- 
licite le règlement d'une indemnité qu'il réclame (Paris, 20 décem- 
bre 1770 ; signé lepr. de Nassau-Siegen ; pièce rognée du côté gauche). 

IIP». Lettre d'affaires de la princesse de Ligne à M. Boudot, pro- 
cureur au Chàtelet (s. d.; reste d'un cachet). 

119. Lettre non signée, écrite à M. Boudot parmi correspondant 

qui le charge daller taire à Versailles unedeinarcliepresdeM.de 
Maurepas (s. d.). 

120. Billet adresse à Target par Pierre-Louis Lacrelelle, pour lui 
donner un rendez-vous, afin de rédiger une consultation avec lui 
(s. d.). 

121. Lettre de recommandation adressée par Jean-François Mar- 

montel à M. Vermeil, avocat au Parlement, à Pans, en laveur d'un 
malheureux, père de sept entants; il lui annonce en même temps 
l'envoi d'une épitre qu'il va faire paraître (s. d .; cachet). 

122. Lettre, eu italien, de François Canéellieri sur une démarchée 
faire eu sa faveur (s. d.). 

roue wxix*. - « 



370 MANUSCRITS xvm 

125. Lettre de iMarc-Antoine-Louis Claret de La Tourrette, qui fait 
allusion à ses travaux de botanique et demande la copie d'une disser- 
tation sur un monument maltais, etc. (Lyon, 2 janvier, s. d. d'année). 

124. Lettre de Marie-Joseph-Louis d'Albert d'AHly, duc de Cbaul- 
nes, pair de France, à Target, auquel il transmet un billet de M. de 
Giac, qui lui réclame deux copies signées d'un dénombrement (mai, 
s. d. d'année; cachet avec traces d'armoiries); la lettre est écrite au 
verso du billet de M. de (iiac (2 mai). 

125. Lettres d'affaires de Louis-Charles, comte d'Hervilly, à Target 
(Leschelle, par Guise, l ,r juillet, s. d. d'année; fragment d'un cachet 
armorié). 

I2(î. lîillet de Jean-Paul Rabaut-Saint-Etienne à Target, duquel il 
accepte une invitation à dîner (26 juillet, s. d. d'année). 

127. Lettre d'André- Jean Bouclier d'Argis à M. Poultier, huissier 
commissaire-priseur, à Paris, au sujet du paiement d'une dette (châ- 
teau de Beaumont, 2:> octobre, s. d. d'année; fragments d'un cachet 
armorié). 

I2λ. Lettre d'affaires du comte d'Klbée (Paris, rue d'Enfer, Mi dé- 
cembre, s. d. d'année). 

120-150. Ftatdes sommes en argent que Marie-Thérèse de Savoie, 
comtesse d'Artois, a accordées à plusieurs des officiers de sa maison 
pour leur tenir lieu de logements, pendant l'année 1 780 (Versailles, 
5 janvier 1780; signé Marie- Thérèse). — Recommandation de la com- 
tesse d'Artois à M. de Sartine, pour faire envoyer la croix de Saint- 
Louis à M. de Campis, capitaine de port au Cap-Français (s. d.). 

!3I. Lettre de compliments, en italien, du cardinal Guillaume Pal- 
lotta à Pierre Ferroni, à Florence (Rome, 5 janvier 1780; cachet ar- 
morié). 

132. Lettres d'affaires de François, baron de Tott (Paris, 12 jan- 
vier 1780). 



xviii DE LA COLLECTION P. TARBE. 371 

155. Quittance donnée par François Arnaud, abbé de Grandehamp, 
d'une somme reçue des propriétaires du péage de Conflans-Sainte- 
Honorine (Paris, 13 janvier 1780). 

loi. Letlre écrite par le marquis de Becdelièvre, premier président 
en la Chambre des comptes de Bretagne, pour obtenir à un procureur 
dans sa compagnie le remboursement d'une somme que lui a em- 
pruntée un officier de marine (Nantes, 24 janvier 1780; pièce rognée 
du côté droit . 

15i)-15(>. Lettre de Alarc-Gabriel-Augustc-Florent, comte de Choi- 
seul-Gouffier, qui demande des lettres de recommandation pour un 
collaborateur de ses travaux sur la Grèce, le s r Foucherot, architecte, 
qui va se rendre à Athènes, en passant par Venise et Corl'ou (Paris, 
21 avril 1780). — Lettre de la comtesse de Choiseul-Gouffler, qui 
demande l'autorisation de publier dans le Mercure une note qui lui a 
été communiquée par les bureaux de la Marine, pour répondre à une 
inculpation portée contre AI. de Choiseul dans les Mémoires de 
M. de Ferrières-Sauvebœuf (27 mars 1790). 

157. Lettre de Faujas de Saint-Fond à Calvet, docteur en méde- 
cine, à Avignon, qu'il charge de lui faire parvenir des livres qu'il a 
donnés à relier en cette ville (Montélimar, 22 avril 1780). 

158. Lettre de Jean-François-Clément Morand (à Calvet?), de- 
mandant des renseignements sur des gisements de charbon déterre de 
Saint-Didier et de Piolenc (Paris, 1 er mai 1780). 

150. Lettre, en italien, de François Albergati Capacelli à un de ses 
amis, auquel il demande une réponse au sujet dune de ses œuvres 
qu'il lui a communiquée (Venise, 13 mai 1780). 

140. Lettre du comte Dillon, qui annonce son départ pour Port 
Louis, à la tête d'un détachement de 250 hommes; il donne aussi la 
nouvelle du naufrage de deux vaisseaux anglais sur la côte de Cor- 
nouailles (Douai, 21 mai 1780; pièce rognée du côté droit). 

MA.. Lettre du comte de Perron, ministre des Affaires étrangères 



372 MANUSCRITS xvin 

de Sardaigne, au sujet du mariage de la princesse Catherine (Ivrée, 
19 juin 1780). 

142. Lettre, en italien, de Maffeo Pinelli à Charles Scapin, à 
Padoue, auquel il accuse réception d'une caisse de livres (Venise, 
11 juillet 1780). 

-145. Lettre de Louis-François, marquis de Monteynard, au prince 
de Montbarrey, en faveur de M. de Vourey, officier du régiment de 
cavalerie de Bourgogne (Paris, 17 août 1780). 

144. Lettre autographe de Sœur Thérèse de Saint-Augustin (Louise- 
Marie de France, fille de Louis XV), à M. Mique, premier architecte 
du roi, à Versailles, qu'elle charge d'établir des caveaux funéraires dans 
l'église des Carmélites de Saint-Denis (22 août 1780; reste d'un cachet 
armorié). 

145. Lettre de Louis-Mathieu Anibert, avocat, des académies de 
Nîmes et de Marseille, à M. David, libraire à Aix, auquel il demande 
le Voyage littéraire de Provence, de Papon, et annonce la mise sous 
presse du troisième volume de ses Mémoires sur la république d'Arles 
(Arles, 2 décembre 1780). 

14(>. Quittance donnée par Joseph-Marie Vien d'une somme de 
1,000 écus romains qu'il a reçue par ordre du comte d'Angiviller, 
directeur général des bâtiments du roi, pour le service de l'Académie 
royale (Home, 23 décembre 1780). 

147. Lettre de souhaits de Philippe-Frédéric, baron de Dietrich 
(Strasbourg, 28 décembre 1780). 

14ÎJ. Billet de l'abbé Fmery, vicaire général d'Angers (Angers, 
30 décembre 1780). 

149. Lettre de Louis, laudgrave de Hesse, qui prie le marquis 
de Ségur, ministre de la guerre, d'accorder une pension au s' de Fùrst- 
hausen, officier de son régiment (Pirmasens, 3 janvier 1781). 



«m DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 373 

ioO. Lettre de l'abbé Nicolas-Sylvestre Bergier, qui annonce l'envoi 
d'un prospectus de l'un de ses ouvrages (12 janvier 1781). 

loi. Billet de Guillaume-Alexandre Tronson du Coudray, qui 
promet de payer à M. d'Argent une somme de 000 livres (Paris, 
24 janvier 1781). 

lo2. Demande adressée par Louis-Marie-Joseph, marquis de Les- 
cure, pour obtenir que la compagnie de Fontenay, du régiment de 
Lescure-dragons, vienne à Xiort, et que la compagnie de Charly reste 
à Fontenay (29 janvier 1781); cette demande est apostillée par le 
marquis d'Arcambal. 

loô-ioi. Lettre de Louis-Philippe-Joseph d'Orléans au marquis 
de Ségur, au sujet de la suppression des surnuméraires dans les régi- 
ments de cavalerie (Paris, I er février 1781; signé L. P. J. d'Or- 
léans). — Adresse de M. de Lourmel, à Lamballe et à Paris, écrite de 
la main de Louise-Maric-Adélaïde de Bourbon-Penthièvre, duchesse 
d'Orléans (s. d., non signée). 

loo. Lettre de Philippe, vicomte de Montesquiou, à M. Dupeuty, 
avocat au Conseil, sur un procès du comte de Marsan contre le do- 
maine, au sujet de la baronnie de Crastes (Versailles, 3 février 1781 ; 
cachet armorié). 

I.ÎG. Lettre, en italien, de Jean-Baptiste Bodoni à Vincent Mala- 
carne, professeur de chirurgie à Acqui, au sujet d'un livre de méde- 
cine du docteur Gerardi, dont il a été l'imprimeur, etc. (Parme, 
7 février 1781 ; cachet). 

1»7. Quittance donnée par François Francœur, surintendant de la 
musique du roi, pour sa pension de l'année échue au 1 er janvier 1781 
(Paris, 18 avril 1781). 

i 158. Quittance donnée par l'abbé Claude Fauchet, prédicateur 
ordinaire du roi, vicaire général de Xevers, d'une somme de 000 livres 
pour les honoraires du carême qu'il a prêché dans l'église des Quinze- 
Vingts (Paris, 22 avril 1781). 



374 MAMSCRITS xvm 

159. Lettre d'affaires de la princesse de Xassau à M. Le Grand, à 
Paris (Paris, 25 avril 1781; restes d'un cachet). 

160. Lettre d'Anne-Pierre, marqais de Montesquiou-Fezensac, à 
.M. de Fortisson, à propos des écuries du comte de Provence (Paris, 
31 avril 1781). 

161. Billet, en anglais, de Benjamin Franklin, priant M. Grand, 
banquier, rue Montmartre, à Paris, de payera M. Vitel une somme de 
1,150 livres pour des frais de table (Passy, 1" mai 1781). 

162. Lettre de Louis de Bcrton, duc de Grillon, à un banquier 
qu'il charge de lui servir d'intermédiaire pour recevoir une gratifi- 
cation extraordinaire que le roi d'Espagne lui a accordée (Madrid, 
18 mai 1781). 

163. Lettre de l'abbé de Bastignac, ancien agent général du clergé 
de France, à M. de Sienne, premier secrétaire du procureur général 
du Parlement, au sujet du paiement d'une gratification de 200 livres, 
qui doit être fait parle premier président (Paris, 21 mai 1781 ; cachet 
armorié) . 

164-166. Lettre de François, marquis deLévis,qui accorde récep- 
tion de l'ordonnance du roi concernant les hôpitaux militaires (Paris, 
23 mai 1781). — Procuration donnée par le même (alors duc 
de Lévis et maréchal de France) à M. Monnaye, procureur au Parle- 
ment, pour mettre une enchère sur une grande maison, sise à Paris, rue 
des Champs-Elysées, appartenant à la succession du s r de Beaumanoir 
(Paris, 3 mai 1785). — Lettre de la maréchale de Lévis à M. Foulon, 
ancien procureur au Parlement, auquel elle donne un rendez-vous 
d'affaires (Paris, 11 décembre 1791 ; cachet). 

167. Quittance donnée par Valentin Haiiy, directeur du Bureau 
académique, d'une somme de 4 livres, pour honoraire du déchiffre- 
ment d'un titre latin (Paris, 25 mai 1781 ; un en-tète imprimé donne 
des renseignements sur l'organisation de ce bureau). 

168. Lettre de félicitations de Mathieu-François Mole (Champla- 
treux, 5 juin 1781). 



xviii DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 375 

169. Lettre d» marquis deDonnissan, qui recommande pour l'avan- 
cement plusieurs officiers «lu régiment de Languedoc-infanterie 
(1" août 1781); contresignée par le comte de Durfort. 

170-171. Demande adressée par le duc de Cossé-Brissac d'une 
gratification pour un officier du régiment de Bourbon-infanterie (Tours, 
8 août 1781) ; apostillée par Louis-Henri-Joseph de Bourbon, prince 
de Condé. — Lettre de recommandation de ce dernier, en faveur du 
s' de Kergu, capitaine au régiment de Bourbon (Paris, 23 jan- 
vier 1787; signé L. H. J. de Bourbon). 

17i£. Bordereau de la recette des finances de la généralité de (Hu- 
ions, signé de Claude-Henri U'atelet, receveur général des finances 
(Paris, 22 août 1781). 

175. Lettre de félicitations, en italien, de Melchior Cesarotti à 
Joseph-Urbain Pagani-Cesa (Padoue, 17 septembre 1781). 

17-i. Lettre d'affaires, signée Nkolay (Aimar- Charles- Marie 
de Micolaï, premier président à la Chambre des comptes?) (Paris, 
23 décembre 1781). 

170. Billet de J.-B. Jacques-Elie de Beaumont, avocat au Parle- 
ment, à Target (s. d). 

170. Attestation donnée par le Fr. Elisée (Jean-François Copel), 
ex-provincial des Carmes déchaussés, (Te la remise qui lui a été faite 
d'un religieux de la province de Lorraine, qui s'était engagé dans le 
corps royal delà marine (Brest, 13 février 178 [2?] ; pièce rognée du 
côté droit). 

177. Lettre de Jacques-Reinhold Spielmann, botaniste, a Lhéri- 
tier, auquel il annonce un envoi de graines de plantes, dont il lui donne 
la liste (Strasbourg, 17 mars 1782). 

178. Lettre du comte d'Aranda, ambassadeur d'Espagne en France, 
au marquis de Castries, ministre de la Marine, au sujet du paiement 
de f< urnitures faites aux vaisseaux français dans les arsenaux de Cadix 
et du Ferrol (Paris, 22 mars 1782; pièce rognée du coté droit). 



37.6 MANUSCRITS win 

I7Î). Lettre de Jean-François de La Marche, évéque de Saint-Pol- 
de-Léon (au marquis de Castries), duquel il sollicite le prompt réta- 
blissement, à Brest ou aux environs, de la maison des dames de Saint- 
Thomas de Villeneuve (Léon, 5 avril 1782). 

180. Lettre de Pierre-Victor, baron de Besenval, au marquis 
de Ségur, ministre de la guerre, au sujet de la réunion de l'escadron 
de cuirassiers de Decize aux trois autres qui sont à Moulins (Paris, 
23 avril 1782). 

181. Lettre, en italien, de Pierre Xapoli Signorelli au baron Joseph 
Vernazza, qu'il remercie de l'envoi de quelques-unes de ses produc- 
tions littéraires, et de divers autres livres, etc. (Madrid, 27 avril 

1782). 

182. Lettre de Jacques-Marie de Caritat de Condorcet, évéque de 
Lisieux, qui envoie la copie d'une lettre du baron de Breteuil u au 
sujet du pavage de Gacé » (Paris, 12 mai [1782]). 

183. CertiGcat de maladie délivré à M. de Pommard, prévôt général 
des maréchaussées de Touraine, par Michel-Philippe Bouvart et par 
Borie, docteurs régents de la faculté de médecine de Paris (Paris, 
27 mai 1782). 

184-185. Billet adressé à M. Caccia, banquier, par Pierre Sue, 
(chirurgien) (31 mai 1782). — Quittance donnée par le même à 
M. Caccia d'une somme reçue pour la pension d'un élève qui vit chez 
lui (Paris, 14 février 1787). 

186. Billet d'Etienne Polverel à Target, auquel il demande de le 
recevoir à dîner avec le comte de Civrac (25 juin 1782). 

187. État des officiers du régiment d'infanterie Royal-italien, qui 
sont susceptibles de passer à des emplois supérieurs, certifié véritable 
par le chevalier de Carignan, mestre de camp, commandant du dit 
régiment (Saint-Savinien, 2 juillet 1782). 

188-189. Lettre d'affaires de l'abbé Raynal, et nouvelles de son 



win DE LA COLLECTION P. TARBÉ. :jt7 

séjour à Berlin (Berlin, 26 juillet 178-2); sur l'un des feuillets, copie 
de la réponse de son correspondant. — Page d'un manuscrit auto- 
graphe de l'abbé Baynal, préparé pour l'impression (s. d., non signé). 

tîM). Lettre d'Armand-Thomas Hue de Miroménil an marquis 
de Ségur, duquel il sollicite une pension de retraite pour le s r de Bus- 
sent, capitaiue commandant au régiment de Champagne (Versailles, 
3 août 1782). 

191. Lettre du comte de Hauteville sur des instructions données an 
chevalier de Foncenex pour l'armement d'une Frégate à destination des 
cotes d'Espagne, nouvelles de l'attaque de Gibraltar, de la santé de la 
princesse de Piémont, etc. (Turin, 19 août 1782). 

Iî)2. Lettre de Jacques Oberlin à Calvet, à Avignon, auquel il re- 
commande M. Wencker, l'un des premiers magistrats de Strasbourg, 
qui se rend en la ville d'Avignon (Strasbourg, 28 août 1782). 

195. Lettre de Marc-René de Voyer d'Argénson au marquis 
de Ségur, au sujet de la mise en état de défense de l'île d'Aiv (La 
Rochelle, 2 septembre 1782). 

lî)4-19o. Lettre d'Emmanuel, duc de Croy, qui envoie certaines 
pièces, à la suite d'une revue qu'il a faite des régiments des grenadiers 
royaux de la Picardie (Montreuil-sur-Mer, 10 septembre 1782). — 
Lettre du même à un de ses parents dont il demande le consentement 
pour une substitution perpétuelle, alin d'assurer la terre de Gondé au 
nom de Groy (s. d., non signée). 

I0(>. Quittance donnée par Louis-Jean-François Lagrenée d'une 
somme de 1,000 écus romains qu'il a reçue par ordre du comte d'An- 
giviller, pour le service de l'Académie royale (Borne, 3 décem- 
bre 1782). 

lî>7-lï)0. Lettre de Frédéric II, landgrave de Hesse-Cassel, au 
marquis de Luchet qu'il rappelle à son poste à la suite d'un congé 
qu'il lui avait accordé (Heydau, 30 décembre 1782). — Lettre d'af- 
faires de Charles-Constantin, prince de Hesse-Bheinfels, à M. Leleu. 



378 MANUSCRITS xvin 

banquier à Paris (Paris, 28 décembre 1785 ; cachet armorié). — 
État des officiers du régiment d'infanterie allemande Royal-Hesse- 
Darmstadt, qui sont susceptibles de passer à des emplois supérieurs, 
signé de Frédéric, prince de Hesse, et approuvé par le duc d'Ayen, à 
la suite d'une inspection faite à Strasbourg (31 août 1786). 

200. Lettre d'affaires, enitalien.de Charles-Louis Massa-Saluzzo à 
Gaspard-Thomas Sella, secrétaire de l'ordre desSS. Maurice et Lazare, 
à Turin (Tortone, 1 er février 1783 ; fragments d'un cachet armorié). 

201. Lettre de Marc-Antoine-Louis Claret de La Tourretteà Calvet, 
docteur en médecine et premier professeur eu l'université, à Avignon, 
auquel il rend compte des commissions qu'il a faites pour lui près de 
plusieurs libraires de Lyon (Lyon, 11 mars n 783?] ; le cachet a été 
enlevé). 

202. Lettre, en italien, de François Zacchiroli, ancien professeur 
de droit à l'université de Bologne, qui envoie à un de ses amis des dé- 
tails sur sa famille et ses alliances, en vue d'obtenir le droit de bour- 
geoisie à Ferrare (Florence, 20 mai 1783). 

205. Lettre de Robert de Paul de Lamanon à Calvet, auquel il 
annonce sa prochaine visite à Avignon, où il doit venir chercher des 
thermomètres (Vaucluse, 27 mai 1783 ; cachet armorié). 

204. Quittance d'Antoine Court de Gébelin,donnéeà\I. Panckoucke, 
d'une somme reçue « à compte des ouvrages pour l'Encyclopédie » 
(Paris, 31 mai 1783). 

20o. Lettre du cardinal Paul d'Albert de Luynes, en réponse à des 
compliments qui lui avaient été adressés à l'occasion de sa fête (Nolon, 
29 juin 1783). 

206. Lettre d'Auguste-Charles Guichard, avocat, au sujet de deux 
maisons de la traverse de Villeneuve-Saint-Georges, menaçant ruine 
(Paris, 9 juillet 1783). 

207. Lettre signée Prud'homme, adressée à M. Dumesnil de Mer- 



xvin DE LA COLLECTION P. TARBÉ 379 

ville, secrétaire du roi et avocat en ses conseils, à Paris, au sujet d'un 
procès avec le fisc pour des droits à payer sur du papier (Saint-Brieuc, 
5 août 1783). 

208-200. Lettre de Philippe-Henri, marquis de Ségur, maréchal 
de France, au maréchal de Castries, pour le transport d'un détache- 
ment de troupes de Rochefort à Toulon (Versailles, 24 août 1783). 

Lettre du même à M. de Biré, trésorier général de la guerre, à Paris, 
pour une retenue à faire sur les appointements du chevalier de Cosne, 
capitaine d'artillerie à Brest (Versailles, 15 juillet 1785). 

210. Lettre, en italien, de Jean Mariti à Marc Lastri, prévôt de 
Saint-Jean, à Florence, auquel il donne des nouvelles du retour de 
l'abbé Sestini, de la récolte de la soie et des grains en Provence, etc. 
(Livourne, 29 août 1783). 

211. Lettre de François-Jean, chevalier de Chastellux, au ministre 
de la Guerre, auquel il demande que le régiment du Roi-dragons ait 
pour dépôt de remonte la ville de Laigle en Normandie ( Libourne, 
31 août 1783). 

212. Lettre d'affaires de Charles-Vincent Giovio, archevêque 
d'Avignon (Avignon, 24 septembre 1783). 

215. Lettre signée de Bossut, Borda, Mongeet Périer, membres de 
l'Académie des sciences, qui présentent des observations sur le pro- 
gramme du prix proposé par le roi pour la machine de Marly (novem- 
bre 1783). 

214. Lettre d'affaires de Jacque-Marie Bouzet à M. Bourgeois, 
receveur et régisseur du marquisat de Guiscard en Picardie (vers le 
5 janvier 1784 ; fragments d'un cachet armorié). 

21a. Quittance donnée par Jean-Antoine Bellanger, graveur, d'une 
somme reçue pour des planches de vues de la Suisse (Paris, lb' jan- 
vier 178i). 

216. Lettre de Victor-Amédée III, roi de Sardaigne, au comte 



380 MANUSCRITS xvn 

Pierre Magnani, à Forli, en réponse à ses souhaits de nouvel an 
(Turin, 4 février 1784 ; cachet aux armes du roi). 

217. Lettre de Georges-René Pléville Le Pelley, qui sollicite pour le 
s r Luc Laugier, son gendre, la place de caissier de la Chambre de 
commerce de Marseille (Marseille, 27 février 1784). 

218. Citation d'Horace (Levius fit patientia...), écrite sur une 
page d'album par Jean-Georges Olbers, de Brème (Gœttingue, 
24 mars 1784). 

219. Quittance donnée par François-Dominique de Mory d'El- 
vange, du paiement d'une somme déboursée par lui pour un achat de 
livres pour la bibliothèque de l'académie de Nancy (16 avril 1784). 

220. Lettre de Pierre-Marie-Auguste Broussonet à M. Pancin, doc- 
teur en médecine, professeur de botanique à Avignon, auquel il 
recommande M. de Slangbusch, gentilhomme de la chambre du roi de 
Danemarck, botaniste, qui désire visiter la fontaine de Vaucluse 
(Paris, 17 avril 1784 ; fragment d'un cachet ; pièce usée et dé- 
chirée). 

221. Lettre du comte de Choiseul-Stainville, maréchalde France, au 
maréchal de Ségur, sur les mesures à prendre pour le logement 
du régiment de Neustrie à Bitche (Paris, 25 avril 1784; signé le 
M àl Slainville). 

222-228. Dossier concernant Donatien-François, comte, puis 
marquis de Sade : Lettre signée Marais, rendant compte du transfère- 
ment du comte de Sade du château de Saumur à celui de Pierre- 
Encise (30 avril 1768). — Lettre adressée par Marie-Éléonore de 
Maillé, comtesse douairière de Sade, à M. de Sartine, pour protester 
contre un article de la Gazette de Hollande sur le comte de Sade, son 
fils (Paris, aux Carmélites de Saint-Jacques, rue d'Enfer, 24 mai 1768). 
— Lettre du marquis de Sade «à M. Gauffridi, avocat, à Apt (s. d. ; frag- 
ments d'un cachet armorié). — Lettre de Marais, sur l'affaire du mar- 
quis de Sade, jugée au parlement d'Aix .(Aix, 1" juillet 1778). — 
Lettre de M. de Bougemont, gouverneur du château de Vincennes, sur 



xviii DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 381 

une scène que le marquis de Sade, délenudans le donjon de ce château, 
avait faite, parce qu'on l'avait privé de promenade (Vincennes, 30 juin 
1780) ; copie de la main de Rougeraont d'une déposition Faite sur cette 
affaire par Mirabeau, alors prisonnier aussi au château de Vincennes 
(28 juin 1780). — État des effets de M. de Sade, envoyés de Vincennes 
par M. de Rougemont au marquis de Launay, gouverneur de la lias- 
tille (vêtements, livres, etc.) (à la Rastille, 20 avril 1784 . 

220-250. Consultation médicale donnée par Esprit-Claude-Fran- 
çois Calvet, ancien premier professeur en médecine, de l'Académie des 

inscriptions et belles-lettres (Avignon, 16 mai 1 784). — Lettre du même 
à If. Gleise, notaire à Villeneuve-lès-Avignon, auquel il exprime son 
refus de participer à un procès des co-tenanciers de Bourbon pour les 
réparations « qu'on projette à Pâtiras « Avignon, 10 juillet 17Si). 

251. Lettre de Jean-François Séguier, au sujet d'une médaille 
d'Otbon (Nîmes, 21 mai 1784). 

252-255. Lettre d'Antoine de Malvin de \fontazet, archevêque de 
Lyon, à M. de Saint-Jullien, receveur général du clergé de France, à 
Paris, au sujet d'une somme de 2i,000 livres, payable par le rece- 
veur des décimes de Lyon (Lyon, 3 juillet 1784) — Lettre d'affaires de 
l'abbé de Montazet, exécuteur testamentaire de l'archevêque de Lyon 
(s. d. 1788]). 

254. Quittance donnée par Josepb-J. -IL Albouis, dit Dazincourt, 
d'une somme reçue pour différents frais relatifs au servici (\<'> primes, 
enfants du comte d'Artois (Paris, S juillet 1784 . 

255. Quittance donnée par Esprit-Antoine Gibelin, d'unesommede 

1,200 livres pour les dessins qu'il a faits de la médaille décernée par 
les Ktats de Provence à M. de Suffren, et dont il a dirigé la gravure 

! Paris, 31 août 17N'. . 

256. Lettre d'affaires de Guillaume Poucet de La Graveà M. Ileurier, 
agent de change à Paris 11 septembre 178i; traces d'un cachet 
armorié . 



382 MANUSCRITS xix 

257. Lettre de remercîments, en italien, d'André Rubbi, pour un 
envoi de sonnets (Venise, 27 novembre 1784). 

ii,"»o. Lettre d'Alexandre-Angélique de Talleyrand-Périgord, arche- 
vêque de Reims, à Tronson du Coudray, qu'il remercie de vouloir bien 
se charger de l'éducation de M. Duchàtel (Reims, 1 er décembre 1784), 

Îi30. Lettre, en italien, de Gaétan Migliore, antiquaire, à un de ses 
amis de Florence, qu'il remercie de l'envoi d'une armure (Ferrare, 

20 décembre 1784). 



Carton XIX. — Awées 1785-1824. 

I. Lettre de François-Emmanuel, comte de Saint-Priest, au sujet 
d'une consultation qu'on lui avait demandée sur un travail relatif aux 
capitulations avec la Porte ottomane (Toulon, 2 janvier 1785.) 

I I. Lettre, en italien, de François Donado, à Charles Scapin, libraire 
à Padoue, au sujet de livres qu'il désire se procurer (15 janvier 1785). 

5-4. Lettre de Marie-Amélie de Saxe, épouse de Charles-Auguste- 
Christian, duc de Deux-Ponts, à la baronne deCorberon, en réponse à 
des souhaits envoyés à l'occasion du nouvel an (Carlsberg, 16 jan- 
vier 1785). — Enveloppe de lettre avec l'adresse, écrite de sa main, du 
baron de Corberon, ministre plénipotentaire du roi de France près du 
duc de Deux-Ponts, rue Saint-Antoine, à Paris (cachet armorié). 

;». Rillet d'invitation à dîner de la comtesse d'Houdetot à Target, 
avocat au Parlement (mardi 25 janvier 1785). 

<>. Ordonnance de Charles-Eugène de Lorraine, prince de Lambesc, 
pour le remboursement au marquis de Sommery, d'avances faites à 
Argentan, par son receveur, au pourvoyeur du haras de Normandie 
(Versailles, 26 mars 1785). 

7-8. Lettre de recommandation adressée par Antoine-Jules de 
Clermont-Tonnerre, évoque de Chàlons, au maréchal de Richelieu, en 



Xix DE LA COLLECTION P. TARBÉ. :;x:5 

faveur de M. Soleau, lieutenant des maréchaussées d'Auvergne 
(5 avril 1785). — Billet du même, alors cardinal archevêque de Tou- 
louse (25 février 1821). 

1). Reçu donné par Hubert-Pascal Ameilhon, bibliothécaire de la 
ville de Paris, à Anisson-Duperron, directeur de l'Imprimerie royale, 
de livres que le roi a bien voulu accorder à cette bibliothèque (Paris, 
H avril 1785). 

10. Lettre de la comtesse d'Angiviller, qui sollicite du maréchal de 
Ségur, pour M. de Flahaut, le commandement en second du Dauphiné 
(Il avril 1785 . 

11-12. Consultation juridique signée Tronchet, Ferey et Delacroix 
de Frain ville, au sujet des droits d'un créancier privilégié sur l'oflice 
d'un receveur général des finances décédé, et de la contribution du 
prix de cet office au paiement de la dette que le receveur avait envers 
le roi (Paris, 27 avril 1785). — Billet de Françoi^-Denis-Tronchct a 
M. Du Poirier, à Paris, auquel il demande le texte d'une sentence 
pour une consultation qu'il a rédigée sur une question de tutelle. 
(8 juillet, sans date d'année). 

lô. Reçu donné par Dom François Clément, bénédictin, à M. Join- 
bert le jeune, libraire, de vingt-cinq exemplaires du premier volume 
de la troisième édition de l'Ait de vérifier les dates (8 mai 1785). 

14. Lettre d'Augustin-Félix-Elisabeth de La Calissonnière, relative 
aux surnuméraires du régiment des Pyrénées (Paris, 10 mai 1785). 

15. Lettre de Jean-François de La Pérouse, qui demande la recti- 
fication d'une erreur commise dans les comptes de ses passagers 
(Versailles, ;i juillet 1785 ; pièce rognée du côté gauche). 

16. Lettre du cardinal de Remis à Calvet, docteur en médecine, à 
Avignon, près duquel il s'excuse de ne pouvoir lui rendre un service 
qu'il lui demandait (Rome, 13 juillet 1785 ; signé Le card. de 

Bernis) . 



38V MANUSCRITS xix 

17. Lettre adressée, au nom de l'empereur Joseph II, « à la maison 
de la veuve Xettine et fils >< , au sujet de la levée des sommes offertes 
par diverses abbayes, pour donner des secours à la ville d'Arlon 
incendiée (Bruxelles, 27 juillet 1785 ; si;]né Maria l'archiduchesse 
Marie-Christine, gouvernante des Pays-Bas 

18. Lettre de Jean-François-Thérèse-Louis de Beaumont, marquis 
d'Auti champ, au maréchal de Ségur, duquel il sollicite l'envoi de 
maréchaux experts pour les soins à donner aux chevaux rassemblés sur 
la frontière (Nancy, 13 septembre 1785). 

lï). Lettre de Billion à André Thouin, au sujet des travaux de con- 
solidation exécutés dans les carrières, sous les bâtiments du Jardin du 
Roi, construits par Verniquet (Montbard, 15 septembre 1785 ; signa- 
ture autographe). 

20. Requête adressée à M. Desforges, maîtres des requêtes, par 
l'abbé Jean-Paul de Gua de Malves, prieur de Saint-Georges de 
Vigoux, au diocèse de Bourges, membre de l'Académie des sciences, 
pour obtenir la permission de faire couper des arbres dans une terre 
de son prieuré (septembre 1785). 

121. Lettre à M. Dupont, entreposeur de tabac à Nancy, sur des 
fraudes soupçonnées dans la consommation du tabac (Paris, 1 \ oc- 
tobre 1785 ; signature de Lavoisier). 

iiii. Lettre signée Albert, adressée à M. Leleu, banquier à Paris, 
sur une affaire concernant le comte de Brancas (Paris, 20 novem- 
bre 1785; restés d'un cachet armorié . 

23. Lettre de Michel- Paul-Gui de Chabanon, membre de l'Aca- 
démie française, à Target, sur des démarches faites près du marquis 
de Chastellux et de Ducis, dans le but de lui assurer leurs voix pour 
son admission à l'Académie française (s. d. [1785]). 

i l r i. Lettre de Jean-Simon Aved de Loizerolles à Target, sur une 
visite qu'il a faite en sa faveur (sans doute en vue de son élection) 

(s. d. 17851). 



xix DK LA COLLECTION P. TARBK. 585 

2,u Lettre de Jean-Baptiste Treilhard à Target, auquel il donne un 
rendez-vous chez M. Tronchet, pour y traiter une question de droit 

(s. d.). 

2(»-27. Lettre de lion-Claude Cahier de Gerville, avocat, à Target, 
auquel il demande un rendez-vous pour une consultation (s. d.; restes 
d'un cachet). — Lettre du même, alors ministre de l'intérieur, à 
M. de Kichehourg, président du directoire des postes, au sujet d'une 
séquestration de lettres faites entre les mains du directoire dos postes 
de Montpellier (Paris, 15 février 1792). 

liîî. Lettre d'affaires' de Simon-Pierre Mérard de Saint-Just à M. de 
lîligny (25 octobre, sans date d'année). 

29< Lettre de Louis-Georges Oudart de Bréquigny à Target ; il lui 

signale un terrier de 1682 dans le chartrier de la Carte, etc. (20 dé- 
cembre, s. d. d'année ; restes d'un cachet armorié). 

50. Lettre du comte François Zambeccari, relative à sa captivité au 
bagne de Constantinople (s. d.) ; au dos est écrite une réponse non 
signée à cette lettre. 

51-32. Lettre du prince Victor de lîroglie sur une proposition qui 
lui avait été faitede lui vendre un cheval (s. d. vers 1786?]). — Frag- 
ment contenant les dernières lignes d'une lettre du même, avec sa 
signature: Le maréchal de camp, Victor Broglie (s. d., vers 1792). 

,">,">. Millet non signé, adressé à Target par Pierre-Jean-Baptiste 
Gerbier, avocat (s. d. ; une note de M. Tarbé indique que cette pièce 

lui a été donnée par M. Desnoyers, secrétaire de la Société de l'his- 
toire de Fiance, gendre de Target). 

54. Lettre du comte d'Argental, ministre de Parme, au sujet A'un 
passeport qu'il a demandé pour faire venir du vin de Bourgogne 
(Paris, 1 1 janvier 1780). 

5o-56. Quittance donnée par François-Denis Née, graveur, d'une 
somme de 00 livres reçue pour le compte de M. Marillier, pour deux 

TOME XX\!\*. -•' 



386 MANUSCRITS xrx 

dessins, l'un pour le poème de Joseph, l'autre pour le frontispice de la 
Suisse (Paris, 12 janvier 1786). — Lettre du même à M. Lamy, sur 
l'impossibilité où il se trouve de payer une somme qu'il lui demande ; 
il lui annonce l'envoi de dessins de Marillier (Paris, 11 mars 1806). 

37. Lettre d'affaires du comte Louis de Belgiojoso à Antoine 
Caccia, banquier, rue Saint-Martin, à Paris (Bruxelles, 17 février 1786 ; 
cachet armorié). 

38. Lettre de Guillaume de Bavière, duc de Deux-Ponts, au comte 
de Talleyrand, auquel il demande la permission de faire acbeter treize 
chevaux pour remplacer ceux du régiment de dragons de Deux-Pont?, 
qui sont morts récemment de maladie (Paris, 4 mars 1786). 

30. Lettres de Jacques Delille à M. Fromy, notaire à Dampierre par 
Aulnay en Poitou, qu'il prie de réclamer pour lui le prix d'un fermage 
(Paris, 26 mars 1786 ; fragments d'un cachet). 

40-41. Lettre d'Auguste-Henri-Marie Picot de Dampierre à M. de 
Meulan, à propos du paiement de sommes qu'il doit a celui-ci 
(11 avril 1786 ; fragments d'un cachet). — Nomination par le même, 
général en chef de l'armée du Xord, du citoyen Benazet au grade de 
lieutenant-colonel au 13 e régiment de dragons (Valenciennes, 7 avril 
1793 ; cachet). 

4ii. Lettre d'André-Hyacinthe Sabatier, littérateur (à Caliet?), au 
sujet d'un morceau que celui-ci lui avait demandé (Cavaillon, 15 avril 

1786). 

43. Traité passé entre l'abbé Joseph Beyre et Antoine-Louis-Agnès 
Varin, libraire à Paris, pour la publication de son livre intitulé : 
L'Ecole des jeunes demoiselles ou Lettres d'une mère vertueuse à sa fdle 
(Paris, 8 mai 1786) ; à la suite sont plusieurs quiltances données par 
l'abbé Beyre des sommes qu'il a reçues en vertu de ce traité (I e ' sep- 
tembre 1786 au 15 octobre 1789 ; pièce mutilée à la deuxième 
page). 

44. Lettre du comte Axel de Fersen au maréchal de Ségur, qu'il 



xix DE LA COLLECTIOX P. TARBÉ. 387 

prie d'ordonner la détention d'un ofGcier du régiment Royal-suédois 
dans la maison de force de Maraisville en Lorraine (Valenciennes, 
7 juin 1786). 

4o. Lettre d'affaires de Jean-François-Thérèse Chalgrin, architecte, 
à XI. Lemaire, procureur au Parlement, à Paris (Paris, 28 juillet 1 7K6 ; 
cachet armorié). 

46. Lettre de l'abbé Louis-Siffrein-Joseph Salamon àCalvet, à Avi- 
gnon, au sujet de son titre de coadjuteur de la rote, de ses fonctions 
de conseiller au Parlement, etc. (Paris, 3 septembre 1786). 

47. Etat des services des ofGciers de dragons du régiment de Lor- 
raine et des grâces qu'ils demandent, écrit et signé par le prince de 
Vaudémont, et contresigné par le comte d'Esterhazy, à la suite d'une 
inspection faite par celui-ci à Valenciennes (Valenciennes, 26 sep- 
tembre 1786). 

/ 

48. Lettre de J.-M. Augeard, secrétaire des commandements de la 
Reine, demandant que l'on fasse des réparations à la route de Bethel 
à Stenay, près des villages de la Croix et de Boult (Buzancy, 27 sep- 
tembre 1786). 

49. Lettre de compliments et de remerciments de Joseph-Antoinc- 
Bruni d'Enlrecasteaux, auquel on avait donné des lettres de recom- 
mandation pour la reine (12 octobre 1786). 

oO. Lettre de la duchesse d'Elbeuf à XI. Xlouton, procureur du roi 
au bailliage royal de Sainte- Xlenehould, à propos d'un avantage qu'il 
voulait solliciter (Vienne[-le-Chàteau], i novembre 1786). 

i>i. Lettre, en italien, de Vincent Requcno à Georges Handiverck, à 
l'imprimerie royale de Parme, auquel il donne ses instructions pour 
l'impression du manuscrit d'un de ses ouvrages (Bologne, S no- 
vembre 1786 ; cachet). 

o2. Lettre de remerciments, en italien, adressée par Angelo Xan- 
noni à Antoine Pacini, chirurgien, à Colle (Florence, 8 novembre 1786). 



388 MANUSCRITS XIX 

53. Lettre de Jean-Augustin Renard, architecte, recommandant, 
pour s'occuper de certaines affaires, M. Delorme, commis au bureau 
du contrôle général (Versailles, 10 décembre 1786). 

54. Lettre de François-Louis Hébert de la Berrière, supérieur 
général des Eudistes, qui prie le ministre (de la marine?) d'accueillir 
favorablement les réclamations des D" L! Quinette, qui sont dans la 
détresse (Paris, 14 décembre 1786; pièce rognée du côté droit). 

oi). Lettre de Gaspard-Augustin-René Bernard de Marigny, au sujet 
d'une réclamation des garçons majors de plusieurs divisions du corps 
royal des canonniers matelots, sur une question d'ancienneté (s. d., 
après 1786; pièce rognée du côté gauche). 

;>(>. Lettre de Joseph-Elzéar-Dominique Bernardi à Galvet, doc- 
teur en médecine à Avignon, au sujet d'un concours ouvert pour un 
éloge de Montesquieu (Monieux, \ janvier 1787; cachet à l'effigie de 
Louis XVI). 

57. Lettre de Pierre-Joseph Buchoz au secrétaire perpétuel de 
l'Académie de Nancy; il lui adresse le prospectus de l'un de ses 
ouvrages, et sollicite une place d'associé de cette académie (Paris, 
6 janvier 1787 ; cachet). 

58. Lettre, en italien, de Marc-Antoine Caraffa à Antoine Caccia, 
banquier à Paris, auquel il accuse réception d'une lettre de change 
(N'aplcs, 13 janvier 1787). 

59. Lettre d'affaires, en italien, du cardinal Joseph Doria Pamphili 
à MVi. Caccia, père et Gis, et Blommaert, rue Saint-Martin, vis-à-vis 
la r«*e aux Ours, à Paris (Pesaro, 13 janvier 1787; cachet). 

60. Lettre de Charles-Philippe-Toussaint Guiraudet, lecteur de 
Madame, député des états de Languedoc, à M. Lallemand, avocat au 
Parlement, au sujet des contrats du prince Charles de Rohan, qui 
étaient entre les mains du comte d'Harcourt (Paris, 7 février 1787). 

<>i-<»2. Lettre du comte du Roure à M. Lullier, avocat au Parle- 



*" DE LA COLLECTION P. TAKBK. 389 

nient, à Paris, auquel il refuse, n'ayant jamais été au collège des 
Jésuites, de payer une somme qu'on lui réclame pour, les créanciers 
des Jésuites, à cause d'un reliquat dû sur le pris d'une pension 
(13 mars 1787). — Lettre d'un autre du Roure, parent du précédent, 
à M. Lullier, sur le même objet (Avignon, 16 avril 1787; fragmenta 
d'un cachet armorié). 

05-0 i. Lettre de Joseph Aclon au maréchal [de Ségur]; il le 
remercie d'une grâce qu'il a fait obtenir à son frère (Naples, 
li mars 1787; pièce rognée du côté droit). — Lettre du même au 
baron de Mayer-Knenay ; il le remercie de l'envoi d'un de ses 
ouvrages, et lui annonce qu'une médaille lui sera remise de la part du 
roi de Naples (Naples, 16 février 1796). 

0;>. Lettre du baron de Frimont au maréchal de Ségur, qu'il prie 
d'accorder une pension de retraite à M. d'Ormécheville, lieutenant- 
colonel des chasseurs à cheval du régiment des Pyrénées (Versailles, 
26 mars 1787). 

00. Lettre d'Armand de Vignerot du Plessis, duc d'Agénois, au 
maréchal de Ségur, à l'appui de la demande que lui a faite M. de 
Valleton, d'une charge de lieutenant des maréchaux de France (Paris, 
26 avril 1787). 

07. Lettre d'Antoine-Eléonore-Léon Leclerc de Juigné, archevêque 
de Paris, qui prie, à cause de ses occupations, d'engager le chapitre 
à renvoyer à un autre temps l'affaire du rituel (Paris, 1G juin 1787). 

08. Lettre d'Emmanuel, prince de Salm-Salm, au maréchal de 
Ségur, au sujet d'une affaire pour laquelle celui-ci a ordonné un 
conseil de guerre (Paris, 2 juillet 1787). 

0î>-70. Keçu donné par l'abbé Maury de livres et d'autres objets 
qu'il avait prêtés à feu la comtesse d'Ailly, et qui lui ont été rendus 
(Paris, 8 septembre 1787). — Dispense de bans accordée et signée 
par le même, alors cardinal, administrateur capitulaire de l'église 
métropolitaine de Paris, à des paroissiens de l'église Saint-Paul <-t 
Saint-Louis de Paris (Paris, 26 octobre 1813; formule imprimée, 



390 MANUSCRITS xix 

avec les armes du cardinal Maury gravées en tête; sceau portant les 
mêmes armes). 

71-75. Lettre de Pierre-Alexandre-Laurent Forfait, ingénieur, aux 
intéressés aux fonderies de Romilly, à Rouen, pour la fourniture des 
matériaux nécessaires à la construction de six avisos (Saint-Malo, 
28 octobre 1787; cachet). — Lettre du même au ministre de la 
marine et des colonies; réclamation au sujet des appointements des 
agents de la marine (Rouen, 13 fructidor an IV = 30 août 1796.) 
■ — Lettre du même, alors ministre de la marine, au ministre de la 
guerre, auquel il envoie copie de l'état des objets d'habillements fournis 
à un détachement embarqué au Havre (Paris, 17 prairial an IX = 6 juin 
1801 ; vignette en tête de la pièce). 

74. Lettre de l'abbé Pourret, grand archidiacre, sur les démarches 
qu'il compte faire en faveur de M. Vial, pour lui obtenir un poste 
dans les messageries (à l'hôtel des Deux-Siciles, 29 novembre 1787). 

7o. Ron pour 2,500 francs, signé Contai (M" e Contât, actrice?) 

(s. d.). 

76. Feuillet d'un manuscrit d'une comédie inédite (de la main de 
Florian?), dialogue entre Arlequin et Frédéric (s. d.). 

77. Lettre, en italien, de Marie-Thérèse Cibo, duchesse de Massa, 
épouse d'Hercule-Renaud d'Esté, à Antoine Caccia, à Paris; réponse 
à des souhaits de nouvel an, compliments pour la princesse de Conti, 
information sur le rappel du duc d'Orléans (Reggio, 13 janvier 1788). 

78. Lettre d'affaires de Champion de Villeneuve à M. Lalouette, 
avocat aux Conseils, à Paris (24 janvier 1788). 

70. Lettre de Gabriel de Rellegarde à Dom Deforis, religieux béné- 
dictin aux Rlancs-Manteaux, à Paris, auquel il envoie la copie 
de notes de Rossuet (Utrecht, 11 février 1788). 

<ÎO. Lettre du duc de Laval au comte de Rrienne, ministre de la 
guerre, pour le renvoi d'une demande de congé d'un soldat du 
régiment de Roulonnais, à la prochaine revue (Paris, 14 mars 1788). 



mx DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 39i 

81. Lettre de Jean- Jacques-François Lebarbier, peintre, à M. Dau- 
bas, secrétaire du garde-meuble de la couronne, à Versailles, au sujet 
de la mort de Gessner, dont il a illustré les œuvres (18 mars 178S; 
cachet). 

82. Lettre d'Eléonore-François, comte de Moustier, au baron 
d'Ogny, intendant général des postes, sur un projet qu'il a formé d'un 
établissement de paquebots pour le service postal entre la France et 
les Etats-Unis (New-York, 26 mars 1788). 

85. Lettre d'Athanase-Louis-Marie de Loménie, comte de Brienne, 
ministre de la guerre, informant M. de Lynch, mestre de camp du 
régiment de U'alsh, que le roi l'attache en cette qualité au régiment 
d'infanterie irlandaise de Beruick (Versailles, (> avril 1788). 

84-86. Ordre de mise en liberté d'une prisonnière, signé de Louis 
Thiroux de Crosne, lieutenant de police (22 avril 1788). — Note 
sur le compte-rendu annuel que les lieutenants de police devaient 
présenter au Parlement sur l'état de la police de Paris, et sur les 
subsistances; rapport présenté le 20 février 1789 par M. de Crosne 
sur la police et l'approvisionnement de Paris. 

87-88. Lettre d'Fmmanuel-Céleste-Augustin de Durfort, duc de 
Duras, au sujet d'une gratification qu'il a demandée à son père pour 
son ancien valet de chambre (20 mai 1788). — Quittance donnée 
par le même, gouverneur du château de Saint-Hubert, d'une somme 
reçue pour le paiement des dépenses de ce château pendant le 
quartier d'octobre 1790 Paris, 10 mars 1791). 

89. Lettre de Guillaume-Kmmanuel-Joseph Guithem de Clermont- 

Lodève, baron de Sainte-Croix, à Calvet, docteur en médecine, à 
Avignon, auquel il propose de lui céder des ouvrages sur la géo- 
graphie de l'Orient qu'il a en doubles iMormoiron, 29 juin 1788). 

90. Lettre du marquis de N'ieul, chef d'escadre, sur des difficultés 
qui viennent de s'élever vis-à-vis de la régence d'Alger, et sur l'auto- 
risation qu'il demande de mener l'escadre du roi faire une relâche a 
\aples ( à bord de l'Illustre, 30 juin 178* . 



3U2 MANUSCRITS xix 

91. Fragment d'uuc lettre, en allemand, de Charles-Théodore, duc 
de Bavière, à l'administration du cercle de Souabe, page détachée 
contenant la souscription et la signature (Mannheim, 22 novem- 
bre 1788). 

92. Lettre d'Anne-Louis-François-de-Paule Lcfèvrc d'Ormesson de 
Noyseau, président au Parlement, à M. Boudot, à Paris, duquel il 
sollicite pour un de ses protégés la place d'arpenteur juré du duché 
de Brunoy s. d.). 

93. Commission donnée par Etienne Charles de Loménie de 
Brienne, archevêque de Sens, au curé de Xotrc-Dame de Courtenay, 
pour faire la visite de la chapelle du prieuré de Xotre-Dame en la 
paroisse de Saint-Hilaire-lès-Andresis (s. d., vers 1789). 

9fl-9;>. Recherches sur les causes de la décadence de l'Espagne, 
pages manuscrites de la main de l'abbé Morellet (s. d.; G feuillets 
détachés, plus un 7' feuillet écrit d'une autre main, le tout dans une 
chemise portant une note de l'abbé Morellet). — Billet du même qui 
charge de réclamer à .MM. Dulau et C 1 ", à Londres, des livres qu'ils 
doivent lui envoyer de la part du marquis de Lansdoune (30 frimaire, 
s. d. d'année). 

90. Billet de Joseph-Louis Desormeaux, qui demande à M. du 
Perron de lui donner la lettre de M. Xecker sur les finances (s. d.). 

97. Quatrain en vers allemands, signé de Frédéric Hang : 
Dichtcr ttfid Kùnstler! IVarmn triïyt Sc/imetterlings/lin/el (1er Amor?... 

A la pièce est jointe une note, en italien, sur cet auteur. 

98. Billet de Jean-François de Laharpe, qui demande à M. Agasse 
une réponse sur l'impression du Lycée (s. d.). 

99. Lettre d'affaires, en italien, de Vincent Monti (Borne, 28 jan- 
vier 1789). 

109. Quittance donnée par Nicolas-Gui Brenet, peintre du roi, 
professeur de l'Académie de peinture et de sculpture, d'une somme 



*ix DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 3'.):j 

de 1,008 livres qu'il a reçue pour [es honoraires des leçons qu'il a 
données, pendant l'année 1787, à sept élèves de peinture, pension- 
naires du roi (Paris, 5 février 1789). 

101-102. Lettre du baron de Montesquieu au ministre de la 
guerre, au sujet d'une plainte portée à la justice de Bayonne par un 
habitant de cette ville, contre un officier qui l'avait blessé légèrement 
dans une querelle (Paris, 5 février 1789). — Lettre signée - Charles 
Montesquieu >■ , adressée à un général avec l'envoi de l'état nomi- 
natif des officiers du vingtième régiment d'infanterie, ci-devant Cam- 
brésis, qui ont rejoint leurs drapeaux à l'époque du 1" mai (Perpi- 
gnan, I r mai 1791). 

105. Lettre de Vicq d'Azyi à M.Tournay, qu'il remercie i\t>^ félici- 
tations qu'il lui a adressées pour sa nomination à la place de premier 
médecin delà reine (7 février 1789). 

104-iOo. Lettre de Charles Delacroix de Constant, maire royal 
de Charmont, au ministre de la guerre, auquel il se plaint d'excès 
commis dans ce village par des soldats en congé (Charmont, !) fé- 
vrier 1789); en marge, ordre d'information sur ces faits, signé d'Hnu- 
terive (Met/, 13 mars 1789). — Lettre de Delacroix, président de 
l'Assemblée nationale, au ministre de la guerre, accusant réception de 
l'état des officiers de santé attachés au service des hôpitaux ambulants 
de l'armée (Paris, 25 août 17!>2 . 

100. Lettre du comte Barentin, qui demande l'envoi de certaines 

pièces nécessaires pour toucher quelques mois dus de la retraite de 
feu son père (Paris, 10 février 1789). 

107. Compte particulier rendu au comte d'Artois par le marquis 
de Sérent, des intérêts résultant des sommes placées au proGt des 
princes, et qui proviennnent des diverses économies faites sur les 
fonds affectés pour l'entretien de leur chambre et garde-robe, et pour 
les récompenses (Versailles, 10 février 1789; approuvé et signé par 
Charles-Philippe, comte d' Artois). 

108. Lettre de Jean-Claude Hedon de Beau préau, intendant du 



394 MANUSCRITS six 

port de Brest, sur la réintégration d'un officier en cette ville (Brest, 
18 lévrier 1789). 

109-112. Lettre du roi (imprimée), adressée à Jean-Hervé, che- 
valier de Bospiec, pour le convoquer à l'assemblée de la noblesse qui 
se tiendra à Saint-Brieuc, le 1G avril suivant, pour l'élection de députés 
aux États généraux (Versailles, 19 mars 1789; signé Louis). — Lettre 
de Louis-Jean-Marie de Bourbon, duc de Penthièvre, au che- 
valier de Hospice, auquel il envoie la lettre de convocation ci-jointe 
(Amboise, 20 mars 1789; signé L.-J.-M. de Bourbon). — Significa- 
tion aux habitants de la paroisse de Prunay, de l'ordonnance du bailli 
d'Ëtampes qui les invite à s'assembler pour dresser leur cahier de 
doléances et nommer leurs députés (20 février 1789; formule 
imprimée). — Formule d'une procuration pour comparaître à l'as- 
semblée générale des trois Ktats d'un bailliage en 1789 (imprimée); 
au dos et sur les marges de la pièce, on a écrit des contredits sur une 
procédure relative à un terrain contentieux, sis au village de Iiéci- 
court (s. d.). 

115. Quittance donnée par Edouard-François-Marie Bosquillon, 
docteur régent de la faculté de médecine de Paris, lecteur du roi et 
professeur au Collège de France, d'une somme reçue pour des hono- 
raires (Paris, 20 mars 1789). 

114. Lettre, en italien, du cardinal François-Marie Banditi, arche- 
vêque de Bénévent, au marquis Gabriel Biccardi, à Florence, qu'il 
remercie de l'envoi de deux livres (Bénévent, 4 avril 1789). 

lliî. Lettre de François-Joseph de La Bochefoucauld, évèque de 
Beau vais, au comte de La Luzerne, ministre de la marine, au sujet 
d'une information qu'il a demandée au bureau de la marine (Beauvais, 
1 1 avril 1789 ; pièce un peu rognée du côté droit). 

I !(». Leltre d'Antoine-Louis Chaumont de la Millière au marquis 
de Laqueuille, sur les réparations de la route de Bordeaux à Lyon dans 
la traversée de l'Auvergne, et sur un projet de chemin à ouvrir de 
Biom à Pontgibaud (Paris, 19 avril 1789). 

117. Lettre, en italien, de Joseph-Xicolas d'Azara à MM. Caccia, 



xix DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 395 

père et Gis, banquiers à Paris, qu'il remercie de l'envoi d'une lettre 
de change; il parle en même temps des États généraux et de l'attitude 
du tiers-état à l'égard de la noblesse (Home, 1 r juillet 1789; cachet). 

118. Etat des services des officiers de chasseurs à cheval du régi- 
ment de Hainaut et des grâces qu'ils demandent, écrit et signé par le 
vicomte Joseph-Alexandre de Ségur, et approuvé par M. de Vioménil, 
à la suite d'une inspection faite par le comte de Surgères, inspecteur 
divisionnaire (6 juillet 1789). 

119-120. Lettre de Dupré de Saint-Maur au sujet de réformes à 
faire, du vote par tête, du retour périodique des Etats généraux, etc. 
fChamberjot, 17 juillet 1789.) — Billet du même demandant si l'on a 
rendu un décret, décidant que les détenus administreraient leurs biens 
par un fondé de pouvoir (11 vendémiaire, s. d. d'année). 

121. Lettre d'Aimé-Henri Pauliau à M. Amoreux, docteur en 
médecine à Montpellier, auquel il annonce l'envoi de son nouvel 
ouvrage sur le véritable système de la nature (Nîmes, 2G juillet 1789). 

122. Arrêté du comité de police de la commune de Paris, ordon- 
nant le renvoi au bureau de la poste de valises prises et fouillées sur 
quelques courriers le mardi li juillet (31 juillet 1789; signé PUra, 
Devergenne, Fauchet, Levacher de la Terrinière ; en-tête imprimé avec 
les armes de la ville de Paris) ; au bas de la pièce, reçu signé du baron 
d'Ogny, intendant général des postes (1 er août 1789). 

12Ô. Mémoire des honoraires dus à M. Duveyrier, avocat plai- 
dant de la ville de Paris et membre de son conseil contentieux 
(15 août 1789); notes en marge et arrêté du compte, signés de Bailly, 
maire de Paris (22 octobre 1789). 

124. Lettre du comte d'Hector, commandant la marine à Brest 
(au comte de La Luzerne?), sur les troubles arrivés en celte ville 
(Brest, âl août 1789). 

125. Lettre de Mgr de \ intimille, archevêque de Xicomédie, à son 
parent le comle de Vintimille, à Paris, auquel il adresse des compli- 



;396 MANUSCRITS xix 

ments et des remerciments à l'occasion du mariage de sa fille avec le 
prince de Belmont, petit-neveu du dit archevêque (Palerme, 17 sep- 
tembre 1789). 

126. Lettre de M. de Hozières, qui réclame le paiement d'un entre- 
preneur pour rétablissement d'un hôpital régimentaire, et signale les 
désertions qui se produisent dans certains régiments (Cambrai, 19 sep- 
tembre 1789). 

1 li7- 12ïî. Lettre de Loaisel, recteur de Hedon, député du clergé 
de Vannes à l'Assemblée nationale, au prieur de l'abbaye de Saint- 
Sauveur de Redon, auquel il fait part de sa résolution de prendre sa 
retraite comme député, et qu'il invite à venir le remplacer (Versailles, 
27 septembre 1789; cachet de l'Assemblée nationale). — État des 
sommes dues à M. Loaisel pour son traitement de député, certiGé par 
Antoine-Félix de Lcyris, évéque de Perpignan, ordonnance de paiement 
signée de Stanislas de Clermont-Tonnerre, et quittance donnée par 
Loaisel (26 septembre 1789). 

12ÎL Requête adressée aux représentants de la commune de Paris 
par Jean-Antoine Houdon, sculpteur, pour obtenir « l'honneur défaire 
le buste de M. Xecker « (s. d., 1789; autographe). 

150. Lettre de u l'auteur du Triomphe de la milice villageoise ■ à 
une actrice, qu'il charge de remplir le rôle principal dans une petite 
comédie de sa composition qu'il a remise à M. de Clinville, directeur 
de cette actrice (Douai, 29 septembre 1789). 

151. Lettre de Jean-François Vauvilliers, lieutenant du maire de 
Paris, au comte de la Tour du Pin, ministre de la guerre, auquel il 
demande l'autorisation d'établir un dépôt d'approvisionnements au 
château de llam en Picardie, et de faire protéger par un détachement 
de cavalerie les marchands qui y apporteront leurs grains (Paris, 
31 octobre 1789). 

152. Lettre de Bouillon de la (irange à M. Audoy, avocat, auquel 
il envoie sa souscription pour un exemplaire de la tragédie de 
Charles IX (Paris, 16 novembre 1789). 



xix DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 397 

i«"»3-15i. Lettre de Claude-Antoine Régnier an sujet de la créa- 
tion des quatre départements de la Lorraine, du maintien provisoire 
des municipalités, etc. (Paris, 28 novembre 1789). — Lettre du 
même, alors duc de Massa et grand juge, qui transmet au procureur 
général en la Cour impériale de Paris des lettres de commutation de 
peine, accordées à Rabbe, ex-colonel du régiment de la garde de Paris, 
condamne à mort pour crime de conspiration (Paris, 20 décem- 
bre 1812): 

iôi>. Certificat de service, autographe, délivré par Victor-Amédée, 
prince d'Anhalt-Bernbourg, lieutenant général, au chevalier de Se- 
cond, lieutenant-colonel du régiment d'Olviopol-hussards, qui s'est 
distingué au siège d Otchakov (au quartier général de Jassy en Mol- 
davie, 4 décembre 1789 ; cachet aux armes du prince). 

I5(>. Lettre de Joseph Dombey à Lbéritier (botaniste), conseiller 
en la Cour des aides, duquel il sollicite un prêt d'argent (Lyon, 10 dé- 
cembre 1789 ; cachet armorié). 

ir»7. Reçu donné par le marquis de Cubières, d'un habillement du 
chasse (Paris, 15 décembre 1789). 

IÔ8-IÔÎ). Lettre de Joseph-Désiré, prince héréditaire de IVolf, 
à M. d'Ogny, intendant des postes, auquel il demande le liane passage 
de ses lettres par Lille; il sollicite en même temps une réponse au 
sujet d'une lettre qu'il lui a envoyée pour la reine (Lille, 2i décem- 
bre 1789). — Lettre du même, adressée au Directoire, qu'il prie de 
nommer le citoyen Van Rossem au grade de général de brigade (Ypres, 
M) ventôse an IV — 20 mars 1790). 

140. Lettre, en italien, de Jacques Durandi qui renvoie à son cor- 
respondant le livre de Pittarelli intitulé « Tavoladi Trajano , en l'ac- 
compagnant de quelques observations (Turin, 2'.) décembre 1789 . 

141. Lettre de condoléances de l'abbé Cerutti à Mme Necker (s. 

d., vers 1789). 

142. Billet de l'abbé de Montcsquiou à M. Dupeuly, avocat aux 
Conseils (s. d.). 



398 MANUSCRITS xix 

143. Invitation adressée par Claude-François Gérard de Melcy à 
M. Bonnisselle, de remettre une somme que celui-ci a reçue pour lui 
des habitants de Vauquois (Paris, 5 mars 1790). 

144. Lettre de Gédéon de La6te, marquis de Pelleport, qui de- 
mande un extrait mortuaire de Jean-Xicolas Dorbon, soldat du régi- 
ment de Pondichéry (Bourg-Fidèle, 9 mars 1790). 

14o. Règlement fait par le comité militaire de l'hôtel de ville, 
séant au Palais Cardinal, sur la formation des compagnies de grena- 
diers et chasseurs volontaires (arrêté au comité militaire, le 29 mars 
1790, et approuvé le 14 avril suivant par l'Assemblée; signé Mandai, 
président du comité, Chéron de la Bruyère, Duval, Godard, Thuriot de 
la Rosière, d'Osmond, Ameilhon, etc.; en-tète imprimé). 

146. Lettre du baron de Menou, annonçant le décret que l'Assem- 
blée nationale a rendu sur les fonctions des commissaires pour l'éta- 
blissement des déparlements (Paris, 7 avril 1790). 

147. Billet de César-Henri, comte de La Luzerne, ministre de la 
marine, à Anisson-Duperron, directeur de l'Imprimerie royale, auquel 
il envoie deux lettres du roi aux colons des Iles-sous-le-Vent et des 
lles-du-Vent, pour les imprimer promptement (Paris, 9 avril 1790; 
pièce rognée du côté droit). 

148. Lettre de Charles-Louis Lhéritier de Brutelle, botaniste, à 
M. Croullebois, libraire à Paris, auquel il demande deux exemplaires 
des Plantes de la Guyane, par Aublet (26 avril 1790; cachet) ; sur un 
feuillet de la même lettre, réponse de Croullebois (I er mai 1790). 

14î). Lettre du marquis de Bostaing, président du comité mili- 
taire, au comte de La Tour du Pin, ministre d<* la guerre, qu'il prie 
de faire payer les appointements des états majors des places de Ma- 
rienbourg et de Philippeville (Paris, 29 avril 1790). 

loO. Lettre d'affaires signée Coffinhal, adressée à M. Coffinhal, 
avocat au Conseil, rue Bautreillis, à Paris (Paris, 3 mai 1790). 

151. Ouiltance donnée par Joseph-Siffred Duplessis, peintre du 



xix DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 309 

roi, d'une somme de 1,500 livres, à lui accordée comme indemnité 
pour avoir été dépossédé d'un logement du Louvre, précédemment 
occupé par les s" Boucher et Pierre, premiers peintres du roi, et mis 
à la disposition du s r Vien, lors de son retour à Paris, après son 
exercice du directorat de l'Académie de France a Home (Paris, 
28 mai 1790). 

152. Attestation de Claude Lorimier d'Ktogesde Chamilly, valet de 
chambre du roi, reconnaissant à son fermier la propriété de meubles 
qui sont dans la chambre de celui-ci (Bièvres, 15 juin 1700). 

155. Lettre, en italien, de Pascal Paoli au maire de Marseille, qu'il 
entretient de l'esprit des troupes, de leur enthousiasme pour la liberté, 
du patriotisme du roi et de son accord avec l'Assemblée nationale, etc. ; 
il lui annonce en même temps son départ pour Toulon et son prochain 
retour en Corse (Marseille, 10 juillet 1790). 

\6\. Xote de Joseph-Ignace Guillotin sur l'ameublement d'une 
tribune de la salle de l'Assemblée nationale (Paris, 10 juillet 1790). 

loi>. Lettre de Jean-Louis Gouttes, curé d'Argelliers, membre de 
l'Assemblée constituante, au comte de La Tour du Pin, ministre de la 
guerre, auquel il envoie l'état des dépenses arriérées du département 
de la guerre, concernant les hôpitaux militaires (Paris, 129 juil- 
let 1790). 

loG. Factum imprimé sur la constitution civile du clergé, signé de 
Pierre-Antoine Antonelle, maire d'Arles (vers juillet 1790). 

167. Lettre du cardinal Etienne-Charles de Loménie de Brienne, 
archevêque de Sens, à M. Roger, son grand vicaire, alors à Paris, sur 
la situation politique (Sens, 1" août 1790). 

158-159. Arrêté de police interdisant aux mendiants et vagabonds 

de s'attrouper auprès de l'hôpital Sainte-Catherine, situé à Paris, rue 
Saint-Denis, et aux femmes et Glles de s'y présenter sans être munies 
de cerliûcats et de passeports (Paris, 12 août 1790; si;jiié Bailltf, 
maire, M. L. F. Duport, lieutenant de maire, /'. Manuel, etc. ; en-téte 



400 MANUSCRITS \ix 

inprimé, avec la figure des armes de Paris). — Lettre de Pierre Manuel, 
procureur de la Commune, aux administrateurs au département des 
subsistances, relativement aux commissions à délivrer pour le repè- 
chagedes bois volants qui s'échappent des trains (Paris, 19 avril 1 792). 

1(>0. Lettre d'Armand-Marie-Jacques de Chastenet de Puységur, 
colonel d'artillerie, qui demande un adoucissement dans la punition 
de la désobéissance du régiment de Strasbourg aux derniers décrets 
promulgués par ordre du roi (Strasbourg, 20 août 1790). 

161. Lettre de François Robert, géographe, à \ecker, auquel il 
adresse le prospectus d'un nouvel ouvrage dont il va s'occuper (Paris, 
28 août 1790). 

1G2. Attestation d'Antoine Louis, professeur royal de physiologie 
aux Ecoles de chirurgie, constatant la fausseté d'un certiGcat qu'un 
sujet bavarois prétendait avoir eu de lui (Paris, 9 septembre I7!H> ; à 
la suite, légalisation de sa signature par Louis-Jean Hermant, ministre 
du prince évèque de Spire et chargé des affaires de la cour palatine à 
celle de France (Paris, 15 février 1791 ; sceau armorié). 

1(>3. Liste des enfants aveugles de l'Institution philanthropique, qui 
reçoivent les petites pensions de l'Hôpital royal des Quinze-Vingts, eer- 
tiliée par Valentin Haiiy, interprète du roi et instituteur des enfants 
aveugles (Paris, 30 septembre 1790; sceau des secrétaires interprètes 
du roi). 

\i\\. Quittance d'Fdme Verniquet, qui reconnaît avoir reçu de 
M. Kantlon de la Tour, administrateur du trésor royal, la somme de 
270 livres pour un quartier de ses appointements ordinaires d'archi- 
tecte du Jardin du roi Paris, 2 octobre 1790). 

H>.>. Lettre du chevalier de Langeac, annonçant sa visite à M. de 
Blignj , procureur au Chàtelet (1 i octobre 1790). 

!(»(». Lettre des trésoriers des dons patriotiques à M. Macart, pre- 
mier commis des domaines, pour le paiement d'une somme de 551 1. 
10 -., offerte en don patriotique à l'Assemblée nationale par la coin- 



IX DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 401 

munauté de Trucy-sur- Yonne (Paris, 29 octobre 1790; signée Henry 
de Virieu). 

167. Sentence d'un conseil du guerre, condamnant aux travaux 
publics un grenadier du régiment d'infanterie du prince de Bade, qui 
avait déserté et pris du service parmi les patriotes flamands (Sas-de- 
Gand, 10 décembre 1790; pièce en hollandais, sur papier timbré); en 
marge, commutation de peine, signée par Guillaume V, prince 
d'Orange (La Haye, 24 décembre 1790). 

168. Carte d'abonnement de M. Peuchet au Club des étrangers, rue 
du Mail, n° 19, signée Lebrun (s. d.). 

169. Quittance signée de François Lays, chanteur (s. d., vers la 
fin de l'année 1790). 

170. Lettre, en italien, de l'abbé Louis Lanzi à Dominique Moreni, 
au sujet du déchiffrement de fragments d'inscriptions, italiques (s. d. ; 
cachet). 

171. Billet anonyme, attribué au prince de Ligne (?), qui envoie à 
M. Olivier un quatrain sur un buste de M. de La Place (s. d.). 

172. Xotes critiques de Francois-Jean-Gabriel de La Porte du Theil 
sur une traduction de Suétone (s. d.). 

Carton XX. — Axnées 1791-1828. 

1. Quittance donnée par Charles-Claude Flahault de la Billardière, 
comte d'Angiviller, directeur et ordonnateur général des bâtiments du 
roi, d'une somme de 11,125 livres pour ses gages du dernier quartier 
de l'année 1790 (Paris, 5 janvier 1791). 

2. Quittance signée de Jean-Baptiste-Pierre-Antoine de Monet de 
Lamarck (Paris, 15 janvier 1791). 

5. Lettre de convocation des « commissaires rédacteurs du projet de 
proclamation concernant la police » aux présidents et commissaires de 

TOME XXXIX*. 26 



401 MAXTSCRITS XX 

la section des Lombards, pour une réunion des députés des sections 
(20 janvier 1791). 

4. Quittance donnée par Julien-David Le Koy, historiographe de 
l'Académie royale d'architecture, d'une somme de 125 livres pour ses 
honoraires du dernier quartier de 1790 (Paris, 24 février 1791). 

5. Quittance donnée par Michel-Jean Sedaine, secrétaire perpétuel 
de l'Académie royale d'architecture, d'une somme de 300 livres pour 
ses appointements du dernier quartier de 1790 (Paris, 25 février 
1791). 

6. Quittance donnée par Hubert Robert, garde du Muséum à Paris et 
dessinateur des jardins des maisons royales, d'une somme de 600 livres 
pour les appointements de sa charge de dessinateur pendant le second 
semestre de 1790 (Paris, 11 mars 1791). 

7. Lettre de l'abbé de Bassinet à M. Bonnisselle, homme de loi, à 
Varennes, auquel il adresse une quittance; il lui parle aussi des événe- 
ments du temps, des pillages de châteaux aux environs de Cirey, etc. 
(Verdun, 19 mars [1791]; cachet). 

8. Note de Jean-Claude-Eléonore Lemichaud d'Arçon sur un projet 
d'établissement militaire dans le monastère de Pierre-Cbàtel, qui 
occupe une position importante sur la rive droite du Rhône (Paris, 
11 avril 1791). 

9. Lettre de François-Emmanuel de Toulongeon, sur l'insufGsance 
des logements militaires en la ville de Besançon, et sur la difficulté 
de se procurer les fournitures nécessaires (Besançon, 22 avril 1791). 

10. Lettre d'Antoine-Pascal-Hyacinthe Sermet, évêque constitu- 
tionnel de Toulouse, à M. Mailhe, procureur général syndic du dépar- 
tement de la Haute-Garonne, à Toulouse, auquel il annonce qu'il a été 
sacré l'avant-veille par l'évèque de Paris (Paris, 28 avril 1791 ; frag- 
ments d'un cachet). 

1 1-12. Lettre de Charles-Pierre Claret, comte de Fleurieu, annon- 



xx DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 403 

çant l'acceptation de sa démission du ministère de la marine, dont le 
portefeuille a été confié provisoirement à M. de Lessart, ministre de 
l'intérieur (Paris, 9 mai 1791). — Lettre du même à M. Locré, secré- 
taire général du Conseil d'Etat, au sujet d'uu ordre donné par l'empe- 
reur pour la prompte évacuation de la bibliothèque de ce conseil, qui 
sera destinée à l'un des palais impériaux (Paris, 22 germinal an XIII 
=r 12 avril 1805 ; timbre du Conseil d'Etat). 

13. Demande adressée par M. de Gouvernet à M. de Montmorin, 
d'un ordre pour l'exemption des droits de contrôle de 150 marcs 
d'argent, qu'on lui a dit être d'usage d'accorder aux ambassadeurs ou 
ministres (Paris, 12 mai 1791). 

14. Lettre des officiers municipaux de Màcon à un particulier, à 
propos d'une contestation qu'il avait élevée pour la construction d'une 
baraque sur un terrain municipal, près de sa maison (Màcon, 16 mai 
1791 ; écrite et signée par Claude Roberjot). 

15. Quittance signée de Rodolphe Kreutzer, musicien (vers juin 
1791). 

16. Billet, en italien, de François-Eugène Guasco à Gaétan Balbino, 
à Turin, au sujet d'une fourniture de papier (Alexandrie, 3 juillet 
1791). 

17-18. Lettre d'affaires de Pierre-Marc-Gaston, duc de Lévis, «à 
M. de Lacour fils, à Pontoise (Paris, 27 juillet 1791). — Id., de la 
duchesse de Lévis, née d'Ennery, à M. de Lacour, notaire à Pontoise 
(25 brumaire [16 novembre 180i]). 

10. Quittance donnée par François-René Mole, pensionnaire du 
roi, pour une partie de la pension de 2,100 livres dont il jouit sur le 
trésor royal (Paris, 22 août 1791). 

20. Quittance donnée par Pierre Demours, médecin oculiste du roi, 
d'une somme de 810 livres pour son traitement du dernier semestre 
de 1790 (Paris, 23 août 1791). 

21. Quittance donnée par Augustin Pajou, garde des sculptures 



404 MANUSCRITS XX 

modernes, au Louvre, d'une somme de 200 livres pour ses gages du 
premier semestre de 1791 (Paris, 20 septembre 1791). 

22. Quittance signée de Nicolas Séjan, musicien (Paris, vers 
octobre 1791). 

25-24. Quittance signée de Pierre Gardel, compositeur (Paris, vers 
octobre 1791). — Lettre du même à Richonune, son neveu, qu'il 
remercie d'un prêt de 2,000 francs (28 octobre 1817). 

2î>-26. Quittance signée d'Auguste Vestris (Paris, 8 octobre 1791). 
— Autre.de Gaétau-Apollin-Balthazar Vestris, pensionnaire du roi, 
pour une partie de la pension de 3,290 livres que le roi lui a accordée 
par brevet du 12 mai 1782 (Paris, 12 janvier 1792). 

27-28. Lettre de M. de Wargemont, marécbal de camp, à M. de 
Bertrand de Molleville, ministre de la marine, auquel il transmet des 
nouvelles des événements de Saint-Domingue et fait part des mesures 
qu'il comptait lui proposer (12 octobre 1791 ; pièce rognée du côté 
droit); lettre communiquée par le même au ministre, annonçant qu'un 
rassemblement de quinze mille nègres s'est porté sur la ville du Cap et 
a été dispersé (26 octobre 1791 ; pièce mutilée en tète). 

29. Carte d'entrée à une tribune de l'Assemblée législative, signée 
d'Emmanuel Pastoret, président (séance du samedi 15 octobre 1791). 

50. Attestation de Marie-Christine, princesse royale de Hongrie et 
de Bohême, archiduchesse d'Autriche, et d'Albert, prince royal de 
Pologne et de Lithuanie, duc de Saxe, déclarant que la veuve de Net- 
tine et Gis, leurs trésoriers, leur ont délivré quittance de 3,000 florins 
d'Allemagne, pour six mois d'intérêts d'un capital de 150,000 florins 
de Vienne, avancé au prince royal Charles de Pologne et de Lithuanie, 
et à la princesse Françoise, son épouse (Bruxelles, 17 octobre 1791 ; 
signé Marie et Albert; cachet aux armes de l'archiduchesse). 

31-52. Lettre d'affaires de François, marquis de Jaucourt (Coblentz, 
27 octobre 1791). — Lettre du même, alors sénateur, à l'appui d'une 
demande formée par un s r Gilson pour obtenir une place (Paris, 
3 mars [sans date d'année]). 



xx DE LA COLLECTIOM P. TARBÉ. 405 

53. Lettre, en italien, d'Antoine-Marie Vassali à l'abbé Marc Lastri, 
sociétaire de l'Académie des Georgojili de Florence, auquel il recom- 
mande M. Stoll, professeur à Brunswick, qui se rend à Florence en 
compagnie de deux grands personnages d'Allemagne (Turin, 28 oc- 
tobre 1791). 

34-36. Etat des bâtiments nécessaires au besoin de l'État et des 
bâtiments onéreux et inutiles, en l'île Bourbon, signé de Pierre Biel de 
Beurnonville (Paris, 3 novembre 1791 ; pièce mutilée du côté droit). 
— Blason ou explication des armoiries nouvelles, demandées par le 
général comte de Beurnonville dans ses nouvelles patentes (s. d.). — 
Lettre du même au duc de Feltre, ministre de la guerre, auquel il 
demande un congé pour le fils de Mme de Beaufort, née de Ségur, 
adjudant sous-officier au 11 e régiment de chasseurs à cheval (Paris, 
3 mai 1810). 

37-30. Lettre de M. Louis-François Duport du Tertre, ministre 
de la justice, au ministre de la guerre, auquel il réclame l'éloi- 
gnement des volontaires nationaux cantonnés à Pont-1'Fvèque, où ils 
ont occasionné des troubles (Paris, 1 er décembre 1791). — Deux 
billets du même, fixant des rendez-vous (s. d., l'un d'eux avec un 
cachet). 

40. — Lettre de Théodore d'Urtubie à M. Firmin Didot, libraire 
à Paris, au sujet de la remise qu'il lui a faite de son manuel de l'artil- 
lerie, avec des changements et corrections en vue d'une nouvelle 
édition (Douai, 4 décembre 1791 ; cachet). 

41. Quittance signée de Marie-Jeanne Milon, actrice, épouse d'An- 
toine Trial (vers la fin de 1791). 

42-^55. Fragments autographes d'une pièce de théâtre d'Etienne- 
Guillaume-François, marquis de Favières, sur Pierre de la Brosse, 
et de la scène 5 e de Paul et Virginie, du même (s. d.; cette dernière 
pièce est de 1791). 

44. Lettre de recommandation de l'abbé Alexandre-Charles-Anne 
Lenfant en faveur d'un de ses amis (9 janvier 1792). 



406 MANUSCRITS xx 

A3. Quittance, en italien, donnée par Théodore Matteini, peintre, 
de sommes reçues de Raphaël Morgen pour un dessin (27 février et 
7 avril 1792). 

46. Adresse présentée par le s r Etienne, lieutenant des grena- 
diers volontaires du bataillon de l'Oratoire, à If. de Grave, ministre de 
la guerre, auquel il expose ses états de service; pièce certifiée par de 
nombreuses signatures, et apostillée par le capitaine des susdits grena- 
diers, par Pétion, maire de Paris (12 mars 1792), par Pierron, député 
de la Moselle, et par Paillet, député de la Meuse (15 mars) (cachet du 
bureau militaire de l'Oratoire). 

47. Lettre de Duval, député à l'Assemblée législative, au sujet des 
mesures à prendre pour rétablir l'ordre dans le département de Loir- 
et-Cher (Paris, 25 mars 1792). 

48. Lettre de Charles-Clément Bervic, graveur, à M. Cuvier, cou- 
telier à Paris, amateur d'estampes, auquel il envoie une épreuve dune 
marine de Vernet, et diverses gravures qu'il a lui-même exécutées 
(mars 1792). 

49. Lettre de Wittgenstein, commandant général de l'armée du 
Midi, aux administrateurs du département des Bouches-du-Rhône, pro- 
testant contre la délibération que ceux-ci avaient prise pour interdire 
l'entrée de ses troupes dans le territoire de leur département (Pont- 
Saint-Esprit, 7 avril 1792). 

50. Lettre de Cyrus-Marie-Alexandre de Valence, invitant à faire 
parvenir des chevaux de remonte aux carabiniers qui vont arriver à 
Sedan (Valenciennes, 26 mai 1792). 

51. Billet d'Anne-Pierre Coustard, député de la Loire-Inférieure, 
qui rappelle au ministre de la marine les demandes faites par un de 
ses amis, négociant à Nantes (10 juin 1792). 

,i ( 2. Lettre d'Antoine Duranthon, ministre de la justice, qui transmet 
au ministre de l'intérieur l'expédition d'un arrêté pris par le départe- 
ment de la Loire-Inférieure, pour le remboursement des frais faits par 
un commissaire de police de Nantes (Paris, 12 juin 1792). 






xx DE LA COLLECTION P. TARRÉ. 407 

o5. Lettre de Rey, commissaire des princes, à Emmanuel du 
Hallay, officier supérieur des mousquetaires, auquel il demande une 
prolongation de congé pour M. de Xarbou, mousquetaire, chargé d'une 
commission des princes à Lyon (10 juin 1792); à la suite, certificat 
de congé et de remise de cette lettre à M. de Xarbou, donné par E. de 
Hallay « maréchal des camps et armées du roi de France» (Berne, 
3 avril 1794; cachet). 

'64. Laisser-passer délivré au s r Benoist, allant de Paris à l'armée 
du maréchal Luckner, pour porter des dépêches (Paris, 23 juin 1792; 
signé Louis et A. Lajard, ministre de la guerre; cachet); à la suite, 
attestation donnée par Luckner de l'arrivée du susdit courrier à Menin, 
le 24juin. 

oo. Lettre du comte de Metternich-Uinnebourg à la maison des 
veuve de Xettine et fils, au sujet des offres faites par cette maison d'un 
nouvel emprunt de deux millions de florins de Vienne (Bruxelles, 
10 juillet 1792; signature autographe). 

5G-o7. Lettre de Henrys, député à l'Assemblée législative, aux 
administrateurs du district de Bourmont, à l'occasion de la décision de 
cette assemblée déclarant la patrie en danger (Paris, 12 juillet 1792). 
— Lettre de B. Varaigne, député, invitant les membres du conseil 
général du district de Langres à présenter une adresse directe aux 
représentants de la nation, pour exprimer leur adhésion aux décrets 
des 10 et 11 août (Paris, 31 août 1792). 

58-o9. Procès-verbal de la célébration de la fête de la fédération 
à bord de la Mouche, navire parti le 9 mai 1792, du Havre pour Phi- 
ladelphie, ayant à bord Michel-Ange-Bernard Mangourit, qui se ren- 
dait avec sa famille à Charleston, pour y remplir les fonctions de 
consul de France; a la suite, noms des marins de l'équipage et des 
passagers (14 juillet 1792). — Minute d'une lettre de Mangourit au 
citoyen Pelletier, à la Xouvelle-Orléans, auquel il soumet un plan 
pour opérer la révolution à la Louisiane (Charleston, 1 er août 1793) 

60. Copie de la lettre écrite parDumouriez à La Fayette, le 18 juil- 
let 1792, au sujet des opérations militaires; il prend le parti de réunir 



408 MANUSCRITS XX 

un petit corps d'armée près de Valenciennes, et est décidé à ne quitter 
le département du Yord que lorsqu'il pourra le faire sans danger pour 
la patrie; il invite aussi La Fayette à renforcer le camp retranché de 
Maubenge (cette copie est signée par Dumouriez). 

61-62. Ordre d'écrou, donné au concierge de l'Abbaye, pour des 
prisonniers envoyés de la prison de Sainte-Pélagie (27 juillet 1792; 
signé Perron, Sergent, Punis). — Fragment d'un discours ou d'un 
article de journal, attribué à Panis (?) (s. d.). 

63-64. Lettres de Champion de Villeneuve, ministre de l'intérieur, 
au procureur général syndic du département des Rouches-du-Rhône, 
au sujet des réquisitions de gardes nationales pour la défense des 
frontières (Paris, 29 juillet 1792). — Lettre du même à M. de Monta- 
mant, conseiller de préfecture, à Paris, auquel il demande des billets 
pour une fête qui aura lieu prochainement (5 juin 1825). 

63-67. Lettre de Letourneur, capitaine au corps du génie, député 
de la Manche, recommandant deux citoyens de ce département, inven- 
teurs d'un procédé pour accélérer le tir du canon (Paris, 4 août 1 792). 
— Plainte signée du même, au nom du Comité du Salut public, 
contre l'administration des vivres (Paris, 6 e jour complémentaire de 
l'an III = 22 septembre 1795). — Id., plainte sur le défaut des 
moyens de transports dans l'armée de Sambre-et-Meuse (Paris, 28 ven- 
démiaire an IV = 20 octobre 1795; signé par Le Tourneur et par 
Merlin de Douai). 

68. Lettre de Christophe-Guillaume de Koch, président du Comité 
diplomatique, au sujet du décret ordonnant l'éloignement de la capi- 
tale des deux bataillons du régiment des gardes suisses (7 août 1792). 

69. Extrait du procès-verbal de l'Assemblée nationale, nomination 
de MM. Thuriot et Reverchon pour se transporter à la maison com- 
mune, en vue des mesures à prendre pour la garde de l'Assemblée et 
du roi (11 août 1792 ; signé Merlet, président, et Goujon). 

70. Lettre, en italien, de Jérôme Tiraboschi à un correspondant 
qu'il remercie de l'envoi de ses ouvrages, etc. (Carpi, 23 septem- 
bre 1792). 



x* DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 



409 



71. Lettre de Méaulle, député de la Loire-Inférieure, à ses commet- 
tants; il leur donne des nouvelles du siège de Lille et de la conquête 
de la Savoie par le général Montesquiou (Paris, 29 septembre 1792). 

72. CertiGcat donné par François Dezoteux, chirurgien consultant 
des armées, pour une livraison de bandages à hernies (Paris, 6 octo- 
bre 1792). 

75-77. Pièces, en italien, concernant la famille Morghen : Quit- 
tance de Philippe Morghen pour une somme reçue au compte de son 
fils Raphaël (Xaples, 6 octobre 1792). — Lettre de Raphaël Morghen 
à Antoine Crivelli, à Milan, au sujet d'une demande de gravures que 
celui-ci lui avait adressée (Florence, 2 avril 1799). — Lettre de 
Nicolas Morghen à son frère Raphaël, à Florence, auquel il accuse 
réception d'une lettre de change (Xaples, 10 mars 1801). — Lettre 
de Guillaume Morghen à son frère Raphaël, à Florence; il lui demande 
deux épreuves de sa gravure de la Transfiguration, dont il destine l'une 
à M. U'icar, son directeur (Xaples, 8 janvier 1808). — Quittance de 
Morghen, sergent de dragons (Ronciglione, 27 avril 1815). 

78. Fragment d'une lettre de Pierre Lebrun, ministre des affaires 
étrangères, à un général, sur les dangers d'entreprendre actuellement 
une expédition en Hollande, sur un projet d'une paix séparée avec la 
Prusse, eic. (vers octobre 1792; deux feuillets; le commencement de 
la pièce manque et la date a disparu). 

79-80. Lettre signée de Guadet Saint-Rrice, annonçant la reddi- 
tion de Longwy, et donnant des détails sur les fatigues de la campagne 
et les maladies des troupes, sur une entrevue du duc de Brunswick 
avec le général Valence, etc. (au quartier général de Longuyon, 

21 octobre 1792). — Billet d'Élie Guadet, député à la Convention 
nationale (au précédent?), en réponse à une demande qu'il avait faite 
pour obtenir le remplacement d'un cheval perdu à l'armée (Paris, 

22 novembre 1792). 

81. Billet de Roland, ministre de l'intérieur, à Pache, ministre de 
la guerre, auquel il demande d'employer la force publique pour réta- 
blir l'ordre dans le ci-devant Gomtat (6 novembre 1792). 



410 MANUSCRITS xx 

82. Lettre de Julien Lefebvre, député à la Convention, à ses com- 
mettants; il les entretient du siège de Lille, d'un projet de formation 
d'une garde nationale, recrutée dans les départements, pour être mise 
à la disposition de la Convention, et de l'état des esprits à Paris 
(Paris, novembre 1792). 

83. Lettre de François-Joseph Westermann, commandant en chef 
de la légion du Nord, qui demande au ministre de la guerre l'autori- 
sation de faire en Belgique la remonte des chevaux de cette légion; à 
la suite est l'autorisation réclamée (Paris, C décembre 1792). 

84. Etat des recettes et dépenses faites pour M me de Montesson par 
M. Deschambeaux, depuis le dernier compte arrêté le 21 juin 1792; 
cet état approuvé et signé par M me de Montesson (Paris, 17 décem- 
bre 1792). 

85. Etat des remontes nécessaires au 3 e régiment de hussards dont 
le dépôt est à Lille, signé d'Anne-François-Auguste de La Bourdon- 
naie, commandant en chef de l'armée du Nord (Lille, 20 décembre 
1792). 

86. Brevet de garde national signa par Fournier, commandant 
général, pièce gravée sur parchemin, ornée d'obélisques, de trophées 
militaires, de Ggures symboliques, de vignettes représentant la prise 
de la Bastille et la Fédération, etc. (s. d.). 

87. Arrêté des commissaires de la Convention pour l'armée de 
Belgique, ordonnant la nomination de nouveaux commissaires des 
guerres et employés au service des hôpitaux et de la pharmacie en 
cette armée (Liège, 9 janvier 1793; signé Delacroix, Danloti, Camus, 
Gossuin). 

88-80. Lettre de Jean-François Boursault au ministre de la guerre, 
au sujet d'un dépôt de chevaux établi dans les écuries de l'Arsenal 
(10 janvier 1793). — Rapport du même au ministre sur la vente des 
chevaux réformés, sur une voiture livrée au général Kellermann, sur 
une remonte à faire avec les chevaux de la Camargue, etc (s. d.). 



xx DE LA COLLECTION P. TARBE. 411 

90-01. Lettre de Charles-Philippe Ronsin, commissaire ordonna- 
teur en chef de l'armée de Belgique, à Pache, ministre de la guerre, 
sur l'affectation aux hôpilaux militaires des approvisionnements de 
vins qui existent à Givet et à Charlemont (Liège, Il janvier 1793). 
— Lettre du même, général de l'armée révolutionnaire, demandant 
au ministre de la guerre d'autoriser un traité pour la fourniture de 
500 chevaux de cavalerie à cette armée (4 octobre 1793). 

02. Lettre de Chaumette, procureur de la Commune de Paris, au 
ministre de la guerre, appuyant la réclamation d'un entrepreneur 
pour une somme due à celui-ci, en paiement de divers ouvrages 
de maçonnerie faits à la caserne des Cordeliers (Paris, 12 jan- 
vier 1793). 

03. Billet de Brissot, sur l'urgence de donner des ordres pour faire 
partir à l'armée de Metz la compagnie des volontaires nationaux bres- 
tois, présentement à Meaux (19 janvier 1,793). 

04-00. Lettre d'Alexandre Berthier au ministre de la guerre, auquel 
il réclame ce qui lui est dû pour son logement comme maréchal de 
camp (Paris, 25 janvier 1793). — Lettre du même, alors ministre de 
la guerre, au bureau de l'habillement, sur une commande d'habits 
(21 frimaire an IX = 12 décembre 1800). — Certificat de maladie, 
délivré à un militaire en congé à Boynes (Yèvre-la-Ville, 20 germinal 
an X = 10 avril 1802), légalisé par le maire d'Yèvre-la-Ville et par 
le sous-préfet de Pithiviers (21 et 23 germinal = 11 et 13 avril ; 
timbres de la mairie d'Yèvre et de la sous-préfecture de Pithiviers), 
et apostille par Berthier, pour obtenir une prolongation de congé de 
convalescence. — Lettre de Berthier, prince de Wagram et de Neu- 
chàtel, au duc de Feltre, ministre de la guerre, auquel il renvoie 
une lettre du général Belliard (Fontainebleau, 6 novembre 1810). 
— Certificat de bonne conduite, délivré à un maréchal de logis origi- 
naire de la Chaux-de-Fonds, par Henri Droz, maire de cette commune 
(la Chaux-de-Fonds, 29 mars 1811; sceau du maire); cette pièce 
légalisée par Jean-Frédéric de Montmollin, président du conseil d'état 
établi par Alexandre Berthier dans sa principauté de Xeuchàtel (au 
château de Xeuchàtel, 30 mars 1811 ; timbre de la chancellerie de 
cet état). — Lettre d'Elisabeth, princesse de Wagram, au maréchal de 



412 MANUSCRITS xx 

Gouvion-Saint-Cyr, ministre secrétaire d'Etat du département de la 
guerre, duquel elle sollicite la liquidation d'une somme due par l'Etat 
à la succession du prince, son mari (Grosbois, 9 septembre 1815). 

100. Lettre de recommandation de Jean-Baptiste Boyer-Fonfrède, 
député, à Beurnonville, ministre de la guerre, en faveur du citoyen 
Guy, pour un emploi que celui-ci sollicite (Paris, 21 février 1793). 

101. Pétition adressée à la Convention par les femmes et les mères 
des gardes nationaux de Caen, envoyés à la frontière au mois de sep- 
tembre précédent, sur la réquisition des députés Albitte et Lecointre, 
et dont elles réclament le retour (24 février 1793). 

102. Lettre d'André Michaux, naturaliste, à Mangourit, consul de 
la Bépnblique française à Cbarleston, sur un grand voyage d'explora- 
tion qu'il se dispose à faire à l'ouest du Mississipi (\ T ew-York, 
5 mars 1793 ; cachet). 

103. Lettre de Bemi U'illemet, botaniste, à Thouin qu'il remercie 
de l'envoi d'une collection de graines (Xancy, 23 mars 1793). 

104. Lettre de F. Leigonyer, général de division, qui réclame des 
chevaux pour le 19 e régiment de dragons, employé à réprimer les 
troubles en Poitou (Angers, 5 avril 1793). 

10o-107. Lettre de Gautier, commandant en chef du 6 e bataillon 
des Sans-culottes de la première légion, annonçant aux administra- 
teurs du département des Bouches-du-Bhône qu'il va mettre à exécu- 
tion l'ordre de marche qu'ils ont donné à la compagnie des grenadiers 
de ce bataillon (Marseille, 11 avril 1793). — Lettre de François-Marie 
Durand, commandant en chef de la place de Marseille, accusant récep- 
tion aux administrateurs du département, de l'état des ofGciers et 
employés aux batteries et côtes de Marseille (Marseille, 2 nivôse 
an II = 22 décembre 1793). — Lettre de François Liégard, chef de 
brigade, commandant de la place de Marseille, au ministre de la 
guerre, auquel il adresse des exemplaires des diverses proclamations 
qu'il a faites en cette ville (Marseille, 28 pluviôse an V= 16 février 1797). 

IOÎL Lettre de Catoire, maire de Verdun, qui prie le ministre de 
la guerre d'indemniser les entrepreneurs des fournitures militaires des 



xx DE LA COLLECTION P. TARBE. 413 

pertes qu'ils ont subies en cette ville, par suite du pillage des troupes 
ennemies, aGn de les mettre à morne de rétablir les casernes en leur 
état primitif (Verdun, 18 avril 1793). 

109-110. Lettre de Jean-Baptiste Eblé, capitaine de la 9' compa- 
gnie de canonniers à cheval, sur l'exécution d'un ordre du général en 
chef Dampierre (Hasnon, 26 avril 1793). — Lettre du même, alors 
général de division, commandant l'artillerie à l'armée du Nord, au 
ministre de la guerre, sur la remise de chevaux de remonte au dépôt 
de Bruxelles (au quartier général à Bosendael, 6 germinal an IV = 
26 mars 1796). 

111-112. Etat des chantres et musiciens attachés à l'église métro- 
politaine de Paris, certifié par Gobel, évêque constitutionnel (Paris, 
7 mai 1793). — Lettre de recommandation adressée par Lambert, 
vicaire métropolitain de Paris, à Audoin, adjoint au ministère de la 
guerre, en faveur du citoyen Bellon qui se destine à la carrière des 
armes (Paris, 16 mai 1793). / 

113-115. Lettre de Bouchotte, ministre de la guerre, annonçant 
à Jean-Henri Hassenfratz qu'il l'a choisi pour examiner les comptes 
des administrateurs de l'habillement des troupes (Paris, 12 mai 1793). 
— Ordre de la main de Bouchotte, demandant des renseignements 
sur les officiers autrichiens faits prisonniers à Xamur (18 frimaire 
an II = 8 décembre 1793). — Bapport de Lefeuvre, commissaire 
ordonnateur de la 1 7 e division militaire, sur l'organisation de son 
service et l'augmentation de ses frais de bureau (Paris, 20 nivôse 
au II = 9 janvier 1794) ; à la suite, observations écrites par Bouchotte. 

116. Lettre des me'mbres du Comité de saiut public, priant le 
ministre de la guerre de donner des ordres pour utiliser tous les che- 
vaux de remonte nécessaires à la cavalerie (Paris, 17 mai 1793; 
signé L.-B. Gurjton, Cambon fils aîné, II. Lindet); en marge, note de 
la main de Bouchotte sur les mesures à prendre dans ce but (un coin 
de la pièce est déchiré). 

117. Belation adressée par Junker, adjudant général de l'armée 
des Pyrénées, de la prise du village de Luzaïde, dans le Val Carlos, 
sur les troupes espagnoles (22 mai 1793). 



414 MAXL'SCRITS xx 

118. Fragment d'un journal manuscrit de Jacques-Marie Rouzet, 
député, compte-rendu des séances de la Convention, du 27 au 
31 mai 1793 (8 feuillets). 

119. Lettre de Gaspard-Jean-Baptiste Brunet, général en chef de 
l'armée d'Italie, aux administrateurs du département des Bouches- 
du-Hhône, sur la demande qu'il a faite de 4,000 gardes nationaux de 
Marseille, pour former un camp près de Fréjus en vue de la défense 
des côtes (L'Escarène, 7 juin 1793). 

120. Copie d'un rapport fait par Brie, capitaine de la 8 e compagnie 
du 2' bataillon des Basses-Pyrénées, sur le combat de Castel-Pignon, 
du 6 juin 1793 (Saint-Jean-Pied-de-Port, 10 juin 1793; certifié con- 
forme à l'original par Joseph Servan). 

121. Lettre de Jean-François Dugommier, général de brigade, au 
ministre de la marine, auquel il remet un mémoire concernant « nos 
colonies du Vent « (6 juillet 1793 ; pièce rognée du côté droit). 

122. Lettre, en italien, non signée, d'Ange Mazza à l'abbé Cesa- 
rotti, professeur en grec à l'université de Padoue, qu'il remercie de 
l'envoi d'une poésie, etc. (Parme, 23 juillet 1793; fragments d'un 
cachet); au verso, attestation de L. Menin, archiviste de l'Académie 
de Padoue, déclarant que cette lettre est de la main de Mazza (sceau 
de cette académie). 

123. Commission donnée par Auguste Danican, chef de brigade 
commandant le 9 e régiment de hussards, au citoyen Bobert, ofûcierde 
ce régiment, pour se rendre à Blois, afin de ramener des chevaux, de 
s informer sur son passage de la quantité de malades qui sont dans les 
hôpitaux, etc. (Chinon, 1 er août 1793; sceau du dit régiment). 

12 i. Lettre de Jean-Xicolas Pache au citoyen Boyer, administra- 
teur des relais militaires, insistant pour l'établissement de relais sur 
Soissons et Chartres (Paris, 10 août 1793). 

12.». Lettre d'Ambroise-Marie-François-Joseph Palisot de Beauvois, 
qui expose sa situation précaire, les pertes qu'il a subies par suite de 



xx DE LA COLLECTION P. TARBE. 415 

l'insurrection de Saint-Domingue, etc. (Philadelphie, 17 août 1793 ; 
pièce rognée du côté droit). 

120. Lettre de Blaise-Colomban, baron de Bender, maréchal, au 
vicomte de U'alckiers de Tronchenne, conseiller d'Etat, relativement à 
un échange d'assignats (Bruxelles, 22 août 1793). 

127. Lettre de Christophe-Félix de Montjoie au citoyen Dupuy, à 
Bordeaux ; il l'entretient de sa résidence, de ses projets de déplace- 
ment, etc. (Vatimesnil, 25 août [s. d., 1793?] ; pièce un peu altérée 
par l'humidité). 

128. Lettre signée Xouvion, annonçant la défaite des Vendéens par 
Miezkouky à la Boche-sur- Yon (Fontenay-le-Peuple, 28 août 1793). 

129. Lettre de recommandation de Jean Julien de Toulouse, député, 
membre du Comité de sûreté générale, en faveur du citoyen Bonsin 
(Paris, 29 août 1793). 

130. Lettre de compliments et de remerciments, en italien, de 
Jean-Baptiste Baldelli (15 septembre 1793). 

131. Lettre du général de brigade Lecomte, qui signale au ministre 
de la guerre la conduite courageuse du capitaine Villeneuve dans le 
combat du 14 août, à Luçon, et le recommande pour l'avancement 
(au quartier général de Saint-Hermand, 23 septembre 1793). 

132-133. Quittance donnée par Charles-Louis, archiduc d'Au- 
triche, d'une somme de 30,000 florins reçue des veuve de Nettine et 
fils (Bruxelles, 13 décembre 1793; signé Charles- Louis-, cachet aux 
armes de l'archiduc). — Laisser-passer, en allemand, délivré sur 
l'ordre du même à Victor Fanneau de Lahorie, général de brigade de 
l'armée française du Rhin, qui se rend de Salzbourg à Vienne (Schœn- 
brunn, 16 mars 1801 ; en-tête imprimé; sceau et signature de l'ar- 
chiduc). 

134. Bequête adressée par Henri Plumel aux administrateurs du 
directoire des postes, pour obtenir d'eux un emploi ; à la suite, attes- 



416 MAXISCRITS xx 

tation donnée en sa faveur par Hébert, substitut du procureur de la 
Commune (s. d., 1793). 

13o. Lettre de souhaits, en italien, d'Evrard Audrichi à Archange 
Bacci, des Ecoles Pies, à Volterra ^Rome, 2 janvier 1794). 

136. Lettre de Louis-François-Marc-Hilaire de Conzié, évêque 
d'Arras, ù an émigré, au sujet des embarras pécuniaires de celui-ci et 
d'une place qui lui est destinée près de la personne de Son Altesse 
Royale (Louis XVIII) (Dusseldorf, 11 février 1794). 

157. Lettre, en italien, d'Antoine Scarpa (adressée à Michel Gi- 
rardi, professeur d'anatomie), au sujet de l'impression d'un de ses 
ouvrages (Pavie, 24 février 1794). 

138. Lettre, en italien, d'Ange Fabroni à l'abbé Dominique Moreni, 
à Florence, qu'il remercie de l'envoi de nouvelles notices littéraires 
(Pise, 20 mars 1794). 

130. Lettre, en anglais, de James Perkins à M. Valentin, médecin 
en chef des hôpitaux français à Xorfolk (Virginie), auquel il annonce 
son admission comme membre de l'Académie des arts et sciences de 
Boston (Boston, 8 juin 1794). 

140. Lettre, en italien, de Léopold-Marc-Antoine Caldani à Palcani, 
qu'il remercie du don d'un opuscule sur la manière dont les Vestales 
allumaient le feu sacré (Padoue, 18 juillet 1794). 

141. Billet de Louis Dutens à M. Ocheda, auquel il donne un 
rendez-vous (7 février, s. d. d'année [1795?]). 

142. Lettre de Fagel, ministre hollandais, qui envoie sa démission, 
d'après l'ordre des Etats (La Haye, 14 avril 1795). 

143. Lettre du baron de Flachelanden, annonçant à M. Clastrier, 
capitaine de vaisseau marchand, que Monsieur a consenti à lui pro- 
mettre, lorsque le retour de l'ordre le lui permettra, les places de lieu- 
tenant et d'inspecteur des bâtiments de commerce du port de Mar- 
seille (Vérone, 6 juin 1795). 



XX DK LA COLLECTIOX P. TARBE. 417 

144. Lettre, eu italien, de Vincent Brunacci à sa mère, à Florence, 
à laquelle il envoie de l'étoffe d'indienne pour un vêtement (Livourne, 
3 juillet 1795). 

14a. Lettre du marquis de Saint-Marsan au chevalier Cossita, sur 
les positions respectives de l'armée impériale qui s'appuie à la mer 
entre la Pielra et Loano, et des ennemis qui tiennent du Rorghetto au 
col de Termini ( « du quartier général de Legine » , 14 juillet 1795). 

lit». Lettre, en italien, de Ferdinand Marescalchi au marquis Joseph 
Campori, à Modène, auquel il accuse réception d'une somme d'argent 
(Bologne, 21 septembre 1795). 

147. Lettre d'affaires de Louis-Guillaume de Cambray-Digny, direc- 
teur des linames en Toscane ; il parle aussi des événements récents, 
d'un de ses amis, homme de lettres, guillotiné quinze jours avant la 
chute de Robespierre, etc. (Florence, 21 septembre 1795). 

/ 

148. Lettre, en italien, de Louis Rrugnatelli à Gaétan Balbino, 
libraire à Turin, au sujet d'une fourniture de livres (Pavie, 8 octo- 
bre 1795; restes d'un cachet). 

140. Lettre, en espagnol, de Charles IV, roi d'Espagne, confirmant 
la nomination faite par la République française du citoyen Sieyès pour 
consul de France au port d'Alicante ( « San Lorenzo el Real » , 
2 janvier 1796; signature et sceau du roi, signature de Manuel 
Godoy ; à la suite de la pièce, visas des autorités de Valence et d'Ali- 
cante). 

loO. Lettre, en anglais, de Samuel Mitchell au docteur Valentin, 
médecin à Philadelphie ; il lui expose qu'il a été absorbé par ses tra- 
vaux législatifs à Albany, comme député de New-York, et l'entretient 
de diverses publications de médecine et d'agriculture, ainsi que de ses 
doctrines qu'il désirerait faire connaître en France, etc. (Xew-York, 
22 mai 1796 ; cachet). 

151. Billet de remerciments, en italien, du comte Ange d'Elci, 

adressé, suivant une note ajoutée à la lettre, « al cancelliere Pietro 
Paolo Sorti, in Siena » (Florence, 24 mai 1796). 

TOME XXXIX*. 27 



41S MANUSCRITS u 

l.îii-l.îô. Copie d'une adresse, en italien, du congrès cispadan, 
transmise aux populations de Massa et Carrara, pour les inviter à 
envoyer des représentants à Modène, afin de traiter de leur union à la 
République cispadane (Reggio, 9 janvier 1797). — Lettre, en italien, 
adressée par les députés de l'assemblée de Massa aux agents mili- 
taires de la République française dans les états de Massa Carrara, 
pour leur demander conseil sur la conduite qu'ils ont à tenir en cette 
circonstance (16 janvier 1797 . 

lo4-loo. Rrevet de maréchal de camp accordé à Jean Hervé, che- 
valier de Rospiec, lieutenant au régiment d'infanterie des chasseurs 
nobles à l'armée de Condé (5 janvier 1797 ; signé Louis et contresigné 
par le marquis de Jaucourt). — Lettre adressée par Louis-Joseph de 
Rourbon, prince de Condé, à M. de Rospiec, pour lui annoncer celte 
nomination (Mulheim, 20 janvier 1 797 ; signé Louis Joseph de Bourbon ; 
fragment d'un cachet armorié . 

i,Ui. Lettre, en italien, d'Hyacinthe délia Torre, archevêque de 
Sassari, au P. Joseph Veglio, ex-provincial des Augustins, à Alba ; 
accusé de réception de lettres de Rome, etc. i Turin, 21 avril 1797; 
cachet armorié). 

io7. Circulaire imprimée, en italien, adressée par Antoine Cagnoli, 
astronome, président de la Société italienne, à Théodore Ronati, à 
Ferrare, au sujet d'une proposition de modification des statuts de cette 
société (Vérone, 21 août 1797; signé Antonio Cagnoli); à la suite, 
avis imprimé, transmis à Cagnoli par le général Ronaparte, annonçant 
qu'il a donné l'ordre d'accorder une subvention de 10,000 francs à la 
Société italienne de Vérone (au quartier général de Montebello, 
18 messidor an V = G juillet 17i>7 . 

158. Lettre, en allemand, de L. H. C. Niemeyer à Rremser (Salz- 
bourg, 5 octobre 1797). 

159. Note, en italien, de Pierre Renvenuti, peintre, sur un sujet 
de tableau représentant le Christ dans le désert, servi par les anges 

(s. d.). 



xxi DE LA COLLECTION P. TARBE. V19 

100. Lettre de Déloge à Mangourit, résident de la République fran- 
çaise en Valais, à Saint-Maurice, auquel il propose d'essayer de faire 
établir un prêtre assermenté au village de Saiut-Gingolph en Valais, 
pour éviter l'affluence d'habitants du département du Mont-Blanc que 
la présence d'un prêtre insermenté attirerait en ce lieu (Saint-Maurice, 
15 mars 1798; cachet armorié). 

161. Lettre signée Frédéric, adressée à Mme Bathincourt, rue du 
Hazard, n° 4, à Paris ; remerciments de la part qu'elle a prise à la 
perte qu'il a faite de la duchesse, sa mère, et réponse concernant des 
affaires pécuniaires (« Stomard » (?), 22 mai 1798). 

162. Lettre du baron de Grimm à la comtesse de Brye, à laquelle 
il accorde un secours de douze louis, sur sa demande qui doit 
être transmise au baron de Frankenberg, ministre d'Etat, à Gotha 
(Brunswick, 15 novembre 1798). 

165-164. Certificat de William Sidney Smith, chef de l'escadre 
anglaise dans les mers du Levant, attestant que Roussel Monpatri, 
capitaine adjoint à l'état-major général de l'armée française en Egypte, 
blessé au siège d'Acre, a été pris par le vaisseau anglais le Thésée, et 
n'a pu être renvoyé en France avec les autres prisonniers, vu l'état de 
sa blessure (à bord du vaisseau anglais le Tigre, devant Beirout, 
28 novembre 1799; cachet). — Billet d'invitation adressé parle même 
a M. de Férussac, pour une soirée littéraire qui aura lieu chez lui le 
30 avril (Paris, 28 avril 1828). 

Carton XXI. — Années 1793-1842. 

1. Lettre du Comité de salut public au ministre de la marine, sur 
un projet de fonderie de canons dans les forges de Tronçais (pièce 
rognée du côté droit ; la date a disparu ; signée Prieur). 

îi-5. Lettre adressée au ministre de la guerre par Theurel, com- 
mandant du deuxième bataillon de l'armée révolutionnaire, et 
Renaud, adjudant, pour réclamer des chevaux, contresignée par 
Grammont, chef de l'état-major général de l'armée révolutionnaire 
(11 brumaire an 11 = I" novembre 1793). — Lettre de Maubant, 



420 MAXUSCRITS xxi 

chef de l'état-major général, à Daubigny, au sujet des chevaux de 
remonte nécessaires au sixième escadron (Paris, G germinal an II = 
20 mars 1794). 

A. .Mémoire justificatif du général Ransonnet, arrêté par ordre du 
représentant du peuple Isoré, récit de la prise et de la perte de Mar- 
chiennes (Arras, 15 brumaire an II = 5 novembre 1793). 

5-7. Délibération de la Société révolutionnaire des Sans-Culottes > 
invitant la municipalité de Paris à interdire la vente des ouvrages de 
pâtisserie (25 brumaire an II = 15 novembre 1793). — Adresse de 
la Commune de Paris pour la mise à exécution d'un arrêté permet- 
tant à chaque citoyen de se procurer directement les approvisionne- 
ments dont il a besoin (7 floréal an II = 26 avril 1794; signé de 
Pavan, procureur de la Commune). — Réclamation présentée au 
Comité de salut public par les Comités civil et de bienfaisance de la 
section de la Réunion, contre le nouveau mode de distribution des 
farines aux boulangers (14 floréal an III = 3 mai 1794; signé 
Lepelkticr, président; en marge, renvoi à l'agence des subsistances, 
signé de Tallien). 

8-0. Lettre de Louis-Bernard Guyton de Morveau, président du 
Comité d'instruction publique, qui renvoie au président du Conseil 
exécutif une demande de Portai, professeur au Collège de France, qui 
se propose de prendre pour sujet de ses leçons les maladies internes 
les plus fréquentes dans les armées (26 brumaire an II = 16 no- 
vembre 1793). — Certificat de maladie, donné par Portai (Paris, 
18 prairial an III = (J juin 1795). 

10-15. Lettre d'Antoine-Louis Albitte, au sujet de l'envoi à Toulon 
de troupes de l'armée des Alpes et de la fonte de canons pour le siège 
de cette ville, etc. (Ville Affranchie ^Lyon^, 1 er frimaire an II = 21 no- 
vembre 1793; pièce rognée du côté droit). — Laisser-passer délivré 
à Boissay, commissaire ordonnateur de l'armée révolutionnaire, par 
les représentants du peuple « envoyés dans la Commune-Affranchie » . 
(Lyon, 1" nivôse an II = 21 décembre 1793; signé Fouché ; cachet). 
— Copie de l'arrêté des représentants du peuple Boisset et Cadroy, 
en mission à Lyon, ordonnant l'armement de la garde nationale de 



xxi DE LA COLLECTIOX P. TARDE. V21 

cette ville, pour se défendre contre les terroristes (Lyon, 4 prairial 
an 111=23 mai 1795; copie signée de Bonnet, représentant du peuple). 

— Copie d'une lettre des représentants du peuple prévenant La Fau- 
velière, directeur des postes aux lettres, qu'ils' ont pris un arrêté obli- 
geant à soumettre à deux administrateurs de la police les lettres 
venant d'Italie, de Suisse et de Genève (Lyon, 21 prairial an III 
r= 9 juin 1795). 

14. Délibération du conseil général de la Commune de Paris, au 
sujet de l'intention qu'avaient manifestée les administrateurs des relais 
militaires de faire un feu de joie des tableaux « souillés par la féoda- 
lité et le royalisme » , qui sont au ci-devant Palais Bourbon ; il leur 
est enjoint, dans l'intérêt des arts, de suspendre cette destruction 
(6 frimaire an II = 26 novembre 1 793 ; signé Dorat-Cubières, secré- 
taire greffier adjoint). 

lo-18. Interrogatoire, en allemand, d'un déserteur alsacien du régi- 
ment de Rohan (Auxonne, 9 frimaire an II = 29 novembre 1793). — 
Keçu donné par le Comité de salut public aux administrateurs des postes 
de sept lettres adressées à Hambourg, à Stockholm (à la reine de 
Suède), à La Haye (au prince Guillaume de Nassau), etc. (Paris, 
4 ventôse an II = 22 février 1794 ; signé Barère et Collot d'Herbois). 

— Reçu d'un paquet, donné par la commission secrète des postes 
(9 fructidor an II = 26 août 1794 ; signé La fontaine) . — Rapport au 
Comité de salut public sur l'indemnité de trois mois d'appointements, 
sollicitée par les membres de cette commission après sa suppression 
(21 germinal an III = 10 avril 1795; en marge, note de la main de 
Tallien). 

19. Copie d'un arrêté des représentants du peuple près de l'armée 
des Pyrénées orientales, ordonnant que le général d'Aoust gardera 
provisoirement le commandement en chef de l'armée, par suite de la 
maladie du général Doppet (Perpignan, 13 nivôse an II = 2 jan- 
vier 1794; copie signée par le général d'Aoust). 

20. Attestation du dépôt de pièces de procédures contre le citoyen 
Duchesne, au tribunal central du Jura (S pluviôse an II = 27 jan- 
vier 1794). 



422 MANUSCRITS xxi 

21. Motion d'ordre de Laurent Lecointre, député de Versailles, sur 
les inconvénients pratiques du décret de la Convention, ordonnant que 
les chevaux fatigués au service des armées seront confiés à des agri- 
culteurs pour être rétablis (9 pluviôse an II = 28 janvier 1794). 

22. Lettre adressée par Guyton de Morveau au ministre de la 
guerre, pour faire hâter l'impression de l'instruction qui doit être 
publiée en exécution du décret de la Convention, pour remédier al in- 
salubrité des hôpitaux (Paris, 9 pluviôse an II = 28 janvier 1794). 

23. Requête d'un ancien sergent d'artillerie aux colonies qui solli- 
cite une place, transmise au ministre de la guerre par la Société des 
Jacobins (Paris, 14 pluviôse an II = 2 février 1794; signé Cazalès, 
président). 

24. Arrêté du Comité de salut public, ordonnant que les chevaux 
de trait, en dépôt à Soissons, seront mis à la disposition de l'adminis- 
tration des relais pour le service de l'approvisionnement de Maubeuge 
(17 pluviôse an II = 5 février 1794; signé Jean Bon-Saint- André, 
Collot d'Herbois, R. Lindet, Carnot). 

25. Copie d'une lettre de Daubigny, adjoint au ministre de la 
guerre, à Boyer, administrateur des relais militaires, au sujet des 
pouvoirs remis à la régie des charrois (23 pluviôse an II = 1 1 fé- 
vrier 1794; copie signée P. -G. Marnois, Le Comte et Bentabolle). 

26. Mémoire présenté à Bouchotte, ministre de la guerre, par Tru- 
phême, ancien commissaire des guerres, sur la nécessité d'établir un 
commissaire général chargé de l'inspection des hôpitaux militaires 
(Paris, 24 pluviôse an II = 12 février 1794 ; .apostille par Joseph- 
Stanislas Rovère, représentant du peuple). 

27. Lettre de Michel Buonarroti à Pomme, agent maritime, sur la 
sortie de deux vaisseaux de ligne et de l'aviso le Chasseur, chargé d'es- 
corter un convoi, etc. (Marseille, 17 ventôse an II = 7 mars 1794). 

28. Lettre de Pierre Bénézech, président de la commission des 



xxi DE LA COLLECTION I». TARBE. 423 

armes et poudres de la République, à Mazurier, adjoint au ministre 
de la guerre, accusant réception de pièces relatives aux travaux du 
bureau des côtes (Paris, 22 ventôse an II = 12 mars 1794). 

29. Lettre d'Alexis Dubois, général de division, à Bouchotte, mi- 
nistre de la guerre; il lui annonce sa guérison du coup de biscaïen 
qu'il a reçu dans l'affaire du 2 nivôse, et lui demande des cartes de 
Cassini du Haut et du Bas-Rhin et de la Moselle (Thionville, 24 ven- 
tôse an II = 14 mars 1794). 

50. Lettre de Henri de Frégeville, général de division, au Comité 
de salut public, sur les positions de l'armée des Pyrénées dans le voi- 
sinage d'Irun et de Saint-Jean-Pied-de-Porl (Chauvin-Dragon [Saint- 
Jean-de-Luz], 25 ventôse an II = 15 mars 1794). 

51. Fragment de plaidoyer ou de mémoire justificatif, écrit de la 
main de Camille Desmoulins (s. d., à l'occasion de son procès devant 
le tribunal révolutionnaire ; une note de la main de M. Tarbé indique 
que cette pièce lui a été donnée par M. Lalande, qui lui en a garanti 
l'authenticité). 

52. Fragment d'un mémoire manuscrit de Buzot, détails sur son 
eiistence de proscrit, sur le genre de vie qu'il mène dans sa retraite, 
peinture du régime delà Terreur et du despotisme de Robespierre dont 
il prévoit la chute (s. d., cahier de 18 pages, incomplet a la fin ; on 
lit en tète : a Suitte. Cinquième cahier » , et d'une autre main : 
« Buzot n). 

55. Lettre du général Scévola Sabatierà Xavier Audoin, adjoint du 
ministre de la guerre ; il demande trois chevaux pour son service (au 
quartier général de Rennes, 16 germinal an II = 5 avril 179i). 

54. Arrêté du Comité de salut public, ordonnant l'envoi de chevaux 
aux armées du Nord et des Pyrénées occidentales (17 germinal an II 
t= (! avril I79i; signé Barère, (larnot et BiUaud-l'arenne). 

5î)-5fi. Lettre de Louis Destournelles, ministre des contributions 
publiques, au ministre de la guerre, au sujet de bons qui lui ont été 



» 



V2V MANUSCRITS xx 

adresses par le receveur du district de Bellevue-les-Bains (Paris, 
30 germinal an II = 19 avril 1794). — Lettre de Destournelles 
au sujet du paiement de sa peusion (Bouville, près Cloyes, 23 sep- 
tembre 181 1). 

,"»7. Lettre de Herman, chargé provisoire des fonctions du minis- 
tère de l'intérieur, qui prie le ministre de la guerre de donner des 
commissions à deux vétérinaires, pour visiter sur les routes fré- 
quentées par les die vaux des services publics les écuries infectées de 
la contagion de la morve (Paris, 30 germinal an II = 19 avril 1794). 

5ïL Etat de cuivres fournis par Tardicu, graveur (4 floréal an II 
= 23 avril 179 i). 

59. Lettre adressée à la commission des hôpitaux militaires par 
Antoine Brongniart, chef du dépôt général des drogues et médica- 
ments destinés aux hôpitaux do l'armée des Alpes, pour réclamer des 
objets nécessaires à son service (Lyon, 9 floréal an 11 = 28 avril 1794). 

40. Requête adressée aux membres de la commission militaire, à 
Paris, par Henri Ledey, sous-lieutenant au deuxième bataillon de la 
République, pour être réintégré dans son grade, où il a été remplacé 
à la suite d'une absence pour cause de maladie (Rennes, 25 floréal an 
II = 14 mai 179 4) ; pièce apostillée par Moulin, général en chef de 
l'armée des côtes de Rrest. 

41. Lettre de François Henriot, général en chef de Paris, qui 
réclame à Cailly, commissaire des guerres, un cheval pour un gen- 
darme de l'armée de l'Ouest (I er prairial an 11 = 20 mai 1794). 

12. Copie d'une lettre de la Société populaire d'Autun, proposant 
d'établir un instructeur de cavalerie dans chaque chef-lieu de district, 
transmise par les Jacobins de Paris aux Comités de salut public et de 
la guerre (Paris, 7 prairial an H = 20 mai 1794 ; signé T. Hous- 
seau, archiviste, et A'ieulin). 

43-44. Lettre de Pons de Verdun à Prosper Sijas, membre de la 
commission du mouvement des armées, à l'appui d'une réclamation 



xxi DE LA COLLECTIOX P. TARBK. 42:> 

du citoyen Sainctelette (17 prairial an II = 5 juin 1794). — « Lin- 
guet à la Bastille ■ , pièce de vers par le même (s. d.). 

43-46. Lettre de Charles-Alexandre-Léon Durand de Linois, lieute- 
nant de vaisseau, au ministre de la marine, auquel il annonce qu'il a 
été vaincu et fait prisonnier par un vaisseau anglais, en le priant de 
consentir à ce qu'il soit échangé contre un capitaine anglais prisonnier 
(Plymouth, 18 prairial an 1 1 =^ 6 juin 1 79 i) . — Lettre du même, 
alors contre-amiral, à son ami Drouet, auquel il adresse des lettres 
de recommandation pour diverses personnes influentes, qui pourraient 
lui faire obtenir une place (en rade de Toulon, à bord du vaisseau 
le Formidable, 1G et 19 germinal an IX = G et 9 avril 1801). 

47. Lettre du Comité de salut public à la commission de secours 
publics, au sujet des frais relatifs à un établissement militaire, formé 
aux eaux de Bagnères et de Harèges, en vertu d'un arrêté de ce comité 
(Paris, 18 prairial an II = G juin 1794; signé Coulhon et Carnot). 

48. Lettre du Comité des pétitions et correspondances de la Con- 
vcnlion, qui transmet divers mémoires aux membres de la commission 
des transports, postes et messageries (Paris, 21 prairial an II = 
9 juin 1794 ; signé Cordier et Bassal • cachet du comité). 

49-itO. Brouillon d'un arrêté du Comité de salut public, autorisant 
la commission des transports militaires à réquisitionner des voitures 
pour le transport de grains de Xemours à Cusset (:21 prairial an II = 
9 juin 1794; écrit et signé par Robert Lindet). — Projet d'arrêté 
de ce comité ordonnant l'acquisition de chevaux, mulets et équipages, 
pour l'armée des Alpes (5 vendémiaire an III = 2G septembre 1 70 4 ; 
corrigé et signé par B. Lindet). 

SI. Lettre de Nicolas Ponce, graveur, aux « administrateurs de 
l'agence de la grosse artillerie s , au sujet d'un travail qui lui a été 
conGé (17 messidor an II = 5 juillet 1794). 

;»2-.»{. Rapport présenté à la commission de l'armée, au sujet de 
l'admission provisoire de Pierre Decouée, capitaine de l'armée des 
Pyrénées, à un emploi dans les bureaux de cette commission (3 ther- 



426 MAXTSCKITS xxi 

midor an II = "21 juillet 1794; signé Carnot, Billaud-l'arenne, 
B. Barère et B. Lindet). — Lettre de B. Barère, recommandant une 
mère de famille de Bordeaux, qui désire avoir des nouvelles de son 
mari, prisonnier en Angleterre (Paris, 2 novembre 1812). — Certi- 
ficat de vie délivré parJ.-B. Guichard, notaire àTarbes,à «M. Barère 
de Vieuzae, ancien magistrat s (Tarbes, 9 janvier 1834; signature 
de Barère; sceau de J.-B. Guichard). 

.».». Dénonciation contre plusieurs individus détenus en la maison 
d'arrestation du château de Dijon, certifié par le secrétaire du comité 
municipal de la commune de cette ville (Paris, 5 thermidor an II = 
23 juillet 1794; signé Fouquier-T inville, Massieu et Guffroy). 

.>(>. Arrêté du Comité des secours publics, ordonnant que la com- 
mission des postes et relais militaires lui rendra compte d'une réclama- 
tion faite par des pétitionnaires, qui demandent un dégrèvement pour 
la perte de neuf chevaux mis en réquisition (2 fructidor an II = 
19 août 179 i ; signé Boger Ducos, président). 

• >7-i>8. Lettre du général Dumonceau, qui réclame à Durand, 
adjoint chef de bureau de l'état-major général, une somme pour com- 
pléter les appointements de deux secrétaires (Anvers, 14 fructidor 
an II = 31 août 1794). — Lettre du même, alors commandant de la 
2' division militaire, à Limouzin, commandant la 14 e cohorte, à Hon- 
fleur, au sujet d'un congé à accorder à un garde national de cette 
cohorte pour contracter mariage (Mézières, 13 juillet 1812; signé 
Dumonceau , comte de Bergendael). 

o9. Lettre autographe de Santerre au citoyen Miot, au sujet d'une 
réclamation qu'il lui a adressée sur l'affaire concernant ses chevaux 
(Paris, 26 fructidor an II = 12 septembre 1794). 

<»0. Lettre de Dugommier, général en chef de l'armée des Pyrénées 
orientales, annonçant au Comité de salut public la prise de Bellegarde 
(au quartier général de Bellegarde, 2 e jour des sans-culotides de 
l'an H = 18 septembre 1794; pièce copiée et signée par Pierre 
Delbrel, représentant en mission). 



xxi DE LA COLLECTION' P. TARBE. V27 

01. Autorisation accordée par Pierre Rourbolte, représentant du 
peuple, à un brigadier de la gendarmerie nationale, en l'armée de la 
Moselle, pour remplacer un cheval qu'il a perdu (Trêves, 5 e jour des 
sans-culotides de l'an II = 21 septembre 1 794) . 

02. Lettre de l'agence monétaire à la commission des transports, 
au sujet d'un envoi de diamants, de la valeur de 2,000,000 de livres, 
que l'on doit faire à destination de Gênes, sur l'ordre de la Commis- 
sion des revenus nationaux (Paris, 19 vendémiaire an III = 10 oc- 
tobre 1794). 

03. Rapport de Poirier et Lannoy, commissaires chargés par la 
Commission temporaire des arts de se transporter en l'ancienne abbaye 
de Saint-Denis, pour y aviser, avec Ronesse, conservateur de la biblio- 
thèque, au déménagement des livres qui doivent être transportés au 
couvent des Visitandines, par suite de la transformation de l'un des 
bâtiments de la dite abbaye en un hôpital militaire (21 vendémiaire 
an III = 12 octobre 1794; signé Oudry, secrétaire). 

04. Lettre de Dobsent, président du tribunal révolutionnaire établi 
à Paris, qui sollicite une place pour un jeune homme qu'il protège 
(15 brumaire an III = 5 novembre 1794). 

Oo-OO. Rapport de la septième commission des transports mili- 
taires, sur les moyens de former un établissement de transport, pour 
procurer à la République la prompte jouissance des productions et 
richesses de la Relgique (Paris, 19 brumaire an III = 9 no- 
vembre 179i; approbation en marge, signée de Charles Cochon). — 
Projet d'arrêté proposé en conséquence par cette commission, pour 
mettre en réquisition les bateaux en service sur les rivières et canaux 
(signé en marge par Ch. Cochon, Cambacérès, Merlin de Douai et 
Thuriot). 

07. Lettre de James Monroe, ministre plénipotentiaire des Etats- 
Unis, à la Commission des transports, postes et messageries, au sujet 
de la permission que lui a donnée le Comité de salut public, d'acheter 
de cette commission quatre chevaux pour son usage (Paris, i frimaire 
an III = 24 novembre 1794). 



428 MAXTSCRITS xxi 

(Î8-09. Rapport de la septième Commission des transports mili- 
taires au Comité de salut public, sur la rémunération d'un travail 
extraordinaire demandé à plusieurs employés de l'agence des trans- 
ports (Paris, frimaire an III = novembre ou décembre 1794; signé 
en marge par Ch. Cochon, Cambacérès, Merlin de Douai et Thuriot). 
— Lettre d'affaires signée de Thuriot, avocat général (3 mai 1812). 

70. Lettre de Massoni, capitaine à la 16 e demi-brigade d'infanterie 
légère, qui réclame le paiement des chasseurs de sa compagnie à la 
commission de l'organisation de l'armée de terre (Marseille, 11 fri- 
maire an III = l 6r décembre 1794; signature d'Arena, payeur gé- 
néral du département de la Corse). 

71. Lettre de Portai is à Salamon, maire de Lyon, auquel il recom- 
mande un de ses amis (Paris, 29 frimaire an III = 19 dé- 
cembre 1794). 

72. Rapport adressé au Comité de salut public par un commissaire 
inspecteur, qui demande la suppression du dépôt de Dole, les réquisi- 
tions touchant à leur fin (Paris, 7 nivôse an III =27 décembre 1794; 
apostille en marge par Prieur de la Marne ; pièce incomplète). 

75. Lettre de Merlin de Thionville, qui envoie à la commission des 
armées la demande d'un officier pour le remplacement de deux che- 
vaux qui lui ont été pris (au quartier général d'Ober-Ingelheim, 
13 nivôse an III = 2 janvier 1795). 

74. Lettre de Charles de Hesse (le prince de Hesse-Rhinfels), 
général divisionnaire, faisant part de deux arrêtés du Comité de salut 
public, qui le nomment surveillant des dépôts de chevaux à Paris et 
dans l'arrondissement de la 17 e division (Paris, 5 pluviôse an III = 
24 janvier 1795). 

7a. Mémoire présenté au Comité de salut public par Yves-Joseph de 
Kerguelen, sur un projet de conquête du Cap de Bonne-Espérance et de 
l'île Sainte-Hélène (Paris, 11 pluviôse an III = 30 janvier 1795; 
pièce rognée du côté droit). 



\xi DE LA COLLECTIO.Y P. TARDE. 429 

7C-77. Requête de J.-B. Richard, qui sollicite une place de garde- 
magasin des fourrages à Kvreux(15 pluviôse an III = 3 février 1705 ; 
cette demande e;*t appuyée par le général Turreau, agent militaire 
dans le département de la Seine, par le général Bonaparte, etc. ; on 
voit au bas de la pièce deux lignes autographes avec la signature de ce 
dernier). — Lettre de la commission de commerce aux administra- 
teurs des fourrages, en faveur de cette requête. 

78. Lettre adressée au président de la Convention par Blondelet, 
capitaine de dragons, qui réclame au sujet d'une retenue faite sur ses 
appointements (Rheinberg, 23 pluviôse an III = 11 février 1795; 
cachet ; en marge, renvoi à la commission des armées, signé de Jean 
Dussaulx). 

79. Arrêté du Comité des travaux publics de la Convention, ordon- 
nant que tous les travaux devront être faits sous son autorisation 
(26 pluviôse an III = 14 février 1795 ; copie signée Rondelet). 

80. Rapport présenté par la commission de l'organisation et du 
mouvement des armées de terre au Comité de salut public, sur une 
réclamation faite par le général Kellermann d'une indemnité pour des 
pertes de chevaux et d'équipages, qu'il a subies lors de sa destitution 
et de son arrestation (G ventôse an III = 2i février 1795; approuvé 
et signé en marge par Dubois-Crancé, Merlin de Douai, Cambacérès, 
Carnot, Lacombe du Tarn, etc.). 

81. Mémoire présenté au Comité de salut public par 15. (îouly et 
par les autres députés des iles de France et de la Réunion, sur un 
projet d'expéditioii maritime aux Indes orientales (Paris, 8 ventôse 
an III = 26 février 1795). 

82. Instruction sur l'exécution de la loi du I i germinal an III 
(3 avril 1795), relative au nouveau mode d'avancement dans les 
troupes de la République (signée par le commissaire exécutif Louis- 
Antoine Fille, et approuvée par les membres du Comité de salut public, 
Aubry, Cambacérès, Treilhard, Rabaut, Lacombe du Tarn, etc.). 

83-84. Lettre du Comité de salut public qui demande à la commis- 



430 MANUSCRITS xx 

sion des approvisionnements un rapport sur un nouveau plan d'orga- 
nisation des convois militaires(Paris, 12 floréal an III = 1" mai 1795 ; 
signé Taltien, Creuzé-Lalouche et Laporle). — - Lettre de Frédéric 
Vvendorf, chef d'escadron, qui réclame au Comité de salut public des 
chevaux pour le 24 e régiment de cavalerie, à l'armée de Cherbourg 
(Paris, 26 floréal an III = 15 mai 1795; apostillée le 24 prairial par 
Tallien). 

85. Lettre de Marie-Joseph Chénier, en mission dans le départe- 
ment du Cher, autorisant les officiers municipaux de Bourges à 
prendre une somme sur la caisse du payeur général, pour des gratiG- 
cations qu'ils ont accordées à leurs commis (Bourges, 16 floréal an III 
= 5 mai 1795). 

86. Lettre du commissariat des épreuves du Comité de salut public, 
réclamant de la poudre de guerre à Capon, commissaire des armes et 
poudres à Paris (Meudon, 24 floréal an III = 13 mai 1795; signé 

Fabre) . 

87. Ordre donné par Jean-François Carteaux, général division- 
naire, à Latapie, chef des colonnes mobiles, de se rendre à Caen 
pour y recevoir de nouveaux ordres du représentant du peuple Lozeau 
(Valognes, 17 prairial an III = 5 juin 1795). 

88. Lettre de Sonthonax à IVatier, auquel il rend un témoignage 
favorable pour sa conduite à Saint-Domingue (Paris, 23 prairial 
an III = 11 juin 1795). 

81). Lettre d'Horace Sébastiani, capitaine au 9* régiment de dra- 
gons, demandant au Comité de salut public qu'il lui soit accordé deux 
chevaux (29 messidor an III = 17 juillet 1795; apostillée par Luce 
Casablanca et par Arrighi, représentants du peuple). 

i)0. Arrêté du Comité de salut public, accordant un cheval à Pierre- 
Frédéric Verger, adjudant général à l'armée de l'Ouest (2 thermidor 
an III = 20 juillet 1795; signé Cambacérès et lia baut-Saint- Etienne). 

91. Lettre de Baraguey d'Hilliers, général de brigade, « au citoyen 



xxi DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 4:J1 

La Saussaye, commissaire à la 9' commission » , auquel il demande 
le changement d'un cheval défectueux qu'il a reçu (Paris, 11 ther- 
midor an III = 29 juillet 1795). 

02. Arrètédu Comité de salut public, accordantun cheval àDusausoy, 
général de brigade d'artillerie (12 thermidor an III = 30 juillet 1795; 
signé Cambacérès et J.-B. Louvet). 

93. Lettre de Savournin, commandant en chef de 1 artillerie de 
l'armée des côtes de Brest, à la commission des armes, poudres et 
mines de la République, demandant qu'il soit pris certaines mesures 
pour l'armement du fort de Chàteauneuf (Hennés, 13 thermidor 
an 111=31 juillet 1795). 

94. Pétition adressée par les inGrmiers des hospices militaires de 
Marseille au Comité de salut public, pour réclamer leur ration de 
vin; apostillée par Maximin Isnard, représentant /du peuple (Mar- 
seille, 13 thermidor an III = 31 juillet 1795). 

95-90. Lettre de Merlin de Douai à Monet, ex-commissaire des 
guerres à Philippeville ; il lui accuse réception d'un mémoire, et lui 
annonce qu'il l'a remis au Comité de salut public (Paris, 18 thermi- 
dor an III = 5 août 1795). — Arrêté du Comité de salut public, 
organisant l'état-major de l'armée destinée à l'expédition des Indes 
orientales (21 ventôse = 11 mars [1795]; pièce incomplète, rognée 
du côté droit ; la date de l'année a disparu ; signé Dubois-Crancé et 
Merlin de Douai). 

97. Rapport sur l'état et la situation de l'armée de l'Ouest, et sur le 
projet de la renforcer avec des troupes tirées de l'armée des Pyrénées 
(Nantes, 19 thermidor an III = G août 1795; signé par Caudaux, 
général en chef de l'armée de l'Ouest). 

98. Rapport adressé au Comité de salut public par Fourniols, 
député de la Martinique, sur une proposition qu'il fait pour l'embar- 
quement des déportés à destination de la Guadeloupe (Paris, 7 fruc- 
tidor an III = 24 août 1795). 



432 MANUSCRITS xxi 

00. Lettre adressée à la commission des secours publics par Vardon 
et Giraud, représentants du peuple, délégués aux Indes occidentales, 
au sujet de la création d'un hôpital destiné à l'expédition de Saint- 
Domingue (Brest, 17 fructidor an 111 = 3 septembre 1795). 

100. Procès-verbal de nomination d'électeurs en l'assemblée pri- 
maire du canton de Saiote-Menehould (20 fructidor an 111 — G sep- 
tembre 1795). 

101. CcrtiGcat de services délivré à Alexandre Bourbon, capitaine 
au 2 e régiment d'infanterie, par le général Oudinot, commandant à 
Trêves (Trêves, 30 fructidor an III = 10 septembre 1795 ; cachet); 
au dos de la pièce, attestation de la signature du général Oudinot, 
signée de Scherer, ministre de la guerre (Paris, 1" brumaire an VII = 
22 octobre 1798). 

102. Lettre de Charles-Henri Plantade, compositeur de musique, à 
une de ses élèves (sans date). 

10ô. Note sur Michel Ange, écrite au dos d'une carte à jouer e 
signée Babeuf (sans date, signature d'une authenticité douteuse). 

104. Lettre du général Dutruy à Bruguière, qu'il invite à se rendre 
près de lui à la Convention (Paris, 13 vendémiaire [an IV] = 5 oc- 
tobre 1795). 

105. Lettre de Toussaint-Louverture, général de brigade, à Per- 
roud, ordonnateur civil de Saint-Domingue, au sujet du transport d'un 
moulin à sucre qui doit lui être délivré (Gonaïves, 10 brumaire an IV= 
1" novembre L795 ; pièce rognée du côté gauche). 



100. Lettre du général Moyse à Bailli Blanchard, receveur (\e^ 
domaines nationaux, au sujet de la quantité de cafés et de sucres « qui 
rentrent tous les jours en ville » (quartier général du Cap, 30 bru- 
maire an IV = 21 novembre 1795; pièce rognée du côté droit). 

107-108. Lettre de Truguet, ministre de la marine, au ministre 
de la guerre, au sujet d'une demande faite par l'agence des hôpitaux 



xxi DE LA COLLECTION 1 P. TARDÉ. 4:3:5 

militaires, de chargements de charbons de navires anglais, échoués sur 
les côtes de Calais, pour l'approvisionnement des hôpitaux de la divi- 
sion du Xord (Paris, 9 frimaire an IV = 30 novembre 1795). — 
llillet autographe du même, adressé au « citoyen Lefebvre n (4 ger- 
minal^ 24 mars, sans date d'année). 

10ÎK Lettre adressée au ministre de la guerre Aubert-Dubayet par 
le général Hardy, qui se plaint des agissements des commissaires et 
autres agents des armées (Dinant-sur-Meuse, 23 frimaire an IV = 
I i décembre 1795) ; en marge, annotation de la main du ministre. 

MO. Lettre du général Lemoine, commandant la 3 e division, au 
ministre de la guerre, sur la situation de cette division; il se plaint de 
l'esprit de la ville de Vannes, de l'évasion qui a été favorisée de pri- 
sonniers faits à Quiberon, etc. (Vannes, 15 nivôse au IV = 5 jan- 
vier 1796). 

111. Lettre de François Chaussier, médecin et savant, à un de ses 
confrères qui désire être nommé correspondant de l'Institut (Paris, 
2 pluviôse an IV = 22 janvier 1796). 

112. Lettre du général Cbérin, » employé près le ministre de la 
guerre * , au sujet de la réintégration d'un lieutenant de hussards 
dans sa place (Paris, 10 pluviôse an IV = 30 janvier 1796). 

113. Lettre du général Pichegru au ministre de la guerre, sur l'or- 
ganisation de l'armée, qui va être entreprise conformément aux arrêtés 
du Directoire (Haguenau, 16 pluviôse an IV = 5 février 1796). 

114. Lettre de Faipoult, ministre de la République à Gènes, qui 
recommande un candidat à un emploi dans l'administration des postes 
(Paris, 29 pluviôse an IV = 18 février 1796). 

lli>. Lettre de Daunou, membre du conseil des Cinq-Cents, qui 
transmet à Petiet, ministre de la guerre, une lettre du directeur de 
l'hôpital de Gravelines (Paris, 12 ventôse an IV = 2 mars 1796). 

I 16. Lettre autographe du général Marceau au ministre de la 
guerre, au sujet d'une retenue qui a été faite par erreur sur ses 

TOME \\\[\*. 28 



MANUSCRITS xxi 

appointements, pour le prix de deux chevaux qui lui auraient été 
livrés, et dont il n'a reçu qu'un seul Trêves, 23 ventôse an IV = 
13 mars 1796). 

117. Lettre de Lacépède à Noël (de la llorinière), à Rouen ; il le 
remercie de ses offres de communications, et lui aunouce la prochaine 
impression de son Histoire naturelle des poissons (22 germinal 
an IV = 11 avril 1706 . 

118. Lettre d'affaires d'Armand Séguin (4 floréal an IV = 

23 avril 1796 . 

119. Lettre du général Le Barollière au ministre de la guerre, 
auquel il demande le paiement de dépenses extraordinaires pour le 
service d'espionnage en Bretagne (Rennes, 20 floréal an IV = 
9 mai 1796 . 

120. Lettre de Jean-Baptiste Say, directeur de la Décade philoso- 
phique, littéraire et politique, à un correspondant résidant à l'étranger; 
il lui annonce qu'on doit lui faire l'hommage de ce journal (Paris, 

24 prairial an IV = 12 juin 1796) 

121. Certificat de services délivré par le général de division Beau- 
fort à Millet, commandant de la place de Xieuport (Ostende, 2 4 mes- 
sidor an IV = 12 juillet 1796; cachet du général Beaufort); à la 
suite, certificat donné par le général de division Desjardins (Bruges, 
26 messidor an IV = 14 juillet 1796). 

122. Bequètede Villaret, chef de brigade, qui adresse aux membres 
du Directoire des réclamations au sujet de son avancement (Paris, 
13 fructidor an IV = 30 août 1796); apostille par les députés do 
Gard, David-Jonquier, Rabaut le jeune, etc. Paris, 14 vendémiaire 
an V = 5 octobre 1796). 

123. Lettre de Jean-Étienne Moreau (de la Rochetteï, agro- 
nome, à Tronson du Coudray, au sujet d'une fourniture d'arbres de 
ses pépinières La Rochette par Melun, 5 brumaire an V = 26 octo- 
bre 1796 . 



xxi DE LA COLLECTION P. TARBE. 435 

124-127. Lettre du général Moncey au ministre de la guerre ; il 

lui demande des explications sur les rapports qui doivent exister entre 
les colonnes mobiles et l'autorité militaire, etc. (Rayonne, 5 frimaire 
an V = 25 novembre 1796). — Contrôle des sous-ofGciers et soldats 
du régiment des dromadaires, qui désirent continuer leurs services 
dans le corps de la gendarmerie nationale (sans date ; signé de 
.Moncey, inspecteur général de la gendarmerie). — Lettre du maré- 
chal Jourdan, qui transmet au maréchal Moncey la copie d'une lettre 
dont il doit être donné connaissance au général Lefebvre-Desnouettes 
(Miranda, 14 septembre 1808); à la suite, billet de Moncey, qui com- 
munique la lettre à ce dernier, et l'engage à se rendre sans délai à 
Paris près de l'Empereur (17 septembre). — Lettre de Moncey au duc 
de Feltre, ministre de la guerre, auquel il adresse des exemplaires 
de la consigne générale pour la garde nationale de Paris (Paris, 
12 février 1814). 

128-152. Lettre du général Guiot-Durpain à Petiet, ministre de 
la guerre, au sujet de l'organisation des troupe^, des mesures de 
sûreté prises dans le département d'Indre-et-Loire, etc. (Tours, 9 fri- 
maire an V = 29 novembre 1796). — Lettre du général Dumesny au 
ministre de la guerre, au sujet des congés agricoles délivrés par le 
commissaire du directoire exécutif près l'administration centrale de 
l'Orne (Alençon, 29 pluviôse an Y := 17 février 1797). — Lettre de 
Guérin, commandant provisoirement la côte de Ouiheron, au ministre 
delà guerre ; il a appris que huit mille émigrés étaient embarqués dans 
les différents ports d'Angleterre pour se diriger vers les côtes de 
France (Auray, 21 ventôse an V = 11 mars 1797. — Ordre de 
marche adressé, aux environs de Bressuire, par le général Canclaux 
à Thirel, commandant du bataillon de l'Eure (6 germinal = 20 mars, 
sans date d'année). — Lettre du général Emmanuel Grouchy au mi- 
nistre de la guerre ; il lui transmet le rapport ofOciel d'un combat qui 
a eu lieu sur la route du Mans à Laval i Nantes, 1" fructidor an V = 
18 août 1797). 

153. Lettre de Silvestre-François Lacroix, mathématicien, à Le- 
françois, professeur de mathématiques à l'Ecole centrale de Colmar, 
au sujet de leurs travaux scientifiques (Paris, 11 frimaire an Y'.' = 
1" décembre [1796?]). 



436 MANUSCRITS x.xi 

154. Lettre du général Hoche au ministre de la guerre; il lui 
recommande trois officiers qu'il désire emmener à l'armée de Sambre 
et Meuse (Paris, Il pluviôse an V = 30 janvier 1797). 

155. Lettre de Jean-Etienne-Philibert de Prez-Crassier, ancien 
député aux Elats généraux, au ministre de la guerre ; il lui expose ses 
états de services dans l'armée, et la situation précaire où il se trouve 
(Ferney-Voltaire, 11 pluviôse an V = 30 janvier 1797). 

15G. Lettre de Louis Lamberli à Permon, agent militaire dans les 
états de Massa et Carrara, au sujet de patriotes avec lesquels il a l'in- 
tention de se concerter « pour détruire les intrigues des aristo- 
crates « (Modène, 18 pluviôse an V = G février 1797). 

157. Etat de la dépense faite pour la mesure de la méridienne, 
écrit et signé par l'astronome Delambrc (enregistré le 1 er ventôse 
an V = 19 février 1797; cahier de 10 pages). 

158-13!). Lettre du général d'Hédouville, commandant les quatre 
divisions de l'Ouest, à Lapérierre, chef de la sixième division du 
département de la guerre, auquel il rend compte des fonds qui ont été 
mis à sa disposition (Rennes, 13 floréal an V = 2 mai 1797). — 
Copie d'un projet de lettre à écrire à Georges Cadoudal, ex-chef des 
Chouans, par l'adjudant général Lavalette, au sujet d'une agitation 
qui règne dans les campagnes, et à laquelle il ne semble pas 
étranger ; ce projet est approuvé et signé par le général d'Hédouville 
(sans date). 

140. Lettre de Jean-Pierre Fabre de l'Aude, membre du conseil 
des Cinq-Cents, qui recommande au ministre de la guerre un capi- 
taine pour une pension de retraite (Paris, 1 1 prairial an V = 
30 mai 1797). 

141. Lettre de recommandation adressée au Directoire par Le- 
gondre de la Nièvre, en faveur de Joseph Legendre, capitaine surnu- 
méraire de la 30 f demi-brigade d'infanterie légère; en marge, note de 
la main de Barras, renvoyant cette lettre au ministre de la guerre 
(12 vendémiaire an VI = 3 octobre 1797). 



xxi DE LA COLLKCTIOX P. TARBÉ. 437 

142. Lettre de Desfontaines (botaniste), sollicitant en faveur de 
Vandale, jeune artiste, l'usage de deux pièces voisines du petit loge- 
ment que celui-ci occupe au Louvre (Paris, 27 vendémiaire an VI = 
18 octobre 1797). 

145. Lettre du général de Belle au président du Directoire, au 
sujet de l'envoi au général Ernouf de cartes d'Irlande, d'Angleterre et 
d'Ecosse, ainsi que de pièces tirées des papiers qui lui ont été laissés 
par Hocbe(au quartier général de Xeuvvied, S frimaire an VI = 28 no- 
vembre 1797). 

144. Ordre donné par le général Sérurier au commissaire des 
guerres Roussillon, de se transporter chez le receveur des finances à 
Venise, à l'effet de constater les fonds qui lui restent en caisse, et de 
dresser procès-verbal de ceux qui doivent en être tirés pour les bâti- 
ments destinés à partir pour Corfou (Venise, 24 nivôse an VI = 13 jan- 
vier 1798). 

!4o-14(>. Lettre d'André-François Miot, ambassadeur de la Répu- 
blique française près le roi de Sardaigne, à Bugnet, payeur général de 
l'armée d'Italie à Milan, au sujet de renseignements demandés sur des 
négociants (Turin, 19 pluviôse an VI = 7 février 1798 ; cachet). — 
Proposition faite par le même pour un poste dans le service des re- 
montes (sans date). 

147. Lettre de Claude-Hugues Lelièvre, membre du Conseil des 
mines de la République, accusant réception de l'envoi qui lui a été 
fait d'une caisse de sulfate de strontiane (Paris, 5 ventôse au VI = 
23 février 1798). 

148. Lettre de recommandation adressée par Jean Debry au mi- 
nistre de la guerre, en faveur de Lefèvre, chef de bataillon (Paris, 
22 ventôse an VI = 12 mars 1798). 

I 19. Lettre «le François-Amédée Doppet à Mangourit, résident en 
Valais, au sujet de l'insertion dans sou journal de pièces que celui-ci 
lui a adressées (Carouge, 23 ventôse an VI = 13 mars 1798). 



V:J8 MANUSCRITS xxi 

IoO-i(»7. Rapports et pièces diverses sur la police de la presse, de 
l'an VI à 1815 : — Xotice des articles publiés par les journaux dans 
les mois de pluviôse et de ventôse an VI, intéressant directement les 
autorités ou les magistrats. — Rapport sur un imprimé : Ode aux 
Bourbons, précédée dune dissertation sur les suites qu'aurait leur rentrée 
en France (Paris, an IX). — Mémoire sur un projet de réglementation 
de l'imprimerie, par Lachave, propriétaire du Courrier de la lîépti- 
bliquc française (Paris, 14 germinal an IX = 4 avril 1801). — Rap- 
ports sur le journal le Citoyen français (13 germinal an X = 3 avril 
1802j, et sur un ouvrage intitulé Correspondance politique et confiden- 
tielle de Louis XVI (10 messidor an XI = 5 juillet 1803) ; ces deux 
rapports suivis de l'avis de J.-H. Roucheseiche, chef de la 5 e division. 
— Rapports sur diverses publications : Cordélie ou les deux Tartuffes, 
roman en 5 volumes ; Quelques considérations sur Louis-Stanislas- 
Xavier, pamphlet ; le Cimetière de la Madeleine, roman historique ; Vrai 
sens du cote national sur le Consulat à vie, brochure politique (une 
note jointe l'attribue à Rarère ou à Lanjuinais) ; De la paix de l'Europe 
et de ses bases, par J. Dclisle de Sales; Histoire de Louis XI I (Ham- 
bourg, 1802). — Lettre du chef de la division de la liberté de la 
presse, avertissant le préfet chargé du 4 e arrondissement de la police 
générale de l'Empire que le ministre de la police a autorisé le Mémo- 
rial antibritannique à paraître désormais sous le titre de Mémorial 
européen, avec la suppression du nom de Rarère (Paris, 23 frimaire 
an XIII = li décembre 1804). — Copie d'une lettre de Fouché, 
interdisant aux journaux de parler des affaires criminelles, avant que 
les tribunaux en aient achevé l'instruction (Paris, 22 mai 1807). — 
Décret de Napoléon, ordonnant la suppression de divers écrits de* 
sieurs Lemercier el Bergasse (palais de Saint-Cloud, 1 er avril 1808 ; 
copie signée de Régnier, ministre de la justice, et munie de sou 
timbre). — Lettre de celui-ci au procureur général en la Cour impé- 
rial»; de Paris, au sujet d'une plainte qu'il a faite à propos d'un article 
du Journal de /' Empire, attaquant les avoués et les magistrats (Paris, 
2i novembre J8I2; signé le duc de Massa). — Lettre de Fouché, 
ministre de la police, au comte de La Valette, directeur général dos 
postes, auquel il fait connaître l'autorisation qu'il a donnée à M. Etienne 
de faire retirer des bureaux de la poste les lettres des correspon- 
dants du Journal de l'Empire (Paris, 21 avril 1815; signée le duc 
d'Olranle). 



xxi DE LA COLLECTION' P. TAREE. 439 

168. Lettre de Godet, adjudant major en l'armée d'Angleterre, qui 
réclame du ministre de la guerre, au moment de s'embarquer, un état 
des pertes qu'il a subies dans la campagne de Tan IV, à l'armée d'Outre- 
Rhin (Civita Vecchia, 4 prairial an VI = 23 mai 1798) ; à la suite, 
note écrite à propos de cette demande, de la main du général 
Desaix. 

169-170. Lettre de Jacques-Antoine Dulaure à son neveu Cha- 
brol, receveur de la loterie nationale à Clermont-Ferrand (Paris, 
1 i prairial an VI = 2 juin I 798). — Cinq feuillets d'un manuscrit, de 
la main de Dulaure, contenant le récit de l'assassinat de Henri IV. 

171-172. Lettre du général Scherer, secrétaire général du dépar- 
tement de la guerre, sur la nomination d'un employé à une place 
d'expéditionnaire (Paris, 25 messidor an VI = 13 juillet 1798). — 
Lettre du même, alors ministre de la guerre, invitant un militaire 
nommé sergent major à se rendre à sa destination (24 pluviôse 
an VII = 12 février 1799). 

175. Lettre de Larive, acteur, invitation à être présent à un con- 
trat qui sera passé chez lui (11 thermidor = 29 ou 30 juillet, sans 
date d'année). 

174-175. Lettre de Viennet, prisonnier de guerre des Anglais, 
pendant sa captivité (Plymouth, 13 thermidor an VI = 31 juillet 1798). 
— Lettre du même, alors membre de l'Académie française, sollicitant 
du ministre, en faveur de la commune de Saint-Cyr-sous-Dourdan, 
un secours pour acheter une maison d'école (Val-Saint-Germain, 
25 juin 1842). 

176. Lettre du général Jouhcrt au ministre de la guerre, au sujet 
d'une mutinerie des charretiers des équipages d'artillerie, causée par 
le défaut de paiement de leur solde (Mayence, 26 thermidor an VI = 
13 août 1798). 

177. \dresse des députés de la Mayenne au ministre de la guerre, 
réclamant des mesures pour rétablir la sécurité aux environs de Laval 
(Paris, 27 thermidor an VI = I i août 1798). 



440 MAXUSCRITS xxi 

178. Lettre de D'Arcet, chimiste, sur une fourniture d'acide 
nitrique pour les essayeurs des hôtels des monnaies (Paris, 4 fruc- 
tidor an VI = 21 août 179S). 

17ÎJ. Lettre de Beaumarchais, au sujet de madriers de bois de 
gaïac, destinés à faire des rouleaux de presses, qui ont été amenés à 
Kehl, et qu'il a maintenant à vendre (26 fructidor an VI = 12 sep- 
tembre 1798). 

180. Lettre de remerciments, adressée par Parmentier aux membres 
de la Société libre d'agriculture du département de la Meurthe, à 
Nancy, qui l'avaient associé à leurs travaux (Paris, 17 vendémiaire 
an VII = 8 octobre 1798). 

181. Lettre de Jean-Pierre Duval, ministre de la police, à l'admi- 
nistration centrale du département de la Loire, qu'il invite à prendre 
des mesures contre les prêtres réfractaires et les déserteurs (Paris, 
12 frimaire an VII = 2 décembre 1798). 

182. Bon de 150 livres, donné par Dugazon, comédien (Paris, 
28 frimaire an VII = 18 décembre 1798). 

185. Lettre du général Bessières au ministre de la guerre, sur des 
mesures réclamées pour la poursuite des réquisitionnaires et conscrits 
réfractaires dans le département du Xord (Saint-Omer, 1 1 nivôse 
an VII = 31 décembre 1798). 

184. Lettre du général Massol à l'adjudant général Herbin, com- 
mandant dans le département du Mont-Blanc, qu'il charge de prendre 
des mesures pour déjouer les manœuvres de hussards que l'on soup- 
çonne être des émigrés déguisés, et qui arrêtent dans cette région les 
conscrits au passage, et les renvoient dans leurs foyers, sur de pré- 
tendus ordres du gouvernement (Grenoble, 14 nivôse an VII = 3 jan- 
vier 1799). 

185. Lettre adressée par Delandine au grefGer en chef du tribunal 
de cassation, à Paris, pour lui recommander l'affaire d'un homme 
qui s'est pourvu en cassation contre un jugement du tribunal criminel 



xxi DIC LA COLLECTION P. TAREU. 441 

du département du Rhône, qui l'a condamné pour faux (6 ventôse 
an VII = 24 février 1799). 

1U6-1ÎÎ8. Lettre de Masséna au Directoire; il lui rend compte de 
l'organisation de l'armée du Danube, et lui demande le grade de 
général de division pour le général de brigade Soult (Bàle, 29 ger- 
minal an VII = 18 avril 1799 ; pièce déchirée en deux morceaux qui 
ont été rassemblés). — Lettre autographe du même, maréchal de 
l'Empire, général en chef de l'armée d'Italie, au général Dejean, 
directeur de l'administration de la guerre, sur le grand dénûment de 
subsistances, où il a trouvé cette armée (au quartier général de 
Valeggio, 29 fructidor an \III = 16 septembre 1805). — Lettre de 
recommandation, adressée par le même au comte d'Hunebourg, mi- 
nistre de la guerre, en faveur d'un dragon de la garde de Paris 
(Paris, 16 février 1809). 

iîJÏ). Lettre d'Auguste Caffarelli, chef de la demi-brigade d'infan- 
terie légère, au ministre de la guerre, en faveur d'un conscrit dont il 
sollicite l'incorporation dans celte demi-brigade (Paris, 5 floréal 
an VII = 24 avril 1799). 

100. Lettre d'affaires de Louis-Stanislas Fréron « au citoyen 
Cirodde, homme de loi », à Paris (7 messidor an VII = 25 juin 1799). 

101. Commande de fournitures pour le bureau des plans et cartes 
de la marine, par Jean-\icolas Buache, géographe (Paris, 15 mes- 
sidor an VII = 3 juillet 1799) ; à la suite, reçu donné par Pasumot 
(16 messidor; pièce rognée du côté droit). 

192-105. Kequète adressée au ministre de la «juerre par un bri- 
gadier-fourrier, hors de service par suite d'une blessure, pour obtenir 
un emploi au ministère (Paris, I i thermidor an VII = l er aoùt 1799); 
cette pièce est aposlillée en marge par Kdme-Ronaventure Courtois, 
représentant du peuple. — Note sur Dumas, président du tribunal 
révolutionnaire, suivie d'une annotation de la main de Courtois (s. d.). 

104. Lettre de Fouché, ministre de la police, au ministre de la 
guerre, sur les restrictions qu'il convient d'apporter à l'organisation 



V',2 MANUSCRITS xxi 

des compagnies franches dans les départements de l'Ouest (Paris, 
16 thermidor an VII = 3 août 1799). 

195-198. Lettre d'Edme Mentelle, géographe, à son associé 
Chanlaire, au sujet de la publication de VAtlas national (Paris, 
16 thermidor an VII = 3 août 1799). — Description d'un globe 
géographique, exécuté par Mentelle et Poirson, sur l'ordre de l'Em- 
pereur. — Lettre d'Auguste Mercklein, « mécanicien de la Banque de 
France >■ , au comte Daru, ministre secrétaire d'État, auquel il 
demande une indemnité pour des modifications qu'il a été obligé de 
faire au pied de ce globe (Paris, 14 mai 1811). — Description et 
mesures des diverses parties qui composent le pied et l'armature, exé- 
cutés par Mercklein en 1810. 

19!). Hequête adressée au Directoire par un employé au bureau du 
contentieux du génie, qui sollicite une place de sous-lieutenant dans 
l'un des bataillons auxiliaires de conscrits; note de la main de Gohier, 
directeur, renvoyant cette requête au ministre de la guerre (19 ther- 
midor an VII = 6 août 1799). 

îiOO. Requête adressée au Directoire par l'adjudant général Ving- 
tergnier, qui sollicite une place ; note de la main de Barras, renvoyant 
cette requête au ministre de la guerre (Paris, 28 thermidor an VII = 
15 août 1799). 

201-ÏJOÔ. Rapport adressé au ministre de la guerre par Dam, 
commissaire ordonnateur en l'armée du Danube, sur la liquidation de 
créances dont le gouvernement helvétique peut avoir a réclamer le 
paiement (au quartier général à Aarau, 6 fructidor an VII = 
23 août 1799). — Lettre du même au ministre de la guerre, au sujet 
de L'hôpital militaire d'Amiens, demande d'avancement pour le com- 
missaire des guerres Puibusquc (Amiens, 14 brumaire an XII = 
6 novembre 1803). — Lettre du même au prince Alexandre Berthier, 
vice-connétable, sur les projets des dotations accordées par l'Empe- 
reur dans les pays conquis (Berlin, 2 août 1808). 

204. Lettre de Cabanis, qui décline les fonctions de rapporteur 



XXI DE LA COLLECTION' P. TARBE. 443 

pour un travail qui lui a été soumis (Paris, li fruclidor an VII = 
31 août 1790). 

205-206. Projet d'organisation de l'armée du Danube, présenté 
par Louis de Watteville, commandant la 4 e demi-brigade auxiliaire 
helvétique (Kaiseraugst, près Baie, 24 fructidor an VII = 10 sep- 
tembre 1799). — Requête adressée par le même à l'Empereur, pour 
être remis en activité (Paris, 1 er janvier 1808). 

207. Lettre du général Pille au ministre de la guerre, sur les 
levées de troupes et les désertions qui se produisent dans le départe- 
ment du Xord (Lille, 27 fructidor an VII = 13 septembre 1799). 

208-209. Lettre du général d'Houdetot, commandant !a subdivi- 
sion du Finistère, à. Roujoux, représentant du peuple, au sujet de la 
formation des compagnies franches du département, et de l'organisa- 
tion des services des subsistances (Ouiinper, 2 e jour complémentaire 
de l'an VII = 18 septembre 1799). — Billet du même à \availles, 
payeur général (Fort-de-France, 3 ventôse an XIII = 22 février 1805) . 

210-21 1 . Lettre, en italien, de Fesch à un de ses amis; il lui donne 
des nouvelles de la campagne d'Egypte, des événements militaires et 
de la famille Bonaparte ; le bruit court du prochain retour de Napo- 
léon en Europe, Lucien est à la tète des patriotes constitutionnels, etc. 
(Paris, 5 e jour complémentaire de l'an Vil = 21 septembre 1799). 
— Lettre du même, alors cardinal, qui trausmet à la comtesse de 
Ségur les dispositions dictées par l'Empereur, relativement à la Société 
maternelle (Paris, 21 décembre 1810; signé Votre dévoué serviteur, le 
ccird. Fesch). 

212. Lettre du général Championnet au ministre de la guerre ; il 
lui annonce qu'il a ordonné de réimprimer et de distribuer a l'armée 
les lois, proclamations et autres objets relatifs aux journées des 18 et 
19 brumaire (Gènes, 29 brumaire an VIII = 20 novembre 1799). 

215. Lettre du général Zannini, commandant des troupes romaines, 
au général de division Grabmvski, qu'il prie de solliciter du gouverne- 
ment français des secours et une prompte organisation des troupes 



444 MANUSCRITS xxi 

romaines, revenues en France par suite de la dernière capitulation 
(Paris, 22 nivôse an VIII = 12 janvier 1800). 

214. Lettre de Goullu, général de brigade en l'armée du Rhin, au 
général Gudin, chef de l'état-major général de l'aile droite, sur les 
mouvements des troupes autrichiennes dans le Tessin et la Lombardie 
(Lu cerne, 20 pluviôse an VIII = 9 février 1800). 

21o-2IG. Arrêté du général Milhaud, commandant du départe- 
ment de Vaucluse, qui nomme le capitaine Moynac au poste de com- 
mandant de la place et arrondissement de l'Isle, et le charge de pour- 
suivie les brigands et les déserteurs (Avignon, 19 germinal an VIII = 
9 avril 1800); enregistré par plusieurs administrations municipales 
du département, dont quelques-unes ont apposé leur timbre. — 
Lettre adressée par le même, commandant des troupes françaises en 
Ligurie, au général Dejean, directeur de l'administration de la guerre, 
pour justifier une distribution de rations d'eau-de-vie, faite à des 
soldats qui avaient bivouaqué pendant une nuit, au bord de la mer, 
pour surveiller des vaisseaux anglais (Albaro, 25 nivôse an XIII = 
15 janvier 1805). 

217. Lettre du général Mortier, qui adresse au ministre de la 
guerre l'état de ses frais de route du Rheinthal à Paris (Paris, 18 flo- 
réal an VIII — 8 mai 1800). 

2IîL Lettre du général Avril, qui sollicite du ministre de la guerre 
la gratification qui lui est due pour son entrée eu campagne, à l'armée 
d'Italie (Paris, I i prairial an VIII = 3 juin 1800). 

219-220. Lettre du général de division Leclerc au général de bri- 
gade Lahorie, qu'il prévient du remplacement de l'adjudant général 
Darbois, dans ses fonctions de chef d'état-major, par Charles Darbois, 
son frère (quartier général de U'iltislingen, 2 messidor an VIII = 
21 juin 1800; cachet). — Lettre de Fressinet, général de brigade en 
l'armée de Saint-Domingue, au général en chef Leclerc, au sujet 
d'une réglementation à faire pour la vente des cafés amenés au Cap 
(à l'habitation d'Héricourt. 30 floréal an X = 20 mai 1802 ; en tête, 
noie de la main de Leclerc). 



xxi DE LA COLLECTION P. TAREE. AV:> 

221. Lettre de Claude-François Achard à Calvet, à Avignon, au 
sujet de la fondation d'une société de médecine à Marseille, de la 
renaissance de l'ancienne académie de cette ville, etc. (Marseille, 
I" thermidor an VIII = 20 juillet 1800). 

222. Lettre de Durand de Maillane, président du tribunal deTaras- 
con, à Pelet, préfet du département de Vaucluse, auquel il recom- 
mande le libraire Dubié, d'Avignon, pour une place de bibliothécaire 
(Tarascon, 25 thermidor an VIII = 13 août 1800). 

22ô. Lettre de Henri-François-de-Paule Lefèvre d'Ormesson à une 
de ses parentes, au sujet d'affaires de famille (Saint-Ouen, près Pon- 
toise, 1 1 fructidor an VIII = 29 août 1800; restes d'un cachet). 

221. Lettre d'affaires de Charles-François Lebrun au ministre des 
finances (Paris, 13 vendémiaire an IX = 5 octobre 1800). 

22<>. Lettre de Jacoiin, ingénieur géographe en chef, qui adresse 
au commissaire ordonnateur en chef de l'armée d'Orient un état des 
dépenses du Bureau topographique (au Caire, 27 vendémiaire an IX = 
19 octobre 1800). 

220. Lettre d'Etienne-Pierre Ventenat, botaniste, à un de ses con- 
frères qui sollicite une place à l'Académie des sciences (Paris, 24 bru- 
maire an IX = 15 novembre 1800). 

227-225$. Consultation juridique en faveur de Jean-Antoine 
d'Aussy des Coutures, signée d'Emmanuel de Pastoret et de Siméon 
(Paris, 3 frimaire an IX = 24 novembre 1800 [la pièce donne 
par erreur la date de l'an VIII]). — Lettre d'affaires de Siméon à 
Frémin ville, trésorier des Invalides (Paris, 2 4 prairial an X = 
13 juin 1802). 

22Î). Lettre d'Arbogast, mathématicien, à Français, professeur de 
mathématiques à l'Ecole centrale de Çolmar; il a reçu une lettre de 
Lalande qui doit faire un compte-rendu d'un de ses ouvrages (10 fri- 
maire an IX = I er décembre 1800 . 



446 MANUSCRITS xxi 

250. Lettre de recommandation, adressée par Thouret, directeur 
de l'École de médecine, à Crétet, conseiller d'Etat, en faveur d'un 
solliciteur qui désire une place dans le service de la télégraphie (Paris, 
G nivôse an IX = 27 décembre 1800). 

251. Hillet de Bourrienne, qui transmet à Campi, au ministère de 
l'intérieur, l'ordre du premier Consul de suspendre, jusqu'à nouvel 
ordre, sou voyage pour l'Espagne (Paris, 24 nivôse an IX = 14 jan- 
vier 1801). 

252-255. Lettre des membres romains de la commission des 
secours, qui adressent à Fradiet, commissaire des guerres, l'état des 
Romains qui ont droit aux secours pour le mois de nivôse (Paris, 
11 pluviôse an IX = 31 janvier 1801 ; signé Visconli de Rome). — 
Billet, en italien, d'Ennius Quirinus Visconti à M. Pocchini, à Paris, 
invitation à entendre chez lui, quai Malaquais, n° 1, M. Alborghetli 
lire des poésies de sa composition (Paris, 3 décembre 1809). 

254. Lettre du général Lahorie, chef de l'état-major général de 
l'année du Rhin, invitant le commissaire ordonnateur en chef, à faire 
payer une somme au général de brigade Van der Maesen, pour l'in- 
demniser de la perte de chevaux et d'effets (Salzbourg, 20 ventôse 
an IX = 1 1 mars 1801). 

25i>. Lettre de Chaptal, ministre de l'intérieur, qui accuse récep- 
tion à Peuchet d'un de ses ouvrages (Paris, 23 ventôse an IX =s 
14 mars 1801). 

25(>. Lettre de Dolomieu, membre de l'Institut, au président de 
cette compagnie; il remercie l'Institut des démarches qu'il a faites 
pour faire cesser sa captivité (à Tarente), et lui annonce qu'il est 
maintenant libre (Florence, 7 germinal an IX = 28 mars 1801). 

257. Lettre de Begnaud de Saint-Jean d'Angély, conseiller d'Etat, 
qui sollicite du général Berthier un congé pour le fils du peintre Hue 
(Paris, 9 germinal an IX = 30 mars 1801). 

258. Lettre de Charles-Louis Ducrest à Bory, membre de lins- 



"i DE LA COLLECTION P. TARDE. VV7 

titut, qu'il invite à assister à ses expériences, retardées d'un jour, sui- 
vant le désir du ministre de la marine (Paris, 14 germinal an IX = 

I avril 1801). 

250. Lettre d'affaires de la veuve d'Etienne-François de Choi- 
seul à M. de Fontenilles, avoué à Paris (21 germinal an IX = 

II avril 1801). 

240. Lettre de Français de Nantes, conseiller d'État, annonçant 
au préfet (de Vaucluse) qu'il a été chargé par le premier Consul 
de visiter la 8 e division militaire (Paris, 2i germinal an IX = 
14 avril 1801). 

241. Lettre de recommandation adressée par Jean Devaines, con 
seiller d'Etat, à Chaptal, ministre de l'intérieur, en faveur d'un 
malheureux qui demande à être payé (Paris, 3 prairial an IX = 
23 mai 1801). 

242. Lettre d'Anquetil à Mandar, architecte, duquel il sollicite un 
emploi pour un sujet qu'il lui recommande (4 messidor [an IX?] = 
23 juin 1801 [?]) ; au dos, hrouillon d'une lettre de Mandar (?), rela- 
tive à la publication d'un de ses ouvrages. 

245-245. Requête adressée au ministre de la guerre par Salazard, 

garde à cheval de l'armée d'Italie, pour obtenir de l'avancement, 
apostillée parle général Suchet (21 messidor anIX= 10 juillet 1801 . 
— Lettre de celui-ci, invitant l'inspecteur aux revues de l'armée 
d'Aragon à faire passer une revue en faveur du chef de bataillon Beau- 
vais, commandant le dépôt général de l'armée du Midi, à Valence, 
pour qu'il puisse toucher un mois de solde (Valence, 28 novembre 
1812 ; signé le maréchal duc d'Albufera). — Lettre du même au pro- 
cureur du roi à Évreux, qu'il engage à faire des poursuites pour une 
agression dont un de ses gardes a été victime (La Barre, par Epinay, 
7 juillet 1835; cachet armorié). 

240-247. Lettre du général de Boehambeau au général Berthier, 
ministre de la guerre, sur la réclamation à faire au gouvernement 
ligurien de ce qu'il doit pour la solde, la subsistance et l'entretien 



448 MAYISCRITS xxr 

des troupes françaises (Cornegliano, 25 messidor an IX = 14 juiliet 
1801). — Lettre du même à Artaud, auquel il envoie une de ses 
épaulettes (sans date; pièce rognée du côté droit.) 

248. Lettre en italien, non signée, de Jean Paradisi à un de ses 
amis dont il demande des nouvelles (29 messidor an IX = 18 juil- 
let 1801). 

249. Lettre de Jacques-Dominique Cassini à un général, qu'il prie 
d'intervenir auprès du premier Consul pour le règlement des frais de 
la carte de France (29 messidor an IX = 18 juillet 1801). 

250. Ordre de Dubois, préfet de police, invitant le libraire Levrot 
à examiner dans V Homme des champs de l'abbé Delille, l'épisode d'Ab- 
dolonyme qui donne des leçons à Alexandre : « C'est absolument 
applicable au premier Consul et très dangereux dans les circons- 
tances » (Paris, 2 thermidor an IX = 21 juillet 1801). 

201. Lettre de Carat, sénateur, au général Berthier, ministre de la 
guerre, duquel il sollicite un congé pour un volontaire (Paris, 4 fruc- 
tidor an IX = 22 août 1801). 

202. Lettre de recommandation de l'amiral Bruix à Berthier, en 
faveur du frère du capitaine de vaisseau Bergeret (Paris, 9 fructidor 
an IX = 27 août 1801). 

2i>5. Lettre du général Moreau à Berthier, qu'il prie d'accorder au 
même sa mise en congé (Orsay, 1 1 fructidor an IX = 29 août 1801). 

2.) 5. Lettre de Charles-Maurice de Talleyrand, ministre des rela- 
tions extérieures, qui envoie a Barbé-Marbois, ministre du trésor 
public, un état d'une somme mise à la disposition du dit Talleyrand 
par décision des Consuls (Paris, 9 brumaire anX = 31 octobre 1801). 

2;>i)-2;>0. Lettre de François de Xeufchàteau, sénateur, à Berthier, 
ministre de la guerre, duquel il sollicite la mise en congé d'un mili- 
taire (Paris, 10 brumaire an X == 1 er novembre 1801). — « Songez 
à Mabillon, apologue », poésie manuscrite de François de Xeufchà- 
teau (sans date). 



xxi DE LA COLLECTIOX P. TARBE. 4V9 

207. Lettre d'invitation à déjeuner, écrite par Anne-Jeanne-Féli- 
cité d'Ormoy, épouse de Mérard de Saint-Just (17 brumaire [an X?] = 
8 novembre 1801 [?]). 

208. Mémoire de gravures faites pour MM. Bossange, Masson et 
Besson, par Alexandre Tardieu, graveur, suivi d'une quittance de la 
somme à lui due pour ce travail (Paris, G frimaire an X =r 27 no- 
vembre 1801). 

2i>0. Lettre du général Belliard à Berthier, ministre de la guerre, 
auquel il demande de l'avancement pour un capitaine (Paris, 12 nivôse 
anX= 2 janvier 1802). 

260-201. Billet du peintre Isabey « au citoyen Degoti », aux 
Menus Plaisirs ; il lui demande quel jour « Mme Campan doit envoyer 
clierclier les décorations» (13 pluviôse [an X?J = 2 février 1802 [?]). 

— Quittance donnée par le même, d'une somme reçue du duc d'An- 
gouléme pour deux livraisons du Voyage (V Italie (21 septembre 1822). 

262-205. Lettre de Henrion de Pansey à Clément de Bis, séna- 
teur, auquel il recommande un de ses amis pour la place de juge de 
paix de Saint-Germain (vers le 9 ventôse an X = 28 février 1802). 

— Lettre du même à M. Boucherie, avocat (Paris, 1 er mars 1828). 

204. Lettre d'invitation, signée « l'hermite de la rue de Choiseul » 
(24 ventôse [an X?] = 15 mars 1802 [?]). 

2G!>. Lettre du général Lagrange, commandant la 14 e division mi- 
litaire, au préfet du Calvados ; il lui annonce qu'il a donné l'ordre 
de tirer le canon du château, à l'occasion de la signature du traité de 
paix entre la France et la Grande-Bretagne (Caen, 8 germinal an X^ 
20 mars 1802; pièce provenant de la collection Masse, à Lisieux). 

206-26!). Lettre du général Murât au général Berthier, ministre 
de la guerre, auquel il propose, pour commander la 3' demi-brigade 
polonaise, Bernard, fait chef de brigade sur le champ de bataille 
d'Aboukir (Paris, 12 germinal an X = 2 avril 1802). — Bequéle 
adressée au ministre de la guerre par Maxime Maggi, capitaine de la 

TOMK XX\lV . 29 



450 MANUSCRITS xxi 

légion romaine, aûn d'obtenir une gratification pour ses services, 
ainsi que sa mise en activité (Paris, 18 prairial an X = 7 juin 1802; 
pièce apostillée de la main de Murât). — Lettre de Murât, grand-duc 
de Berg, grand amiral de France, à Berthier, au sujet de la nomina- 
tion d'un chef tailleur en son régiment de Berg (Benrath, 10 sep- 
tembre 1800; signé Joachim). — Lettre de Mme Sambat, née Murât, 
sœur du roi de Xaples, à Fourcroy, directeur général de l'instruction 
publique, duquel elle sollicite une bourse au lycée de Cahors pour 
Jean-Henri Marbot, fils de M. Marbot. notaire à Gintrac (Soulomès, 
27 septembre 1809). 

270-272. Begistre destiné à inscrire les procès-verbaux relatifs 
au cérémonial du palais du premier Consul, du 21 germinal an X = 
11 avril 1802 au 18 germinal an XII = 8 avril 1804, écrit par 
Etienne Aignan, maître des cérémonies (cahier de 30 feuillets). Fol. 1. 
Procès-verbal de la consécration de trois évoques et de l'installation 
de l'archevêque de Paris, faites dans l'église Notre-Dame par le car- 
dinal Caprara, légat du Saint Siège (21 germinal an X = 11 avril 
1802). 

Fol. 2-5. Procès-verbal de la cérémonie du Te Deum, chanté dans 
l'église métropolitaine de Paris, en action de grâces de la paix générale 
et de celle de l'Église (28 germinal an X =z 18 avril 1802). 

Fol. 5-G. Audience donnée par le premier Consul à la députation 
du Corps législatif, à son retour du voyage de Rouen (4 ventôse 
an XI = 23 février 1803). 

Fol. 6-9. Remise des barrettes aux cardinaux créés dans le consis- 
toire du 7 janvier 1803 (6 germinal an XI = 27 mars 1803). 

Fol. 10. Prestation de serment de Kern, président du consistoire 
général des protestants de la confession d'Augsbourg, des deux dépar- 
tements du Rhin (12 floréal an XI = 2 mai 1803). 

Fol. 13-15. Présentation d'adresses au premier Consul par le Sénat, 
le Corps législatif et le Tribunat, à l'occasion de la guerre avec l'An- 
gleterre (5 prairial an XI = 25 mai 1803). 

Fol. 18-29. Audiences données par le premier Consul à divers 
corps constitués, à l'occasion de la découverte de la conspiration des 
agents de l'Angleterre (26 pluviôse au 25 ventôse an XII = 16 février 
au 16 mars 1804). 

Fol. 29-30. Députation du Corps législatif, à l'occasion de la déci- 



xxi DE LA COLLECTION 1'. TARBE. 451 

sion qu'il a prise de placer le buste du premier Consul dans la salle 
de ses séances, en reconnaissance de l'achèvement du Code civil 
(4 germinal an XII = 25 mars 18(H). 

Lettre d'Aignan à M. Labbé, homme de lettres ; il tâchera de 
faire parvenir une lettre que celui-ci a adressée à l'Empereur (Paris, 
novembre 1809). — Cérémonial pour l'ouverture de la session des 
Chambres, le 5 juin 1815, écrit par Aignan, grand maître des céré- 
monies. 

27Ô. Lettre de Ceorges Toscan à Gillé, fondeur-imprimeur à 
Paris, qu'il remercie du don qu'il a fait à la bibliothèque du Muséum, 
du tableau des caractères de sa fonderie (Paris, 6 floréal an X = 

26 avril 1802). 

274. Lettre du général Molitor, commandant la 7 e division mili- 
taire, au ministre de la guerre, au sujet de l'organisation des 
corps compris dans cette division (Grenoble, 4 ,prairial an X = 
24 mai 1802). 

27o-277. Bail fait par Méhul, Kreutzer et Xicolo Isouard, 
a artistes compositeurs de musique » , pour eux et pour Cherubini, 
Rode et Boieldieu, leurs associés, d'une maison sise à Paris, rue de la 
Loi, pour y établir un commerce de musique et d'instruments ( 14 ther- 
midor an X = 2 août 1802). — État des lieux dépendant de celte 
maison (même date ; signé N. Isouard, Kreutzer et Méhul). — Quittance 
de la main de Jean Kreutzer (frère du précédent) (Paris, 10 avril 1812). 

278. Lettre de Théodore Vernier, ancien conventionnel, à une 
dame Chouly, à laquelle il envoie une lettre pour le consul Lebrun 
(près Paris, 20 thermidor an X = 8 août 1802). 

279-280. Lettre d'Alexandre de Lameth, préfet des Basses-Alpes, 
au directeur de l'administration de la guerre, auquel il envoie un mé- 
moire justificatif des sommes dues à l'entrepreneur des fortiGcations 
des places de Seyne et Saint-Vincent (Digne, 9 fructidor an X = 

27 août 1802). — Lettre du même, qui envoie pour le Constitu- 
tionnel une note sur une réunion des députés libéraux de la Seine- 
Inférieure, à Bouen (Rouen, M août 1822). 



452 MAXl'SCRITS xxi 

281. Bons pour des sommes à valoir sur la taxe d'emprunt forcé 
de l'an IV, en paiement des contributions directes de l'an IX et de 
Tan X, délivrés à Antoine Bonnisselle et signés de George, commis- 
saire du directoire exécutif près la municipalité de Varennes. 

282. Lettre de Charles Pougens, imprimeur-libraire, à Lamy, 
libraire à Paris, au sujet des « estampes coloriées du Dictionnaire des 
plantes » (Paris, 14 vendémiaire an XI = 6 octobre 1802). 

285. Lettre de Malouet à Peuchet, auquel il soumet un exemplaire 
de ses mémoires ; il lui demande s'il en a fait mention dans son jour- 
nal (Verberie, 26 vendémiaire an XI = 18 octobre 1802). 

284. Requête adressée au général Berthier, ministre de la guerre, 
par Aspelly, chef de bataillon, pour solliciter du service actif (Saint- 
Omer, 8 brumaire an XI = 30 octobre 1802) ; cette requête est 
apostillée par le général Vandamme, commandant la 16* division 
militaire (Lille, 12 brumaire an XI = 3 novembre 1802). 

28o. Lettre de Dominique Villars, botaniste, à Guérin, professeur 
d'histoire naturelle à l'Ecole centrale d'Avignon, qu'il entretient de 
ses observations sur des végétaux (Grenoble, 15 brumaire an XI = 
6 novembre 1802). 

28G. Lettre de Mgr de la Tour d'Auvergne-Lauraguais, évêque 
d'Arras, aux administrateurs généraux de la poste aux lettres, à Paris, 
auxquels il recommande un candidat à la direction de la poste 
d'Arras (Arras, 19 frimaire an XI = 10 décembre 1802). 

287. Lettre du général Van der Maesen, lieutenant du capitaine 
général des établissements français dans l'Inde, au ministre de la 
guerre, au sujet du rang d'ancienneté de deux officiers (Brest, 
12 nivôse an XI — 2 janvier 1803). 

288. Billet d'André-Daniel Laffon de Ladébat (12 pluviôse an XI = 
1 er février 1803). 

28?)-2î)3. Notes de la préfecture de police, signées de Bouche- 
seiche, sur des mesures de surveillance à prendre pour des représen- 



XXI Dis LA COLLECTIOX P. TARBE. 453 

talions de Mlle Georges et de Mlle Duchesnois, an Théâtre français 
(7 ventôse, 28 messidor, 20 thermidor an XI et 25 nivôse an XII = 
20 février, 17 juillet, H août 1803 et 16 janvier 1804). — Billet de 
Mlle Georges, qui demande à emprunter 2,000 francs (sans date, 
après 1830). 

204. Lettre de Philippe-Jean Pelletan, premier chirurgien de 
l'Hôtel-Dieu de Paris, à Parfait, membre du conseil de santé militaire, 
auquel il atteste l'état d'infirmité d'un soldat (17 ventôse an XI = 
8 mars 1803). 

29o-297. Lettre signée Decrès et adressée à Decrès, ministre de 
la marine, pour lui demander l'extrait mortuaire de Jacques de Saint- 
Hemi de Valois, lieutenant des vaisseaux du roi, mort à l'Ile de 
France (Paris, vers le 23 ventôse an XI = 14 mars 1803). — 
Lettre de l'amiral Decrès au duc de Feltre, ministre de la guerre, 
sur la demande que celui-ci avait faite de 191 hommes, pris sur la 
garnison de l'escadre de Brest (Paris, 22 mai 1812). — Lettre d'af- 
faires de la duchesse Decrès à un notaire de Paris (6 octobre 1815). 

298. Lettre signée de Stéphanie-Louise de Bourbon, qui sollicite 
l'assistance du premier Consul, dans l'état d'indigence où elle se 
trouve (18 germinal an XI = 8 avril 1803); au dos de la pièce, 
copie faite par elle d'une lettre qui lui a été adressée par le roi et 
la reine d'Etrurie, en réponse à une demande de secours (Florence, 
Il mars 1803). 

299. Lettre de Gabriel Thouin, horticulteur, à Degotti, au sujet 
d'une fourniture d'arbustes qu'il lui a faite (Paris, 23 germinal 
an XI = 13 avril 1803). 

500. Lettre de Pierre Tédenat, correspondant de l'Institut, à Vil- 
lais, inspecteur général de l'instruction publique, à Besançon ; il lui 
demande de le présenter pour la chaire de mathématiques transcen- 
dantes au lycée de Lyon (Bodez, 24 floréal an XI = 14 mai 1803). 

501. Vers latins adressés par Jacques-François Lépitre au rédac- 
teur des Petites affiches, à Paris (23 prairial an XI = 12 juin 1803). 



454 MAXTSCRITS xxi 

502. Lettre d'Esprit-Marie Coiisinery, numismate, à un correspon- 
dant auquel il propose l'acquisition d'une petite collection de mé- 
dailles romaines (Paris, 12 thermidor an XI = 31 juillet 1803). 

305-504. Lettre du général Victor Andréossy, commandant en 
chef du génie, au général Dejean, directeur de l'administration de la 
guerre, qu'il prie de donner des ordres pour le remboursement d'une 
somme qu'il a avancée sur les fonds mis à sa disposition (Ostende, 
5 vendémiaire an XII = 28 septembre 1803). — Lettre d'Antoine- 
François Andréossy, chef de l'état-major général, à Chappe, direc- 
teur du télégraphe, attaché à cet état-major, au sujet de ses appointe- 
ments et de l'uniforme qu'il est autorisé à porter (Ettlingen, 9 vendé- 
miaire an XIV = l" r octobre 1805). 

50o. Lettre de Boutet de Monvelà une dame, qui avait sollicité une 
place du consul Cambacérès (Paris, 20 vendémiaire an XII =13 oc- 
tobre 1803). 

500. Lettre de Jean Grenier, tribun, qui recommande à l'adminis- 
trateur général des postes un candidat à la place d'adjoint au direc- 
teur des postes de Riom (Paris, 10 frimaire an XII = 2 dé- 
cembre 1803). 

507. Lettre signée d'Orléans-Kothelin, adressée à M. Foulon au 
sujet du paiement d'une rente (9 nivôse an XII = 31 décembre 1803). 

508-500. Lettre de Félix Bacciochi, colonel du 26 e régiment d in- 
fanterie légère, donnant avis au ministre de la guerre qu'il n'y a 
aucun sous-oflicier surnuméraire dans son corps (camp d'Ambleteuse, 
10 nivôse an XII = 1 er janvier 1804). — Lettre du même au duc de 
Feltre, au sujet de deux vétérans qui avaient demandé à reprendre du 
service actif (Florence, 28 mai 1H13; signé Félix) . 

510. Lettre d'Alexandre-Jules-Antoine Fauris de Saint-Vincens, qui 
fait hommage à l'Athénée d'Avignon de mémoires qu'il a publiés sur 
les monnaies de Provence et sur un monument consacré à la mémoire 
de Peiresc (Ai\, 20 nivôse an XII = 11 janvier 1804). 



xxi DE LA COLLECTION' P. TARBÉ. 455 

311-312. Lettre de Jean-Pierre-Charles Lenoir, ancien lieutenant 
général de police, à Lemaitre, garde des archives de la préfecture de 
police, au sujet de réintégrations de documents dans ces archives 
(27 nivôse an XII = 18 janvier 1804). — « Observations sur l'exer- 
cice de la haute police à Paris, mêlées de remarques touchant la 
police judiciaire et la police administrative » , mémoire écrit de la 
main de Lenoir (1806). 

313. Lettre de J. H. Van Swinden à Fabbroni, auquel il annonce 
une réunion des membres de la commission des poids et mesures, qui 
aura lieu le lendemain, après la séance de l'Institut (10 pluviôse 
[an.\II]=r 31 janvier 1804). 

314. Lettre de Xicolas Saucerotte, chirurgien, à une dame qu'il 
remercie de lui avoir communiqué un traité sur la fièvre jaune (Luné- 
ville, 16 floréal an XII = 6 mai 1804). 

3lî>. Lettre d'affaires de Chabot de l'Allier, tribun, à un avoué de 
Fontainebleau (Paris, 21 floréal an XII = 11 mai 1804). 

316. Lettre du général Dessolle, commandant par intérim l'armée 
de Hanovre, au maréchal Berthier, ministre de la guerre, relativement 
« à la réclamation du village de Matz dans le Tyrol » (Hanovre, 
23 prairial an XII = 12 juin 1804). 

317-321. Lettre de Charles-François-Joseph Pisany de la Gaude, 
évèque de Xamur, à Portalis, ministre des cultes ; il lui annonce la 
soumission de plusieurs prêtres réfractaires au Concordat (Xamur, 
4 fructidor an XII = 22 août 1804 ; cachet de cet évêque). — Lettre 
de Charles Montault des Iles, évêque d'Angers, à un sénateur, au 
sujet d'un prêtre insoumis au Concordat (Angers, 2 vendémiaire 
an XIV = 24 septembre 1805). — Lettre de Jean-François de la 
Marche, ancien évêque de Saint-Pol de Léon, à une correspondante, 
au sujet de Claude André, le nouvel évêque de Quimper, duquel 
dépend maintenant l'évêché de Léon ; « s'il veut le bien, il ne trouvera 
aucun obstacle de ma part » (11 mai 1802). — Lettre du même à ce 
dernier; il lui déclare qu'il s'agit de prendre des mesures prudentes 
pour prévenir tout schisme (31 mai 1802). — Lettre de l'évêque do 



V5C MAXUSCRITS XXI 

Quimper sur les difficultés qu'il éprouve dans l'organisation de son 
diocèse (Quimper, 31 décembre 1802). 

522. Lettre de Rœderer au ministre de la guerre, qu'il prie de 
rendre du service actif à son neveu, M. de Médrano, ancien capitaine 
(21 fructidor an XII = 8 septembre 1804). 

323. Lettre d'Aubanel l'aîné à M. Limasset, à Roquemaure, près 
Villeneuve-lès-Avignon ; il l'entretient de l'achat qu'il désire faire des 
médailles de grand et moyen bronze de la collection de Calvet (Ximes, 
3 e jour complémentaire de l'an XII = 20 septembre 1804; cachet). 

324. Billet, en italien, de Vaccari, ministre du royaume d'Italie, 
relatif à une opération financière (sans date). 

52o. Lettre d'Azuni à Peuchet, au sujet de livres que celui-ci lui 
avait prêtés (Taris, 1 er brumaire an XIII — 23 octobre 1804). 

52(>-527. Lettre d'Amaury Duval à Chalgrin, « architecte des 
fêtes, sur la place de la Concorde » , au sujet de l'ordre à observer 
pour le lancement des aérostats sur cette place, aux fêtes du couron- 
nement de l'Empereur (12 frimaire an XIII = 3 décembre 180i). — 
Compte-rendu du Cours analytique de littérature générale, tel qu'il a 
été professé à l'Athénée de Paris par A/. L. Lemercier, membre de l'Ins- 
titut de France, trois pages non signées, écrites par Amaury Duval 
(1820; la fin manque). 

328. Rapport écrit par le général Dejean, directeur de l'adminis- 
tration de la guerre, sur l'habillement et l'équipement des troupes 
(18 nivôse [an XIII] = 8 janvier 1805). 

52î>-550. Lettre de Barbé-Marbois, ministre du trésor public, au 
directeur de l'administration de la guerre, au sujet d'un marché pour 
la fourniture de la viande aux troupes (Paris, 24 nivôse an XIII = 
14 janvier 1805). — Billet du même à Peuchet, au sujet d'un rap- 
port imprimé dans le Moniteur (Xoyers, 30 septembre 1828). 

551. lion donné par Landon, directeur des Annales du Musée et de 



xxi DE LA COLLECTION P. TARBÉ. 457 

l'Ecole moderne des Beaux-Arts, pour un exemplaire du troisième 
volume de l'œuvre de Raphaël (Paris, 20 pluviôse an XIII = 15 fé- 
vrier 1805). 

."52. Certificat de Corvisarl, premier médecin de l'Empereur, 
attestant que M. de Caulaincourt, premier écuyer du prince Louis, est, 
en raison de son état de santé, hors d'état de rejoindre son corps 
(Paris, 5 germinal an XIII = 20 mars 1805). 

555. Lettre de François- André Vincent, peintre, à Cuvier, maître 
coutelier à Paris, auquel il offre l'esquisse d'un de ses tableaux 
représentant la bataille des Pyramides (Paris, G germinal an XIII = 
27 mars 1805). 

554. Lettre de Fabre d'Olivet à Auguste de Labouisse, auteur des 

Epilres languedociennes, auquel il annonce son prochain mariage 

(28 germinal an XIII = 18 avril 1805); à la suite est la réponse 
écrite de la main de Labouisse. 

55o-550. Lettre d'affaires de Paul-Louis Courier, chef d'escadron 
au 1 er régiment d'artillerie à cheval, à sa cousine Mme Marchand, née 
Elisabeth Pigalle, à Paris ; à la suite est une disposition testamentaire 
par laquelle il institue Mme Marchand et Armand Pigalle, directeur 
des contributions, ses légataires universels (Barletta, 2 prairial 
an XIII = 2-2 mai 1805). — Lettre de Fauchet, préfet de l'Arno, au 
directeur général de l'imprimerie et de la librairie, auquel il annonce 
la saisie des exemplaires de l'édition de Daphnis et V.hloc de Courier; 
il fait allusion aussi à une déclaration de Del Furia, directeur de la 
bibliothèque Laurentienne de Florence, à propos de la tache d'encre 
faite par Courier au manuscrit de Daphnis et Chloè de Longus 
(Florence, 9 août 1810). 

557-55ÎL Lettre d'affaires d'Amédée-Bretagne-Malo, duc de Duras 
(Paris, 20 thermidor [an XIII] = 8 août 1805; déchirure à l'un des 
angles inférieurs de la pièce). — Lettre de la duchesse douairière de 
Duras, née de N'oailles, à Bavez, président de la Chambre des députés, 
auquel elle recommande le docteur Moulin pour la place de médecin 
honoraire de la Chambre (Paris, 19 juillet [après 1819]). — Billet de 



458 MANUSCRITS xxn 

la même à M. Le Clerc, imprimeur de l'Archevêché (14 octobre, 
sans date d'année ; cachet armorié). 

340. Lettre de Claude Petiet, intendant général de la Grande 
armée, au général Dejean, directeur de l'administration de la guerre, 
sur le service des approvisionnements (Strasbourg, 30 fructidor 
an XIII = 17 septembre 1805). 



Carton XXII. — Années 1800-1845. 

1. Billet autographe d'Amélie, duchesse de Parme (5 [jan- 
vier 1800?]). 

2. Lettre, en italien, de Jean Volpato, graveur, à Raphaël Morghen, 
son gendre, à Florence ; il l'entretient de ses travaux, d'une gravure 
que celui-ci termine, etc. (Rome, 10 janvier 1800). 

5. Lettre d'affaires, en italien, de Joseph-Marie Terreni à Raphaël 
Morghen (Livourne, 2i mars 1800). 

4. Lettre, en italien, de Xavier Bettinelli au comte Galeani Xapione, 
à Turin, auquel il envoie des livres (Mantoue, 30 mai 1800). 

o. Quittance, en italien, donnée par Georges Hackert, d'une somme 
reçue de Raphaël Morghen pour des estampes expédiées à Bologne 
(Florence, 23 avril 1801). 

G. Billet, en italien, de Benoit Delbene, au sujet d'un paquet d'es- 
tampes envoyé de la part d'Antoine Cagnoli (Vérone, 27 avril 1801). 

7. Lettre d'affaires, autographe, de Xecker à des banquiers de Lyon 
(Coppet, 29 juin 1801). 

8. Lettre autographe de Louis, roi d'Ktrurie, qui accepte de donner 
audience aux députés du gouvernement provisoire de Lucques 
(Colorno, 27 juillet 1801). 



xxii DE LA COLLECTIOX P. TARBE. 459 

9. Lettre, en italien, du cardinal Consalvi à Joseph Hardi, à Flo- 
rence, qu'il remercie, au nom du Saint Père, de la lettre qu'il a 
adressée à celui-ci, « colli due eleganti esemplari délia lia Crucis » 
(Rome, 7 novembre 1801). 

10. Lettre, en italien, de Joseph-Louis Biamonti à son ami Séra- 
phin Zannoni, à Gênes, qu'il engage à hâter son retour, son épouse 
étant souffrante (Florence, 14 janvier 1802). 

11. Lettre d'affaires de Benoît-Maurice de Savoie, duc de Chablais, 
au comte Chalambert (Home, 28 juin 1802). 

12. Billet, en italien, de Ferdinand de Bourbon, duc de Parme, au 
marquis Philippe délia Hosa, à Parme (Colorno, 5 août 1802; cachet 
à ses armes). 

15. Lettre, en italien, de Jean-Bernard de Rossi à Joseph Vernazza, 
à Turin ; il le remercie de l'appréciation favorable qu'il a faite de son 
Dictionnaire historique des auteurs hébreux, et l'entretient d'un cata- 
logue raisonné de manuscrits hébraïques qu'il prépare, de la domina- 
tion française à Parme et de l'administrateur Moreau de Saint-Méry, 
dont il fait l'éloge (Parme, novembre 1802). 

W. Accusé de réception, en anglais, donné par la Société royale de 
Londres, de numéros du Journal des mines, offerts par le Conseil des 
mines de la République française, signé de Joseph Planta, secrétaire 
de cette société (11 novembre 1802). 

15. Lettre, en italien, de Jean Marchetti, recommandant à un mi- 
nistre une jeune fille de bonne naissance qui se trouve dans la mi- 
sère (Rome, 30 décembre 1802 ; non signé ; l'attribution à J. Mar- 
chetti est donnée par une note inscrite à la fin de la pièce). 

Hi. Lettre de Latude au baron d'Ehrensvvard, ministre du roi de 
Suède, auquel il offre son portrait et le mémoire de ses trois évasions 
de la tour de Vincennes et de la Bastille, ainsi qu'au roi de Suède, 
dont il sollicite un secours (Paris, sans date, vers 1802). 



460 MANUSCRITS xxn 

17. Lettre, en anglais, de John Haygarth, médecin, au docteur 
Valentin, sur la question de la contagion de la peste américaine 
(16 mai 1803). 

lïî. Lettre autographe, en italien, de Marie-Louise, reine d'Etrurie, 
qui donne des instructions aGn de faire revenir de Pise un attelage de 
chevaux pour son carrosse (sans date, juillet 1803?). 

IÎ). Lettre du général de Grave, recommandant au ministre de la 
guerre Guy de Perrière, ancien officier qui demande du service (Ile 
d'Oléron, 3 septembre 1803). 

20. Titre imprimé des Poésies de Charles d'Orléans, avec un hom- 
mage d'auteur de Pierre-Vincent Chalvet, éditeur de ces poésies, à 
Hassenfratz (1803). 

21. Lettre de Mme Dufrénoy au chevalier Labiée, au sujet de tra- 
vaux littéraires (sans date, 1804?). 

22. Lettre, en italien, de François Rosaspina, à Raphaël Morghen, 
à Florence, auquel il demande des épreuves de quelques planches 
(Bologne, 28 février 1804). 

2ô. Lettre d'affaires, en italien, de Giocondo Albertolli à Raphaël 
Morghen (Milan, 11 août 1804; cachet avec monogramme). 

24. Lettre de Claude-Anne, marquis de Saint-Simon, lieutenant 
général des armées du roi d'Espagne, qui demande la rectification de 
certains détails donnés par David Ramsay, dans son Histoire de la 
liévolution d'Amérique, nu sujet du siège de Yorktoun, où Saint-Simon 
a exercé un commandement (Madrid, I er octobre 1804). 

2o. Lettre du cardinal de Bayane à l'abbé de Bonnevie, vicaire 
général de l'église de Lyon, qu'il remercie de l'envoi d'une oraison 
funèbre dont il est l'auteur (Paris, 8 décembre 1804). 

26. Attestation, en italien, de Félix Caronni, barnabite, bibliothé- 
caire du comte Michel U'itzai, de Presbourg en Hongrie, certifiant 
qu'il s'est obligé à prêter à Raphaël Morghen un diptyque en ivoire 



xxn DE LA COLLECTION' P. TAREE. 461 

représentant Esculape et Hygie, appartenant au susdit comte, pour 
en faire une gravure (Florence, 13 décembre 1804). 

27-28. Fragment d'une lettre de l'abbé Philippe-Louis Gérard, au 
sujet d'une nouvelle éditiou de son livre intitulé le Comte de l'almont 
ouïes égarements de la raison (Passy, sans date, vers 1804). — « Ho- 
mélie du mauvais riche » , cahier de 6 feuillets, écrit par le même 

(s. d.). 

29. Fragments des Souvenirs de Fëlicie, écrits et signés par Mme de 
Genlis (vers 1804). 

30. Lettre de J.-B. Venturi à un de ses amis qui lui a procuré un 
exemplaire des Oiseaux de Buffon, et qu'il entretient d'autres livres 
dont il désire faire l'acquisition (Berne, 3 janvier 1805). 

31. Lettre, en italien, de Jacques Tommasini, remerciant de l'envoi 
qui lui a été fait d'un volume de l'ouvrage du professeur Brugnatelli 
(Parme, 26 mars 1805). 

32. Quittance, en italien, donnée par François Soave, d'une somme 
reçue pour plusieurs exemplaires de ses Istituzioni di logica (Parme, 
29 juin 1805). 

33. Lettre de Collin d'Harleville à Mme Dobet, à Chartres, sur sa 
santé, sur l'édition qu'il prépare de ses œuvres, sur les visites qu'il 
reçoit de ses amis, etc. (^ juillet [1805] ; cachet à son chiffre). 

34. Lettre, en italien, de Dominique Moreni à un religieux, au 
sujet du règlement d'un compte (Florence, juillet 1805) ; au verso, 
note écrite par le même, à propos d'un article du Xuovo dizionario isto- 
rico (Venise, 1796), concernant Jules Xegri, jésuite, auteur de Ylsto- 
ria degli scrittori Fiorentini. 

3o. Lettre, en italien, d'Etienne Tofanelli à Baphaél Morghen, sur 
des détails domestiques (Lucques, 11 septembre 1805). 

3C Lettre d'Etienne-Martin Maurel de Mons, nommé à l'évèché de 



462 MANUSCRITS xxn 

Mende, à II. de Ségur, auquel il demande des gratifications pour des 
serviteurs de l'église qui ont rempli des fonctions à l'occasion de son 
sacre (s. d., vers septembre 1805). 

37-38. Lettre d'Armand, duc de Maillé, à M. de Kergorlay, à 
Paris, au sujet de la succession du cardinal de Boisgelin (Lormoy par 
Linas, Seine-et-Oise, 16 octobre 1805). — Contrat de vente par le 
comte Jean-Antoine Chaptal, membre de l'Institut, et Anne-Marie- 
Rose Lajard, son épouse, à Charles-François-Armand, duc de Maillé, 
pair de France, maréchal des camps et armées du roi, et Blanche- 
Joséphine Lebascle d'Argenteuil, duchesse de Maillé, son épouse, 
d'un hôtel situé à Paris, rue Saint-Dominique (Paris, 28 janvier 1817 ; 
souscriptions et signatures du comte et de la comtesse Chaptal, et du 
duc et de la duchesse de Maillé). 

30. Lettre du général Teulié au maréchal Brune, commandant le 
I" corps d'armée de réserve, auquel il recommande un officier polo- 
nais qui désire obtenir du service dans la Grande armée (Boulogne- 
sur-Mer, 17 décembre 1805). 

40-41. Lettre, en italien, d'Alexandre-Marie Tassoni à Raphaël 
Morgheu, au sujet de portraits gravés que celui-ci avait fournis à une 
personne de Modène, et dont il réclamait le paiement (31 dé- 
cembre 1805). — Lettre, en italien, du même (à Morghen ?) ; il lui 
demande une œuvre d'un de ses élèves, qui sollicitait une faveur du 
vice-roi d'Italie (13 décembre 1806). 

42. Lettre d'affaires, signée Georgel, adressée à M. Hour, ancien 

magistrat à Paris (20 mai vers 1805?]). 

43. Lettre d'Auguste de Labouisse à Amaury Duval, auquel il 
adresse un compte-rendu des lettres de Milady Montague (s. d. 
[1805]). 

i i. Page de composition musicale, de la main de Xicolas Dalayrac, 
fragment de l'opéra de Gulistan (1805). 

i.î. Lettre de condoléances, en italien, de Scipion Ricci, ancien 
évèque de Pistuia, à Antoine Paperini, en cette ville (6 janvier 1806). 



xxii DE LA COLLECTION P. TARBE. 463 

4G. Lettre, en italien, de Guillaume-Frédéric Gmelin à Raphaël 
Morghen, a» sujet d'une commande d'estampes qui doit être faite à 
celui-ci (Rome, 5 mars 1806). 

i7. Lettre de Jean-Gérard Lacuée de Cessac, président de la sec- 
tion de la guerre au Conseil d'Etat, au général Dejean, directeur de 
l'administration de la guerre, au sujet de l'impression d'un décret sur 
l'habillement des troupes (Paris, 15 mars 1806). 

48. Rillet de Palloy, qui donne rendez-vous à un de ses amis 
(18 mars 1806) ; au verso, brouillon d'une lettre où il expose sa 
situation précaire. 

49. Lettre, en italien, non signée, de Melchior Delfico à Joseph 
Mieali, à Florence; il lui parle de livres qu'il a reçus de lui, et du 
projet qu'il a formé de faire imprimer un opuscule à Rologne; allu- 
sion au changement politique qui s'est produit à Xaples, etc. (Saint- 
Marin, -22 mars 1806). 

50-i>3. Lettre de Louis-Philippe de Ségur, qui sollicite une aug- 
mentation]de traitement pour son fils, alors aide de camp du prince 
Joseph, [à Xaples (Paris, 28 mars 1806). — Projet de budget des 
dépenses du département des cérémonies, pour l'exercice du 1" ven- 
démiaire an XIII (= 23 septembre 1804) au 1 er janvier 1807, signé 
de L.-P. de Ségur, grand maître des cérémonies de la maison de 
l'Empereur. — Tableau du projet de budget de ce département pour 
l'année 1807, annoté de la main de M. de Ségur, et suivi de propo- 
sitions signées par lui. — Compte des dépenses faites pour l'exécu- 
tion du livre du'sacre de l'Empereur, suivi d'un état de proposition 
d'une somme de 25,000 francs, qui reste à payei à MM. Isabey, 
Percier et Fontaine, peintres et dessinateurs ; cet état arrêté par Fon- 
taine, premier architecte de l'Empereur (Paris, 17 juin 1815), et 
approuvé par le comte de Ségur, grand maître des cérémonies 
(18 juin 1815). 

54. Lettre de Jacques-Antoine Révérony Saint-Cyr, membre de 
l'Académie de [Lyon, qui envoie une pièce de vers pour un journal 
(Paris, 4 avril 1806). 



464 MANUSCRITS xxil 

,\. i-56. Billet de Grétry à un de ses amis ; il ne peut se charger 
d'offrir à M. de Tallejrand l'ouvrage qu'il lui a communiqué (Paris, 
13 mai 1806).